Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 08:33

"Taper sur Nicolas Sarkozy est une activité saine, morale et satisfaisante, mais il ne faut pas s’arrêter là. Il faut bien comprendre qu’il n’a pas été élu en dépit de ses défauts mais grâce à eux. Et s’il m’intéresse, comme chercheur, c’est parce qu’il est un concentré des tendances mauvaises qui travaillent la société française.

Nicolas Sarkozy n’a pas seulement été élu pour ses défauts : le verbe-talentueux quoi que vous en pensiez-d’Henri Guaino a eu sa part.

Oui, mais ce verbe ne renvoie à rien. Ce qui caractérise Sarkozy, c’est sa capacité à dire tout et son contraire" (Emmanuel Todd via Nationspresse.info)

Autrement dit, si le président de la république n'est pas élu "en dépit de ses défauts mais grâce à eux", si l'élu Sarkozy est un "concentré des tendances mauvaises qui travaillent la société", "l'intellectuel" de service Emmanuel Todd devrait en tirer la conclusion que dans la démocratie, le chef d'Etat élu "grâce à ses défauts" (la "capacité à dire tout et son contraire"...), la démocratie est essentiellement et intrinsèquement une hypocrisie et une ignominie que tout être normalement constitué et doté de raison doit nécessairement rejeter au loin.  Mais là je crains que l'on touche à l'interdit "libéral" du catéchisme "moderne"...

Todd a écrit une Illusion économique, il pourrait penser à présent à rédiger une illusion démocratique !... (On peut toujours rêver)

Partager cet article
Repost0

commentaires