Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 13:40
♫ 1793 - Royalist Marseillaise ♪


Très bonne réaction de Boris Le Lay. Ca change des sempiternels pleurnicheurs.

La Marseillaise a été huée. C'est parfait, car à défaut de voir des blancs un peu moins demeurés et embrigadés dans le républicanisme métisseur ambiant la vomir, voir ceux que les sionistes de la République estiment être le prolongement de leur idéal se retourner contre lui est un signe éclatant de l'échec du rêve de la République métissée.

La Marseillaise n'est pas un chant national contrairement à ce qu'on a réussi à faire croire à 99% des français de souche européenne. C'est un chant idéologique comme l'hymne de l'Union Soviétique. Le sang impur des sillons mentionnés est celui des chouans bretons ou vendéens, des Lyonnais révoltés, du Roi de France assassiné, tel le Tsar de Russie. Ce chant d'ordures créé pour un état conçu par et pour des porcs, n'est pas le nôtre.

Les révolutionnaires nationaux doivent regarder la chose en face. On nous rétorquera que quoiqu'on en pense, c'est la France blanche qui a été vomie par les extra-européens. Mais quelle France ? Celle qui offre le spectacle affligeant de la sodomie générale ? De la haine de soi de "Plus belle la vie" ? De la promotion systématique de l'allogène contre le blanc ? De la gloire de la bourgeoisie de gauche alliée à la finance ? Cette génération qui supplie qu'on la liquide pour des crimes immémoriaux devrait soudain être secourue ?

Cette "France" là, c'est celle que nous haïssons en bloc et que d'instinct des hommes normalement constitués ont su haïr, car eux ne peuvent admettre le respect envers une entité qui renverse à ce point les fondements même du bon sens. Pourquoi le tunisien respecterait un français "républicain" qui se vautre dans sa fange ? La République a aboli la France gauloise d'ancien régime. Qu'elle crève donc dans ses propres convulsions. A nous de bâtir l'après, l'idée révolutionnaire européenne qui terrorise les timides et stimule les audacieux, ceux qui n'ont pas peur de l'inconnu.

Les nationalistes ne doivent pas, comme durant la guerre d'Algérie, jouer les sauveurs d'une affaire conçue et foutue en l'air par les Juifs, les républicains et autres opportunistes de la bourgeoisie. [Les natios doivent arrêter de se faire les supplétifs d'un système qui les vomit. Mais abattre ce système et s'y opposer FRONTalement. La colonisation est un parfait exemple: oeuvre de la gauche métisseuse universaliste droitdelhommiste -budget colonial du franc-maçon Jules Ferry -, au départ combattue par la droite, ensuite défendue par la droite alors que la gauche l'avait abandonnée... La gauche refile toujours à la droite les erreurs que celle-ci s'empresse d'endosser au nom du "nationalisme"...] Le système affronte ses contradictions. A l'instar de Nietzsche, nous ne devons pas soutenir un arbre qui tombe, mais le pousser.

Nous aussi devons haïr la Marseillaise, mais pour des raisons différentes. Il y a des chants de la royauté infiniment plus français que cette création maçonnique et anti-européenne.

La République en temps de crise, assise sur ses piliers Juifs et affidés, a toujours su jouer le couplet cocardier pour susciter chez les gaulois, qu'elle hait en son privé et s'applique à détruire, à la rescousse pour sauver sa boutique (14-18). Les fronts bas se précipiteront pour aider les vertueux Juifs républicains choqués que leurs propres contradictions explosent. Ces "nationalistes" seront donc les compagnons de Zemmour ou de Sarkozy. Les révolutionnaires eux enterreront le cadavre en chantant:

A bas la République ! A bas la gueuse ! Vive le Roi et vive l'Europe blanche !
Partager cet article
Repost0

commentaires

K
sauver la "ripoublique de strauss-kahn" alors que seul sion est son sillon dans lequel il compte verser le précieux liquide de ses opposants ?sauver la "ripoublique de chiraque" qui a rameuté en 95 son électorat en rappelant que son grand-père était franc-maçon et qui se targuait lors d'une visite au Vatican qu'il est allé souiller avec madame piècesjaunes de son "je vomis Rome" ?sauver la "ripoublique de devilliers", pourfendeur d'islam mais incapable de tenir tête au premier ramadan venu ?tout ça pour fréquenter des zemmours, des moatis et des druquères !Fi donc ! on verra quand sonnera l'heure de la Repentance suprême, quand cette ripoublique -qui veut tellement différencier la période vichyste du reste- fera son Acte de Contrition sincère en abjurant ses assassinats et crimes envers la Royauté. Mais l'orgueil de la gueuse est si incommensurable qu'il ne nous est pas loisible d'attendre ce glas-là.
Répondre
Z
Génial!
Répondre