Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 09:39
Faisons un bilan. Et j'attends sur ce point les critiques "libérales" et républicaines.

Au moment où le système "libéral" tremble sur sa base, tente d'ensorceler l'opinion pour se perpétuer, Sarkozy fait à Toulon un discours économique sentant l'halali et transpirant une inquiétude devant l'effondrement en vue.

Sarkozy choisit alors de remettre en cause le marché (discours du jeudi 25 septembre 2008), il critique "la folie" de la loi du marché qu'il s'agirait à l'Etat de réguler. Ce faisant, il fait une critique fondamentale - sans les mots - de la république athée et matérialiste. Mais son discours est hypocrite car remettra-t-il jamais en cause les principes matérialistes qui fondent la république ? Il ne s'agit donc là que d'une énième opération de sauvetage.

Le système n'a pas d'autres choix que l'ultra-libéralisme ou le communisme, il bascule aujourd'hui dans le communisme athée. C'est de plus en plus évident. Ce qui veut dire qu'on va voir la république pourchasser et traquer plus violemment tout ses opposants au nom de la défense des Français et de l'économie "française".

Il est bon de se rappeler que les batisseurs francs-maçons de la société libre & égale avaient sciemment détruit les libertés (notamment la liberté d'association via la loi Le Chapelier d'interdiction des corporations...) et anéantit l'égalité sous le couvert du slogan "Liberté & Egalité"... Les inégalités ont explosé!

Et les mêmes aujourd'hui viennent nous tenir un langage de défense des principes fous qui nous ont anéanti. Ces gens sont des sorciers et ceux qui les écoutent des ensorcelés. Ils sont les premiers responsables de la situation actuelle.

C'est au XVIIIe siècle en 1797 que l'abbé Barruel indexait la première fois le système "libéral" maçonnique en critiquant ce qui allait se produire : la "destruction de la Société", ce sont ses termes, destruction calculée dans les loges (Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme), destruction des libertés appliquée dans les faits. On y est en plein. Il suffit d'observer tous les pans de la société et de méditer sur l'avertissement du jésuite.

"Enfonçons le clou. L'une des incantations républicaines consiste à faire croire que la République a apporté l''égalité' entre les citoyens.

... [J]e ne suis pas certain que les inégalités aient été plus criantes sous Louis XVI que sous notre république. Précisément parce que l'institution de la noblesse, cet ordre prestigieux auquel toute famille désireuse de se hisser dans la société rêvait d'accéder,
empêchait par là même qu'elles continuent à s'enrichir interminablement. Un Bill Gates était inimaginable à l'époque, ces fortunes qui dépassent la richesse de nombreuses nations n'existaient pas..." (Yves-Marie Adeline, Le Royalisme en question, L'Âge d'Homme - Editions de Paris,  Libres Mobiles, 2e édition, Paris 2006, p.96).

*
Propagande : "Cette société de l'argent ... On est dans un système d'ancien régime" (Jack Lang)
Partager cet article
Repost0

commentaires