Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 15:46

Inimaginable il y a seulement dix ans, Vladimir Poutine a décidé de décorer des descendants de Russes blancs prestigieux. Entre nostalgie, culpabilité et volonté de retrouver ses racines, la Russie renoue avec son passé après des années d'oubli volontaire.

Le Figaro, 11.04.2008

... Un acte totalement inconcevable il y a encore quelques années. Et pourtant, l'ex-URSS ne cesse de regarder derrière elle et multiplie les tentatives pour retrouver son histoire. Une révolution qui, pour être comprise, nécessite une plongée dans l'histoire complexe de l'émigration russe.

... Aujourd'hui, la mémoire n'est plus à sens unique. De nombreux Russes de l'ex-URSS viennent souvent se recueillir dans l'étonnante nécropole de Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), où reposent la plupart de ceux qui ont fait la Russie impériale. Avec ferveur et parfois à coup de milliers d'euros, certains de ces « nouveaux Russes » écument les salles des ventes à la recherche d'objets « d'avant ».

A l'image d'Andrei Schmemann, d'autres descendants de familles « blanches » font le voyage vers la Russie, tandis que le nouveau régime, qui a accueilli les cendres du général Denikine, se pose désormais la question de savoir s'il faut réhabiliter le tsar Nicolas II et sa famille, exécutés en 1918. Entre réconciliation et espoir, d'un bout à l'autre de l'Europe, un peuple lentement se retrouve.

Alexandre Jevakhoff, Les Russes blancs, éditions Tallandier.

Partager cet article
Repost0

commentaires