Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 15:08
FRANCE > Politique
16h02 >L'Etat est "en situation de faillite. Je suis à la tête d'un Etat qui n'a pas fait un budget à l'équilibre depuis 25 ans" (François Fillon) (filnews - lci)

Fillon a donc l'honnêteté de dire la vérité sur la faillite de la France, qui est aussi la faillite du système UMPS et de la république.

Dans son livre "
La Grande Braderie du patrimoine public français" (Editeur François-Xavier de Guibert), paru en 2005, Jean Roux a annoncé le risque d'une faillite en chaîne des budgets publics à l'horizon 2010 : État, caisses de protection sociale et de retraites, collectivités locales. 
 
Il explique qu'[e]n vingt ans – la double décennie PS/UMP – la dette de l'État français aura augmenté de 1000 milliards d'euros (période 1986-2007, prévision). Le cumul des braderies en cours et de l'augmentation de la dette de l'État représente le chiffre effarant de 1 500 milliards d'euros dilapidés... de quoi offrir au peuple français un patrimoine équivalent à 10 millions de logements neufs, de 150000 euros chacun (1 million de francs). 

La France n'est pas le seul pays européen concerné. Mais la richesse historique considérable de son patrimoine et ses atouts économiques, géographiques, culturels, donnent à ce gâchis sans précédent dans son histoire une dimension toute particulière... existentielle. 

À la vitesse de 1 milliard d'euros par semaine pour le budget de l'État, cumulé avec 1 milliard d'euros de déficit par mois pour les budgets sociaux, le peuple français, désinformé et inconscient, marche vers « la finale argentine », autrement dit vers l'abîme.

Jean Roux est commissaire aux comptes, fiscaliste international et historien, lauréat du Conseil supérieur de l'Ordre national des experts-comptables. Il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages : comptabilité nationale et statistique, économie socialiste, sciences commerciales et administratives, informatique, industrie cinématographique, fiscalité patrimoniale internationale comparée.
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Je pense qu'après ce constat de François Fillon, les Français devraient prendre au sérieux le changement d'institutions que propose Alliance royale. Après ce constat de faillite de la répubique, je me demande comment on peut encore être républicain à moins d'être sot.
Répondre