Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 19:19

Le confinement n'est pas la cause d'une baisse de l’épidémie. Le pic a été atteint le 2 novembre, soit le quatrième jour seulement du confinement et l'analyse des aux usées, l'eau qui sort des toilettes dans laquelle on détecte le virus, en Île-de-France, montre que la baisse s'amorce dès le 17 octobre, soit le premier jour du couvre-feu.

Dans sa chronique "Les indispensables", Fanny Weil s'est intéressée ce mercredi 18 novembre 2020 à cette deuxième vague épidémique. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 18/11/2020 sur LCI.

Video : Lci / Gloria.tv

 

"Le pic a été atteint le 2 novembre, soit le quatrième jour seulement du confinement : c'est beaucoup trop court pour que cette baisse soit directement liée au confinement; cette hypothèse (de l'efficacité du confinement) ne tient donc pas.

Ni le confinement ni le couvre-feu ne sont la cause d'une baisse de la deuxième vague épidémique

"Alors quid du couvre-feu ? Dans certaines métropoles il a eu un réel effet. Exemple: à Paris il a commencé le 27 octobre, dix jours après le début du couvre-feu, mais cela marche aussi pour Lille ou pour Saint-Etienne. Sauf que dans certaines métropoles qui pourtant ont échappé au couvre-feu, les contaminations ont là aussi baissé dès la fin du mois d'octobre; donc là non plus l'hypothèse (de l'efficacité) du couvre-feu ne tient pas complètement. 

"L'analyse des aux usées, l'eau qui sort des toilettes dans laquelle on détecte le virus, en Île-de-France : la baisse s'amorce dès le 17 octobre, premier jour du couvre-feu. Donc là encore, cela laisse à penser que ce recul de l'épidémie était déjà amorcé avant l'entrée en vigueur du couvre-feu. 

"On avance les hypothèses d'un radoucissement des températures, les vacances scolaires, mais cela ne convainc pas grand monde. Et il y a une quatrième hypothèse. Selon les experts ce serait tout simplement l'évolution naturelle, le cycle de vie du virus. Et cela semble se vérifier chez nos voisins européens puisque la baisse que l'on a observé en France s'est produite au même moment en Belgique, au Pays-Bas et au Luxembourg."

Partager cet article
Repost0

commentaires