Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 15:26

VIENNE (AFP) - L'Iran a commencé l'enrichissement de l'uranium selon l'AIEA

L'Iran a déjà assemblé 1.300 centrifugeuses dans son usine d'enrichissement d'uranium de Natanz et a commencé à les alimenter pour enrichir l'uranium, selon un haut responsable de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), diplomate citant un document confidentiel.

L'Iran dispose de huit cascades de 164 centrifugeuses chacune dans le site souterrain de Natanz, soit 1312 centrifugeuses transformant du gaz d'uranium en uranium enrichi pour alimenter des réacteurs nucléaires ou dans la fabrication du coeur d'une bombe atomique.

"De l'UF6 (hexafluorure d'uranium) est en train d'être injecté", a affirmé le directeur-adjoint de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Olli Heinonen dans une lettre au représentant iranien auprès de l'AIEA, Ali Asghar Soltanieh, obtenue par l'AFP.

Le gaz UF6 est injecté dans des centrifugeuses pour produire de l'uranium enrichi.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté, dans deux résolutions, des sanctions contre l'Iran à cause de son refus de suspendre son programme d'enrichissement d'uranium.

Le président Ahmadinejad avait annoncé le 9 avril dernier que l'Iran avait atteint le stade industriel de l'enrichissement d'uranium, sans donner de chiffre précis sur le nombre de centrifugeuses en fonctionnement.

La Russie avait relativisé cette annonce, déclarant ne "pas avoir connaissance de percées technologiques" à ce niveau dans le programme nucléaire iranien.

Le chef du Conseil suprême de la sécurité nationale, Ali Larijani, avait de son côté affirmé que 3.000 centrifugeuses étaient installées à Natanz.

Le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, (OIEA), Gholam-Reza Aghazadeh, avait déclaré que l'Iran était déterminé à installer jusqu'à 50.000 centrifugeuses dans son usine de Natanz (centre).

"L'objectif de la République islamique n'est pas seulement l'installation de 3.000 centrifugeuses dans l'usine d'enrichissement de Natanz, nous avons tout planifié pour installer 50.000 centrifugeuses", avait déclaré M. Aghazadeh.

Les propos de M. Heinonen font référence aux résultats de l'inspection menée par l'AIEA le 15 et le 16 avril à Natanz.

Plus tôt mercredi, l'AIEA a annoncé qu'elle renonçait à installer des caméras de surveillance sur le site de Natanz tout en estimant qu'elle avait les moyens de vérifier que Téhéran ne cherchait pas à développer un armement nucléaire, ont indiqué des diplomates à l'AFP.

L'installation de ces caméras était une demande essentielle de l'Agence mais un accord conclu avec l'Iran donne aux inspecteurs de l'AIEA le droit de faire des visites sans préavis dans cette usine d'enrichissement d'uranium, ont précisé ces diplomates.

Partager cet article
Repost0

commentaires