Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 16:36

Via bafweb. «Les Juifs utilisent toujours du sang d’enfant chrétien pour leur matza» dit ce «chercheur» spécialisé dans le «dialogue interreligieux» nommé Muhammad Al-Buheiri, ici sur la chaîne égyptienne «Nile Culture TV». C'est une assertion qui mériterait d'être vérifiée et discutée dans nos media, mais qui historiquement est réaliste et qui peut aujourd'hui ne pas être déconnectée de toute réalité.

C'est un auteur juif qui le dit : Bernard Lazare (1865-1903), né à Nîmes en 1865 au sein d'une famille juive établie dans le midi depuis des siècles, dans son livre L'antisémitisme, son histoire ses causes (1894) : "assurément, pendant le Moyen Âge, il dut y avoir des Juifs meurtiers ... de leurs persécuteurs (chrétiens) ou de leurs enfants même... Il est fort probable, certain même, que des Juifs magiciens durent immoler des enfants" (Bernard Lazare, L'antisémitisme, son histoire et ses causes, 1894, rééd. Documents et témoignages 1969, p. 173-174).

Un des assassinats les plus anciens dont les vieilles chroniques nous aient gardé le récit avec quelques détails, est celui du B. Richard de Paris que les juifs de Pontoise martyrisèrent le 25 mars 1179. Les reliques de l'enfant furent portées à Paris et y opérèrent de grands miracles. On cite en particulier des malades de la fièvre qui furent rendus à la santé par l'intercession de saint Richard.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires