Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 09:23
Le 20 Juin 2008, Kémi SEBA, accompagné de membres du Mouvement des Damnés de l'Impérialisme (MDI), se rendait à une manifestation de "sans-papiers".
L'occasion pour le président du M.D.I de dénoncer l'instrumentalisation des "sans-papiers" par toute la classe politique, de la droite jusqu'à l'extrême-Gauche.


Sur les sans-papiers et la politique de la "république" en général, Kemi Séba - que je félicite - rejoint point pour point ce que j'ai écrit sur la collusion de la gauche et de la (fausse) droite, la 'jonction entre les positions de l'extrême-gauche et celles de la haute finance apatride et du patronat', la "collusion patronat-syndicat", l'imposture démocratique, ou la caste qui a pris le pouvoir en 1789.
Séba se positionne sur un axe politique qui pourrait déstabiliser le système : l'entente de ceux que le système avaient conditionnés à être des ennemis héréditaires, noirs et européens, émigrés du Tiers-Monde et nationalistes européens, contre une oligarchie, 'libérale', trans-nationale et apatride. On touche-là le coeur du problème. 
Séba cible bien 'le principal ennemi', qui n'est pas le sans-papier, mais les impérialistes à la tête de ce pays qui font venir ces immigrés. Impérialistes qui se nourrissent des problèmes qu'ils créent (divisions, haines sociales et raciales), dont le racisme (les immigrés sont volontairement invités à quitter leur pays, et s'ils ne le font pas on crée chez eux les conditions - chaotiques - du départ...), le vote démoncratique étant présenté dans les pays d'accueil comme devant régler les antagonismes d'une manière 'démocratique'...
Le système en quelque sorte crée lui-même le chaos et la destruction de la Société pour s'auto-reproduire (
Ordo ab chao); il préfère voir des africains agressant des européens et des européens détestant les africains, ainsi de suite, qu'une entente entre les deux, une hérésie. D'où un système prétendu 'antiraciste' qui tombe sur ceux qui dénoncent l'imposture, dont Séba, combattant anti-impérialiste inlassable régulièrement condamné (prison ferme). C'est sur le point argumentaire développé dans cette video qu'il faut insister (le reste est un piège dans lequel on tombe. Le diable se cache dans les détails).
Il faut insister sur l'instrumentalisation de la misère, instrumentalisation diabolique, satanique s'il en est (!) - on peut le dire... - des autochtones de ce pays, mais aussi ceux du monde entier, voués par les mondialistes sans-frontieristes au nomadisme mondial, comme par une sorte de malédiction irrépressible. Voyez par exemple les récentes informations de "fuites des français", "fuir le système", etc. Les peuples partent de chez eux pour retrouver ailleurs la même oligarchie qui les exploite dans leur pays.

Petit rappel. "L'Encyclopédie soviétique rappelle justement que Marx et Engels admettaient parfaitement la "collaboration des communistes avec les démocrates petits bourgeois dans le cadre d'une même organisation", pourvu qu'ils n'oublient pas que "la Révolution démocratique bourgeoise n'est qu'une étape indispensable de la lutte et non le but final.
Suite

Partager cet article
Repost0

commentaires