Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2007 6 03 /11 /novembre /2007 08:23
« RÉAFFIRMONS la primauté du caractère français et catholique du Québec. » « J'ai peur qu'on ne protège pas assez ma langue, ma culture et mes droits. » « Si l'on avait une identité forte, on n'aurait pas peur d'accueillir des étrangers. » Trois phrases de trois intervenants différents, dans un débat de deux heures, ... lors de la "la commission de consultation sur les pratiques d'accommodement liées aux différences culturelles".

La petite ville d'Hérouxville, au centre du Québec, a adopté un

"le 27 janvier dernier à Hérouxville, La municipalité de ce village de 1 300 habitants a adopté un « code de conduite » à l'intention des immigrants, interdisant le port de la burqa et l'excision, mais aussi la lapidation et l'immolation par le feu. 

... Paradoxalement, les « accommodements » en faveur des minorités religieuses ont ranimé la flamme catholique des Québécois au moment où ils l'avaient consignée à la sphère privée. Des parents déplorent la « déchristianisation » des écoles.
 
"Pourquoi tolérer le port du voile dans les espaces publics où l'on fait disparaître les crucifix et les sapins de Noël ? Du coup, quatre décennies après la « révolution tranquille », c'est la place de la religion dans la société qui revient au coeur du débat. C'est ainsi que l'on redécouvre l'un des deux piliers du sentiment identitaire québécois. « La langue française et le catholicisme font partie de notre patrimoine, dont nous devrions être fiers, et le meilleur moyen d'intégrer les immigrants, c'est de leur enseigner notre histoire », estime Onil Perrier, fondateur de la Maison nationale des patriotes à Saint-Denis.
  
"Multiculturalisme à l'anglo-saxonne oulaïcité à la française ? Coincé entre deux modèles culturels, le Québec cherche une troisième voie. ... l'État provincial se demande jusqu'où aller dans la tolérance du recours aux « accommodements raisonnables », c'est-à-dire aux dérogations, sans « contrainte excessive » pour la communauté, à une règle dont l'application lèse un citoyen dans l'exercice de ses libertés individuelles, religieuses et autres." (Le Figaro, Le Québec a peur de perdre son âme, 03 novembre 2007).

J'ai toujours dit que la laïcité un jour se retournera contre elle. C'est ce qui est en train de se passer au Quebec. Evidemment, il y aura toujours les collabos pour nous poignarder dans le dos: "200 Québécois "de souche" ... ont signé et mis en ligne ... une lettre ouverte "contre l'intolérance", tandis que le premier ministre s'inquiète "pour la réputation internationale" de la province francophone canadienne... Rien que ça! " Questions: un peuple a-t-il le droit de rester lui-même? Un peuple doit-il accepter sans rien dire d'être colonisé et envahi??... En un temps les gauchistes répondaient "Décolonisation!"; "Les peuples ont le droit de conserver leur culture, leur particularisme, leur autonomie, leur indépendance"... Aujourd'hui, les mêmes, pour le Quebec, répondent: "Non! Le Quebec doit accepter d'être envahi, c'est ça la tolérance!" ... Bref, il semble que leurs opinions varient selon le peuple en question et que leurs "humanisme" , "tolérance", etc., soit sélectifs. 
Partager cet article
Repost0

commentaires