Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2007 7 24 /06 /juin /2007 18:07
"Niafles est tombé sous les coups de 200 manifestants qui, avec l'aval de l'évêque et du maire, ont empêché la Messe de ce matin et repris l'église. 

"M. l'abbé Néri a tenté d'expliquer à cette foule armée de pioches (on se croirait reportés 200 ans en arrière ! ) que les fidèles n'étaient là que pour prier... Peine perdue. La gendarmerie a dû appeler des renforts et a protégé les fidèles qui se sont trouvés en réelle difficulté... Certains ont été blessés légèrement. La Messe a été dite en plein air sur la propriété d'amis".

Les forcenés de Saint-Martin. Ce qu'ils réclament ? Pouvoir continuer à suivre la messe en latin selon le rite tridentin de saint Pie V, avec un prêtre se tenant dos aux fidèles. Un rite abandonné depuis le concile de Vatican II mais suivi pendant quarante ans par l'ancien curé de l'église de Niafles, l'abbé Chéhère, décédé en mars à 94 ans. Liberté religieuse dans cette belle démocratie, les villageois, instrumentalisés par le maire socialiste, ont décidé d'expulser les traditionalistes qui - outrage - seraient... du Front National.

"Tous ces faits sont advenus sous le regard du maire de Niafles et sous l'entière responsabilité de monseigneur Maillard, évêque de Laval qui nous refuse toujours la concertation pourtant promise."

                                                                                       ****

Add. dimanche 24, Niafles est tombé; Videos, via le Forum catholique

L'attaque

Le Sermon "Mon Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font".

Partager cet article
Repost0

commentaires