Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 13:41
Referendum irlandais : quand les catholiques lâches rejouent Ponce Pilate

On nous explique au lendemain du referendum positif irlandais ouvrant le mariage civil aux homosexuels, qu'il s'agirait-là d'une "brillante" démonstration des catholiques d'Irlande qui aurait montré que l'isoloir et l'encensoir ne vont pas de concert (sic)... La blague du jour !... Sans doute une illumination franc-maçonnique qui leur tombe dessus le jour de la Pentecôte !

Une blague reprise - sans rire - sur un certain nombre de sites soit-disants "catholiques"...

Il va de soi que malgré l'argument de la "séparation" du mariage civil et du mariage religieux en Irlande où le prêtre irlandais est un officier public qui tient les registres d’état civil, les Irlandais pouvaient et devaient voter non à ce referendum. Ne serait-ce que pour la simple raison que dans le cadre de la guerre de subversion du langage (novlangue) et la guerre médiatique qui nous est faite depuis deux siècles, on n'abandonne pas le vocabulaire à l'ennemi (le mot "mariage" signifie l'union entre un homme et une femme. POINT.) Dieu premier servi, le "oui" n'a aucune excuse. Surtout pas celle de Pilate qui se lave les mains !

Rejeter après coup la faute sur César est une attitude irresponsable venant de la part de catholiques "engagés dans la cité" qui d'ordinaire nous bassinent tous les jours pour voter et participer, mais rejettent la faute sur les autres et sur César quand les catholiques votent mal... Un peu trop facile ! Et même dangereux. Le vote "oui" des catholiques mériteraient même une analyse psychologique de fond pour comprendre ce qui s'est passé dans leur tête. Cet esprit de Ponce Pilate est très grave venant de la part de sites soit-disant "catholiques", que nous ne citerons pas. C'est indigne et lâche, surtout un jour de Pentecôte.

De toutes façons, le vote était biaisé compte tenu du fait qu'il y avait une seconde question dans le même referendum : "Que l’on abaisse les limites d’âge électorales". Dans ce cas-là, où deux questions demandent une seule réponse..., il fallait bien évidemment répondre non.

Malgré ce résultat catastrophique, les partisans du referendum sur ce sujet en France, concluent sans en démordre, qu"il faut "poser la question par referendum" ! Comme si on pouvait mettre Dieu et Satan en balance !... Sachant qu'en Irlande, Satan a gagné.

Alors, de deux choses l'une : soit ces gens sont sourds et aveugles et nous envoient tous à l'abîme, soit ils sont parfaitement conscients de ce qu'ils font, mais franc-maçonnisés et laïcistes cachés, il occupent la sphère catholique pour mieux nous tromper.

On n'a pas assez de se défendre contre les francs-maçons, il faut en plus qu'on se tape les mauvais catholiques qui nous poignardent dans le dos.

Partager cet article
Repost0

commentaires

CHOUAN 25/05/2015 11:35

je n irais plus dans ce pays de traites.POURQUOI CE BATTRE DEPUIS DES SIECLES AVEC LES ANGLAIS PROTESTANTS SATANIQUES AVEC TOUS CES SACRIFICES POUR EN ARRIVER LA.LES VRAIS CATHOLIQUES MORTS POUR L IRLANDE DOIVENT CE RETOURNER DANS LEURS TOMBES.