Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 07:16

Saint Augustin (354-430), théologien, prédicateur, père et docteur de l'Église, "le plus glorieux des docteurs catholiques, le type du théologien et le grand roi de la doctrine", auteur des Confessions et de la Cité de Dieu.

Augustin (Saint), Aurelius Augustinus, le plus grand des Pères de l'église latine, né en 354 à Tagaste en Numidie, avait un père païen et une mère chrétienne, Ste Monique. Il eut une jeunesse fort dissipée, et partagea longtemps (avant de les combattre) les erreurs des Manichéens

Il professa la rhétorique à Tagaste, à Carthage et enfin à Milan. Dans cette dernière ville il eut occasion de connaître Saint Ambroise qui, réunissant ses efforts à ceux de la mère d'Augustin, réussit à le convertir. Il se fit baptiser à l'âge de 32 ans, quitta son école, et retourna à Tagaste, où il distribua ses biens aux pauvres, et se consacra au Jeûne et à la prière. Quelque temps après, en 391, il fut ordonné prêtre, malgré sa résistance, par Valère, évêque d'Hippone (Bone), et il devint lui-même, en 395, évêque de cette ville. 

Il vécut en commun avec les clercs de son église, qu'il préparait au saint ministère, et forma ainsi les premiers séminaires

Il combattit, soit par ses discours, soit par ses écrits, les Donatistes, les Manichéens et les Pélagiens (Pélage), instruisit son peuple par ses prédications, soulagea les pauvres et maintint la discipline dans plusieurs conciles. 

Il mourut à Hippone durant le siège de cette ville par les Vandales, en 430.

Ses principaux ouvrages sont : 
* la Cité de Dieu, son chef-d'œuvre, 
* les Traités sur la grâce et le libre arbitre, qui l'ont fait surnommer le Docteur de la grâce
* les Soliloques, où il traite de Dieu et de l'âme, 
* ses Rétractations, où il juge les écrits et les opinions de sa jeunesse; 
* ses Confessions, où il fait l'histoire de ses erreurs et de sa conversion miraculeuse. 

On a en outre de lui un grand nombre d'écrits contre les hérétiques de son temps, divers Traités sur l'Ecriture; un Commentaire sur les Psaumes, 363 Sermons, 270 Lettres, etc.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
racaille nationale-raciste ! pourriture d'extrême doite !
Répondre