Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 08:17

Un bombardement kiévien hier matin sur un quartier résidentiel de la ville de Snezhnoe dans les environs de Donetsk a tué onze personnes et blessé huit autres. Un enfant de 7 ans a été miraculeusement sauvé.

 

Bombardements-kieviens---Bogdan--un-enfant-de-7-ans-miracu.jpg

Un enfant sauvé des débris suite à une  frappe aérienne ukrainienne sur une construction résidentielle (VIDEO)

Au milieu des scènes de destruction et de mort causées par une frappe aérienne ukrainienne sur les bâtiments résidentiels dans la ville de
Snezhnoe dans les environs de Donetsk en République populaire, un enfant de 7 ans a été miraculeusement sauvé de sous une pile de plusieurs tonnes de débris.

EN SAVOIR PLUS: Kiev tire des missiles d'un avion sur une résidence en Ukraine, 11 morts

Les images du sauvetage montrent le travail de nettoyage de la maison d'habitation par des secouristes qui ont réussi à sauver la vie d'un enfant qui a miraculeusement évité d'être écrasé par des tonnes de débris. Malheureusement, d'autres victimes de l'attaque aérienne ne sont pas aussi chanceuses. Jusqu'à présent, 11 personnes sont mortes et huit autres sont blessées. L'administration régionale de Donetsk a annoncé que l'enfant blessé était soigné à l'hôpital.

La vidéo (à partir de 03h42) capture les détails du sauvetage de Bogdan, dont les cris confus ont été entendus alors que des centaines de sauveteurs et de civils étaient à la recherche de survivants de la tragédie.

L'eau a été donné à l'enfant que l'équipe a travaillé contre la montre pour sauver sa vie. Les résidents pendant ce temps ont essayé de garder l'enfant calme, avec un homme, apparemment son père disant à plusieurs reprises "Bogdan, calmez-vous." Au fil des secours, les sauveteurs de la vidéo disaient que l'enfant était pris au piège sous une planche de bois recouverte d'une bloc de ciment.

 

Bombardements-kieviens---Bogdan--un-enfant-de-7-a-copie-1.jpg

 

A mains nues, puis avec des pelles, les sauveteurs ont creusé une fosse pour fournir suffisamment d'espace pour l'enfant à manœuvrer, avant d'utiliser une grue pour soulever le bloc de béton empêchant l'évasion de l'enfant. Le sauvetage a ensuite été poursuivi à la main, avec des débris nettoyés depuis le sommet de l'emplacement de l'enfant, avant de libérer Bogdan en toute sécurité de sa captivité de décombres.

La maison a été détruite après qu'un aéronef - décrit par les autorités ukrainiennes comme "non identifié" - a tiré quatre missiles à environ 06h27 mardi, alors que la plupart des citoyens de
Snezhnoe étaient endormis. L'un des missiles a frappé le bâtiment de l'administration fiscale locale, qui était vide à cette heure matinale. Les trois autres ont frappé le bâtiment résidentiel de cinq étages.

 

Source (traduction): http://rt.com/news/173072-child-rescue-snezhnoe-ukraine/

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 22:03

Nouvelle-Russie-Hymne-de-Novoross-copie-1.jpgLe Front populaire de Libération de l'Ukraine a publié son "Manifeste" exposant les grands principes de son action, jeudi 10 juillet. Ce manifeste comporte deux nouveautés historiques capitales par rapport à la pratique courante des démocraties modernes (en réalité oligarchies) issues des Révolutions française et américaine :


1/ Une prépondérance est donnée à une démocratie directe à deux degrés ("tout le pouvoir appartient au peuple et est exercé par les organes élus par la représentation directe") sans que l'on voit très bien le mode de désignation (élection, désignation par tirage au sort?) à partir des représentants directs des territoires, ni comment ceux-ci désigneront les "organes élus".

Nous avions vu qu'idéalement cette désignation ne devrait plus se faire au sein d'un corps électoral composé de partis politiques mais d'un corps électoral composé des groupes sociaux naturels de la nation : familles, employés, patrons, fonctions libérales, etc. Et bien, il semble que cela soit entendu par ces ukrainiens : des  unités démocratiques sont organisées au sein "des corporations professionnelles et les syndicats, délégués des organisations politiques, religieuses et sociales".

2/ Une disposition prévoit l'interdiction de " l'usure capitaliste bancaire". Ceci est une disposition historique jamais vue depuis 1789... et la naissance de la ploutocratie bancaire dans le monde occidental. Elle devrait mettre fin au servage par la dette... Mais Washington ne permettra jamais qu'une telle chose arrive aux frontières de l'Europe.. Car cela signifierait la fin du pouvoir de la FED et autres FMI.

 

Outre ces deux dispositions essentielles, nous remarquons que les est-ukrainiens présentés par la propagande atlantiste comme des "terroristes" "pro-russes" qui roulent pour la Russie sont en réalité des Ukrainiens favorable à une Ukraine indépendante libre débarassée de son oligarchie financière corrompue.

 

Le site Les Crises fait ce commentaire :

 

"ce Manifeste a pour but non seulement d’expliquer les buts politiques de la démarche des résistants, mais également de casser certaines images un peu trop confortables et trop éloignées de leur réalité.

On remarquera que l’internet russe le diffuse pour l’instant sans réels commentaires. On le trouve même sur le site des Echos de Moscou, ce qui est à la fois intéressant et surprenant. Il semble s’agir d’un acte important pour la compréhension de l’évolution politique de la situation en Ukraine, mais un acte que pour l’instant aucun média internet ne prend le risque de vraiment analyser. Un virage politique est pris ici, mais l’on ne sait pas encore ni sur quoi il va déboucher, ni s’il pourra arriver à son terme.

 

... Bref, dans l’ensemble, nous sommes face à la seconde phase révolutionnaire ukrainienne. Sur le plan institutionnel, le modèle politique présenté est très simpliste, c’est un modèle populaire/révolutionnaire intermédiaire, fondé sur les représentants et les assemblées, mais permettant de sortir de cette gabegie sanglante et de construire ensemble des institutions qui correspondent à la volonté des habitants du pays.

Le premier Maïdan fut objectivement un échec, aucune des demandes des premiers manifestants ne fut satisfaites, bien au contraire. Aujourd’hui, en fait, ces demandes premières sont reprises par les combattants de l’Est."


Manifeste-du-Front-populaire-de-Liberation-de-l-Ukraine.jpg

 

Четверг, 10 Июль 2014 11:52

 

Манифест Народного фронта освобождения Украины

 

Essai de traduction Christ-Roi

 

Jeudi, 10 Juillet, 2014 11:52
 

Manifeste du Front populaire de Libération de l'Ukraine 
 

 

Centre de Coordination Copyright nouvelle Russie
 

 

document officiel


Front de libération de l'UKRAINE Novorossia,  MANIFESTE des gens et Ruthénie

Quel est le but de notre lutte?

S'appuyant sur le territoire de la République populaire de l'Ukraine juste et sociale sans oligarques ni bureaucratie corrompue.

Qui sont nos ennemis?

Les fascistes de l'élite dirigeante libérale - l'alliance criminelle d'oligarques, les bureaucrates, les responsables de la sécurité et de la criminalité pure, servant les intérêts d'Etats étrangers.

Qui sont nos alliés?

Toutes les personnes de bonne volonté qui reconnaissent les idéaux de justice sociale et sont prêts à se battre pour ceux qui rejettent l'Etat fasciste libéral sur le territoire de l'Ukraine, indépendamment de leur citoyenneté et de leur nationalité

Qu'est-ce que la République populaire sociale pour lesquelles nous nous battons?

La République populaire sociale - c'est une forme politique de l'organisation sociale dans laquelle:

.     les intérêts de la nation et de son développement global - spirituel, intellectuel, social, physique - objectifs les plus élevés et objectifs de la République populaire  sociale
.     Tout le pouvoir appartient au peuple et est exercé par les organes élus par la représentation directe
.     Tout travailleur a droit à la santé, l'éducation, les pensions et la sécurité sociale à la charge de l'Etat
.     permis des initiatives privées ou collectives qui profitent aux populations et leur développement
.      l'usure capitaliste bancaire est interdite, vivant hors des intérêts sur les prêts - argent devrait être obtenu non pas par la servitude pour dettes, et par la mise en œuvre de projets réussis
.     l'État agissant au nom du peuple et contrôlé par ses représentants est le plus grand détenteur du capital et contrôle tous les secteurs stratégiques
.     est autorisé la propriété privée, mais les grandes fortunes et leur investissement dans la politique et l'économie sont sous le contrôle de la société - nul n'est autorisé à devenir un magnat et à dominer  les gens en créant une situation de monopole artificiel

Quelles sont les méthodes de notre lutte?

Pour atteindre cet objectif (la création de la République populaire de l'Ukraine sociale), nous sommes prêts à utiliser des méthodes violentes et non-violentes de lutte. Nous croyons que seule une ou des personnes armées sont capables de défendre leur liberté, mais la violence est le seul moyen d'atteindre un objectif politique forcé.

Que se passe-t-il en Ukraine?

 

Sur le territoire de l'Ukraine se déroule la révolte populaire de libération contre l'autorité libérale-fasciste qui, par la terreur et la propagande, essaie de fixer un capitalisme libéral-fasciste criminel dans notre pays.

 

Qu'est-ce que l'Ukraine?

L'Ukraine - est une zone située entre l'Union européenne et la Russie à la tradition chrétienne (principalement orthodoxe), habitée par différents peuples (Ukrainiens, Russes, Biélorusses, Moldaves, des Bulgares, des Hongrois, des Roumains, des Polonais, des Juifs, des Arméniens, des Grecs, des Tatars, Ruthènes, hutsuls, etc.), qui a une longue tradition d'autonomie populaire et de la lutte politique pour la liberté du peuple.

Que se passe-t-il dans le Sud-Est de l'Ukraine (Nouvelle-Russie)?

Dans le Sud-Est (Novorossii Nouvelle-Russie) la révolte politique des gens a lieu contre l'autorité libérale-fasciste établie à Kiev avec l'appui de l'argent et des maîtres occidentaux. Dans cette révolte sont impliqués tous les peuples
- les Ukrainiens, les Russes, les Grecs, les Arméniens, les Juifs, Hongrois, Roumains et ainsi de suite.


Est-ce une guerre entre la Russie et les Ukrainiens
dans le Sud-Est (Nouvelle-Russie )?

Ce n'est pas une guerre entre Russie et les Ukrainiens (comme le dit la propagande fasciste libérale), mais la rébellion d'un peuple opprimé contre l'otage commun - le capitalisme libéral fasciste criminel.

 Des Russes comme des Ukrainiens se trouvent des deux côtés du front , aussi bien que d'autres peuples.

Du côté des "autorités de Kiev", des mercenaires et des punisseurs trompés par la propagande sont en guerre pour les intérêts du grand capital criminel, et du côté de Sud-Est (Nouvelle-Russie) - les milices sont derrière les intérêts du peuple et son avenir juste, libre et démocratique.

 

Quels sont les différents intérêts russes et ukrainiens dans les événements en cours en Ukraine?

Russes et ukrainiens ont des intérêts-socio-politiques communs de libération de l'Ukraine de la puissance du capital criminel, la bureaucratie   criminelle et la criminalité pure.


Pourquoi le soulèvement dans le Sud-Est (Nouvelle-Russie ) passe pour être des slogans russes?

Parce que la population russe et russophone de l'Ukraine a connu une double oppression - socio-économique, aussi bien que culturelle et politique.


Oppression socio-économique - la corruption, l'arbitraire, le crime de puissance, l'impossibilité des activités normales et des salaires de misère dans la vie normale, la dépendance de "maîtres de vie" - est la norme f'existence de chaque travailleur habitant en Ukraine.

 

L'interdiction de la langue russe dans des régions où plus de 90% de la population parle et pense en russe (environ la moitié du territoire de l'Ukraine), l'interdiction de l'enseignement du russe dans les écoles, et l'interdiction de la publicité et du cinéma en russe, l'interdiction des pratiques juridiques et administratives en langue russe et de nombreuses autres exigences absurdes de ségrégation et d'interdictions - cette humiliation supplémentaire libérale de la population de l'Ukraine russophone par l'autorité criminelle libérale-fasciste.


Ainsi, le russe et le russophone arrivent en premier.

Dans la file d'attente des peuples opprimés de l'Ukraine!

 

Pourquoi la Russie aide le Sud-Est de l'Ukraine (Nouvelle-Russie)?

Une partie considérable de l'élite russe a peur de la contestation socio-politique nationale. Elle aurait volontiers convenu avec les autorités de Kiev de mettre fin à la guerre dans le Sud-Est (Nouvelle Russie). Mais la fureur du soulèvement populaire contre le capitalisme libéral fasciste oligarchique-bureaucratique ne le permet pas. Les peuples russes soutiennent la juste lutte du Sud-Est de l'Ukraine (Nouvelle Russie). Cela oblige toute l'élite russe (par naissance, mais pas vues) , souvent en dépit de ses intérêts stratégiques, de maintenir ou de faire semblant de soutenir la rébellion du Sud-Est de l'Ukraine.


Pourquoi les États-Unis et l'UE aident le régime Kiev?

L'objectif principal des États-Unis est la lutte avec la Russie comme principal concurrent géopolitique. Les États-Unis devraient faire un anti Etat russe avec des bases de l'OTAN sur les frontières de la Russie,  créer le chaos, ou déstabiliser la région.

L'UE a besoin de marchés et de sources de matières premières bon marché supplémentaires.


Qui soutient la lutte du Sud-Est de l'Ukraine (Nouvelle-Russie)?

La lutte des peuples de l'Ukraine, qui était la base principale du Sud-Est de l'Ukraine (Nouvelle Russie), soutient et développe un désir constant des peuples de l'Ukraine libre de la domination fasciste libérale des élites dirigeantes et la prise de conscience progressive des intérêts et des objectifs de la lutte socio-politique générale.

Est-ce une lutte du séparatisme du Sud-Est (Nouvelle-Russie)?

Non, le territoire de lutte est l'ensemble du territoire de l'Ukraine. Les rebelles du Sud-Est (Nouvelle Russie) tendent la main à leurs frères et sœurs de toutes les régions de l'Ukraine avec le slogan: "Levez-vous contre l'ennemi commun"

Nous allons créer la puissance d'une nouveau pouvoir populaire libre de personne socialement responsables à travers l'Ukraine et la Nouvelle-Russie.

Qu'est-ce qui va se passer après la victoire de la révolution de libération nationale et l'effondrement du régime libéral-fasciste?

 
Il y aura la formation d'un nouvel Etat sur ​​le territoire de l'Ukraine, dans lequel le pouvoir appartiendra au peuple, non pas en paroles, mais en actes.

La population de chaque région elle-même se prononcera à travers un référendum comme la plus haute forme de la démocratie  sur l'avenir de sa région - si elle restera dans un état ​​(confédéral) unifié au gouvernement fédéral ou se prononcera pour l'indépendance totale.


Comment se construira le pouvoir politique après la victoire de la révolution de libération populaire nationale?

Le pouvoir politique sera basé sur le principe de la représentation populaire directe (démocratie) - de haut en bas.

Les organes de la démocratie seront formés à partir du niveau des conseils locaux et le Conseil suprême, sur la base des délégués représentatifs des territoires délégués des groupes de travail et les corporations professionnelles et les syndicats, délégués des organisations politiques, religieuses et sociales.

Soutenir la démocratie populaire - les conseils locaux.

Ils délèguent des représentants aux conseils régionaux.

 

L'institution suprême nationale (le Conseil suprême) est composée de délégués des conseils régionaux. Le Conseil suprême nomme le gouvernement, responsable devant le peuple dans la personne de ses représentants.

Nous soutenons l'élection des juges et des responsables d'organismes d'application de la loi sur les places.
 

Quels seront les droits des régions, après avoir remporté la révolution de libération nationale?


Chaque région aura le droit d'avoir sa Constitution ou tout autre document fondamental garantissant la vie des peuples sur son territoire, ses droits politiques, économiques, sociaux, culturels et religieux de base.

 

Chaque région aura le droit, en plus des langues nationales à choisir les langues régionales, la rotation  culturelle, politique, juridique ou administrative.


Chaque région aura le droit de former son propre budget fondé sur l'imposition des personnes physiques ou morales opérant sur son territoire.


Chaque région aura le droit d'exercer un commerce extérieur indépendant.

Quelles seront les responsabilités des régions après la victoire de la révolution de libération nationale?


Chaque région devra payer une partie des taxes dans le fonds général de sauvetage commun (en cas de catastrophes naturelles ou d'autres catastrophes).


Chaque région devra payer une partie des taxes pour les besoins publics - défense, la maintenance de l'appareil de l'État national, la construction d'importance nationale.


Chaque région sera tenu de se conformer aux principes de l'état général des relations entre le travail et le capital, les libertés civiles et politiques.


Chaque région soutiendra l'ordre public et protégera les droits et libertés des citoyens dans les principes directeurs nationaux établis.

Ce sont là les principaux principes et objectifs de notre lutte.

 

Tout citoyen honnête et patriote devrait les accepter et les soutenir.

 

Publié au Centre politique de coordination la NOUVELLE RUSSIE


Source: http://centerkor-ua.org/mneniya/politika/item/1009-manifest-narodnogo-fronta-osvobozhdeniya-ukrainy.html

 

. La Constitution de la République Populaire de Donetsk (état de la Nouvelle-Russie) est un manifeste contre les « valeurs américaines » et le modèle de société occidental (Xavier Moreau)

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 15:07

France-Russie Convergences a organisé une conférence avec John LAUGHLAND*, Directeur des Études de l'Institut de la Démocratie et de la Coopération (IDC-Europe.org).


 

Dans cette deuxième partie, John Laughland explique notamment que la crise et la guerre civile en Ukraine est voulue et recherchée par les Etats-Unis pour empêcher tout rapprochement entre la Russie et l'Europe :

 

« Tourtchynov, l'ancien président par interim (de l'Ukraine) ne cesse de parler de "terroristes" à l'est, alors que personne à l'est n'a employé le terrorisme. Il n'y a jamais eu un acte de terrorisme à l'est... Et idem pour Porochenko, le nouveau président : il dit qu'il faut "mettre fin à la sécession par la force".

Donc je pense que la politique occidentale, qui est celle aussi du nouveau pouvoir à Kiev, c'est la politique de l'escalade, la politique de l'affrontement et de l'escalade. Ils veulent une guerre civile. Pourquoi ? Parce que cela mettrait, dans leur esprit en tous cas, la Russie devant le besoin impératif d'intervenir, d'envoyer des troupes, qui ferait éclater une fois pour toutes toute idée d'un rapprochement entre l'Europe et la Russie.


... (En Europe), plus personne ne veut entendre parler de cette Union européenne.

Même en France, les sondages montrent qu'une majorité des Français ont une opinion négative sur l'Union européenne.

Et bien, il faut bien ressouder d'une manière ou d'une autre la cohérence perdue, il faut trouver une façon, un truc pour refaire l'Europe. Et bien ce truc, c'est de faire un épouvantail de la Russie. La Russie est profilée par les européens comme l'Anti-Europe. L'Europe, elle est post-moderne, elle est post-chrétienne, elle est post-nationale, elle est post-historique. Nous avons en Europe le "mariage" homosexuel, les transexuels ou les travestis qui remportent l'Eurovision. La dame barbue est mise en avant par le parlement européen dans un tweet comme une image, un symbole de l'Europe tolérante. Je vous signale pour la petite histoire que cet homme travesti en femme a reçu la bénédiction du cardinal Schönborn, archevêque de Vienne qui a dit "Dieu les a créé homme et femme mais tout le monde ne se sent pas homme ou femme, et nous sommes la religion de la tolérance et de la diversité". (1) Donc c'est cela l'Europe. C'est comme cela que l'Europe se conçoit.

Et pour renforcer cette image de l'Europe, cette image de soi, comme ayant dépassé le stade de la nation, comme ayant dépassé le stade de l'histoire, de la famille, de la chrétientié évidemment et de tout cela, il faut agiter l'épouvantail de la Russie. La Russie qui elle est chrétienne, autoritaire, nationale, historique et ainsi de suite. Donc c'est une façon de redorer un peu le blason européen. »

 

A une question posée sur l'aspect religieux sous le conflit en Ukraine, John Laughland répond :

 

« De manière générale, Poutine, depuis quelques semaines, depuis quelques mois pardon, met en avant cet aspect-là (religieux) de la Russie . Il a dit par exemple en septembre que l'une des menaces qui pesaient sur la Russie était celle de l'abandon par l'Europe occidentale des valeurs chrétiennes. Et il a prononcé une phrase extraordinaire : "En Europe, on met tout sur un pied d'égalité, les couples homosexuels sur un pied d'égalité avec un vrai mariage, et on met même sur un pied d'égalité la foi en Dieu et la foi en Satan..." Il n'y a pas un seul dirigeant européen qui s'exprimerait dans ces termes-là. Et naturellement tout cela est un torchon rouge pour l'Europe post-chrétienne. »


* Philosophe et historien, John LAUGHLAND est de nationalité britannique; il est l'auteur de très nombreux ouvrages :
-« A History of Political Trials from Charles I to Saddam Hussein » (Oxford : Peter Lang, 2008) ;
-« Schelling versus Hegel : from German Idealism to Christian Metaphysics » (London : Asghate 2007, ouvrage qui sera traduit en français en 2009 aux Editions François-Xavier de Guibert) ;
-« Travesty : the Trial of Slobodan Milosevic and the Corruption of International Justice » (London : Pluto Books, 2007) ;
-« Le tribunal pénal international : gardien du nouvel ordre mondial (Paris : F.-X. de Guibert, 2003) etc.

Ses livres ont été traduits en français, russe, tchèque, polonais, espagnol, serbe et croate.
Pendant de nombreuses années John Laughland a été commentateur sur les affaires internationales pour la presse britannique et internationale. Il écrivait dans les colonnes de The Spectator, The Guardian, The Mail on Sunday, The Times, Die Welt, Frankfurter Allgemeine Zeitung et d'autres journaux de renom.
Titulaire d'un doctorat en philosophie de l'Université d'Oxford.
Il a été maître de conférences à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris de 1991 à 1995 et il a enseigné à l'Université Paris -- III et à l'Université Saint Pie V à Rome.
Ancien membre du Centre de l'Histoire de l'Europe centrale à Paris-IV, il parle anglais, français, allemand, italien et russe.
Il intervient régulièrement sur les chaînes Télé françaises.

Conférence organisée par et pour : France-Russie Convergences (http://www.france-russie-convergences.fr)

Entretien filmé et monté par : Égalité & Réconciliation Languedoc-Roussillon (http://erlanguedoc.fr)

 

3e partie : http://www.youtube.com/watch?v=_vo96iO3eJ0

 

Notes:

 

 

Cardinal-Schonborn--Homme-et-femme-il-les-crea.jpg

Le cardinal Schönborn intitule son billet « Homme et femme il les créa »


Source: http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2014/05/19/le-cardinal-schonborn-soutient-l-ideologie-du-genre-5373008.html

(1) le cardinal Schoborn intitule son billet « Homme et femme il les créa ». La phrase de Jésus renvoyant les pharisiens à la Genèse, et que Jean-Paul II a commentée au long de 135 catéchèses pour démolir à la racine l’idéologie du genre, montrant que l’identité de l’être humain est dans sa masculinité ou sa féminité, de façon irréductible puisque c’est « dès l’origine », et que c’est cette altérité sexuelle originelle qui fait l’homme à l’image de Dieu, capable d’union sponsale, de communion des personnes. (Ces catéchèses viennent de reparaître dans une édition qu’on peut qualifier de scientifique, dans une nouvelle traduction, avec des index et une remarquable introduction d’Yves Semen, au Cerf, sous le titre La théologie du corps.)

Or le cardinal Schönborn, qui connaît naturellement l’enseignement de Jean-Paul II sur la question, utilise la même phrase pour prétendre le contraire, dans un journal qui est un véritable torchon, sous les rendez-vous du week-end où l’on met en avant un (autre) spectacle de travestis.

Voici la traduction du texte du cardinal Schönborn :

« Mais, nous le savons tous, dans le jardin de Dieu il y a une variété de couleurs. Ce ne sont pas tous ceux qui sont nés masculins qui se sentent hommes, et de même du côté féminin. En tant que personnes ils méritent le respect, auquel nous avons tous droit. Je me réjouis pour Thomas Neuwirth, qui pour son entrée en scène comme Conchita Wurst a eu un tel succès. Je lui souhaite que cette réussite ne lui monte pas à la tête, et je prie pour lui, pour que Dieu envoie sa bénédiction sur sa vie.»

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 13:02

 

Ukraine---L-Ukraine-bombarde-un-village-Russe-tuant-un-cito.jpg

L'Ukraine a bombardé ce matin un village Russe tuant un citoyen et en blessant deux autres.

 

http://rt.com/news/172404-russian-donetsk-shelled-victims/ via https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1453970808188339

 

Un homme tué et deux autres blessés par un bombardement ukrainien sur le territoire russe

 

 

RT, Published time: July 13, 2014 06:43 Edited time: July 13, 2014 08:45


Un obus d'artillerie de l'Ukraine a frappé une maison privée dans la région de Rostov de Russie, tuant un citoyen, laissant deux autres blessés dans la petite ville russe de Donetsk, qui a le même nom que la ville ukrainienne.

La ville est située juste à la frontière ukrainienne.

Plusieurs obus explosifs y ont explosé dimanche. Selon les témoignages, les obus ont été tirés à partir d'un mortier.

Ministre adjoint des Affaires étrangères  
Grigory Karasin a promis une "réponse rigoureuse et concrète" aux bombardements sur le territoire russe qui a entraîné la perte insensée de la vie.

«Nous sommes en train d'évaluer la situation et les faits que nous avons appris au sujet du risque d'une escalade dangereuse des tensions sur la frontière
[russo-ukrainienne], qui met nos citoyens en danger élevé", a déclaré Karasin à l'agence de presse RIA, soulignant qu'une dure réaction suivrait seulement après une analyse détaillée de la situation.

Le Conseil de sécurité nationale de l'Ukraine a déjà déclaré que les troupes de Kiev participant à l'opération dans l'est du pays n'ont rien à voir avec l'incident du bombardement.

"Les troupes ukrainiennes n'ont certainement pas bombardé le territoire de la Fédération de Russie. Nous n'avons pas tiré", a déclaré Andrey Lysenko, représentant officiel du centre d'information de la NSCU.

Les autorités de la région de Rostov ont confirmé la mort d'un homme et des blessures à deux femmes de 46 ans.

L'homme qui est mort dans l'explosion d'obus était père de quatre enfants. Une des femmes blessées a subi  en recevant un fragment d'acier dans la jambe; une autre femme, qui aurait 80 ans, était en état de choc dans sa maison en face du site de l'explosion.

Donetsk de Russie a une population d'environ 49 000 citoyens et est le point d'entrée frontalier Donetsk-Izvarino, ville sur la frontière russo-ukrainienne.

Il y a eu un certain nombre d'incidents impliquant des troupes ukrainiennes dans de récents bombardements délibérés sur des postes-frontières russes.

Samedi (12 juillet Ndlr.), un véhicule transportant une équipe de gardes-frontières russes, a essuyé des tirs de la partie ukrainienne à la frontière entre la Russie et l'Ukraine.

Le 28 Juin, des obus de mortier en provenance d'Ukraine ont touché le territoire russe, endommageant un bâtiment au point de contrôle
Gukovo à la frontière et créa des nids de poule dans le sol de deux villages.

La semaine précédente, le 20 Juin, le poste de contrôle russe Novoshakhtinsk dans la région de Rostov a été bombardé par des mortiers, selon les services frontaliers de Russie.

Jusqu'à la fatalité d'aujourd'hui, il n'y avait eu aucune victime, sauf pour un garde-frontière russe victime d'une blessure à la tête d'un éclat d'obus.

L'armée ukrainienne a parfois bombardé des postes de contrôle aux frontières, tandis que les réfugiés en provenance d'Ukraine tentaient de
trouver refuge sur le territoire russe lors de contrôle des passeports  .

Le nombre d'incidents impliquant des tirs d'artillerie ukrainien sur le territoire russe a augmenté ces derniers temps. Le 3 Juillet, le poste-frontière de Novoshakhtinsk fut de nouveau bombardé. Le lendemain, les ingénieurs et les chercheurs sont venus pour désarmer les munitions non explosées du côté russe venues de tirs de mortier d'Ukraine sur le  poste-frontière de Donetsk. Le 5 Juillet, une dizaine d'obus de mortier ont explosé près du même poste frontière.

 

http://rt.com/news/172404-russian-donetsk-shelled-victims/

 

***

 

Ukraine: des obus visant le territoire russe font un mort et deux blessées

Des obus tirés depuis le territoire ukrainien ont explosé dans la cour de deux maisons à Donetsk, la ville russe de la région de Rostov-sur-le-Don (à ne pas confondre avec la Donetsk ukrainienne - ndlr), faisant un mort et deux blessées, a annoncé dimanche à RIA Novosti une source au sein de l'administration locale.

"Un homme a trouvé la mort dans l'explosion d'un obus tiré depuis le territoire ukrainien, deux autres obus ont fait deux femmes blessées" a précisé l'interlocuteur de l'agence.

Selon lui, les deux femmes dont une âgée, ont été hospitalisées.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140713/201801638.html

 

***

 

Hier, suite à des tirs en provenance du territoire ukrainien visant des garde-frontières russes dans la région de Rostov, Moscou a  promis de riposter en cas de nouvelles provocations.

"En cas de poursuite de telles provocations, la partie russe se garde le droit de prendre toute mesure prévue par la législation de la Fédération de Russie en vue de protéger son territoire et d'assurer la sécurité de ses citoyens", a annoncé le ministère.

Auparavant, le porte-parole du département de protection des frontières du Service fédéral de sécurité (FSB) Vassili Malaïev a annoncé à RIA Novosti que les garde-frontières russes avaient essuyé des tirs depuis le territoire ukrainien.

 

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 07:05

Ukraine.jpg

Des nouvelles inquiétantes parviennent de la Crimée – réunifiée avec la Russie depuis la déclaration d'indépendance de la Presqu'île et le référendum du 16 mars 2014. En effet, les forces ukrainiennes se massent au niveau de l'isthme de Perekop, une bande de terre de 8 km qui est quasiment le seul lien entre la Crimée et l'Ukraine. Des concentrations d'artillerie très significatives ont été relevées et le gouvernement de Kiev vient d'annoncer la mobilisation générale des hommes de 18 à 35 ans dans la province limitrophe de Kherson.

 

... [L]es bruits de bottes autour de la Crimée sont une nouvelle provocation de l'Ukraine contre la Russie.

Sachant que l'Ukraine est soutenue par l'Union Européenne et les Etats-Unis, une guerre entre Russie et Ukraine peut provoquer un emballement rapide par le jeu des alliances, aussi vite qu'une guerre somme toute locale entre serbes et autrichiens avait provoqué la conflagration de la Première Guerre Mondiale.

 

Ce n'est pas la première fois que l'Ukraine provoque la Russie.

 

En juin, deux blindés ukrainiens s'étaient enfoncés de plusieurs centaines de mètres dans le territoire russe ; les douaniers en avaient démoli un, l'équipage du second n'a pas hésité à braquer son canon sur les russes pour récupérer l'équipage du char hors-service ; il y a eu aussi des avions ukrainiens dans le ciel russe. Plus tard, des hameaux russes ont été touchés par des obus tirés par les forces ukrainiennes ; plusieurs maisons du gros bourg de Donetsk, situé à quelques kilomètres du poste frontière d'Izvarino tenu par les insurgés, ont-elles aussi été détruites.

 

Alors que les provocations continuent en ce début juillet la Russie a adressé un dernier avertissement solennel à Kiev, annonçant qu'elle réagira très énergiquement à la prochaine violation de sa frontière.

 

Source: L'Ukraine se prépare à semer la guerre civile en Crimée http://defense-armee.networkvisio.com/n31-france/article-l-ukraine-se-prepare-a-semer-la-guerre-civile-en-crimee.html

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 14:22

 

Ukraine---Torture-et-enlevements---l-inversion-accusatoire.jpg

 

Un article publié hier par Le journal Le Monde, propriété de Pierre Bergé et BHL, intitulé « Ukraine : derrière la guerre, l'explosion de la torture et des exactions », accuse les indépendantistes pro-russes d'enlèvements et de torture. Qu'en est-il réellement ?

 

Le Monde écrit :

 

« Dans un rapport, l'ONG Amnesty International dénonce la multiplication de cas de torture et d'enlèvement visant les partisans du gouvernement ukrainien dans l'est du pays depuis que la région a été prise d'assaut par les séparatistes pro-russes depuis plusieurs mois

 

 

Denis Krivocheïev, directeur d'Amnesty chargé de l'Europe et d'Asie centrale, résume ainsi le rapport dans un communiqué :

 

« Des centaines de personnes ont été enlevées ces trois derniers mois. La plupart des enlèvements sont commis par des séparatistes armés et les victimes subissent souvent des tortures. Il y a des cas signalés d'arbitraire du côté des troupes loyalistes, mais ils sont moins nombreux ».

 

DES VICTIMES S'ÉVAPORENT SANS RACONTER LEUR HISTOIRE 

 

« Le Monde » a pu récolter plusieurs témoignages qui corroborent les affirmations de l'ONG dans les « Républiques populaires » de Donetsk et de Louhansk. Plusieurs dizaines de cas ont été dénombrés de personnes encore en détention ou qui l'ont été.

Journalistes, activistes pro-ukrainiens, simples citoyens, délinquants punis par les miliciens. Entre le 13 avril et le 7 juin, la Mission des droits de l'homme de l'ONU a recensé 222 enlèvements et quatre assassinats aux motivations politiques. Beaucoup de victimes, après leur libération, s'évaporent sans raconter leur histoire, quittant leur domicile en quelques heures pour se réfugier dans d'autres régions de l'Ukraine.

 

La plupart des témoignages recueillis l'ont été à Kiev et les situations décrites remontent à plusieurs semaines. Difficile de savoir si l'intensification des combats dans la région, depuis le début du mois de juillet, a encore aggravé la situation des prisonniers du Donbass ou si les groupes armés qui tuent, enlèvent, torturent et volent ont désormais des affaires plus « sérieuses » en tête. Plusieurs disparitions ont encore été rapportées ces derniers jours dans les villes de Donetsk et de Lougansk. Elles concernent aussi bien des hommes d'affaires que de jeunes hommes sortis acheter des cigarettes sans leurs papiers.

 

Le Donbass n'est pas seulement une zone de guerre. Sous la férule des séparatistes, il est aussi devenu une zone de non-droit, soumise à l'arbitraire le plus total des groupes armés.»

(Fin de citation)

 

La réalité est inverse : c'est l'armée ukrainienne qui viole, vole, torture, pille, et enlève des civils sans que l'on sache où d'ailleurs ces personnes sont emmenées ni ce qu'elles deviennent... Les civils pro-russes s'évaporent sans raconter leur histoire !


Voilà la réalité et voici les faits (sourcés) depuis le 5 juillet :

 

Le 5 juillet, les milices populaires quittaient Slaviansk pour protéger les civils. En pénétrant dans la ville, l'armée ukrainienne a commis des exactions pendant trois jours, du 5 au 8 juillet. Massacres, pillages, vols, viols, et actes de tortures ont été rapportés. (1)

 

Ce jour-là - 5 juillet - on a signalé « de très nombreux pillages, des exécutions sommaires et des viols mêmes. La population qui n'a pas fui (soit à peu près quelques 50000 personnes) est livrée aux exactions et à la vengeance de la soldatesque kiévienne. Le régime "proeuropéen" applique à la lettre les consignes de purification ethnique du Département d'Etat... Depuis 5 jours, cette artillerie déversait un déluge de projectiles essentiellement destinés à éliminer les civils et détruire les infrastructures. » Dans la matinée du 5 juillet,  « Arsen Avakov, le ministre de l'intérieur de la junte affirmait ... détenir une cinquantaine de prisonniers du secteur de Slaviansk. ... En milieu d'après-midi, on annonçait que Slaviansk était "tombée". » (2)

 

Le 6 juillet, « plusieurs rapports inquiétants en provenance de Slaviansk et de Kramatorsk font état d'arrestations arbitraires d'hommes âgés de 16 à 60 ans. Au cours de la nuit, la garde nationale a organisé une rafle de tous les hommes âgés de 25 à 35 ans. Indépendamment du fait qu'ils aient pris ou non les armes, on leur reproche d'avoir aider à transporter, soigner ou encore nourrir les blessés... Tous les policiers qui étaient restés en fonction dans la ville ont déjà été arrêtés. Pour l'heure, on ne sait pas ce que ces civils sont devenus. » (3)

 

Des exécutions sommaires se sont produites à Slaviansk et Kramatorsk. A Mikolaivka, samedi après-midi (5 juillet Ndlr.) au moins 20 personnes ont été abattues froidement  parce qu'elles étaient soupçonnées d'avoir eu des liens avec la milice indépendantiste. ... Les rafles d'hommes en âge de porter des armes se multiplient sur l'ancienne poche de résistance. Chaque appartement, chaque maison, la moindre boutique, tous les hangars sont minutieusement fouillés par les nervis de la garde nationale qui se croient en pays conquis. Les agents du SBU, sous contrôle de la CIA, venus de Kiev ont établi des listes de personnes à arrêter ou bien à éliminer immédiatement. On tue dans Slaviansk devenue zone de non-droit international. L'arbitraire y règne à tous les niveaux et les nouveaux maitres de la ville encouragent la délation. Les enfants doivent dénoncer leurs parents, les adultes leurs voisins, leurs amis et les membres de leurs familles, et qui ne dénonce pas est suspect.

 

... A Kramatorsk, on a enregistré de nombreux cas de mises à sac de commerces et de maisons. Cela a été rapporté sur le site officiel de la mairie. Après l'achèvement de la phase active de l'opération antiterroriste sur le territoire de notre ville, on a enregistré de nombreux cas de pillage", a déclaré le maire de Kramatorsk Andrei Pankov. » (4)


Le 8 juillet, des informations concordantes ont montré que l'armée ukrainienne préparait une provocation du style de Timisoara ou Raçak. On les a vus déterrer et déplacer des cadavres. Et on sait qu'ils font du trafic d'organes. Le site francophone Soutien à la République populaire du Donbass a ainsi publié le 8 juillet un article mettant en garde contre la possibilité de la création prochaine par les médias ukrainiens d'un reportage « dans lequel ils parleront de "atrocités" de milice (pro-russes Ndlr.), qui ont abattu des civils. Étant donné qu'il existe déjà des premières victimes parmi la population civile dans Slaviansk et Kramators'k, la provocation peut être fabriquée juste aujourd'hui ou demain. S'il vous plaît distribuer cette info autant que possible dans le filet pour empêcher cette provocation

http://www.segodnia.ru/news/ 142485 » (5) Il semble qu'avec cet article de l'Immonde publié le 11 juillet, nous assistions en direct à cette énorme manipulation médiatique!

 

Les médias occidentaux ne vous diront pas non plus que le tribunal Basmanny de Moscou a ordonné mercredi 9 juillet lors d'un procès par contumace l'arrestation du ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov. Cette décision fait suite à un arrêt similaire prononcé la semaine dernière à l'encontre du gouverneur de la région ukrainienne de Dniepropetrovsk, l'oligarque Igor Kolomoïski. MM Avakov et Kolomoïski sont accusés par la justice russe d'"organisation de meurtres" et "de recours à des moyens et méthodes de guerre illégaux.

 

A Slaviansk le 8 juillet, l'armée ukrainienne a arrêté par millier des jeunes hommes. Selon différentes sources d'information des habitants de Slavyansk (hommes âgés de 18 à 35 ans) ont été intégrés dans des «bataillons disciplinaires». Après avoir été détenu en punition ils sont offerts «pour expier le sang», en servant dans l'armée ukrainienne. Sinon, ils sont menacés d'être abattus. Ils sont censés ensuite être jetés à l'assaut de Donetsk. (6)

 

Le 7 juillet, un bus rempli de civils réfugiés est-ukrainiens femmes et enfants a été anéanti à Krasnodon à la frontière russo-ukrainienne. (7) Des personnes non identifiées ont tiré sur le bus avec les réfugiés dans la région de Luhansk. Le bus, qui les conduisait vers la Russie, a pris des tirs près du village de Krasnodon. Selon les premières informations dans le bus il n’y a eu aucuns survivants. Ce n’est pas le premier cas de bus avec les réfugiés anéantis dans le sud-est de l'Ukraine. Depuis le 2 Juillet, près de la frontière russe ont a tiré sur deux bus avec des civils de Kramatorsk.
http://tvzvezda.ru/news/vstrane_i_mire/content/201407071602-nhnp.htm

 

L'armée ukrainienne tire sur des journalistes. Trois journalistes russes tués. Au cours du 11 juillet, le caméraman de la chaîne de télévision russe Life News, Valeri Moroz a été blessé au bras à Lougansk qui a été soumise à des tirs de mortier de l’armée ukrainienne. Selon les médecins, sa vie et sa santé ne sont pas en danger. Selon la chaîne Life News, les journalistes ont essuyé des tirs en sortant de l’abri du bureau de recrutement régional. Après l'attaque, ils ont été forcés de se réfugier dans le sous-sol du bâtiment. (8)

Les militaires ukrainiens ne pouvaient pas ne pas remarquer qu'ils tiraient sur les journalistes, a estimé vendredi 11 juillet le délégué aux droits de l'homme du ministère russe des Affaires étrangères Konstantin Dolgov. Trois journalistes russes ont trouvé la mort. "Les militaires ukrainiens ne pouvaient pas ne pas remarquer qu'ils tiraient sur les journalistes, ces derniers possédant des signes d'identification bien précis. Cela nous permet de conclure que les actes des militaires étaient intentionnés. La situation avec les journalistes existant également dans les autres régions de l'Ukraine rappelle la chasse aux sorcières", a indiqué le responsable. Selon lui, les autorités de Kiev interpellent les journalistes non plus russes, mais ukrainiens qui se permettent de dire des choses contraires à la ligne officielle ou bien celles qui reflètent plus ou moins objectivement la situation réelle. (9)

 

Le ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie a publié un livre blanc sur les violations des droits de l’homme et la primauté du droit en Ukraine, un livre blanc dont "vous n’en n’entendrez pas beaucoup parler dans la presstitute états-unienne" (Paul Craig Roberts). Les Etats-uniens aliénés par la propagande pensent que toutes les violations en Ukraine sont faites par les Russes. Mais le Livre Blanc montre les violations qui ont eu lieu en Ukraine pendant quatre mois de décembre 2013 à mars 2014.


Les massacres des Ukrainiens sur ordre états-uniens par le gouvernement de Kiev affidé de Washington se sont considérablement majorés au cours des trois derniers mois, avec la survenue de plus de 100.000 réfugiés ukrainiens fuyant en Russie pour se protéger des frappes aériennes et de l’artillerie contre des habitations civiles.


Washington est à l’œuvre au travers de ses réseaux à Kiev pour assassiner des citoyens dans les parties orientales et méridionales de l’Ukraine actuelle qui faisait autrefois partie de la Russie. Washington a déclaré que ces civils sont des «terroristes» et tente de forcer la Russie à intervenir militairement. L’intervention de protection de la Russie pourrait alors être dénoncée par Washington comme une « invasion et une annexion » (sic). Washington utiliserait cette propagande, relayée par les flonflons des médias occidentaux, pour faire pression sur l’Europe afin de soutenir les sanctions de Washington contre la Russie. Les sanctions viseraient à détruire les relations économiques existantes entre la Russie et l’Europe.


La réponse de Washington à la stratégie de Poutine de non-intervention est d’augmenter les massacres de civils tout en niant que de tels massacres se produisent... Dernier stade, Washington accuse à présent ses opposants en Ukraine de ses propres crimes !

 

Pour en arriver à publier ce genre d'"information" où les sécessionnistes de Nouvelle-Russie s'en prendraient à leur propre peuple..., il faut vraiment avoir une piètre image du public.

 

Source article Le Monde http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/11/amnesty-international-denonce-des-exactions-en-ukraine_4455322_3214.html via https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1453562434895843

 

Notes :

 

(1) https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1452031801715573

(2) http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-donbass-slaviansk-ville-martyre-livree-a-la-sauvagerie-et-a-la-barbarie-proeuropeenne

(3) http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-donbass-la-guerre-entre-dans-une-nouvelle-phase

(4) http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-donbass-la-guerre-sera-longue-et-difficile

(5) https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1452002158385204

(6) https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1452201391698614

(7) https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1451987585053328

(8) http://french.ruvr.ru/news/2014_07_12/Un-journaliste-russe-blesse-a-Lougansk-1507/ 

(9) http://fr.ria.ru/world/20140711/201795275.html

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 12:44

 

Les médias désinforment afin d’atteindre des objectifs clairs. Du côté occidental (américain) l’objectif était clairement et visiblement d’envenimer la situation en prétextant une immixtion russe et en se servant de ce prétexte pour justifier une répression accrue de Kiev dans l’Est ukrainien. Cela afin de pousser la Russie à intervenir et donner raison au scenario narratif initial des médias occidentaux officiels.

L’objectif de cette intervention déclenchée de la Russie en Ukraine aurait été d’entrainer un fort resserrement des liens US/UE, via l’OTAN, en éloignant au passage les nations européennes de la Russie, détruisant ainsi toute possibilité éventuelle d’émancipation européenne de la domination américaine. Une émancipation qui aurait pu clairement s’appuyer sur un rapprochement avec Moscou que ce soit sur le plan économique, énergique, politique, diplomatique ou surtout militaire, dans le cadre de l’élaboration d’une défense européenne et continentale.

Maintenant qu’il semble évident que Moscou ne compte actuellement pas intervenir directement en Ukraine, et sans doute même pas indirectement, on peut clairement affirmer que cette provocation appuyée par le dispositif médiatique totalitaire a échoué. En outre l’excellent travail des supports alternatifs, que l’on pense en Français par exemple à realpolitik ou les-crises a grandement contribué à mettre les journalistes « à découvert » si je puis dire c’est à dire face à leur médiocre propagande et leurs mensonges. Raison de plus pour ces derniers de faire profil bas car il leur est désormais difficile de justifier pourquoi l’armée ukrainienne ouvre le feu sur ses propres citoyens au nom de la démocratie et de l’Europe.

Preuve de cet abominable double standard : Imaginez que Ianoukovich ait utilisé ses chars et ses avions contre des villages et des petites villes en Ukraine de l’Ouest. On aurait eu un déchainement médiatique incroyable et sans doute que toute la communauté internationale se serait mobilisée.

 

Source: http://medias-presse.info/alexandre-latsa-sur-le-dossier-ukrainienla-diplomatie-russe-a-en-realite-fait-un-quasi-sans-faute/12663

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 18:12

 

 

 

 

ЖИВИ, НОВОРОССИЯ!

 

Музика -- Антон Лебединець (1949)

 

Стихи - Павло Тычина (1949) Мыкола Бажан (1978) Олег Ивашев (2014)

 

Мы -- Новая Русь, сквозь пожары и грозы

Под небом огромным мы счастье нашли.

Меж равными равные волею божьей

Свободные люди свободной земли.

 

Слава народу творящему, слава!

Слава отчизне, взлелеявшей нас!

Живи, Новороссия, наша держава,

Сплоченная силой народов и рас.

 

Нам завжди у битвах за долю народу

Був другом і братом сусідній народ.

Веде нас Господь переможним походом

Під прапором віри до світлих висот.

 

Слава народу завзятому, слава!

Слава вітчизні на віки віків!

Живи, Нова Русь, ти шляхетна держава,

Єдина родина народів-братів.

 

Священный союз городов и селений,

Мы Родину славим победами вновь.

В счастливое время великих свершений

На мирной земле торжествует Любовь.

 

Слава народу творящему, слава!

Слава отчизне, взлелеявшей нас!

Живи, Новороссия, наша держава,

Сплоченная силой народов и рас.

 

source video via : https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1452757891642964?comment_id=1452947244957362&offset=0&total_comments=1

 

Nouvelle-Russie Hymne de Novoross

 

Ci-dessous essai de traduction (si quelqu'un en a une meilleure il peut la mettre en commentaire. Merci!):

 

VIVRE, Novoross!

 

Musique - Anton Lebedynets (1949)


Paroles - Pavlo Tychyna (1949) Mykola Bajan (1978) Oleg Ivashov (2014)

Nous - la Nouvelle-Russie, par les incendies et les tempêtes
Sous le ciel un immense bonheur, nous avons trouvé.
Entre égaux selon la volonté de Dieu
Les gens libres sur une terre libre.

Gloire à Dieu, merci!
Gloire à la patrie, qui nous a chéri!
Vivre, la Nouvelle-Russie, notre puissance,
Force de cohésion des peuples et des races.

Nous avons bataille zavzhdi pour une part de la population
Je luvs les gens d'un autre frère.
La campagne de Veda nous Seigneur
Pid prapory vіri à svіtlih Ascenseur.

Gloire en gloire invétéré!
Gloire vіtchiznі sur vіki vіkіv!
Vivre, la Nouvelle-Rus minute Gentry Power,
Єdina berceau narodіv-bratіv.

Union sacrée des villes et des villages,
Nous patrie gloire de gagner à nouveau.
Dans la période la plus heureuse de grandes réalisations
Sur le terrain pacifique de l'amour triomphe.

Gloire à Dieu, merci!
Gloire à la patrie,  
qui nous a chéri !
Vivre, la Nouvelle-Russie, notre puissance,
Force de cohésion des peuples et des races.

 

 

. La Constitution de la République Populaire de Donetsk (état de la Nouvelle-Russie) est un manifeste contre les « valeurs américaines » et le modèle de société occidental (Xavier Moreau)

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 06:12
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 10:03

Bouclier-antimissile-americain--ABM----De-nouveaux-missile.jpg

Face au bouclier antimissile américain déployé par l'OTAN en Europe de l'est, la Russie s'organise. Le quotidien Nezavissimaïa gazeta écrit aujourd'hui que le ministère russe de la Défense passe en revue par surprise depuis hier l'unité d'Irkoutsk des Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN). Un exercice de lancement de missiles est prévu pendant cette vérification.

L'agence de presse russe Ria Novosti rapporte qu'il s'agit d'un événement particulier pour les forces nucléaires stratégiques russes car la division d'Irkoutsk est dotée de nouveaux missiles mobiles RS-26 Roubej capables de franchir le bouclier antimissile américain (ABM) :


Vu l'obsolescence des missiles intercontinentaux russes les plus lourds et les plus efficaces, R-36M2 Voevoda (code Otan: SS-18 Satan), les Roubej pourraient leur succéder selon les généraux russes.

Le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine a déjà baptisé ce système "le tueur d'ABM". Aucune caractéristique technique du Roubej n'a encore été officiellement dévoilée. D'après la presse, trois des quatre lancements d'essai du RS-26 ont réussi. Le missile peut embarquer 3 à 4 ogives nucléaires à guidage individuel d'une puissance de 150-300 kilotonnes chacune, d'une portée supérieure à 11 000 km. La nouveauté du RS-26 est que chaque ogive peut suivre une trajectoire imprévisible à la vitesse supersonique. Aucune arme, même la plus performante, n'est à même de neutraliser une telle menace. L'an dernier, le commandant des RVSN Sergueï Karakaev avait annoncé que le nouveau missile intercontinental serait plus léger que le RS-24 Iars actuellement en service.

"En ce qui concerne la version mobile terrestre du Iars, le système de lancement pèse aujourd'hui plus de 120 tonnes. Avec le nouveau missile on descendra à 80 tonnes, il sera plus léger", a déclaré le général.

Selon lui, la version à silo du RS-26 n'est pas prévue et le missile sera lancé uniquement à partir d'un vecteur mobile au sol. Selon les sources des RVSN, la mise en service de ce complexe dans la division d'Irkoutsk est prévue pour 2015.

Igor Egorov a déclaré hier qu'au cours de la vérification le "personnel devra réaliser de nombreuses tâches et situations d'exercice, un redéploiement d'urgence et une dispersion des divisions balistiques en franchissant une zone contaminée sont prévus. De plus, les inspecteurs simuleront une attaque ennemie au sol et dans les airs". La revue durera jusqu'au 12 juillet.

"La Russie continue de renforcer ses forces nucléaires stratégiques, notamment grâce au développement et à la mise en service de nouveaux missiles mobiles", déclare le général de brigade Vladimir Bogatyrev, consultant à la Chambre sociale. Il souligne que les nouveaux missiles mis en service sont intégralement fabriqués en Russie.

 

Source: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140709/201760828.html

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 11:49

L'offensive de l'armée ukrainienne sur Slaviansk et Kramatorsk hier et le retrait de ces deux villes des milices communales pour protéger les populations civiles attaquées font penser à l'offensive allemande de 1941. Les Russes se sont toujours repliés avant de faire une contre-offensive victorieuse.

 

Milices-de-la-Republique-populaire-de-Donetsk.jpg

 

Les forces d'auto-défense de la  République autodéterminée de  Donetsk  ont quitté samedi 5 juillet les villes de Slavyansk et Kramatorsk et se dirigent vers le sud de la région, selon le siège de la république.

 

La milice de Slavyansk a déménagé à la capitale de la région de Donetsk et la zone environnante avec des témoins oculaires qui rapportent beaucoup de matériel militaire.

 

Source: http://rt.com/news/170624-donetsk-militia-leave-slavyansk/

 

 

Les autorités de Kiev ont annoncé samedi avoir établi leur contrôle sur les villes de Slaviansk et de Kramatorsk abandonnées par les forces d'autodéfense du Donbass, a annoncé un communiqué mis en ligne sur le site des informations officielles ukrainiennes.

Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk (agent de Goldman Sachs Ndlr.) a chargé le gouverneur de Donetsk Sergueï Tarouta de rétablir en 24 heures les systèmes d'approvisionnement de ces villes en ressources nécessaires à la vie de la population (autrement dit les ressources en eau, gaz, électricité étaient coupées... Ce dont on n'a pas entendu parlé en France... Ndlr.).

Le chef du gouvernement a en outre ordonné de rétablir le fonctionnement de la police, des organes judiciaires et des établissements médicaux.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140705/201729916.html

 

 

Communiqué hier en début d'après-midi de la milice d'autodéfense de Slaviansk via le site Soutien à la République populaire du Donbass:

 

Igor Strelkov, hier soir après d'intenses combats a pris la décision de se retirer de Slavyansk avec les principales forces d'autodéfense.

 

La milice s'est retirée d'une manière ordonnée vers Kramatorsk, le redéploiement des forces d'autodéfense va être poursuivie, vers Donetsk et Gorlovka.

 

...Par cette redisposition le commandement espère gagner du temps. Comme l'armée de la junte devra disloquer ses troupes et ses section d'artillerie, car l'armée ukrainienne se bat surtout avec des bombardements sur les villes avec des civils.

Ce temps pourrait être utilisé efficacement pour mettre fin à un processus de développement communautaire de milices alliées sous un même commandement afin d'améliorer la qualité de la connexion et deset voies de communication et d'intensifier l'approvisionnement militaire; tout d'abord l'armement lourd (artillerie et véhicules blindés). Koutouzov avait aussi à battre en retraite avec un tel plan. Les Russes ont toujours reculé avant une épreuve de force victorieuse.

 

Source: https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1450894131829340

 

Une manifestation regroupant une centaine de personnes s'est tenue hier, place de la République (Paris), afin d'apporter le soutien des Français aux populations civiles est-ukrainiennes sous le feu des troupes kiéviennes et de demander l'arrêt des combats :

 

 

Source: http://www.agenceinfolibre.fr/manifestation-contre-guerre-en-ukraine/

 

Alerte infiltration oligarchique communiste et avertissement de Christ-Roi :

Republique-populaire-du-Donbass---Jeunes-communistes-a-Li.jpg

A Lille les Jeunes Communistes reprennent le flambeau.

Source image et légende : Site "Soutien à la république populaire du Donbass" https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1451191688466251

 

Nous attirons l'attention sur l'infiltration marxiste au sein des sites prétendus de résistance à l'offensive kiévienne contre les populations civiles en Ukraine. Les sites internet rapportant de l'information alternative sur ces évènements sont souvent infiltrés par des communistes sous-jacents ou renvoient vers des sites au contenu ouvertement communiste. Exemple ci-dessus.

Sans compter que le slogan "régularisez tous les sans-papiers" aurait pu être repris par n'importe quel Fourest ou BHL immigrationniste Nouvel Ordre mondialiste ici en France mais pro-Maidan néo-nazi à Kiev !... Ces "jeunes communistes" n'ont décidément rien compris, ni ceux qui les mettent en avant ! A moins que certaines mains occultes ne tirent les ficelles derrière...

Les organisateurs de ce type de manifestation en France devraient donc veiller à faire le ménage et à faire taire toutes vélléités propagandistes communistes dorénavant si ils souhaitent rassembler plus massivement les Français en soutien aux civils est-ukrainiens lors des prochaines manifestations. Il est évident que si l'on ne lutte pas contre un totalitarisme (fasciste atlantiste néo-nazi installé à Kiev) avec un autre totalitarisme (communiste)..., mettre en avant des vieux communistes et organiser l'infiltration oligarchique communiste au sein de la Résistance est le meilleur moyen de tuer dans l'oeuf toute manif de soutien en France à la jeune république populaire du Donbass dont la constitution n'a rien de communiste... mais tout du christianisme ! [ Fondement orthodoxe de la République (préambule), protection de l’être humain dès sa conception (Art. 12.2), interdiction du mariage homosexuel et de sa promotion (Art. 4.3, 31.1, 31.3), protection de la vie privée (Art16.2, 17.1), interdiction des arrestations arbitraires (Art. 15.2) et de la torture (Art. 14.3)...]

 

STOP A LA MANIPULATION !

 

. La Constitution de la République Populaire de Donetsk (état de la Nouvelle-Russie) est un manifeste contre les « valeurs américaines » et le modèle de société occidental (Xavier Moreau)

. Ukraine: Kiev utilise des armes à sous-munitions interdites par l'ONU

. Kiev utilise des bombes au phosphore blanc contre les civils est-ukrainiens

. Ukraine: Porochenko responsable de la situation (Poutine)

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 07:51

Le ministère des Affaires étrangères de Russie estime que lors de l’opération militaire menée dans le sud-est de l’Ukraine, les militaires ont utilisé des armes à sous-minitions prohibées par les conventions internationales.

 

 

Selon les témoins, de puissantes explosions ont retenti suivies de dizaines de rafales plus faibles, a indiqué le ministère.



Suite à cela, Moscou a une nouvelle fois exhorté les autorités ukrainiennes à cesser le bombardement de cibles civiles et de quartiers d’habitation, et à penser à sauver la vie des simples citoyens.


Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_04/Le-MAE-russe-soupconne-les-militaires-ukrainiens-d-utiliser-des-armes-prohibees-8238/

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 22:17

  Ukraine: Porochenko responsable de la situation (Poutine)

Ukraine: Porochenko responsable de la situation (Poutine)

 

En refusant de prolonger le cessez-le-feu, le président ukrainien Piotr Porochenko s'est porté pleinement responsable de la situation en Ukraine, notamment des conséquences de l'opération militaire, a déclaré mardi le président russe devant les ambassadeurs russes et les représentants permanents de la Russie auprès des institutions internationales.

 

"Jusqu'à présent, Piotr Alexeevitch (Porochenko -ndlr) n'avait pas de rapport direct avec les ordres de lancement des opérations militaires. Actuellement, il assume pleinement cette responsabilité. Il s'agit d'une responsabilité non seulement militaire, mais aussi politique, ce qui est beaucoup plus important", a souligné le chef de l'Etat russe.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140701/201686627.html

 

Lundi soir, le président ukrainien a annoncé sa décision de mettre un terme au cessez-le-feu qui a duré 10 jours.

Le refus de Kiev de prolonger le cessez-le-feu va à l'encontre du "plan de paix" proposé par le président Piotr Porochenko, a déclaré mardi aux journalistes le représentant permanent de la Russie auprès de l'UE Vladimir Tchijov.

"Le refus de prolonger le cessez-le-feu est, sans conteste, un signal négatif. Il est difficile de comprendre la logique poussant le dirigeant ukrainien à allier le prétendu plan de paix en 15 points avec la renonciation à la trêve", a affirmé le diplomate.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140701/201684318.html

 

Sergei-Lavrov--Ministre-des-Affaires-etrangeres-russe.jpgMoscou exige de Kiev l'arrêt du pilonnage des villes et des villages pacifiques et l'instauration d'un cessez-le-feu réel et non fictif, annonce mardi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Nous exigeons que les autorités de Kiev mettent un terme au pilonnage des villes et des villages pacifiques faisant partie de l'Ukraine et reviennent à un cessez-le-feu réel et non plus fictif afin de sauvegarder la vie des habitants", indique le communiqué.

La diplomatie russe a souligné que "les coupables de crimes contre la population civile devront répondre de leurs exactions".

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140701/201685365.html

 

Les événements en Ukraine, une tentative d'endiguer la Russie (Poutine)

 

Les événements provoqués par l'Occident en Ukraine sont une expression concentrée de la "politique de confinement" de la Russie, une tentative de créer un foyer de tension aux frontières de la Russie, a déclaré mardi le président Vladimir Poutine devant les ambassadeurs russes et les représentants permanents de la Russie auprès des institutions internationales.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140701/201685702.html

Partager cet article
Repost0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 16:40

Les journalistes français nous ont vendu Maïdan comme un soulèvement contre l’oligarchie et la corruption... Or les organisateurs du coup d'Etat de la Place Maïdan ont redonné le pouvoir à cette même oligarchie.

Ce que les médias occidentaux ne vous diront pas, c'est que dans cette lutte, les Républiques de Donetsk (région du Donbass) et de Lougansk, qui se sont unies le 24 mai lors d'un Congrès pour former les Etats fédérés de Nouvelle-Russie (Novorossia), sont en réalité les premiers mouvements ukrainiens populaires authentiques de résistance à l’Oligarchie et à la corruption.

Le modèle de société russe inspire le nouvel Etat de Nouvelle-Russie dans le domaine de la protection de la famille et de notre civilisation.  Tout en donnant la liberté de conscience et de religion à tous (article 21), le fondement orthodoxe de la République est inscrit dans le préambule de la Constitution. Vous trouverez en fin d'article une traduction de cette constitution. Il reste cependant regrettable que la source de la légitimité politique reste dans l'article 2.1 "la population" ou peuple... Une incise  de la "famille traditionnelle" "base de la souveraineté" eut été une manière beaucoup plus solide de défendre la famille, cellule de base de la société, en fondant la légitimité politique nouvelle sur la loi naturelle (et non plus seulement sur le seul "peuple" ou "souveraineté nationale" qui a pu être l'otage de l'oligarchie et conduire au totalitarisme.)

Drapeau-de-la-Republique-populaire-de-Donetsk.png

Drapeau de la République populaire de Donetsk.

Le 11 mai 2014 a lieu un référendum d'autodétermination dont les résultats portent vers l'indépendance de la république de Donetsk (région du Donbass).

Le 24 mai 2014, lors d'un Congrès, la République populaire de Donetsk a décidé de s'unir avec la République populaire de Lougansk pour former les États fédérés de Nouvelle-Russie (Novorossia).

 

Extrait d'un article publié le 26 juin par Xavier Moreau sur Realpolitik.tv :

 

Les journalistes français nous ont vendu Maïdan comme un soulèvement contre l’oligarchie et la corruption, avant que les organisateurs du coup d’état donnent le pouvoir à cette même oligarchie. Le fait est que les Républiques du Donbass et de Lougansk, qui viennent de s’unir, sont les premiers mouvements ukrainiens populaires authentiques de résistance à l’oligarchie. Les gouvernements des deux entités ont très clairement annoncé leur volonté de rendre la propriété des actifs industriels de la région à leur population, sur le modèle de ce que Vladimir Poutine a accompli contre l’oligarque russe déchu Mikhail Khodorkovski. Le modèle russe inspire également la République du Donbass dans le domaine de la protection de la famille traditionnelle et de notre civilisation. Fondement orthodoxe de la République (préambule), protection de l’être humain dès sa conception (Art. 12.2), interdiction du mariage homosexuel et de sa promotion (Art. 4.3, 31.1, 31.3), protection de la vie privée (Art16.2, 17.1), interdiction des arrestations arbitraires (Art. 15.2) et de la torture (Art. 14.3), la constitution de la République Populaire du Donetsk est un manifeste contre les « valeurs américaines » et le modèle de société occidental. Tout cela nous rappelle, avec une certaine nostalgie, ce que les Serbes avaient tenté de fonder en Krajina et en Republica Serbska.

Xavier Moreau


Source: http://www.realpolitik.tv/2014/06/republique-bananiere-dukraine-episode-1-saison-2/

 

Drapeau-de-l-Etat-federal-de-Nouvelle-Russie--Novorossia.png

Drapeau de l'État fédéral de Nouvelle-Russie (Novorossia), État sécessionniste de l'Ukraine couvrant le territoire du Donbass et réunissant les républiques de Donetsk et Lougansk. Le drapeau est composé de la Croix bleu de Saint-André.

 

Croix-de-Saint-Andre-decernee-apres-1856.jpg

Croix de Saint-André. Ordre impérial de Saint-André, décoration russe décernée après 1856

 

Armoiries-de-l-Empire-russe-adoptees-en-1856--ou-l-on-peu.png

Armoiries de l'Empire russe adoptées en 1856, où l'on peut voir l'Ordre de Saint-André

 

Ukraine-Donbass.jpg

 

 

Novorrosiya-Nouvelle-Russie-historique.png

La Nouvelle Russie historique comparée à l'Ukraine actuelle. Le but des sécessionnistes est d'unir l'ensemble de l'est et du sud de l'Ukraine, territoires russophones contestant le gouvernement central de Kiev.
Nouvelle-Russie, Oblasts revendiqués par la Nouvelle-Russi
  •      Oblasts sous contrôle nominal de la Nouvelle-Russie
  •      Oblasts revendiqués par la Nouvelle-Russie
  •      La Crimée, annexée par la Russie.

 

 

 CONSTITUTION DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE DONETSK

Adoptée par le Conseil suprême de la République populaire de Donetsk le 14 mai 2014

PREAMBULE

NOUS, LE CONSEIL SUPRÊME DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE DONETSK,

se sentir comme une partie intégrante du monde que la civilisation russe russe, les peuples russe et d'autres communes indissociable de la réflexion sur le sort de la paix russe et le désir de continuer d'avoir part à elle, reste attaché aux idéaux et aux valeurs de la paix russe et d'honorer la mémoire des ancêtres qui répandent le sang de ces idéaux et ces valeurs et nous a transmis l'amour et le respect de la patrie commune, la confession de la foi orthodoxe (la foi chrétienne orthodoxe orientale catholique Confession) Eglise orthodoxe russe (Patriarcat de Moscou) et en reconnaissant son socle du monde russe et conscient de la responsabilité historique et exprimant la volonté du peuple multinational de la République populaire de Donetsk, exprimée dans la décision référendum le 11 mai 2014,

Conformément aux principes généralement reconnus de l'égalité et de l'autodétermination des peuples et des déclarer l'inviolabilité des principes démocratiques de la formation et de l'exercice du pouvoir, de réaffirmer la souveraineté de la République populaire de Donetsk sur l'ensemble de son territoire et la création d'un Etat indépendant et souverain sur la base de la restauration d'un espace culturel et civilisationnel du monde russe unifié, basé sur ses valeurs religieuses, sociales, culturelles et morales traditionnelles, avec la perspective de devenir une partie de la Grande Russie comme des territoires halo russe du monde et adopter cette Constitution de la République populaire de Donetsk.

Chapitre 1. OSNOVYKONSTITUTSIONNOGO CONSTRUCTION

article 1
1. République populaire de Donetsk est un Etat démocratique indépendant et souverain.
2. Dans les cas où le consentement du gouvernement fédéral en réponse à un appel République de Donetsk populaire de l'acceptation de la République populaire de Donetsk dans la structure d'un Etat fédéral, la République populaire de Donetsk devient automatiquement partie de l'état ​​fédéral (le gouvernement fédéral) sur les droits de son sujet individuel.
3. République Doprisoedineniya Donetsk gens d'un Etat fédéral, conformément au paragraphe 1 de la République de polnotoygosudarstvennoy cette article Donetsk a tout pouvoir.
4. République populaire de Donetsk est une et indivisible, et dans le cas de l'adhésion de Respublikikfederativnomu Donetsk État populaire, la République populaire de la zone de Donetsk est une partie intégrante de l'Etat fédéral.

article 2
1. La source de l'autorité de la République populaire de Donetsk est sa population.
2. Personnes exercent directement et par les autorités de organygosudarstvennoy et l'autonomie locale leur pouvoir.
3. Suprême de l'expression directe de la puissance de yavlyayutsyareferendum du peuple et des élections libres.
4. Affectation autorité ou de pouvoir saisir inacceptable et punissable par la loi.

article 3
L'homme, ses droits et libertés sont la valeur suprême. Leur reconnaissance, le respect, le respect et la protection - la République populaire de devoir Donetsk, les autorités de l'Etat et des fonctionnaires et garantis à partir du moment de la conception de l'homme.

article 4
1. État République-providence de Donetsk.
2. L'sozdanieuslovy République sociale Politique Donetsk visant à fournir une vie décente et libre développement, l'aide sociale publique, et la disponibilité de duhovnyhblag de matériau de base, fondée sur une compréhension des valeurs religieuses, sociales, culturelles et morales traditionnelles.
3. Donetsk dans la République populaire de la population et de la santé de l'appui des gens de la famille traditionnelle comme enregistré conformément à la loi de l'homme et de la femme, la maternité, la paternité et de l'enfance, les personnes handicapées et les personnes âgées, le système de services sociaux et d'établir des garanties de sécurité sociale.

article 5
1. République populaire de Donetsk reconnue et protégée de manière égale privé,
étatiques, municipaux et autres formes de propriété.
. 2 Terrain et d'autres ressources naturelles sont utilisées et ohranyayutsyav République de Donetsk gens comme base de la vie et de l'activité des peuples prozhivayuschihna son territoire, et en République sluchaeprisoedineniya Donetsk populaire à un État fédéral - comme la base de la vie et de l'activité de territoire l'Etat fédéral les peuples.
3. Utilisation et la protection des terres et des autres ressources naturelles,
sur le territoire de la République populaire de Donetsk, réalisée fois selon les lois de la République populaire de Donetsk et Donetsk dans le cas de l'adhésion de la République populaire du gouvernement fédéral - en conformité avec la législation d'un État fédéré, et au sein de l'autorité de la République populaire de Donetsk Donetsk-lois de la République populaire.

article 6
1. L'alimentation Donetsk Etat de la République populaire osnoverazdeleniya effectuée sur le législatif, exécutif et judiciaire. Organyzakonodatelnoy, exécutif et judiciaire sont indépendants.
2. Pouvoir Donetsk Etat de la République populaire réalisée le Conseil suprême de la République populaire de Donetsk - ParlamentDonetskoy République populaire, le Conseil des ministres de la République populaire de Donetsk - République République populaire de PravitelstvoDonetskoy iSovet Personnes sécurité de Donetsk, formée conformément à la présente Constitution.
. 3 Système de gouvernement créé la République populaire de Donetsk gens Respublikoysamostoyatelno conformément à la présente Constitution, et dans le cas de l'adhésion de la République populaire de Donetsk à l'Etat fédéral - conformément à la osnovamikonstitutsionnogo-Etat fédéral système et générale printsipamiorganizatsii organes législatifs (représentatifs) et exécutifs des sujets de organovgosudarstvennoy fédéral État предусмотреннымифедеральным zakonomfederativnogo état​​.
4. Si vous vous joignez à la République populaire de Donetsk à un gosudarstvurazgranichenie des pouvoirs entre les autorités fédérales de organamigosudarstvennoy de l'État et Donetsk République populaire de corps, conformément à l'état Konstitutsieyfederativnogo, les lois fédérales et le contrat pour razgranicheniipredmetov compétence et les pouvoirs.
5. Autorités Donetsk Etat de la République populaire dans l'exercice de ses pouvoirs et l'exercice de fonctions uchityvayuti respecter les valeurs traditionnelles religieuses, sociales, culturelles et morales de Russie mondiale.

article 7
1. République populaire de Donetsk a sa propre législation Constitution et en vigueur tout au long de la République populaire de Donetsk.
2. Lois de la République populaire de Donetsk опубликованию.Неопубликованные soumis à des lois formelles ne s'appliquent pas. Actes juridiques normatifs de la République Donetsk affectant les droits, les libertés et les devoirs chelovekai citoyen ne peut pas être appliquée si elles ne sont pas publiées pour vseobschegosvedeniya.
3. Si vous vous joignez à la République populaire de Donetsk à un gouvernement de l'État fédéral de la République organes gouvernementslocaux de Donetsk gosudarstvuorgany personnes formées sur le territoire de la République populaire de Donetsk, dolzhnostnyelitsa, les citoyens et leurs associations doivent respecter les lois de l'Etat fédéral Constitution et règlements de l'Etat fédéral, la Constitution République, les lois de Donetsk et autres actes juridiques de Donetsk République national.

l'article 8
En République du Donetsk reconnaît et garantit le gouvernement local.
L'autonomie locale dans ses pouvoirs de gouvernement local ne sont pas inclus dans le pouvoir organovgosudarstvennoy.

article 9
1. République populaire de Donetsk reconnu idéologique et politicheskoemnogoobrazie, un système multipartite.
2. Donetsk en République populaire conduit et croyance dominante est la foi orthodoxe (la foi chrétienne orthodoxe orientale catholique confession), professée par l'Eglise orthodoxe russe (Patriarcat de Moscou).
3. L'expérience historique et le rôle Pravoslaviyai Eglise orthodoxe russe (Patriarcat de Moscou) sont reconnus et respectés, y compris en tant que piliers de Russie systémique mondiale.

l'article 10
1. Les langues officielles de la République populaire de Donetsk sont des langues russes et ukrainiens.
2. Statut des langues officielles République de de устанавливаетсязаконодательством de Donetsk.
3. Donetsk dans la République populaire, le principe du multiculturalisme, en assurant leur développement équitable et d'enrichissement.

l'article 11
1. Dispositions du présent chapitre de la Constitution comprennent système osnovykonstitutsionnogo Donetsk République populaire.
2. Pas d'autres dispositions de la présente Constitution mogutprotivorechit fondements du système constitutionnel de la République Donetsk nationale.

Chapitre 2. PROTECTION DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE ET DES CITOYENS

l'article 12
1. Donetsk en République populaire reconnaît et garantit les droits et svobodycheloveka et citoyen conformément aux principes généralement reconnus et du droit normammezhdunarodnogo et conformément à la Constitution de la République populaire de Donetsk et Donetsk dans le cas de l'adhésion de la République populaire de l'Etat fédéral conformément à la Constitution de l'Etat fédéral.
2. L'homme et des libertés fondamentales sont inaliénables et prinadlezhatkazhdomu moment de la conception.
3. Droits et libertés de l'homme et du citoyen sont непосредственнодействующими. Ils déterminent le sens, le contenu et l'application des lois, les activités des autorités législatives et exécutives, gouvernementslocaux et garanti par la loi.
4. Mise en œuvre des droits et libertés de l'homme et les droits et libertés des citoyens dolzhnonarushat autres.

l'article 13
1. Tous sont égaux devant la loi et les tribunaux.
2. État garantit l'égalité des droits et des libertés des citoyens chelovekai, indépendamment du sexe, de la race, la nationalité, la langue, l'origine, la propriété et le statut officiel, mestazhitelstva, la religion, les croyances, les associations publiques prinadlezhnostik, ainsi que d'autres circonstances. Restrictions Zapreschayutsyalyubye des droits des citoyens sur l'identité sociale, raciale, nationale, linguistique ou religieuse.
3. Hommes et les femmes ont les mêmes droits et libertés et ravnyevozmozhnosti pour leur mise en œuvre.

l'article 14
1. Chacun a le droit à la vie.
2. Le droit à l'auto-défense, qui est la protection de l'individu et les droits de la défense ou d'autres personnes intérêts de la société ou de l'état de l'empiètement socialement dangereux juridiquement protégée si elle implique la violation ou obrazommozhet évidente l'objet, sur la base des critères pour déterminer le caractère raisonnable de la preuve, la violence dangereux pour la vie ou la santé de l'accusé ou une autre personne, ou une menace immédiate d'une telle violence, reconnu et garanti par l'Etat.
2. Dignité de la personne protégée par l'État. Rien ne peut bytosnovaniem pour sa dérogation.
3. Personne ne devrait être soumis à la torture, à la violence ou d'autres zhestokomuili traitements inhumains ou dégradants. Niktone sans consentement sous réserve de médecins, d'autres expériences nauchnymili.

l'article 15
1. Toute personne a droit à la liberté et à la sécurité de sa personne.
2. Arrestation, la détention et la détention dopuskayutsyatolko par décision judiciaire. La décision de la cour d'une personne ne peut pas bytpodvergnuto détenu pendant plus de 48 heures.

l'article 16
1. Toute personne a droit à la vie privée, des secrets de famille lichnuyui, protection de l'honneur et de la réputation.
2. Chacun a le droit à la vie privée de la correspondance, des conversations téléphoniques, postales, télégraphiques et autres messages. Une limitation de cette pravadopuskaetsya que sur la base de l'arrêt.

l'article 17
1. Collecte, le stockage, l'utilisation et la diffusion des détails de la vie privée de la personne juridique sans son consentement ne sont pas autorisés.
2. Organes du pouvoir d'Etat et l'autonomie locale, leurs fonctionnaires sont tenus de donner à chacun la possibilité oznakomleniyas documents et matériels qui affectent directement sa liberté pravai, sauf disposition contraire de la loi.

l'article 18
Logement (construction, bâtiment en elle, la terre) est inviolable. Personne n'a le droit d'entrer dans les protivvoli accueil vivant en elle, sauf dans les cas ustanovlennyhzakonom, ou par décision judiciaire.

l'article 19
1. Tout le monde a le droit de déterminer et d'indiquer son национальнуюпринадлежность. Personne ne peut être contraint de déterminer l'origine ethnique ukazaniyusvoey.
2. Chacun a le droit d'utiliser leur langue maternelle dans la langue de svobodnyyvybor de communication, d'éducation, de l'éducation et de la créativité.

l'article 20
Quiconque se trouve légalement sur ​​le territoire de la République populaire de Donetsk, a
le droit de circuler librement et de choisir leur lieu de résidence.

l'article 21
Tout le monde est garanti la liberté de conscience, la liberté de religion, y compris le droit de professer, individuellement ou conjointement avec d'autres lyubuyureligiyu ou pas de religion, de choisir librement, posséder et diffuser les croyances religieuses et les autres agissent fois nimi.Pri après cela, rien dans la présente Constitution ne limite pas la République populaire en droit Donetsk politiques visant à protéger le public contre les activités des sectes religieuses en conformité avec la loi.

l'article 22
1. Chacun a la liberté de pensée et de parole.
2. Propagande ou campagne incitation à la haine sociale, raciale, nationale ou religieuse et l'hostilité. Zapreschaetsyapropaganda sociale, raciale, nationale, religieuse ou yazykovogoprevoskhodstva.
3. Nul ne peut être contraint à exprimer ses convictions mneniyi ou d'y renoncer.
4. Tout le monde a le droit de chercher, de recevoir, de transmettre, de produire et de diffuser de l'information par tous les moyens légaux.
5. Liberté des médias. La censure est interdite.

l'article 23
1. Chacun a le droit d'association, y compris les syndicats de sozdavatprofessionalnye droit de protéger leurs intérêts. La liberté d'association est garantie deyatelnostiobschestvennyh.
2. Nul ne peut être contraint d'adhérer ou séjour-ce liboobedinenie en elle.

l'article 24
Les citoyens de la République populaire des Etats fédéraux Donetsk ont pravosobiratsya pacifiquement, sans armes, organisent des réunions, rassemblements, manifestations, défilés et piquets.

l'article 25
1. Ressortissants d'un État fédéral, résidant sur le territoire de la République populaire de Donetsk, sont admissibles à participer à l'administration d'un Etat fédéral et la République populaire de Donetsk, à la fois directement et par l'intermédiaire svoihpredstaviteley.
2. Ressortissants d'un État fédéral, vivant dans la République populaire de territoriiDonetskoy sont éligibles conformément aux zakonomfederativnogo Unis par la Constitution et la loi de la République populaire de Donetsk bytizbrannymi élus et les organes du pouvoir d'Etat et gouvernementslocaux, ainsi que participer à un référendum.
3. Droit d'élire et d'être élus les citoyens priznannyesudom incapable et qui s'est tenue dans la cour de svobodypo de garde.
4. Citoyens de la République populaire de Donetsk et les citoyens d'un État fédéral dans le territoire de la République populaire de Donetsk ont un accès égal à la fonction publique.
5. Citoyens de la République populaire de Donetsk et les citoyens d'un État fédéral dans le territoire de la République populaire de Donetsk admissibles à participer à l'administration de la justice.

l'article 26
En République populaire de Donetsk citoyens et les citoyens de la République États fédérés des gens ont pravoobraschatsya personnellement, et de soumettre des particuliers et kollektivnyeobrascheniya aux gouvernements étatiques et locaux.

l'article 27
1. Chacun a le droit d'utiliser librement leurs biens sposobnosteyi pour les affaires et autres activités non interdites de zakonomekonomicheskoy.
2. Donetsk en République populaire n'est pas autorisé activité économique vise à la monopolisation et la concurrence déloyale.
 


l'article 28
1. Droit à la propriété privée est protégé par la loi.
2. Chacun a le droit à la propriété, de posséder, d'utiliser et de disposer d'eux, que ce soit seul ou en conjonction avec drugimilitsami.
3. Nul ne peut être privé de sa propriété que par resheniyusuda. Expropriation de la propriété pour nuzhdmozhet public soit uniquement avec la ravnotsennogovozmescheniya avant.
4. Droit de succession est garanti.

l'article 29
1. Citoyens et leurs associations ont le droit de sobstvennostizemlyu privé.
. 2 Sur le territoire de la République populaire de Donetsk possession, l'utilisation et rasporyazheniezemley et d'autres ressources naturelles sont gérées en fonction de leur République zakonodatelstvomDonetskoy gens sobstvennikamiv, et dans le cas de l'adhésion de la République populaire de États kfederativnogo Donetsk - en conformité avec les lois de l'état ​​fédéral,

ss="hps">et en République predelahpolnomochy Donetsk populaire - législation République populaire de Donetsk.
3. Possession, l'utilisation et l'élimination des autres ressources naturelles des propriétaires sont sans préjudice de la température ambiante et de violer les droits et les intérêts légitimes des autres personnes.

l'article 30
1. Travail est libre. Tout le monde a le droit de disposer librement svoimisposobnostyami de travailler et de choisir des activités et de la profession.
2. Travail forcé est interdit.
3. Tout le monde a le droit de travailler dans des conditions qui répondent trebovaniyambezopasnosti et l'hygiène, à la rémunération du travail sans bylodiskriminatsii et pas en dessous de la loi ou de la République populaire de l'Etat salaire minimum de Donetsk, et le droit à la protection contre le chômage.
4. Le droit à sporys de droit du travail individuels et collectifs à l'aide de méthodes établies ihrazresheniya, y compris le droit de grève.
5. Tout le monde a le droit au repos. Heures de prodolzhitelnostrabochego statutaire, week-ends et les jours fériés, et ezhegodnyyotpusk payé travaillant sous dogovorugarantiruyutsya du travail.

l'article 31
1. Droits de Parenthood enfance roditeleyi et famille, tel que rapporté en conformité avec la loi et l'union d'un homme zhenschinynahodyatsya sous protection de l'État.
. 2 S'occuper des enfants et leur éducation - égal droit et le devoir des parents hommes et femmes.
3. Aucune forme de syndicats pervers entre personnes de même sexe dans la République populaire de Donetsk ne reconnaît pas, ne sont pas autorisées et seront poursuivis.

l'article 32
1. Tout le monde doit être garantie la sécurité sociale dans la vieillesse, sluchaebolezni, d'invalidité, de veuvage, de l'éducation des enfants et inyhsluchayah établies par la loi.
2. Pensions de l'État et des avantages sociaux ustanavlivayutsyazakonom.
3. L'assurance sociale volontaire, formes sozdaniedopolnitelnyh de bien-être social et de la charité.

l'article 33
1. Chacun a le droit à un logement. Personne ne peut être proizvolnolishen maison.
2. Autorités Donetsk État et République organes gouvernementslocaux des gens formés sur le territoire de la République populaire de Donetsk, la construction de pooschryayutzhilischnoe et créer les conditions pour la mise en œuvre de logements de Pravana.
3. Indigents et autres personnes mentionnées dans la loi et le logement nuzhdayuschimsyav, il est fourni gratuitement ou à un état de platuiz abordable, conformément logements fondovv municipal et d'autres avec les normes établies par la loi.

l'article 34
1. Chacun a le droit à la santé et aux soins médicaux.
En République populaire de Donetsk soins médicaux de la santé publique et munitsipalnyhuchrezhdeniyah fournis gratuitement schetsredstv budgétaire, les paiements d'assurance et des autres revenus correspondant.
2. Donetsk en République populaire ohranyi financé des programmes régionaux pour renforcer les mesures de santé publique sur razvitiyugosudarstvennoy, les systèmes de santé municipaux et privés, encouragés activités qui améliorent la santé humaine, le développement de la culture physique et le sport, le bien-être écologique et sanitaire et épidémiologique.
3. Dissimulation par les fonctionnaires de faits et circonstances sozdayuschihugrozu pour la vie et la santé humaine, implique selon otvetstvennostv à la loi.

l'article 35
Tout le monde a le droit à un environnement sain, dostovernuyuinformatsiyu sur son état et à la réparation des dommages causés à la propriété ou infraction environnementale egozdorovyu.

l'article 36
1. Chacun a le droit à l'éducation.
2. Donetsk en République populaire garantit l'accessibilité et besplatnostdoshkolnogo, état ​​de obrazovaniyav secondaire général et professionnel ou municipales entreprises uchrezhdeniyahi éducatifs.
3. Chacun a le droit, sur une base concurrentielle un vyssheeobrazovanie libre dans l'état ou obrazovatelnomuchrezhdenii municipal et l'entreprise.
4. L'éducation de base est obligatoire. Les parents ou tuteurs ihzamenyayuschie fournissent enfants reçoivent une éducation générale de base.
5. Donetsk en République populaire soutenu diverses formes d'auto-obrazovaniyai.

l'article 37
1. Tout le monde doit être garantie la liberté d'littéraires artistiques, des formes, scientifiques, techniques et autres de créativité, la propriété преподавания.Интеллектуальная est protégé par la loi.
2. Tout le monde a le droit de participer à la vie et polzovanieuchrezhdeniyami culture culturel, et l'accès aux valeurs culturelles.
3. Chacun doit prendre soin de préserver l'historique et kulturnogonaslediya protéger les monuments de l'histoire et de la culture.
4. République populaire de Donetsk a créé et assuré la préservation de l'égalité usloviyadlya et le développement des cultures de tous les peuples qui y vivent.

l'article 38
1. République populaire de Donetsk garantie protection de l'État des droits et libertés de chaque citoyen.
2. Chacun a le droit de défendre leurs droits et libertés par tous les moyens ne sont pas interdites par la loi.

l'article 39
1. Tout le monde est garantie la protection judiciaire de ses droits et libertés.
2. Décisions et les actions (ou l'inaction) des autorités de l'Etat, les collectivités locales, les associations publiques et dolzhnostnyhlits peuvent être contestées devant les tribunaux.
3. Tout le monde a droit en application avec la République internationale de dogovoramiDonetskoy gens, et dans le cas de l'adhésion de la République populaire de Donetsk à un État fédéral en conformité avec gosudarstvaobraschatsya de dogovoramifederativnogo international aux organismes internationaux zaschiteprav et libertés des remèdes de si épuisé.

l'article 40
Nul ne peut être privé du droit à un procès dans le SUDEI que juge dans la juridiction duquel il tombe sous la loi.

l'article 41
1. Chacun a le droit de recevoir de l'aide квалифицированнойюридической. Dans les cas prévus par la loi, yuridicheskayapomosch est libre.
2. Toute personne arrêtée, détenue, obvinyaemyyv crime a le droit à un avocat (défenseur) dès le moment de la détention, la charge strazhuili.

l'article 42
1. Toute personne accusée d'un crime de schitaetsyanevinovnym tant que sa culpabilité est prouvée pour predusmotrennomzakonom et a conclu tribunal de siluprigovorom juridique.
2. Accusé n'est pas tenu de prouver son innocence.
3. Du doute doit être interprété en polzuobvinyaemogo.

l'article 43
1. Nul ne peut être jugé deux fois pour le même crime.
2. Lors de l'administration de la justice n'est pas autorisé использованиедоказательств obtenus en violation de la loi.
3. Toute personne déclarée coupable d'un crime a droit à un peresmotrprigovora de juridiction supérieure de la manière prescrite par la loi, et le droit de solliciter la grâce ou la commutation de la peine.

l'article 44
Personne n'est obligé de témoigner contre lui-même, ses proches parents suprugai, tel que défini par la loi.

l'article 45
Les droits des victimes d'actes criminels et le droit de vlastyuohranyayutsya de l'abus. L'Etat assure la justice de dostupk et la réparation des dommages.

l'article 46
Toute personne a droit à l'indemnisation pour les actions en dommages prichinennogonezakonnymi (ou l'inaction) des organes de l'État et leurs fonctionnaires.

l'article 47
1. Loi portant création ou l'augmentation de la responsabilité obratnoysily a pas.
2. Nul ne peut être tenu responsable pour un acte, qui à l'époque n'a pas été reconnu infraction egosoversheniya. Si après que la responsabilité de soversheniyapravonarusheniya est éliminé ou atténué, le droit primenyaetsyanovy.

l'article 48
1. Énumération dans la Constitution de la République populaire de Donetsk droits fondamentaux et librement être interprétée comme déniant ou autres obschepriznannyhprav et libertés de l'homme et du citoyen.
2. Droits et libertés de l'homme et du citoyen peut être ogranichenyzakonom seulement dans la mesure où il est nécessaire tselyahzaschity le système constitutionnel, la moralité, la santé, les droits, les intérêts juridiques d'autres personnes, la défense du pays et bezopasnostigosudarstva.
3. Dans une situation d'urgence pour la sécurité des citoyens et la protection du système constitutionnel en conformité avec la loi peut établir des restrictions spécifiques sur les droits et libertés des limites et de leur durée.
4. L'état d'urgence sur tout le territoire de la République populaire de Donetsk et dans différents domaines peut être introduit dans les circonstances et de la manière prescrite par la loi.

l'article 49
Tout le monde sur le territoire de la République populaire de Donetsk, est tenu de respecter
Constitution de la République populaire de Donetsk, les lois et règlements de la République populaire de Donetsk, de respecter les droits et les personnes svobodydrugih et, dans le cas de l'adhésion de la République populaire de l'Etat fédéral Donetsk - d'observer la Constitution et les lois et règlements fédéraux et d'État.

l'article 50
Chacun est tenu de payer les taxes et les frais légalement établies. Les lois introduisant de nouvelles taxes ou l'aggravation положениеналогоплательщиков, pas d'effet rétroactif.

l'article 51
Chacun est tenu de préserver la nature et l'environnement, berezhnootnositsya ressources naturelles.

l'article 52
1. La protection totale de la Patrie est le devoir et l'obligation des citoyens de la République populaire de Donetsk.
2. Citoyen de la République populaire de Donetsk effectuer conformément à sluzhbuv militaire avec la loi.
3. Citoyen de la République populaire de Donetsk en cas ses convictions iliveroispovedaniyu contredisent le service militaire, ainsi que inyhustanovlennyh par la loi a le droit de remplacer eealternativnoy fonction publique.

l'article 53
Citoyen de la République populaire de Donetsk peut indépendamment osuschestvlyatv pleinement leurs droits et obligations en 18 ans.

l'article 54
Les lois de la République populaire de Donetsk peuvent établir supplémentaire, non fixés par la Constitution de la République populaire de Donetsk et les lois garantissent les droits et libertés de l'homme et du citoyen pour schetfinansovyh, matériel et autres ressources de la République nationale de Donetsk.

Chapitre 3. RÉPUBLIQUE DONETSK l'état du système

l'article 55
1. Si vous vous joignez à la République populaire de Donetsk à un État fédéral République de Donetsk devient l'objet même d'un Etat fédéral.
2. République état ​​Donetsk gens du contrat entre l'Etat fédéral et la République populaire de Donetsk acceptation dans un état fédéral basique Donetsk République populaire et l'éducation dans le cadre de la novyhsubektov-Etat fédéral, la Constitution de l'Etat fédéral, Федеральнымконституционным zakonomfederativnogo les Etats de réglementer l'adoption de l'Etat fédéral et la formation au sein du gouvernement fédéral Etat de la nouvelle entité - la République populaire de Donetsk, Donetsk Constitution de la République populaire.
3. État Donetsk République populaire peut être modifié par soglasiyufederativnym mutuelle Donetsk Etat et la République populaire conformément à la федеральнымконституционным de la loi.

l'article 56
1 Le territoire de la République populaire de Donetsk au moment de l'adhésion à la République populaire de Donetsk Etat fédéral définie par les limites de l'ancienne région de Donetsk au sein de la République d'Ukraine.
2. République de Donetsk s'installe indépendamment des questions svoegoadministrativno structure territoriale.
3. Unités territoriales administratives de la République populaire de Donetsk sont les régions et les villes d'importance nationale.
4. Limites des unités administratives territoriales ustanavlivayutsyai changent la loi de la République populaire de Donetsk.

l'article 60
1. Drapeau de l'Etat, l'emblème et l'hymne Donetsk République populaire, la procédure de description pour un usage officiel devra être établi par la loi Donetsk République populaire.
2. Capitale de la République populaire de Donetsk. République Statusstolitsy Donetsk personnes établie par la loi de la République nationale de Donetsk.

l'article 61

1. Système des impôts prélevés dans le budget, et les principes généraux de la fiscalité et des prélèvements de la République populaire de Donetsk établi par la loi.
2. Emprunts d'Etat émis de la manière déterminée par la loi, et placés sur une base volontaire.

Chapitre 4. Conseil suprême de la République DONETSK PERSONNES

l'article 62
1 Le Conseil suprême de la République populaire de Donetsk -. République populaire de Donetsk Parlement est suprême et единственнымзаконодательным permanent (représentatif) du pouvoir d'Etat de la République populaire de Donetsk.
2. Conseil suprême de la République populaire de Donetsk élu pour pyatlet.
3. Conseil suprême de la République populaire de Donetsk se compose de [●] députés.

 

Source : http://worldconstitutions.ru/?p=1094

 

. "La famille traditionnelle base de la souveraineté d’une nation", fondement de la légitimité politique nouvelle ?

. Oligarques: pas de confiscation des biens mal acquis ! (Poutine)

. Brève histoire de l'oligarchie en Russie, Par Xavier Moreau (12 novembre 2010)

Partager cet article
Repost0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 11:56

Les mondialistes devaient apporter au monde paix & prospérité, développement économique et industriel, réduction des inégalités..., ce n'est pas exactement ce qui est en train de se passer : "l'écart entre le niveau de développement entre les pays augmente !" vient de déclarer Poutine.

 

Poutine-accuse-l-Occident-de-snobisme-et-de-refus-de-negoc.jpg

 

Poutine exhorte le monde à s'unir face à la crise

 

« L'accumulation de phénomènes de la crise dans les affaires mondiales, c’est un fait incontestable. Un manque de confiance s’accroît. Des déséquilibres dans l'économie et la finance mondiales n'ont pas été éliminés, un écart entre le niveau de développement entre les pays augmente », a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors de la cérémonie de la présentation des lettres de créance des Ambassadeurs étrangers à Moscou.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_06_27/Poutine-exhorte-le-monde-a-sunir-face-a-la-crise-9069/

 

. "Moins pire des régimes" dans le monde : Près de la moitié des richesses mondiales est détenue par 1% de la population

. "Liberté & égalité" : Depuis la crise de 2008, les écarts de richesse continuent de se creuser (INSEE)

Partager cet article
Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 18:56

Frappe-nucleaire-contre-la-Russie.jpg

 

Une information circule selon laquelle les Etats-unis projetteraient dans un avenir proche une frappe nucléaire sur la Russie ou/et la Chine.

Projection catastrophique ou réel danger ? Ruptly, une vraie chaîne d’information avec des vrais journalistes qui posent les problèmes actuels sur la table, tentent d’apporter un début de réponse. Pour terminer, nous donnerons l'éclairage de l’observateur militaire russe Viktor Litovkine, trouvé sur le site La Voix de la Russie, quant à l'efficacité réelle du bouclier antimissile, qui laisse entrevoir les conséquences d'une réponse russe...

 

 

Dans un premier temps, pendant que les Etats-Unis enverraient leur première frappe nucléaire sur la Russie, le bouclier antimissile (ABM) déployé par l'OTAN en Europe de l'Est interviendrait dans un deuxième temps pour détruire toute réponse venant de la Russie.

 

 

Officiellement, le système de défense antimissile de l'OTAN est un projet visant la mise en commun des systèmes de commandement et de contrôle depuis 2005 pour la défense de théâtre (programme ALTBMD). Lors du sommet de l’OTAN à Lisbonne en 2010, les pays ont décidé que cette collaboration serait étendu à la défense des populations et des territoires et de collaborer avec la Russie. Russie et Otan avaient convenu de coopérer sur le projet EuroABM à ce sommet de Lisbonne en 2010, mais les négociations se sont retrouvées dans l'impasse après le refus des USA de fournir des garanties juridiques selon lesquelles le système déployé ne viserait pas les forces de dissuasion de la Russie.

 

Les Etats-Unis et leurs alliés de l'Otan ont l'intention de déployer un système de défense antimissile en Europe sous prétexte de se protéger contre une attaque balistique iranienne. Ils envisagent officiellement d'installer des éléments de ce bouclier à proximité des frontières de la Russie. Moscou estime que ce projet vise à rompre l'équilibre stratégique en Europe.

 

Le 30 mai dernier, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que l'Occident avait suspendu sa coopération avec la Russie sur le bouclier antimissile (ABM). "La Fédération de Russie espérait qu'on l'écoute. Mais ce ne fut pas le cas, l'avis de la Russie n'a pratiquement pas été pris en compte ces dernières années", estima Nikita Kourkine, président de la fondation Sverchenie (Accomplissement) et producteur du projet Terra America. "Cela entraînera une longue interruption dans les consultations en matière de défense antimissile. Les États-Unis ont depuis longtemps décidé de rendre leur ABM autonome, sans que la Russie y participe", pense Pavel Zolotarev, directeur adjoint de l'Institut des Etats-Unis et du Canada.

Le 2 juin dernier, l'agence de presse russe annonça que "les organisateurs de la conférence internationale sur la défense antimissile, qui doit se tenir en juin en Allemagne (du 17 au 20 juin à Mayence, et dont en France, pas un mot n'a filtré. Ndlr.), ont décliné la demande de participation déposée par la Russie. Le prétexte était si ridicule et incongru qu’on ne pouvait s’empêcher d’éprouver de la honte pour toute la diplomatie occidentale... Les organisateurs ont déclaré qu’étant donné les "diverses complications survenues récemment", il n’était plus possible de réunir les "conditions nécessaires pour accueillir les hôtes russes".


La sous-secrétaire d'Etat américaine pour l'Europe et l'Eurasie Victoria Nuland a affirmé mardi 10 juin à Kiev que les Etats-Unis n'envisageaient pas de déployer leur système de défense antimissile en Géorgie et en Ukraine... "Aucun système de défense antimissile ne sera déployé en Ukraine et en Géorgie ni aujourd'hui ni à l'avenir", déclara-t-elle lors d'un point de presse. Ce qui dans le langage diplomatique américain signifie l'exact contraire ! Le président américain Barack Obama a d'ailleurs fait savoir auparavant que les Etats-Unis entendaient renforcer leur présence militaire dans l'est de l'Europe et qu'il demanderait au Congrès de débloquer un milliard de dollars supplémentaires à ces fins.

 

Pour réagir au déploiement de l'ABM en Europe, Moscou a l'intention d'entreprendre une série de mesures militaro-techniques et diplomatiques, notamment en déployant des armes de haute précision et d'interception, ainsi qu'en établissant des alliances diplomatiques. 

Ainsi, il y a deux jours, l'agence Ria Novosti a annoncé qu'une nouvelle station radar d'alerte précoce russe a été mise en mode de test dans la région de Kaliningrad (enclave russe dans l'Union européenne). "La station radar d'alerte précoce +Voronej-DM+ destinée à parer toute attaque aux missiles et installée dans la région de Kaliningrad a été mise en régime de test. Au cours des trois prochains mois elle subira des tests d'Etat, à l'issue desquels la station sera mise en mode opérationnel", a indiqué le service de presse de Spetsstroï. Les travaux de construction de l'installation en question ont débuté en 2010. Une fois opérationnel, ce radar capable de surveiller jusqu'à 500 cibles simultanément  couvrira pratiquement l'ensemble de l'Europe et l'Océan atlantique.

 

Le système global de défense antimissile des Etats-Unis ne peut pas en principe atteindre les objectifs assignés.

Il y a dix ans les Américains supposaient que l’interception d’une ogive demanderait d’un à trois missiles. Leur optimisme a été entamé lorsqu’il s’est avéré qu’il en faudrait de quatre à cinq. Autrement dit, une attaque à seulement quelques ogives pourra franchir le Ground-Missile Defense (GMD), comptant à présent 30 missiles intercepteurs. Et au cas où ces quelques missiles balistiques ennemis seront équipés de cibles fausses, l’efficacité du système sera on ne peut plus faible. En somme, pour les soi-disant « pays voyous » le système américain de défense antimissile est manifestement excédentaire, tandis que pour de réels adversaires géopolitiques des Etats-Unis il ne présente pas de menace sérieuse, a estimé l’observateur militaire russe Viktor Litovkine.

« C’est un mythe que le système ABM américain était conçu contre la Corée du Nord et l’Iran. Ni l’un, ni l’autre Etat ne dispose pas de missiles (et n’en aura pas d’ici vingt ans) pouvant atteindre les territoires des Etats-Unis et de l’Europe. On comprend que tout ce système est développé afin d’encercler la Russie, réduire son potentiel de missiles nucléaires, ses possibilités d’une frappe réciproque ».

Créer un système de défense vraiment efficace est une tâche impossible. Bien qu’en effet le développement de ce programme donne un coup d’envoi au progrès des technologies. 

 

Add. 9 juillet 201, 10h57. Face au bouclier antimissile américain, la Russie s'organise

 

Le quotidien Nezavissimaïa gazeta écrit aujourd'hui que le ministère russe de la Défense passe en revue par surprise depuis hier l'unité d'Irkoutsk des Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN). Un exercice de lancement de missiles est prévu pendant cette vérification. L'agence de presse russe Ria Novosti rapporte qu'il s'agit d'un événement particulier pour les forces nucléaires stratégiques russes car la division d'Irkoutsk est dotée de nouveaux missiles mobiles RS-26 Roubej capables de franchir le bouclier antimissile américain (ABM).

Vu l'obsolescence des missiles intercontinentaux russes les plus lourds et les plus efficaces, R-36M2 Voevoda (code Otan: SS-18 Satan), les Roubej pourraient leur succéder selon les généraux russes.

Le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine a déjà baptisé ce système "le tueur d'ABM". Aucune caractéristique technique du Roubej n'a encore été officiellement dévoilée. D'après la presse, trois des quatre lancements d'essai du RS-26 ont réussi. Le missile peut embarquer 3 à 4 ogives nucléaires à guidage individuel d'une puissance de 150-300 kilotonnes chacune, d'une portée supérieure à 11 000 km. La nouveauté du RS-26 est que chaque ogive peut suivre une trajectoire imprévisible à la vitesse supersonique. Aucune arme, même la plus performante, n'est à même de neutraliser une telle menace. L'an dernier, le commandant des RVSN Sergueï Karakaev avait annoncé que le nouveau missile intercontinental serait plus léger que le RS-24 Iars actuellement en service.

"En ce qui concerne la version mobile terrestre du Iars, le système de lancement pèse aujourd'hui plus de 120 tonnes. Avec le nouveau missile on descendra à 80 tonnes, il sera plus léger", a déclaré le général.

Selon lui, la version à silo du RS-26 n'est pas prévue et le missile sera lancé uniquement à partir d'un vecteur mobile au sol. Selon les sources des RVSN, la mise en service de ce complexe dans la division d'Irkoutsk est prévue pour 2015.

Igor Egorov a déclaré hier qu'au cours de la vérification le "personnel devra réaliser de nombreuses tâches et situations d'exercice, un redéploiement d'urgence et une dispersion des divisions balistiques en franchissant une zone contaminée sont prévus. De plus, les inspecteurs simuleront une attaque ennemie au sol et dans les airs". La revue durera jusqu'au 12 juillet.

"La Russie continue de renforcer ses forces nucléaires stratégiques, notamment grâce au développement et à la mise en service de nouveaux missiles mobiles", déclare le général de brigade Vladimir Bogatyrev, consultant à la Chambre sociale. Il souligne que les nouveaux missiles mis en service sont intégralement fabriqués en Russie.

 

Source: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140709/201760828.html

Partager cet article
Repost0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 12:36

porochenko-obama

 

Le département d'Etat américain ne constate aucune infraction commise par les nouvelles autorités ukrainiennes, car ces actions sont mises en œuvre sur l'initiative de Washington et dans son intérêt, a déclaré à RIA Novosti Paul Craig Roberts, ancien secrétaire adjoint au Trésor américain dans l'administration de Ronald Reagan.  

Ces derniers mois les représentants du département d'Etat approuvent toutes les actions des nouvelles autorités ukrainiennes et saluent leur modération. En ce qui concerne l'utilisation excessive de la force par l'armée ukrainienne dans l'est du pays, l'emploi des systèmes de lance-roquettes multiples et des bombes à phosphore blanc, la mort de civils et les flux de réfugiés, les représentants du département d'Etat répondent n'avoir aucune confirmation de ces faits. Même le massacre d'activistes prorusses à Odessa, selon le département d'Etat, a été provoqué par les activistes anti-Kiev eux-mêmes. Plusieurs déclarations farfelues de la porte-parole du département d'Etat Jen Psaki ont même fait l'objet de vidéos et d'émissions humoristiques. 

"Le département d'Etat reste muet ou "ne peut pas confirmer l'information" lorsque les médias ou le ministère des Affaires étrangères l'interroge sur les crimes commis contre les journalistes russes et les habitants russophones des régions ukrainiennes parce que ces crimes sont perpétrés par le gouvernement fantoche de Kiev sur ordre de Washington. Selon la ligne de Washington, la Russie est responsable de tous les maux de l'Ukraine, pour cette raison les USA ne sont prêts à reconnaître aucune infraction de Kiev", a déclaré Roberts. 

Selon lui, les autorités américaines et ukrainiennes mettent les mêmes étiquettes sur les forces prorusses et la Russie ne doit certainement pas compter sur le soutien de l'Europe. 

"Les séparatistes ont été qualifiés de terroristes qu'il est acceptable de tuer en masse. Le gouvernement américain tue des "terroristes" depuis 13 ans déjà – un nombre impressionnant de gens dans sept pays.  Les "partenaires européens" de la Russie n'ont pas dénoncé le massacre orchestré par Washington et le déplacement de millions de personnes, chose à laquelle l'Europe, notamment les Britanniques, a elle-même participé, alors pourquoi devraient-ils se plaindre du massacre de Russes en Ukraine?", a déclaré l'analyste. 

Selon Roberts, les USA veulent pousser la Russie à intervenir militairement en Ukraine dans le but de forcer l'Europe à rompre ses liens économiques avec Moscou. 

"Washington utilise les cruautés commises par Kiev contre les Russes en Ukraine pour contraindre Poutine à agir, forcer la Russie à envoyer ses troupes pour protéger les Russes et les territoires qui ont été de manière absurde rattachés à l'Ukraine par les dirigeants communistes d'antan. L'objectif des USA consiste à pousser la Russie à confirmer les affirmations de la propagande américaine sur l'invasion et l'annexion, puis forcer l'Europe à rompre ses relations économiques avec la Russie, notamment dans le secteur énergétique crucial", a déclaré Paul Craig Roberts.

 

Source : http://fr.ria.ru/world/20140623/201604249.html

 

Site de Paul Craig Roberts http://www.paulcraigroberts.org/

Partager cet article
Repost0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 09:49

Dans un article pour la revue russe Argumenty Nedeli, résumé le 18 juin par VoR (Voice of Russia), le conseiller économique de Poutine, Sergueï Glaziev, propose une alliance anti-dollar comme arme anti-guerre pour stopper la politique d'agression des USA.   

Sergueï Glaziev, est à l'origine, le 4 mars 2014, de la suggestion de se débarrasser des bons du trésor US et d'abandonner le dollar en représailles aux sanctions économiques américaines à l'encontre de la Russie. Il est également à l'origine du rapprochement du Kremlin avec la Chine et de l’accord gazier avec Pékin signé le 20 mai.

Sergey Glazyev estime que le rôle principal dans la création d’une telle coalition politique doit être joué par les milieux d’affaires européens parce que les tentatives des Etats-Unis pour déclencher une guerre en Europe et une guerre froide contre la Russie menacent les intérêts des grandes entreprises européennes.


Glazyev-Serguei.jpg

Sergueï Glaziev

 

 

Pour une “coalition anti-dollar”

 

19/06/2014

 

 

Le conseiller spécial pour l’économie de Vladimir Poutine, Sergei Glaziev, a publié un article dans la revue Argumenti Nedeli, où il détaille un plan contre le dollar, sous la forme d’une “coalition anti-dollar” comme premier pas d’une “coalition anti-guerre” pour stopper la politique d’agression des USA, du type politique-Système. «An anti-dollar coalition would be the first step for the creation of an anti-war coalition that can help stop the US’ aggression», écrit Valentin Mandrasescu, qui donne le 18 juin 2014 un rapport de l’article de Glaziev.

 

D’une façon générale, Glaziev est considéré comme un conseiller influent de Poutine (depuis 2010), mais représentant bien entendu la tendance radicale, la plus antiSystème, de la direction russe. C’est lui qui a conçu et mis en place le schéma de l’union eurasiatique (signée le 29 mai à Astana, Ndlr.) qui est la grande idée de Poutine pour structurer une entité qui équilibre, sinon concurrence les grands ensembles du bloc BAO. Le projet de Glaziev n’a bien entendu guère de rapport direct et organique avec l’union eurasiatique, c’est plutôt une proposition de circonstance qui s’inscrit dans un dessein antagoniste, (ou un dessein “défensif antagoniste”), comme riposte à ce qu’il juge être une offensive antirusse des USA voulue comme décisive, par le biais de la crise ukrainienne. Glaziev pense que son projet rencontrera les vœux du corporate power européen (de l’UE), qui se trouve menacé de pertes colossales (il les chiffre autour de $1 000 milliards) si les sanctions dites de “troisième phase”, proposées par les USA, étaient mises en action. (Ce que Glaziezv décrit comme le plan antirusse des USA passe nécessairement par cette troisième phase des sanctions.)

 

... Tyler Durden, de ZeroHedge.com, reprend (le 18 juin 2014) la présentation de The Voice of Russia, en l’assortissant d’un commentaire où il met en évidence combien les médias occidentaux (la presse-Système du bloc BAO) ont complètement abandonné la couverture de la crise ukrainienne, au profit de la crise irakienne, alors que, pourtant, les troubles continuent en Ukraine. Pour lui, cette occurrence qu’il ne s’explique pas (on peut disserter et conjecturer là-dessus, voir le 18 juin 2014) arrange parfaitement la direction russe. Durden semble prendre l’article de Glaziev et la présentation de Mandrasescu à la lettre, comme l’annonce d’un prochain développement fondamental dans la politique du Kremlin, – effectivement contre le dollar, avec divers pays et organisations, et éventuellement un regroupement des Européens, dans tous les cas leur corporate power, dans le même sens.

 

... Il faut noter que des commentateurs russes sont de l’avis de Tyler Durden, sur le fait que le basculement massif, – médiatique et politique, – de l’attention des directions-Système du bloc BAO, particulièrement des USA, de l’Ukraine vers l’Irak, sert fortement les intérêts russes. C’est le cas de Fedor Loukianov, dont on sait l’influence à Moscou et au Kremlin, qui écrit, le 15 juin 2014 dans Al-Monitor.com :

 

«It is curious that Iraq, as a test-project for the global promotion of democracy, was a harbinger of the “color revolutions” in the former Soviet Union, especially in Georgia and Ukraine. Broadly speaking, these were all elements of the same policy, although pursued by different means. At its core lay the theory of “democratic peace,” according to which the more democracies there are in the world, the fewer wars and threats thereof will ensue, so that democratization should be fostered by any means. Now the order has been reversed. First, the tumultuous events in Ukraine started, the second series of the democratic revolution in 2004, but now with large-scale use of violence and the threat of state collapse. And then Iraq exploded yet again: The seeds sown over a decade ago have finally sprouted. There is no direct connection, but in the general context of an unpredictably insane world, they are links of one single chain.

 

»The new Ukrainian authorities have had no luck. The Iraqi catastrophe clearly diverts the US attention from Ukraine, and this plays into the hands of Russia and those Ukrainian forces in the east of the country that are oriented toward it...»

 

Source: http://www.dedefensa.org/article-pour_une_coalition_anti-dollar__19_06_2014.html

 

[Le] conseiller de Poutine, Sergey Glazyev, celui-là même qui au début du mois de mars avait été le premier à suggérer que la Russie se débarrasse de ses bons du trésor US et abandonne le dollar en représailles aux sanctions américaines, une stratégie qui a fonctionné parce que même si le Kremlin a conservé le contrôle de la Crimée, les sanctions occidentales se ont magiquement interrompues (et pas seulement cela car, comme vient d’annoncer la banque centrale de Russie, le compte courant du pays présente en 2014 un excédent qui s’élève à 35 milliards de dollars contre 33 milliards de dollars en 2013, très loin de « l’hémorragie de capitaux » de 200 milliards de dollars et même plus dont Mario Draghi mettait en garde récemment). Glazyev est aussi celui qui a contribué à pousser le Kremlin à se rapprocher de la Chine et obtenir l’accord gazier avec Pékin (le 20 mai Ndlr.) qui n’a pas été nécessairement conclu aux conditions les plus avantageuses pour la Russie.

C’est ce même Glazyev qui a publié un article dans la revue russe Argumenty Nedeli, dans lequel il présente un plan pour « saper la puissance économique des Etats-Unis » afin de forcer Washington à arrêter la guerre civile en Ukraine. Glazyev croit que la seule façon de faire en sorte que les Etats-Unis renoncent à leurs plans visant à déclencher une nouvelle guerre froide est de planter le système du dollar.

Comme résumé par VoR (Voice of Russia), dans cet article, le conseiller économique de Poutine et cerveau derrière l’union économique eurasiatique, soutient que Washington tente de provoquer une intervention militaire russe en Ukraine, en utilisant la junte à Kiev comme appât. S’il réussit, le plan donnera à Washington un certain nombre d’avantages importants. Tout d’abord, il permettra aux États-Unis d’introduire de nouvelles sanctions contre la Russie, qui compenseraient la vente par Moscou de ses bons du Trésor US. Plus important est qu’une nouvelle vague de sanctions créerait une situation dans laquelle les entreprises russes ne seraient plus en mesure de rembourser leurs dettes aux banques européennes.

Selon Glazyev, la soi-disant « troisième phase » de sanctions contre la Russie aura un coût énorme pour l’Union européenne. Le total des pertes estimées serait de plus de 1000 milliards d’euros. De telles pertes nuiraient gravement à l’économie européenne, ce qui rendrait les Etats-Unis le seul « refuge sûr » au monde. Des sanctions sévères contre la Russie élimineraient également Gazprom du marché européen de l’énergie, laissant la porte grande ouverte au gaz beaucoup plus cher des États-Unis.

La participation des pays européens dans une nouvelle course aux armements et d’opérations militaires contre la Russie augmentera l’influence politique américaine en Europe et aideront les États-Unis à forcer l’Union européenne à accepter la version américaine du traité transatlantique, un accord commercial dont l’objectif principal est de transformer l’UE en une grande colonie économique des États-Unis. Glazyev estime que le déclenchement d’une nouvelle guerre en Europe ne produira que des bénéfices pour les Etats-Unis et des problèmes pour l’Union européenne. Washington a déjà utilisé à plusieurs reprises des guerres mondiales et régionales au profit de l’économie US et maintenant la Maison Blanche veut retenter cette vieille ficelle avec la guerre civile en Ukraine.

L’ensemble des contre-mesures proposées par Glazyev vise spécifiquement le coeur de la machine de guerre des États-Unis, à savoir l’imprimerie de la Federal Reserve (Banque Centrale US). Le conseiller de Poutine propose la création d’une « large alliance anti-dollar » des pays désireux et capables d’abandonner le dollar dans leur échanges internationaux. Les membres de l’alliance s’abstiendraient également de garder des réserves en devises pour les instruments financiers libellés en dollars. Glazyev préconise de traiter les instruments libellés en dollars comme des titres à haut risque (junk securities) et croit que les régulateurs devront exiger plein nantissement (assurance pour couvrir le risque) de ces titres. Une coalition anti-dollar serait la première étape dans la création d’une coalition anti-guerre qui peut aider à mettre fin aux agressions des États-Unis.

Sans surprise, Sergey Glazyev estime que le rôle principal dans la création d’une telle coalition politique doit être joué par les milieux d’affaires européens parce que les tentatives des Etats-Unis pour déclencher une guerre en Europe et une guerre froide contre la Russie menacent les intérêts des grandes entreprises européennes. A en juger par les récents efforts pour mettre fin aux sanctions contre la Russie déployés par les chefs d’entreprise français, italiens, autrichiens et allemands, le conseiller de Poutine a vu juste. Peut-être à la surprise de Washington, la guerre en Ukraine pourrait bientôt devenir la guerre pour l’indépendance de l’Europe contre les États-Unis et contre le dollar.


Tyler Durden

 

Source: http://www.zerohedge.com/news/2014-06-18/putin-advisor-proposes-anti-dollar-alliance-halt-us-foreign-aggression via http://www.legrandsoir.info/un-conseiller-de-poutine-propose-une-alliance-anti-dollar-pour-mettre-fin-aux-agressions-des-etats-unis-zero-hedge.html

 

 

. Ukraine / Crimée : en direct le 4 mars. "La Russie créera son propre système financier et optera pour d'autres monnaies (que le dollar)" - Sergueï Glazyev

. Ukraine : les Etats-Unis nous entraînent dans une guerre contre la Russie (The Guardian)

Partager cet article
Repost0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 15:16
Une nouvelle figure du combattant est née au Donbass résistant. Elle inspire tous ceux qui combattent l'impérialisme US et ses valets.

Resistance-Une-nouvelle-figure-du-combattant-est-nee-au-D.jpg
Source :
Partager cet article
Repost0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 15:00

Ukraine--Stalingrad-des-Occidentaux.jpgLe Courrier de Russie a pu joindre par téléphone un habitant de Slaviansk – Andreï Khartchenko, un garagiste de 51 ans qui vit à Slaviansk depuis sa naissance et élève cinq enfants. Dans son témoignage bouleversant depuis une ville assiégée par l’armée ukrainienne, cet habitant confirme ce que nous écrivions sur Christ-Roi le 8 mai dernier. À la dernière question, "comment la situation va évoluer d'après vous ?" il répond que l'Ukraine sera le Stalingrad des Occidentaux :

 

 

LCDR : Comment la situation va évoluer, d’après vous ?

 

A.K. : Pour Kiev, nous sommes des condamnés. Quand nous nous adressons à Kiev, on nous répond clairement « Slaviansk, connais pas ». Nous n’existons pas pour eux. Ils ne nous laisseront pas en vie, ils vont tous nous exterminer, nous en sommes à peu près certains. Mais nous continuerons de nous battre. Pourquoi devrais-je quitter ma terre, cette terre où je suis né ? Nous nous battrons comme à Stalingrad, pour chaque rue et pour chaque maison. Dans tous les cas, nous n’avons plus rien à perdre. Ils disent qu’ils épargneront peut-être ceux qui n’ont pas pris les armes, mais chez nous, ici, tous les hommes ont pris les armes, alors…

 

Source: http://www.lecourrierderussie.com/2014/06/slaviansk-genocide/

 

 

. L'Ukraine, Stalingrad des Occidentaux ?

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 13:54


Otan-livre-la-democratie-depuis-1949.jpg

 

Trouvé sur  Les Crises.fr :

 

Ukraine : les Etats-Unis nous entraînent dans une guerre contre la Russie (The Guardian)

 

Pour la première fois depuis l’ère Reagan, les USA menacent d’entraîner le monde dans une guerre. Avec l’Europe de l’est et les Balkans devenus des bases militaires de l’OTAN, le dernier « état-tampon » frontalier de la Russie, est dévasté. Nous, les occidentaux, soutenons des Néo-nazis dans un pays ou les Ukrainiens nazis soutinrent Hitler. Ayant dirigé le coup d’état de Février contre le gouvernement démocratiquement élu à Kiev, la tentative de Washington de récupérer la base navale historiquement russe de Crimée a échouée. Les russes se sont défendus, comme ils l’ont toujours fait contre chaque invasion occidentale depuis presque un siècle.

Mais l’encerclement militaire de l’OTAN s’est accéléré, en même temps que des attaques orchestrées par les USA sur les ethnies russes d’Ukraine. Si Poutine peut être poussé à aller les aider, son rôle préétabli de paria justifiera une guerre menée par l’OTAN qui se propagera sans doute à l’intérieur du territoire Russe.

A la place, Poutine a embrouillé ses adversaires en cherchant un terrain d’entente avec Washington et l’Europe, en retirant ses troupes de la frontière ukrainienne et en incitant les ethnies russes d’Ukraine de l’Est d’abandonner le référendum provocant du week-end. Ces gens, russophones, bilingues – 1 tiers de la population de l’Ukraine – ont longtemps souhaité l’avènement d’une fédération qui reflète la diversité ethnique du pays et qui soit à la fois autonome et indépendante vis-à-vis de Moscou. La plupart ne sont ni des « séparatistes » ni « des rebelles » mais simplement des citoyens souhaitant vivre en sécurité dans leur pays.

Comme les ruines d’Irak et d’Afghanistan, l’Ukraine a été transformé en un camp d’entrainement pour la CIA – dirigé par le directeur de la CIA John Brennan à Kiev, avec des “unités spéciales” de la CIA et du FBI qui mettent en place une “structure de sécurité” afin de superviser les attaques sauvages de ceux qui se sont opposé au coup d’état de Février. Regardez les vidéos, lisez les rapports des témoins du massacre d’Odessa. Des bandits fascistes amenés par bus ont brulé les sièges des syndicats, tuant 41 personnes bloquées à l’intérieur. Regardez la police laisser faire. Un docteur a décrit sa tentative d’aller aider les gens, « mais j’ai étais stoppé par des nazis pro-Ukrainiens. L’un deux m’a violemment poussé, en me promettant que bientôt ce serait mon tour à moi et aux autres Juifs d’Odessa… Je me demande pourquoi le monde entier reste silencieux. »

Les ukrainiens russophones se battent pour leur survie. Quand Poutine a annoncé le retrait des troupes russes de la frontière, le secrétaire à la défense de la junte, à Kiev – un des membres fondateurs du parti fasciste « Svoboda », déclara que les attaques sur « les insurgés » allaient continuer. Dans un style Orwellien, la propagande occidentale a rejeté la faute sur Moscou « qui orchestre le conflit et la provocation », selon William Hague. Son cynisme peut être comparé à la grotesque félicitation d’Obama à la junte pour leur « retenue remarquable » à la suite du massacre d’Odessa. Illégal et fasciste, la junte est décrite par Obama comme « légalement élue ». Ce qui importe ce n’est pas la vérité, a un jour dit Henry Kissinger, mais « ce qui est perçu comme vrai ».

Dans les medias Etats-Uniens les atrocités d’Odessa ont été minimisées ; une affaire « louche » et une « tragédie » dans laquelle des « nationalistes » (Néo-nazis) ont attaqué des « séparatistes » (des gens en train de collecter des signatures pour un référendum sur une Ukraine fédéral). Le Wall Street Journal de Rupert Murdoch a maudit les victimes – « Un incendie meurtrier en Ukraine probablement allumé par les rebelles, selon le gouvernement ». La propagande en Allemagne est digne de la guerre froide, avec la Frankfurter Allgemeine Zeitung (littéralement, « Journal général de Francfort ») qui met en garde ses lecteurs contre la Russie et sa « guerre non déclarée ». Pour les allemands, le fait que Poutine soit le seul leader à condamner la montée du fascisme au 21ème siècle relève de l’ironie.

Un truisme populaire dit que “le monde a changé” à la suite du 11 septembre. Mais qu’est ce qui a changé ? Selon le fameux lanceur d’alerte Daniel Ellsberg, un coup d’état silencieux a eu lieu à Washington et un militarisme rampant dirige maintenant. Le pentagone dirige en ce moment des « opérations spéciales » – des guerres secrètes – dans 124 pays. Aux Etats-Unis, une pauvreté en augmentation et des libertés hémorragiques sont les corollaires historiques d’un état de guerre perpétuel. Ajoutez à cela le risque de guerre nucléaire, et la question qui reste est : Pourquoi tolérons-nous cela ?

John Pilger

13 mai 2014

 

http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/may/13/ukraine-us-war-russia-john-pilger

 

via http://www.les-crises.fr/les-etats-unis-nous-entrainent-dans-une-guerre-contre-la-russie/

 


. L'Otan deviendra-t-elle une "usine à guerre"?

. Pendant le D-DAY, Slaviansk - Donbass : Silence on tue ! Sur ordre des USA

. Le président de l'Ukraine Porochenko prend-il ses ordres de la CIA ?

. Démocratie en marche en Ukraine : Les images des chars kiéviens avançant sur des civils

. Ukraine : Les amis de BHL construisent un nouvel Etat européen démocratique à l'aviation, au char et au phosphore blanc

. En Ukraine, Washington réunit les conditions pour un bain de sang (expert), 7 avril 2014

. Le chef de la CIA John Brennan a tenu plusieurs rencontres secrètes à Kiev (médias) 13 avril 2014

. Ukraine: les USA misent sur une guerre civile (expert)

. Le FBI et la CIA conseillent le gouvernement de Kiev (Bild)

Partager cet article
Repost0
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 21:42

 

Nicolas-II.jpgUn monument à Nicolas II érigé dans les Balkans

 

Une cérémonie d’inauguration du monument au dernier empereur russe Nicolas II a eu lieu dans la ville de Banja Luka en Bosnie-Herzégovine ce samedi.

 

La cérémonie a été assistée par le président de la République serbe de Bosnie (Republika Srpska), Milorad Dodik, le réalisateur célèbre Emir Kusturica, l’assistant du président russe Igor Chtchegolev, et par l’auteur de la sculpture en bronze, également président de l'Académie russe des arts, sculpteur et artiste Zourab Tsereteli.

 

Une inscription en russe et en serbe est gravée sur la plaque commémorative : « À la mémoire de l'empereur russe Nicolas II, défenseur du peuple serbe, et à la mémoire des soldats tombés du Corps des Volontaires serbes ».

 

Une table ronde consacrée à la mémoire du 100e anniversaire de la Première Guerre mondiale aura lieu à l'Université de Banja Luka.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_06_21/Un-monument-a-Nicolas-II-erige-dans-les-Balkans-2845/

 

. La fosse commune des derniers Romanov va faire son entrée dans le patrimoine culturel national russe

Partager cet article
Repost0
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 11:55

Avion-abattu-samedi-14-juin-en-Ukraine.jpg

Tout indique que l'avion abattu hier "par des pro-russes" l'a été par les atlantistes de Kiev.


Les forces d'autodéfense des est-ukrainiens de Lougansk estiment que l'avion-cargo militaire ukrainien Il-76 qui s'est écrasé samedi 14 juin à l'aéroport de la ville, a été abattu par l'armée ukrainienne, ce qui est prouvé par une vidéo, a annoncé dimanche à RIA Novosti un porte-parole des forces d'autodéfense.

 

"La vidéo montre que le tir d'un missile a été fait depuis le territoire de l'aéroport qui est occupé par les troupes de Kiev. On voit que le missile a attaqué l'avion de front. Si le missile avait été tiré par les forces d'autodéfense, il aurait dû rattraper l'avion en atterrissage", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

 

Samedi 14 juin un Il-76 transportant 49 personnes dont 9 membres d'équipage et 40 militaires ukrainiens s'est écrasé sur le territoire de l'aéroport de Lougansk. La catastrophe n'a fait aucun survivant.

 

FranceTvInfo et d'autres médias ont annoncé hier "Ukraine : 49 soldats tués dans le crash de leur avion, abattu par les séparatistes prorusses".

 

 

Le président Porochenko a promis une réponse adéquate...

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 18:44

Trois chars ont franchi les frontières hier. Les insurgés ont confirmé aujourd'hui avoir reçu trois chars. Dans le même temps, un APC Ukrainien est entré en Russie dans la journée.


Ukraine: les insurgés confirment avoir reçu trois chars

 

Ukraine: les insurgés confirment avoir reçu trois chars

 

Les combattants de la république populaire de Donetsk (est de l'Ukraine) ont reçu trois chars, a confirmé jeudi soir l'état-major des forces de la république autoproclamée.

"Nous confirmons avoir reçu les chars. Les blindés seront envoyés dans les secteurs les plus sensibles", a indiqué un représentant des forces de la république de Donetsk sans pour autant préciser qui a fourni les chars aux combattants.

Plusieurs personnes interrogées par RIA Novosti ont déclaré avoir vu des chars T-70 ou T-72 dans les villes de Snejnoïe et de Torez. Snejnoïe est situé non loin du village frontalier de Dmitrovka contrôlé depuis deux jours par les forces de la république populaire de Donetsk.

Le ministère ukrainien de l'Intérieur a poru sa part déclaré que plusieurs convois de blindés étaient entrés en Ukraine en provenance de Russie ces trois derniers jours. "Selon les données du renseignement, des convois de blindés pénètrent en Ukraine par les postes de contrôle frontaliers occupés par les terroristes, notamment aux environs de Diakovo", a indiqué le ministre ukrainien de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov.

Selon le conseiller du ministre de l'Intérieur Anton Guerachtchenko, Kiev étudie la possibilité de fermer la frontière avec la Russie dans l'est du pays. Les autorités ukrainiennes estiment que des formations armées pénètrent en Ukraine depuis le territoire russe. La Russie ne confirme pas ces déclarations.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140613/201520434.html

 

 

 

Blinde-APC-ukrainien.jpg

 

Un APC Ukrainien a traversé la frontière, et est rentré en Russie. Ses conducteurs ont abandonné le véhicule et sont retournés en Ukraine.


Un APC ukrainien avec des troupes viole la frontière russe

Au moins un véhicule blindé ukrainien a franchi la frontière russe avec l'Ukraine la nuit de vendredi et s'est arrêté dans la région de Rostov, selon le Service de sécurité de la Russie. Son équipage a abandonné le véhicule et est retourné en Ukraine.

Le véhicule blindé ukrainien se trouve arrêté près du village de Millerovo, a déclaré le chef du département de presse du Service fédéral de sécurité (FSB) dans la région de Rostov, Vassili Malaev.

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné au ministère des Affaires étrangères d'émettre une protestation officielle au gouvernement de l'Ukraine, a déclaré son secrétaire de presse Dmitri Peskov.

Il existe également des rapports qu'il y avait non pas un, mais deux véhicules blindés. Une source du FSB a déclaré à la chaine LIFEnews que deux véhicules blindés ont franchi la frontière russe.

Initialement un seul APC entrée sur le territoire russe, mais il est tombé en panne, a déclaré LIFEnews. Il a été découvert par le service des frontières, cependant, les troupes russes n'ont pas pris les militaires ukrainiens en captivité comme un autre véhicule blindé venu à la rescousse de la région de Lugansk en Ukraine.

Après que les troupes ukrainiennes aient fui le territoire, de retour en Ukraine, elles ont laissé le véhicule derrière elles en Russie.

En réponse à l'incident, le Service national des frontières ukrainien a déclaré que l'armée a été encerclé par les forces d'auto-défense et qu'elles ont été forcées de passer la frontière russe pour faire atteindre de nouveaux endroits à leurs unités, selon la chaîne de télévision NTV. Les autorités frontalières a également assuré que les 26 agents des services frontaliers sont retournés en Ukraine via un autre point de contrôle.

Plus tôt vendredi, l'OTAN a averti que si les rapports que les chars russes ont violé la frontière ukrainienne sont confirmés, le fait constituerait une grave escalade du conflit.

"Nous avons vu des rapports selon lesquels des chars russes et d'autres véhicules blindés ont peut-être traversé la frontière dans l'est du pays. Si ces rapports sont confirmés, ce serait marquer une grave escalade de la crise dans l'est de l'Ukraine", a déclaré le Secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen, vendredi.

 

Source: http://rt.com/news/165780-ukraine-russia-apc-border/

Partager cet article
Repost0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 10:56
Partager cet article
Repost0