Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 09:06

 

Les autorités de Kiev ont subi une défaite militaire dans l'est de l'Ukraine, estime un général de l'Otan cité par le magazine allemand Spiegel.

"Du point de vue militaire, Kiev a essuyé une défaite", a indiqué l'interlocuteur du journal qui occupe un poste important au sein de l'Alliance.

Selon l'hebdomadaire, les dirigeants de l'Otan ont dû réévaluer la situation dans l'est de l'Ukraine. D'après des sources proches du dossier, le président ukrainien "n'a aujourd'hui qu'à négocier pour libérer ses hommes de l'étau russe", Kiev ayant perdu le contrôle des régions de l'est.

L'Otan prête actuellement une attention particulière aux combats qui se déroulent à proximité de la ville industrielle et portuaire de Marioupol située sur le littoral de la mer d'Azov, écrit le journal.

 

© RIA Novosti.

 

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération spéciale d'envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l'Ukraine suite au renversement du régime du président Ianoukovitch le 22 février dernier. Les hostilités ont déjà fait plus de 2.600 morts et 6.000 blessés parmi les civils et ont entraîné d'importantes destructions.

La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les autorités de Kiev à y mettre fin.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140902/202312898.html

 

Dimanche 31 août, le djihadiste juif moldave Porochenko, héritier d'une dynastie d'escrocs, soit-disant "élu" président de l'Ukraine post-putsch, a demandé des négociations.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 22:39

 

Порошенко запросил переговоров

Poroshenko-proche-de-la-capitulation.jpeg

Porochenko a demandé des négociations

 

Le Président de l'Ukraine, dont les troupes subissent une catastrophique défaite face à la milice, a déclaré au sommet de l'UE à Bruxelles, qu'"il est nécessaire d'arrêter et de démarrer tous les formats de négociation diplomatique".

 

Selon lui, "la situation dans l'est de l'Ukraine a déjà atteint la limite, où vous ne pouvez pas changer quoi que ce soit."

 

Auparavant Porochenko a été beaucoup plus agressif et avait déclaré que l'armée ukrainienne allait écraser les milices fin août et en Septembre.

 

Maintenant, après une des opérations offensives à succès de l'armée DNR (de Nouvelle Russie Ndlr.) occupant les villes, en dehors des villes et la prise des bataillons punitifs dévastateurs (de Kiev Ndlr.) dans les chaudrons (poches d'encerclements Ndlr.) - Porochenko a parlé de la nécessité de "négociation" et de "paix".

 

Cependant, une telle rhétorique de Kiev arrive quand l'artillerie lourde, MLRS et des avions ont encore tué des civils et ont détruit les villes du Donbass. Mais les discussions ne sont destinées uniquement qu'à gagner du temps pour préparer de nouvelles attaques sur le bassin de Donetz.

 

 

Source: http://rusvesna.su/news/1409434074

Partager cet article
Repost0
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 09:08

 

Pour la première fois, à Minsk, les présidents russe et ukrainien se sont rencontrés, en marge d’un sommet avec les états membres de l' Union Douanière eurasiatique (Biélorussie, Kazakhstan, Russie). Etait également présente l’anglaise Catherine Ashton, en charge de la diplomatie de l’Union Européenne.
Le président russe en a profité pour déclarer à l’attention du président ukrainien mais surtout à l’attention de la représentante de l’Union Européenne, que l’UE, l’Ukraine et l’Union Douanière devraient travailler à un but commun : une union économique allant “de Lisbonne à Vladivostok”.
Vladimir Poutine donne donc à ce projet une dimension officielle en proposant directement aux dirigeants européens la perspective d’une alliance stratégique euro-russe comme conclusion naturelle de l’actuel conflit. Mais, ni l'UE ni l'Ukraine n'ont pour l'instant pris leurs ordres à Washington.

Que vont ils faire ?

 

Source: https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/photos/a.1433578590227561.1073741829.1433484033570350/1479003165685103/?type=1

Poutine-la-Russie-se-prononce-pour-la-cooperation-avec-l-U.jpg

Poutine : la Russie se prononce pour la coopération avec l'UE et un espace économique unique

 

La Russie se prononce pour une coopération plus étroite entre l'UE et l'association économique eurasienne, a déclaré Vladimir Poutine.

 

 

Il a exprimé l'espoir que tous les participants à la rencontre de Minsk étaient des partisans d'un objectif stratégique à savoir la création d'un espace économique unique de Lisbonne à Vladivostok.

 

Vladimir Poutine s'est déclaré disposé à examiner toutes les versions fondées sur la prise en considération des intérêts réciproques.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_08_26/Poutine-la-Russie-se-prononce-pour-la-cooperation-avec-lUE-et-un-espace-economique-unique-0295/

Partager cet article
Repost0
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 19:32

Relevée sur Internet cette interview qui émanerait d'un haut-responsable russe. A prendre avec précaution mais les arguments développés semblent très pertinents. Des informations similaires ont déjà circulé sur la "toile" quant à une possible offensive militaire des américains en mars 2015 contre la Russie.



""""""""""""""""""""""""""""""
 """"""""""""""""""""""""""""

Question : Il peut sembler étonnant que des partisans, en Ukraine, puissent tenir tête si longtemps à une armée qui, si elle n’est pas l’une des plus puissantes, est tout de même bien équipée et a un grand potentiel humain.
AV : Ne trouvez-vous pas curieux que les américains, les européens, et bien sur les ukrainiens, accusent régulièrement la Russie d’envoyer du matériel aux indépendantistes, mais que jamais UNE photo, UNE vidéo, n’est la pour étayer leurs accusations ? Un grand nombre de satellites sont braqués sur la région actuellement et enregistrent tout, alors comment expliquez-vous qu’aucun document ne vienne étayer ces accusations ?
Question : Donc vous confirmez que la Russie n’aide pas les indépendantistes ?
AV : Soyons sérieux. C’est un secret de polichinelle que la Russie aide militairement les indépendantistes. Et pourquoi personne ne diffuse les preuves de cette aide ? Simplement car si les preuves étaient montrées, les pays occidentaux seraient obligés d’attaquer la Russie directement, pour ne pas perdre la face. Donc ils ont choisi une approche médiane : Ils dénoncent mais ne montrent aucune preuve. La Russie a donc la tache facile pour nier !
Question : Les pays occidentaux pourtant soutiennent activement Kiev, donc pourquoi ne vont-ils pas jusqu’au bout en mettant cartes sur table ?
AV : Mais simplement car cela reviendrait à déclarer la guerre à la Russie. Or l’OTAN est en position de faiblesse et un conflit direct contre la Russie est perdu d’avance. Il est trop tôt. Les américains ne sont pas prêts à s’engager directement en Europe, et donc ils temporisent.
Question : Que va t-il donc se passer ?
AV : L’armée ukrainienne est quoiqu’en dise votre propagande occidentale, en très mauvaise posture. Kiev vient de décréter sa 3-eme mobilisation. Les troupes sont décimées par les attaques des indépendantistes et ne sont pas arrivées à couper les liaisons avec la Russie. Donc l’approvisionnement se poursuit, les indépendantistes sont gonflés à bloc, l’hiver approche, et je pense que nous allons avoir un statu-quo pour les mois à venir.
Le problème est que pendant ces mois, l’OTAN va renforcer son dispositif en Europe, leur but étant d’attaquer la Russie des la fin de l’hiver. Ceci sera fait en liaison avec une agitation insurrectionnelle en Russie dans le même style que le "Maydan de Kiev".
Question : Mais alors pourquoi la Russie ne réagit pas plus vigoureusement ?
AV. Poutine fait tout pour retarder une guerre qu’il sait inévitable. A chaque concession de sa part, les américains et européens lui répondent par une nouvelle provocation. Regardez le convoi humanitaire. Il est reste bloqué une semaine, une semaine à la frontière, alors que des civils sont privés d’eau et de nourriture, vivent dans des conditions inhumaines. Dans cette semaine, les organisations internationales ont reconnu le caractère humanitaire du convoi. Malgré cela Kiev ne l’a pas laissé entrer en Ukraine.
Eh bien il y a quelques heures Poutine a donne l’ordre au convoi d’entrer en Ukraine, de forcer le passage. Rasmussen, le criminel qui dirige lOTAN, a déclaré que ce "prétendu convoi humanitaire" a violé le territoire ukrainien, que c’est inadmissible etc. Puis il déclare que NON il n’attaquera pas le convoi. On voit la encore la peur qu’ils ont d’attaquer la Russie.
Ne pensez pas que la Russie ne fait rien pour aider les indépendantistes. Poutine est un remarquable stratège très bien entouré, je ne pense pas que tout soit calculé à l’avance, mais quand il doit improviser, il ne se trompe pas. C’est un sans faute jusqu’à maintenant.
Question : Oui mais de très nombreux civils meurent encore chaque jour.
AV. Oui et c’est tragique. Mais vous comprenez bien qu’une guerre directe OTAN/Russie serait encore plus, beaucoup plus meurtrière. Il faut donc temporiser même si nous savons que la guerre est inévitable.
Question : Pourquoi inévitable ?
AV. C’est assez simple : Les USA sont dans une situation financière catastrophique et ils pensent que seule une guerre permettra de les sauver. Ceci est bien sur un très mauvais calcul car il est possible, sinon probable, que des échanges nucléaires auront lieu en cas de guerre générale. Les USA ne seront donc pas "sauvés" mais au contraire reviendront plusieurs années en arrière.
Question : Oui mais les USA sont loin, ils ne seront donc pas atteints directement, et leur industrie produira du matériel pour la guerre en Europe.
AV. En cas de guerre, la Russie frappera des cibles sur le sol américain, personne ne sera donc à l’abri. Il faut savoir qu’en Russie les gens se préparent pour la guerre, des abris souterrains sont remis en état dans les grandes villes depuis plusieurs mois déjà, des stocks de céréales sont constitués, les structures de force s’organisent pour mater très rapidement toute menace intérieure, des listes d’étrangers à expulser aux premiers troubles sont établies, etc. Un ordre de mobilisation de tous les réservistes a d’ailleurs été signé par Poutine en juillet, ceci semble être passé inaperçu dans les media occidentaux mais c’est bien réel. Les réservistes vont se familiariser avec les armes actuelles, dont d’ailleurs certaines n’ont aucun équivalent dans aucune autre armée.
Question : Puisque la Russie pense la guerre inévitable, pourquoi ne s’engage t-elle pas directement en Ukraine, ça ne changera rien donc.
AV. La Russie peut prendre Kiev en 3 jours. Et après ? que va t-elle faire en occupant l’Ukraine ? Ca n’a aucun intérêt pour elle. Concernant l’Ukraine l’intérêt de la Russie est de laisser faire le temps ; L’hiver approche, et sans gaz l’Ukraine tombera comme un fruit bien mur tombe de son arbre. Et c’est d’ailleurs pour cela que les américains prévoient de déclencher la guerre dès la fin de l’hiver : Ils savent que l’Ukraine va tomber et ceci met à mal leurs plans pour encercler la Russie. Ils vont donc renforcer leurs troupes dans la région aux frontières de la Russie pour être prêts en mars-avril prochain.
Question : Une conclusion ?
AV. Les américains ont commis une erreur monumentale en tentant d’encercler la Russie. Ils ont encore le temps d’arrêter et de retourner se charger de leurs affaires intérieures. Je pense qu’ils s’imaginent vaincre la Russie en quelques semaines. C’est une très très grave erreur, la Russie a des moyens militaires qu’aucun autre pays n’a développé.
L’Ukraine et en particulier les civils du Donbass sont les premières victimes de la 3-eme guerre mondiale. Il y en aura hélas bien d’autres encore si les agresseurs américains vont de l’avant.

 

Source: https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1476180072634079

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 08:47
Le patriarche Cyrille pour l'Ukraine et le pape François pour l'Irak ont la même vision géopolitique. Ils demandent à l'ONU la défense des chrétiens et non à des états seuls comme le demande "sans réserve" et sans aucune nuance la franc-maçonnerie dite "nationale" en France... Tous les jours certains vont tirer leurs lots de pompons !
Le patriarche Cyrille demande à l'ONU, au Conseil de l'Europe et à l'OSBE de défendre les chrétiens orthodoxes à l'Est de l'Ukraine, là où ont lieu les combats.

Патриарх просит ООН, Совет Европы и ОБСЕ защитить христиан Украины
ria.ru
Предстоятель Русской православной церкви патриарх Кирилл призвал лидеров ООН, Совета Европы и ОБСЕ выступить в защиту православных христиан на востоке Украины, где идут военные действия.

 

Source: http://ria.ru/religion/20140819/1020609151.html

via https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1474350516150368

Partager cet article
Repost0
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 12:28

Philippe-de-villiers-rencontre-vladimir-poutine-jeudi-14-ao.jpg

Philippe de villiers rencontre vladimir poutine jeudi 14 aout. C'est les sanctions économiques occidentales contre la Russie qui a occupé les discussions.

Philippe de Villiers a indiqué au président russe que les sanctions étaient un langage de guerre tandis que la coopération était celui de la paix. L'ancien leader de la droite traditionnelle et souverainiste a assuré son interlocuteur que beaucoup d'Européens ne partageaient pas l'opinion de leus leaders et de ceux qui "commandent à Bruxelles" ajoutant qu'il était certain que l'avenir ne serait pas lié aux Etats-Unis mais à l'Europe.

 

Philippe de Villiers a rencontré Vladimir Poutine en Crimée le 14 août, pour discuter d'un projet de deux parcs Puy du Fou en Russie. Un en Crimée, un à Moscou.


Ce projet de de Viliers d’exporter deux parcs du Puy-du-Fou en Russie "fait scandale". Ainsi, sur BFMTV, hier 17 août, le député PS Sylviane Bulteau a trouvé "sa démarche (de Philippe de Villiers) scandaleuse et lamentable". Elle a annoncé qu’elle allait saisir le cabinet de Laurent Fabius. Certainement pour sanctionner Philippe de Villiers !

 

 

"Je trouve sa démarche scandaleuse, et je trouve lamentable que Monsieur De Villiers puisse parler de patriotisme, puisqu’il joue contre son camp, contre son pays", a jugé sur nôtre antenne l’élue vendéenne.

 

"La Russie a annexé la Crimée, il y a des événements graves qui se passent aussi en Ukraine. Pendant ce temps-là, Monsieur Philippe de Villiers va faire du business avec Monsieur Poutine, et accrédite son régime autoritaire", a encore ajouté la députée socialiste.

 

Appelant l’ancien président du Conseil général de Vendée à "revoir son projet" et "aller dans le sens des valeurs de la France et de l’Europe qui ont largement condamné le régime autoritaire de Vladimir Poutine", Sylviane Bulteau a aussi annoncé qu’elle saisira, dès ce lundi, le cabinet de Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères. Objectif? "Voir comment on peut reprendre la dialogue avec Philippe de Villiers et le ramener à la raison."

 

Source: http://www.bfmtv.com/societe/puy-du-fou-en-russie-la-demarc-828545.html

 

 

Voici ci dessous la video de la rencontre, cordiale, entre les deux personnages, et des déclarations formidables de de Villiers à Vladimir Poutine.

 

 

 

. La Russie répond aux sanctions économiques des Occidentaux, les Occidentaux reproche à la Russie de répondre

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 12:02

La junte de Kiev veut pouvoir continuer le génocide tranquillement.

 

Camions-humanitaires-russes-contre-les-forces-du-mal--le-13.jpg

Camions humanitaires russes contre les forces du mal, le 13 août 2014

Photo via https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1471009503151136

 

L'Ukraine ne laissera passer aucun "convoi humanitaire de Poutine" (ministre de l'intérieur)

 

Le ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov a déclaré aujourd'hui que l'Ukraine ne laissera entrer sur son territoire "aucun convoi humanitaire" de Vladimir Poutine destiné aux régions de l'Est ravagées par le conflit.

"Aucun convoi humanitaire de Poutine ne passera par la région de Kharkiv" dans le nord-est du pays contrôlée par le gouvernement de Kiev et évoquée par Moscou comme le point d'entrée sur le territoire ukrainien. "Une telle provocation cynique de l'agresseur sur notre territoire est inacceptable", a-t-il déclaré sur Facebook.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/13/97001-20140813FILWWW00125-le-convoi-humanitaire-russe-ne-rentrera-pas-dans-la-region-de-kharkiv-ministre-de-l-interieur.php

 

 

Selon une dépêche Ria Novosti publiée en début de matinée, le convoi d'aide humanitaire russe de 280 camions transportant 400 tonnes de céréales,100 tonnes de sucre, 62 tonnes d'aliments pour enfants, 54 tonnes de médicaments et d'équipements médicaux, 12.000 sacs de couchage et 69 groupes électrogènes portables, approche de la frontière. L'aide russe devrait être livrée à la frontière ukrainienne et remise au CICR pour être embarquée sur d'autres véhicules. Les autorités ukrainiennes ont garanti mardi la sécurité du convoi sur le territoire qu'elles contrôlent.

Partager cet article
Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 13:11

Camions-russes-humanitaires-contre-les-forces-du-mal--le-12.jpg

 

Video du départ des camions humanitaires russes contre les forces du mal


via http://www.zerohedge.com/news/2014-08-11/300-strong-russian-humanitarian-convoy-prepares-enter-ukraine-video

 

 

 

A noter, dans la video de RT (à partir d'une minute), outre des camions avec la Croix-Rouge, sur les camions russes nous trouvons des drapeaux rouges, sur ces drapeaux une représentation de Saint Michel ou plus vraisemblablement de Saint Georges terrassant le dragon.  

 

Rubans-de-St-Georges---100-millions-de-rubans-de-St-Georges.jpg

100 millions de rubans de St-Georges, à la couleur orange et noire ont été distribués en 9 ans.

L'ordre de Saint-Georges et la croix de Saint-Georges est une décoration militaire suprême de l'Empire russe et de la Fédération de Russie, qui fondée en 1769 par l'impératrice Catherine II, avait été supprimée en 1917 par le Conseil des Commissaires du peuple, mais fut rétablie en 2000 par le président russe Vladimir Poutine.

 

 

 

 

 

 

Saint-Georges-luttant-avec-le-dragon--Raphael---Louvre.JPG

Saint Georges et le dragon, Raphaël, musée du Louvre

Partager cet article
Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 10:43

Bilan du génocide au 12 août 2014. Fabius veut interdire aux camions humanitaires russes de passer :

 

A l'heure actuelle, selon les informations officielles, près de mille réfugiés quittent la zone de conflit armé chaque jour, sachant que le nombre de victimes civiles depuis le début des opérations dépasse 1 500 personnes.

 

Les communications routières et ferroviaires, détruites au cours de cette guerre fratricide, aggravent la situation humanitaire, rendant très difficile l'approvisionnement de la population locale en nourriture et en produits de première nécessité.

 

En déclinant la proposition avancée par la Russie au Conseil de sécurité des Nations unies d'envoyer une mission internationale dans l'est de l'Ukraine avec une aide humanitaire russe, sous l'égide et encadrée par des représentants du Comité international de la Croix-Rouge, Kiev a lentement entamé les négociations avec des dirigeants occidentaux uniquement sur la possibilité d'envoyer une mission humanitaire à Lougansk. Sachant qu'aucune partie ne semble se préoccuper de la situation catastrophique de la population du Donbass à en juger par les entretiens téléphoniques d'hier du président ukrainien Piotr Porochenko avec la chancelière allemande Angela Merkel et le vice-président américain Joe Biden.

 

Visiblement, cette tactique de l'opération "antiterroriste" visant à détruire l'infrastructure civile du sud-est du pays et l'atermoiement flagrant de l'envoi d'une mission humanitaire dans cette région est loin d'avoir pour objectif principal le rétablissement de la paix et de l'ordre. En créant des conditions susceptibles de provoquer une catastrophe humanitaire, les autorités ukrainiennes veulent priver les partisans des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk autoproclamées du soutien de la population locale.

 

Sauf qu'après des bombardements aussi massifs, la population civile des régions touchées risque de disparaître avant même que la première aide humanitaire arrive. C'est ce qu'on appelle un génocide.

 

Mais Porochenko n'a pas à s'attrister pour autant: après tout, les habitants de cette région n'ont pas voté pour lui. Et il serait malvenu pour l'Occident de se presser pour venir en aide à cette population. Il est bien plus important pour lui d'empêcher que la Russie s'y retrouve la première. Il n'y a pas si longtemps, il bombardait la Yougoslavie "exclusivement pour empêcher" une telle catastrophe humanitaire. Inutile de rappeler comment cette histoire s'est terminée.

 

Source: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140812/202113940.html

 

 

La Russie a envoyé hier soir 2.000 tonnes d'aide humanitaire, les camions devraient arriver d'ici deux jours.

 

Ukraine-la-Russie-envoie-2.000-tonnes-d-aide-humanitaire.jpg

 

Une colonne transportant près de 2.000 tonnes de fret humanitaire destiné aux habitants du sud-est de l'Ukraine a quitté dans la nuit de lundi à mardi la ville de Naro-Fominsk, dans la région de Moscou.

 

"La colonne acheminera aux habitants de l'est de l'Ukraine près de 2.000 tonnes de fret humanitaire recueilli par les habitants de la capitale russe et de sa région", a annoncé l'administration de la région de Moscou.

 

Les 280 camions Kamaz transportent 400 tonnes de céréales, 100 tonnes de sucre, 62 tonnes de nourriture pour enfants, 54 tonnes de médicaments et d'équipements médicaux, 12.000 sacs de couchage et 69 groupes électrogènes portables.

 

Le convoi en question est envoyé en commun avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140812/202111768.html

 

Pour Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, invité de France Info ce matin, "il ne faut pas autoriser" le convoi russe "à passer"

 

 

 

 

"Il y a une règle dans ces opérations. Ce n'est possible qu'avec l'accord du pays dans lequel on envoie cette aide humanitaire et avec l'aide de la Croix-Rouge. Hors cette question n'est pas encore réglée. Il faut être extrêmement prudent car ce pourrait être une couverture pour les Russes pour pour s'installer près de Louhansk et de Donetsk et pratiquer la politique du fait accompli.

... Il y a des discussions avec la Croix-Rouge et cette opération n'est possible, n'est justifiable qu'à partir du moment où la Croix-Rouge aura donné son aval, où il n'y aura pas de forces militaires autour et où il n'y aura pas simplement les Russes mais d'autres. Et où l'Ukraine serait d'accord. Ce qui à l'heure où je parle, n'est pas le cas. ... il ne faut pas les autoriser à passer".

 


Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/12/97001-20140812FILWWW00036-ukraine-il-ne-faut-pas-autoriser-le-convoi-russe-a-passer-fabius.php

 

Add. 13h52. Video du départ des camions russes humanitaires contre les forces du mal


via http://www.zerohedge.com/news/2014-08-11/300-strong-russian-humanitarian-convoy-prepares-enter-ukraine-video

 

 

A noter, dans la video de RT (à partir d'une minute), outre des camions avec la Croix-Rouge, sur les camions russes, nous trouvons des drapeaux rouges, sur ces drapeaux une représentation de Saint Michel ou plus vraisemblablement de Saint Georges terrassant le dragon. L'ordre de Saint-Georges et la croix de Saint-Georges est une décoration militaire suprême de l'Empire russe et de la Fédération de Russie, fondée en 1769 par l'impératrice Catherine II, supprimée en 1917 par le Conseil des Commissaires du peuple, rétablie en 2000 par le président russe Vladimir Poutine. 100 millions de rubans de St-Georges ont été distribués en 9 ans.

 

Saint-Georges-luttant-avec-le-dragon--Raphael---Louvre.JPG

Saint Georges et le dragon, Raphaël, musée du Louvre

Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 18:29

Mardi 31 juillet, le président russe Vladimir Poutine a évoqué avec le maire de Moscou Sergueï Sobianine sa volonté de reconstruire deux monastères et une église orthodoxes à l'intérieur du Kremlin. Ces trois bâtiments avaient été détruits durant la période soviétique, au début du XXe siècle.

Le Kremlin, une forteresse de 28 hectares au centre de Moscou, abrite déjà cinq édifices religieux ainsi que le clocher d'Ivan III le Grand, adjacent à l'église de Saint-Jean Climaque. Cette enceinte a été le siège du pouvoir russe avant que Pierre le Grand (1682 à 1725) ne fasse transférer la capitale russe à Saint-Pétersbourg. Au XIVe siècle, Moscou avait par ailleurs été choisie pour devenir le siège de l'Église orthodoxe russe, un palais du patriarche se trouve ainsi à l'intérieur du Kremlin. Depuis 1987, c'est le monastère Saint-Daniel de Moscou qui abrite le siège du patriarcat de Moscou.
En 1918, après la Révolution bolchévique, Moscou était redevenue la capitale du pays et plusieurs monuments et lieux de cultes avaient été détruits, notamment :

  • l'église Saints Constantin et Hélène (XIVe siècle)
  • le monastère Tchoudov (XIVe siècle)
  • le couvent de l'ascension (XIVe siècle)
  • la cathédrale du sauveur dans la forêt (XIVe siècle)
  • les chapelles attenantes aux tours de l'enceinte (il y a 19 tours qui font partie de l'enceinte)

Au cours de la rencontre entre Vladimir Poutine et Sergueï Sobianine, le président a expliqué vouloir redonner son « apparence historique » au Kremlin. Selon le chef de l'Etat, ce projet devrait recevoir le soutien de l'opinion publique russe et de l'Unesco, qui a classé le site au patrimoine mondial. « Je n'insiste pas, il s'agit d'une idée et d'une proposition », a souligné le président russe. « Si le public juge que c'est adéquat, il ne restera plus qu'à y travailler », a-t-il conclu.

 

Source: http://www.fait-religieux.com/monde/europe/2014/08/07/vladimir-poutine-veut-reconstruire-des-edifices-religieux-dans-l-enceinte-du-kremlin

 

 

. La Russie est devenue une grande puissance grâce à la religion chrétienne (Vladimir Poutine, le 25 juillet 2013)

. La Russie reconstruit ses monuments sacrés

. 1025e anniversaire de la christianisation de la Russie (25 juillet 2013)

. La renaissance de l'Eglise orthodoxe russe

Kremlin-clocher-d-ivan-le-grand-moscou.jpg
 

Le clocher d'Ivan le Grand sur la place des cathédrales, à l'intérieur du Kremlin

Partager cet article
Repost0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 09:05

 La Russie ne devrait pas se contenter de répondre à des sanctions économiques par d'autres sanctions économiques.  

Très bon conseil trouvé sur le site Soutien à la république populaire du Donbass :

 

OTAN---Anders-Fogh-Rasmussen--secretaire-general.jpgLe secrétaire général de l’OTAN envisage de nouvelles sanctions contre la Russie 

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_07/Le-secretaire-general-de-l-OTAN-de-nouvelles-sanctions-contre-la-Russie-sont-possibles-1482/

Ca commence à bien faire ! la Russie devrait créer des commissions d'enquête sur les crimes de guerre et contre l'humanité commis en Irak, Libye, Serbie, Syrie et Afghanistan (Ukraine, aussi ! Ndlr.) et lancer des poursuites contre une centaines de responsables occidentaux de haut niveau !
Comme le tribunal de la Haye ne sert qu'à juger que des noirs, des arabes et des européens de second ordre donc sert juste à condamner les ennemis de l'occident, la Russie devrait aussi créer un tribunal international des pays non alignés, pourquoi pas basé en Asie et chargé de condamner les occidentaux de leur crimes !
la culture de l'impunité doit disparaitre."

https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1468600836725336

Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 08:00

Ukraine-Kiev-bombarde-et-brule-l-eglise-Gorlivka.jpg

Eglise de Gorlivka brûlée dans le bombardement. 7 août 2014 ATU, Donetsk, le MRN

 

Горловка: Церковь загорелась в результате артиллерийского обстрела. 7 августа 2014 АТО, Донецк, ДНР

 

L'église de l'Annonciation de Gorlivka brûlée dans le bombardement, le 7 août 2014.
En raison de la poursuite des attaques punitives, une usine de traitement de l'eau a été endommagée, l'église de l'Annonciation a pris feu.

 

Source (en russe) : http://rusvesna.su/news/1407422166

 

Ci-dessous, la même église, le 29 juillet :

 

 

Partager cet article
Repost0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 22:04

Je l'avais annoncé le 8 mai, l'Ukraine sera le Stalingrad des Occidentaux... Jacques Frère sur NationsPresse.info l'annonce dans un article publié ce soir : "Ukraine : Stalingrad dans le Donbass".

 

« Jour noir pour l'armée de Kiev au service des euromondialistes et atlantistes : ce 3 août 2014, jour de commémoration du début de la Grande Guerre de 1914-1918, fera date en ce qui concerne le conflit du Donbass. Pas moins de 1.500 soldats et gardes nationaux ukrainiens, encerclés depuis plus d'un mois, sont prêts à se rendre, scellant la fin d'au moins trois brigades de l'armée ukrainienne. C'est une défaite majeure pour un régime qui a toujours privilégié la force brutale et la destruction au détriment de la négociation et de la démocratie. La guerre est loin d'être finie, mais déjà elle n'est plus à l'avantage des assaillants pourtant plus nombreux, tant en hommes, qu'en équipements et en armements, et a priori nettement supérieurs à leurs adversaires de Nouvelle-Russie.»

 

 

 

Ils se rendent...

 

... Abandonnés par Kiev, quelque 1.500 soldats et gardes nationaux ukrainiens encerclés négocient en ce moment leur reddition. Kiev leur a demandé de tenir, mais sans leur en apporter les moyens. Ils avaient été envoyés au feu combattre leurs compatriotes du Donbass, ils se sont faits piéger en raison de l'incompétence de leurs chefs et de l'inefficacité rarement égalée des "conseillers" américains qui supervisent l'opération de répression, et Kiev n'a pas fait grand chose pour les tirer de cette fâcheuse posture. Maintenant ils sont à bout de force, démoralisés, sans vivres, presque sans eau, sans munitions, ni carburants, sans espoir. Aussi, ils ont décidé de se tourner vers leurs adversaires pour négocier une reddition et passer côté russe. Un important groupe de soldats et de gardes nationaux ukrainiens discutent en ce moment de leur capitulation, vers Sverdlovsk à près de 40 km au sud-est de Lugansk. Si les tractations aboutissent, ce serait le plus grand revers pour les forces de Kiev depuis le début de la guerre civile qui oppose les troupes de la junte à celles du Donbass. Un revers militaire comparable à la défaite de Stalingrad en 1943 ou à la destruction des armées allemandes en Normandie dans la poche de Chambois en août 1944... Il y a 70 ans jour pour jour !

Les forces de Nouvelle-Russie exigent que ces Ukrainiens laissent leurs équipements intacts, déposent les armes et après ils pourront rejoindre sains et saufs le territoire russe, à charge pour Moscou de les laisser ou pas retrouver rapidement leur pays d'origine. La reddition, si elle a effectivement lieu, devrait se dérouler entre le village russe de Pavlovka et l'agglomération ukrainienne de Biryukove.

A Kiev, bien planqués dans leurs bureaux cossus, le commandement opérationnel hurle à la trahison, Porochenko est hors de lui et l'extrême-droite néo-bandériste éructe.

La crise est d'autant plus grave que douze autres militaires ukrainiens ont demandé l'asile au poste-frontière russe de Gukovo. Auparavant, une quarantaine de soldats de Kiev avaient déposé les armes en Russie. »

 

Source et suite : http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-stalingrad-dans-le-donbass

 

Add. Ukraine: 400 militaires ukrainiens passent du côté de la Russie

 

10:40 04/08/2014

ROSTOV-SUR-LE-DON, 4 août - RIA Novosti

 

Plus de 400 militaires ukrainiens ont demandé l'asile aux gardes-frontières russes qui leur ont ouvert un couloir humanitaire, a annoncé lundi à RIA Novosti le porte-parole de la direction de la protection des frontières dans la région de Rostov-sur-le-Don (sud) Vassili Malaïev.

 

"Dans la nuit de dimanche à lundi, 438 militaires ukrainiens ont demandé l'asile aux gardes-frontières russes", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

 

Selon lui, un couloir humanitaire a été ouvert pour laisser les militaires entrer sur le territoire de la Russie. Parmi les militaires, il y avait 164 gardes-frontières ukrainiens.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140804/202023089.html

Ukraine-Stalingrad-dans-le-Donbass.jpg

Ukraine : Stalingrad dans le Donbass. Un fanion de la 25e brigade pris à l'ennemi
Partager cet article
Repost0
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 09:42

OTAN-bases.jpg

 

Ce que beaucoup ignorent, les médiats occidentaux se gardant de l’expliquer, c’est le contexte qui a vu naître Vladimir Poutine. Le président russe a empêché à partir de 1999 la destruction programmée de la Russie par les oligarques, majoritairement juifs. Ceux-ci, en rapport avec les USA, avaient entrepris, contre toute logique apparente, de démanteler tous les secteurs stratégiques de l’économie russe : armement, électronique, etc.

Mais ce que font mine d’ignorer les médiats occidentaux, et ce que savent et disent tous les décideurs russes, c’est que les sites de recherche ou les sites indsutriels visés par ces démantèlements correspondaient exactement aux cibles qu’avaient arrêté les USA en cas de frappes nucléaires stratégiques contre la Russie. En d’autres termes, les oligarques que Poutine a neutralisé réalisaient par des mesures économiques soi-disant réformistes ce que les USA avaient envisagé de détruire par un plan militaire créé durant la Guerre Froide.

En parvenant à sauver la Russie de la destruction, Vladimir Poutine a suscité chez les cercles mondialistes d’Occident un puissant ressentiment qui se traduit depuis par une campagne systématique de diabolisation dans la presse de l’Ouest. Car la Russie a non seulement survécu, mais elle devient de plus en plus l’architecte de la fin de la domination américaine sur le monde, aux côtés de la Chine.

Pour les Russes en général – et pour Poutine en particulier – le but de l’Otan est connu : c’est la destruction pure et simple de la Russie et sa partition en d’innombrables états ethniques ou religieux, en guerre les uns contre les autres. Aussi, dans l’esprit du maître du Kremlin, ce qui se joue en Ukraine n’est que la pointe de l’iceberg. Et cet iceberg c’est une révolution politique contre le gouvernement russe débouchant sur une nouvelle atomisation du pays. Danger très réel puisque la dernière tentative financée par les USA s’est déroulée en 2012 lors des élections présidentielles où, comme un seul homme, les médiats occidentaux avaient monté une campagne visant à accréditer l’idée d’élections “truquées”. Avait été un des leaders de cette tentative de déstabilisation participé le joueur d’échec juif Kasparov.

Pour Poutine, depuis 1992 jusqu’à aujourd’hui, il y a là un seul et même conflit : celui opposant une Russie essayant de se redresser face à des USA voulant assurer leur domination mondiale en détruisant ce pays une fois pour toute.

 

Source: Yann de Kerguezec pour Breiz Atao http://breizatao.com/2014/08/01/ukraine-au-bord-dune-crise-mondiale-entre-les-usa-et-la-russie/

 

Rediff. Ukraine objectif : Destitution POUTINE (Frère Nathanaël)

 

 

 

Extrait : BHL sur la Place Maidan de Kiev avait déclaré :

 

« Je crois que nous pouvons utiliser contre Poutine des mêmes méthodes que nous avons usées contre Poutine. Nous avons, nous européens, les moyens de le sanctionner. Nous devons utiliser ces moyens. Alors, ou bien tu sors d'Ukraine, ou bien tu sors du G8 » (BHL, Place Maidan de Kiev)

 

Autres sources : BHL à Kiev (Ukraine) : "L'Europe doit protéger l'Ukraine" de Poutine / 2 Mars 2014 http://www.youtube.com/watch?v=a19e7KkSMnY#t=16

 

Exemples d'acharnement atlantiste contre la Russie de Poutine : "Il faut sanctionner la Russie !", par Neil Clark :

 

Israël bombarde une école de l’ONU à Gaza tuant 15 personnes. C’est la sixième fois qu’une école de l’ONU est frappée. « Des enfants, des femmes et des hommes ont été tués ou blessés pendant qu’ils dormaient dans un lieu où ils auraient du être en sécurité. Ce n’était pas le cas. C’est inacceptable », a déclaré Pierre Krahenbuhl, Commissaire Général de l’UNRWA (L’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient). Mais surtout(au total), environ 1 400 personnes ont été tuées dans Gaza par les forces israéliennes avec des missiles et du matériel militaire fournis par les États-Unis. À la suite de la dernière attaque contre l’école des Nations Unies, l’annonce a été faite que les Etats Unis enverront d’avantage de munitions à Israël. Conclusion : « Il faut sanctionner la Russie ! »

Plus de 1 000 personnes ont été tuées dans l’Est de l’Ukraine, et près de 3 500 ont été blessées depuis la brutale offensive militaire commencée en Avril par le gouvernement ukrainien et soutenue par les Etats-Unis. Près de 100 000 personnes ont été déplacées de force. Dimanche, au moins 13 civils ont été tués par un bombardement ukrainien, dont une petite fille âgée d’un an, tuée devant ses parents.
Qu’est ce que nous entendons ? « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les États-Unis et l’Union Européenne ont approuvé le coup d’État contre un président et un gouvernement élus démocratiquement en Ukraine, à un an des élections suivantes, créant la crise actuelle dans le pays. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les ultra-nationalistes ont incendié La Maison des Syndicats à Odessa, tuant environ 40 personnes. Ceux qui tentaient de s’échapper ont été matraqués à coups de battes de baseball.
« Il faut sanctionner la Russie ! »

Après le coup d’état anticonstitutionnel à Kiev, amenant au pouvoir des ultra-nationalistes d’extrême droite anti-Russie, le peuple de Crimée a choisi, lors d’un référendum pacifique et démocratique, de rejoindre la Russie. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Un avion civil s’écrase en Ukraine — le second avion de la compagnie Malaysia Airlines à s´abîmer dans des circonstances mystérieuses en quelques mois. Nous ignorons encore qui en fut responsable, voire le sort qui fut réservé au premier avion de Malaysia Airlines. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Quatre enfants palestiniens jouent au football sur une plage de Gaza. Ils sont assassinés sous le feu israélien. « Il s’agit d’un crime lâche », dit le porte-parole du ministre de la santé de Gaza. La Russie était l’un des 29 pays ayant voté pour que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU enquête sur ces potentiels crimes de guerre. Les pays de l’Union Européenne se sont abstenus, les Etats-Unis ont voté contre. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Depuis 2008, on estime que les frappes de drones américains sont responsables de la mort de plus de 2.400 personnes. Le Bureau for Investigative Journalism (organisation non gouvernementale britannique consacrée à la production d’articles d’investigation) affirme qu’au Pakistan seul, les frappes de drones ont tué entre 416 et 957 civils sur la période 2004-2014. Entre 168 et 202 enfants auraient été tués au Pakistan par les drones américains. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les États-Unis se lancent dans une guerre illégale en Irak durant laquelle plus d’un million de personnes sont mortes. La justification de cette attaque était que l’Irak possédait des armes de destruction massive, qui n’ont en fait jamais existé. Une grande partie de l’Irak est désormais dirigée par l’EIIL (État Islamique en Irak et au Levant). La Russie s’était fortement opposée à la guerre en Irak. « Il faut sanctionner la Russie ! »

La Libye : comme l’Irak, un pays détruit par une intervention militaire occidentale à laquelle la Russie n’a pas participé. À cause de l’agression occidentale, ce pays qui avait le niveau de vie le plus élevé d’ Afrique est maintenant un état en faillite. « Il faut sanctionner la Russie ! »


Source et suite: http://www.les-crises.fr/il-faut-sanctionner-la-russie/

 

 

. BHL accuse les européens de lâcheté et veut faire la guerre à la Russie

. Ukraine objectif : Destitution de POUTINE (Frère Nathanaël)

. La raison choquante pour laquelle Poutine n'est pas inquiet de l'amende Ioukos des 50 milliards de dollars

Partager cet article
Repost0
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 09:36

Dans une interview enregistrée fin avril dernier mais diffusée que maintenant sur la Toile, Bogdan Boutkevitch, journaliste ukrainien à l'hebdomadaire Ukraïnskaïa nedelia (La Semaine ukrainienne), a déclaré qu'il fallait tuer les habitants inutiles du Donbass". Où sont les belles consciences humanistes en France, les BHL, Fabius et consorts  ?

 

Ukraine---genocide.jpg

 

Ukraine: un génocide est en cours (procureur général de Russie)

 

15:59 01/08/2014

MOSCOU, 1er août - RIA Novosti

 

Les événements qui se déroulent ces derniers mois en Ukraine constituent un génocide du peuple ukrainien, a déclaré vendredi le procureur général de Russie Iouri Tchaïka.

Journaliste ukrainien: "Il faut tuer les habitants inutiles du Donbass">>

"La communauté internationale doit fournir une évaluation. Un génocide du peuple ukrainien est en cours", a indiqué M. Tchaïka lors d'une rencontre avec des étudiants et de jeunes juristes dans le cadre du forum de jeunesse de Seliger.

Selon le procureur général, la Cour pénale internationale de la Haye doit engager des poursuites sur les événements en Ukraine.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140801/202008450.html

 

 

Journaliste ukrainien: "Il faut tuer les habitants inutiles du Donbass"

 

13:16 01/08/2014

MOSCOU, 1er août - RIA Novosti

 

L'Ukraine n'a pas besoin des problèmes et de la population du Donbass, région dépressive, il faut donc tuer les habitants inutiles, a déclaré dans une interview à la chaîne Hromadske TV, Bogdan Boutkevitch, journaliste à l'hebdomadaire Ukraïnskaïa nedelia (La Semaine ukrainienne).

"La population de la région de Donetsk se chiffre à près de quatre millions de personnes, dont 1,5 million de trop (du point de vue économique, ndlr). Nous n'avons pas à comprendre le Donbass. Nous devons être conscients de l'intérêt national de l'Ukraine. Quant au Donbass, cette région doit servir de ressource. Je n'ai pas de solution pour résoudre le problème du Donbass, mais la principale chose à faire, c'est tout simplement de tuer une partie de sa population", a indiqué le journaliste.

Cette interview enregistrée fin avril dernier n'a été diffusée que maintenant sur la Toile.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140801/202006519.html

 

Add. 17 h08 : TV Ukraine - Propositions de génocide (Donbass gens inutiles)


 

Ajoutée le 31 juil. 2014


Ce n'est pas un film apocalyptique, c'est ce qui passe sur la chaîne ukrainienne Hromadske TV où des journalistes "érudits", "civilisés" et "libéraux" se lachent sans complexes. Ne croyez pas qu'il y ait l'ombre d'un blâme qui plane sur le personnage en question, Bogdan Boutkevitch. En Ukraine post-maidan, de tels propos font partie de la vie de tous les jours, sont plus que banalisés et encouragés.

Remarque: Les gens que Boutkevitch accuse de ne "servir à rien" (et qui ne travailleraient soi disant pas dans les usines) ne sont absolument pas assistés par Kiev mais se contentent de leurs propres moyens de subsistance.


Boutkevitch travaille en outre pour ce journal:
http://www.tyzhden.ua

La vidéo originale non coupée (pour les ukrainophones qui souhaitent vérifier):
http://www.youtube.com/watch?v=hCD4RS...

Toute la crise ukrainienne censurée:
http://www.youtube.com/playlist?list=...

 

 

. Ukraine : Bilan humain du génocide russe (actualisé)

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 20:03

Le false flag en vue d'incriminer de "terroristes" les insurgés d'Ukraine d'est se précise puisque jusqu'ici il n'y a jamais eu un seul cas d'usage de "terrorisme" par les insurgés et qu'il en faut au moins un pour justifier leur guerre... 

 

False-Flag-Ukraine---Kiev-apporte-des-missiles-balistiques-.jpg

Ukraine : Kiev apporte des missiles balistiques dans le Sud-Est, selon la milice

 

La Voix de la Russie, 31 juillet 2014, 22:47

 

Les militaires ukrainiens ont apporté des missiles balistiques à Kramatorsk (Sud-Est ukrainien), affirme le ministre de la Défense de la république populaire autoproclamée de Donetsk Igor Strelkov.

 

Il s’agit de munitions pour les systèmes de lancement OTR-21 Totchka. Selon M. Srelkov, Kiev prépare une provocation pour qualifier la république populaire autoproclamée de Donetsk d’organisation terroriste.

 

M. Strelkov a affirmé que les forces de l’ordre prévoient d’exterminer la population civile en bombardant des sites de stockage avec du chlore toxique, utilisé pour le traitement des eaux usés des sites industriels à Donetsk et Lougansk.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_31/Ukraine-Kiev-apporte-des-missiles-balistiques-dans-le-Sud-Est-selon-la-milice-7341/

 

 

. Ukraine : un nouvel incendie du Reichstag ? (Alerte d'Anton Gourianov, 29 juillet 2014)

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 14:42

Les USA et leurs marionnettes préparent autre chose après l'échec du false flag vol MH 17 :

 

 

Selon cette video ci-dessus, publiée sur youtube le 26 juillet 2014, un insurgé d'Ukraine Anton Gourianov, "représentant de la résistance", fait une déclaration publique et officielle pour alerter l'opinion publique de la planification "dans les prochains jours" d'un "attentat terroriste de grande envergure" en Ukraine par la junte de Kiev, "ou alors une série d'attentats sur le territoire de l'Ukraine", ainsi qu'une "campagne d'information préparée par monsieur Avakov et de son député M. Skhiriakov" qui "a déjà commencé il y a quelques jours".

 

"Le but, précise Anton Gourianov, est d'accuser la Russie des actes terroristes et d'établir alors en Ukraine un régime de dictature totale. Idéalement, s'ajouterait à cela une invasion de l'Ukraine par les armées de l'OTAN, particulièrement par des contingents lithuaniens et polonais. Cette opération, ayant pour nom de code 'Eclair dans l'obscurité' serait supervisée par un major du SBU (service de sécurité) se présentant comme Alexeï Nikonov, proche de M. Nalivaïchenko. Cette information a été fournie par des officiels de haut rang à Kiev inquiets à propos de leur futur après la chute prévisible des poutschistes de Kiev.

 

Et ainsi, ajoute Anton Gourianov, les fascistes ukrainiens suivent les pas de leurs prédécesseurs, les fascistes allemands. A présent, ils se préparent à perpétrer un remake de l'incendie du Reichstag de 1933 sous fausse bannière. Ils suivent les pas de leurs modèles."


Anton Gourianov conseille d'éviter de fréquenter "les lieux publics et les foules". Il conseille d'utiliser le moins possible les transports publics, particulièrement le métro.

 

Il termine son allocution par "Dieu nous aide".

 

via https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1460625030856250

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 09:55

Rebondisement ce 29 juillet, un pilote ukrainien affirme avoir abattu le Boeing 777 Malaisie :

 

MH17 : un pilote ukrainien affirme avoir abattu le jet

 

Dans une interview accordée au Wahrheit fuer Deutschland, le pilote ukrainien d'un Soukhoï Su-25 a revendiqué la responsabilité de la destruction du Boeing de Malaysia Airlines le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine.

 

Le pilote a raconté qu'il avait tiré sur le Boeing 777 avec un canon embarqué de 30 mm et que son appareil était présent sur les images satellites du ministère russe de la Défense. Le nom du pilote n'a pas été divulgué.

 

Un Soukhoï Su-25 avait été observé près de l'avion malaisien par les moyens de contrôle russes.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_29/Un-pilote-ukrainien-affirme-avoir-abattu-le-MH17-6100/

 

et http://wahrheitfuerdeutschland.de/?p=3622

 

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 08:46

The Shocking Reason Putin Isn't Worried About The $50 Billion Yukos Ruling

 

Essai de traduction Christ-Roi

 

La raison choquante pour laquelle Poutine n'est pas inquiet de l'amende Ioukos des 50 milliards de dollars 


Avoir 50 milliards de dollars d'actifs sous saisie potentielle est assez dur pour n'importe qui. Cependant, malgré une déclaration rédigée rapidement sur le prix de Ioukos, Vladimir Poutine semble moins soucieux de trouver une solution. Nous pensons que nous savons pourquoi, et c'est très inquiétant.


Comme le rapport du Financial Times confirme nos précédents commentaires:

     Le prix est un point de repère non seulement pour sa taille - 20 fois le précédent record pour une décision d'arbitrage. Le tribunal a également conclu définitivement que la poursuite de la Russie par Ioukos et son principal actionnaire indépendamment de Mikhaïl Khodorkovski, il y a une dizaine d'années était politiquement motivée.

     ...
   

     Bien que la Russie ne puisse pas faire appel de la sentence, Moscou a déclaré qu'il poursuivrait toutes les voies légales pour essayer d'obtenir sa "mise de côté".


     Même si la décision est maintenue, les actionnaires sont confrontés à une bataille tortueuse pour essayer de la faire appliquer. Si Moscou refuse de payer, ils doivent poursuivre les actifs commerciaux souverains russes dans les 150 pays qui sont parties à la dite Convention de New York de 1958 sur l'exécution des sentences arbitrales.

Mais peut-être ce qui explique pourquoi Poutine ne se sent pas plus concerné, comme Le FT conclut,

     Une personne proche de M. Poutine a déclaré la décision de Ioukos était négligeable compte tenu de la géopolitique en stand-by  sur l'Ukraine.


  "Il y a une guerre à venir en Europe," a-t-il dit. "Pensez-vous vraiment (que la sentence) est ce qui importe?"


Source: http://www.zerohedge.com/news/2014-07-28/shocking-reason-putin-isnt-worried-about-50-billion-yukos-ruling

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 20:21

Un exemple de ce qui attend les Etats dans l'après TAFTA (traité de libre-échange transatlantique. Les états souhaitant établir des normes et des règles sociales et fiscales de protection n'ont qu'à bien se tenir !

 

La Russie condamnée à une amende de plus de 50 milliards de dollars

 

Le Figaro, Mis à jour le 28/07/2014 à 14:51, Publié le 28/07/2014 à 10:38

 

La Cour d'arbitrage de La Haye a condamné l'État russe à indemniser des actionnaires du groupe pétrolier Ioukos fondé par  Mikhaïl Khodorkovski, aujourd'hui démantelé. Moscou promet d'utiliser «toutes les options juridiques disponibles» pour s'opposer à cette décision historique.

 

C'est la plus grosse amende jamais décidée dans l'histoire par un tribunal d'arbitrage. Elle était attendue depuis neuf ans par les plaignants. Dans un jugement rendu public ce lundi, la Cour permanente d'arbitrage de La Haye a sommé l'État russe de verser plus de 50 milliards de dollars (37 milliards d'euros) à des actionnaires de l'ancien groupe pétrolier russe Ioukos - démantelé depuis - fondé par Mikhaïl Khodorkovski. Le précédent record, 2,5 milliards de dollars, avait été décidé dans le cadre d'un litige opposant la société Dow au Koweït.

 

Les plaignants, le holding GML, réclamaient pas moins de 103 milliards de dollars d'indemnisation pour ce qu'ils estiment être une expropriation «illégale». La Cour d'arbitrage a reconnu que le démantèlement de l'empire Ioukos avait été politiquement motivé et que la fraude fiscale n'était qu'un prétexte, s'est réjoui l'avocat Emmanuel Gaillard, du cabinet Shearman & Sterling, qui défendait les plaignants.

 

Le montant colossal des dommages demandés s'explique par le fait que Ioukos, au début des années 2000, était le premier groupe pétrolier russe privé. Et GML en était l'actionnaire majoritaire. Mikhaïl Khodorkovski, l'ex-homme le plus riche de Russie, fondateur de Ioukos emprisonné (pour "vol avec escroquerie" et "évasion fiscale", Ndlr.)entre octobre 2003 et décembre 2013 n'est pas lié à cette procédure judiciaire. Il avait revendu ses parts de Ioukos à GML en 2005, alors qu'il était derrière les barreaux.


«La Russie ne peut pas faire appel»

 

Le groupe Ioukos à qui l'État russe reprochait une fraude fiscale massive a été démantelé , en grande partie au profit de Rosneft, le géant pétrolier public, au cours «d'enchères truquées» , accuse GML. Pour Amnesty International et les chancelleries occidentales, Mikhaïl Khodorkovski était un prisonnier politique, qui a eu le tort de s'opposer à Vladimir Poutine. La Cour européenne des droits de l'homme avait statué sur l'iniquité de ses procès.

 

Lundi matin, avant même d'avoir pris connaissance du jugement de la Cour d'arbitrage de La Haye, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré qu'il n'excluait pas de faire appel. «La partie russe, et les autorités qui représentent la Russie dans ce processus vont, bien sûr, utiliser toutes les options juridiques disponibles pour défendre leur position», a-t-il confirmé lors d'une conférence de presse. Mais formellement, la Russie ne peut pas faire appel, explique Emmanuel Gaillard, du cabinet Shearman and Sterling, avocat de GML. L'État russe peut intenter une «action en annulation» de la sentence arbitrale, procédure qui n'interromprait pas l'exécution du jugement.

 

Cinq Russes, anciens partenaires de Khodorkovski, sont les actionnaires de GML et les bénéficiaires potentiels du dédommagement, si jamais il était effectivement versé. Parmi eux, Léonid Nevzline, un associé qui a fui en Israël pour couper court aux poursuites (chef de file des oligarques "russes" en exil qui ont juré la perte de Vladimir Poutine, Ndlr.)  et Platon Lebedev, incarcéré comme Khodorkovski, et libéré en janvier dernier après dix ans de prison.

 

Que la Russie fasse appel ou non, le recouvrement des dommages devrait donner lieu à un nouveau et très long bras de fer entre Moscou et les actionnaires s'estimant expropriés. Jeudi prochain, la Cour européenne des droits de l'homme doit rendre une décision dans un autre volet du protéiforme dossier Ioukos et Khodorkovski.

 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/07/28/20002-20140728ARTFIG00086-la-russie-condamnee-a-une-amende-de-plus-de-50-milliards-de-dollars.php

 

Note de Christ-Roi. Pour rappel, Mikhaïl Khodorkowski, de père juif et de mère russe orthodoxe, débuta sa carrière comme membre influent du Komsomol de Moscou (organisation de jeunesse soviétique où étaient recrutées les futurs cadres du parti communiste). Ce fut grâce aux fonds de cette organisation et à ses liens avec le parti communiste, qu'il fonda sa banque, la MENATEP. Il s'empara ensuite des actifs de la compagnie Yukos grâce au système prêts contre actions.  La privatisation de Yukos fut émaillée de nombreux assassinats et se fit au mépris le plus absolu du droit des actionnaires minoritaires, notamment étrangers. Le maire de Neftyougansk, où se trouvait le plus gros actif de Yukos, et qui avait entrepris une grève de la faim pour obtenir le paiement des taxes dues à sa ville au bord de la ruine, fut assassiné... le 26 juin 1998, jour de l'anniversaire de Khodorkowski. Khodorkowski se lia avec les milieux d'affaires états-uniens et dépensa sans compter auprès des agences de communication pour se construire une image positive, abusant les très complaisants médias occidentaux.

 

Enfant chéri des médias occidentaux et des agences de communication américaines qui tentèrent d'en faire un nouveau Soljenitsyne, Khodorkowski tomba pour des motifs moins glorieux. A partir de 2003, il finança toutes les oppositions possibles à Poutine à la Douma, des communistes jusqu'aux libéraux. Il espèrait ainsi former un groupe parlementaire qui lui permettrait de bloquer la réforme fiscale alors entreprise par Vladimir Poutine. Entre 2003 et 2004, la taxation des bénéfices des compagnies pétrolières russes passa effectivement de 5% à 30% en moyenne. L'oligarque eut l'intention de faire entrer massivement des compagnies américaines dans l'actionnariat de Youkos, compagnie pétrolière russe, que ce soit Chevron ou Exxon. Enfin, il voulut s'affranchir du monopole du transport des hydrocarbures de « Transneft » et construire avec les Chinois, un pipeline qui relierait directement ses forages à la Chine. Il est peu vraisemblable que Khodorkowski ait eu une ambition politique personnelle, il était trop intelligent pour ne pas savoir qu'il représentait tout ce que le peuple russe haïssait... La condamnation de Khodorkowski en 2003 (il est gracié par Poutine en décembre 2013) et de ses associés, extrêmement populaire auprès des Russes, marqua réellement la fin du système oligarchique en Russie. Il semble que Vladimir Poutine considèra personnellement que Khodorkowski dut payer pour les crimes de sang trop nombreux qui entourèrent la privatisation de Youkos, notamment celle du maire de Youganskneft, le jour de l'anniversaire de l'oligarque. C'est dans ce sens que Vladimir Poutine compara en 2010 la situation de Khodorkowski à celle d'Al Capone, ce mafieux américain, condamné non pas pour ses crimes de sang, improuvables, mais pour fraude fiscale.

L'exemple de Khodorkowski porta ses fruits, les conglomérats de matières premières payèrent désormais leurs taxes... Le Kremlin en profita pour remettre la main sur plusieurs actifs industriels. Ceux de Youkos passèrent sous le contrôle de la compagnie publique Gazprom en 2004. En 2005, Sibneft, la compagnie de Berëzovski puis d'Abramovitch fut également rachetée par Gazprom et devint Gazpromneft.

 

. Oligarques: pas de confiscation des biens mal acquis ! (Poutine le 15 décembre 2011)

. La mafia (juive) "russe" : Leonid Nevzline en Israël

. Brève histoire de l'oligarchie en Russie, par Xavier Moreau (1/1)

. Brève histoire de l'oligarchie en Russie, par Xavier Moreau (2/2)

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 11:15

Semaine sanglante du 21 au 27 juillet en Ukraine.

 

Selon un dernier bilan au 20 juillet, la junte de Kiev avait fait 478 civils tués depuis le lancement de l'"opération antiterroriste" le 13 avril 2014.

 

Aujourd'hu, 28 juillet, selon un dernier bilan officiel de l'ONU, il y aurait 1 129 civils tués, soit le double en une semaine par rapport aux trois longs derniers mois de génocide...

 

Le régime de Kiev - que l'on sent au bord de l'explosion avec la démission d'Arseni Iatseniouk le 24 juillet -, accélère ses crimes sans doute afin d'obtenir la reddition de son propre peuple avant l'hiver... et ce Stalingrad que nous pronostiquons pour les Occidentaux en Ukraine... 

 

Ukraine: 1.129 civils tués depuis le début du conflit (Onu)

 

12:59 28/07/2014

GENEVE, 28 juillet - RIA Novosti

 

1.129 civils ont trouvé la mort et 3.442 ont été blessés depuis mi-avril, date du début de l'opération militaire dans l'est de l'Ukraine, lit-on dans le rapport spécial réalisé par le Haut-Commissariat de l'Onu aux droits de l'homme.

 

Le document souligne qu'il est à présent difficile d'établir le nombre exact des victimes civiles. Cependant, les chiffres fournis par l'Organisation mondiales de la santé (OMS) confirment la mort de 1.129 personnes.

 

En outre, le rapport précise que le conflit opposant l'armée pro-Kiev aux forces d'autodéfense populaire a fait plus de 100.000 déplacés.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140728/201958044.html

 

Dans la ville de Nikolaév la police a dispersé la foule de femmes qui ont manifesté contre la mobilisation et bloquaient la route pour ne pas laisser passer les voitures avec les hommes mobilisés par la junte. Des événements pareils se passent partout en Ukraine actuellement :


 

Le journal Le Monde, jusqu'ici relai de la propagande américano-ukrainienne, est contraint par l'ONG "Human Rights Watch" qui a rendu public un rapport le 25 juillet évoquant le "crime de guerre" en Ukraine, de traiter l'évènement.

 

Ce qui se passe en Ukraine explique pourquoi les femmes ouest-ukrainiennes se révoltent contre l'ordre de mobilisation :

 

 

En Ukraine, l'armée accusée d'avoir tué des civils à Donetsk

 

Le Monde | 24.07.2014 à 12h17 • Mis à jour le 25.07.2014 à 16h09 |

 

Contrairement à ce qu'affirment les autorités de Kiev, des indices concordants révèlent que l'armée ukrainienne est responsable de certaines attaques sur Donetsk et à l'origine de tirs de roquettes ayant causé la mort de civils.

C'est la conclusion d'une enquête de l'organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HRW) dans la capitale du Donbass contrôlée par les rebelles séparatistes prorusses et que les forces ukrainiennes tentent actuellement de reprendre. Le rapport de HRW sera rendu public vendredi 25 juillet.

L'usage répété de roquettes « mass Grad » en direction des villes constitue une violation des lois internationales et humanitaires et peut aller jusqu'à la qualification de « crime de guerre ».

 

...HRW a constaté que des quartiers de Donetsk avaient été frappés au moyen, entre autres, de ces « mass Grad ». L'arme a pour caractéristique d'être totalement imprécise, donc incapable de cibler un objectif exclusif. Son autre caractéristique est d'opérer par salves. Efficace pour anéantir un check point, elle ne peut éviter de causer des dommages parmi les civils.

Or les lois internationales et humanitaires obligent les parties en guerre à se livrer par leurs méthodes et par leurs moyens à des attaques « indiscriminées », c'est-à-dire opérant la distinction entre les combattants et les civils, et à prendre les précautions nécessaires pour minimiser le nombre de victimes civiles.

 

Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/24/l-armee-ukrainienne-responsable-de-la-mort-de-civils-selon-l-ong-human-rights-watch_4462200_3214.html

 

Un article de RIA Novosti publié ce 28 juillet, intitulé  « Le pouvoir ukrainien entre démissions et tentatives d'assassinat » évoque également ce rapport de l'ONG HRW :

 

[U]n rapport de l'organisation internationale des droits de l'homme Human Rights Watch accuse les forces ukrainiennes de bombarder des quartiers résidentiels de Donetsk et des banlieues avec des lance-roquettes multiples Grad. "Les recherches de HRW sur place permettent d'évoquer l'implication des forces ukrainiennes dans les bombardements entre le 12 et le 21 juillet. L'usage d'armes frappant sans discrimination est une violation du droit humanitaire international qui peut être considérée comme un crime de guerre", rappelle HRW. L'organisation ne s'était encore jamais prononcée aussi durement et de manière aussi péremptoire vis-à-vis de Kiev.

 

Source: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140728/201958468.html

Génocide russe - Semaine sanglante en Ukraine du -copie-1

Oleg Zheliabin-Nezhinskiy

Gorlovka. Je suis resté en vie par un miracle. Il y a une demi-heure il y avait le bombardement de la ville par Grads par l'armée ukrainienne. Ces images terrifiantes, je les ai fait au parc même. Vous devez savoir. Photos sont faites environ à 14h 00 le 27.07.14 L'endroit - "Square des Héros".

Source: https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1459779767607443

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 21:37

 

 

 

Le président russe Vladimir Poutine, dans une conférence de presse le 17 juillet 2014 aux accentuations très chrétiennes, a déploré le fait que "quoiqu'ils (les Etats-Unis) fassent, il y a des problème partout" et a averti que "ceux (aux Etats-Unis) qui poussent les autres pays vers de tels développements ne devraient jamais oublier que le sang des soldats de l'armée régulière (en Ukraine), le sang des combattants de la résistance (au Donbass), et celui des civils en premier lieu, est sur leurs mains, de même que les larmes des mères, des veuves et des orphelins". Extrait :

 

"Concernant les dix-quinze dernières années, ils mènent une politique étrangère agressive, et à mon avis qui manque de professionnalisme, parce que quoiqu'ils fassent, il y a des problèmes partout. Il suffit de regarder: il y a des problèmes en Afghanistan; l'Irak est en train de s'effondrer; la Libye est en train de s'effondrer. Si le général el-Sisi n'avait pas pris le contrôle de l'Egypte, l'Egypte serait probablement elle aussi dans la tourmente à présent. En Afrique, il y a des problèmes dans de nombreux pays. Ils se sont impliqués en Ukraine, et il y a des problèmes là-bas aussi. Il serait bon que tout le monde comprenne que nous devons nous appuyer sur les principes fondamentaux du droit international et du droit local.

 

... Nous devons traiter les institutions étatiques avec le plus grand soin. Quand elles sont traitées avec mépris, cela entraîne des conséquences graves : désintégration et conflits internes, comme nous l'observons actuellement en Ukraine. Ceux qui poussent les autres pays vers de tels développements ne devraient jamais oublier que le sang des soldats de l'armée régulière, le sang des combattants de la résistance, et celui des civils en premier lieu, est sur leurs mains, de même que les larmes des mères, des veuves et des orphelins. Ils sont sur leur conscience, et ils n'ont moralement pas le droit de rejeter cette responsabilité sur les épaules de quiconque.

 

Voici ce qui devrait être fait conjointement: appeler toutes les parties du conflit en Ukraine à cesser immédiatement les hostilités et à commencer les pourparlers. Mais malheureusement nous ne voyons pas cela de la part de nos partenaires, d'abord et avant nos partenaires américains qui au contraire, il me semble, poussent les autorités actuelles de l'Ukraine vers la poursuite d'une guerre fratricide et la pousuite des opérations punitives. Cette politique n'a aucune perspective.

 


Quant aux diverses sanctions, j'ai déjà dit qu'elles ont généralement un effet boomerang, et sans aucune doute, dans ce cas, conduisent les relations russo-américaines dans une impasse et les endommagent gravement. Je suis certain que cela est nocif pour les intérêts stratégiques à long terme de l'administration américaine et du peuple américain. Il est très regrettable que nos partenaires suivent cette voie, mais la porte menant au processus de négociation pour surmonter et dépasser cette situation reste ouverte. J'espère que la raison et le désir de régler tous les problèmes par des moyens pacifiques et diplomatiques prévaudront.

 

 

A propos de l'aide financière du FMI à l'Ukraine, le président russe a déclaré :

 

Nous sommes a priori favorables à toute assistance économique fournie à l'Ukraine, y compris l'aide fournie par le FMI. Dans le même temps, je tiens à souligner que les règles du Fonds monétaire international stipulent qu'il ne doit pas fournir d'aide financière à un pays en guerre. J'estime que c'est une mesure juste, et je pense qu'elle devrait être appliquée dans le cas de l'Ukraine. Parce que généralement, dans un pays en guerre, l'argent est donné à un pays dans un certain but, mais il est finalement utilisé pour d'autres choses. L'argent est alloué pour soutenir l'économie et la sphère sociale, mais en réalité il est dépensé dans des opérations militaires et ainsi détourné. C'est, je crois exactement ce qui se passe en Ukraine avec le premier versement du FMI. Par exemple, une grande partie de ce financement devait être utilisé pour soutenir le secteur banquier et financier. Mais d'après mes informations, la plupart de ces fonds ont été transférés aux banques privées des oligarques ukrainiens. Où est cet argent maintenant ? A quoi a-t-il servi ? Dans quelles poches a-t-il fini ? C'est quelque chose que le FMI et le grand public en Ukraine, ainsi que les pays qui lui apportent de l'aide doivent savoir.

 

Par conséquent, nous devons d'abord mettre fin aux hostilités et ensuite donner de l'argent.

 

... Nous sommes favorables à une assitance financière pour l'Ukraine, mais pas pour les oligarques ukrainiens et les voleurs, non, pour le peuple ukrainien.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 21:48

On dirait des hystériques possédés : les mains en l'air, les gesticulations désarticulées, les cris acclamant un pouvoir qui trucide des civils dans l'est de l'Ukraine... Porochenko et Klitchko chantent "alleluia" à Krechtchatik. "Prière" publique, animateur qui harangue, effet de foule, groupe en transe qui n'a rien d'orthodoxe... Incantation pour obtenir la victoire. Dans le style secte évangélique américaine.

 

 

 

Video via https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1456034217981998

 

Ces gens nous font penser aux possédés aztèques dans le film Apocalypto de Mel Gibson, les mains en l'air en train de prier en transe pendant qu'ils décapitaient et offraient des sacrifices humains... (attention images violentes) :

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 09:00

Selon des médias du courant unique, l'avion a été abattu soit par les séparatistes "pro-Russes" soit par la Russie. Ces mêmes médias n'évoquent jamais la possibilité d'un false flag (attentat sous faux drapeau). Or des témoins ont raconté qu'un avion de l'armée de l'Air Ukrainienne suivait le Boeing 777...   

La question que ne pose jamais les journalistes est la suivante : Quel intérêt les "pro-russes" ou même la Russie auraient-ils à abattre un transporteur aérien avec ses passagers ? Surtout que ce type d'attentat ne ressemble pas du tout ni à la Russie de Poutine ni aux résistants du Donbass.

 

Médias: des témoins oculaires ont décrit un avion  ukrainien de l'Armée de l'Air qui suivait le Boeing Malaisie


Selon des témoins, un avion ukrainien de l'Armée de l'Air suivait le Boeing-777
Malaisie qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine, selon la chaîne de télévision LIFEnews.

 

Source: http://russian.rt.com/article/41291 via https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1455661114685975

 

Add. 11h24. Le missile ukrainien aurait pu viser l’avion de Poutine (Par La Voix de la Russie)


(Merci à Domremy pour le lien)

 

Boeing-777-Malaisie-abattu-un-false-flag.JPG

L’avion du président de Russie Vladimir Poutine aurait pu être la cible d’un missile ukrainien sol-air ou d’un missile tiré par un avion de guerre ukrainien qui a abattu le Boeing 777 de Malaysia Airlines, communique une source dans l’Agence fédérale russe du transport aérien.

L’avion de Poutine a croisé le Boeing malaisien dans le ciel de Varsovie à une altitude de 10 100 m. L’avion présidentiel y est passé à 16H21 heure de Moscou et le Boeing à 15H44 heure de Moscou.

Selon la source, les contours des deux avions pouvaient ête confondus et les couleurs étaient pratiquement identiques à une grande distance.

 

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_07_17/274769316/ »

 

Add. 23h25. Est-ce bien Kiev qui a abattu le Boeing ?

 

 

Par La Voix de la Russie | André Chanclu n’a pas froid aux yeux. Dans son facebook il s’est donné comme nom de guerre « Andre le Russophile ». C’est toujours lui qui non seulement défend à cors et à cris la Russie, mais qui le week-end prochain organise un meeting de soutien aux patriotes du Donbass place de Breteuil à Paris.

 

La problématique ukrainienne, il connaît à fond et il semble qu’il prend en grippe les nazillons qui s’amusent à fusiller les blessés des hôpitaux de Kramatorsk ou encore tuer à coups de mortier les enfants en bas âge, le tout avec le soutien de l’Occident qui vient de dévoiler sa vraie approche de la question slave en finançant à cœur-joie la boucherie ukraino-ukrainienne. Qu’à cela ne tienne ! Cent ans plus tard on érigera un petit monument en l’honneur des victimes. C’est ça la civilisation !

 

André Chanclu nous a donné son analyse du crash aérien survenu dans la région de combats des troupes de Kiev avec les résistants locaux qui n’entendent pas baisser la garde.

 

André Chanclu. Je dirais déjà que ce n’est pas le territoire ukrainien, d’après moi, c’est le territoire de la république populaire de Novorossia. C’est la première chose. Mon commentaire est assez simple : en France on constate une nouvelle fois, qu’on saisit l’occasion de critiquer la Russie. On ne voit pas pourquoi, mais c’est la Russie qui est directement indiquée. Les médias occidentaux ont systématiquement dit, qu’il n’y a que la Russie qui peut faire ça, ou l’Ukraine. Mais on insiste lourdement pour dire « c’est la Russie ».

 

Il semblerait qu’avec les systèmes d’armes dont les patriotes du Donbass disposent aujourd’hui, ils ne peuvent pas stratégiquement et d’une manière technique, atteindre un avion à cette hauteur-là. Ça c’est un fait qui est désormais établi. Alors maintenant on se dirige vers la Russie en disant que c’est peut-être la Russie qui a lancé un missile.

 

On ne voit pas trop l’intérêt de la Russie pour ce genre de massacre. Il y a beaucoup de questions qui se posent, mais on constate une nouvelle fois : sur toutes les radios, sur toutes les chaînes de télévision française, il y a un matraquage qui continue contre la Russie.

 

On vit aujourd’hui une situation grave, parce qu’il y a près de 300 morts. C’est dramatique, c’est terrible, voilà le premier constat. Le deuxième, c’est qu’on s’aperçoit que sur le terrain l’armée du commandant Strelkov est en train de gagner du terrain. Alors, peut-être qu’effectivement les forces de l’OTAN et les forces du gouvernement illégal de Kiev essayent de trouver ce subterfuge, pour gagner du temps. Encore une fois, la seule question qui faut se poser dans cette affaire c’est : à qui profite le crime ? »

 

Le politique belge Luc Michel a tenu à nous livrer, lui aussi, une analyse extraordinaire et pleine de détails inouïs de l’éventuelle organisation de ce crash s’il ne s’agit au moins d’une bavure.

 

La Voix de la Russie. Monsieur Luc Michel, croyez-vous que le Boeing a été abattu par les Ukrainiens à titre d’une provocation organisée par les Américains en vue de déclencher la Troisième Guerre Mondiale sur le continent européen ?

 

Luc Michel. Je ne pense pas que la provocation soit américaine. Je suis plongé là-dedans et suis allé voir le cas d’un Boeing d’Iranian Airlines de 1989… Il y a deux scénarios possibles dans l’affaire ukrainienne. Il n’y pas de doute pour moi qu’il s’agit d’une bavure ukrainienne mais elle peut relever des deux choses ! Ca peut être soit un accident. C’est-à-dire que plusieurs experts hier aussi bien sur France 24 que sur Russia Today expliquaient le degré de mauvaise formation des organisations de l’armée ukrainienne. Il est possible qu’ils ont tiré un missile « Bouk » par erreur.

 

Il y a également deux autres scénarios crédibles et je pense qu’il faut se tenir à ces trois-là ! Le deuxième scénario crédible c’est une bavure de la chasse ukrainienne. Il y a un troisième qui serait énormément plus grave : vous savez que certains évoquent, notamment à Moscou, moi, je l’ai fait à Bruxelles, un concours des circonstances étrange. Une trentaine de minutes avant le Boeing des Malaysian Airlines l’avion du Président Poutine a emprunté le même couloir aérien ! Le jet de Malaysian Airlines n’était pas dans son horaire de passage normal. Il était apparemment en retard. Donc certains commencent à dire que le but c’était d’abattre le jet de Poutine. On serait là dans un scénario des fous.

 

Mais il y a eu d’autres cas précédemment : une frégate américaine qui, par accident disent les Américains, volontairement, disent les Iraniens, a abattu un avion de ligne iranien au-dessus du Golfe Persique en 1989 ! Et il y a un cas encore plus célèbre. C’est le fameux DC-9 d’Alitalia ! Mais là les enquêtes n’ont jamais été terminées. Elles ont été étouffées. Là c’est la chasse française qui a été mise en cause.

 

Notamment le Président du Conseil Italien Cossiga a accusé les Français. Il a dit que l’avion a été abattu par erreur puisque la chasse française pensait qu’il s’agissait du jet de Kadhafi.

 

On est dans un cas similaire par rapport à ce qui vient de se passer en Ukraine. Il y avait hier l’éditorialiste du LCI qui a déclaré que jamais dans l’histoire on n’avait vu d’accident pareil. Il prétendait qu’ »il n’y avait que les Russes pour faire ça ! » Et les Français à Uccitta, les Américains au-dessus du Golfe Persique en 1989 ? Jusqu’à maintenant les Occidentaux n’ont jamais reculé à abattre un avion de ligne lorsqu’ils devaient le faire ! Je pense que l’on est dans tous les cas dans un scénario de propagande occidentale. Il y a une vague de russophobie incroyable ! Dans les médias français particulièrement parce que la politique française depuis le retour de la France dans l’OTAN est entièrement assujettie par les Américains.

 

Déjà en France il y a une Fondation qui s’appelle la French American Foundation; Le but de cette Fondation est d’amener les jeunes politiciens français à être pro-Américains. Il y a l’influence de cette Fondation dans le gouvernement français et François Hollande y est lui-même. Mais la Russie n’a strictement rien à voir là-dedans.

 

Il y a eu des erreurs de communication de la république de Donetzk. Ils n’ont pas éclairé le tout à un moment donné. Mais il y a une dernière chose lorsque vous parlez d’une provocation. Il faut quand même constater quelque chose. C’est que les compagnies aériennes internationales mais aussi Kiev ont fait interdire les vols occidentaux vers la Crimée qui est parfaitement en paix ! Il n’y a par là aucune situation à problème. Mais au-dessus de Donetsk ils ont fait interdire jusqu’à lundi les vols. Et on les a rétablis curieusement mercredi. On a fait passer des avions de ligne sur une zone où des chasseurs ukrainiens avaient été abattus au cours des deux jours précédents. Abattus à basse altitude ! Alors la troisième chose qui est tout à fait bizarre dans cette affaire, c’est que le contrôle aérien international a accepté que les plans de vol passent au-dessus d’une zone de guerre. Il y a le dernier élément puisqu’on en parle très peu dans la presse russe, mais on commence à en parler beaucoup sur les réseaux sociaux : le contrôleur espagnol dédié à ce vol de Boeing met en cause directement la chasse ukrainienne. Il dit qu’il a constaté des avions de chasse autour de l’avion avant le crash et deuxièmement, il accuse Kiev d’avoir annoncé la chute de l’avion exactement au moment où elle s’est produite. Ce n’était possible que si l’on avait un constat visuel. Voilà un tableau de la situation !

 

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_07_18/Est-ce-bien-Kiev-qui-a-abattu-le-Boeing-1546/

 

 

Crash/Ukraine: Kiev devrait répondre aux questions posées par Moscou

 

12:35 19/07/2014

MOSCOU, 19 juillet - RIA Novosti

 

Les informations dont dispose Kiev concernant l'utilisation de systèmes antiaériens Bouk dans l'est de l'Ukraine permettraient d'éclaircir les causes du crash du Boeing malaisien, estime le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov.

Le ministère de la Défense a adressé 10 questions au commandement des forces armées ukrainiennes, espérant que les réponses données par ce dernier permettront de faire la lumière sur les circonstances de l'accident survenu jeudi dans la région de Donetsk, théâtre de violents combats entre troupes gouvernementales ukrainiennes et forces d'autodéfense.

"Kiev peut-il fournir tous les détails de l'utilisation de systèmes sol-air Bouk dans la zone des hostilités, et - ce qui est l'essentiel - pourquoi a-t-il déployé ces systèmes si les insurgés n'ont pas d'avions?", a demandé M. Antonov dans une interview à la chaîne de télévision Rossiya 24.

Selon le ministère russe de la Défense, 27 systèmes de DCA Bouk M1 appartenant à l'armée ukrainienne sont déployés dans la région où s'est écrasé l'avion de ligne malaisien.

M. Antonov a rappelé que les autorités ukrainiennes avaient immédiatement désigné les coupables de cette tragédie. 

"D'après Kiev, il s'agit évidemment des insurgés. Mais quelles sont les preuves permettant d'arriver à cette conclusion?", a demandé le vice-ministre.

Un Boeing 777 de Malaysia Airlines s'est écrasé jeudi dans l'est de l'Ukraine. L'avion avec 283 passagers et 15 membres d'équipage volait à 10.050 mètres d'altitude. Les autorités de Kiev ont immédiatement accusé les forces d'autodéfense d'être à l'origine du crash, mais les insurgés ont déclaré en réponse qu'ils ne disposaient pas de systèmes capables d'abattre un avion à cette altitude.

 

  Source: http://fr.ria.ru/world/20140719/201872902.html

 

 

Le Boeing malaisien a été abattu par les militairies ukrainiens (expert américain)

 

La Voix de la Russie, 22 juillet 2014

 

Les images prises par un satellite américain prouvent que l'avion malaisien a été abattu par les militairies ukrainiens, communique le journaliste Robert Parry connu pour ses enquêtes.

 

 

Selon lui le renseignement américain disposent de photos prouvant que la responsabilité pour l'avion civil abattu dans le ciel de Donetsk incombe aux troupes ukrainiennes.

 

Robert Parry n'a pas dévoilé le nom de son informateur au sein du renseignement tout en signalant qu'il s'agissait d'une source digne de confiance dont il avait déjà reçu des informations véridiques dans des situations similaires.

 

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines effectuant la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur s'est écrasé le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine avec 298 personnes à bord.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_22/Le-Boeing-malaisien-a-ete-abattu-par-les-militairies-ukrainiens-expert-americain-9958/

 

 

MH17: Washington bluffe en accusant la Russie (expert)

 

12:12 24/07/2014

WASHINGTON, 24 juillet - RIA Novosti

 

En publiant des données sur le crash du Boeing 777 malaisien, les autorités américaines ont en réalité avoué que leurs accusations à l'encontre de la Russie étaient du bluff, considère Daniel McAdams, directeur exécutif de l'Institut Ron Paul pour la paix et la prospérité.  

"Après quatre jours de menaces émanant du [président américain Barack] Obama et du [secrétaire d'Etat John] Kerry, et de leurs favoris écrivant à la hâte sur Twitter que la Russie devait être punie pour avoir abattu l'avion, le service de renseignement américain estime qu'il s'agit d'une erreur et qu'il n'est pas en mesure de confirmer à cent pour cent qui a réellement abattu l'avion", écrit M. McAdams.  

Selon lui, après la première vague d'accusations, le commandement de l'armée russe a réalisé une démarche intéressante: sans accuser qui que ce soit, elle a publié ses données suivies d'une série de questions.  

L'armée russe a notamment demandé qu'on lui fournisse les preuves de sa soi-disant implication, a rappelé l'expert.  

"La diplomatie US a répondu par le biais d'un porte-parole qui s'est référé aux réseaux sociaux et à des données secrètes ne pouvant pas être divulguées", a-t-il souligné.  

"Ceci signifie qu'avec un budget s'élevant à 100 milliards de dollars, le service de renseignement US prend des décisions susceptibles d'entraîner une guerre nucléaire en se basant sur des tweets et des vidéos publiées sur YouTube", a conclu Daniel McAdams.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140724/201925399.html

 

 

Vol MH17: Kiev dissimule des enregistrements (Défense russe)

 

12:22 24/07/2014

MOSCOU, 24 juillet - RIA Novosti

 

Les autorités ukrainiennes dissimulent les enregistrements des conversations entre leurs contrôleurs aériens et l'équipage du Boeing-777 qui s'est écrasé le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine, a déclaré jeudi aux journalistes le général Alexandre Maslov, ex-commandant de la DCA russe.

 

"Les enregistrements des conversations entre les contrôleurs aériens et l'équipage de l'avion, ainsi qu'entre les équipes en charge des systèmes de missiles sol-air sont particulièrement précieux. Les militaires ukrainiens les possèdent à coup sûr. C'est absolument certain, car le système n'a pas subi de modifications depuis l'époque soviétique et a toujours fonctionné comme une horloge", a indiqué le général.

 

Selon lui, "l'Ukraine dissimule tout cela dans les murs du Service de sécurité nationale (SBU), ce qui confirme que l'évolution des événements suit exactement le scénario de 2001" (lorsqu'un missile ukrainien avait par erreur abattu un avion de ligne russe au-dessus de la mer Noire, ndlr).

 

"Pourquoi personne d'autre que la Russie n'exige que ces enregistrements soient remis immédiatement? On a du mal à comprendre", a conclu le général.

 

L'Etat-major russe a publié lundi 21 juillet ses données sur le crash du Boeing. Selon lui, l'avion a dévié de l'itinéraire initialement prévu et une activité excessive des radars ukrainiens a été constatée près de la zone de la catastrophe. Par ailleurs, selon l'armée russe, un avion de combat ukrainien évoluait dans le couloir aérien réservé aux vols de l'aviation civile peu de temps avant le crash du Boeing malaisien.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140724/201925544.html

 

Rebondisement le 29 juillet, un pilote ukrainien affirme avoir abattu le jet :

 

MH17 : un pilote ukrainien affirme avoir abattu le jet

 

Dans une interview accordée au Wahrheit fuer Deutschland, le pilote ukrainien d'un Soukhoï Su-25 a revendiqué la responsabilité de la destruction du Boeing de Malaysia Airlines le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine.

 

Le pilote a raconté qu'il avait tiré sur le Boeing 777 avec un canon embarqué de 30 mm et que son appareil était présent sur les images satellites du ministère russe de la Défense. Le nom du pilote n'a pas été divulgué.

 

Un Soukhoï Su-25 avait été observé près de l'avion malaisien par les moyens de contrôle russes.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_29/Un-pilote-ukrainien-affirme-avoir-abattu-le-MH17-6100/

 

 

 

MH17: un missile et un tir de canon seraient à l'origine du crash (médias)

 

MH17-un-missile-et-un-tir-de-canon-seraient-a-l-origine-du.jpg

SU-25

 

 

21:14 06/08/2014

MOSCOU, 6 août - RIA Novosti

 

Le Boeing malaisien, qui s'est écrasé en juillet en Ukraine, aurait été abattu par un missile air-air et un obus de 30 mm d'un avion d'attaque Su-25, rapporte mercredi (6 août, Ndlr.) le journal malaisien New Straits Times se référant à des experts.

 

"Plusieurs photos des lieux du crash montrent des éclats ressemblant à ceux d'une arme téléguidée et sur d'autres photos on voit des traces d'un tir plus précis, d'un tir de canon. Nous sommes en train de l'analyser", a indiqué un expert au journal malaisien.

 

Selon les experts, cette hypothèse explique la nature des dégâts causés au Boeing 777, notamment la présence de trous ronds qui seraient le résultat d'un tir de canon, et de trous déchirés par un missile.

 

Les experts cités par le journal estiment qu'un missile air-air à tête chercheuse thermique doté d'une ogive de 3 kg a frappé les moteurs de l'avion de ligne.

 

Si l'avion avait été frappé par un missile sol-air Bouk, il aurait été complètement détruit et l'agresseur n'aurait pas eu besoin d'utiliser un canon de 30 mm.

 

Le Boeing volait à 10.600 m d'altitude alors que l'avion d'attaque Su-25 a un plafond pratique de 7.600 m. Selon les experts, le pilote du Su-25 aurait dû le pousser "au maximum de ses performances, mais c'est tout à fait possible".

 

Le général Andreï Kartapolov, chef du commandement opérationnel de l'Etat-major général des Forces armées russes, a antérieurement annoncé qu'un avion de combat ukrainien, probablement un Su-25, volait à une distance de 3 à 5 kilomètres du Boeing malaisien qui s'est écrasé plus tard. Il a rappelé que le Su-25 est capable de détruire des cibles aériennes à une distance de 5 km.

 

D'après les médias, les données des boites noires du Boeing 777 ne contredisent pas l'hypothèse selon laquelle l'avion a été endommagé par un missile air-air.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140806/202058801.html

 

Vol-MH17-Washington-en-sait-plus-qu-il-ne-le-pretend--homm.jpg

Crash du vol MH17: Washington en sait plus qu'il ne le prétend (homme politique US)

 

14:05 12/08/2014

MOSCOU, 12 août – RIA Novosti

 

Il est difficile de croire que Washington ne dispose pas de preuves sur l'auteur du crash du Boeing malaisien près de Donetsk, étant donné que les satellites espions américains contrôlent pratiquement tout ce qui se passe en Ukraine, affirme Ron Paul, ancien membre de la Chambre des représentants du congrès américain et ex-candidat à la présidentielle américaine.

 

Tout ce que le monde a réussi à entendre de la part des renseignements américains est une absence de preuves sur l'implication de la Russie dans ce crash, souligne l'homme politique, alors que la propagande américaine a déjà réussi à persuader les citoyens américains de la culpabilité de Moscou.

 

"On imagine mal que les USA, qui disposent de nombreux satellites surveillant tout ce qui se passe en Ukraine, ne possèdent pas d'informations exactes sur le responsable du crash et son origine", écrit Ron Paul.

 

Selon l'ex-congressiste, quand les preuves vont à l'encontre des accusations du gouvernement américain, elles ne sont jamais rendues publiques, "bien évidemment pour des raisons de sécurité nationale".

 

"Ce grave événement international laisse encore des questions sans réponse. C'est dommage qu'on ne puisse pas espérer que notre gouvernement dise la vérité et fournisse des preuves.

Je suis persuadé qu'il en sait bien plus qu'il ne prétend", estime Ron Paul.

 

Source : http://fr.ria.ru/world/20140812/202115873.html

 

 

COUP DE GRÂCE ? Crash du vol MH17 Malaysia Airlines: Moscou piège Kiev à l’ONU

 

Allainjules.com

Posted on août 19, 2014 @ 13:07

 

Le crach de l’avion Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans la zone de conflit de l’Ukraine a conduit à une crise diplomatique majeure entre la Russie et l’Occident. L’Occident, sans un début de commencement de preuve a accusé la Russie. L’ours a réagi hier (18 août 2014, Ndlr.) à l’ONU de façon magistrale. La Russie a accusé l’Ukraine de refuser de livrer au monde entier tous les enregistrements des communications de ses contrôleurs du trafic aérien avant et après la catastrophe. Ce qui est vrai et qui empêche de faire une vraie enquête internationale.

 

Au lieu d’accuser les pro-russes d’avoir bombardé cet avion, il faut commencer par le début. Pourquoi cet avion a survolé cet espace-là ? Du coup, Kiev se défile. une fuite en avant qui en dit long sur ses réelles intentions.

 

L’ambassadeur russe au Conseil de sécurité de l’ONU, Vitaly Tchourkine, en demandant à Kiev, de livrer ses secrets a vu juste. Les transcriptions des conversations de ses contrôleurs aériens avec l’équipe du vol MH17 montreront certainement que Kiev crie plus pour noyer le poisson…

 

L’Occident et Kiev, en accusant les rebelles pro-russe d’avoir abattu l’avion avec un système de missiles BUK mettent la charrue avant les boeufs. Il y a quand même 298 personnes qui sont mortes et, selon nos informations, l’une des boites noires disculpent les pro-russes. pourquoi rien n’est rendu public ? Mystère et boule de gomme !

 

Source: http://allainjules.com/2014/08/19/coup-de-grace-crash-du-vol-mh17-malaysia-airlines-moscou-piege-kiev-a-lonu/

 

 

Boing-malaisie-777.jpg

Rusvesna 02 septembre 2014

 

La Russie attend une réponse de l'Ukraine dans le cadre de l'enquête catastrophe du "Boeing", l'Ukraine refuse de répondre

 

Moscou attend des réponses à vos questions sur le crash de l'avion Malaisie en Ukraine orientale, a déclaré lundi (1er septembre Ndlr.), le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

 

En outre, selon le ministre russe, les experts ont à revenir sur le site du crash du Boeing.

 

"Ce qui était dans la boîte noire" doit déjà avoir été déchiffrée, mais n'a pas été rendu public, il n'y a pas d'informations sur les conversations qui ont conduit les contrôleurs aériens ukrainiens ce jour-là, y compris l'équipage du Boeing de la Malaisie. Pourquoi cela est-il caché, nous ne comprenons pas. Pourquoi les déclarations qui ont fait tout cela avec l'aide de la milice russe, pourquoi ils ne sont pas pris en charge par au moins une certaine image du monde, pourquoi, au lieu délivré images de Youtube? C'est une histoire très sombre,"- dit-il, parlant au MGIMO.

 

Selon lui, le lieu de l'accident est nécessaire "pour restaurer les enquêteurs." «Pourquoi (experts) n'examinent pas l'épave qu'il existe et que nos reporters montrent? Par conséquent, ils peuvent être enlevés, ils peuvent être abordés, s'il vous plaît laissez les experts qui devraient mettre les pendules à l'"- a déclaré le chef du ministère russe des Affaires étrangères.

 

«Nous avons soumis leurs résultats réels, ils n'ont pas la réponse, et nous avons demandé à plus de 20 questions, qui se produisent naturellement dans n'importe quel homme plus ou moins professionnels instruits, qui dans ce domaine devrait enquêter. En attente de réponses,"- a déclaré M. Lavrov.

 

Boeing 777 volant de Amsterdam à destination de Kuala Lumpur, Malaysia Airlines s'est écrasé le 17 Juillet, dans la région de Donetsk. À bord se trouvaient 298 personnes, tous sont morts.

 

Représentant permanent adjoint de l'Ukraine à l'ONU Alexander Paulichenka jeudi à une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'organisation mondiale fait éludé une réponse directe à la question de représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU, Vitaly Tchourkine, en ce qui concerne la publication des dossiers des répartiteurs, qui ont conduit Boeing 777 "Malaysian Airlines" de l'entreprise. Diplomate russe s'est demandé pourquoi l'Ukraine est encore «documents non publiés des négociations de contrôleurs de la circulation de l'air», et elle leur a donné aux experts néerlandais.

 

«L'Ukraine a été activement impliqué dans le travail de la commission interétatique à enquêter sur l'incident. Mon gouvernement a, de bonne foi, dans ce cas la collaboration avec nos partenaires internationaux et étrangers. Je pense que dans un avenir proche sera distribué le rapport de ce comité, et nous verrons les résultats préliminaires de cette enquête, "- dit Paulichenka.

 

Tchourkine déjà parlé à plusieurs reprises à la partie ukrainienne a fourni des enregistrements des négociations de leurs contrôleurs de la circulation de l'air qui ont envoyé "au plan de la Malaisie de la zone de conflit."

 

Pendant ce temps, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, répondant aux questions application "Rossiyskaya Gazeta» (La Russie d'Aujourd'hui) à l'édition britannique du Daily Telegraph, a déclaré que la Russie ne mettrait pas la "pédale douce" sur l'enquête sur le crash du Boeing de la Malaisie.

 

"Nous ne devons pas permettre que l'enquêter sur le crash du vol MN17 soit freinée, comme cela s'est produit avec de nombreux autres enquêtes sur des tragédies ukrainiennes, y compris la fusillade de civils par des tireurs d'élite à Kiev en février, les massacres à Odessa et à Mariupol en mai, et ainsi de suite, a dit le ministre. -Nous insistons fortement pour la traduction en justice de ceux qui portent la responsabilité de ces crimes".

 

Source  traduction via http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=/search%3Fq%3Dhttp://rusvesna.su/%26biw%3D1280%26bih%3D925&rurl=translate.google.fr&sl=ru&u=http://rusvesna.su/news/1409649350&usg=ALkJrhgIGHiIAI-6mrRVTEYlzS4hd0bWUw

 

Des parents des personnes tuées dans le crash du Boeing-777 poursuivent l'Ukraine

21/09/2014 | 14:58

Des parents de citoyens allemands qui sont morts dans le crash de la compagnie aérienne Malaysie Airlines Boeing-777 dans la région de Donetsk, ont l'intention de déposer une plainte contre l'Ukraine devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

Le Deutsche Welle rapporte l'information citant la publication Bild am Sonntag. Selon le journal Bild am
Sonntag l'avocat des plaignants Elmar Gimulla, a déclaré que conformément au droit international, chaque État est responsable de son espace aérien si il est ouvert pour les vols. "Si l'Etat est incapable d'assurer la sécurité, il doit fermer son espace aérien, mais dans le cas du vol MN17 cela n'a pas été fait.

 

[...] L'avocat a l'intention de déposer une plainte contre le gouvernement ukrainien à la CEDH dans les deux semaines. Selon lui, le montant de l'indemnité dans chaque cas ne doit pas être inférieur à 1 million d'euros.

 

 

Article original :

 

Родственники погибших в катастрофе Boeing подадут в суд на Украину

 

21.09.2014 | 14:58

 

Родственники граждан Германии, которые погибли в катастрофе самолета авиакомпании Malaysia Airlines Boeing-777 в Донецкой области, намерены подать против Украины иск в Европейский суд по правам человека (ЕСПЧ).

 

Об этом сообщает Deutsche Welle со ссылкой на издание Bild am Sonntag. Как заявил газете Bild am Sonntag адвокат истцов Эльмар Гимулла, в соответствии с нормами международного права каждое государство несет ответственность за свое воздушное пространство, если оно открыто для полетов". Если государство не в состоянии обеспечить безопасность, оно должно закрыть свое воздушное пространство, однако в случае c рейсом МН17 этого сделано не было.

 

[...] Адвокат намерен подать иск против украинского правительства в ЕСПЧ в течение двух недель. По его мнению, сумма компенсации в каждом случае должна составлять не менее 1 млн евро.

 

Source: UNIAN http://www.unian.net/politics/987430-rodstvenniki-pogibshih-v-katastrofe-boeing-podadut-v-sud-na-ukrainu.html

 

. Les crimes d'état du mondialisme (P. Ploncard d'Assac)

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:02

Les milices populaires du Donbass abattent un avion ukrainien, Kiev accuse la Russie :

 

Selon une dépêche du Figaro intitulée « un chasseur russe a abattu un avion ukrainien », un chasseur russe a abattu hier un avion de combat ukrainien Soukhoï SU-25 en mission au-dessus de l'est de l'Ukraine, où les forces gouvernementales combattent des rebelles séparatistes pro-russes, a annoncé l'armée à Kiev. Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine a déclaré que l'avion a été frappé par un tir de roquettes mais que le pilote a réussi à s'éjecter et qu'il est sain et sauf.

 

Or, selon l'agence de presse russe Ria Novosti, « Kiev ment en accusant la Russie d'avoir abattu un avion ukrainien (expert) » :

 

Kiev utilise des méthodes de propagande propres aux régimes totalitaires et fascistes en affirmant que la Russie a abattu un chasseur ukrainien Su-25, estime Igor Korottchenko, directeur du Centre d'analyse du commerce mondial d'armes (Moscou).

 

Le Conseil de sécurité et de défense nationale de l'Ukraine (SNBO) a annoncé jeudi qu'un missile tiré par un avion russe avait abattu un chasseur ukrainien Su-25 dans le ciel de l'Ukraine.

 

"La Russie n'est pas impliquée dans le conflit interne qui se déroule dans l'est de l'Ukraine et n'envisage pas d'y prendre part. Il est regrettable que les responsables du SNBO aient repris le principe de Goebbels: plus le mensonge est gros, plus il passe. En appliquant ce principe de la propagande totalitaire, l'Ukraine s'est discréditée en tant qu'Etat civilisé", a déclaré M. Korottchenko à RIA Novosti.

 

L'expert est persuadé que les allégations des dirigeants ukrainiens au sujet de la destruction du chasseur ukrainien par les forces aériennes russes sont propagées délibérément "en vue de noircir et de calomnier la Russie".

 

Selon l'interlocuteur de l'agence, lors des combats contre les troupes ukrainiennes, les forces d'autodéfense de Donetsk et de Lougansk se sont emparés d'un grand nombre de lance-roquettes antiaériens et de plusieurs systèmes de missiles sol-air Bouk.

 

"Les armes dont disposent les rebelles leur permettent détruire les avions et les hélicoptères ukrainiens volant à différentes altitudes. Le Su-25 a donc été abattu par les insurgés à l'aide de leurs systèmes de DCA", a conclu l'expert.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140717/201852246.html

 

Sur le site "Soutien à la République du Donbass", une information diffusée il y a 30 minutes, indique :

 

Ukraine---Le-regime-ukrainien-continue-de-perdre-des-avion.jpg

« Ukrainian regime continues to lose aircrafts. Tonight during the airstrike attempt by junta forces, militians have shot down one more plane the Su27 figher over Gorlovka. Ukraine's usual position is not to notice any losses.. »  

 

Traduction : Le régime ukrainien continue de perdre des avions. Ce soir, lors de la tentative de frappe aérienne par les forces de la junte, les miliciens ont abattu un avion de plus le  chasseur Su27 sur Gorlovka. La position habituelle de l'Ukraine est de ne pas remarquer de pertes.

Partager cet article
Repost0