Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 08:14

Le Figaro, Publié le 04 juin 2007
"En appliquant le Traité sur les armements conventionnels en Europe (CFE), la Russie a procédé à un désarmement unilatéral. En retour, nous avons observé une accumulation de matériel militaire en Roumanie et en Bulgarie et maintenant le déploiement d'intercepteurs en Pologne et d'un radar en République tchèque. Il y a de quoi être préoccupé. Voilà pourquoi nous avons déclaré un moratoire sur le CFE. Il faut se rendre compte que lorsque le système antimissile sera installé, il fonctionnera en liaison automatique avec le dispositif nucléaire aux États-Unis. Pour la première fois dans l'histoire, il y aura donc en Europe des éléments d'un système nucléaire américain. Cela change fondamentalement l'équilibre du système international. On nous explique que cela est nécessaire pour se protéger de missiles iraniens. Mais les Iraniens ne disposent pas de missiles de 5 000 à 8 000 kilomètres de portée. Il n'y a donc pas de justification au déploiement de ce système.

 

"Nous nous fondons sur le bon sens et la logique. Nous n'excluons pas que les États-Unis reviennent sur leur décision. Si ces principes ne s'imposent pas, nous devrons prendre des mesures de réciprocité. Pour rétablir l'équilibre, nous aurons besoin de systèmes qui pourront pénétrer le bouclier antimissile. Nous ne sommes pas ceux qui auront entamé une course aux armements en Europe. Mais peut-être veut-on nous pousser à prendre des mesures de réciprocité pour empêcher un rapprochement entre la Russie et l'Europe.

"Nos experts militaires nous disent que le système antimissile menace le territoire de la Russie jusqu'à l'Oural. Si une partie du potentiel nucléaire des États-Unis est en Europe, nous devrons trouver une réponse. Bien sûr, nous devrons avoir des cibles en Europe. Quels moyens utiliserons-nous ? Des missiles balistiques, des missiles de croisière ou de nouveaux systèmes d'armements, c'est une question technique. Je suis contre toute course aux armements. Nous avons appris de l'expérience de l'URSS. Nous n'allons pas nous laisser entraîner. Les États-Unis vont dépenser des milliards et des milliards de dollars, nous allons bâtir une réponse asymétrique, beaucoup moins chère mais efficace.

La Russie est devenue la neuvième puissance économique au monde et dépasse les pays du G8 dans de nombreux domaines. Quant aux droits de l'homme, je ne veux offenser personne, mais le rapport d'Amnesty International affirme que les États-Unis sont le plus grand pourfendeur des droits de l'homme à l'échelle globale."

(Vladimir Poutine in Le Figaro, Poutine : "La Russie devra choisir des cibles en Europe", Publié le 04 juin 2007).

Joignant le geste à la parole, la Russie a testé le 30 mai un nouveau missile intercontinental à têtes multiples, en "réponse aux actes unilatéraux et infondés de nos partenaires", a aussitôt clamé M. Poutine, soit en d'autres termes au projet de bouclier américain.

"Regardez simplement la carte - (la défense antimissile mondiale américaine) est en train d'être déployée le long du périmètre de la Russie, et aussi, incidemment, de la Chine", a relevé M. Lavrov.

"On nous dit que cette défense sert contre les missiles iraniens, mais aucun missile iranien n'a de portée suffisante. Il devient alors évident que cette nouveauté nous concerne aussi nous, Russes", rétorque M. Poutine.

(La Croix, MOSCOU (AFP) - Poutine menace de pointer des missiles vers l'Europe, 04/06/2007 07:27)

Partager cet article
Repost0
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 11:23

MOSCOU (AFP) - La Russie mettra son veto à l'adoption d'un plan d'indépendance du Kosovo

 

La Russie a annoncé qu'elle mettrait son veto à l'adoption au Conseil de sécurité de l'ONU d'un plan ouvrant la voie à une indépendance du Kosovo, a rapporté mardi l'agence de presse russe Interfax.

Les propositions du médiateur Martti Ahtisaari, pour qui l'indépendance est la seule option viable pour cette province séparatiste de Serbie, sont inacceptables aux yeux des Russes en raison de l'opposition de la Serbie, a déclaré le ministre adjoint des affaires étrangères, Vladimir Titov.

 

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 08:20

Novopress

Dès 1917, Lénine (voir "les prophètes de malheur") instaure une nouvelle forme de terreur rouge, les camps !

La population est déportée pour être réduite à l’esclavage et travailler jusqu’à la mort qui arrive le plus souvent rapidement. Le 7 avril 1930, ces camps deviennent dépendants d’une branche du Narodnii Komissariat Vnoutrennikh Diél (commissariat du peuple à l’Intérieur), NKVD.
Le goulag est né. Le terme désigne une abréviation de Glavnoïe Oupravlenié Lagereï (Direction générale des camps).

Bien avant la seconde guerre mondiale, ces camps de concentration communistes font déjà des millions de morts. Plus de cent millions (30 en Russie) d’êtres humains y seront exterminés d’une manière ou d’une autre. Aujourd’hui les goulags existent toujours mais personne ne semble s’en offusquer. Le communisme est l’idéologie qui a causé le plus de morts et continue de faire le plus de mal dans toute l’histoire de l’Humanité. Aucune commémoration n’est pourtant prévue par nos gouvernants habituellement si attachés aux valeurs de liberté.

Partager cet article
Repost0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 15:28

27/02/2007 15:02

 

MOSCOU, 27 fév 2007 (AFP) - Manifestation à Moscou contre la "destruction" de lieux saints à Jérusalem  

"Tel-Aviv provocateur", "La barbarie des occupants ne connaît pas de limites", pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants réunis sur la place Bolotnaïa, près du Kremlin, sous des drapeaux palestiniens et russes.

Cette manifestation a lieu au moment de la visite à Moscou du chef du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal.

Les manifestants ont appelé la Russie à "intervenir" pour "sauver la vieille ville de Jérusalem du vandalisme" des autorités israéliennes, dans un message distribué aux médias.

Dans le même message, ils ont accusé la communauté internationale de "manifester peu d'attention à la politique des autorités israéliennes qui vise à détruire des lieux saints musulmans et chrétiens, ainsi que des monuments architecturaux protégés par l'UNESCO".

Le site de la vieille ville de Jérusalem est inscrit sur la liste du patrimoine mondial et sur la liste du patrimoine mondial en péril de l'Unesco.

L'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam, abrite la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher.

Des organisations musulmanes accusent des extrémistes juifs de chercher, avec la complicité des autorités, à détruire l'esplanade et à reconstruire le Temple juif qui se dressait au même emplacement avant sa destruction par les Romains en l'an 70.

Partager cet article
Repost0
1 février 2007 4 01 /02 /février /2007 21:05

Poutine : La religion chrétienne orthodoxe et le nucléaire renforcent la Russie

MOSCOU, 1er février - RIA Novosti. La religion chrétienne orthodoxe et le nucléaire renforcent l'Etat russe et la sécurité du pays, a déclaré Vladimir Poutine, répondant jeudi lors de sa conférence de presse annuelle au Kremlin à la question d'une journaliste de la ville de Sarov.

(La ville de Sarov est située à moins de 400 km à vol d'oiseau de Moscou. C'est de longue date un lieu saint de la religion chrétienne orthodoxe - ndlr.)

 La journaliste a notamment voulu savoir quelle place le président réservait à la religion chrétienne orthodoxe dans l'avenir du pays et quelle était la stratégie de la Russie dans le nucléaire. C'était la dernière question posée à la grande conférence de presse d'aujourd'hui.

"Ces deux thèmes sont très étroitement liés entre eux, car tant la confession traditionnelle en Fédération de Russie que le bouclier nucléaire du pays sont justement des composantes qui confortent l'Etat russe et créent des conditions nécessaires pour garantir la sécurité intérieure et extérieure du pays. D'où une conclusion explicite s'impose d'elle-même sur l'attitude dont l'Etat doit faire preuve, tant aujourd'hui qu'à l'avenir, face à l'un et à l'autre", a souligné Vladimir Poutine.

Partager cet article
Repost0