Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 15:01

Communiqué Jeunesses Identitaires Lyon : Gauchistes hors des écoles !

———————————————-
JEUNESSES IDENTITAIRES LYON
———————————-

Des années que les gauchistes pourrissent la vie d’honnête citoyen dans leur quotidien. Le monde scolaire n’échappe pas à cette mainmise idéologique post soixante-huitarde. Avec des résultats que l’on connaît, alors que notre société assiste au déclin des niveaux scolaires et culturels chez les élèves, de son côté le prosélytisme gauchiste ne cesse de s’amplifier avec pour dessein de faire oublier leur identité et leur histoire aux élèves européens.

Tandis que le syndicat Confédération Nationale du Travail de Lyon (anarcho-crasseux) proteste dans un communiqué contre le non–renouvellement de contrat de l’un de ses membres qui « n’a jamais hésité à militer ouvertement dans son établissement et à se mettre en avant » et dénonce « une véritable politique de harcèlement depuis quelques mois de la part du chef d’établissement » du collège des Noirettes de Vaulx-en-Velin, les Jeunesses Identitaires Lyon ne peuvent qu’applaudir et féliciter M. Bertrand, principal du collège, pour son courage et son esprit d’indépendance.

Puisque la CNT a entrepris une campagne de protestations contre collège des Noirettes de Vaulx-en-Velin et le rectorat de Lyon, nous demandons à nos sympathisants et aux parents qui souhaitent que le monde scolaire soit débarrassé de cette idéologie gauchisante d’apporter leurs soutiens par fax, téléphone ou lettre

A :

M. Bertrand Principal du collège des Noirettes
2 rue des frères Bertrand
69120 Vaulx-en-Velin
Tel : 04-78-80-63-96
Fax : 04-72-04-58-56

Copie au :
Recteur de l’Académie de Lyon
92 rue de Marseille
BP 7227
69354 Lyon cedex 07
Fax : 04-78-58-54-78

———————————————————–
JEUNESSES IDENTITAIRES
http://www.rebeyne.com/
Le Blog identitaire Lyonnais : http://voraces.hautetfort.com/
Section Lyonnaise : lyon@jeunesses-identitaires.com
Contact : contact@jeunesses-identitaires.com
Adresse postale : JI - BP 23 - 03290 Dompierre sur Besbre
———————————————————–

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 14:45

 

Sainte Geneviève

422 : Geneviève naît, dans une famille gauloise romanisée sur les bords de la Seine. Elle est baptisée et reçoit pour marraine une grande dame de Lutèce.

429 : Geneviève a 7 ans. Les évêques Loup et Germain viennent à Lutèce. Germain aperçoit Geneviève et lui demande si elle accepterait de consacrer sa vie à Dieu et donc au service de ses frères lutéciens. Geneviève accepte. Mais sa mère, têtue et colérique, se révolte et cherche ensuite à empêcher sa fille de faire grandir en elle cet esprit de service.

438 : Geneviève a 15 ans. Elle revêt la tunique des jeunes filles qui souhaitent se consacrer à Dieu et continue de vivre au milieu des siens. Son service à Dieu, elle ne le conçoit que comme un service envers ses frères. Lorsque ses parents meurent, Geneviève franchit la Seine et s’installe à Lutèce. Elle rassemble autour d’elle toutes les femmes qui suivent la même règle de vie qu’elle et organise l’aide aux pauvres, le soin des malades et l’instruction des enfants de Lutèce.

451 : la grande peur de 406 est ravivée. Les Huns, menés par Attila, sont aux portes de Lutèce. Les habitants veulent fuir la ville et la livrer, portes ouvertes, à l’ennemi. Geneviève, imperturbable, les rallient autour d’elle, les rassure, leur demande de prier et de ne pas ouvrir les portes. Certains la considèrent comme une folle ou une traîtresse qui souhaite la mort de son peuple. Mais les Huns rebroussent chemin sans tenter de prendre la cité. Pour la population Geneviève est désormais la protectrice du peuple de Lutèce.

486 : de nouveaux peuples venus de l’Est sont aux portes de Lutèce. Les Francs de Clovis assiègent la cité et affament la population. Une nuit, Geneviève prend la tête d’une flotte et ramène les bateaux chargés de vivre. Le siège se poursuit, mais plus tard Clovis, convertit au christianisme demande à rencontrer Geneviève avec son épouse, Clotilde. Une grande amitié naît entre eux et la ville devient la capitale du royaume franc.

3 janvier 512 : Geneviève meurt à Lutèce à 90 ans. Le peuple de la cité organise pour elle des funérailles triomphales et la choisit comme patronne. 

 

 La châsse contenant le tombeau de sainte Geneviève dans l'église St-Etienne-du-Mont.

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 19:22

Nous plaçons ici un article du Forum catholique revenant sur l'idée rendant possible la royauté de Jésus-Christ dans la république : un Etat catholique dans l'Etat républicain. Cette idée, bien que renvoyant à un communautarisme catholique, devient toujours plus pertinente à mesure que la dite "république" apparaît pour ce qu'elle a toujours été, une entreprise de destruction du royaume de Notre Seigneur Jésus-Christ sur terre.

"Le rassemblement des familles catholiques sur un même espace (quartier, village, etc...) aide grandement à développer l'esprit catholique et crée une communauté soudée, ou les vices ne se développent pas ou beaucoup moins. Le partage entre les familles est d'une part religieux mais aussi de nature différente (entreaide matérielle, financière). Et cela contribue a créer un tissu social qui plus il sera dense, plus il préservera l'intègrité de la communauté face aux vices venus de l'extérieur (les mauvaises moeurs des impies notamment).
En bref, ce serait la création d'une communauté catholique dans la société républiquaine hérétique. Ce que les médias dénoncent comme du "communautarisme" et que les gouvernements républiquains redoutent comme la peste. Pourquoi?
Eh bien parce-qu'il est évident que dans une telle communauté, l'influence de l'etat républiquain serait forcément réduite, donc l'hérésie et ses vices en seraient réduits.
Ensuite, parce-que la communauté participerait à sa propre construction (la construction d'une état catholique dans l'etat républicain) et pas à la construction de l'etat du vice.
Certain trouveront que cela est sectaire et est impropre aux chrétiens. C'est parfaitement faux. Pourquoi?
Eh bien parce-que les catholiques se sont organisés comme je l'ai décrit alors qu'ils vivaient sous le joug de l'Empire Romain paganisé. Et persécuteur. Les catholiques étaient alors une minorité persécutée car ils avaient Foi en la vérité. Puis quand ils devinrent une majorité l'Empire Romain se divisa (ce qui donna lieux aux schisme crée par les orthodoxes).
Et le début du Moyen Age (instauration de la société organisée chrétiennement) débuta. Le Moyen Age est purement l'âge de la civilisation catholique. La civilisation où régnait N.-S. J.-C. c'est pourquoi il fut tant critiqué par les hérétique de la "renaissance" (Protestants notamment) et les "philosophes" (romanciers en réalité) qui se dirent être des "lumières". D'où le nom qu'il donnèrent à l'époque qu'ils n'avaient pas connu: Moyen Age.
Nous vivons aujourd'hui dans une société républiquaine qui refuse de reconnaître Dieu. Et qui nous persécute car elle veut que nous le fassions passer après l'etat républicain.
L'etat refuse que nous affichions publiquement notre Foi. Il a la main mise juridique sur les organisations religieuses pour essayer de nous contrôler, mais ces maux mes frères vous les connaissez déja.
Nous vivons ce que nos encêtres on déja vécu. Si nous regardons comment ils se sont comportés en ces temps difficiles nous constatons que leur entreprise fut couronnée de succès puisqu'elle établit l'organisation sociale de Notre-Seigneur Jésus-Christ.
Prenons exemple sur eux. Mais prenons aussi exemple sur les communautés de chrétiens en orient qui vivent eux aussi sour le joug inssupportable de l'islam et qui comme toutes les communautés orientales; sont rassemblées dans un même quartier, un même endroit afin, de véritablement vivre ensemble comme le Seigneur le demande.
Ce n'est pas sectaire de vivre en communauté, cela ne veut pas dire que l'on n'acceptera pas les autres et que l'on abandonnera la mission. Bien au contraire, cela permet de garder l'intègrité des familles catholiques et surtout des enfants (que ne seront pas empoisonnés), tout en étant un modèle pour les impies, donc un moyen d'évangélisation.
Je ne comprends pas pourquoi les familles catholiques n'ont pas essayé de s'organiser en communautés géographiques. Cela serait pourtant tellement bénéfique!
Imaginez que dans un quartier communautaire catholique des impies veuillent un jour mettre des affiches érotiques ou manifester pour le parti communiste, ou faire une gaypride. Ce serait tout simplement impossible pour eux, ils ne pourraient pas même entrer dans un tel quartier."

Source : Le forum catholique, Cité Catholique dans Cité du vice. par A.B. (2006-12-26 17:35:36)

Partager cet article
Repost0