Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 11:20

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/MoDem_regional_elections_2010-01-24_n06.jpg/220px-MoDem_regional_elections_2010-01-24_n06.jpgRevenant d'un tour de France à pied, à la rencontre des Français, Jean Lassale, vice-président du Mouvement démocrate (MoDem), député de la 4e circonscription des Pyrénées Atlantiques, a déclaré:

  • "Neuf personnes sur dix me disent: ça va péter. Et encore, j' ai du mal à trouver la dixième. On nous déteste, nous les politiques, on n' a plus confiance en nous. Alors, tout y passe: les affaires, le mariage gay... l'actualité. Mais l'on sent que le rejet est plus profond, c' est un rejet total".

 

 

 

Parti à partir de l'Assemblée nationale le 3 avril, le député basco-béarnais a expliqué avoir souhaité par cette "marche à travers routes et chemins de France", "entendre la souffrance, le doute, mais aussi les aspirations et l’espoir des Français". Il a expliqué dans son communiqué, reproduit sur sa page Facebook, que sa marche était "mue par la conviction que le jour où l’Homme retrouvera l’Homme, chemin faisant, paisiblement, ils reconstruiront un destin partagé".

 

Déjà connu nationalement pour avoir chanté en béarnais dans l'Hémicycle ou avoir mené une grève de la faim à l'Assemblée de plus d'un mois pour obtenir le maintien dans sa circonscription d'une usine Toyal (aluminium), Jean Lassalle, à ceux qui s'inquiétaient de l'effort physique imposé par cette démarche, a répondu : "Quand j'étais jeune, j'ai beaucoup marché, car j'assurais la transhumance des brebis".

 

Sources: http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/04/10/jean-lassalle-a-entame-son-tour-de-france-a-pied,1126153.php et http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/le-depute-lassalle-entame-une-marche-a-la-rencontre-des-citoyens-10-04-2013-2714173.php

 


http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6950540g/f1.highresDans un communiqué lu devant caméras, Jean Lassale a aussi déclaré :

 

"Un brutal changement de monde nous a pris au dépourvu. Nous avons perdu nos repères, et notre pouvoir au nom du peuple souverain s'efface. Une fois encore, nous n'avons pas su éviter le piège de l'hégémonie financière. ... Pour enrayer la résignation et reprendre en main le fil de notre histoire, il me paraît urgent de rendre la parole aux citoyens."

 

Source: http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/le-depute-lassalle-entame-une-marche-a-la-rencontre-des-citoyens-10-04-2013-2714173.php

Partager cet article
Repost0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 11:14

 

  • RENOUVEAU LEGITIMISTE

Un nouveau blog légitimiste est disponible sur http://louisxx.over-blog.com/

 

"Renouveau légitimiste" est un blog qui "a pour vocation de diffuser le plus largement possible, le principe Monarchique de légitimité. Celui-ci est incarné aujourd'ui par le Prince Louis de BOURBON, Duc d'Anjou, Roy de France. LOUIS XX de France."

Partager cet article
Repost0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 10:44
Partager cet article
Repost0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 20:37

La Manif pour tous a publié un communiqué informant le public du rappel à l'ordre de la France par le Conseil de l'Europe à propos des atteintes aux "droits de l'homme" et à l'"Etat de droit" en France (résolution 13255), les "menaces pour la liberté de réunion, la liberté des médias et la liberté d'expression" en France (résolution 1947 2013).

 

  • Paris le 27 Juin 2013
  • COMMUNIQUE DE PRESSE

  • Une première pour la France, « pays des droits de l'homme » :

  • Suite à la répression policière contre les opposants à la loi Taubira, le Conseil de l'Europe rappelle la France à l'ordre et conduira ses rapporteurs à enquêter en France dans les semaines à venir.

  • Une procédure de « monitoring » sur la France a été initiée par l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe le 27 juin 2013 par l'introduction d'une résolution (13255) sur les « Graves revers dans le domaine des droits de l'homme et de l'Etat de droit en France » à la demande de 25 députés de 12 pays européens. Elle conduira dans les mois qui viennent à l'ouverture d'une enquête menée par la « Commission de suivi de l'Assemblée pour le respect des obligations et engagements des États membres du Conseil de l'Europe ».
  • De plus, ce même 27 juin 2013, l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté une résolution 1947 (2013) « Manifestations et menaces pour la liberté de réunion, la liberté des médias et la liberté d'expression ». Dans cette résolution l'Assemblée rappelle à l'ordre la France, la Turquie et la Suède et condamne l'usage disproportionné des forces de l'ordre face aux manifestations populaires.

  • Ces résolutions font suite à une audience publique organisée le 26 juin au Conseil de l'Europe à l'initiative du Parti Populaire Européen et du European Centre for Law and Justice et dénonçant la répression policière du mouvement social français. Un rapport sur ces répressions fut présenté à cette occasion.
  • La Manif Pour Tous a pleinement collaboré à cette initiative et se réjouit de la prise de conscience de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe sur les graves manquements aux libertés individuelles en France contre les opposants à la loi Taubira. Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, a stigmatisé cette situation intolérable lors de son audition du 26 juin 2013 au Conseil de l'Europe.

  • http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2017c381358dd970b-800wiComme La Manif Pour Tous le dénonce depuis des mois, la réponse policière à l'encontre des opposants à la loi Taubira, à la PMA pour tous et à la GPA, est scandaleusement disproportionnée : utilisation de gaz lacrymogène, notamment sur des enfants sur le parcours de la manifestation nationale du 24 mars, interpellations arbitraires massives (1000 environ depuis fin mai), gardes à vue injustifiées (500), condamnations contraires à la justice la plus élémentaire (dont deux mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour des faits conséquents à une interpellation injustifiée)…

  • http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201901da5fe81970b-800wiA cela s'ajoute la difficulté de La Manif Pour Tous à faire respecter les libertés fondamentales, en particulier liberté de réunion, d'expression, d'aller et de venir, de conscience. Ainsi, les droits de manifester (qui légalement n'est pas sous régime d'autorisation, mais seulement de déclaration), de tracter, de porter librement les couleurs de La Manif Pour Tous, d'aller et venir, ont été particulièrement mis à mal par les pouvoirs publics.
  • En outre, compte-tenu de la circulaire Valls menaçant de sanctions très lourdes les maires qui refuseraient de célébrer le « mariage » de deux personnes de même sex, la liberté de conscience est très gravement menacée.

http://cdn.bvoltaire.fr/media/2013/04/arresttion-senat.jpg

  • M. Hollande et le gouvernement n'ont pas voulu entendre le peuple français. Ils cherchent désormais à le faire taire. Ils manipulent la peur pour intimider les opposants à leur projet.
  • C'est pourquoi le Conseil de l'Europe, informé des faits, enverra ses rapporteurs enquêter plus avant en France.
  • Ils ne pourront que constater que le Pouvoir, en dépit de ses nombreuses déclarations sur la démocratie, est très loin de la respecter !
  • L'ONU a également été informée de la situation ; elle va également être saisie.
  • .
  • Source: http://www.lamanifpourtous.fr/fr/toutes-les-actualites/702-cp-repression-policiere-et-loi-taubira-la-france-rappelee-a-l-ordre

 

 

Add. 22:36. Le Figaro Publié le 27/06/2013 à 22:11 : Manif pour tous : le Conseil de l'Europe tance la France

 

L'Assemblée parlementaire a épinglé un « recours excessif à la force » contre les manifestants opposés au mariage gay.

 

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) vient d'épingler la France pour ses «recours excessifs à la force» contre les opposants au mariage homosexuel.

 

Dans le texte, les représentants des Parlements des 47 pays membres du Conseil de l'Europe demandent aux autorités de «veiller à ce que l'action de la police, si elle est nécessaire, reste proportionnée», dénonçant notamment le «recours aux gaz lacrymogènes à l'encontre de manifestants pacifiques». «Quatre personnes ont été blessées et plusieurs centaines ont été arrêtées», souligne-t-il.

 

L'Assemblée appelle également les États «à mener des enquêtes diligentes concernant le recours excessif ou disproportionné à la force par des membres des forces de l'ordre» et «à élaborer des directives claires relatives à l'usage de gaz lacrymogène (gaz poivre)», à proscrire «dans des espaces confinés».

 

Le collectif de la Manif pour tous s'est aussitôt «réjoui de la prise de conscience de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe sur les graves manquements aux libertés individuelles en France contre les opposants à la loi Taubira». Depuis des mois, il s'indignait de «la réponse policière scandaleusement disproportionnée», avec l'utilisation de gaz, «y compris sur des enfants», mais aussi des «interpellations arbitraires massives» - 1000 depuis fin mai, selon le collectif - et de nombreuses «gardes à vue injustifiées». Sans compter, commente la Manif pour tous, «l'irrespect des libertés fondamentales, en particulier celle de réunion, d'expression, d'aller et de venir, de conscience». On se souvient que le seul fait de porter les couleurs de la Manif pour tous avait fait l'objet d'une vague d'arrestations et de verbalisations.

 

Interrogée sur cette forme de rappel à l'ordre du Conseil de l'Europe, la ministre française des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a estimé qu'elle résultait d'«un jeu politique» visant à «mettre sur le même plan un pays comme la France et un pays comme la Turquie».

 

Évoquant les débordements «marginaux», selon elle, qui ont eu lieu lors de certaines manifestations hostiles au mariage homosexuel, elle a défendu que l'«action des forces de l'ordre à cette occasion a été proportionnée et a visé à garantir tout simplement le respect de l'ordre public».

 

Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/27/01016-20130627ARTFIG00694-manif-pour-tous-le-conseil-de-l-europe-tance-la-france.php

 


- Pour la civilisation, pour l'Etat de droit : on ne lâche rien

Partager cet article
Repost0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 13:17
Partager cet article
Repost0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 12:55

Une video montre qu'il est désormais interdit d'être debout dehors face à un ministère car assimilé à l'"expression d'une opinion" et donc à une "manifestation non déclarée en préfecture". Question : être debout sur la plage cet été, sera-t-il assimilé à l'expression d'une opinion non-déclarée en préfecture et donc interdit ? Le Régime ne voit-il pas qu'il va dans le mur ?

 

 

 

 

Depuis le 25 juin 2013, les "veilleurs debout" se positionnent devant le ministère de la Justice à Paris (Place Vendôme) pour exprimer leurs soutien à Nicolas Bernard-Buss enfermé pour deux mois à Fleury-Mérogis.

 

Des anonymes, des passants, des sympathisants du "printemps français" et de la "manif pour tous" sont présents. Le Cercle des Volontaires, une organisation de journalistes républicains indépendants, a voulu en savoir plus. Leur video montre qu'il est désormais interdit à un citoyen d'être, à son "initiative personnelle et singulière" (selon le mot d'une Veilleuse)  debout dehors, silencieux, devant un ministère, à l'appel d'aucune organisation, sans qu'il n'y ait d'organisateurs.

 

Le Commissaire de police présent précise qu'"une manifestation depuis une loi de 1934 (contre les ligues qui faillirent renverser la république...) doit faire l'objet d'une déclaration en préfecture". Question: la monarchie en 1789 a-t-elle déclaré que les manifestants parisiens devaient préalablement faire une déclaration en "service de préfecture" pour manifester leur opposition ? Non. En gros, aujourd'hui, deux siècles après 1789... il faut demander la permission d'être contre le gouvernement...Tout ça pour ça !

 

En fait, la république tout en se disant "démocratique" encadre rigoureusement le droit de manifestation de toute une panoplie de mesures restrictives qui permettent aujourd'hui à un commissaire zélé d'interpréter largement la loi de 1934 de déclaration de la manifestion en préfecture.


L'exigence de déclaration de la "manifestation" en préfecture permet dans les faits de supprimer tout simplement le droit naturel d'aller et venir, tout comme la liberté d'expression et la liberté d'opinion...

 

Une veilleuse demande alors astucieusement : "mais qu'est-ce qu'une manifestation" ? Réponse lapidaire du commissaire politique : "Une manifestation c'est le fait d'exprimer une opinion, c'est un rassemblement quel que soit sa forme, qu'il soit pacifique ou pas" ! Bientôt, cet été, être sur la plage debout sera-ce exprimer une opinion ?

 

Les passants sont intrigués de ce qui se passe. Après quelques minutes, les CRS ont encerclé les Veilleurs. Les passants enfermés dans les mailles du filet, la journaliste du Cercle des Volontaires demande à un agent de police : "Nous, on est journalistes indépendants, on a un petit media sur internet, on venait filmer, on fait partie de la 'manif' ou pas ?" Réponse de l'agent de police: "Ouais ben on va dire que vous en faites partie".

 

Après dix minutes de discussions, les CRS leur forment une "haie d'honneur" pour les raccompagner au métro Tuileries.

 

 

 

- Deux mois de prison ferme pour Nicolas, un opposant à la loi Taubira

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 18:57

Une intéressante analyse de fond de Didier Beauregard, chercheur à la Fondation Polémia, qui traite de la guerre de l'image qui se joue actuellement a été publiée sur Nouvelles de France. Au programme : manipulation de l'opinion, omissions ou contre-vérité étalés depuis des mois par les médias, réduction du débat à deux ou trois idées simples (les méchants homophobes intégristes, extrémistes d'un côté, les bons de l'autre), mais aussi les méthodes que nous devons adopter dans cette guerre : assumer la radicalité, utiliser son pouvoir de sanction, mettre en scène l'émotion. Extrait :

 

  • "Le Système médiatique reste la seule arme, le seul bouclier, d’un pouvoir dominant incapable d’assumer une confrontation démocratique avec des forces significatives de la société civile qui contestent ses principes idéologiques. Coupé du peuple, replié sur lui-même, il vit dans la crainte de l’opinion, avec la peur que tout mouvement de rue devienne un mouvement de révolte général.

    L’arme de manipulation massive que forme le Système médiatique officiel enferme les masses dans une vision tronquée de leur environnement qui vise à annihiler leurs réactions de rejet.

  •  

    Il était difficile de manœuvrer face à la mobilisation hostile de la grande majorité de la presse écrite et la totalité des médias audiovisuels grand public. Les médias ont pieusement relayé les éléments de langage de la propagande gouvernementale, quand ils n’en étaient pas eux-mêmes à l’origine, tant les convergences de vue sont grandes entre le microcosme médiatique et le pouvoir socialiste.

  • Précisons, et ce point est capital, qu’il n’est pas indispensable de convaincre l’opinion pour remporter la victoire médiatique. Imposer la suprématie de son système de représentation suffit à délégitimer l’adversaire afin de neutraliser l’opinion publique susceptible d’adhérer à ses messages. La neutralité passive de l’opinion suffit souvent à remporter la bataille médiatique.
  • L’exemple de l’affrontement qui s’est joué autour de la Manif pour tous est à cet égard particulièrement parlant. Le pouvoir socialiste n’a pas véritablement cherché à convaincre les Français de la justesse de son choix sociétal. Ses arguments de fait étaient largement connus. Ils se résumaient d’ailleurs à pas grand-chose, hormis l’invocation rituelle de grands principes creux autour de l’égalité et du progrès, et n’étaient donc pas susceptibles de mobiliser l’opinion publique en faveur du mariage gay.
  • Le gouvernement a pour l’essentiel joué en contre, en délégitimant les hommes plutôt qu’en débattant des idées. Plus précisément même, la controverse des opinions sert à fixer et engluer l’adversaire, tandis que l’enjeu central de la bataille médiatique se joue dans la stratégie de pilonnage de son image afin de l’identifier à un modèle négatif qui dévalorise sa cause, au-delà de la pertinence des idées.
  • Que les Français aient cru on non cette propagande a, en définitive, peu d’importance puisqu’elle a permis de neutraliser les forces de l’adversaire en le plaçant sans cesse sur la défensive.

  • [A] l’heure des médias de masse audiovisuels et de l’Internet, l’essentiel du combat se joue ailleurs. La guerre médiatique est d’abord une guerre de l’image, donc de la mise en scène de représentations.

  • La stratégie de communication de la Manif pour tous devait donc viser essentiellement à briser l’enfermement dans une représentation négative, en évitant, là encore, le double piège de répondre à l’image caricaturale que l’adversaire veut donner de vous, ou d’essayer de le désorienter, ou, pire encore, de le séduire, en récupérant ses codes. Ce qui renvoie, pour faire simple, dans le cadre de la contestation du mariage homo, à l’option Civitas ou l’option Frigide Barjot.

  • Dans une logique offensive, la Manif pour tous n’avait, selon nous, pas d’autre choix que d’agir en calquant sa stratégie sur celle du gouvernement qui, d’emblée, a dépassé le terrain de la confrontation des idées pour celui de la guerre psychologique à base d’accusations simplistes et de suspicions sur les intentions de l’adversaire.

  • – Assumer la radicalité

  • La multiplication des actions à la base, imaginatives et transgressives, qui faisaient ressortir la virulence répressive du pouvoir politique n’a pas été relayée avec la force nécessaire par les porte-paroles de la Manif pour tous, enfermés dans une position d’autojustification de leur propre non-violence, sous le feu roulant des accusations et des insinuations portées par le gouvernement et ses relais médiatiques.
  • Le comble du tordu a été atteint par Frigide Barjot quand cette dernière a demandé elle-même au ministre de l’Intérieur de mettre en prison les « extrémistes », légitimant du même coup la stratégie du gouvernement de chantage au risque « fasciste ».
  • La gauche, elle, une fois posées les condamnations de principe contre la violence qui n’engagent pas à grand-chose, n’hésite pas à récupérer les débordements de ses extrémistes pour mieux dénoncer un Système oppressif qui ne laisse d’autre choix que la violence à des êtres bafoués.
  • Un mouvement de contestation, s’il veut être efficace, ne doit pas se couper totalement de ses tendances les plus radicales, même s’il doit savoir les tenir à distance pour ne pas se laisser déborder au risque de se délégitimer. La gauche a toujours su magistralement orchestrer la violence, physique ou verbale, de ses tendances les plus dures pour entretenir un bruit de fond révolutionnaire qui lui permet de cultiver un romantisme puéril de la révolte sur lequel elle fonde sa légitimité historique.
  • Le peuple de droite, quand il défile, n’a de cesse de se conformer aux injonctions de ses adversaires qui réduisent d’emblée ses marges de manœuvre en l’enfermant dans le cercle vicieux du soupçon de violence extrémiste.

  • – Mettre en scène l’émotion

  • Pour lever toute ambiguïté sur notre propos, précisons qu’ « assumer la radicalité » ne veut nullement dire encourager la violence ; cela signifie simplement donner à son action politique une charge émotionnelle qui prête une valeur exemplaire au combat mené.
  • Cette charge émotionnelle provient prioritairement de la volonté de piéger l’adversaire dans une représentation négative, voire répulsive, qui le renvoie à des accusations auxquelles l’opinion publique sera sensible. Dans le cadre de la Manif pour tous, il est clair que les thèmes de la répression policière et de la manipulation médiatique étaient susceptibles de rencontrer un large écho auprès d’un grand nombre de Français, déjà réceptifs à ces sujets.
  • La gauche, avec son système actif de diabolisation, nous a montré depuis des décennies l’effet redoutable de ses campagnes de déferlement émotionnel dont l’affaire Clément Méric est le dernier fleuron.
  • Sans vouloir atteindre un tel degré de violence émotionnelle, qui suppose déjà un contrôle en profondeur de l’univers médiatique et une volonté totalitaire de le mettre en œuvre, il est clair cependant qu’aucun mouvement d’opinion significatif ne peut s’imposer dans le paysage public sans une mise en scène de l’émotion qui départage aux yeux du peuple les « bons » et les « méchants ».
  • Dans ce jeu conflictuel des représentations, le pouvoir socialiste vient de commettre sa première erreur majeure en condamnant le jeune Nicolas à deux mois de prison ferme. Il a fait là un grand pas en direction du camp des « méchants ». Les opposants au mariage pour tous peuvent, et doivent, relancer la dynamique de leur mouvement autour de la répression policière et de la dérive totalitaire.
  • Choqués par la sévérité de la sanction qui frappe un jeune manifestant non violent (à comparer aux peines insignifiantes qui touchent les racailles qui ont violemment défié l’ordre public), les esprits sont mûrs pour suivre cette évolution stratégique indispensable."
  • ... La presse écrite quotidienne vit sous perfusion et les radios et télévisions évoluent les yeux rivés sur le taux d’audience dont dépendent leurs recettes publicitaires. Ils sont donc sensibles aux effets d’image et aux réactions du public.

 

  • – Utiliser son pouvoir de sanction

  • Ce dernier [le public, NdCR.] doit apprendre à exercer son pouvoir de sanction. Ceci veut dire, notamment, que les leaders de mouvement d’opinion ne doivent pas hésiter à dénoncer publiquement les traitements tronqués d’information de tel ou tel média ou journaliste et d’inciter leurs sympathisants à réagir par la protestation écrite ou verbale et l’abstention.
  • Michel Denisot a perdu son poste de patron du Grand Journal, après que son émission eut chuté de plus de 13 points d’audience sur la dernière saison. L’explication officielle est le renforcement de la concurrence sur les autres antennes, mais il est fort probable que beaucoup de téléspectateurs aient lâché l’émission phare de Canal+ parce qu’ils n’en pouvaient plus de l’arrogance bobo de la chaîne.
  • La bonne conscience gauchisante de Libé semble également faire de moins en moins recette puisque le titre a vu ses ventes en kiosque s’effondrer de 40% en une année.
  • Cette pression citoyenne devra également s’exercer de manière de plus en plus directe sur les médias, avec des manifestations à l’extérieur, voire à l’intérieur, de leurs locaux en fonction du degré de partialité ou d’agressivité qu’ils auront déployé. Là encore, toutes les formes de manifestation sont à envisager en fonction des circonstances.
  • Enfin, les personnalités engagées dans le débat public qui se confrontent à la partialité du Système médiatique doivent apprendre, dans le cadre des plateaux des médias audiovisuels, à exercer en direct leur droit de suite, en identifiant et en dénonçant les mécanismes des procédés manipulatoires dont ils sont victimes.
  • Il faut savoir qu’un journaliste en studio se sent vite vulnérable si son image d’impartialité est mise à mal, et qu’il évitera, autant que possible, une situation de confrontation trop directe avec son ou ses interlocuteurs.

 

 

- L'"opinion publique" : arme de la "démocratie" depuis 1793

- La bataille de l'image dans la guerre de religion du XXIe siècle : le préalable à la Victoire

- Pour la civilisation, pour l'Etat de droit : on ne lâche rien

Partager cet article
Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 10:27

Blason de Saint-Cyr-au-Mont-d'OrLe curé de Saint Cyr au Mont d'Or (Rhône) emmené au poste de police.

 

  • « Comme chaque année, lors de cette cérémonie, le prêtre du village, Didier Pirrodon, reçoit une invitation. Alors qu'il était installé dans les gradins, il reçoit un SMS de quelques familles de Saint-Cyr qui sont retenues par la police près de la Poste parce qu'une quinzaine de personnes manifestent pour la libération de Nicolas, cet opposant au mariage pour tous, condamné à deux mois de prison ferme la semaine dernière à Paris. Le curé attend la fin de la cérémonie, puis en parle au maire et au préfets présents: "C'est alors qu'on me demande de partir, explique le père Pirrodon, qui a été emmené au poste. Ce qui m'a mis dans cet état et que j'ai trouvé inadmissible, c'est que toutes les personnes sortant de l'église ont eu droit à un contrôle d'identité et que les autres familles, près de la poste, ont été retenues pendant plusieurs heures." »

  •  

Source : Ouest Lyonnais http://www.leprogres.fr/rhone/2013/06/25/le-cure-du-village-emmene-au-poste via http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=724956

 

Le bourg de Saint-Cyr et son château : à gauche l'ancienne église romane, à droite le donjon

 

Le bourg de Saint-Cyr et son château : à gauche l'ancienne église romane, à droite le donjon.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 10:18

Cela fait plusieurs heures qu'il se tient debout, seul, en face du ministère de la Justice, place Vendôme, à Paris.

En silence, déterminé, immobile, veilleur debout, il résiste pour qu'advienne un monde meilleur.

 

 

Source: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=321510914648872&set=a.280188552114442.1073741829.275129749286989&type=1&relevant_count=1&ref=nf

 

Pour la Justice, l'Etat de droit, la civilisation, ONLR.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 12:26

Alors que le droit à l'insurrection a été garanti par l'article 2 de la DDH de 1789 pour renverser la monarchie catholique française, et alors qu'en 1789 Louis XVI refusa d'utiliser la force pour mater les insurrections de quelques nervis à la solde de la banque, de la franc-maçonnerie et de l'Angleterre..., les héritiers nihilistes de 1789 n'ont pas ce scrupule, renversent ce droit du revers de la main, et constitutionnalisent cette fois-ci le droit de l'Etat à donner la mort "pour réprimer une émeute ou une insurrection" (article II -62 du Traité de Lisbonne - 2007) ! Un renversement complet ! Jusqu’où iront-ils ? Tireront-ils bientôt sur la foule ? Quand va-t-on les arrêter ?

  • "La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d'une recours à la force rendu absolument nécessaire ... pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection."

http://www.lerougeetlenoir.org/IMG/jpg/AutorisationDeTuer.jpg

 

Source de ce document. via http://www.lerougeetlenoir.org/les-breves/eborgne-pour-ses-idees

Partager cet article
Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 11:23

Autrefois certains airs étaient interdits, aujourd'hui c'est un logo !

 

Le logo de la famille MPT interdit sur les Champs-Elysées :

 

Dimanche dernier (16 juin. Précisez toujours les dates, cela servira pour faire l'histoire de la Résistance! NdCR.), tandis que François Hollande participait à l'émission Capital sur M6, émission qui a fait un bide, faisant chuter l'audience de M6, avec 2,841,000 téléspectateurs alors que 5 millions de téléspectateurs étaient attendus. NdCR.), le jeune homme a manifesté, avec quelque 1500 opposants au mariage homosexuel, devant les locaux de la chaîne de télévision M6, à Neuilly-sur-Seine.

 

Grand Drapeau Rose logo blancIl a ensuite décidé d'aller sur les Champs-Élysées avec des amis. «Ils se sont fait courser par cinq ou six flics avec une violence extraordinaire, qui criaient “Interpellation!” comme si les jeunes étaient en train de braquer une banque!» raconte Albert, qui a filmé la scène avec son téléphone depuis le trottoir d'en face.

 

Vêtu d'un sweat-shirt gris frappé du logo de la Manif pour tous, Nicolas, un «grand jeune homme assez baraqué», selon l'une de ses camarades, a été interpellé après 22 heures, alors qu'il se réfugiait dans un restaurant. Il a été condamné mercredi 19 juin à deux mois de prison ferme, avec mandat de dépôt (prison immédiate) et 1000 euros d'amende, pour «rébellion et refus de prélèvement » par le tribunal correctionnel de Paris. Nicolas avait, avec honneur, refusé de se livrer au prélèvement de ses empreintes ou de son ADN !

 

«C'est ubuesque! s'indigne Me Henri de Beauregard, l'un des avocats bénévoles de la Manif pour tous. Il a été jugé pour des infractions consécutives à une interpellation qui n'a pas de cause.» Frappé par cette «tentative d'intimidation», le député UMP Jean-Frédéric Poisson renchérit: «Quand vous êtes interpellé sans raison, il n'est pas anormal que vous vous rebelliez!» Nicolas vient d'être incarcéré à Fleury-Mérogis. Une page Facebook a déjà été créée en soutien au premier «prisonnier politique» de la Hollandie.

 

 

 

Le logo de la famille MPT interdit devant l'Elysée :

 

0

Photo LMPT devant l'Elysée. 7 personnes sont venues se faire photographier devant l’Elysée. Photo interdite! 4 ont eu droit à un petit contrôle de quelques minutes et la rue a été bouclé en trente secondes !

 

Source : Le Salon Beige, 21 juin 2013 : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/06/photo-lmpt-devant-lelys%C3%A9e.html

 

 

- Les appels à la Résistance se répandent, des journalistes racontent

- Le sweat-shirt de la Manif pour tous toujours dans l'œil de la police

- Verbalisé pour port d’un tee-shirt de la Manif pour tous !

- Ports de sweats MPT interdits au jardin du Luxembourg, expulsions et PV

Partager cet article
Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 10:57
Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 19:06

 

200 dollars c'est 100 kg de pâtes, 1 vélo bas de gamme, 23 paquets de cigarettes. Au Nigeria, c'est le prix d'un bébé…

 

Seize femmes enceintes agées de 17 à 37 ans, forcées à avoir des bébés, destinés à être vendus, ont été libérées au cours d'un raid dans une maison du sud du Nigeria, a annoncé aujourd'hui la police nigériane.

 

Le porte-parole de la police de l'Etat, Geofrey Ogbonna a déclaré que les seize femmes ont été découvertes dans la maison qui abritait une institution du nom de Cross Foundation.

 

Avant-hier, lors de l'opération dans la ville d'Aba (Etat d'Abia), les policiers ont interpellé le propriétaire des lieux, Hyacinth Ndudim Orikara, qui avait déjà été arrêté il y a deux ans pour trafic d'êtres humains. On ignorait depuis pourquoi il avait été remis en liberté et ce qu'il était advenu de son dossier.

 

Le porte-parole de la police a expliqué que "le suspect est un trafiquant d'êtres humains en série. Il affirme être médecin. Je me souviens que le même homme avait été arrêté en mai 2011 et que 32 adolescentes avaient été sauvées à son domicile". Les jeunes filles avaient alors expliqué qu'on leur avait proposé de vendre leurs bébés 25.000 à 30.000 nairas (autour de 200 dollars) selon le sexe de l'enfant, a-t-il ajouté. (1)

 

Ces dernières années au Nigéria, une série d'"usines à bébés" ont été découvertes, en particulier dans le Sud-Est du pays.(2) Six adolescentes enceintes y avaient été déjà libérées le mois dernier, lors d'un raid dans une maison d'Enugu. Trois personnes ont été arrêtées pour avoir projeté de vendre les bébés. Auparavant, la police avait libéré 17 adolescentes de 14 à 17 ans également enceintes ainsi que 11 jeunes enfants dans la ville d'Umuaka, dans l'Etat voisin d'Imo. Un homme de 23 ans qui a mis les femmes enceintes a été arrêté tandis que le propriétaire de la maison est en fuite.

 

TimbrePF3Sur le modèle des « salles de shoot », le gouvernement socialiste proposera-t-il comme « avancée sociale » des salles de viols pour mettre des femmes enceintes et pouvoir vendre leurs bébés ?

 

Au mois de mai dernier, des résistants défenseurs du mariage naturel avaient organisé des "ventres aux enchairs" pour protester contre la loi Taubira conduisant au trafic d'êtres humains, à l'exploitation de la femme et à un nouvel esclavage.

 

Sources :

 

(1) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/06/20/97001-20130620FILWWW00611-nigeria-usine-a-bebes-demantelee.php via http://www.printempsfrancais.fr/

(2) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/05/15/97001-20130515FILWWW00419-nigeria-une-autre-usine-a-bebes.php

 

 

- Ventres aux enchairs

- Abolition de l'esclavage : qui a aboli l'esclavage le premier ? bientôt on pourra dire qui a réinstauré l'esclavage !...

- La femme au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime : l'exclusion des femmes ne date pas des "siècles obscurs" mais vient plus tard, de la modernité

Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 17:25

Un petit tour sur des sites d'infos non-alignés montre que les appels à la Résistance se répandent. Des journalistes ouvrent les yeux. Les méthodes du gestapiste Manuel Valls commencent à choquer bien au-delà des défenseurs du mariage naturel.

 

 

Un article d'Eric le Boucher publié le 16 juin 2013 sur Slate.fr et intitulé "Messieurs Hollande et Valls, rangez vos flics" constate que, suite aux violences policières du samedi 15 juin, rue Saint-Sulpice, messieurs Hollande et Valls ont perdu "en un quart d'heure" "une centaine d'électeurs dans un quartier" où ils avaient "de nombreux sympathisants". Il conclut : "Libérez ces jeunes au plus vite et rangez vos flics"! (1)

 

Ce soir-là, selon Slate.fr, des policiers sortirent des voitures, sautèrent sur un des jeunes, le ceinturèrent, le poussèrent brutalement vers une voiture. Une fille sortit son portable pour prendre une photo. Elle fut immédiatement ceinturée et emmenée à son tour. D’une voiture banalisée sortirent deux hommes, qui foncèrent sur un autre jeune, et le jetèrent par terre avec violence. D'autres voitures passèrent à fond, freinant à mort, des policiers en sortirent, attrapant d'autres jeunes. Des passants s'émurent de ces comportements de cowboys. Le journaliste Eric Le Boucher montra sa carte de presse, s'approcha des voitures et demanda : "pourquoi les arrêtez-vous? Qu'ont-ils fait". Pas de réponse. Il brandit sa carte devant les yeux du motard qui semblait être le chef avec ses trois galons, mêmes questions. Celui-ci s'approcha, furieux : "demandez au service de presse de la préfecture, nous n’avons rien à vous dire". Le journaliste insista, demanda s’ils avaient cassé quelque chose… «Demandez au service de presse» et comme il se retournait pour essayer de poser les mêmes questions à d’autres, il le poursuit, sans le repousser ni le toucher, mais avec un ton qui montait.

Les voitures partirent. D’autres jeunes vinrent le voir, ils le virent poser des questions, il leur dit qu'il était journaliste. Un certain Maxime lui raconta qu’ils étaient une centaine à aller manifester devant le Conseil constitutionnel, puis ont traversé le Louvre et se sont retrouvés place Saint-Michel en montant vers le Sénat.

Là, les CRS les bloquèrent. Certains descendirent alirs la rue de Tournon et c’est là que la police entra en action pour les poursuivre et  les arrêter. Course des manifestants, virage à gauche dans la rue Saint-Sulpice, où il les vit.

Combien étaient-ils? Une dizaine ou une vingtaine, sans doute, âgés de 18-22 ans. La manif n’est pas autorisée? Sans doute. ... Mais là, une poignée de jeunes a peur, et court pour échapper aux flics qui, eux, font preuve d’une violence complètement hors de propos et se plaisent à faire les cowboys dans la rue. Tous les passants sont choqués de la disproportion. Le journaliste cet épisode pour, dit-il, arriver à ceci: messieurs Hollande et Valls, vous venez en un quart d’heure de perdre une centaine d’électeurs dans un quartier où vous avez de nombreux sympathisants. Les jeunes qu’on pourchasse dans le quartier latin qu’on arrête pour les envoyer à «Beaujon» et les ficher, me rappellent mes années Pompidou. Apprenez donc Manuel Valls, que la matraque c’est la «contingence» sartrienne, celle qui vous fait voter, pour des décennies, contre le pouvoir qui cogne."

 

 

Dans le même temps, pendant que l’on montre du doigt les petites fraudeurs élus qui tremblent pour leur petit magot suisse, la masse colossale d’argent détourné par les banquiers apatrides (Goldman, Meryll Lynch, City Bank, BNPP, et j’en passe...), maîtres véritables du chaos occidental plannifié, continue d’être siphonnée jusqu’à mise à genoux des états ex-souverains d’Europe.


Seule une énorme connexion de tous les peuples occidentaux (européen, canadien, américain...) organisés grâce à internet, à des bases concrètes partout et à une puissante ligne de résistance active permettra la neutralisation de ce qui apparaît à l’évidence comme le plus grand projet d’esclavage mondial planifié par une ultra minorité de grands malades disposant à présent de pratiquement tous les pouvoirs utiles : médiatiques (médias), politiques (systèmes d’élections présélectifs), sociétaux (circuits d’enseignements idéologiques, réseaux d’ONG ad hoc).


... Mais pour qu’une véritable et générale résistance se produise, encore faudrait-il que nous cessions juste de râler derrière nos écrans et que nous passions tous à l’action concrète en agissant avec les quelques groupes résistants déjà existants... CHICHE ?
(2)

 

Sources:

 

(1) http://www.slate.fr/france/74035/messieurs-hollande-et-valls-rangez-vos-flics

(2) http://zebuzzeo.blogspot.fr/2013/06/le-seisme-cahuzac-et-ses-suites-un.html

Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 16:57

 

nicolas prisonnier politique

Le jeune homme, qui avait été interpellé suite à la Manif Pour Tous près du siège de M6 à l’occasion de l’intervention de François Hollande, a été condamné.

 

Dimanche 16 juin, alors que le chef de l’Etat était l’invité de l’émission Capital sur M6 (qui a fait un bide, NdCR.), la Manif Pour Tous avait appelé à manifester près des locaux de la chaîne. Nicolas était là, parmi une foule estimée à 1.500 personnes par les autorités.

 

Après la dispersion, une partie des manifestants s’était lancée dans un « cache cache pour tous », consistant à poursuivre la manifestation de façon improvisée dans les rues de Paris.

 

Interpellé violemment par une dizaine de policiers équipés de tazers, le jeune homme aurait tenté de se rebeller, et se serait réfugié dans un restaurant.

 

Après six jours de garde à vue, au cours desquels Nicolas aurait refusé de se soumettre à un prélèvement d’ADN, le militant a été déféré en comparution immédiate au tribunal de grande instance de Paris ce mercredi 19 juin vers 16h.

 

Conformément à la demande du Procureur, le juge l’a rapidement déclaré coupable et condamné à quatre mois de prison, dont deux fermes. Les policiers qui l’avaient brutalisé s’en tirant pour leur part avec une amende de 1000 euros, soit beaucoup moins que les 2500 euros requis par le procureur. Il s’agissait de la seconde comparution immédiate de Nicolas en deux mois.

 

La collectif La Manif Pour Tous, qui tient dans la soirée une conférence de presse sur les procédures engagées contre la répression abusive dont elle fait l’objet, devrait s’exprimer sur cette condamnation d’une invraisemblable sévérité.

 

En toute logique, le jeune manifestant devrait faire appel de cette décision, dont le caractère politique a été immédiatement dénoncé par des élus et de nombreux citoyens opposés à la loi Taubira.

 

Source: http://www.lereel.fr/2013/06/19/deux-mois-de-prison-ferme-pour-nicolas-un-opposant-a-la-loi-taubira/

 

Add. 18:09. Prison immédiate pour Nicolas. Coupable d'avoir couru devant des flics. Qui le traquaient. On invente le délit, on poursuit et on condamne. Bienvenue en. Normalie

 

Source: https://www.facebook.com/prisonnierpolitique.fr/posts/597006610330925

 

Add. 19:42. Nicolas aurait mieux fait d'attaquer un RER D en bande organisée, il aurait eu au maximum du sursis... En Normalie on appelle ça la "justice".

 

Source: http://www.printempsfrancais.fr/

 

Me Frédéric Pichon : «Le jeune Nicolas dormira ce soir à côté des dealers, des assassins et des violeurs pour lesquels Christiane Taubira estime que la prison n’est pas la solution».

 

Source: http://www.ndf.fr/poing-de-vue/19-06-2013/frederic-pichon-le-jeune-nicolas-dormira-ce-soir-a-cote-des-dealers-des-assassins-et-des-violeurs-pour-lesquels-christiane-taubira-estime-que-la-prison-nest-pas-la-solution

Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 14:22

Alexandre Latsa, journaliste français qui vit en Russie et anime le site Dissonance, revient sur l'appel du 13 juin d'Aymeric Chauprade, appel de résistance au projet planétaire "de domination unipolaire" de l'Amérique. Dans cet article, Alexandre Latsa évoque le renouveau démographique russe entamé depuis 2005 qui inclut un projet de politique familiale allant jusqu'à 2025, affirmant que "la famille traditionnelle est la base de la souveraineté d'une nation". Dans cet énoncé, on trouve une synthèse de l'article 3 de la DDH de 1789 ("'le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation'") et de la loi naturelle.

 

La conception révolutionnaire issue de 1789 du fondement de la légitimité politique s'étant épuisée dans la mort de la Révolution française (fin de la croyance des peuples européens dans le mythe progressiste de l'efficacité politique, du constructivisme et du volontarisme illimités), l'incise d'une grande originalité de la "famille traditionnelle" "base de la souveraineté" est une manière de fonder la légitimité politique nouvelle - comme nous l'avions vu en septembre 2012 - sur la loi naturelle (et non plus sur la seule "souveraineté nationale" qui a pu être l'otage de l'oligarchie et conduire au totalitarisme).

Nous pourrions nous inspirer de cette invention politique russe en France dans le cadre du "Forum civique de l'Espérance" qui prépare actuellement les Etats généraux du 14 juillet 2013, afin de fonder la légitimité politique nouvelle française sur un socle plus solide et plus assuré que celui que nous avaient proposé les oligarques jacobins de 1789 qui, depuis deux siècles, ont confisqué le pouvoir à leur avantage et conduit la France dans l'auto-destruction de sa propre civilisation (Ex: le "mariage" pour tous conçu comme une "réforme de civilisation" selon les propres mots de Christiane Taubira). Il en va de la survie de la justice, de l'Etat de droit et de la civilisation en France !

 

Continuons de scruter du regard la Russie car il s'y passe de grandes choses.

 

Cette semaine a été riche en actualité russe et le moins qu’on puisse dire est que si la Russie a fait parler d’elle, il n’y a eu aucune surprise pour les lecteurs réguliers de RIA-Novosti. Les élites russes actuelles, que l’on est libre d’apprécier ou non, ont au moins cette habitude de généralement faire ce qu’ils disent.

La défense des croyants.

Mardi 12 juin la Douma russe (la chambre basse du parlement russe) a adopté un projet de loi visant à lourdement sanctionner les offenses aux croyants, via une amende allant jusqu’ à 500.000 roubles (12.500 euros) et un an de prison aux personnes "menant une action publique qui témoigne d'un évident manque de respect envers la société dans le but d'offenser les sentiments religieux des croyants". La loi comprend aussi un volet qui augmente la peine de prison si l’offense est commise au sein d’un lieu de culte et enfin vise aussi la "profanation intentionnelle de littérature religieuse et d'objets de culte" ou encore le fait "d'empêcher illégalement l'activité religieuse".

Le terme d’offense (d’outrage peut on dire) aux croyants a sans aucun doute été grandement inspiré des actions menées par quelques groupuscules qui on s’en souvient avaient l’été dernier entamé une véritable croisade contre les églises et les croyants en Russie et en Ukraine, continuant leurs activités d’agents provocateurs aujourd’hui principalement en France, en s’attaquant d’ailleurs aux croyants Chrétiens comme musulmans.

Cette défense des croyants devrait être sous peu renforcée par un autre projet de loi actuellement en cours d’élaboration qui devrait viser à neutraliser les menaces contre la sécurité nationale liées à l'activité des organisations religieuses en Russie. Le projet prévoit notamment un alourdissement des peines pour appels publics à l'activité extrémiste, incitation à la haine, organisation d'une communauté extrémiste ou encore organisation de l'activité d'une organisation extrémiste.

Une conception religieuse de la famille.

Les menaces et pressions de l’UE et des divers lobbys n’y ont rien fait, la Russie a confirmé qu’elle est un pays souverain qui ne cède pas aux pressions. La Douma a donc aussi voté ce Mardi 12 juin une loi instaurant des amendes allant jusqu'à un million de roubles pour "propagande des relations sexuelles non-traditionnelles auprès de mineurs", c'est-à-dire la propagande, y compris par le biais d'Internet et des médias, de "la pédophilie, de l'homosexualité, de la bisexualité et du transsexualisme auprès des mineurs".

La loi votée a en vu les niveaux d’amendes être augmentés par rapport aux projets initiaux, passant de 4.000 à 5.000 roubles d'amende (100 à 125 euros) pour les personnes physiques, de 40.000 à 50.000 roubles (1.000 à 1.250 euros) pour les personnes dépositaires de l'autorité publique et de 800.000 à un million de roubles (20.000 à 25.000 euros) pour les personnes morales. La même propagande menée dans les médias ou sur Internet sera passible de sanctions encore plus sévères. Les personnes physiques risquent 50.000 à 100.000 roubles d'amende  (1.250 à 2.500 euros), les personnes dépositaires de l'autorité publique 100.000 à 200.000 roubles (2. 500 à 5.000 euros) et les personnes morales un million de roubles (25.000 euros).

Ce dispositif légal s’inscrit sans aucun doute dans le cadre plus large du renouveau démographique russe entamé depuis 2005 et qui inclut un projet de conception de la politique familiale allant jusqu'à 2025, qui affirme que "la famille traditionnelle est la base de la souveraineté d’une nation" et dont les grands traits sont définis ici.

L’ingérence Washington-Bruxelles-Berlin mais le soutien des patriotes français?

Malgré les appels de l'Union européenne et de la chancelière allemande Angela Merkel souhaitant que la Russie s’abstienne d'adopter cette loi qui serait "susceptible de renforcer les discriminations et les violences contre les personnes LGBT" (imagine-t-on la Russie appeler l’UE ou l’Allemagne à ne pas adopter de lois nationales?), la loi a été votée par une majorité écrasante des voix puisque ce sont les 436 députés présents (sur 450) qui ont voté pour, un seul député s’abstenant.

Immédiatement, la diplomatie américaine à réagi, l’ambassadeur américain en Russie exprimant publiquement ses préoccupations en affirmant que "La discrimination et l'intolérance ne sont pas conformes à l'esprit d'une société démocratique". A ce titre et contrairement aux pressions americaines et euro-bruxelloises, une délégation française représentative des manifestations contre le mariage pour tous qui ont secoué l’hexagone était à Moscou la semaine dernière, pour témoigner devant la Douma russe du soutien du peuple français au modèle de société conservateur qui est en train de s’établir en Russie.

L’intellectuel et analyste français Aymeric Chauprade a pu à ce titre lancer de Moscou un vibrant "appel du 13 juin" qui non traduit bien ce que pense sans aucun doute une très grande partie de la population française.

L’homosexualité n’est pas acceptée par la société russe.

La loi a soi-disant beaucoup choqué en France et en Europe, ou les lobbys homosexuels sont très influents dans les sphères étatiques, politiques et médiatiques, mais elle semble pourtant tout à fait conforme aux attentes du peuple russe. Deux sondages des centres Levada et Vtsiom donnent en effet à peu près la même image de l’opinion des russes au sujet de l’homosexualité. Seulement 16% des sondés pensent que l’homosexualité est une orientation sexuelle comme une autre, 88% des russes soutiennent ce projet de loi et 42% des personnes interrogées estiment pour leur part que l'orientation sexuelle non traditionnelle doit être sanctionnée au pénal contre 19% en 2007, une hausse assez importante en seulement cinq ans.

Pourtant dans le monde un tel dispositif légal aurait sans doute le soutien d’une bonne partie de la population, et sans doute même de la majorité de la population, les relations entre la foi, l’état et divers pans de la société étant ouvertement troublés par les évènements récents. Je rappelle que l’actuelle Douma russe est composée de 238 députés du parti centriste/conservateur Russie-Unie, de 92 députés communistes, de 64 députés du parti de centre gauche Russie Juste (dont est issue l’auteur de la loi Elena Mizoulina, par ailleurs ancienne cadre de Iabloko, le principal parti libéral d’opposition anti-poutine) et enfin de 56 députés nationalistes du parti LDPR.

 

Source: http://fr.rian.ru/blogs/20130619/198574474.html

 

 

- L’appel de Moscou du 13 juin 2013 d’Aymeric Chauprade à résister au mondialisme occidental

- Traité transatlantique: Entretien d'Hervé Juvin à Pro Russia

- Bases philosophiques du Printemps français

- Lancement du "Forum Civique", premiers Cahiers de doléance et Etats généraux du 14 juillet

(7 juin 2013)

Partager cet article
Repost0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 20:50

Un expatrié brosse un tableau assez réaliste de la situation actuelle. "Vous êtes les progressistes, les modernes ne vous leurrez pas", écrit-il. En face, nous rencontrons le camp de la Réaction violente, celui du fascisme totalitaire et policier de l'Ancien Régime révolutionnaire... pro Nouvel ordre mondialiste, dont la violence est un des marqueurs identitaires profonds depuis 1789.

 

Constat d’un expat 

 

  • Quand je vois ce qui se passe depuis mon ordi, ne me contentant pas de lire le monde, rue 89 ou le figaro, j'ai comme une nostalgie de ne pas être là parmi vous. Opposant a une révolution sanglante dont les " héros " sont au Panthéon pour avoir promené des têtes sur des piques, une révolution qui perturbe les habitudes Françaises. Serions-nous capables en France de s'opposer et de reformer dans le calme ?
  • Vous déstabilisez une idéologie qui ne trouve pas de réponse juste a votre action. Vous avez une longueur d'avance. Vous êtes les progressistes, les modernes ne vous leurrez pas.
  • Internet a permis d'échapper aux canaux traditionnels de communication. Il a ouvert un espace d'expression incontrôlable pour une certaine dictature intellectuelle, il a activé des caisses de résonances insoupçonnées.
  • Voilà ce qui se passe: vous menez une guerre asymétrique. Mais votre asymétrie réside dans la non-violence. Vous êtes offensif, mais vous ne voulez pas offenser. À la civilisation de la jouissance, vous proposez celle de l'Amour.
  • Vous imposez votre mode de combat, la non-violence, vous réaffirmez vos buts, le bien commun.
  • Vous prenez les initiatives, vous choisissez et imposez vos terrains d'action. Chacune de leur réponse est disproportionnée et ne fais que renforcer votre popularité. Vos guérillas de veilleurs, les usent, votre calme les abats. Subissez des pertes, elles ne sont que le reflet de l'incapacité gouvernementale. Vous menez la danse.
  • Les guerres asymétriques modernes perturbent les Occidentaux qui subissent le temps. Le temps joue pour vous et contre le gouvernement qui n'a que 5 ans.
  • Ce que vous défendez a plusieurs millénaires.
  • Le temps, le calme, la non-violence aura raison de cet aveuglement idéologique. Le sociétal-socialisme verra sa fin comme toute autre idéologie...

  • Un expatrié

  • Source: http://www.printempsfrancais.fr/2374/constat-dun-expat/

Partager cet article
Repost0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 12:53

Le pape François qui, en fin de matinée, recevait au Vatican une délégation de sénateurs et députés venus de France, s'est adressé aujourd'hui pour la première fois à la France et a invité les parlementaires français à ne pas hésiter à "abroger" les lois si nécessaire, pour leur "apporter l'indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine".

 

Les propos du pontife ... faisaient clairement allusion à toutes les législations pouvant être considérées comme contraires aux principes de l'Eglise catholique, de l'avortement à l'euthanasie en passant par le "mariage" homosexuel ou les nouvelles normes de "bioéthique". (1)

 

"Votre tâche est certes technique et juridique, consistant à proposer des lois, à les amender ou même à les abroger", a rappelé le pape.

 

Le pape a aussi jugé "nécessaire" de "leur insuffler (à ces lois, ndlr) un supplément, un esprit, une âme qui ne reflète pas uniquement les modes et les idées du moment, mais qui leur apporte l'indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine".

 

"Le principe de laïcité qui gouverne les relations entre l'État français et les différentes confessions religieuses ne doit pas signifier en soi une hostilité à la réalité religieuse, ou une exclusion des religions du champ social et des débats qui l'animent", a poursuivi le pape dans son discours à la délégation.

 

Il a souligné que l'Eglise "désire apporter sa contribution spécifique sur des questions profondes qui engagent une vision plus complète de la personne et de son destin", une contribution qu'elle souhaite donner non seulement au niveau "anthropologique ou sociétal, mais aussi dans les domaines politique, économique et culturel".

 

Il a rappelé que la France où une loi autorisant le "mariage"  homosexuel a été légalisé, est une "nation vers laquelle les yeux du monde se tournent souvent".

 

***


Discours du pape François aux parlementaires français

 

  • Monsieur le président, chers Parlementaires,
  • Faisant suite à votre demande, je suis heureux de vous recevoir ce matin, membres du Sénat et de l’Assemblée nationale de la République française.
  • Au-delà des différentes sensibilités politiques que vous représentez, votre présence manifeste la qualité des relations entre votre pays et le Saint-Siège.
  • Cette rencontre est pour moi l’occasion de souligner les relations de confiance qui existent généralement en France entre les responsables de la vie publique et ceux de l’Église catholique, que ce soit au niveau national ou au niveau régional ou local. Le principe de laïcité qui gouverne les relations entre l’État français et les différentes confessions religieuses ne doit pas signifier en soi une hostilité à la réalité religieuse, ou une exclusion des religions du champ social et des débats qui l’animent. On peut se féliciter que la société française redécouvre des propositions faites par l’Église, entre autres, qui offrent une certaine vision de la personne et de sa dignité en vue du bien commun.
  • L’Église désire ainsi apporter sa contribution spécifique sur des questions profondes qui engagent une vision plus complète de la personne et de son destin, de la société et de son destin. Cette contribution ne se situe pas uniquement dans le domaine anthropologique ou sociétal, mais aussi dans les domaines politique, économique et culturel. En tant qu’élus d’une Nation vers laquelle les yeux du monde se tournent souvent, il est de votre devoir, je crois, de contribuer de manière efficace et continue à l’amélioration de la vie de vos concitoyens que vous connaissez particulièrement à travers les innombrables contacts locaux que vous cultivez et qui vous rendent sensibles à leurs vraies nécessités.
  • Votre tâche est certes technique et juridique, consistant à proposer des lois, à les amender ou même à les abroger. Il vous est aussi nécessaire de leur insuffler un supplément, un esprit, une âme dirais-je, qui ne reflète pas uniquement les modes et les idées du moment, mais qui leur apporte l’indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine. Je vous formule donc mes encouragements les plus chaleureux pour continuer dans votre noble mission, cherchant toujours le bien de la personne en promouvant la fraternité dans votre beau pays.(2)

 

Lire aussi l'article de Jean-Marie Guénois pour le Figaro, "Le pape François s'adresse pour la première fois à la France." (3)

 

Sources:

 

(1) Le Nouvel Obs s'étrangle et titre : "Le pape s'en prend aux lois de la République française" (comme si ces lois étaient inscrites dans le marbre...) http://tempsreel.nouvelobs.com/mariage-gay-lesbienne/20130615.OBS3464/le-pape-s-en-prend-aux-lois-de-la-republique-francaise.html

(2) http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/DOCUMENT-Discours-du-pape-Francois-aux-Parlementaires-francais-2013-06-15-973826

(3) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/15/01016-20130615ARTFIG00326-le-pape-francois-s-adresse-pour-la-premiere-fois-a-la-france.php

Partager cet article
Repost0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 11:36

Arcangues (64) : le maire ne veut toujours pas de mariage gay

 

 

Le maire a redit hier son refus de marier un couple gay. 

 

[C]ommuniqué de la mairie, tombé hier : « Les adjoints ont renouvelé leur confiance et leur solidarité avec le maire, dans le refus de célébrer des mariages gays. Les élus, à l’unanimité (sic), ne céderont pas au tribunal médiatique qui préannonce leur décision […]. Bonjour les démocrates. »


... De son côté, Jean-Michel Colo s’obstine. « Je ne me suis pas entretenu avec les conseillères, dit-il. Si elles veulent faire des mariages, tant mieux pour elles. Mais ce n’est pas leur rôle. » En effet, c’est celui des maires. Mais reprenons la lecture du communiqué municipal : « L’exécutif a […] décidé de se retrouver prochainement pour reconsidérer sa position, souhaitant avancer à son rythme ».

 

Source: Publié le 15/06/2013 à 06h00 | Mise à jour : 15/06/2013 à 09h41 http://www.sudouest.fr/2013/06/15/il-fait-durer-le-deplaisir-1086065-3958.php

 

 

- Arcangues : Les adjoints ont renouvelé leur confiance et leur solidarité avec le maire dans le refus de célébrer des mariages gay (Sud Ouest)

- Vers une plainte contre les Résistants d'Arcangues

Partager cet article
Repost0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 11:08
Nouveau scandale : (Communiqué de la Manif pour tous) les Mères Veilleuses de Lille ont été agressées par un individu muni d'un couteau et proférant insultes et injures. Après une garde à vue de seulement 12h, il est en liberté... !

Deux poids - deux mesures : le scandale continue
Agression à Lille de pacifiques mères veilleuses
 
Dalila S., mère veilleuse de Lille de 47 ans se souviendra longtemps de sa nuit du 12 au 13 juin.
 
Alors qu’elle veillait comme tous les soirs sur la grand place de Lille avec 4 autres mères veilleuses, et débattait avec deux jeunes favorables à la loi Taubira, un individu s’approcha et se mit à l'injurier ("fachos - connasses - bonobo") et à la menacer.
 
Un homme de passage s’interposa pour protéger les mères veilleuses. Loin de se calmer, l'individu a alors sorti un couteau, qu'il a brandi  en continuant d'invectiver les mères veilleuses de ses injures haineuses ("fachos", "on va vous raser comme après la guerre").
 
Comme elle se reculait, l’agresseur a essayé de porter un coup de couteau à l'homme qui la protegeait.
 
Appelée sur les lieux la police a interpellé l’agresseur au moment où il tentait de cacher son arme. Il a été placé en garde à vue et Dalila a porté plainte.
 
Nouveau cas d’illustration du « deux poids – deux mesures » à l’encontre des sympathisants de La Manif Pour Tous.
 
L’agresseur, libéré au bout d'une douzaine d'heures de garde à vue, ne sera pas poursuivi malgré la gravité objective des faits. Il est simplement convoqué en octobre pour une "composition pénale", mesure alternative aux poursuites pénales au terme de laquelle, s'il donne son accord, il sera au pire sanctionné d'une amende ou d'un travail d'intérêt général. Contacté par l’avocat de Dalila S, le parquet n’a pas souhaité apporter d'éclaircissements sur cette étrange décision.
 
Ainsi donc, alors qu'à Paris, des jeunes sont arrêtés, interpellés, retenus jusqu'à 48h en garde à vue et jugés par le Tribunal correctionnel pour le port d'un sweat "La manif pour Tous" ou l'utilisation d'un fumigène sur un cour de Tennis, à Lille, un individu qui menace une femme d'un couteau n'est pas poursuivi...
La multiplication des exemples laisse craindre que ceci ne soit pas lié à la géographie...
 
L’outrance dans l’application à deux vitesses des règles de droit devient un scandale !
 
Il faut que cesse l'usage politique de la police. Il faut que cesse l'usage politique de la justice. Ni l'un ni l'autre ne feront taire le peuple.
.

 

 

- Deux poids deux mesures encore : Femen à Notre-Dame: 0 GAV, Hommen à Roland-Garros: 11 GAV

- "Indignés" contre "Printemps français" : deux poids deux mesures

- Emeutes du PSG qatari : un deux poids deux mesures dont l'Oligarchie devra rendre des comptes

- Deux poids deux mesures : Quand les pro mariage homosexuels appelaient à violer la loi établie

- Deux poids deux mesures: "Sur le concept du visage du fils de Dieu"

- Démocratie française et violence contre les personnes : deux poids deux mesures

- Avignon ("Piss Christ") : deux poids deux mesures

- Mariage "homosexuel" : Deux poids deux mesures dans la "neutralité" de l'enseignement

- Deux poids deux mesures : A quand la dissolution des LGBT et autres Femen ?

Partager cet article
Repost0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 00:26

L'info du Monde selon laquelle le maire d'Arcangues aurait cédé serait-elle fausse ? SudOuest d'hier indique en effet: «  Mariage gay refusé à Arcangues (64): le maire et les élus font bloc ».

 

  • « Dans un communiqué de la mairie diffusé ce vendredi (14 juin, NdCR.), on peut lire que "les adjoints ont renouvelé leur confiance et leur solidarité avec le maire dans le refus de célébrer des mariages gay. Les élus, à l’unanimité, ne céderont pas au tribunal médiatique qui pré annonce leur décision avant même qu’ils ne se soient réunis". »

 

Sud Ouest ajoute: Le Conseil municipal a décidé de se retrouver prochainement pour "reconsidérer sa position".

 

Source: http://www.sudouest.fr/2013/06/14/mariage-gay-refuse-a-arcangues-64-le-maire-et-les-elus-font-bloc-1085586-4018.php

 

- Vers une plainte contre les Résistants d'Arcangues

Partager cet article
Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 13:54

Depuis Moscou, le géopoliticien Aymeric Chauprade a lancé un appel à résister au projet planétaire "de domination unipolaire" de l'Amérique et à l'extension mondiale voulue par l'Occident des "droits" des minorités sexuelles,"expression" "d'un seul et même phénomène: l'alliance du mondialisme occidental avec le nihilisme anarchiste", "cette idéologie destructrice, qui, sous des formes variées dans l’Histoire, n’a eu de cesse que de s’attaquer aux fondements de la civilisation, à la dignité de la personne, à la famille, à la nation souveraine."

 

 

Description de l'image Aymeric_Chauprade.jpg.L’appel de Moscou d’Aymeric Chauprade, le 13 juin 2013

 

 

Le 13 juin 2013 à Moscou, en compagnie d’Odile Tequi, François Legrier, Hugues Revel et Fabrice Sorlin, je suis intervenu à la Douma d’État (Parlement russe) pour appuyer les efforts de la Russie visant à résister à l’extension mondiale voulue par l’Occident des « droits » des minorités sexuelles. Voici l’appel que j’ai lancé.

 

L’appel de Moscou d’Aymeric Chauprade, le 13 juin 2013


Mesdames et Messieurs les députés de la Fédération de Russie,

C’est un grand honneur que de m’exprimer devant vous aujourd’hui, l’honneur d’un Français patriote qui regarde la Russie en alliée historique.

Depuis 1989, l’Amérique tente d’accélérer son projet de domination unipolaire et de l’imposer à tous les peuples de la planète.

Avec un écrasant budget de défense, égal à la somme de tous les autres États, avec une monnaie de référence qui lui donne la main sur l’économie mondiale, avec des réseaux de recrutement des élites mondialisées, avec un pouvoir médiatique et culturel global, l’oligarchie financière américaine mène la guerre aux peuples libres sur le double théâtre de l’information et de la géopolitique. Entraînant avec elle l’Union européenne, elle dessine le visage des « Bons et des méchants », viole nos conversations et données privées, bombarde, envahit ou détruit par la guerre civile et l’embargo les États qui lui résistent.

Mais la guerre géopolitique que cette oligarchie occidentale mène contre la Russie et contre l’indépendance des Européens, se double d’une guerre idéologique. Hier, les révolutions « colorées » en Géorgie et en Ukraine, aujourd’hui, les FEMEN, les « Pussy Riot« , ou le mariage homosexuel en France, ne sont l’expression que d’un seul et même phénomène : l’alliance du mondialisme occidental avec le nihilisme anarchiste, cette idéologie destructrice, qui, sous des formes variées dans l’Histoire, n’a eu de cesse que de s’attaquer aux fondements de la civilisation, à la dignité de la personne, à la famille, à la nation souveraine.

Bien qu’ultra-minoritaire, ce nihilisme anarchiste contrôle largement les médias occidentaux, terrorise la classe dirigeante européenne, et bénéficie du soutien financier de milieux d’affaires mondialistes et pro-américains.

Face à cette nouvelle forme de terrorisme, pour défendre le monde multipolaire que nous voulons, seul garant d’une paix globale et juste, le temps est venu de constater qu’une nouvelle bipolarité idéologique se superpose à la multipolarité géopolitique.

La nouvelle bipolarité met face à face, dans un affrontement qui va s’amplifier, d’un côté ce totalitarisme planétaire, qui détruit simultanément la famille et la nation, en réduisant la personne à un consommateur esclave de pulsions marchandes et sexuelles, de l’autre côté, des peuples trahis par leurs élites, assoupis devant la perte de souveraineté et l’immigration massive, mais que l’attaque contre la famille commence à réveiller.

Mais attention ! Mis en échec sur le terrain géopolitique, grâce à la multipolarité, le projet mondialiste essaie de se relancer par une nouvelle idéologie révolutionnaire.

Dans ce nouveau combat, Mesdames et Messieurs les Députés, ceux qui ne veulent pas du bouclier anti-missiles américain, de la domination de l’OTAN, de la guerre contre la Syrie et l’Iran, sont dans le même camp que ceux qui refusent la perte de souveraineté, le grand remplacement de population, les FEMEN, la théorie du genre, le mariage des homosexuels, et bien d’autres marchandisations du corps humain encore.

Mesdames et Messieurs les Députés, c’est avec le Président Poutine et toutes les forces vives de Russie, que votre pays a engagé un redressement sans précédent, militaire, géopolitique, économique, énergétique et spirituel, qui force l’admiration des patriotes français !

Les patriotes du monde entier, attachés à l’indépendance des peuples comme aux fondations de notre civilisation, tournent en ce moment leur regard vers Moscou.

C’est plein d’espoir qu’ils voient la Russie légiférer contre le promotion publique de l'homosexualité, contre le risque d’adoptions internationales d’enfants russes par des couples unisexe et contre l’ingérence d’ONG nihilistes et manipulées par les réseaux américains.

Mesdames et Messieurs les Députés, la Russie est devenue l’espoir du monde contre le nouveau totalitarisme ! Le temps est venu de former, autour de la Russie, et avec les patriotes de tous les pays, l’Internationale de ceux qui aiment leur identité, leur famille, et qui refusent que la personne soit réduit à une marchandise !

Vive la civilisation, vive la Russie, vive la France !

 

Source: http://blog.realpolitik.tv/2013/06/lappel-de-moscou-daymeric-chauprade-le-13-juin-2013/

 

 

- Aymeric Chauprade : "je ne suis pas plus complotiste que ceux qui défendent la version officielle"

- Déprogrammé de l’émission de Frédéric Taddeï : pour Aymeric Chauprade, « manifestement ils ont très peur de moi »

- Loi votée sur le génocide arménien : le produit de l’aveuglement provoqué par la fiction des « Droits de l’Homme » (Aymeric Chauprade)

- Aymeric Chauprade sur la politique étrangère de Nicolas Sarkozy

- Manipulations, infiltrations : Pour Aymeric Chauprade, le terrorisme est d’abord un fait étatique

- Aymeric Chauprade : Le Mondialisme

Partager cet article
Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 11:39

Parce que les citoyens ne croient plus au mythe révolutionnaire de l'efficacité politique (volontarisme, constructivisme...), parce que les citoyens "ne font plus confiance" aux politiciens, parce que "les citoyens se sentent ignorés et méprisés par une classe politique qui se considère comme une élite alors qu'elle devrait se comporter comme un serviteur du peuple", "notre système démocratique démontre son inefficacité", déclare le député belge Laurent LOUIS.

"Malgré les élections, ce sont toujours les mêmes élus qui siègent dans cette assemblée. Certains sont ici depuis plus de trente ans...", explique-t-il aux parlementaires belges. Leur rappelant que "le pouvoir ne nous appartient pas" après avoir eu le micro coupé... le député Herman De Croo, siégeant dans l'Assemblée depuis 45 ans, ne prenant pas la peine d'examiner la proposition et balayant celle-ci d'un revers de la main, lui répond : "Tout ce qui est excessif est insignifiant..."


Se basant sur les travaux d'Etienne Chouard (voir une video ici), Laurent Louis propose un changement de système: remplacer les élections par le tirage au sort de citoyens volontaires. Découvrez le texte complet de la proposition de Laurent LOUIS: http://www.lachambre.be/FLWB/PDF/53/2860/53K2860001.pdf

 

 

 

Note de Christ-Roi. Le tirage au sort chez les Grecs s'en remettant au jugement des dieux se rapproche toujours davantage du droit divin que de la seule "Volonté populaire" exprimée au travers d'un bulletin de vote pour tel ou tel candidat qui aura été choisi d'abord non par le peuple mais par une instance oligarchique sur des critères et des intérêts qui ne sont pas ceux du peuple...

 

Ce tirage au sort peut donc être un moyen efficace pour courcircuiter la dérive oligarchique de la démocratie.

 

Lorsque l'échelon inférieur ne peut faire quelque chose, il peut s'en remettre à l'échelon supérieur pour qu'il le fasse pour lui (principe de subsidiarité) et pourquoi pas, notamment à un échelon tiré au sort directement parmi des représentants du  peuple issus de toutes ses composantes, au travers de ces corps intermédiaires naturels que la Révolution de 1789 a voulu détruire... 

 

Maus il reste un risque dans le tirage au sort, celui de la compétence des tirés au sort qui devront émaner des corps intermédiaires réels de la Société (familles, corps de métiers, salariés, patrons, retraités, chômeurs, etc.)

 

Enfin, en Belgique, le chef d'Etat est un monarque (dont le seul principe a pu garantir l'unité de l'Etat belge).

En France il s'agira de réflechir à nouveau sur les avantages de la Monarchie en termes de mémoire, d'unité, de durée, de représentation, de compétence, de responsabilité, de continuité, et surtout d'indépendance et de souveraineté nationale par rapport aux lobbies bancaires et d'argent, par rapport à tous les micro-lobbies (comme le lobby gay LGBT)..., de légitimité, de libertés et d'égalités (devant l'impôt, devant les factures énergétiques, etc.)

 

 

- La vraie raison de la loi du 4 août 1789 dite de "suppression des privilèges"

Partager cet article
Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 09:37

Les outils de la Résistance sont en place.

Alors toi aussi RÉSISTE face au MENSONGE et BATS-TOI pour la VÉRITÉ !

ONLR

 

 

 

/!\ ATTENTION /!\ Cette vidéo est fortement déconseillé dans les cas suivant :

- Amoureux de la démocratie et de la liberté d'expression
- Défenseur des droits de l'enfant
- Admirateur du président actuel, et de son gouvernement
- Vous préférez vivre dans l'illusion douce et rose plutôt que de regarder la réalité en face.

 

 

Les images montrées dans cette video sont exclusivement issues d'internet.

Mariage pour tous : mensonge pour tous !

 

Source: http://www.youtube.com/watch?v=cGmWM7BrdsQ via http://www.printempsfrancais.fr

 

 

. L'appel à la résistance ! Ce message qui se lève

. Béatrice Bourges : « J'ai vu de mes propres yeux des policiers en civil enlever leur brassard orange pour se confronter à d'autres policiers »

. Six mensonges du "gouvernement socialiste qui n'en finit plus de mentir" (25 mai 2013)

. "Commissaire aspergé" ? Manuel Valls en flagrant délit de mensonge… pour détourner notre attention ? (19 mai 2013)

. Le gouvernement perd la bataille de l'image (18 avril 2013)

. La provocation de trop (13 avril 2013)

. "Arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel" (Vincent Peillon au JDD du 2 septembre 2012)

. Le plus grand mensonge de la République "française" (23 décembre 2011)

. La république a menti

Partager cet article
Repost0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 18:47

 Une vidéo imitant les codes du collectif de hackers Anonymous, mise en ligne le 2 juin, adresse un message à François Hollande, et conteste la loi Taubira, un "mariage pour tous sans l'accord du peuple."

 

 

 

Extrait du message :

 

  • "Mr le Président, les chiffres du chômage sont catastrophiques, les impôts deviennent insoutenables. ...

  • Mr le Président, comme si la crise économique qui s'aggrave sur notre pays ne suffisait pas, vous y ajoutez des tensions sociales: un mariage pour tous sans l'accord du peuple, une liberté fondamente pour les droits de l'enfant enfreinte. Pourquoi certains enfants auraient le droit de naître dans un cadre normal en respect avec la nature, avec un père et une mère alors que d'autres n'auront jamais cette chance ? Cette loi est contre les principes mêmes de l'Humanité. Avoir deux pères ou deux mères c'est s'autoriser une liberté en trop. Anonymous se bat pour des libertés, mais des libertés justes.
  • Mr Hollande, qu'avez-vous fait de bien dans ce pays en crise ? Vous vouliez apaiser les tensions, vous vouliez réduire les inégalités sociales, vous partiez sur de bons principes mais vous avez fait exactement le contraire. Comment voulez-vous unir la France en donnant le droit de vote aux étrangers? Pourquoi faire fuir les riches en les bombardant de taxes? Aujourd'hui les Fançais sont conscients de la situation gravissime de la France et Anonymous ... veut vous transmettre le mécontentement de tout un pays, de tout un peuple que vous détruisez chaque jour.

  • Mr le Président, ôtez donc votre réputation de Flamby et agissez, sinon nous prendrons tous les mesures nécessaires pour éviter de sombrer davantage dans ce gouffre.
  •  
  • Nous sommes partout, nous sommes puissants, nous sommes une idée, nous sommes Anonymous, nous sommes légions, nous n'oublions pas, nous ne pardonnons pas, redoutez-vous." (Fin du message)

 

Source: http://www.lereel.fr/2013/06/13/anonymous-sen-prend-a-hollande-defend-droits-de-enfant/ via https://www.facebook.com/Hollandouille1er

Partager cet article
Repost0