Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 17:25

 

Video publiée le 7 juil. 2013

 

Pierre Hillard sur

le marché transatlantique,

l'Europe contrepoids un mensonge,

l'adhésion de la Croatie

l'Egypte, la maçonnerie égyptienne, la volonté de décompisition des Etats arabes,

le "Grand Israël", Israël victime du Nouvel ordre mondial sacrifié sur l'autel comme un holocauste à Yahveh pour accélérer les choses (la "rédemption par le péché", hérésie juive du Sabbataïsme = quitte à sacrifier une partie des leurs)

1789, l'homme-dieu uniformisé indifférencié, fausse liberté de 1789 porte ouverte à toutes les dérives idéologiques, 1793

les Veilleurs, l'affaire de Nicolas incarcéré de manière arbitraire...

le deux poids deux mesures entre la casse du trocadéro et l'emprisonnement de Nicolas (une dizaine d'interpelations, aucune sanction judiciaire / emprisonnement de Nicolas pour refuse de prélèvements d'Adn... et délit d'opinion...)

l'immigration organisée dans la suite de 1789

Nigel Farage soutenu par la City

les droits de l'homme de 1789 émanation du noachisme supprimant les intermédiaires (les liens) dans l'ordre temporel et spirituel, la disparition des corporations avec la loi Le Chapelier rendant les gens taillables et corvéables à merci (enfants de huit ans mis au travail).

 

 
- Zone de libre-échange transatlantique : ce que les médias n’ont jamais dit… (Pierre Hillard)

- Nouvel Ordre Mondial: Le 14 juin débuteront entre Washington et Bruxelles les négociations en vue de la création de l'Accord transatlantique pour le commerce et l’investissement (TTIP)

- Emeutes du PSG qatari : un deux poids deux mesures dont l'Oligarchie devra rendre des comptes

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 14:13

Afin de n'être pas infiltré par deux francs-maçons appelant au conflit de civilisations, et dérouté vers des luttes artificielles servant l'agenda du Nouvel Ordre mondial, le Printemps français répond à Christine Tasin suite à son article sur Boulevard Voltaire, persuadé "que nous ne bâtirons une autre France qu'en rassemblant"en centrant le débat sur la lutte contre "le messianisme révolutionnaire" totalitaire et de l'"homme nouveau", qui "hier comme aujourd'hui, sous tant de noms, a déclenché les pires calamités"..., organisant la division et les guerres. Et surtout parce que le Printemps français a "choisi de lutter pour la vie et les communautés" où "le fait d'être croyant" n'est pas "suspect"... "Le Printemps Français veut sortir du système, pas préserver un système néfaste et moribond."

  • Le Printemps passera l’été
  • « Et les fruits passeront la promesse des fleurs »
  • Malherbe, Stances.

  • Frigide Barjot lance L’Avenir Pour Tous au moment où Christine Tasin nous assure que le Printemps Français n’aura pas d’avenir… Flûte. Visiblement, on a loupé tous les coches. Pourtant, on y croyait ! Mais bon. Comme nous ne faisons pas de la lutte contre l’islam notre principal cheval de bataille, nous sommes promis à l’échec, c’est comme ça. Tant pis, hein… Oh, et puis, on ne sait jamais, frappés de stupeur, mis en face de nos responsabilités, peut-être allons-nous tous descendre dans la rue et devenir les hérauts d’une reconquista laïque en veillant assis, debout et couchés devant les magasins hallal ! Futé, Christine !
  • Ou pas. Les arguments de Christine Tasin ne sont pas dépourvus d’intérêt pour qui a envie de se consacrer au choc des civilisations dont la France est le champ ouvert. Elle indique les causes, elle pointe les écueils, elle énumère les actions. C’est lumineux, il n’y a plus qu’à. D’ailleurs, il paraît qu’un parti comme le Front National est assez sensible au sujet et qu’un député de la “droite décomplexée” a affirmé que démocratie et islam étaient incompatibles. C’est pas pour dire, mais Christine n’est pas la première à avoir remarqué que l’islam posait problème.
  • D’un autre côté, elle paraît nous reprocher de n’être pas révolutionnaires et semble considérer qu’être religieux est une qualité suspecte : compliqué de défendre la civilisation chrétienne contre l’islamique, dans ces conditions, mais ne chipotons pas. Enfin, elle évite de dire que l’afflux massif d’immigrés musulmans est d’abord le fait des acteurs capitalistes, désireux d’importer une main d’œuvre à bas prix, que la République n’a rien fait pour les intégrer, considérant que la Nation a moins de sens que le Marché, que les partis de droite et de gauche ont tous jugé que les racines chrétiennes de la France n’avaient pas d’importance, et que la laïcité militante à la française, qui nous vaut les délicieuses déclarations de Peillon et Bianco, n’est que la résurgence de plusieurs siècles de lutte ouverte contre les catholiques.
  • Bref, il n’est pas certain que Christine Tasin réussisse à conjuguer une analyse pertinente des causes et un exposé satisfaisant des solutions. Elle ne propose aucune solution, d’ailleurs : elle se contente de regretter que nous ne soyons pas tous en train de hurler au loup chaque fois que l’islam gagne du terrain. Pour qui aime hurler, le programme est beau. Pour qui veut construire une autre société, ça paraît un peu court.
  • Car le Printemps Français n’est pas l’ultime rempart d’un communautarisme laïcard à la française. Si nous avons choisi de lutter contre la loi Taubira, et contre l’euthanasie, et contre les recherches sur l’embryon, c’est parce que nous avons choisi de lutter contre le totalitarisme technologique, qui nous réduit à n’être que des machines, contre la culture de mort des héritiers de la Révolution, qui n’ont pas abandonné le rêve d’un homme nouveau mais cherchent d’abord à tuer le vieil homme, et surtout parce que nous avons choisi de lutter pour la vie et les communautés.
  • D’un point de vue purement politicien, et en s’enfermant dans les mêmes ornières que les partis de la France actuelle, le droit de vote des étrangers musulmans dont rêve la gauche (assurée d’un formidable réservoir de voix et prête à tous les abandons pourvu qu’elle se maintienne au pouvoir) est une catastrophe annoncée ; susciter une prise de conscience des méfaits d’une islamisation de la société (dans les faits, dans les territoires, sinon dans les institutions) est évidemment pertinent. Mais après ? Quelle nécessité de se focaliser sur ce point si la vie elle-même est menacée ? Et quel intérêt de préserver un système républicain où le fait d’être croyant est suspect alors que le messianisme révolutionnaire athée, en France et dans le monde, hier comme aujourd’hui, sous tant de noms, a déclenché les pires calamités ?
  • Le Printemps Français veut sortir du système, pas préserver un système néfaste et moribond. Il y a une convergence des luttes : lutter contre l’eugénisme rampant, contre la marchandisation des corps, contre la privatisation de la nature, contre le libéralisme qui ne rêve que d’individus isolés, prisonniers de leurs appétits et seuls face à un État garant des intérêts économiques des puissants – c’est aussi important que de lutter contre un islam conquérant. Des gens en ont fait, à bon droit, leur cheval de bataille. Nous nous engageons là où moins de gens se mobilisent, là où le système broiera tout le monde quand bien même le danger d’un islam non intégré se serait éloigné.
  • Ce qui nous éloigne le plus de Christine Tasin, hélas, c’est que nous sommes persuadés que nous ne bâtirons une autre France qu’en rassemblant, au-delà des vieux clivages ; une France où le vivre ensemble ne se résumera pas à un entre-soi de rad’socs de sous-préfecture discutant du progrès avec des frissons d’esprit supérieurs en moquant les catholiques. Car le Printemps Français est un état d’esprit, pas une machine à lancer des mots d’ordre. La France, la République, la laïcité ne manquent pas de défenseurs, prêts à en découdre ; nous pensons que les Français manquent de défenseurs prêts à leur donner des raisons d’espérer. Et nous pensons que la lutte est d’abord un moyen de se rassembler, pas d’appeler à des divisions supplémentaires.

 

 

 

 

Et merveilleuse réponse de Béatrice Bourges en commentaire (sous l'article de Christine Tasin). "Le Printemps Français n'est pas un mouvement "contre", mais un mouvement "pour" :

 

  • Beatrice Bourges  Pourquoi le laïcisme de Christine Tasin est-il voué à l'échec ?

    Chère Christine,

    En me citant comme "organisateur du Printemps Français", vous me faites un honneur auquel je ne prétends pas. Le Printemps Français est avant tout un mouvement spontané et populaire, qui diffuse le mot d'ordre de "Résistance", ce beau mot qui sert de titre à votre mouvement. Il y aurait là de quoi nous rapprocher. Pourtant, vous choisissez de nous opposer au nom de l'anti-islamisme, qui est une opinion dont je demande le respect face à la répression du pouvoir politique qui nous frappe, vous et nous. Je relève dans votre argumentation deux erreurs que je me permets de souligner, afin de mieux faire comprendre ce pourquoi combat le Printemps Français.

    Capture News.va 15-03Vous dites que les vraies révolutions sont portées par des aspirations au changement, au progrès. Je partage cet avis : le message chrétien est un message de progrès. Il est même un message "révolutionnaire", selon le Pape François. Il n'a rien d'un message réactionnaire, rétrograde ou communautariste. C'est parce que je suis convaincue que les valeurs chrétiennes sont des valeurs de progrès que j'ai accepté de prêter ma voix au Printemps Français, sans revendiquer d'en être l'organisatrice. Vouloir opposer christianisme et progrès sont à mes yeux une première erreur, comme l'histoire l'a abondamment démontré.

    http://idata.over-blog.com/1/06/39/73/Scoutisme/La-lumiere-brille-dans-les-tenebres.JPGVous soutenez que le Printemps Français est voué à l'échec parce qu'il n'épouse pas votre combat. C'est ici que se trouve la deuxième erreur. A la différence de l'anti-islamisme laïc, le Printemps Français sait pour quelle civilisation il se bat, et quelle conception de l'homme il défend. Le Printemps Français n'est pas un mouvement "contre", mais un mouvement "pour" : pour la dignité de l'homme de sa conception à sa mort naturelle (ce qui me semble un progrès pour l'humanité), pour la dignité de l'homme au travail face à sa réduction au rang de variable financière, pour la souveraineté des peuples face au négationnisme mondialiste réducteur de toute identité. En ce sens, si cela peut vous rassurer, le Printemps Français puise plutôt ses références dans le Printemps de Prague que dans les opérations de déstabilisation qui ont porté les islamistes au pouvoir dans certains pays arabes.

    A l'heure où, en France et partout dans le monde, le laïcisme épuisé fait le lit de l'idéologie du genre et de l'illusion d'un enfant produit sans humanité pour satisfaire le désir d'une paire de consommateurs unisexe, le Printemps Français est une nouvelle jeunesse, un signe d'espérance !

    Je souhaite, Chère Christine, le partager avec vous.

 

- "Apéro saucisson pinard" et "Plan B" : à boycotter. (18 juin 2010)

- Pourquoi s'attaquer aux effets et jamais aux causes ? Être dans le contre et dans le pour !

- "La vraie révolution, celle qui transforme complètement la vie" a été "accomplie" par Jésus" (Pape François)

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 22:59

Dans un entretien à Politique magazine, Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, explique que "le mouvement restera indépendant des partis".

 

 

De quelle manière allez-vous combattre sur ces sujets ?

 

Comme pour le mariage gay, le premier combat aura lieu dans la rue, par l'organisation d'événements publics. Nous allons aussi proposer au formidable réseau qui s'est constitué grâce à la Manif pour tous de se former sur la question de l'identité sexuelle. Plus que de la communication, c'est aujourd'hui de la pédagogie qui est nécessaire. Nous organisons donc une Université d'été mi-septembre dans la région parisienne.

 

Etes-vous toujours en partenariat avec les associations fondatrices ? Où en sont vos rapports ?

 

Nous travaillons de manière complémentaire. Chacune des 40 associations faisant partie de la Manif pour tous à sa propre spécificité. En ce qui concerne le Printemps français, nous leur demandons simplement de ne pas tirer la couverture à eux lors des événements de la Manif pour tous. Mais, dans l'ensemble, les relations avec ce mouvement sont sereines et constructives, bien que nous menions des actions différentes et dans un autre style.

 

Comment gérez-vous les tentatives de récupérations politiques ?

 

Conformément au souhait de tous nos sympathisants et bénévoles, le mouvement restera indépendant de tout parti ! Les militants de la Manif pour tous ont bien saisi l'enjeu de la prise de parole dans l'espace public, qui n'est plus l'apanage exclusif des politiques... Toutes nos décisions sont arrêtées au sein du comité de pilotage et après consultation des cadres du mouvement. Ni dans l'organisation, ni dans la stratégie, ni dans les financements, la Manif pour tous n'a de liens avec d'autres instances, politiques ou confessionnelles.

 

 

Source: http://www.politiquemagazine.fr/ludovine_de_la_rochere_nous_sommes_entres_en_resistance.html

 

 

- Ludovine de La Rochère : "il n’y aura pas d’homme politique qui interviendra au micro" (22 mai 2013)

- Appel du 18 mai à la résistance de Ludovine de la Rochère contre le mensonge du "mariage" homosexuel

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 08:09

A l'occasion de la libération de Nicolas B., discours hier de Béatrice Bourges sur la liberté.

 

Lors de la libération de Nicolas B le 9 Juillet 2013, Béatrice Bourges a fait un discours sur la liberté Place de l'Odéon (Paris) dans lequel elle épingle l'oligarchie "qui se transmet le pouvoir de mains en mains". Texte du discours retranscrit : 

 

  • « Je voudrais vous dire combien je suis heureuse, d'abord, que Nicolas soit enfin libéré et puis que nous réussissions un soir de semaine à être aussi nombreux.
  •  
  • Si nous sommes réunis ce soir, c'est au nom de la liberté. Qui aurait pu croire qu'un jour nous aurions à manifster pour notr eliberté. Qui aurait pu croire qu'au pays des droits de l'homme notre liberté serait menacée. Car oui, notre liberté est réellement menacée. La liberté de s'exprimer, même de façon non-violente. Combien de gardes à vue jusqu'à maintenant, sans comper Nicolas ? Notre liberté de circuler. Il n'y a pas si longtemps, au jardin du Luxembourg, certains qui portaient le logo de la Manif pour tous ont été pris pour des délinquants et arrêtés. Liberté de penser, parce que penser différemment de l'idéologie dominante fait de nous des "extrémistes". Liberté de s'opposer, parce que s'opposer peut mener en prison. Et même maintenant encore, liberté maintenant et très prochainement d'éduquer nos enfants, puisque l'on veut les arracher à leurs déterminismes familiaux dès l'âge de deux ans ! He bien oui, notre liberté est menacée et pourtant, nous sommes là ce soir, debout, plus fiers et plus vivants que jamais. Nous sommes là, résistants, fiers, debouts, pour nous opposer à une nouvelle forme d'esclavage, celui de l'hédonisme, celui du consumérisme comme valeur suprême, celui du désir comme unique maître.
  • Non, nous disons non, lorsque le droit est au service de l'assouvissement des désirs de quelques-uns et non au service du Bien commun. Non, non, mille fois non, un monde où tout s'achète et tout se vend même nos enfants !
  • Non, non à un monde où ceux qui ne sont plsu rentables sont bons à aller dans les mouroirs ou à être jetés dans la tombe. Non, non à un monde où les plus fragiles et les plus faibles sont rejetés parce qu'ils font peur. Nous sommes aussi là pour dire à ceux qui nous gouvernent que nous ne voulons plus de ces règles du jeu biaisées oèu ce n'est plus le peuple qui a la parole mais une oligarchie qui se passe le pouvoir de mains en mains.
  • Non, non, de cette société-là nous ne voulons plus. Alors notre bataille, nous la menons car nous voulons d'une société plus humaine, de plus en plus humaine, d'une société qui n'est plus fondée sur le virtuel mais sur le réel. Une société où chacun a sa place. Où les familles sont valorisées, car des familles valorisées c'est la cohésion sociale renforcée. Nous sommes les résistants de la liberté, les résistants de la vérité, nous sommes les résistants de la vie. Cette résistance, menons-là avec audace, menons-la avec ardeur, menons-la avec courage. Soyons fiers, soyons fiers de nous-mêmes, car nous savons que nous l'emporterons, oui, nous l'emporterons, car c'est la vérité qui l'emportera sur le mensonge.
  • Alors oui, soyons fiers. Vive la Résistance, vive l'Espérance et vive la France ! »
  •  
  • Source video : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=R5klDc6KaSs

 

 

- Vincent Peillon souhaite rendre effectives les «séances d'éducation à la sexualité» dès la primaire

- 200 dollars le prix d'un bébé

- Ventres aux enchairs

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 22:59

La photo du jour : des veilleurs debout contre la loi Taubira devant le Grand Orient lundi 8 juillet

 

Rue Cadet, à Paris :

 

 

La photo du jour : des veilleurs debout contre la loi Taubira devant le Grand Orient lundi 8 juillet

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 10:33

 

Deux poids deux mesures dans la défense de la liberté d'expression : asile de la femen Inna Shevchenko mais refus d'asile pour Edward Snowden.

 

 

- Edward Snowden charge les démocraties occidentales (7 juillet 2013)

- Les "démocraties" peu pressées de défendre les libertés fondamentales (2 juillet 2013)

- La France a aussi un dispositif de surveillance généralisée des communications des particuliers (4 juillet 2013)

- PRISM: la France refuse d'octroyer un asile à Snowden (Ria Novosti) (4 juillet 2013)

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 09:58

Le Printemps français approuve !

 

Delphine Batho estime que son éviction est le fruit de la volonté de "soumettre une résistance" : bienvenue !

  • Sinon, celle qui a pu éprouver les limites du dialogue avec le gouvernement Hollande en tire les conclusions immédiates : elle regrette le caractère disproportionné de la sanction, elle regrette l'absence de débat et de concertation, dénonce une politique qui n'avoue pas ses principes et l'action des lobbies (obscures "puissances économiques" et "forces financières") et surtout entend bien ne pas renoncer.
  • Bref, une validation constante de la ligne du Printemps Français, jusque dans sa conclusion qui lui vaut d'être la personnalité printemps français de la semaine, puisqu'en vraie lanceuse d'alerte elle invoque le "droit de [sa] génération à avoir des espoirs et à agir".

  • Delphine Batho: les mots de sa contre-attaque
  • www.lexpress.fr
  •  
  • Source:https://www.facebook.com/PrintempsFrancaispourTous/posts/327527137380583

 

- Delphine Batho pointe du doigt des "forces économiques" qui "voulaient sa tête"

- Le président des grands débats met fin aux fonctions de Delphine Batho

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 18:49

Nous disions le 2 juillet que les démocraties étaient peu empressées d'accueillir Snowden et de défendre les libertés fondamentales (la protection de la vie privée est la condition de la liberté d'expression). Or, nous apprenons aujourd'hui qu'alors que les pays occidentaux ont fait semblant de s'indigner de la surveillance généralisée des populations..., le lanceur d'alertes a affirmé dans un entretien à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, que ces mêmes pays occidentaux coopèrent depuis longtemps avec l'Agence nationale de Sécurité américaine (NSA).

 

Dans cet entretien réalisé avant ses révélations fracassantes et effectué par un expert en cryptographie américain, Jacob Appelbaum, et la réalisatrice de documentaires Laura Poitras, l'ex-consultant du renseignement américain explique que les espions de la NSA "travaillent main dans la main avec les Allemands et la plupart des autres Etats occidentaux".

 

Par exemple, concernant la coopération entre la NSA et les services de renseignements allemands, Snowden indique que la NSA fournissait aux Allemands "des outils d'analyse" pour les informations passant par l'Allemagne en provenance de régions comme le Proche et Moyen-Orient.

Snowden a expliqué que le partenariat est conçu de façon à "protéger leurs dirigeants politiques de l'indignation publique", si "la façon dont ils violent largement la vie privée dans le monde" est rendue publique.

 

Depuis deux semaines, Edward Snowden est bloqué dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou. Il a demandé l'asile à 21 pays, dont la France qui a refusé. Trois pays latino-américains, le Venezuela, le Nicaragua et la Bolivie, sont prêts à l'accueillir.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/07/97001-20130707FILWWW00054-snowden-charge-les-pays-occidentaux.php

 

Rappelons que le 1er juillet,toute la classe politico-médiatique feint de s'indigner du scandale Prism.
 

La ministre délégué en charge des PME et de l'Économie numérique, Fleur Pellerin déclara :

 

François Hollande, le même jour, en marge d'un déplacement à Lorient feint de s'indigner en demandant des explications aux Etats-Unis :

 

  • «Nous ne pouvons pas accepter ce type de comportement entre partenaires et alliés... Nous demandons que cela cesse immédiatement. ... Les éléments sont déjà suffisamment réunis pour que nous demandions des explications».

 


Ce à quoi nous pouvons à présent rétorquer à bon droit que c'est à nous maintenant de demander des explications à la république dite "française" et à son gouvernement pour son système de surveillance généralisée des Français, système révélé trois jours après par deux articles successifs du Monde et du Figaro en date du 4 juillet.

 

Add. 8 juillet 00:25. La presse nicaraguayenne a publié dans la nuit de samedi à dimanche (7 juillet, NdCR.) une lettre de l'ancien agent de la CIA Edward Snowden dans laquelle il demande l'asile au Nicaragua

  • "Moi, Edward Snowden, citoyen des Etats-Unis, m'adresse à vous pour demander l'asile à la république du Nicaragua étant donné le risque que je cours d'être poursuivi par le gouvernement américain et ses agents", dit la missive datant du 30 juin et dont une copie a été publiée sur le site internet de la Radio Ya. 
  • "Il est improbable que j'aie un procès juste ou que je sois traité de façon convenable avant son début, et je risque la prison à vie ou même la peine capitale", poursuit Edward Snowden dans sa lettre.
  • Source: http://fr.rian.ru/world/20130707/198713926.html


 

- Snowden: le Venezuela et le Nicaragua prêts à accueillir le lanceur d'alerte

- La France a aussi un dispositif de surveillance généralisée des communications des particuliers

- Edward Snowden renonce à l'asile russe : les "démocraties" peu pressées de défendre les libertés fondamentales

-Prism : « La protection de la vie privée, c’est aussi le corollaire de la liberté de l’expression » (Ch. Deloire)

- Prism : Record d'hypocrisie maçonnique pour Mélenchon et les Verts

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 16:04

 Les présidents vénézuélien et nicaraguayen, Nicolas Maduro et Daniel Ortega, se sont déclarés prêts à accueillir l'ex-consultant des services secrets américains Edward Snowden recherché par Washington pour avoir divulgué des renseignements confidentiels sur l'espionnage électronique pratiqué par les Etats-Unis à travers le monde, a annoncé l'agence AVN.

 

"Le président de la République Nicolas Maduro a proposé l'asile à Edward Snowden", lit-on dans une dépêche de l'agence.

 

Le président nicaraguayen a également accepté d'accorder l'asile politique à l'informaticien.

 

Après avoir confirmé qu'il avait reçu une demande de M. Snowden, Daniel Ortega a déclaré qu'il y donnerait suite "avec plaisir si les circonstances le permettent".

 

Le site WikiLeaks a auparavant publié la liste de 21 pays auxquels M. Snowden avait demandé l'asile politique. Il s'agit notamment de l'Allemagne, de l'Autriche, de la Bolivie, du Brésil, de la Chine, de Cuba, de l'Espagne, de l'Equateur, de la Finlande, de la France, de l'Inde, de l'Irlande, de l'Islande, de l'Italie, du Nicaragua, de la Norvège, des Pays-Bas, de la Pologne, de la Russie, de la Suisse et du Venezuela. Un grand nombre des pays sollicités ont déjà refusé d'accorder au lanceur d'alerte le statut de réfugié politique.

 

WikiLeaks a également fait savoir vendredi que M. Snowden a présenté des demandes d'asile à six autres pays. Leurs noms n'ont pas été cités "afin de ne pas les exposer à un risque d'ingérence de la part des Etats-Unis".

 

 

Source : http://fr.rian.ru/world/20130706/198708944.html

 

 

- Les "démocraties" peu pressées de défendre les libertés fondamentales

- PRISM: la France refuse d'octroyer un asile à Snowden (Ria Novosti)

- La France a aussi un dispositif de surveillance généralisée des communications des particuliers

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 16:06
  • Notre action n’a aucune chance d’aboutir si elle repose sur la persuasion. Aujourd’hui les discours sont vains, la lutte est idéologique, et donc déconnectée du réel, irrationnelle. Seule l’attitude, l’exemple, nos actes, vont avoir un impact sur l’opinion publique en tant que « confrontation au réel ».
  • Les grands médias nous sont hostiles, mais nous avons avec nous des moyens de communication extraordinaires, qui dépassent nos frontières pour atteindre le monde entier.
  • La sensibilisation de l’opinion publique, pour les Veilleurs, passe par le témoignage.
  • Notre présence dans des lieux clés, dans le cadre d’une désobéissance civile, peut certes susciter l’adhésion.
  • Mais elle suscitera surtout la répression de la part des pouvoirs publics (puisque nous désobéissons), et de la part de nos opposants, puisque nous existons.
  • La NV est donc une méthode dont l’objectif est de pousser la répression a un point inadmissible, insoutenable, pour l’opinion publique.
  •  
  • Pour cela, la cause que nous devons défendre et les moyens que nous mettons en place doivent être inattaquables. Si notre attitude est irréprochable, la répression en sera d’autant plus choquante.
  • La seule désobéissance civile pourra être acceptée par le public car elle ne se situera pas dans la violence et l’agressivité mais dans la force d’une attitude bienveillante. 
  • je vous encourage à filmer tout affrontement. Parce que ce seront ces images, mises sur Youtube, Dailymotion, sur les réseaux sociaux, montrant la répression d’êtres pacifistes, qui feront le tour du monde.
  • Comme la photo de la femme en rouge pour la Turquie en ce moment, en plein gazage. Les hommes debout devant les Chars à Tien Anmen.
  •  
  • Source: Extrait d'un texte publié sur "Le Journal des Veilleurs" : http://www.lejdv.fr/index.php/2013/07/01/non-violence-texte-veilleejordane/
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 19:12

Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières a déclaré ce matin sur RMC : « La protection de la vie privée, c’est aussi le corollaire de la liberté de l’expression, les mots sont d’un rapporteur de l’ONU. Il faudrait que les Etats-Unis soient un meilleur exemple ».


  •  « Il ne s’agit pas de mettre sur le même rang la Chine, l’Iran ou les Etats-Unis, mais cette virulence sur les donneurs d’alerte est une tâche sur le 1er amendement de la constitution américaine. Il y a une offensive d’Obama très inquiétante ».

 

 

- La France a aussi un dispositif de surveillance généralisée des communications des particuliers

- Les "démocraties" peu pressées de défendre les libertés fondamentales

- Prism : Record d'hypocrisie maçonnique pour Mélenchon et les Verts

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 17:06

najat_belkacem Parti socialiste

Après la saine contestation du peuple français provoquée par la castration du mariage avec Christiane Taubira au bistouri, la vasectomie du code civil prend des allures plus sournoises : Selon un article du Huffingtonpost, la commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a rendu ce jeudi 27 juin 2013, un avis dans lequel elle recommande au gouvernement d’introduire « l’identité de genre » dans le droit français.


Il ne s’agit donc pas encore de castrer totalement notre code civil en supprimant « l’identité sexuelle », mais les idéologues du gender, Najat Vallaud-Belkacem, Vincent Peillon et Christiane Taubira en tête, soutenues par les sénatrices Maryvonne Blondin et Michelle Meunier préparent le terrain : ce petit monde entend bien procéder à la substitution des identités par la méthode soft et non moins subversive prophétisée par Georges Orwell dans son incroyable roman prémonitoire « 1984″ : « la destruction des mots ». « Quelle œuvre magnifique que la destruction des mots ! » s’écrie un de ses personnages endoctriné, car réduire le nombre de mots limite l’étendue de la pensée. N’est-ce pas déjà cela qu’a entrepris Christiane Taubira en éliminant les mots sexués « père » et « mère » pour les fondre dans le mot asexué « parent » de notre code civil ?

Déjà, Christiane Taubira nous avait habitué à notre ami Georges Orwell en instituant « la double pensée » comme méthode d’écriture des lois : « nous conserverons les mots « père » et « mère », mais il faudra lire « parent » comme le législateur l’indiquera à la fin du texte », avait clamé la ministre pour duper son monde. Finalement, les mots « père » et « mère » ont bien été détruits, confirmant son incroyable capacité à mentir en temps réel, associée à sa grande maîtrise des forfaitures procédurales. La garde des sceaux a pu le faire en s’appuyant sur la relative confiance que le peuple accordait encore à sa moralité politique. Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Son capital confiance a bien été dilapidé dans sa course folle au vote d’une loi injuste envers le plus faible : l’enfant, dont les droits fondamentaux ont été niés en bloc par le groupe socialiste : la honte absolue !

Voilà donc Najat Vallaud-Belkacem, interrogée sur les liens entre « identité de genre », qu’elle prétend intégrer dans notre arsenal juridique, et « perspective de genre », idéologie totalitaire promue par les universités américaines et infiltrée dans les organismes internationaux comme l’ONU, l’UNESCO et le conseil de l’Europe. Sans surprise, la porte-parole du gouvernement nous sert les mêmes mensonges que Christiane Taubira : « Il n’y a pas de lien entre identité de genre et les théories américaines ». Oh qu’il est pas beau ce mensonge ! La voilà elle aussi qui, comme Pinocchio, commence à enchaîner mensonge sur mensonge, ne pouvant justifier la folie délirante de la perspective du genre, dont elle est la taupe installée au sein du gouvernement socialiste.

Comme on pouvait s’y attendre, Najat Vallaud-Belkacem nous vend ses bonnes et pieuses intentions : « La CNCDH reconnaît dans son avis la nécessité d’introduire en droit français la notion d’identité de genre, pour mieux protéger les personnes transgenres ou transsexuelles ». Comme dans l’histoire du petit chaperon rouge, le loup installé dans le lit du gouvernement s’écrie : « C’est pour mieux détruire ton ‘identité sexuelle mon enfant ! »

Comment cette histoire se terminera t-elle ? La perspective de George Orwell est pessimiste, mais la nôtre est optimiste, parce que La Manif Pour Tous est un signe d’espérance, et seulement l’embryon du premier soulèvement contre la dictature rampante que « la perspective du genre » veut installer en commençant par la « destruction des mots » de notre système juridique.

La France libre se lève et dit « NON ! Nous reconstruirons tous les mots que vous aurez détruits. »

 

Source: http://24heuresactu.com/2013/07/03/najat-vallaud-belkacem-veut-circoncire-le-code-napoleon/

 

- Subversion du langage : Un poème d'Armand Robin qui explique le programme des deux derniers siècles

- Attention, subversion du langage, novlangue

- Etat des lieux de l'avancement de l'idéologie du genre en France (juin 2013)

- Le documentaire qui a détruit la théorie du genre en Norvège !

- Le GENDER, un nouveau totalitarisme menant à la persécution (un communiqué de l'ACIM datant du 28 décembre 2009 !)

- Un avertissement du père Schooyans en mai 2009... : de la "société mondiale" au Léviathan, citant le "Millenium Development Goals, huit objectifs de "développements internationaux" qui ont été officiellement établis après le Sommet du Millénaire des Nations unies en 2000, dont le n° 3 qui  prévoit "Promote gender equality and empower women" (promouvoir l'égalité de genre)

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 13:37

Bravo au Printemps français qui élargit son combat et s'attaque à Monsanto.

 

  •  Description de l'image Logo monsanto.svg.« Le gouvernement américain veut imposer Monsanto et ses semences OGM au monde entier : une autre façon de coloniser en empêchant à terme toute culture naturelle sous prétexte de santé publique, d'efficacité productive et de rentabilité du capital.

  • Notre combat ne se limite pas à la seule loi Taubira ! »

 

 

Comment les Etats-Unis ont manipulé le Prix de l'alimentation 2013 pour promouvoir les OGM (Mediapart)

 

 

  • Le prix mondial de l'alimentation décerné à Monsanto ne cacherait-il pas une opération de propagande plus vaste destinée à séduire les pays du Sud, à commencer par l'Afrique à l'heure où le président Obama visite le continent ?
  • « Lorsqu'on parle d'agriculture, le Prix mondial de l'alimentation est l'équivalent des oscars », c'est par ces mots que le New York Times annonçait les lauréats 2013 récompensant trois pionniers des biotechnologies. En tête, Robert T. Fraley, vice-président de Monsanto, Mary-Dell Chilton fondatrice du centre de recherche de biotechnologie de Syngenta en 1984 et Marc Van Montagu, chercheur belge, fondateur de Plant Genetic Systems Inc en 1982 et actuel président du lobby de la Fédération européenne des biotechnologies (Europa BIO).
  • Depuis 1987, ce prix récompense les scientifiques qui contribuent à « améliorer la qualité, la quantité et la disponibilité » de nourriture dans le monde et s'inscrit dans l'héritage de son fondateur, Norman E. Borlaug, père de la « Révolution verte » et prix Nobel de la paix en 1970 pour ses recherches agronomiques. Voici pour la version officielle.
  • Depuis l'annonce des lauréats le 20 juin, ce prix fait couler beaucoup d'encre. Remis par le Secrétaire d'Etat John Kerry pour lui donner un ultime lustre officiel, ce prix n'a pourtant rien de la respectabilité d'un Nobel avec lequel il essaye vainement de se confondre. Ce prix américain est en réalité lié à la fondation du même nom implantée dans l'Etat agricole et conservateur de l'Iowa, et qui compte parmi ses conseillers d'honneurs les anciens présidents Georges Bush père et Jimmy Carter ou encore A.S. Clausi, vice-président de General Foods Corp (Kraft), leader mondial de l'industrie alimentaire.
  • Plus édifiant encore est la liste des « sponsors » de cette fondation privée, où se côtoient les fondations Rockfeller et celle de Bill & Melinda Gates deux ardents promoteurs de la « Révolution verte », le géant du matériel agricole John Deere mais aussi Archer Daniels Midland Company et Cargill, les deux leaders mondiaux du commerce de céréales et d'OGM. Pour couronner le tout, dans le top des donateurs se trouvent ni plus ni moins que les deux lauréats de 2013, Syngenta et Monsanto, qui donnait 5 millions de dollars à la fondationen 2008.
  • Face à l'annonce du prix de l'alimentation 2013, plus de 80 personnalités engagées, anciens récipiendaires du Right Livelihood Award (« Prix Nobel alternatif ») et World Future Council, une fondation caritative internationale, ont fait part de leur « choc », qualifiant la décision de véritable « outrage ». Pour ces leaders altermondialistes, « le choix du World food prize 2013 est un affront fait au consensus international grandissant sur les pratiques agricoles saines et écologiques dont la science à prouver la réelle contribution à l'amélioration de la nutrition et de la soutenabilité de l'agriculture. »
  • Imposer une Révolution verte en Afrique
  • Les masques tombés, cette promotion des biotechnologies apparaît dès lors comme une vaste opération de propagande pour imposer dans le monde des OGM pourtant incapable de tenir leurs promesses agronomiques aux Etats-Unis où la technologie s’essouffle. Cependant, ce prix provocateur n'a sans doute pas pour cible les populations hostiles de l'Europe, mais bien plus les populations et décideurs du Sud, en particulier de l'Afrique qui est devenue une priorité dans la politique d’expansion du modèle agricole américain.
  • Dès septembre 2006, les fondations Rockefeller et Bill & Melinda Gates levaient quelques 150 millions de dollars pour la création de l'Association pour une Révolution Verte en Afrique (Agra) afin de promouvoir l'utilisation d'intrants chimiques, de semences brevetées et d'OGM sur le continent noir. Depuis, les Gates ont investi plus de 400 millions de dollars dans cet organisme de promotion des « agro-dealers » en Afrique (voir l'infographie), mais c'est désormais le gouvernement américain qui prend le relais.
  • En mai 2012, lors du sommet du G8 à Camp David aux Etats-Unis, le président Obama annonçait le lancement de la New Alliance for Food Security and Nutrition (Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition) financée par une levée de fonds publics-privés à destination du secteur agricole africain, dans le cadre du programme global Feed the future. Un an plus tard, ce sont 3,75 milliards de dollars de promesses d'investissement qui ont été faites à plusieurs gouvernements africains contre l'engagement de « réformes politiques favorisant un environnement propice aux investissements ».
  • Lors de sa visite au Sénégal ce 28 juin 2013, le président Obama annonçait aux côtés des dirigeants de l'AGRA, le lancement d'un programme commun avec USAID intitulé Scaling Seeds and Technologies Partnership (partenariat pour l'accroissement des semences et des technologies) portant sur la distribution de semences « améliorées » et l'accès aux intrants chimiques. Dans ce cadre, l'USAID fait un don de 47 millions de dollars pour les trois ans à venir, tandis que son partenaire, l'AGRA, metra à disposition des paysans de quatre pays africains quelques 50 000 tonnes de semences pour favoriser la création de nouvelles structures de diffusion de ces « technologies capables de changer la donne » selon le communiqué de l'USAID.
  • Pour les Amis de la Terre international, si l' « on pourrait se réjouir à l'écoute de cette annonce », ce n'est pas la cas car « cette nouvelle alliance ouvre aux multinationales un accès sans précédent aux ressources africaines. Pour obtenir les aides financières, les gouvernements africains doivent engager des changements radicaux pour libéraliser leurs politiques agricoles, semencières et foncières » comme le rapportait le Guardian. L'opération de séduction pourrait donc rapidement tourner à la razzia sur les richesses africaines et la philanthropie affichée du Président Obama pour « son continent » pourrait elle se transformer en une nouvelle mascarade dont l'Histoire porte les secrets.
  • Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/benjamin-sourice/010713/comment-les-etats-unis-ont-manipule-le-prix-de-lalimentation-2013-pour-promouvoir-les-ogm via http://www.printempsfrancais.fr/

 

 

- Hervé Juvin explique Monsanto et le traité transatlantique (entretien à Pro Russia, juin 2013). « Un "hold-up sur les vivants", industrie des semences, industrie des péages, le hold-up sur les vivants pratiqués par les semenciers et chimistes est en train de détruire la diversité animale et végétale et de nous interdire de replanter les graines de nos plantes et légumes, parce que rien ne doit être soustrait à l'industrie des semences, industrie des péages que les Américains sont en train de mettre en place... Un modèle où l'imposition mondiale du contrat et des brevets va permettre à nombre de sociétés américaines de vivre des péages qu'elles feront payer à tous, partout dans le monde.  »

 

 


Partager cet article
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 21:45

Voici un témoignage que les Veilleurs debout viennent de recevoir :

 

Cette réalité que certains s’acharnent à cacher

 

Journaliste en presse écrite, je suis depuis quelques mois les manifestations des opposants au mariage et à l’adoption pour les personnes de même sexe. Au cours de ces événements, il m’est arrivé de parler aux manifestants, autant qu’aux forces de l’ordre, aux commerçants, prenant note de tout ce qu’ils me disaient avec le plus grand intérêt.

De ce que je rapportais de ces témoignages, quelle ne fut pas ma surprise de constater que ma hiérarchie ne voulait pas en entendre parler. Ce comportement m’a poussé à m’intéresser davantage à ce mouvement qui semblait déranger.

Qui sont-ils ? Des étudiants, des jeunes pros, réunis autour de leurs convictions, mais aussi et surtout animés d’une joie et d’une paix jamais rencontrées lors de mes précédentes couvertures de mouvements sociaux.

Mais aujourd’hui je prends ma plume car il m’a paru important et de mon devoir d’informer et de faire connaître ces informations que j’avais glané, en particuliers auprès des policiers. Les forces de l’ordre, tout en obéissant aux ordres qui leur sont donnés à l’encontre des manifestants glissent souvent un petit mot laissant penser qu’ils ne sont pas si éloignés des causes que ces jeunes défendent. « Ne vous inquiétez pas, nous votons bien ». « Encore quatre ans à tirer ». « Ne lâchez rien ». ou encore : « Qui vous dit que ma femme n’est pas en train de manifester avec vous ? ».

L’un d’eux va plus loin et se confie : « Déjà le 13 janvier on avait l’ordre en début de manifestation de ne communiquer les chiffres sous aucun prétexte, mais les manifestants étaient bien plus d’un million deux cents mille, ça nous a été confirmé plus tard ». « Ca fait plus de dix ans que je fais ce métier, je n’avais jamais vu autant de monde, d’ailleurs le 24 mars, quand j’ai vu la marée arriver, j’ai pensé qu’on était foutu ».

Quelques jours plus tôt, devant le Palais de justice, à la rencontre des veilleurs debout, un des CRS lance en raccompagnant quelques jeunes au métro : « Vous pensez bien que ce que l’on fait est clairement politique, et encore vous n’imaginez pas les bêtises qu’on entend dans les couloirs à votre égard ». Un autre confirme : « On sait qu’on est borderline lorsqu’on raccompagne ces jeunes au métro puisqu’ils n’ont aucun signe distinctif ni slogan. On sait juste que ce sont eux, mais ce n’est pas un critère en soi ». Autrement dit du « délit de bonne gueule ».

Comme si ces témoignages n’étaient pas assez convaincants, un policier m’a confirmé il y a deux heures que lors d’une manifestation, les ordres étaient de communiquer par téléphone puisque les conversations radios sont enregistrées. Sourire gêné, le malaise est évident.

A ma question : « Pourquoi n’avertissez-vous pas les grands médias de façon anonyme », il répond : « On n’est pas encore en dictature, mais j’ai une femme et des enfants, je ne peux pas me permettre de perdre mon travail ».

Leur inquiétude majeure les prochains jours : « Comment identifier ces opposants le 14 juillet… »

 

Claire "

 


Source: https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=450028411762464&id=446298395468799

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 21:17

L'une des deux conseillères municipales qui avaient annoncé être prêtes à "marier" le duo homosexuel, a envoyé sa lettre de démission aujourd'hui. Elle fait suite à un entretien qui s'est tenu en mairie, hier matin. Entretien très courtois, mais où chacun est resté sur ses positions.  Elle explique que si elle a trahi le conseil municipal, en se désolidarisant publiquement du refus de marier ce "couple", elle n'a "pas trahi le village d'Arcangues", ni ses "ancêtres", ni "elle-même". Le culte et le respect des ancêtres est encore bien vivace dans ce merveilleux pays Basque.

 

Source: http://www.sudouest.fr/2013/07/02/suite-au-refus-du-mariage-pour-tous-a-arcangues-64-une-elue-demissionne-1103476-3958.php

Fichier:Arcangues Blason.jpg

 

- Vers une plainte contre les Résistants d'Arcangues + coupures de presse pressions et menaces du gouvernement (10 juin 2013)

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 18:57

 

Sept maires du Maine-et-Loire, défenseurs du mariage naturel ont déposé devant le Conseil d'Etat une "requête en annulation pour excès de pouvoir" contre la circulaire du ministère de l'Intérieur du 13 juin.

 

49 - Blason - Maine-et-Loire.pngSept maires opposés au mariage homosexuel ont déposé devant le Conseil d'État, mardi 2 juillet, une "requête en annulation pour excès de pouvoir", contre la circulaire du ministre de l'Intérieur du 13 juin qui rappelle les obligations relatives à la célébration des mariages.

 

Parmi eux figurent Clotilde Lebreton, maire de Challain-la-Potherie et Michel Villedey, de Thorigné-d'Anjou (Maine-et-Loire), mais aussi Jean-Yves Clouet de Mésanger (Loire-Atlantique).

 

Soutenus par le collectif des Maires pour l'enfance, très engagé contre la loi Taubira, ces édiles estiment dans leur demande que la circulaire a pour "objet de faire clairement pression et de chercher à impressionner les maires et adjoints (...) alors que très nombreux sont ceux qui ont clairement manifesté leur hostilité à un mariage qui n'en est pas un".

 

+ Mariage gay : "un viol de la société" pour le maire de Thorigné

 

+ Mariage pour tous : Stéphane Bern répond au maire de Thorigné-d'Anjou

 

La circulaire de Manuel Valls rappelle quelles sont les autorités compétentes pour célébrer un mariage mais aussi les poursuites auxquelles s'expose un maire en cas de refus de célébration. Les élus encourent des sanctions disciplinaires, une demande de dommages et intérêts mais aussi des poursuites pénales. Le Code pénal prévoit une peine de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende.

 

 

Source: http://www.courrierdelouest.fr/actualite/thorigne-danjou-mariage-gay-le-maire-depose-une-requete-contre-valls-02-07-2013-113041

via https://www.facebook.com/Hollandouille1er/posts/561811980529296

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 07:39

 

 

 

Être visible partout, pour les petits, les enfants, les plus faibles, ceux que l'on n'entend jamais. Pour tous les invisibles ! Pour la justice, l'Etat de droit, la civilisation. ONLR

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 22:32

Me Triomphe sur Radio Courtoisie sur le droit de manifester


"Participer à une manifestation non autorisée n'est pas une infraction à partir du moment ou il n'y a pas de risque de troubles à l'ordre publique et pour ce cas, si il y a dispersion après sommation. La garde à vue ne peut intervenir que pour des motifs d'infractions risquant 1 an ou plus d'emprisonnement" (...) "Or si l'acte d'arrestation est illégal, refuser de s'y plier en se débattant ou en résistant, peut être détourné de mauvaise foi pour être qualifié d'acte de rébellion." (...) "non plus d'outrage"
Il faut donc filmer (que tous les témoins filment la scène) -> en rappelant les éléments de droits mentionnés dans l'article ci-après...

 

 

Source: http://bestofactus.blogspot.fr/2013/07/me-triomphe-sur-radio-courtoisie.html

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 21:38

Nous sommes heureux de publier ici un article du professeur Jean de Viguerie, bien connu pour ses travaux sur l'éducation, la philosophie des Lumières et la Révolution française. Il alerte aujourd'hui les parents et les professeurs sur les programmes du Bac pour 2014. À lire d'urgence.

 

 

 

En 2009 le ministère de l'Éducation nationale avait inscrit au programme du bac en Terminale littéraire L'Art d'aimer d'Ovide, le poète latin. En fait cette œuvre est plutôt un art de la séduction, et comporte des passages libidineux. Des professeurs s'en étaient émus. Madame de Romilly avait critiqué. Mais depuis, dans le genre, on a fait mieux.

Pour le bac de 2014, sur quatre œuvres obligatoires, trois offusquent le bon goût, dont Les Mains libres de Paul Éluard et Man Ray. Je conseille aux parents des futurs candidats de se procurer cet ouvrage de prix modique (7,31 euros sur Amazone, état neuf). La plupart des vers d'Éluard sont incompréhensibles. Quand il écrit par exemple : « Le fleuve descend comme un œuf » (p. 88), on se pose des questions. Dans le poème La couture ( p. 116) on s'explique mal « une exposition de chiens/domestiqués couchants ergotés enragés » au surplus sans virgules entre ces qualificatifs bizarres. Les dessins de Man Ray (artiste américain contemporain d'Eluard) représentent la plupart des femmes nues dans des postures suggestives. Certains, comme celui de la page 66, relèvent carrément du porno.

Voilà pour la littérature française. Le deuxième ouvrage inapproprié est destiné aux candidats latinistes. C'est, dans les Vies des douze Césars de Suétone, le texte consacré à Néron, où sont racontés en détail ses crimes abominables, ses relations incestueuses avec sa mère, et ses orgies. Le chapitre 28 montre un Néron promoteur de la transsexualité. Suétone écrit : « Il rendit eunuque le jeune Sporus et prétendit le métamorphoser en femme. Il l'orna du voile nuptial et l'épousa ». Le troisième ouvrage hors de propos est celui qui est infligé aux candidats hellénistes, le Livre I des Histoires vraiesde Lucien de Samosate, auteur mineur visiblement choisi parce qu'il se délecte dans les mêmes vices, emmène le lecteur sur une planète où les hommes vivent entre eux sans femmes, mais trouvent tout de même le moyen de s'unir pour avoir des enfants. Des enfants pour tous.

 

Source: http://www.hommenouveau.fr/index.php?id_billet=623

 

Ce qui m’amène au programme Sciences de la vie et de la Terre (SVT) de la 1re L et de la 1ère ES, et là j’invite les bons parents des candidats bacheliers à mettre le nez dans un manuel. Ils ont comme tout le monde un ami ou un parent professeur de lycée. Qu’ils se fassent prêter le manuel pour quelques jours et lisent la troisième partie intitulée « Masculin Féminin ». Ils verront ainsi d’eux-mêmes ce que leurs enfants devront apprendre, soit la « reproduction », le « Genre » et la manière de « vivre sa sexualité ». Commençons par la « reproduction ». En fait les élèves qui entrent en classe de Première, savent déjà tout sur le sujet ; on leur en parle depuis les classes élémentaires, comme s’il s’agissait de la fonction essentielle.

En Première on traitera donc le sujet à l’envers, et il s’agira surtout de la « non reproduction », ou plutôt, comme dit le manuel, de la« maîtrise de la procréation ». Les candidats apprendront ici tout ce qu’il faut savoir pour éviter l’enfant. L’avortement et tous les moyens de contraception n’auront plus de secret pour eux. Ils retiendront par exemple que « l’acétate d’ulipristal bloque… l’ovulation, mais aussi peut empêcher l’implantation d’un œuf dans la muqueuse utérine » (p. 154 du manuel de Bordas). La culture générale n’est pas oubliée ; le futur bachelier saura que « les femmes mésopotamiennes plaçaient des pierres au fond du vagin pour bloquer le sperme »(ibidem, p. 163). Le second chapitre expose tout bonnement la théorie du « Genre » comme s’il s’agissait d’une vérité scientifique incontestable. Le candidat saura donc distinguer l’« identité sexuelle » (« se sentir homme ou femme n’est pas si simple que cela peut en avoir l’air »), et l’« orientation sexuelle » correspondant au « sexe des personnes qui nous attirent », et qui peut très bien être le même que le nôtre.

Le chapitre « Vivre sa sexualité » est particulièrement instructif. Il commence par les animaux. Je signale page 180 de très bons dessins sur « l’acceptation du mâle chez le mouton ». On y voit d’abord « l’approche », ensuite le « flairage » (le mouton flaire le postérieur de la brebis), puis « l’approche latérale », l’« immobilisation », enfin le « chevauchement ». On passe aux hommes et aux singes, leurs cousins. Le candidat est informé « que le comportement sexuel chez l’homme n’est plus un comportement de reproduction », mais « un comportement érotique essentiellement fondé sur la recherche du plaisir » (p. 184). La raison en est simple : le plus grand développement du cortex chez l’homme (76% du cerveau, 26% chez le rat). Mais alors que devient la « reproduction » ? Il y a un problème. Les singes hominoïdes semblent le régler plus sagement que nous. Les singes bonobos, si l’on en croit le manuel, nous donnent même une fière leçon. Ils s’accouplent huit fois par jour en moyenne (p. 181 à droite, excellente photo d’un accouplement Bonobo, « face à face » comme nous), le plus souvent sans fins reproductrices, mais « sociales », leurs rapports sexuels permettant « d’établir des liens entre les différents membres de la communauté, et de résoudre des conflits ». Le bonobo, lui, est désintéressé. En lisant ces pages instructives, je pensais au film La planète des singes, ces singes qui, meilleurs écolos que nous, prennent le gouvernement de la Terre, et nous réduisent en esclavage. Ce programme SVT sera sans doute jugé par un grand nombre de parents, et avec raison, matérialiste et dégradant. Il aura au moins préparé les candidats bacheliers à subir le gouvernement des singes.

 

Source: http://www.hommenouveau.fr/index.php?id_billet=623&suite=1

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 00:11

On nous signale un - et maintenant deux - veilleurs debout face au Grand Orient de France... (rue Cadet, métro Cadet - Paris).

Un veilleur debout face au Grand Orient de France... (rue Cadet, métro Cadet - Paris)
Partager cet article
Repost0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 23:53
Photo : Amis Veilleurs, « Si nous cédons à la violence nous n’aurons plus rien à défendre » Gandhi. Bravo aux Veilleurs du 28 mai qui l'ont bien compris ! Depuis cette veillée historique pour les Veilleurs de Lille nous recevons des centaines de messages chaque jours !! Des messages pour nous soutenir et nous encourager à persévérer dans l’espérance et dans la paix. Cette paix que nous cultivons nous permettra ainsi d'être libre de défendre pacifiquement le droit d’avoir un père et une mère.

Les Veilleurs – officiel

 

Chers #Veilleurs,

 

Voilà maintenant plusieurs semaines que le murmure mystérieux d'une Marche des Veilleurs résonne dune oreille à l'autre. Nous avons la joie de vous annoncer que le murmure s'est fait projet, et que le projet prend corps : oui, du 10 au 31 août prochain, une grande Marche rassemblera les Veilleurs de toute la France ! Il est désormais temps de publier cet événement national afin de lui permettre de devenir réalité et, nous l'espérons, d'entrer dans l'Histoire.

 

Les veillées longeront la côte atlantique et auront lieu chaque soir dans un lieu différent. Les trois derniers jours de la Marche (« Le Grand Paris des Veilleurs ») se dérouleront à Paris et dans sa banlieue : nous ferons le tour de la couronne parisienne avant de clôturer la Marche par une grande Veillée, le samedi 31 août, en plein cœur de la capitale.

 

La Marche des Veilleurs ne prendra pas la forme d'un périple touristique, modelé par les savants conseils de guides divers et variés, et évitant avec soin les paysages qui ne rempliraient pas les critères pittoresques ou hédonistes requis. Elle n'a pas non plus pour but de fédérer les Veilleurs entre eux. Il s'agit d'abord et avant tout d'une démarche citoyenne, motivée par l'engagement qui nous unit tous, au service de notre Cité, de nos concitoyens et de l'Homme, et destinée à lancer un signal vibrant et fort à notre pays et aux personnes qui le dirigent, en vue d'un réveil national des consciences.

 

La Marche des Veilleurs doit ainsi être l'occasion de partir à la rencontre des Français à travers les réalités diverses qui tissent leur quotidien : économiques, sociétales, culturelles, environnementales, etc. Aussi les lieux de veillées choisis permettront-ils de toucher les Français, de les inviter à vivre l'expérience des Veilleurs avec nous et de les sensibiliser aux enjeux qui nous préoccupent tous.

 

A vous maintenant de relayer au maximum la nouvelle de cette Marche autour de vous ! Un site web officiel des Veilleurs sera lancé dans le courant du mois de juillet. D'ici là, les informations pratiques, les lieux et dates des veillées seront publiés sur la page Facebook des Veilleurs (fb.com/LesVeilleursOfficiel) dans les jours qui viennent. Pour rester dans les principes fondateurs des Veilleurs, chaque personne est libre de rejoindre et de quitter la Marche quand elle le souhaite, dans une démarche personnelle, libre et citoyenne, sous son entière responsabilité, pour la durée de son choix. Chacun est donc invité à se prendre en charge au maximum.

 

Merci, chers amis, pour votre engagement et pour toute l'aide que vous pourrez apporter dans l'annonce, la mise en place et la réussite de cet événement national, afin d'imprimer sur le sol de France les empreintes résolues de nos consciences en marche !

 

 

« La vérité est en marche et rien ne l'arrêtera. » (Emile Zola)

 

 

Fraternellement,

 

Les Veilleurs

 

PS : Si vous avez des talents à proposer pour enrichir la qualité des veillées (textes, musiques, interventions, etc.), nous vous invitons à écrire àVeilleurs.benevoles@gmail.com.

 

 

Source: https://www.facebook.com/LesVeilleursOfficiel?ref=stream

Partager cet article
Repost0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 22:50

Superbe action de communication des Hommen à la "gaypride" samedi 29 juin, qui permettent de voir d'où vient la violence !

 

Observez la foule des "plusieurs dizaines de milliers de personnes" (sic) ! ...

 

"Dictature des minorités, peuple bâillonné, LGBT vs KID's RIGHTS. HOMMEN".

 

Pour protester contre la dictature d'une minorité, les Hommen ravissent la vedette aux gays obscènes, en déployant une énorme banderole sur le parcours de la gaypride parisienne au lendemain du coup de force par le gouvernement sur le Mariage Pour Tous contre la volonté de la grande majorité du peuple. Samedi 29 mai 2013.

 

Et observez d'où vient la violence, les slogans scandés par les manifestants "gays" : "Paris on t'enc..." Comme ça au moins c'est clair. Une honte.

 

 

- La "gay pride" 2013 fait un bide - Désinformation du Figaro, de BFM-Tv et Lci.tf1.fr

Partager cet article
Repost0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 09:44

Mots-clefs :ACPE, Antigone, Antigones, Béatrice Bourges, Bien commun, Conseil de l'Europe, Ecologie, Enfants des Géants, Génération Garde à vue, humanisme durable, idéologie, liberté, Mai 68, Manif pour Tous, non-violence, ordre mondial, Printemps Français, Révolution des Jonquilles, totalitarisme, transgression, Valls, veilleurs

 

Voici le texte de l'allocution prononcée devant l'Assemblé parlementaire du Conseil de l'Europe, le 26 juin 2013, par Béatrice Bourges*

 

* porte-parole du Collectif pour l'enfant, auteur de : « L’homoparentalité en question - Et l’enfant dans tout ça ? » (Ed. du Rocher, Mai 2008) et « De la théorie du genre au mariage de même sexe… L’effet dominos » (Ed. Peuple Libre, Janvier 2013)

 

« Je tiens d'abord à remercier Monsieur le Député Luca Volontè et Monsieur Gregor Puppinck de nous avoir invités à parler de ce grand mouvement de contestation né en France, il y a quelques mois, à l'occasion de la loi Taubira autorisant le mariage et l'adoption par les couples de même sexe – mais qui va bien au delà de cette loi.

 

La France est dans une mutation très profonde.

 

Vous m'avez demandé de venir parler du Printemps Français, ce que je fais bien volontiers. Je parle en tant que soutien, je témoigne de ce que nous vivons.


Qu’est-ce que le Printemps Français ?

 

Le Printemps Français est né le 24 mars 2013, sur les Champs-Élysées, à l’issue de la deuxième grande manifestation nationale contre le projet de loi Taubira. Il est un état d’esprit. Ce n’est pas une organisation. Il n'appartient à personne, mais chacun peut s’y reconnaître et nul ne peut le récupérer.

 

Le Printemps Français est une insurrection pacifique, une insurrection des consciences. Comme c'est un mouvement qui dérange, le pouvoir en place mais aussi les tenants du conformisme - ceux qui critiquent le pouvoir mais s'en accommodent assez bien - lui ont collé des étiquettes pour essayer de l'étouffer et de le tuer avant qu’il ne s’épanouisse. On l'a accusé d'extrémisme et de violence : comme le dit si bien l'expression populaire, "Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage". Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, cherche même à le dissoudre. Mais on ne peut dissoudre une idée. On ne peut dissoudre un souffle de justice et de liberté.

 

À l'instar du Tiers État en 1789, une majorité silencieuse a décidé de rompre son silence.

 

Le Printemps Français rassemble les personnes engagées dans cette contestation de masse qu'est la manifestation pour tous, désemparées de n’avoir pas été entendues pendant 6 mois, et très inquiètes du déni de démocratie auquel elles sont confrontées. Elles sont décidées à se faire entendre d’un gouvernement méprisant et arrogant, par toutes sortes de moyens. Et il rassemble aussi tous ceux qui ne se reconnaissent plus dans ce gouvernement qui a trompé leurs attentes, dans ce système qui ne veut pas les écouter, dans cette mécanique qui tourne à vide – ou les écrase.

 

Cette contestation est fondée sur la générosité (et l'altruisme, NdCR.): nous nous battons pour des idées et non pour des avantages. Nous ne nous battons pas pour nous-mêmes mais pour une conception de la civilisation, pour les générations à venir.

 

Nous nous battons, mais le Printemps Français est non-violent car nous croyons à la puissance de la non-violence :

 

http://www.davidbrim.com/wp-content/uploads/2013/01/Martin-Luther-King-I-have-a-dream-300x213.jpg• d'un point de vue philosophique et spirituel. Nous cherchons à bâtir un monde de paix et ne pouvons prôner la violence pour l'obtenir. La violence est une insulte à la civilisation. Lech Walesa, Gandhi, Martin Luther King, Vaclav Havel font partie de nos modèles.

 

• d'un point de vue politique. Ce sont ceux qui utilisent la violence qui doivent se justifier devant l’opinion publique. Manuel Valls devra répondre de sa violence face aux manifestants pacifiques. Le violent perd toute crédibilité et toute légitimité.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/5c/Antigone_And_The_Body_Of_Polynices_-_Project_Gutenberg_eText_14994.png/280px-Antigone_And_The_Body_Of_Polynices_-_Project_Gutenberg_eText_14994.pngEt c’est parce que ce gouvernement n’est plus légitime que le Printemps Français est transgressif. Quand on a épuisé les moyens légaux, quand un parti définit la justice comme un rapport de force, quand la civilisation et même notre humanité sont en danger, transgresser est un devoir. Quand une loi n’est pas légitime, elle doit être transgressée. En réalité, comme Antigone, nous considérons que ce sont ceux qui ont fait voter cette loi qui sont transgressifs par rapport aux lois immuables qui transcendent la loi des hommes. La violence dont ils usent prouve leur volonté d’imposer par la force ce qui n’est ni juste, ni sensé.


Comment fonctionne le Printemps Français et quel est son objectif ?

 

Le Printemps Français ne cherche pas à avoir une organisation centralisée. Chacun peut se revendiquer de lui, du moment qu'il est dans cet état d'esprit de résistance pacifique. De nombreux mouvements jaillissent dans toute la France et agissent, parlent, manifestent, portés par ce souffle : les Enfants des Géants, Génération Garde à Vue, les Antigones, les Veilleurs, la Révolution des Jonquilles, etc (1). Et au-delà de ces mouvements, tous ceux qui luttent contre un système déshumanisé participent de l’esprit du Printemps Français.

 

Il est trans-courants politiques, car ce ne sont pas les étiquettes politiques qui l'intéressent mais un humanisme dont nul courant politique ne peut se passer. Il défend le socle de la vie démocratique, les fondements du vivre ensemble, les libertés sans lesquelles la société n'est plus vivable – et d’abord la liberté d’être des femmes et des hommes, et non pas des neutres dont l’humanité se dissout dans un rêve révolutionnaire morbide.

 

Il n'est pas confessionnel, car croire en Dieu n’est pas nécessaire pour aimer et défendre notre civilisation.

 

C’est un mouvement qui souhaite la chute du système actuel et de son idéologie, qui réduisent l’homme à un simple consommateur-producteur mondialisé et déraciné, esclave du marché, poussé à assouvir des désirs incessants qui l’empêchent de penser librement et de vivre pleinement.

 

Le Printemps français souhaite une recomposition du pouvoir politique fondée sur le Bien commun, il souhaite qu’advienne une société de l’Espérance, une société de l’Humanisme durable. Cet humanisme renouvelé doit permettre de retrouver le juste sens de l'Écologie : la réconciliation de l'homme et de la nature ne peut se faire aux dépens de l'un ou de l'autre.

 

Au-delà des partis politiques existants qui sont dépassés et qui cherchent, sans succès, à étouffer ou récupérer cette contestation, il s'agit d'un renouveau de la France en profondeur, abandonnant l’idéologie de 68, qui a asservi l’homme au marché, à la finance, alors qu’elle prétendait libérer la société.

 

Les gouvernants, les femmes et les hommes politiques, en France, en Europe, auront-ils le courage de changer de paradigme ? Le courage de choisir une société fondée sur le réel, posant des limites, abandonnant l’utopie d’une égalité parfaite.

 

Ou au contraire, choisiront-ils une société fondée sur la toute puissance de l'Homme qui doit assouvir tous ses désirs, sans limite ? Choisiront-ils ce totalitarisme, cet ordre mondial qui déjà écrase les plus faibles ?

 

Le virtuel l'emportera-t-il sur le réel avec ses dérives folles, en France, mais aussi dans le monde et en particulier en Europe?

 

Quelle idée de l'homme l'Europe veut-elle donner au futur ? »

 


(1) Retrouvez-les sur Facebook : Les Enfants des Géants, Génération Garde à VueLes Antigones, Les Veilleurs, La Révolution des Jonquilles ; ou encore sur leurs sites, blogs : http://generationgav.wordpress.com/http://antigones.fr/ ; http://lestextesdesveilleurs.blogspot.fr/ ; lire aussi sur le site du Printemps Français le manifeste de La Révolution des Jonquilles.

 

 

Source: http://www.printempsfrancais.fr/2823/allocution-de-beatrice-bourges-devant-le-conseil-de-leurope-le-26-juin-2013/

 

 

- Appel à la "désobéissance civile" de Béatrice Bourges le 18 mai 2013

- Pour la Justice, l'Etat de droit, la civilisation, ONLR : Il se tient debout seul en face du ministère de la Justice

- Pour la civilisation, pour l'Etat de droit : on ne lâche rien

- Le "mariage" homosexuel : une horrible régression visant à la mise au pas des plus faibles, des enfants et des pauvres

Partager cet article
Repost0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 13:49

"Comme il  ya deux semaines en Turquie, il s'agit d'émeutes contre l'Oligarchie au pouvoir, contre ce que l'on appelle la "classe politique" et toutes ses collusions affairistes. Dans les deux cas, l'émeute surprend dans un pays en plein boom économique, là où des gouvernements populaires dans l'électorat rural docile est littéralement pris à froid dans ses grandes villes par des classes moyennes conscientes, révolutionnaires et prêtes à en découdre sur des prétextes politiques mineurs (le prix du ticket de bus au Brésil, ou l'abattage des arbres d'un jardin public à Istambul...) Au Brésil, l'Oligarchie maçonnique est elle-aussi cernée par l'émeute." (Le Lys noir)

 

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a5/Pedro_II_of_Brazil_1850.jpg/220px-Pedro_II_of_Brazil_1850.jpg« Le Brésil, qu'on n'a cessé de se présenter comme l'un des "pays du futur, est, beaucoup plus sûrement, un pays d'Amérique latine, ce qui implique un certain nombre de traits politiques et culturels qui ne se surmontent pas si aisément. Notamment parce que le Brésil répubicain naquit il y a un peu plus d'un siècle d'un complot oligarchique maçonnique contre l'empereur social Pedro II et que l'inconscient collectif en reste encore profondément marqué, notamment dans la population noire où le culte de Pedro II, de la régente Isabel et du "prince parfait" Luis est devenue une sorte de religion irrationnelle proche du sébastianisme dans son expression... »

 

 

 

 

« Le Brésil est en meilleure posture que d'autres pays de la région, tels que le Mexique, ou le Venezuela, qui est en train de s'effondrer et de se disloquer dans la confusion et la pénurie (ce qui explique sans doute qu'on n'en parle pas en Europe, car il ne faut pas faire de peine aux admirateurs de feu Hugo Chavez), mais il n'a pas du tout la flexibilité libérale qui existe au Chili et ne semble pas prêt de se doter de celle-ci.

 

Malgré tout ce que l'on raconte sur son miracle, le Brésil reste un pays sous-développé (son PIB le place au sixième rang des économies de la planète mais son PIB par tête d'habitants, le fait dégringoler au 76ème rang selon les statistiques de la Banque mondiale). L'index of Economic Freedom de la Heritage Foundation le classe au 99èlme rang mondial.

 

Dilma Roussef, comme Lula da Silva avant elle, n'est pas fasciste, mais elle est très socialiste. ... Dilma Roussef vient de promettre l'injection de cinquante milliards de reals (18,5 milliards d'euros) dans l'économie, sans dire où elle les prendrait, et un "referendum", dont nul ne sait sur quoi il portera. »

 

 

Sources: http://lysnoir.tumblr.com/page/2

 

Short URL: http://tmblr.co/ZlkVOwoSaaKa
Short URL: http://tmblr.co/ZlkVOwoSaWit

Short URL: http://tmblr.co/ZlkVOwoSaQ4C

Partager cet article
Repost0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 13:23
Partager cet article
Repost0