Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 12:49

 

 

 

 

Photo : Pause exaspération...

Nous avons vu hier qu'il y a un an, Bercy tablait sur des recettes fiscales de quasiment 300 milliards en 2013 et que ces recettes s’établiront finalement à 287,8 milliards d’euros en 2013, selon les nouvelles prévisions du gouvernement. Soit un trou qui dépasse allègrement les 10 milliards d’euros ! La Cour des Comptes n’a trouvé aucune raison à ce manquement.... Pourtant, l'explication est simple : les gens disent " NON! ça suffit!" à ce gouvernement d'autistes qui ne veut rien entendre !

 

Les Français sont en train d'arrêter de consommer, les gens travaillent moins pour ne pas passer dans une tranche d'impôt sur le revenu supérieure..., et la jeunesse fait sécession ! Pendant ce temps,  F. Hollande maintient "le cap" et la "stratégie du gouvernement" !

 

Pour l'exercice budgétaire 2014, Nicolas Doze explique sur BFM-TV hier 14 novembre qu'il y a un manque à gagner de recettes fiscales pour l'Etat de 11 milliards d'euros. La pression fiscale est si forte qu'un certain nombre de professions indépendantes vont moins travailler pour ne pas payer plus d'impôts.Trop d'impôt tue l'impôt et certains ne veulent pas engraisser d'avantage d'État obèse.

 

Source: http://www.youtube.com/watch?v=kMZH59QVyG4

via https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=559162800825923&id=545299165545620

 

Exemple : Overdose fiscale et grève des impôts en travaillant moins

 

 

 

Face à l'overdose fiscale, certains décident de moins travailler et prennent des vacances fiscales.
L'exemple de Faraj Chemsi, ce chirurgien dentiste que trop d'impôt incite à lever le pied, vérifiant le principe que trop d'impôt tue l'impôt.

 

Source: http://www.youtube.com/watch?v=0qKpJaLNUhk

 

 

 

. Croissance de - 0,1% : Nicolas Doze avertit : « Il ne faudrait pas que les recettes de TVA continuent à décliner »...

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 12:05

La jeunesse applique déjà la solution à la russe pour tous et fait sécession en fuyant les institutions de l'oligarchie. Deux tiers de la jeunesse veut s'expatrier... 80% ne souhaitent pas s'engager dans un mouvement politique ou un syndicat ! Le fossé entre les élites oligarchiques et le peuple réel se creuse toujours plus, mais F. Hollande maintient "le cap" et la "stratégie du gouvernement" !


 

 

Plus d’un tiers des 18-34 ans veut s’expatrier (sondage Opinion Way pour le Figaro Etudiant et France TV)

 

Plus de deux tiers des jeunes estiment que la société de demain ne leur permettra pas de réaliser leurs rêves, révèle un sondage Opinion Way (*) pour le Figaro Etudiant et France TV à l’occasion des Rencontres capitales, un ensemble de débats autour de la société de demain, qui se tiennent à Marseille jusqu’au 16 novembre.

 

 

À la question, «pensez-vous que la société de demain vous permettra de réaliser vos rêves», ils sont plus des deux tiers, à répondre par la négative. À l’instar de Chloe, 23 ans, en IUT de gestion urbaine, qui avoue «je n’ai pas confiance en l’avenir. Même en faisant des études, on n’est plus sûr de rien… J’espère pouvoir avoir un job qui me plaise, mais j’ai peur que ce ne soit pas le cas. Je ne crois pas que les jeunes pensent à réaliser leurs rêves en ce moment, ils veulent avant tout sécuriser leur avenir». Signe du pessimisme ambiant, 14% des jeunes de 18 à 35 ans se montrent très négatifs et indiquent en réponse à la question citée «Non pas tu tout».

 

[...] Face à une société de demain peu encourageante, la solution des jeunes est claire: le départ. Ils sont plus d’un tiers à souhaiter s’installer à l’étranger. Un chiffre confirmé dans la pratique par la Conférence des Grandes Écoles, qui indique qu’un quart des jeunes diplômés obtiennent leur premier poste à l’international. A l’ESCP-Europe, le chiffre atteint même...44%.

 

Plus alarmant, selon le sondage d’Opinion way, parmi les candidats au départ, quelque 41% envisage de s’installer définitivement hors de France. Comme Aude, 22 ans, étudiante en droit des affaires à Paris qui dit «souhaiter s’installer définitivement à l’étranger si un emploi s’offre à elle après un second master hors de France». Mais ce souhait est corrélé avec l’âge. Si la moitié des étudiants veut partir à l’étranger, mais ils ne sont plus que 31% de 25 à 29 ans et 22% de 29 à 34 ans. «Les ruptures de vie comme l’installation en couple, l’achat d’un premier appartement et l’arrivée du premier enfant diminue ce désir de départ et semble ancrer les jeunes actifs en France», note Pauline Misset.


[...] Dernier élément de l’étude, on y note plus que jamais une défiance vis à vis de l’engagement politique et syndical. Ils sont ainsi 80% à ne pas souhaiter dans les années à venir s’engager dans un mouvement politique, ni dans un syndicat. Et même plus de 40% à répondre: «Certainement pas». Seul engagement qui trouve grâce à leurs yeux, l’engagement associatif. Désenchantés peut-être, mais pas totalement défaitistes…

 

(*) Sondage réalisé du 7 au 12 novembre 2013 sur un échantillon représentatif de 505 jeunes âgés de 18 à 34 ans constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socio-professionnelle après stratification par région.

 

 

Source: http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/plus-d-un-tiers-des-18-34-ans-veut-s-expatrier-3416/

 

 

Pour aller plus loin :

 

. La solution à la russe pour tous !

. Faire sécession

. Les Sacrifiés - Film de soutien d'1 minute 51 aux entreprises de proximité

. La mafia syndicale 

. Vous travaillez toujours plus pour l’État que pour vous : 53% des revenus moyens d'un Français vont dans la poche de l'Etat

. Les salariés français travaillent jusqu'au 26 juillet pour financer les dépenses publiques : le taux des prélèvements obligatoires atteint 56,6%

. Jeunesse trahie : La Jeunesse, grande perdante de la "soi-disant" réforme des retraites du président Hollande

. Régression sociale pour tous : Rejetée au Sénat, la pseudo "réforme" des retraites sera quand même votée à l'Assemblée nationale

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 09:13

 

http://www.michelledastier.com/images/sc%C3%A8nes%20de%20la%20vie/evolutionnisme-porc-textes.jpg

 

Les collaborateurs de la Garde des Sceaux recevraient chaque jour dans leurs courriers, cercueils miniatures et lettres d'insultes. Les attaques racistes contre Chritiane Taubira ne sont que les conséquences d'une société qui réagit violemment à une agression qui vient d'abord de l'Etat avec le soit-disant "mariage" homosexuel. Probablement pas un simple racisme contre elle.

 

La fameuse phrase "la guenon mange ta banane" criée par des enfants n'est pas si incohérente que ça puisque si l'homme descend du singe comme l'enseigne l'éducation dite "nationale", Christiane Taubira en toute cohérence... devrait être fière de ses origines ! Pour les Chrétiens qui croient que l'homme a été créé à l'image de Dieu, dire que l'homme descend du singe est une insulte et un blasphème. Mais pour Taubira, Peillon et consorts, la comparaison avec une guenon ne devrait pas leur poser de problème. C'est tous les ministres, indifféremment de leur couleur de peau, qui devraient être comparés à des singes ou à des porcs vu leur politique animalisante, leur loi volontariste de déconstruction de la famille, qualifiée de "réforme de civilisation" par Christiane Taubira.

 

La première violence ne vient-elle pas du gouvernement qui traite les enfants comme des chiens abandonnés qu'on peut adopter à sa convenance (via une fabrication d'orphelins par la loi ) ? Il ne faut donc pas que la ministre s'étonne ensuite de la violence des réactions ! 

 

En réalité, Taubira se moque de ces insultes, on pourrait presque dire qu'elle les appelle de ses voeux tant elle s'en sert comme levier pour diviser la société et la cliver entre racistes et antiracistes, donner de l'air à son parti politique, lui donner de l'oxygène au moment où les socialistes sont en passe d'être asphyxiés sous le poids de leur intransigeance fiscale et de leur fanatisme dogmatique anti-famille avec le soit-disant "mariage" gay, faire diversion sur les autres problèmes bien plus sérieux (chômage, crise de l'euro, crise de l'identité, insécurité, impôts...)


 

 

 

Source video: http://video.lefigaro.fr/figaro/video/taubira-sa-nouvelle-vie-sous-haute-protection/2840004063001/

 

 

. "La Volonté générale ne pouvait que finir par vouloir changer toutes les lois, aujourd'hui la loi naturelle, demain peut-être les lois de la gravitation universelle" (Jean-Claude Martinez)

. «Mariage» homosexuel : La décision du Conseil constitutionnel ou l'immixtion du spirituel maçonnique dans les affaires temporelles

. "La Révolution n'est pas terminée" (Vincent Peillon) : la femme à travers les siècles !

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 18:54

À propos du mauvais chiffre de la croissance de - 0,1 % au 3e trimestre 2013, l'économiste Nicolas Doze avertit : « Il ne faudrait pas que les recettes de TVA continuent à décliner »...

 

 

 

 

L'économiste Nicolas DOZE explique :

 

"C'est un mauvais chiffre, on attendait plutôt zéro ou 0,1, L'autre mauvais chiffre c'est l'investissement - 0,6%. C'est le seul vrai moteur de l'activité l'investissement. Il recule plus encore qu'au 2e trimestre.

 

Il y a quatre pays en Europe qui font moins bien que nous. Vous en avez trois en zone euro qui sont la Grèce, le Portugal et l'Espagne et un dans l'Union qui est la Hongrie."

 

Nicolas Doze avertit :

 

"Il ne faudrait pas rater le train de la reprise parce que c'est bien ce qui risque d'arriver si on continue à faire tout le contraire des autres. C'est-à-dire partout on baisse les dépenses publiques, on baisse l'impôt sur le sociétés, nous on maintient les dépenses publiques et on augmente l'impôt sur les sociétés. Attention à ne pas rater le train de la reprise."

 

Sur la prévision d'une croissance de 0,1, 0,2% à la fin de l'année, Nicolas Doze avertit là aussi :

 

Rentrées fiscales en baisse : la résistance passive commence à porter ses fruits

"Il ne faudrait pas que les recettes de TVA continuent à décliner (nous le disions en juin dernier, les recettes fiscales baissent..., elles ne rentrent pas - fallait pas être sorcier pour le prévoir ! - car les gens se sont arrêtés de consommer (résistance passive)..., travaillent moins pour ne pas payer d'impôt confiscatoire, etc., NdCR.). Mais de toutes façons, + 0,1 ou 0,2 % c'est de la stagnation."

 


Note de Christ-Roi. Le gouvernement vient de revoir ses prévisions de recettes fiscales à la baisse. Il y a un an, Bercy tablait sur des recettes fiscales de quasiment 300 milliards. Ces recettes s’établiront finalement à 287,8 milliards d’euros en 2013, selon les nouvelles prévisions du gouvernement. Soit un trou qui dépasse allègrement les 10 milliards d’euros ! [L]a Cour des Comptes n’a trouvé aucune raison à ce manquement....


 

. F. Hollande maintient "le cap" et confirme "la stratégie" du gouvernement

. Résistance passive : Ces professions qui travaillent moins pour payer moins d'impôts

. Croissance négative de - 0,1% au 3e trimestre 2013 (INSEE)

. Rentrées fiscales en baisse : La Résistance passive commence à porter ses fruits (10 juin 2013)

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 16:45

Convergence des luttes, coagulation, fédération des mécontements : dans un article intitulé "Il faut pousser ce système vers les poubelles de l'Histoire" publié sur sur Boulevard Voltaire le 12 novembre, au lendemain des sifflets et des huées de F. Hollande lors de la commémoration du 11 novembre, François Teutsch évoque, lui aussi, le grand moyen perçu par de plus en plus de personnes comme la meilleure façon pour le peuple réel de vaincre l'Oligarchie, c'est-à-dire l'agrégation des mouvements de contestations, la fédération des mécontentements. Ce que le philosophe Henri Hude nomme  « réunion des membres du corps social, devenus solidaires »

 


La division, la culpabilisation, la diabolisation et l'exacerbation victimaire communautariste n'est plus de mise, laissons ça aux collabos !

 

hollande-trash

 

Il faut pousser ce système vers les poubelles de l’Histoire

 

Le 12 novembre 2013

 

Le pouvoir est vacant. Un État sans chef, un gouvernement sans pilote, un Parlement qui ne représente plus que lui-même ; des partis déconsidérés, épuisés en vaines querelles. Derrière le décor, le vide…

 

[...] Il faut donc souhaiter qu’à leur tour les fonctionnaires se révoltent. Là, peut-être, le pouvoir tombera. Parce que nous n’avons rien d’autre à espérer, aucune alternative : les incapables remplaceraient les nullités en cas d’alternance ? C’est par une élection législative que notre peuple reprendra son destin en main ? Il faut cesser de se payer d’illusions, de se gargariser de postures « républicaines » qui ne signifient plus rien, et s’interroger sur la meilleure manière de faire tomber l’édifice vermoulu avant qu’il ne s’écroule en poussière sur nos têtes.

Il n’y a qu’un cap à tenir : fédérer les mécontentements pour pousser, ensemble et dans le même sens, ce système vers les poubelles de l’Histoire. Le bonnet rouge orné d’un écusson familial rose sera-t-il, à l’occasion d’un gigantesque mouvement populaire le 26 janvier prochain, le signe de ralliement ? Qui fera entendre le sourd grondement du peuple en colère ? Qui portera la responsabilité de le dresser contre l’oppression, de l’emmener jusque dans les lieux du pouvoir ? Qui osera enfin lui crier d’envahir Paris ?

En cette année 2014, le pays réel honorera ceux qui ont versé leur sang pour la France. En mémoire de nos ancêtres, n’ayons qu’un mot d’ordre : « Courage, on les aura ! »

 

 

Source: http://www.bvoltaire.fr/francoisteutsch/il-faut-pousser-ce-systeme-vers-les-poubelles-de-lhistoire,40808

 

 

. Réunion et solidarité : Comment nous allons gagner (Henri Hude)

. Validation du mariage gay : la loi au-dessus de la nature ! (François Teutsch)

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 16:45

 

Et après la révolte ? Louis xx, roi de france, réunit les français, la république les divise !

Dans un article intitulé «  Rebâtir le bien commun. Discours à Washington » du 5/11/2013, le philosophe Henri Hude aborde certains thèmes que nous traitons régulièrement sur votre blog préféré pour expliquer que « la défaite de l’oligarchie est de loin le scénario plus probable ». 

 

 

3

Comment nous allons gagner

 

 

 

Je ne suis ni prophète, ni fataliste, mais sans prétendre pénétrer les secrets de la Providence, il y a certaines lois régissant le développement des choses humaines et que la raison peut savoir dans une suffisante mesure. La culture morale et politique classique, ou la pensée stratégique, sont des exemples d’une telle sagesse permettant de s’orienter non sans sécurité vers l’avenir[4].

 

 

 

 

 

L’oligarchie divise pour régner. [un moteur : la révolution ; une différence de potentiels ou de pôles (DDP), c'est la haine dans l'inégalité et l'exacerbation des différences, la division; et un courant, le "suffrage universel"... NdCR.)]

 

 

 

Elle détruit :

 

les familles et la vie, ainsi que les cultures substantielles,

 

2° les emplois,

 

3° les entreprises de taille modeste ou intermédiaire.

 

Tous les membres du corps social qu’elle opprime, elle les frappe et les opprime séparément.

 

Elle opprime tout particulièrement la jeunesse, privée de tout avenir économique sérieux.

 

Elle utilise pour diviser les vieilles idéologies, les vieilles rhétoriques, les vieux clichés, les structures éculées de la politique présente.

 

Elle utilise une organisation des partis qui ne représente plus rien et empêche la représentation.

 

Elle utilise des syndicats soi-disant marxistes, dont beaucoup ne sont plus que des états-majors sans troupes, qui sont tout à fait impuissants, souvent corrompus, et qui ne servent qu’à empêcher d’exister une défense sérieuse des intérêts du travail et notamment de la jeunesse. Nous aurions dû avoir ici, à cette table, un représentant courageux du monde du travail, un vrai défenseur des salariés. Il a été malencontreusement empêché. Il sera là lors de notre prochaine rencontre.

 

Servent aussi l’oligarchie ces médias trompeurs qui mystifient en entretenant inlassablement l’illusion que le théâtre d'ombres signifie encore quelque chose.

 

 

 

 

 

 

 

L’oligarchie est condamnée par l’union des membres du corps social

 

 

 

Parce que l’oligarchie ne règne qu’en divisant et mystifiant, son pouvoir est condamné, parce qu’elle ne peut plus ni mystifier, ni diviser. Son pouvoir est condamné par la réunion des membres du corps social, devenus solidaires, dans les territoires, au moment même où ils se libèrent des illusions.

 

Ainsi allons-nous nous réapproprier le crédit et la monnaie, rebâtir notre industrie, instaurer une laïcité effective en mettant à bas la dictature d’une culture nihiliste érigée en religion d’Etat, restaurer la démocratie.

 

Telle est la détermination qui est destinée à se renforcer dans une prise de conscience continue au cours des mois et années qui viennent.

 

Face à cette marée montante, l’oligarchie est privée de toute vision nationale, européenne ou globale, sauf de s’accrocher au pouvoir et de continuer sa prédation en radicalisant ses dogmes, en supprimant les libertés des Français, en leur volant leur travail et leur propriété, et en essayant de les affaiblir mentalement par la corruption des mœurs et la confusion des idées.

 

Ce travail de destruction peut obtenir des succès, mais comme nous sommes en fin de cycle, la défaite de l’oligarchie est de loin le scénario plus probable. Comme me disait il y a quelques jours un jeune professionnel, les oligarques sont encore en position de négocier honorablement leur départ. S’ils choisissent de s’accrocher et de tyranniser, ils finiront très mal.

 

Source: http://www.henrihude.fr/mes-reflexions/50-democratiedurable/317-2013-11-05-21-26-47

 

 

Pour aller plus loin :

 

 

. Et après la révolte ? Louis XX, Roi de France, réunit les Français, la République les divise !

. Mettre de l'amour entre les personnes et cesser de voter

. Faire sécession

. Sécession : deux tiers de la jeunesse veut s'expatrier, 80% ne souhaitent pas s'engager dans un mouvement politique ou un syndicat

. Le vrai bilan de la république dite "libre & égale"

. La crise de la modernité et les moyens d'en sortir

. République absolue et nihilisme d'Etat : les moyens d'en sortir

. La guerre entre le peuple réel et l'Oligarchie est déclarée le 17 mai 2013

. Le peuple français fait face à une entreprise totalitaire (Henri Hude, mars 2013)

. La destruction méticuleuse et déterminée de la famille par la république depuis le XIXe siècle

. Principe du moteur de la Révolution

. "Complot qui n'existe pas". Comment fabriquer des dégénérés?

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 16:52

La ruée pour tous se confirme.. Et "Mediapart" d'expliquer à l'avance :

 

"Le Jour de Colère n’est en rien le fruit de quelconques partis ou groupuscules extrémistes surfant sur la vague d’exaspération légitime des Français, mais est une initiative de citoyens ordinaires excédés par la destruction systématique de tous les repères de notre société" 

 


 

Ils reculent, c’est donc le meilleur moment pour avancer !

La colère gronde en France, la jacquerie fiscale s’étend, et notre gouvernement développe des symptômes de cécité et de surdité aigues face à ceux qui demandent un changement de cap radical. Notre Président se retranche dans son palais, en témoigne les voies de circulation interdite aux piétons après 21 heures aux abords de l’Elysée. Quand il en sort, c’est pour se faire copieusement huer. Après les cérémonies du 14 juillet, la commémoration du 11 novembre confirme que sa cote de popularité s’élevant à 21% n’est pas imméritée.

Pendant que la grande dégringolade est en cours, la pire crainte du gouvernement et de sa  précaire majorité – réforme des retraites rejetée à l’unanimité au Sénat (mais qui sera quand même votée à l'Assemblée nationale.., NdCR.) rappelons-le – est en voie de réalisation : la coagulation.

La « coagulation » est le nom de code du pouvoir pour désigner l’agrégation des mouvements de contestation, aux intérêts a priori divergents, réunis en une formidable révolte. Cette crainte explique les récentes reculades de nos ministres – sur l’écotaxe et la taxation de l’épargne entre autres. Pourtant, malgré la volonté de nos ministres de vouloir à tout prix segmenter les sujets pour qu’ils continuent à paraitre distincts, des ponts sont franchis et les barrières sautent. Les bretons nous ont ouvert la voie. Patrons de PME et syndicalistes défilaient main dans la main pour sauvegarder leurs intérêts communs : à savoir leur emploi, et donc la capacité de vivre dignement du fruit de leur travail.

Sur les réseaux sociaux, une initiative fait son chemin : Jour de Colère (à suivre ici pour Facebook, et pour Twitter).


Voici le manifeste :

 

« Parce que nous avons tous au moins une raison d’être en colère contre ce gouvernement qui:

N’écoute pas le peuple
Matraque les contribuables
Affame nos paysans
Enterre notre armée
Libère les délinquants
Déboussole nos enfants
Réduit nos libertés
Assassine notre identité
Détruit nos familles


TOUS A PARIS LE 26 JANVIER! »

 

L’équipe Hollande Dégage, qui s’est fait connaitre cet été par le tour des plages en ULM tractant une banderole appelant à la mise en retraite anticipée de notre Président, s’est associé à l’évènement.

L’appel officiel à ce grand rassemblement de Français mécontents a été lancé officiellement par le dépôt d’une banderole sur un portique écotaxe au-dessus du périphérique parisien.

Si vous n’avez pas vu la vidéo, une séance de rattrapage vous est proposée ici.

Et maintenant, à vos agendas ! Notre pays a besoin d’un puissant électrochoc pour exiger un changement de cap radical à propos de tous les éléments non négociables évoqués dans le manifeste.

N.B. : Attention à la désinformation et aux tentatives honteuses d’amalgame de ce gouvernement. Le Jour de Colère n’est en rien le fruit de quelconques partis ou groupuscules extrémistes surfant sur la vague d’exaspération légitime des Français, mais est une initiative de citoyens ordinaires excédés par la destruction systématique de tous les repères de notre société qui font la grandeur de notre pays.

            Rappel des liens :

Site internet : http://www.jourdecolere.com/

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Jour-de-Col%C3%A8re/1385116125061074?fref=ts

Twitter: https://twitter.com/JourDeColere

Hashtag: #JourDeColere et #JDC

 

Le Collectif Jour de Colère

 

 

Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/jour-de-colere/121113/appel-une-manifestation-nationale-le-26-janvier-2014

 

 

. Et après la révolte ? Louis XX, Roi de France, réunit les Français, la République les divise !

. Démocratie réelle pour tous : Rendez-vous pour tous les contribuables le 1er décembre devant le palais de l'Elysée (Printemps Français)

. Béatrice Bourges évoque la "convergence des luttes" [audio]

. Ruée pour tous : la prise d'assaut des chateaux commence. Des manifestants bretons attaquent la sous-préfecture de Morlaix

. Suspension de l'"écotaxe" : Flanby envoie le signal de la ruée pour tous !

. Le trio maléfique - le grand dessein socialiste : la déstructuration de la société

. Faire converger les luttes et les mécontentements et les diriger contre l'Oligarchie

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 10:28

 

Les élites oligarchiques dans un bel élan de communion anti populaire ne cessent de s'offusquer que le président de la république F. Hollande ait pu être sifflé et hué un jour de 11 novembre..., jour de commémoration de l'armistice de 1918, - un "outrage" pour les socialistes qui pourtant n'avaient cessé jusqu'ici de nous expliquer que la démocratie était la déconstruction de tous les repères traditionnels afin d'arracher les citoyens aux déterminismes.., familiaux, ethniques, sociaux, intellectuels, dixit Vincent Peillon, ministre de l'"Education nationale" ! -..., en qualifiant les opposants et les manifestants d'être des fachistes d'"extrême droite" (!), alors que précisément ces manifestants résistent contre le néo-fascisme mondialiste nihiliste et déconstructeur qu'incarne F. Hollande...

Ce que les journalistes et les grands medias ne disent pas non plus, c'est que ce n'est pas le 11 novembre qui a été conspué, c'est F. Hollande et sa clique diviseuse et génocidaire qui l'a été !


Quand « le souverain » apparait comme un usurpateur

 

12/11/2013

 

Notre faune politique n’a décidément rien compris. Avec une bonne dose d’hypocrisie, droite et gauche s’indignent, ce matin, que le président de la République ait pu être sifflé sur les Champs Elysées et à Oyonnax, hier, lors des cérémonies du centenaire de la guerre de 14. Et chacun y va de sa petite tirade sur « le respect dû aux morts pour la France », dû au chef de l’Etat « qui incarne la France », dû à « l’Union sacrée », etc.

Certes, et nous le notions dès hier, les circonstances étaient peut-être mal choisies pour exprimer son rejet, sa haine de François Hollande… si ce n’est –et tout est là- qu’on peut désormais se demander si, précisément, l’actuel chef de l’Etat incarne réellement la France, peut légitimement évoquer l’Union sacrée et a vraiment le droit de se draper dans le drapeau français.

... On lui reproche [à F. Hollande, NdCR.] à la fois la hausse insupportable des prélèvements obligatoires, les solutions dérisoires (et à la limite de l’escroquerie) qu’il veut mettre en œuvre pour relancer l’emploi ou du moins tricher sur les chiffres [via des emplois aidés avec l'argent public qui entraîneront un creusement supplémentaire du tonneau des danaïdes de la dette, NdCR.], son manque d’autorité pour arbitrer entre ses propres ministres, la chienlit généralisée qui règne dans les allées du pouvoir.

Mais quand il est hué devant l’Arc de Triomphe ou le monument aux morts d’Oyonnax, c’est tout autre chose et c’est beaucoup plus grave encore. Ce n’est plus seulement contre la politique économique, l’écotaxe, les fermetures d’usines ou les contrats d’avenir que ces Français protestent. Ils s’insurgent contre la conception même que semble se faire Hollande de la France, « une France qui n’est plus la France » [Voir la déclaration collector de Manuel Valls : « Historiquement, c'est la gauche qui a inventé la nation, en 1789 », NdCR.], qu’il veut ouverte à tous les vents, où l’on régularise à tour de bras les clandestins, qui s’aligne docilement derrière Washington et Bruxelles, où l’on voudrait faire voter les étrangers et achever les grands malades, où l’on marie les homosexuels, où l’on réhabilite les déserteurs.

[...] la France souffre plus encore d’une épouvantable crise morale. Non seulement les Français n’ont plus d’Etat mais ils n’ont plus de patrie, plus de Nation. Or, c’est précisément au chef de l’Etat d’incarner ces « mythes » indispensables.

[...] C’est « le souverain » lui-même qui est rejeté pour cause de « trahison » et ce n’est pas parce qu’il dépose des gerbes devant les monuments aux morts ou que son amie Anne Hidalgo est allée s’incliner devant la tombe de Colombey-les-deux-Eglises ( !!) qu’il trouvera la moindre légitimité.

Ses derniers fidèles reprochent à ceux qui l’ont conspué de « ne pas aimer la France ». C’est justement ce dont de plus en plus de Français l’accusent. Et certains le font dans des lieux symboliques.

 

 

Source: Quand « le souverain » apparait comme un usurpateur, Le Blog de Thierry Desjardins

http://www.thierry-desjardins.fr/2013/11/quand-le-souverain-apparait-copmme-un-usurpateur/

 


. 11 novembre : F. Hollande sifflé et hué, 73 manifestants interpellés

. Chute prochaine de la république ? Les signes s'accumulent. Un cavalier de la garde présidentielle chute en suivant F. Hollande ce 11 novembre 2013

. F. Hollande lance les commémorations du centenaire de la Ière guerre mondiale

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 19:34

Il n'est pas sûr qu'une pétition change grand chose compte tenu qu'une pétition de 700000 personnes contre le "mariage" homosexuel a été mise à la poubelle. Mais un petit film très bien fait quand même.

 

 

Source : http://youtu.be/3q4QfE35goY

via https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=557969977611872&id=545299165545620

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 15:33

Mise à jour 19.01.2016

Il est temps de dresser le bilan de ce régime théocratique de droit occulte, anti-laïque, anti-démocratique ... qui a fait litière des droits du peuple réel.

 

Alors que le tonneau des danaïdes de la dette ne cesse de se remplir, ainsi que les impôts, alors que les caisses de l'Etat se vident... (cherchez l'erreur!..), les dépenses augmentent, la croissance diminue, le pouvoir d'achat baisse (!), il est plus que temps de faire enfin le vrai bilan de ce régime corrompu qui a prétendu libérer le peuple français pour mieux l'asservir, prétendu lui apporter cette égalité refusée au XVIIIe siècle par les mêmes élites qui nous gouvernent aujourd'hui pour mieux l'asservir aujourd'hui avec des écarts de richesses jamais atteints dans l'histoire de l'humanité, et verser l'impôt à des fermes privées... telles que Goldman Sachs, comme au temps des seigneurs du "Moyen Âge"...

 

Les buts affichés par les oligarques ont permis de donner le change et de faire croire que les élites travaillaient dans l'intérêt du peuple alors qu'ils n'étaient que mensonges et sortilèges émanant des forces de l'ombre, destinés à tromper le peuple par des fables, des tours de magie comptable, et des mythes qui fondaient leurs privilèges comme la création d'argent par l'emprunt sur le dos des générations futures (une invention d'un certain Necker, banquier "libéral" au XVIIIe siècle..), le peuple dit "souverain", leurs élections dites "nationales", toutes truquées où la "souveraineté nationale" est confisquée par l'oligarchie depuis 1791.

 

  Gouvernement-vs-peuple.jpg

Gouvernement vs peuple,

Source: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=557672940974909&set=a.549128598496010.1073741827.545299165545620&type=1

 

Une mortalité au plus haut depuis l'après-guerre, une classe de riches de plus en plus riches et une classe de pauvres de plus en plus pauvres, des écarts de richesses de plus en plus importants, un peuple en voie d'esclavagisation par la dette et l'impôt, le droit de propriété détruit.. (un vieux programme des Illuminés de Bavière du XVIIIe siècle réalisé à la lettre.. mais chut "il n'y a pas de complot!" nous disent les collabos...), l'individu laissé isolé et démuni face à un Etat Leviathan (Cf. "jacobinisme libéral" issu de 1789), la famille (dernier corps intermédiaire encore debout face à l'Etat totalitaire dit "libéral"), détruite, 73 manifestants exerçant leur liberté d'expression en criant "Hollande démission" ce 11 novembre 2013, arrêtés, "un outrage" pour les élites oligarchiques coupés du peuple.., voilà le vrai bilan de la république oligarchique dite "libre & égale"... Une France transformée en pays du Tiers monde.

 

Il est temps de faire le bilan de l'oligarchie. A vous de compléter ce droit d'inventaire...

 

Puisque ils n'ont cessé de nous dire que participer à la vie politique était un devoir...

 

Et qu'ils n'ont cesser de nous dire que le peuple était "Le Souverain" ! Nous allons le leur rappeler !

 

 

Pour aller plus loin :

 

> Les 1 % les plus riches du monde possèdent plus que les 99 % restants (18.01.2016)

> Des impôts dix fois supérieurs à ce qu'ils étaient avant 1789 !

> Taxes et impôts : 10 % du PIB en 1914, près de 50 % en 2012

> Vous travaillez toujours plus pour l’État que pour vous : 53% des revenus moyens d'un Français vont dans la poche de l'Etat

>  "Liberté & Egalité" : Les inégalités entre les Français se creusent

> Le nombre de sans-domicile a bondi de 50% depuis 2001 (INSEE)

> Le nombre de SDF en hausse de 44% en 11 ans

> "Liberté & égalité" : Depuis la crise de 2008, les écarts de richesse continuent de se creuser (INSEE)

> La dette française va exploser tous les records en 2014

> Le changement c'est maintenant : baisse "historique" du pouvoir d'achat (27 mars 2013)

> Moi président augmente les impôts en 2013 et 2014

> Le fiasco budgétaire de François Hollande : les impôts augmentent, le déficit aussi..

> François Hollande augmente la dette sans croissance. Cherchez l'erreur !

 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 13:32

Le Printemps français a son symbole, bien imaginé : le R de "Révolution" inversé, c'est la contre révolution. Non pas une "révolution contraire" mais le contraire de la révolution... 

Photo : La résistance a son symbole ! Le R de "Révolution", inversé : c'est une contre-révolution que nous menons. La flèche qui entraîne l'homme vers le haut et vers l'avenir... Un symbole rapide et facile à faire. Un signe de ralliement, à partager et utiliser sans modération !

 

La résistance a son symbole !

Le R de "Révolution", inversé : c'est une contre-révolution que nous menons. La flèche qui entraîne l'homme vers le haut et vers l'avenir...

Un symbole rapide et facile à faire. Un signe de ralliement, à partager et utiliser sans modération !

 

 

Source: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=380831555383474&set=a.280188552114442.1073741829.275129749286989&type=1

 

 

. Contre le Nouvel Ordre mondial : en finir avec la "révolution" (Ière partie)

. Et après la révolte ? Louis XX, Roi de France, réunit les Français, la République les divise !

. Le pape François incite à la révolte contre le "système globalisé"

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 23:27

Après  le premier vol présidentiel de François Hollande frappé par la foudre le 15 mai 2012, après l'explosion accidentelle lors de la répétition du spectacle "1789, les amants de la Bastille" , qui fit un mort le lendemain, un cavalier de la garde présidentielle a chuté aujourd'hui en suivant un F. Hollande à nouveau sifflé et hué ce 11 novembre 2013. Ca commence à faire beaucoup comme signes de mauvais augures pour la république dite "française"...

 

 

Une video déjà vue plus de 17000 fois en quelques heures aujourd'hui, rapportée par Pierre Jovanovic sur son blog, qui explique :

 

Je ne sais pas trop comment je me suis trouvé exactement là où il le fallait, surtout en tenant compte de la longueur des Champs-Elysées... toujours est-il que j'ai involontairement filmé un incident hautement symbolique lors de l'arrivée de François Hollande pour la cérémonie du 11 novembre 2013. Contrairement à ce qu'a déclaré Manuel Valls, il n'y a pas eu que "quelques individus" qui ont hué le président. François Hollande a été copieusement et massivement sifflé aussi bien à sa montée qu'à sa descente des Champs et vous allez pouvoir juger sur pièces. Là où je suis resté doublement scotché, ce fut à la chute de ce cavalier de la Garde Républicaine qui a été même un peu piétiné par les chevaux et qui manifestement s'est fait très très mal en retombant sur les pavés. Comme vous le voyez sur les images, le garde républicain a du mal à s'en remettre.

 

Après que son avion ait été frappé par la foudre lors de son tout premier déplacement présidentiel, cette fois c'est un garde la République Française qui tombe de son cheval en le suivant... Même si vous ne croyez pas aux signes, avouez que là c'est vraiment fort de café.

 

PS: Le cheval, parfaitement discipliné, à continué, lui, à accompagner Hollande. Mais comme il a des ornières, œillères on le comprend. Surréaliste.

 

http://www.jovanovic.com/blog.htm

 

. La franc-maçonnerie tombera (Marthe Robin)

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 14:11

http://idata.over-blog.com/3/97/91/08/Erasmus/francois-hollande-affiche-le-changement-c-est-maintenant.jpgAprès le bide du 14 juillet 2013 qui vit pour la première fois dans l'histoire un président de la république sifflé et hué le jour de leur fête dite "nationale", F. Hollande, l'homme du "changement c'est maintenant", a de nouveau été sifflé... aujourd'hui, en ce 11 novembre "nouveau" qui devait être, selon les voeux du "président de la France apaisée" (thème de campagne présidentielle de F. Hollande en 2012), un grand moment d'unité nationale et de «mémoire partagée» ... pour la célébration de l'armistice de 1918.

 

Le Figaro rapporte que « plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées pour avoir hué et sifflé le président de la République sur les Champs-Élysées. Des appels à perturber les cérémonies circulaient depuis dimanche sur Internet. 73 manifestants venus conspuer le chef de l'État aux Champs Elysées ont été interpellés en fin de matinée. Des manifestants rassemblés près de la place de l'Etoile et sur les Champs-Elysées ont hué le président au passage de son cortège. Des slogans comme «Hollande, ta loi on en n'en veut pas» ou «Hollande démission» ont retenti et des personnes portant un bonnet rouge, symbole des opposants bretons à l'écotaxe, ont conspué le gouvernement. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls [est sorti de sa torpeur où l'avait plongé les Bonnets rouges, NdCR.] a condamné ces manifestations, peu après 12h30. «Ça suffit! On ne peut pas mettre en cause les valeurs de la République en ce 11 novembre, qui est un jour de recueillement pour nos morts», a déclaré le ministre, silencieux depuis plusieurs jours. »[silencieux depuis le début de la révolte des Bonnets rouges, la prise d'une sous-préfecture..., le sabotage de radars et la destruction des portiques fiscaux sur les voies routières qui se répand des départements de la Bretagne à l'ensemble du territoire en passant par les départements de Seine-Maritime, Nord, Allier, Rhône-Alpes, Isère, Gard, Bouches-du-Rhône, Lot-et-Garone, Landes, Charente-Maritime, Deux-Sèvres. Depuis ces évènements on n'entendait plus Manuel Valls le chimique "quand même" ! NdCR.].


Photo de Pascal Broyer.

 

 

 

 

(Source : LeFigaro.fr, "11 novembre : Hollande hué, 73 manifestants interpellés, Mis à jour le 11/11/2013 à 13:20 Publié le 11/11/2013 à 12:47).

 

On apprendra demain que F. Hollande a mal vécu son 11 novembre nouveau... "Qui sème le vent récolte la tempête" dit le dicton populaire..

 

Pour aller plus loin, rappels de quelques exploits du président du "changement" :

 

François hollande a mal vécu son 14 juillet, bide de l'audience télé

. François Hollande a mal vécu son 14 juillet, bide de l'audience télé (16 juillet 2013)

. 14 juillet pour tous : bide historique, Hollande sifflé sous les huées

. Hollande : florilège des promesses non tenues an I (14 août 2013)

. F. Hollande lance les commémorations du centenaire de la Ière guerre mondiale (7 novembre 2013)

. Accueil de François Hollande à Florange sous les huées et les sifflets (26 septembre 2013)

. Les Français en colère de plus en plus nombreux pour accueillir François Hollande à chacun de ses déplacements

Un peu plus d'un an après son élection, hollande est déclaré

. Un peu plus d'un an après son élection, Hollande est déclaré "pire que Sarkozy" par ceux qui l'ont élu (25 août 2013)

. Comment Hollande a augmenté la retraite de son ami Bartolone et va baisser la vôtre (11 juin 2013)

. La dette française va exploser tous les records en 2014

. Le changement c'est maintenant : baisse "historique" du pouvoir d'achat (27 mars 2013)

. Moi président augmente les impôts en 2013 et 2014

. Le fiasco budgétaire de François Hollande : les impôts augmentent, le déficit aussi..

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 09:32

La grande peur de l'oligarchie : la jonction des mécontentements... En Bretagne, des gens de gauche qui ont voté socialiste (les Bonnets rouges) manifestent contre un gouvernement de gauche qui assassine le peuple par ses impôts et ses taxes à un niveau tel qu'il dépasse de 16 points celui de 1788. Il faut dire qu'à part l'incroyable régression sociale du "mariage" homosexuel, la gauche n'a plus rien à proposer !

Le sortilège artificiel de l'enfermement idéologique à gauche et à droite, soigneusement conçu en 1789 par une clique d'oligarques violents, pour diviser la société, prendre le pouvoir, le conserver et prospérer sur cette division, en exaçerbant les différences et en mettant la haine dans les inégalités..., explose en plein vol !

 

Bientôt le retour du Roi !

 

La contestation contre l'action du gouvernement dépasse le traditionnel clivage gauche-droite, selon un sondage CSA pour BFMTV.

 

 

La grogne gagne du terrain. Deux Français sur trois affirment être prêts à se mobiliser, selon un sondage CSA pour BFMTV diffusé jeudi (7 novembre 2013, NdCR.). La question: «Vous personnellement, seriez vous prêt à vous mobiliser, par exemple en manifestant dans la rue, pour protester contre le niveau des impôts aujourd'hui en France et défendre l'emploi?».

 

Les sondés sont 67% à répondre être prêts à se mobiliser personnellement, par exemple en manifestant dans la rue, dont 30% «certainement». A l'inverse, un tiers d'entre eux qui n'ont pas compris le sortilège du clivage opéré en 1789 affirment ne pas y être prêts et 9% ne le sont «certainement pas»...

 

Source: http://www.lefigaro.fr/social/2013/11/07/09010-20131107ARTFIG00375-impots-emploi-les-deux-tiers-des-francais-prets-a-se-mobiliser.php

 

Petit à petit, la vérité sur ce régime oligarchique fait son chemin, les gens ne se laissent plus conter les fables républicaines ni enfermer dans la discipline des partis. Un vent de liberté se lève !

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 22:07
 En fait à l’approche des élections municipales et européennes, il est habile de dire que la loi de finances pour 2014 sera celle des bonnes nouvelles. Les électeurs n’attendent que cela. De son côté Hollande a peaufiné la manœuvre en parlant de « pause » …un an avant la date prévue. C’est vouloir faire oublier un peu vite la hausse de la TVA qui va entrer en application en janvier prochain (le taux intermédiaire passant de 7 % à 10 % et le taux « normal » monte de 19,6 % à 20 %). Ce qui pour les ménages représente un coût de 6 milliards d’euros (reversés aux entreprises en crédit d’impôt compétitivité). De plus les mêmes ménages moyens sont touchés par le biais de la refonte du quotient familial, la baisse des niches fiscales. Ce doit être ce que Hollande appelle la pause. Même des chroniqueurs de gauche ont parlé d’entourloupe pour décrire le fossé entre les promesses faites par le sieur Hollande aux ménages des classes moyennes et les réalités de ce qu’il va leur aspirer. Ne paieront pas que les riches.
 
Michel LEBLANC
 
Extrait du n° 679 (Novembre 2013) de Lectures Françaises

Source : http://www.lectures-francaises.info/2013/11/lenfer-fiscal-les-familles-sont-les.html

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 18:35

 

 

Source : http://www.youtube.com/watch?v=eJqa7iZMnG8

via https://www.facebook.com/PrintempsFrancaispourTous/posts/380466075420022

 

Rediffusion :

 

La République a menti

 

Pour aller plus loin :

. Comprendre les Lumières : aux sources de la prolétarisation du monde ouvrier

. Alerte aux livres d'histoire mensongers !

 

Le plus grand mensonge de la République française (Reynald Secher)

 

 

Le mensonge pour tous

 

 

 

. Le vrai bilan de la république dite "libre & égale"

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 09:07

 

Finissons-en avec les totalitaires, les hypocrites et l'oligarchie ! (rappel de propositions)

Après avoir critiqué la révolte fiscale apartisane et trans-courant des "Bonnets rouges", venant de la base et n'émanant pas des partis politiques, après avoir insulté les Bretons, les qualifiant de "nigauds" et d'esclaves"... en une sorte d'inversion accusatoire le 2 novembre, puis de "naïfs enrôlés de force", le 7 novembre, et alors que le mouvement insurrectionnel des Bonnets rouges gagne progressivement l'ensemble des catégories sociales avec des bonnets verts, des bonnets blancs, des bonnets bleus..., le franc-maçon Jean-Luc Mélenchon, trente ans membre du PS, veut sauver la république absolue et tyrannique avec ses petits bras pour faire dévier le mouvement insurrectionnel vers des solutions qui conviendront à l'Oligarchie et sauveront ses privilèges.... C'est peine perdue. Plus personne ne tombe dans le panneau. 

 

Sur RTL, Mélenchon, co-président du Parti de gauche, a appelé à une "révolution fiscale", "une marche sur Bercy" début décembre, en protestation de l'augmentation le 1er janvier de la TVA.

 

La crise qui se développe "n'est pas un problème breton. Il faut le régler à l'échelle du pays. Donc je pense qu'il faut prendre l'initiative d'une marche pour la révolution fiscale. Il faut que nous disions : ça ne peut pas durer comme ça", a déclaré frère méluche qui ne souhaite pas que l'on sache qu'il est franc-maçon...

 

Entendu ce matin sur RMC, un autre dirigeant du parti du Front de gauche, appelle à "un assaut de Bercy"...

 

Après l'échec de la contre-manif jacobine du samedi 2 novembre à Carhaix (700 personnes, des personnes âgées), cette nouvelle tentative de récupération se soldera par un nouveau bide... Pendant que les quelques centaines de clowns jacobins, pour le coup, vrais "nigauds" et "esclaves" de la franc-maçonnerie..., manifesteront pour sauver le mur de Berlin par des propositions qui ménageront la "représentation" oligarchique..., le peuple, lui, se rassemblera en dehors de toute récupération partisane et fera sauter les premières briques.

 


 

. Ecotaxe: Jean-Luc Mélenchon traite les manifestants de "nigauds" et d'"esclaves" ! (2 novembre 2013)

. Selon Mélenchon les bonnets rouges sont des « naïfs enrôlés de force » (7 novembre 2013)

. Résistance : mise en garde et alerte ! Attention à l'OPA de Mélenchon !

. Le nouveau piège à cons de Mélenchon : la "VIe République"

. Finissons-en avec les totalitaires, les hypocrites et l'Oligarchie ! (Rappel de propositions)

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 17:22

 

Un président de la république qui pour la première fois a été hué et sifflé un 14 juillet..., a lancé aujourd'hui les commémorations de la Ière guerre mondiale, par un discours où il a évoqué les "valeurs de la Nation". L'occasion pour lui de livrer un message subliminal de vénération de l'"idole républicaine" (J. de Viguerie)  qui en 14-18 fit mourir 1 million 300000 Français, dans ce qui fut la première guerre totale de nations à nations, où des peuples entiers furent envoyés à la boucherie (et pas seulement les nobles...) Ils appellent cela "le progrès".

 

Dans ce discours, F. Hollande a célébré non pas les valeurs de la nation française réelle qui remonte au baptême de Clovis et à "nos ancêtres les Gaulois", mais les valeurs de la nation soit-disant née en 1789... d'un Manuel Valls qui a déclaré « historiquement, c'est la gauche qui a inventé la nation, en 1789 »... Ce qui n'est riend 'autre qu'un crachat sur nos ancêtres d'avant leur Révolution.

 

François Hollande a appelé aujourd'hui à célébrer ce centenaire comme un "temps de mémoire au moment où la France s'interroge sur elle-même, sur sa place, son avenir" :



"Commémorer, c'est savoir d'où l'on vient pour mieux appréhender ce qui nous relie et nous fédérer dans une nation, la nôtre.
Commémorer, c'est renouveler le patriotisme, celui qui unit, celui qui rassemble, qui n'écarte personne au-delà des parcours, des croyances, des origines et des couleurs de peau
Commémorer, c'est porter un message de confiance dans notre pays.
Je souhaite au nom de la République qu'aucun des Français qui participèrent à cette mêlée furieuse ne soit oublié", a-t-il dit.

 

Il a demandé qu'une place soit réservée aux fusillés durant la Première Guerre mondiale au musée de l'Armée aux Invalides à Paris.
 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/07/97001-20131107FILWWW00530-guerre-14-18hollande-celebre-le-centenaire.php

 

 

Une trouvaille de génie : "L'Union dite sacrée"

 

 

http://www.wikirouge.net/wiki/images/f/fd/UnionSacr%C3%A9eCartePostale.jpg

 

« La trouvaille de génie a été "L'union sacrée". ... Au nom de l'Union sacrée, il fut ordonné de consentir. Sous peine d'être un "mauvais Français". Ce fut une trouvaille ingénieuse et bien plus efficace que la "Patrie en danger " ("Union sacrée" de 1914, "patrie en danger" de 1792, et aujourd'hui république "athée, illettrée, Lgbt" en danger ? NdCR.). Ainsi le patriotisme révolutionnaire triomphait. ...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0a/Sansculottes.jpg/200px-Sansculottes.jpgPatrie en danger, 1792

 

Les orphelins de guerre - on les compte par millions - protestent dans leurs coeurs: "C'est cela votre France, disent-ils, cette idole inhumaine, avide du sang de nos pères, et pouvons-nous l'aimer?" Ils se trompent : la déesse cruelle qu'ils accusent est la patrie révolutionnaire, non la France. Mais comment le sauraient-ils? Nul ne pourrait leur expliquer ? La manipulation est parfaite. » (1)

 

 

 

Publiée le 24 mai 2012

 

Le Livre noir de la Révolution française (troisième partie). Un jour dans l'Histoire sur Canal Académie de Christophe Dickès avec Renaud Escande (prêtre dominicain) et Jean de Viguerie (historien). 20.04.2008

 

La Liberté ET la mort

 

http://www.allianceroyale.fr/multimedias/boliv02kccccccc02.gif

 

Sur ce thème de la devise révolutionnaire "la Liberté ou la mort", Jean de Viguerie a pu ironiser et dire (à partir de 4:30 dans la video ci-dessus)  :  

 

« Certains révolutionnaires (en 1789) ont même dit : "La liberté ET la mort"...Il faut être libre, mais il faut aussi faire mourir les "ennemis de la Révolution". Et la grande inquiétude de la Révolution c'est d'être menacée, c'est d'être interrompue, c'est de ne pas pouvoir aboutir et de ne pas pouvoir durer. La Révolution vit dans la crainte perpétuelle de ses ennemis. Si on lit les débats des assemblées successives (l'assemblée Constituante, l'assemblée Législative, la Convention) on voit que cette crainte est permanente. La "Patrie", d'ailleurs est représentée toujours, une pique à la main, elle est en alerte permanente contre les "ennemis de la Révolution". Pourquoi cette crainte des ennemis ? Justement parce que nous sommes dans une utopie qui peut s'évanouir d'un moment à l'autre. Or, les révolutionnaires craignent la dissolution définitive de leur mouvement révolutionnaire. Ils sont en alerte contre les "ennemis de la Révolution", une alerte permanente. Ennemis intérieurs et ennemis extérieurs. Mais surtout ennemis intérieurs, parce que l'ennemi intérieur on ne le voit pas, on ne le connait pas bien. Alors que l'ennemi extérieur est aux frontières pour aller le combattre, le repousser. L'ennemi intérieur est caché, on ne le voit pas, ou on le voit mal. Et c'est donc lui qu'il faut atteindre, et c'est la raison, principalement, des massacres de septembre (1792) ».

 

La mort à ceux qui n'ont pas la même vision de la liberté qu'eux...

 

 

 

La guerre étant un de leurs moyens pour parvenir à établir leur "République universelle" en France et en Europe :

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/40/Jacques_Pierre_Brissot_de_Warville.gif/220px-Jacques_Pierre_Brissot_de_Warville.gifBrissot, qui avait des biens à Ouarville dans l'Eure-et-Loir, et qui en bon anglomane, se disait Brissot de Warville, était le stipendié des banquiers et des hommes d'affaires (2) , en plus d'être le secrétaire général et trésorier de chancellerie du duc d'Orléans, Grand Maitre du Grand Orient de France. (3)    

 

Brissot appelait à la guerre "révolutionnaire" "pour libérer les peuples".  Jusque-là, Brissot s'était illustré comme "philanthrope", "ami de l'humanité", un grand créateur (et financeur) de sociétés dites "philosophiques", en réalité véritables postes centraux maçonniques dispersés sur l'ensemble du territoire.

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/518vmFiw1IL._AA278_PIkin4,BottomRight,-54,22_AA300_SH20_OU08_.jpg"La guerre de la liberté, (dit Brissot, Ndlr. ce 16 décembre 1791) est une guerre sacrée, une guerre commandée par le ciel; et comme le ciel elle purifie les âmes. ... Au  sortir des combats, c'est une nation régénérée, neuve, morale; tels vous avez vu les Américains: sept ans de guerre ont valu pour eux un siècle de moralité. ... La guerre seule peut égaliser les têtes et régénérer les âmes". (4) 

 

La guerre avait également chez Brissot une visée économique : "Enfin, n'y a-t-il pas un commerce au milieu des guerres ?"... Il faut cependant signaler que les 'brissotins' ne furent pas les seuls initiateurs de la guerre; comme l'ont signalé F. Furet et D. Rocher (La Révolution française), c'est tout le courant d'esprit démocratique en France qui s'enflamma pour elle." (5)

 

Les Brissotins (ou "Girondins")  avaient voulu, en déclarant la guerre à l'Autriche (20 avril 1792), porter un coup fatal à la monarchie, en se réjouissant par avance de la défaite militaire de la France, qui établirait enfin la preuve de la "trahison du roi"... (6).

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41mxSjZqbbL._SL500_AA300_.jpgL'abbé Barruel écrit, qu' «  après la "conspiration du 10 août" 1792, dite "insurrection du 10 août" [journée au cours de laquelle fut envahie l'Assemblée ainsi que le Palais des Tuileries, siège du pouvoir Exécutif, pris d'assaut. Lucien Jaume dans Le Discours jacobin et la démocratie, parle d"insurrection" qui "n'est pas spontanée", d'"une collusion supposée entre Lafayette et les amis de Brissot", d'un "Directoire secret" dont les "manifestants" "ont été préparés politiquement et militairement , "une synthèse a été fournie par G. Maintenant" : Les Jacobins, coll. Que sais-je? PUF, Paris 1984, p. 52-58. L'abbé Barruel parle d'une "conspiration" "ourdie par Brissot"]:

 

 ... dès lors, on les entend dire dans leur club, ce que Brissot écrivait ensuite aux généraux de sa Révolution: 'Il faut incendier les quatre coins de l'Europe, notre salut est là' (Voyez Considér. sur la nature de la Révol. par M. Mallett du Pan, p. 37.)

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/2a/Louvet_de_Couvray.jpg/220px-Louvet_de_Couvray.jpg... L'historien pourra trouver toute l'histoire de cette atroce révolution du 10 août, dans les discours du député Louvet (journaliste, conventionnel régicide, député aux Cinq-Cents): "nous la voulions (la guerre), nous autres jacobins, parce qu'à coup sûr la paix tuait la république..." » (7) 

 

 

Sources :

 

(1) Jean de Viguerie, Les Deux Patries, Essai historique sur l'idée de patrie, Dominique Martin, Mayenne 2004, p. 185-212.

(2) René Sédillot, Le Coût de la Terreur, Vérités et Légendes, Perrin, Mesnil-sur-l'Estrée 1990, p. 213, 214.

(3) Bernard Faÿ, La Grande révolution 1715-1815, Le Livre contemporain, Paris 1959; p. 183, 345 et suivantes, 367, 369, 407.

(4) Jacques-Pierre Brissot de Warville, discours du 16 décembre 1791, cité in Lucien Jaume, Le Discours jacobin et la démocratie , Fayard, Saint-Amand-Montrond 1989, p. 71.

(5) L. Jaume, ibid., p. 73.

(6) P. Gueniffey, Histoire de la Révolution et de l'Empire , Perrin, Collection Tempus, Paris 2011, pages 176, 227 et 670

(7) Jean-Baptiste Louvet, dit Louvet de Couvray, cité in Augustin Barruel, Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme, Editions de Chiré, Chiré-en-Montreuil 2005, tome 2, p. 473.

 

 

 

. 14 juillet pour tous : bide historique, Hollande sifflé sous les huées

. François Hollande a mal vécu son 14 juillet, bide de l'audience télé

. Il y a 96 ans, l'enfer du Chemin des Dames, 1917

. La "patrie" de l'"Union sacrée": on peut parler de chef d'oeuvre (J. de Viguerie)

. Jean de Viguerie alerte les parents et les professeurs sur les programmes du Bac pour 2014

. L’école : "irréformable" (Jean de Viguerie)

. La Grèce, Rome, la chevalerie, la France et sa gloire (citation de J. de Viguerie d'un poème du XIIe siècle de Chrétien de Troyes, Cligès)

  

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 17:17

Le jacobin Mélenchon n'a pas encore compris que la manifestation de Quimper, et plus largement le mouvement des bonnets rouges, c'est nous tous qui manifestons pour dire non à l'oligarchie qui se prétend démocratique..., sauver nos emplois, sauver notre vie... À la suite des Bonnets rouges, apparaissent des bonnets verts, des bonnets blancs, des bonnets bleus...

 

 

melenchonSelon Mélenchon les bonnets rouges sont des « naïfs enrôlés de force »

 

Après sa sortie sur les « nigauds, cléricaux et esclaves » désignant ainsi les bonnets rouges, Jean-Luc Mélenchon en rajoute une couche sur son blog :

 

extraits :

 

« Il faut toute la naïveté du monde pour croire qu’une manifestation comme celle de Quimper, convoquée par le MEDEF, l’UMP, les évêques, le Front national, les régionalistes identitaires, est un mouvement populaire à vocation d’intérêt général, voire même progressiste » (…) Il y a bien sûr ceux pour qui la seule injonction régionaliste est un label de qualité suffisant. Ceux-là voient dans cette nouvelle ligne d’horizon une garantie permanente de bonne fin. C’est ce qu’a fait le NPA. Je le regrette beaucoup. (…) l’exaltation en faveur de la place publique des particularismes culturels conduit tout droit à l’indifférence sur les contenus qu’ils portent. Le NPA admire les drapeaux des régionalistes, ce qui est bien son droit. Mais pas au point, selon moi, de se moquer de savoir si celui qui le porte est un évêque, un membre du Front national, du MEDEF ou de l’UMP. »

 

Source : http://7seizh.info/2013/11/07/selon-melenchon-les-bonnets-rouges-sont-des-naifs-enroles-de-force/

 

> Bleus, blancs, verts, les mouvements essaiment sur les pas des Bonnets rouges

> Bide de la contre-manif jacobine maçonnique de Carhaix : 700 manifestants

> Ecotaxe: Jean-Luc Mélenchon traite les manifestants de "nigauds" et d'"esclaves" !

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 16:57
Bleus, blancs, verts, les mouvements essaiment sur les pas des Bonnets rouges

 

06/11/2013 – 08h45 Rennes (Breizh-info.com) – La jacquerie fiscale bretonne anti-écotaxe dont le bonnet rouge est (re)devenu l’éclatant symbole fait des émules. D’autres initiatives naissent sur les réseaux sociaux et le terrain, et espèrent profiter de la notoriété de l’initiative bretonne, devenue à la fois une révolte virale des Français, disposant d’une assise sociale plus large que les Pigeons ( ou #GeonPi, les auto-entrepreneurs) en septembre dernier, mais aussi une véritable jacquerie bretonne qui s’est soldée par la mise hors service par destruction ou démontage de six portiques en Bretagne et d’attaques sur plusieurs autres en France.


Contre la hausse de la TVA des transports : les bonnets Verts

Dans l’ordre chronologique, les Bonnets Verts . Le 5 novembre à 23h00 leur page Facebook a été « likée » un peu plus de 1000 fois. Ce mouvement lancé par l’AVUC (Association des Voyageurs-Usagers des Chemins de fer) et soutenu par d’autres associations d’usagers de transports entend s’opposer au relèvement de la TVA sur les titres de transports en commun de 5.5% à 10% au premier janvier 2014 ; cette mesure devrait augmenter d’autant les prix des billets et diminuer le pouvoir d’achat déjà amoindri de la population.
Ils ne veulent pas brûler des portiques, des bus ou des trains. Se plaçant résolument dans le « dialogue » et le « respect des biens et des personnes », ils appellent leurs soutiens à arborer des bonnets verts lors de leurs déplacements, puis feront appel à leur communauté pour imaginer d’autres coups d’éclat.


Les Bonnets Blancs

Contre les nouveaux rythmes scolaires : les Bonnets blancs

Ensuite, les Bonnets blancs, un collectif opposé à la réforme des rythmes scolaires du ministre Vincent Peillon. Cette réforme, visiblement plus motivée par des raisons idéologiques – arracher l’enfant pendant plus de temps au milieu familial ou local pour le mettre plus longtemps dans le moule scolaire républicain laïc et obligatoire – que par l’intérêt des enfants ou une réelle demande sociale, multiplie les ratés (Plus exactement, Vincent Peillon veut "arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel", NdCR.) Son application a été confiée dans l’impréparation la plus totale et à la dernière minute aux communes, qui rament comme des malheureuses. Deux d’entre elles, Crillon (Oise) et Boves (Somme) ont déjà fait marche arrière en cours de route ; si des grandes villes bretonnes l’ont appliquée dès 2013, bien des communes ont choisi d’attendre la rentrée 2014 espérant secrètement que la réforme ploie ou soit pliée.
Inscrits aujourd’hui sur Facebook, les Bonnets Blancs en sont à 23 h 00 à plus de 105 « likes » et continuent à monter joyeusement. Ils relaient un appel national à un « boycott » des écoles le 13 novembre : les parents sont invités à ne pas mettre leurs enfants à l’école ce jour-ci pour dire leur opposition à la réforme, aux activités périscolaires mises en place de façon bâclée pour occuper les enfants coûte que coûte, au passage en force que dénoncent de nombreux parents et enseignants, et aux emplois du temps décousus des enfants. Avec leurs bonnets blancs, ils entendent donc décerner des bonnets d’ânes au gouvernement.


Contre la baisse des moyens alloués à la Police : les Bonnets bleus

Enfin, la plus récente, les Bonnets Bleus, date de quelques heures. Cette initiative a été lancée par le syndicat Unité SGP Police – FO suite aux manifestations de policiers à Marseille ce 5 novembre; ces manifestations ont réuni selon la Préfecture 500 agents et selon la police – enfin les organisateurs – 1700 d’entre eux. Les policiers protestent contre le « blocage des salaires, la baisse de l’indemnité spécifique des risques pour les plus jeunes policiers, des conditions de travail très dégradées, un budget police en baisse et des moyens volontairement sous-évalués ».
L’initiative s’étend aux gendarmes dont les moyens sont très fortements rognés ces temps-ci – ainsi, les gendarmes n’ont plus les moyens de se chauffer ou de payer les loyers de leurs casernes aux collectivités territoriales qui en sont propriétaires. La gendarmerie nationale doit plus de 16 millions d’euros à EDF, a ainsi révélé récemment le Canard Enchaîné. Les brigades font moins de patrouilles, moins de surveillance, et les familles de gendarme ne se chauffent plus. Donc, sous le mot d’ordre « Poulets oui, pigeons non », ceux-ci se rebiffent et prennent le maquis des réseaux sociaux. Il semble que le bonnet a été promu nouveau symbole de la convergence des luttes, vieux rêve gauchiste devenu par une moqueuse ironie le cauchemar de la gauche de gouvernement.

 

Source: http://www.breizh-info.com/2989/actualite-politique/bleus-blancs-verts-les-mouvements-essaiment-les-pas-bonnets-rouges/

 

 

 

. Bide de la contre-manif jacobine maçonnique de Carhaix : 700 manifestants

. Ecotaxe: Jean-Luc Mélenchon traite les manifestants de "nigauds" et d'"esclaves" !

. Selon Mélenchon les bonnets rouges sont des « naïfs enrôlés de force »

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 11:11

http://s3.vidimg.popscreen.com/original/14/eG5sZzBpMTI%3D_o_vrit-du-gnocide-venden-europe1-reynald-seicher.jpgLe ministre délégué à la Consommation Benoît Hamon, interrogé ce mercredi matin sur France 2 à propos des Bonnets rouges qui ont lancé mardi soir (5 novembre) un ultimatum au gouvernement menaçant de préparer "de nouvelles actions" si l'écotaxe n'est pas "officiellement supprimée" avant mercredi midi, c'est-à-dire aujourd'hui, a déclaré :

 

«Il n'y a pas de droit qui naisse de la violence».

 

Source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/11/06/20002-20131106ARTFIG00309-ecotaxe-l-etat-rejette-l-ultimatum-pose-par-les-bretons.php

 

Ha non ? Et la Révolution dite française et les cinq "républiques" qui ont suivi, fondées sur un génocide, c'est quoi ?

 

Quand la violence est pilotée par des petits clubs maçonniques oligarchiques parisiens, comme en 1789..., la violence révolutionnaire est légitime car réalisée au nom des "droits de l'homme" et que l'on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs (c'est ce qu'ils disent!...) Vous comprenez braves gens, " la fin sanctifie les moyens" ! Comme disait un de leurs ancêtres oligarques...

 

81% des victimes du Tribunal révolutionnaire étaient issues du peuple (Tiers-Etat), les kapos genre Benoît Hamon applaudissent. Par contre quand la révolution émane du peuple réel, comme aujourd'hui avec les Bonnets rouges et que les élites oligarchiques n'ont pas pu récupérer, là, soudainement, la révolte n'est plus légitime... Il faudrait savoir !


 

> Quand la République française massacre, noie, brûle vif, viole, torture son peuple !

> 81% des victimes du Tribunal Révolutionnaire sont issues du peuple

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 22:08

Après les populaires bonnets rouges, voici des "bonnets verts" jacobins, pro-nouvel ordre mondial compatibles, pro-mariage gay.. et tout et tout, " dans le pacte républicain : le dialogue, rien que le dialogue" (sic), puisqu'on vous le dit (!) le dialogue et l'écoute !... (cette fois-ci les pétitions de 700000 personnes ne seront pas jetées à la poubelle!.. enfin non, ne rêvez pas trop..), rassemblant des membres des partis "depuis la gauche de la gauche jusqu'au centre droit".

 

Ces Bonnets Verts ont choisi de jouer la carte de la division, de l'opposition et de la diabolisation des courageux Bonnets rouges, relégués dans le camp du mal avec l'étiquette de "violents". Cette méthode diabolisatrice et diviseuse est signée Secte maçonnique. La première violence émane en effet de l'Etat oligarchique qui détrousse tous les jours le peuple pour payer la "dette", le remboursement des intérêts, et le renflouement des banques privées à un niveau tel que le niveau de prélèvement fiscal atteint à la veille de 1789 est à présent largement dépassé... D'aucuns diraient "il n'y a plus qu'à faire la révolution camarades!..." Un peuple entier quasiment condamné à finir SDF pour payer les impôts... : en terme de solidarité on fait mieux ! Ces "bonnets verts" feront un bide complet au sein du petit peuple des salariés, ouvriers, artisans et paysans. Ils ne devraient d'ailleurs pas tarder à recevoir l'appui du franc-maçon hypocrite Jean-Luc mélenchon qui s'est récemment permis de se mettre à dos les Bretons en les insultant... Tout ceci ne les empêchera pas de recevoir l'appui logistique puissant des medias oligarchiques.

 

 

 

Qui se cache derrière les bonnets verts ? (Le Figaro)

 

Le mouvement créé en réaction aux bonnets rouges est porté par des associations d'utilisateurs de transports en commun. Et est officieusement soutenu par des membres de partis politiques très divers.

 

Mouvement créé opportunément après le recul du gouvernement face aux bonnets rouges, les bonnets verts cherchent eux aussi à faire entendre leurs revendications. Et si celles-ci sont claires - la suspension de la hausse de TVA sur les transports et une réduction du prix des transports en commun - les visages de ce nouveau groupe contestataire étaient jusqu'à présent peu identifiables.

 

Dans un post publié sur leur groupe Facebook mardi après-midi, les bonnets verts se sont dévoilés. Le mouvement «découle d'une protestation de plusieurs semaines [...] organisée par l'Association des Voyageurs-Usagers des Chemins de fer (Avuc)». Et si les bonnets verts ne sont pas à proprement parler une branche de l'Avuc, ils en sont bel et bien une émanation. Ils partagent notamment le même porte-parole, Willy Colin. Celui-ci précise toutefois que les causes défendues par les bonnets verts sont «plus larges que la seule problématique du train», sur laquelle se mobilise l'Avuc.


Un mouvement officiellement «apolitique»

 

Les bonnets verts disent désormais s'inscrire dans «une logique de collectifs citoyens», rassemblant tous les citoyens «concernés par les transports en commun». Willy Colin évoque également le soutien d'élus locaux, eux aussi concernés par la problématique des transports en commun par le biais des délégations de service public qu'ils accordent.

 

Et si le mouvement est officiellement «apolitique», il bénéficie du soutien de membres des partis «depuis la gauche de la gauche jusqu'au centre droit». Parmi les abonnés Twitter des bonnets verts, on trouve effectivement un secrétaire national du Parti socialiste, une responsable EELV mais aussi une cadre du Medef et même un sympathisant UMP. Mais les bonnets verts tiennent à préserver leur indépendance. Dans leur message Facebook, ils soulignent que leur mouvement est «spontané, non sponsorisé et non manipulé par des groupes de pression». Willy Colin acquiesce, prévenant «ceux qui voudraient s'emparer du mouvement» que les bonnets verts ne répondront pas «à ce type de sollicitations, de plus en plus nombreuses».

 

Une pique à peine dissimulée à leurs homologues carmins, dont ils condamnent le mode d'expression. «Rien ne justifie une telle violence. Nous sommes pour le dialogue, pas pour la casse.» Et quand les bonnets rouges se félicitent du recul du gouvernement sur l'écotaxe, les bonnets verts se désolent du report sine die de cette mesure qu'ils estiment «légitime». Seul point commun: le couvre-chef que les deux groupes ont choisi comme «signe de ralliement». Les bonnets verts ont d'ailleurs lancé un appel à la marque bretonne Armor Lux qui a produit les fameux bonnets rouges.

 

 

Source : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/11/05/20002-20131105ARTFIG00528-qui-se-cache-derriere-les-bonnets-verts.php

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 21:37

 

Le Figaro Publié le 05/11/2013 à 21:12

 

Les bonnets rouges ne veulent pas se contenter de la suspension de l'écotaxe et demandent sa suppression définitive. Ils promettent «de nouvelles actions» si leur ultimatum ne trouve pas d'écho auprès du gouvernement.

 

Les bonnets rouges cherchent un second souffle. Après être parvenus à rassembler plus de 15.000 personnes dans les rues de Quimper pour protester contre l'écotaxe, les contestataires avaient fait plier le gouvernement, qui a accepté de la suspendre. Les bonnets rouges veulent aujourd'hui (ça ne date pas d'aujourd'hui, la suppression de l'écotaxe est une demande qui existe depuis le début de l'insurrection des Bonnets rouges, NdCR.) capitaliser sur ce succès et exigent une suppression définitive de la mesure, sous peine de «nouvelles actions».

 

Fidèles à leur mode opératoire, les bonnets rouges ne font pas dans la dentelle. Christian Troadec, maire DVG de Carhaix et figure improvisée du mouvement a lancé lundi soir (4 novembre NdCR.) un ultimatum au gouvernement: «Nous demandons pour demain midi [mercredi midi, NDLR] une annonce officielle de la suppression de l'écotaxe pour la Bretagne.» L'échéance est telle que les nouvelles actions promises semblent inévitables.

 

Garder la main sur le mouvement contestataire

 

Avec ce coup d'éclat, les bonnets rouges, qui regroupent aussi bien le Medef, la FNSEA que le NPA ou FO (ou des FN, des anti-"mariage" gays, assemblage hétéroclite de gauchistes athées et de catholiques fervents, de Sentinelles, de Printemps français, de manifs pour tous mélangés à des partisans de Dieudonné... qui eux aussi sont contre le matraquage fiscal de la dictature jacobine. NdCR.), espèrent à la fois se débarrasser définitivement de l'écotaxe tant honnie et garder actif le mouvement contestataire qu'ils ont initié. Alors que la grogne se répand déjà à d'autres régions et d'autres secteurs, ils veulent préserver leur leadership dans la perspective d'une mobilisation plus étendue.

 

C'est également un moyen de mettre un peu plus la Bretagne sous les projecteurs. Et si le gouvernement a promis à la région un «pacte d'avenir», d'autres revendications pourraient émerger au fur et à mesure de la mobilisation. Le Parti breton, qui fait partie des bonnets rouges, affiche ainsi clairement ses revendications en faveur de l'indépendance de la Bretagne.

 

Après avoir reculé sur l'écotaxe, le gouvernement sait qu'il n'a plus droit à l'erreur. Une nouvelle reculade ouvrirait de vastes perspectives à ses détracteurs, qui n'attendent que la bonne occasion pour faire valoir leurs propres intérêts.

 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/11/05/20002-20131105ARTFIG00582-les-bonnets-rouges-exigent-la-suppression-definitive-de-l-ecotaxe.php

 

 

. Des membres du gouvernement se demandent comment ils vont s'en sortir (5 novembre 2013)

. Un journaliste traite le Bonnets rouge de "benêt rouge brun"

. Des millions de Manifs pour tous pacifiques n'obtiennent rien, des bonnets rouges qui prennent d'assaut une sous-préfecture sont entendus aussitôt

. La prise d'assaut des chateaux commence. Des manifestants bretons attaquent la sous-préfecture de Morlaix

. La manifestation des Bonnets rouges samedi 2 novembre à Quimper

. Ecotaxe: Jean-Luc Mélenchon traite les manifestants de "nigauds" et d'"esclaves" !

. Suspension de l'"écotaxe" : Flanby envoie le signal de la ruée pour tous ! (29 octobre)

. Bide de la contre-manif jacobine maçonnique de Carhaix : 700 manifestants

. Ecotaxe: Jean-Luc Mélenchon traite les manifestants de "nigauds" et d'"esclaves" !

. Des bonnets rouges sur la porte du ministère de la Justice

. La révolte fiscale prend un tour violent en Bretagne (samedi 26 octobre)

. L’évêque de Vannes soutient la révolte des Bonnets rouges

. F. Hollande pourrait libérer 66 millions de Français... en démissionnant !

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 20:35

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b0/Anonymous_at_Scientology_in_Los_Angeles.jpg/250px-Anonymous_at_Scientology_in_Los_Angeles.jpgEn début de soirée près de la place de la Bastille à Paris, des dizaines de personnes proches ou se réclamant du mouvement Anonymous ont été interpellées aujourd'hui.

Les résistants, rassemblés près d'un immeuble de la banque de France, ont tenté d'y inscrire des slogans à la craie. Les forces de l'oligarchie interpellé plusieurs dizaines d'entre eux, qui ont été placés en garde à vue dans différents commissariats parisiens.



Le collectif international Anonymous avait appelé sur internet à faire du 5 novembre une "journée internationale de désobéissance civile".

Un rendez-vous avait été fixé à Paris à 18 heures place de la Bastille.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/05/97001-20131105FILWWW00564-des-partisans-d-anonymous-interpelles.php

 

 

Cette date serait un rappel du 5 novembre 1605, jour où le révolutionnaire catholique et plus célèbre membre de la Conspiration des poudres, Guy Fawkes -dont le masque, rendu célèbre dans le film V pour Vendetta, est porté par les Anonymous lors de leurs apparitions publiques- a échoué à faire sauter la Chambre des Lords au Royaume-Uni.

Sur la chaîne officielle YouTube du groupe en France, un autre message invitait les «personnes éveillées» et «motivées» à mettre en place diverses actions «rapides et efficaces» -marche, placardage, écriture à la craie de messages révolutionnaires ou de réflexion…- à cette date, sans tomber dans «aucun acte de vandalisme», pour «informer la population» sur diverses thématiques: pouvoir des banques, poids de la vidéosurveillance…

Et il semble que le message ait été entendu, puisque de nombreuses manifestations sont prévues ou ont déjà eu lieu, comme l’indique une carte des rassemblements à-travers le monde. Sur Twitter, le hashtag #MMM (pour Million Mask March) fait déjà le plein de tweets et de photos des manifestations dans différentes villes du monde: Tokyo, Stockholm, Londres, Amsterdam... A Paris, un rendez-vous a été fixé à 18 heures place de la Bastille, selon l’event Facebook dédié (dont le slogan est "unissons-nous contre l'oligarchie financière, qui contrôle nos medias et nos politiques, vous n'êtes pas des esclaves", NdCR.).

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/05/97001-20131105FILWWW00564-des-partisans-d-anonymous-interpelles.php

 

 

. Anonymous 5 novembre 2013 : rassemblement mondial de désobéissance civile

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 18:00

La jonction des mal-contents de l'extrême droite, de droite, du centre, de gauche et de l'extrême gauche qui en ont assez de la dictature jacobine maçonnique est décidément ce qui effraie le plus les collabos. Un journaliste du Nouvels atteint le point Godwin et traite le bonnet rouge de "benêt rouge brun".

 

 

[...] Reste une question, que l'on qualifiera d'ultime : qu'est ce qui sépare un Bonnet rouge d'un benêt rouge brun ?

 

Source: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/965119-les-bonnets-rouges-un-mouvement-reac-entre-manif-pour-tous-et-dieudonne.html

 

via https://www.facebook.com/PrintempsFrancaispourTous/posts/378700508929912

Partager cet article
Repost0