Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 18:17

Après la Russie le 11 juin 2013, l'Ouganda adopte une loi criminalisant la "promotion publique de l'homosexualité".

 

Ouganda : adoption d'une loi anti-homosexualité


BlasonLe Parlement ougandais a adopté aujourd'hui un projet de loi contre l'homosexualité, prévoyant la prison à perpétuité pour les récidivistes, ont rapporté des responsables.

 

La nouvelle loi doit maintenant être soumise au président Yoweri Museveni pour approbation.

 

L'homosexualité est déjà interdite en Ouganda mais la nouvelle loi durcit les peines et criminalise la promotion publique de l'homosexualité, y compris les discussions de groupes militants.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_12_20/Ouganda-adoption-dune-loi-anti-homosexualite-6540/

 

 

. La Russie adopte une loi punissant la "propagande" homosexuelle devant mineur (11 juin 2013)

. La loi contre la “propagande homosexuelle” promulguée en Russie (30 juin 2013)

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 14:40

TAUBIRA-Grand-Orient-MPI

Médias-Presse.Info vous avait annoncé cette conférence de Christiane Taubira au Grand Orient le 17 décembre en soirée.

Arrivée sous les huées et les slogans (« Francs-maçons en prison ! Dictature maçonnique ! »)  de jeunes Français tenus à l’écart par un important dispositif policier, le garde des Sceaux s’est précipitée à l’intérieur du temple maçonnique de la rue Cadet. Là, le ton était tout autre. Rond de jambe du 1er « Grand Maître adjoint », Pierre-Hubert Gouttière qui a larmoyé : « Après les odieuses attaques dont vous avez été l’objet, nous sommes honorés de vous recevoir. » 

Le ministre de la Justice a rapidement mis les francs-maçons à l’aise : « Merci de m’accueillir dans votre maison. Je sais la part que vous avez prise dans l’édification de la République. » Et de se lancer dans une longue tirade où se mêlaient affaire Dreyfus, « philosophie des Lumières », laïcité, « vivre ensemble », racisme et « pacte républicain ».

L’épreuve des questions de la salle n’en fut pas une. Les trois-points constituaient un véritable fan-club et chacun s’enthousiasmait à ses paroles.

Elle avait pourtant déclaré : « J’ai le goût des débats, de la controverse et même de la dispute. J’aime descendre dans l’arène, livrer bataille, car je crois à des Valeurs. » Défense de rire ! Quand on pense à tous ceux qui, depuis des mois, se font arrêtés lorsqu’ils tentent d’approcher Madame le Ministre, on se dit que Christiane Taubira doit pratiquer la dispute avec son miroir.

Dans sa conclusion, le Grand Maître du GODF Daniel Keller a lancé : « Je lance donc un appel aux loges du GODF. Emparez-vous du sujet, débattez, planchez et faites remonter vos travaux ! Nous nous chargerons de les transmettre. » A ce niveau-là, pas de doute, le Grand Orient a toutes les introductions qu’il faut pour ouvrir toutes les portes, au gouvernement comme à l’Elysée.

taubira-grand-orient-2-MPI

 

Source: http://medias-presse.info/le-grand-amour-entre-christiane-taubira-et-le-grand-orient/4057

 

 

. Christiane Taubira acceuillie devant le "Grand Orient de France" : 25 arrestations

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 11:42

 

Farida Belghoul lance une action nationale pour l'interdiction du gender à l'école : "JRE 2014" : "jour de retrait de l'école 2014".

 

Laurence Rossignol, sénatrice PS, déclarait le 5 avril 2013, sur le plateau de l'émission « Ce soir ou jamais » :

 

Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents, ils appartiennent à l'Etat.

 

 

Affirmation hallucinante qui va totalement à l'encontre de la Déclaration des Droits de l'Homme dont la sénatrice se réclame par ailleurs et qui stipule à l'article 26.3 : 

 

 

Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

 

Retirez vos enfants de l'école "un jour par mois" :


"Choisissez ce jour en concertation avec le comité local dont vous dépendez sans prévenir les enseignants. Vous justifierez l'absence de votre enfant le lendemain par le motif suivant : journée de retrait de l'école pour l'interdiction de la théorie du genre dans tous les établissements scolaires."

 

Cette action "dit clairement que nous sommes prêts à tout pour empêcher l'Education Nationale de désorienter, de traumatiser et de déstructurer nos enfants."

 

 

 

Pour sauver nos enfants

Appel des intellectuels du peuple aux parents d'élèves

 

Nous, intellectuels de France, déclarons solennellement devant le monde civilisé que l’introduction de la « théorie du genre » à l’école est une arme de destruction massive dirigée contre le peuple français.

 

L’Education Nationale autorise les expérimentations de « la théorie du genre » sur l’enfance. Le mariage homosexuel, le respect de l’égalité garçons-filles, la lutte contre les discriminations - en particulier « homophobes » - ne sont en fait que des alibis.

 

Redoutables alibis d’un faux universalisme juridique et abstrait qui, au prétexte du droit de s’aimer, met sur pied d’égalité le semblable et le complémentaire, l’exception et la règle contre tout principe de réalité. Les résultats de cette fureur d’égaliser qui confond tout sont déjà sous nos yeux.

 

« Le mariage pour tous » n’a été institué qu’en préambule à la mise en œuvre de « la théorie du genre » dans toutes les institutions de l’Etat français.

 

C’est pourquoi nous tenons à affirmer, devant l’opinion tout entière, que nous appuyons les Journées de Retrait de l’Ecole.

 

Nous ne sommes pas dupes des machinations de l’Education Nationale. Mensonges et calomnies du pouvoir actuel tentent de discréditer notre cause juste, noble et cruciale.

 

Il est faux que ces orientations du gouvernement soient de nature constructive. Le pays entier jugera d'après les preuves que lui fournissent les textes officiels. Le mensonge est une arme empoisonnée que nous ne disputerons pas à nos adversaires : menteurs ils sont, menteurs ils resteront.

 

À vous qui nous connaissez, nous clamons que les parents sont les gardiens des biens les plus précieux de l'humanité.

 

Croyez bien que dans cette lutte nous irons jusqu'au bout. Nous vous en répondons sur notre nom et nous nous engageons sur notre honneur.

 

Les Elus de la nation mettent en péril l’avenir de la civilisation. Ceux qui se consacrent corps et âme aux choses de l’intelligence se doivent de faire entendre avec vigueur le sursaut de l’esprit.

 

L’intelligence — celle qui confère autorité — se refuse à être complice d’une telle aberration. Aussi, les signataires de cet appel interpellent les parents afin de les encourager à participer aux Journées de Retrait d'Ecole un jour par mois pour interdire la théorie du genre et ses expérimentations sur nos enfants.

 

Intellectuels du peuple, nous ne pouvons laisser une idéologie minoritaire et fanatique l’emporter contre le vœu de tous. Pour empêcher un tel suicide, nous en appelons à toutes les forces du bon sens.

 

 

 

Participez nombreux aux Journées de Retrait de l’Ecole

J.R.E.

 

 

 

Premiers signataires : Farida Belghoul, Marion Sigaut

 

 

 

Plus d'infos : http://jre2014.fr/

Source: https://www.facebook.com/jre2014/posts/433337583459713

via https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=607036186031365&id=557773770957607

 

 

. Farida Belghoul sur l’introduction de la théorie du genre à l’école

. Loi Taubira / Élisabeth Guigou avoue avoir menti : quand "la fin (maçonnique) justifie le mensonge"

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 10:01

Serrez la ceinture et, surtout, accrochez-vous ! Vous avez aimé 2013, vous adorerez 2014 !

La "pause fiscale" promise par F. Hollande pour 2014 n'aura pas lieu. On se souvient que candidat à la présidence de la république avait déjà promis en 2012 de ne pas augmenter les impôts en 2013... Cette promesse pour naïfs, on le sait, n'a pas été tenue, mais aura vu au contraire une augmentation massive des impôts (10 milliards d'euros d'impôts supplémentaires en 2013 par rapport à 2012).

La "pause fiscale" promise par le président, dans un entretien au Monde le 30 août 2013, pour désarmorcer la révolte fiscale en cours, n'aura pas lieu non plus. Nous aurons au contraire une augmentation tout aussi massive d'impôts qu'en 2013 (secteurs touchés identifiés à ce jour : TVA, assurance-vie, quotient familial, complémentaire santé). Au total, 12,5 milliards d'impôts supplémentaires par rapport à 2013.

De la même manière, la "remise à plat de la fiscalité", promise le 19 novembre 2013, par un J.-M. Ayrault sonné dans la tempête des Bonnets rouges, Pigeons, Sacrifiés, Asphyxiés etc., n'aura été qu'un effet d'annonce rapidement enterré par F. Hollande, en déplacement en Guyane.  

Pendant ce temps... D'autres manifestations (1er janvier, 1ère heure, Jour de Colère 26 janvier) attendent les menteurs, manipulateurs, destructeurs et spoliateurs pour tous.


 

Impôts 2014 : ce qui va changer pour les ménages (Le Figaro)

 

 

Il n'y aura pas de pause fiscale pour les contribuables.

 

 

 

Votée fin 2012 mais contestée de toute part, la hausse de la TVA s'appliquera au 1er janvier 2014. Le taux normal passera de 19,6 % à 20 %, le taux intermédiaire (restauration, hébergement, travaux dans les logements, transports…) de 7 à 10 %. Le taux réduit (alimentaire) sera maintenu à 5,5 %, au lieu de baisser à 5 %. Total? Environ 6 milliards de recettes en plus pour l'État.

 

Les députés socialistes ont ajouté les contrats d'assurance-vie (intérêts, dividendes, plus-values) dans l'assiette de l'impôt sur la fortune. Le plafonnement fiscal à 75 % des revenus restant inchangé, cela aboutit à acquitter un ISF complémentaire sur les revenus de l'assurance-vie.

 

Pour combler le trou de la branche famille de la Sécu, le gouvernement a abaissé pour la deuxième année consécutive le plafond du quotient familial, de 2 000 à 1 500 euros. Cela touchera 13 % des familles. Recettes supplémentaires: un peu plus d'un milliard d'euros.

 


La part de la complémentaire santé collective réglée par l'employeur était jusqu'à présent exonérée d'impôts. Elle ne le sera plus à compter des revenus perçus en 2013. Cette mesure technique rapportera près d'un milliard d'euros à l'État.

 

Source et suite : http://www.lefigaro.fr/impots/2013/12/19/05003-20131219ARTFIG00316-impots-2014-ce-qui-va-changer-pour-les-menages.php

 

 

. Des impôts dix fois supérieurs à ce qu'ils étaient avant 1789 !

. Nicolas Doze décrypte les mensonges du gouvernement sur la "pause fiscale" : les ménages paieront plus d'impôts en 2014 qu'en 2013 !

. Aucune baisse d’impôts n’est prévue avant 2017 !

F. Hollande enterre la "réforme fiscale" de Jean-Marc Ayrault : "Un espoir que le gouvernement ne fasse plus rien !" (Nicolas Doze)

. Le désastre annoncé des prévisions économiques mensongères de François ‪‎Hollande‬

. Le vrai bilan de la république dite "libre & égale"

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 23:17

Pendant qu'il n'augmente le SMIC que de 0,1%, Ayrault augmente les budgets primes de ses ministres de 3% (20 millions d'euros distribués à Noël) que n'auront ni les sans-abris ni les Restos du Coeur.

 

Scandaleuses primes de Noël aux ministères, et nos pauvres alors ?

 

Jean-Marc Ayrault accordera cette année une prime de 20 millions d'euros aux membres des différents ministères français. Plusieurs milliers d'euros de prime de fin d'année par fonctionnaires.

 

Plans sociaux dans les grandes entreprises mais aussi dans les petites entreprises, augmentation de la pauvreté, affluence toujours plus grande dans les foyers et les restos du cœur, autant de faits qui donnent à cette information, pourtant choquante à elle-seule, une perspective très amer. Cela laisse songeur.

 

 

 

Source : 24heuresactu

 

 

 

[...] On vit dans une détestable société, sataniste à ce titre comme dans d'autres, où les foyers du restos du cœur sont cambriolés, leurs subventions réduites et les premières inscriptions augmentées. Qui peut cambrioler ces endroits ? Mais qui ? Il faut n'avoir aucune vergogne. A propos, les restos du cœur proposent, depuis quelques temps maintenant, que les biens et denrées qui leur sont donnés soient déductibles des impôts. Mon billet que le gouvernement ne va pas financer cette défiscalisation avec la prime de fin d'année des ministères. Saviez-vous que la France est le plus mauvais élève européen en matière d'accueil des sans-abris ?

 

Détournons-nous de ces colporteurs dans la rue qui veulent nous faire souscrire à des dons pour aider des associations internationales. Aidons nos concitoyens d'abord et mobilisons-nous. Soyons fiers d'eux. Toutes les initiatives solidaires ont surtout besoins de bénévoles, pas forcément de dons. Pensez-y. Ma compagne et moi-même y songeons de plus en plus.

 

Le mal social est toujours présent, se renforce même et manifestement le gouvernement n'en a cure ! Ignoble ! Socialistes vous dites ? Nombrilistes plutôt ! Que le Roy revienne pour protéger les pauvres. Vive le Prince Louis ! Vive la Princesse Marie-Marguerite !

 

Jacques Jouan

 

 

 

Source: http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/social-et-economie/606-scandaleuses-primes-de-noel-aux-ministeres-et-nos-pauvres-alors

 

 

. Les budgets primes des ministres ne connaissent pas la crise : ils augmentent de 3% sur un an

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 22:59

Le tronçonneur de l’Anjou

 

Profil : certainement royaliste, catholique et d’extrême droite. Crime : a tronçonné à deux reprises l’arbre sacré de la révolution à Angers. A retrouver mort ou vif, grande récompense.

 

Depuis le bicentenaire des événements funestes de la révolution, certaines pratiques ultra-révolutionnaires sont revenues à la mode : « baptêmes » républicains, véritables injures au Sacrement de Baptême chrétien, bonnets phrygiens, mais aussi ces fameux «arbres de la liberté».

 

Les hindous ont leurs vaches sacrées, nous avons des statues de Marianne et des arbres symboliques. Ils sont plantés pour représenter la vie nouvelle de l’homme nouveau, de l’homme révolutionnaire.

 

Ces arbres ont fleuri en 1790 et ils reviennent aujourd’hui, parfois sous la forme d’arbres de la laïcité : à chaque époque, son idole. Ces arbres sont même devenus des symboles de la France : ils sont frappés sur les pièces de un et deux euros.

 

Le drapeau des félons de l’UMP en est même frappé.

 

Sous la restauration, les arbres de la liberté ont été abattus : ainsi cette excentricité païenne était remise à sa place. Tronçonnons la mythologie révolutionnaire tout entière, à la racine.

 

Julien Ferréol

 

 

 

Source: http://www.vexilla-galliae.fr/civilisation/histoire/607-le-tronconneur-de-l-anjou

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 12:23
http://www.viveleroy.fr/IMG/arton173.jpgLoi TAUBIRA : « révolution sociétale » ou suicide social ?

En 1998, Mme Élisabeth Guigou alors ministre socialiste présentait à l’Assemblée nationale sa loi sur le PACS en jurant : « il n’est pas question, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier » et « Le gouvernement dont je fais partie ne proposera jamais l’adoption ni la procréation médicalement assistée pour les concubins homosexuels ».

 

En 2013 elle se rallie au « Mariage pour tous » et avoue avoir menti en déclarant :

«  À l’époque, l’important était de faire passer le pacs [...] il n’était pas possible de mettre sur la table la question du mariage homosexuel, même au sein du gouvernement, il a fallu que j’insiste » et « La fin justifiait les moyens ». [NdCR. Sur l'origine illuministe et maçonnique de cette méthode et son application sous la "Révolution française", lire : Contre le Nouvel Ordre Mondial : en finir avec la Révolution (IIe partie)]


Quel crédit peut-on encore accorder au gouvernement par l’opinion quand on constate ce type de manipulation ? Que penser des actuelles déclarations du gouvernement quand il affirme que la PMA et la GPA ne sont pas envisagées pour les couples homosexuels ?


J’ai le droit à un enfant
Revendication
Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA [1] ou l’adoption. Moi, je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ?

Pierre Bergé, cité par Le Parisien, 17/12/2012, « Mère porteuse : le dérapage de Pierre Bergé ? »

Réfutation

Le bien de l’enfant prime sur le désir des adultes.
Les enfants ont besoin de :

  • * connaître leurs parents biologiques, constitutifs de leur identité la plus profonde,
  • * bénéficier de la complémentarité des père et mère pour recevoir une éducation équilibrée.
  •  

Accorder un enfant artificiellement (PMA ou GPA) à des homosexuels, c’est « fabriquer » délibérément un orphelin , en privant sciemment l’enfant de son père ou de sa mère biologique, en le privant de l’altérité sexuée. C’est une injustice envers un être humain vulnérable, sans défense.

Si les accidents de la vie produisent, hélas, des orphelins, la société a toujours essayé de remédier à ce malheur. Il est impensable de légaliser la « fabrication » d’orphelins pour la convenance d’adultes qui désirent des enfants : on prive ces enfants d’un de leurs parents et on les installe dans la précarité d’un « projet parental » toujours révocable. Seuls les liens du sang, précisément parce qu’ils sont naturels, fondés dans l’être et non dans une volonté instable, sont indestructibles. À de très rares exceptions près, on ne voit jamais des parents, même séparés, renier leurs enfants. Mais quoi de plus facile pour des « parents de papier » [2] que de déchirer un « projet parental ». Ne sera-ce pas aussi facile que de déchirer un contrat de mariage ou un PACS ? En Espagne,

selon l’Institut national des statistiques, [... ] le nombre de divorces a progressé. En 2007, date à partir de laquelle les divorces entre personnes du même sexe sont recensés, 59 divorces ont été prononcés. Puis 116 en 2008, 158 en 2009, 245 en 2010 et 319 en 2011 », soit 8,2 % du nombre de « mariages » homosexuels en 2011, et une forte augmentation d’année en année.

 La Croix, 11/07/2012.

On multipliera ainsi les orphelins artificiels, qui après avoir été privés de leur père ou de leur mère, seront ensuite, en cas de séparation des « parents de papier », l’objet de leur rejet ou de leur dispute (les cas vécus sont déjà nombreux [3]).

En 1998, Mme Guigou, Garde des Sceaux socialiste, lors des débats sur le PACS en convenait [4] :


Pourquoi l’adoption par un couple homosexuel serait-elle une mauvaise solution ? Parce que le droit, lorsqu’il crée des filiations artificielles, ne peut ni ignorer, ni abolir, la différence entre les sexes.

[...] Cette différence est constitutive de l’identité de l’enfant. Je soutiens comme de nombreux psychanalystes et psychiatres qu’en enfant a besoin d’avoir face à lui, pendant sa croissance, un modèle de l’altérité sexuelle. Un enfant adopté, déjà privé de sa famille d’origine, a d’autant plus besoin de stabilité sans que l’on crée pour lui, en vertu de la loi, une difficulté supplémentaire liée à son milieu d’adoption.

Mon refus de l’adoption pour des couples homosexuels est fondé sur l’intérêt de l’enfant et sur ses droits à avoir un milieu familial où il puisse épanouir sa personnalité (Applaudissements sur certains bancs du groupe socialiste). C’est ce point de vue que je prends en considération, et non le point de vue des couples qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels.


Élisabeth Guigou, Déclaration à l’Assemblée Nationale le 3 novembre 1998 lors du débat sur le PACS.


L’accès pour tous au mariage, c’est un principe d’égalité citoyenne


Réfutation

L’égalité est subordonnée à la justice.
La finalité principale du mariage est d’engendrer et d’éduquer les enfants.
Donc les droits du mariage ne sont pas dus aux unions incapables par nature d’engendrer. En effet, la justice est de rendre à chacun ce qui lui est dû.

Conclusion

La revendication du « mariage pour tous », sous couvert d’égalité, est une injustice contre l’institution du mariage, c’est la négation de l’altérité sexuée et complémentaire. Le mariage n’est pas un dû « pour tous », sauf à détruire son essence même.
Le mariage bénéficie légitimement d’un droit propre
La contribution propre et exclusive du mariage au bien commun est l’engendrement et l’éducation des enfants, par lesquels il perpétue la société et la civilisation. C’est à ce titre que le mariage bénéficie de lois spéciales qui le protègent. Toujours lors du débat sur le PACS, Mme Guigou — Garde des Sceaux socialiste— déclarait elle aussi :

Pourquoi avoir dissocié le pacte civil de solidarité de la famille ? Une famille ce n’est pas simplement deux individus qui contractent pour organiser leur vie commune. C’est l’articulation et l’institutionnalisation de la différence des sexes. C’est la construction des rapports entre les générations qui nous précèdent et celles qui vont nous suivre. C’est aussi la promesse et la venue de l’enfant, lequel nous inscrit dans une histoire qui n’a pas commencé avec nous et ne se terminera pas avec nous.

Élisabeth Guigou, Déclaration à l’Assemblée Nationale le 3 novembre 1998 lors du débat sur le PACS.


Accorder ce droit propre à tous, c’est une injustice contre le mariage. Deux homosexuels ne sont pas capables d’engendrer ensemble : ils ne sont donc pas aptes à recevoir les droits propres au mariage [5] Le mariage « pour tous », accorde les avantages de son statut privilégié aux unions exemptes de la responsabilité et des servitudes du mariage, privées de son utilité sociale propre et unique : c’est une injustice.


Bien plus, c’est détruire totalement le mariage. Donner le droit du mariage à « tous », c’est détruire l’institution par dilution dans le droit commun. Par exemple, si au lieu d’accorder la médaille de la famille aux seules mères de famille nombreuse qui ont surmonté les difficultés de leur tâche, on accordait cette médaille à toutes les mères sans distinction, on détruirait toute sa valeur de reconnaissance, d’encouragement aux mères de famille. De même pour le mariage : une fois ses droits accordés à « tous », il sera dénaturé, il ne signifiera plus rien. En 1998, Mme Guigou partageait notre analyse :

Le PACS est radicalement différent du mariage parce qu’il n’est pas question, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier. Comme l’a dit la Commission européenne des droits de l’homme de Strasbourg, « ce serait une dénaturation du mariage et de sa fin sociale que des personnes dont la catégorie sexuelle emporte par elle-même la constatation d’une inaptitude physique à procréer puissent se marier ».

 Élisabeth Guigou, Déclaration à l’Assemblée Nationale le 9 octobre 1998.

Laissons conclure M. Jacques Attali. Sans partager sa faveur pour ce projet de loi, nous sommes d’accord avec son jugement :

Telle est l’ironie des temps présents : pendant qu’on glorifie le devoir de fidélité, on généralise le droit à la déloyauté. Pendant qu’on se bat pour le mariage pour tous, c’est en fait le mariage de personne qui se généralise.

 Jacques Attali, Slate.fr, 29 janvier 2013, « Vers l’humanité unisexe ».



Seul le mariage homosexuel me permettra de m’épanouir car c’est mon orientation sexuelle, je suis né comme cela.
Réfutation

La condition du bonheur, c’est le respect de la loi naturelle.
La loi naturelle, inscrite dans la nature humaine, ne dépend pas du bon vouloir de chacun : elle est objective et universelle, la même pour tous les hommes. Quelle que soit notre condition particulière, nous ne pouvons pas être pleinement heureux en la contredisant. On ne peut pas présenter l’orientation homosexuelle comme une fatalité inéluctable, sinon l’homme ne serait plus libre. Par sa liberté, son esprit garde toujours le pouvoir de diriger son affectivité et son corps. Certes il est des humains qui se laissent tellement dominer par leurs passions qu’ils en deviennent esclaves. L’actualité nous en fournit des cas célèbres. Mais la réprobation universelle que ces cas déclenchent montre bien qu’ils sont reconnus par tous comme la culpabilité d’un homme libre qui se laisse rendre esclave, non comme une fatalité d’un homme « né comme cela », par nature impuissant à se conduire raisonnablement.

En revanche, la liberté de l’homme a une limite : l’amour humain obéit à une loi inscrite dans la nature même de l’homme, appelée pour cela « loi naturelle ». La complémentarité anatomique et les nécessités de la reproduction de l’espèce humaine en sont une preuve. L’existence de cette loi naturelle est constatée dans le réel par toute personne de bon sens, à commencer par Mme Guigou qui déclare le 9 octobre 1998 lors des discussions sur le PACS :

Je considère en effet qu’il y a une fonction anthropologique de la famille que nous devons préserver davantage et que notre droit — hélas ! — ne préserve plus tout à fait. Parce que, c’est vrai, il est important qu’un enfant ait, toute sa vie, droit à son père, à sa mère,... à la même famille, que l’on ne puisse pas remettre en cause aussi facilement qu’aujourd’hui la reconnaissance de paternité, et même la reconnaissance de maternité.

[…] Un enfant a droit à un père et à une mère et ce droit pour l’enfant ne doit pas dépendre du statut juridique de ses parents ou varier encore au gré de l’instabilité de leurs relations. Et, pour lui, la famille c’est le droit d’avoir une identité, une filiation, un père et une mère de sexes différents, des grands-parents, des oncles et des tantes. Par cette filiation, l’enfant sait que le monde ne commence pas avec lui et ne finira pas avec lui. La famille doit être et rester pour l’enfant, au-delà de l’instabilité des couples, le lieu symbolique où se construisent les rapports entre les sexes, et les générations, et où s’apprennent les rapports entre l’autorité et la liberté.


Élisabeth Guigou, Déclaration à l’Assemblée Nationale le 9 octobre 1998.

 

Nous avons bien le pouvoir d’aller contre la loi naturelle (c’est le « revers de la médaille » de notre liberté), mais ce « pouvoir » est impuissant... à nous acquérir le bonheur. Aller contre la loi naturelle, « mode d’emploi » de notre nature humaine et condition nécessaire de notre bonheur, c’est glisser inexorablement vers l’esclavage, la frustration et le désespoir. C’est pour cela que l’amour humain n’est pas une construction abstraite, réformable au gré de chaque majorité politique.



Refuser le mariage homosexuel, c’est être homophobe 

Réfutation

Notre commune nature humaine nous fait aimer tous les humains comme des frères, quels qu’ils soient. Mais ceci n’oblige pas à approuver tous leurs actes. Nous récusons toute accusation d’ « homophobie » à deux titres :

1) Ce terme est un artifice inventé par les lobbies militants homosexuels américains pour discréditer leurs opposants. Evans, cofondateur de l’Alliance des Activistes Gays (GAA), raconte comment :

George Weinberg, un psychologue non homosexuel, depuis longtemps ami de notre communauté, assistait régulièrement aux réunions du GAA. Fasciné par notre action et la réaction des médias, il nous proposa le mot que nous recherchions : « l’homophobie », c’est à dire la crainte irrationnelle d’aimer quelqu’un du même sexe.

Arthur Evans, The logic of Homophobia . [6]


2) Répété en boucle, ce mot permet de déconsidérer tout jugement critique sur l’homosexualité, empêchant tout débat rationnel.

Nous aimons tout être humain comme notre semblable, ce qui n’oblige pas à approuver toutes ses actions : par exemple, les parents aiment leurs enfants en les éduquant, ce qui les conduit à reprendre certains de leurs comportements pour leur montrer la voie du bonheur.

 


De nombreux enfants de couples homosexuels sont aujourd’hui sans statut juridique, il faut leur en offrir un, grâce au mariage pour tous
 
Réfutation

Ce ne sont pas les mœurs qui font la loi (cette « politique du fait accompli » conduirait à légaliser toutes les déviations sous prétexte qu’elles se répandent) mais la loi qui a pour mission d’indiquer et faire respecter le droit. Si chaque fois que les mœurs libertaires produisent des malheurs, il fallait légaliser ces mœurs pour atténuer les malheurs résultants, alors la justice abdiquerait sa mission qui est d’indiquer et faire respecter le droit. On aboutirait ainsi à tous les abus : par exemple, pourquoi ne pas légaliser l’inceste, afin de donner la « sécurité juridique » aux malheureux enfants d’une telle union ? La primauté de la nature apparaissait évidente à Mme Guigou en 1998 :

Un couple, hétérosexuel ou homosexuel, n’a pas de droit à avoir un enfant en dehors de la procréation naturelle.

[...] c’est une chose de maintenir un lien de parenté déjà constitué entre parents et enfants, c’en est une toute autre de permettre, en vertu de la loi, l’établissement d’un lien ex nihilo entre un enfant et deux adultes homosexuels. Dans le premier cas, il s’agit d’une solution conforme à l’intérêt de l’enfant qui a le droit de conserver son père et sa mère lorsque ses parents se séparent. Dans le second, il s’agirait de créer de toutes pièces, par le droit, une mauvaise solution.


Pourquoi l’adoption par un couple homosexuel serait-elle une mauvaise solution ? Parce que le droit, lorsqu’il crée des filiations artificielles, ne peut ni ignorer, ni abolir, la différence entre les sexes.


Élisabeth Guigou, Déclaration à l’Assemblée Nationale le 3 novembre 1998 lors du débat sur le PACS.


 

Conclusion : la loi Taubira est un « suicide social »


 

La dénaturation du mariage serait la destruction de la famille. Or la destruction de la famille signifierait la destruction de la civilisation elle-même, qui ne serait plus transmise aux générations futures : ce serait un « suicide social ». Les considérations précédentes sont tellement conformes au bon sens que 57% des français sont opposés à la loi Taubira [7]. Donnons-leur accès aux vraies raisons ci-dessus et cette majorité, déjà nette, deviendra ... écrasante. L’expression « suicide social » ne nous semble pas exagérée : qu’on se reporte à notre étude complète pour en examiner les preuves. [8] Cette majorité de 57% ne suffit pas à justifier l’opposition au projet de loi, car ce qui légitime la loi en matière morale, ce n’est pas d’abord la majorité, mais bien la loi naturelle objective.

Cependant un tel sondage montre que l’opinion garde son sens critique malgré l’argument-épouvantail de « l’homophobie » et une campagne gouvernementale et médiatique en faveur du « mariage pour tous ». Qu’on se souvienne de la circulaire du Ministre Peillon du 4 janvier 2013 aux recteurs de l’Éducation (Nationale et privée) pour, sous couvert de « neutralité », empêcher à l’école un débat qui eût pu être perçu comme une opposition au projet de loi  [9]. Surprenante « neutralité », quand on sait qu’une autre ministre était intervenue dans une école... en faveur du projet :

Le mariage pour tous, « cela veut dire que pourront se marier des gens qui s’aiment même s’ils sont de même sexe, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent. Ça va permettre plus d’épanouissement, plus de liberté, plus d’égalité dans la société. Il faut comprendre ça comme une avancée ».

Najat Vallaud-Belkacem, citée par L’Express, 07 janvier 2013, « Mariage pour tous : Najat Vallaud-Belkacem a-t-elle été maladroite ? »


Dans les sondages, comme toujours, le contenu de la question est déterminant : au lieu de demander aux français s’ils étaient favorables au « mariage pour tous », comme certains manipulateurs de l’opinion l’ont fait jusqu’à présent, ce sondage leur a aussi demandé s’ils étaient favorables à l’adoption par des « couples » homosexuels. En effet la loi Taubira est un « paquet inséparable » avec le mariage et le droit qui en découle nécessairement : l’adoption, puis plus tard la PMA et la GPA

Dans une tribune du Figaro du 09 février 2013 et intitulée « PMA : la France a déjà voté... », Anna Zâborskâ (députée slovaque au Parlement européen, présidente de l’intergroupe « Famille, droits de l’enfant et justice entre les générations »), et Grégor Puppinck (docteur en droit, expert auprès du Conseil de l’Europe) expliquent pourquoi le vote du mariage pour tous en France entraîne automatiquement l’adoption de la PMA, puis probablement de la GPA, conformément aux juridictions européennes.

Ainsi la loi Taubira, tout en faisant mine d’exclure la PMA et la GPA pour rassurer l’opinion, les entraînera nécessairement. Pareille duperie s’est déjà produite, l’adoption par les couples lesbiens est aujourd’hui légalisée alors qu’en 1998 le gouvernement socialiste déclarait :


Le PACS est radicalement différent du mariage parce qu’il n’est pas question, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier.

[...] Le gouvernement dont je fais partie ne proposera jamais l’adoption ni la procréation médicalement assistée pour les concubins homosexuels.

|...] Je répète qu’il ne peut pas être question, ni pour ce gouvernement, ni pour cette majorité, d’accorder aux couples homosexuels la possibilité d’adopter des enfants ou de recourir à la procréation médicalement assistée. Je considère en effet, et la majorité de cette assemblée avec moi, que pour qu’un enfant structure son identité, sa personnalité, il est important qu’il ait un père et une mère, et que ce père et cette mère soient de sexes différents.


Élisabeth Guigou, Déclaration à l’Assemblée Nationale le 9 octobre 1998.


Interrogée par le journal Le Monde, Mme Guigou déclare aujourd’hui que ses déclarations à l’Assemblée Nationale des 9 octobre et 3 novembre 1998 n’avaient pour but que de faire « avaler » le PACS aux français :

À l’époque, l’important était de faire passer le pacs. Il y avait une résistance farouche au pacs à l’Assemblée, mais aussi dans la société avec des manifestations, des débordements verbaux inadmissibles... Donc, l’important, c’était de dissocier le pacs du mariage, sur le plan légal et sur le plan symbolique. En 1998, il n’était pas possible de mettre sur la table la question du mariage homosexuel, même au sein du gouvernement, il a fallu que j’insiste.

 Le Monde, « La lente évolution de la gauche vers le mariage homosexuel », 22 octobre 2012 .


Le Nouvel Observateur-Rue 89 commente :

Elle [Élisabeth Guigou] a menti comme une arracheuse de dents en affirmant que le Pacs n’ouvrirait jamais, mais au grand jamais, le mariage ni l’adoption aux homosexuels. « La fin justifiait les moyens », a-t-elle expliqué lors de la sauterie des dix ans du Pacs.

Le Nouvel Observateur-Rue 89, 6 novembre 2012, « Conseils à Ayrault pour ne pas se rater sur le mariage gay ».

  •  

[1PMA : Procréation médicalement assistée, GPA : Gestation pour autrui.

[2Au moins un des deux « parents » homosexuels ne sera pas un parent biologique.

[3Voir Le Figaro, 12/11/2012, « Les accros du mariage gay ».

[4PACS : Pacte civil de solarité.

[5Et remédier à cette stérilité naturelle en légalisant la PMA n’est pas une solution admissible, car c’est fabriquer légalement des orphelins, ce qui est une injustice (voir premier argument).

[6Ce mot fut publié pour la première fois en 1972 dans le livre d’Arthur Evans, Society and the Healthy Homosexual.

[7Sondage IFOP pour Alliance Vita, du 12 au 14 février 2013.

[8Notre étude sur « le mariage pour tous » obtenue sur demande à l’Association des Juristes Catholiques du Languedoc Méditerranéen, ajclme@gmail.com

[9texte disponible sur demande à ajclme@gmail.com

 

Source: http://www.viveleroy.fr/?Loi-TAUBIRA-revolution-societale

 

 

. Les contradictions juridiques du "mariage pour tous" (Aude Mirkovic)

. Mariage "homosexuel" : Deux poids deux mesures dans la "neutralité" de l'enseignement

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 09:53
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 20:47

Le Conseil de l’Europe nomme deux rapporteurs sur les violences policières anti-Manif pour tous

 

Paru le 17 décembre 2013

 

Le 13 décembre, la « Commission de suivi » de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a nommé deux rapporteurs pour enquêter sur les violences policières et atteintes aux droits des manifestants en lien avec le mouvement de La Manif pour tous. Il s’agit des députés Valeriu Ghiletchi (Moldave, PPE) et Stefan Schennach (Autrichien, socialiste).

L’European Center for Law and Justice-ECLJ se réjouit de cette décision qui contribuera à exposer publiquement les abus dont ont été victimes de nombreux manifestants, ainsi qu’à identifier les responsabilités.

La Commission pour le respect des obligations et engagements des États membres du Conseil de l’Europe, dite commission de suivi ou de monitoring, est chargée de veiller au respect des obligations contractées par les États membres, en particulier dans le domaine du respect des droits de l’homme.

Les deux rapporteurs vont rencontrer et interroger les représentants des victimes ainsi que les autorités publiques françaises ; une audition officielle est prévue ces prochains mois à Paris. Les rapporteurs disposent d’un délai de deux ans pour faire leur enquête et rendre leur rapport à la Commission qui jugera alors, sur la base des faits rapportés, de la nécessité de poursuivre la procédure jusqu’à une éventuelle sanction.

À défaut de sanction, l’Assemblée peut aussi décider d’entamer un dialogue avec les autorités nationales sur certaines questions (cf. ici une présentation de la procédure).

La France dénoncée

La désignation de ces rapporteurs fait suite au dépôt le 26 juin dernier du projet de Résolution « Graves revers dans le domaine des droits de l’homme et de l’État de droit en France » par une vingtaine de députés.

Par ce texte, les députés demandaient l’ouverture d’une procédure de suivi contre la France en raison « des abus des forces de police dans le contexte des manifestations contre l’approbation de la loi Taubira », visant en particulier les brutalités, l’usage abusif des gaz lacrymogènes et les arrestations arbitraires.

Le 27 juin 2013, l’Assemblée du Conseil de l’Europe a déjà adopté une résolution1947 (2013) dénonçant l’usage abusif par les autorités françaises de la force contre les manifestants.

Cette résolution rappelait que « face à des manifestations, le rôle des forces de l’ordre est de protéger les droits des manifestants, leur liberté d’association et d’expression, tout en protégeant les autres ». L’Assemblée invitait enfin les États notamment à garantir la liberté de manifestation et à « mener des enquêtes diligentes concernant le recours excessif ou disproportionné à la force par des membres des forces de l’ordre, et en sanctionner les responsables ».

Le 26 juin 2013, le Parti populaire européen (PPE) et le European Centre for Law and Justice, ont organisé au Conseil de l'Europe une audition publique sur le thème « Manif pour tous et la répression policière ». À cette occasion a été  présenté un rapport contenant plus d'une centaine de témoignages de personnes faisant état d'abus policiers.

 

Gregor Puppinck, directeur de l’ECLJ.

 

Source: http://www.libertepolitique.com/Actualite/Le-fil/Le-Conseil-de-l-Europe-nomme-deux-rapporteurs-sur-les-violences-policieres-anti-Manif-pour-tous

 

 

. Condamnation de la France par le Conseil de l'Europe pour "atteintes aux droits de l'homme" et à l'"Etat de droit" (résolution 13255), "menaces pour la liberté de réunion, la liberté des médias et la liberté d'expression" (résolution 1947 2013)

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 11:48

 Alors que (1) suite à son appel à la Résistance, la Présidente de la Manif Pour Tous, Ludovine de la Rochère avait fixé comme "1ère mission" à son mouvement l'"abolition de la loi Taubira" (  Discours de Ludovine de La Rochère au podium des Invalides, 26 mai 2013), alors que (2) elle avait déclaré le 9 juillet dernier, dans un entretien à Politique magazine , que le mouvement resterait "indépendant de tout parti ", alors que (3) elle avait également déclaré le 22 mai dernier, dans un entretien publié sur Nouvelles de France, qu'il n'y aurait pas d'homme politique qui interviendrait au micro, dimanche 15 décembre dernier à la Manif pour tous Versailles, on ne peut guère dire que les responsables de son organisation aient suivi ni même respecté ses consignes.

L'infiltrée UMP Valérie Pécresse avait déclaré en mai dernier que l'on ne pourrait pas revenir sur le mariage gay en 2017. Le président de l'UMP lui-même, Jean-François Copé a déclaré en mai dernier que la loi Taubira était désormais une loi qu'il "regrettait", mais qu'il "respectait" comme "une loi qui sera promulguée et que nous respecterons au nom de la République" ( Jean-François Copé sur Tf1, le 17 mai 2013). Des députés et des politiques UMP (dont notamment Valérie Pécresse, Jean-Frédéric Poisson , les maires de Versailles et du Chesnay) ont pu largement s'exprimer pendant que le tête de liste Versailles Bleu Marine était lui interdit de parole. "Que faisait donc Valérie Pécresse sur le podium, à Versailles, dimanche ?"  demande fort logiquement Gabrielle Cluzel sur Boulevard Voltaire. 


 

[L]’Antigone LMPT reste une jeune fille fragile. Sur laquelle lorgnent quelques vieillards qui aimeraient bien, à son contact, réchauffer leurs vieux os et retrouver un peu de vigueur… Comme l’UMP ? Mais que faisait donc Valérie Pécresse sur le podium, à Versailles, dimanche (15 décembre, NdCR.)… sinon une maquerelle fort peu crédible qui, en mai dernier, déclarait que l’on ne pourrait pas, en 2017, revenir sur le mariage gay et condamnait avec vigueur toute désobéissance civile ? À son apparition, quelques sifflets fusèrent et une manifestante l’accosta pour lui demander ce que la droite avait fait ces dernières années pour la famille. « Vous vous trompez d’ennemi », répondit Valérie Pécresse en détournant la tête. Et si c’était surtout LMPT qui se trompait d’ami ?

 

Source: http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/la-manif-pour-tous-de-quoi-rendre-dingue,44680

 

 

 

. Infiltrations oligarchiques au sein de la Manif Pour Tous Versailles le 15 décembre 2013

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 23:28

 

Photo : En ce moment même, les #Hommen manifestent devant le Grand Orient de France, où Christiane Taubira se rend demain soir. "Francs-Maçons, en prison" ! #ONLR Jamais !

 

En ce moment même (vers 20h30 NdCR.), les #Hommen manifestent devant le Grand Orient de France, où Christiane Taubira se rend demain soir.

 

 

"Francs-Maçons, en prison" !

 

#ONLR Jamais !

 

 

Source: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=396655047134458&set=a.280188552114442.1073741829.275129749286989&type=1

 

 

Add. 17 décembre 2013, 15h24. Lundi 16 décembre 2013. Devant le Grand Orient de France et à la veille de la présence de madame Taubira, des militants du mouvement Hommen ont marqué leur opposition contre les collusions pernicieuses entre -pouvoir socialiste et franc-maçonnerie- dans les grands thèmes de société imposés à la France d'aujourd'hui.

 

Slogans : "Etat franc-maçon, c'est NON", "Francs-Maçons, FASCISTES".

 

Trois arrestations eurent lieu à l'issue de cette protestation.

 

 

 

 

Source: http://www.dailymotion.com/video/x18hevc_hommen-vs-les-franc-macons_news

 

 

. Condamnation par le Conseil de l'Europe de la France pour "atteintes aux droits de l'homme" et à l'"Etat de droit" (résolution 13255), "menaces pour la liberté de réunion, la liberté des médias et la liberté d'expression" (résolution 1947 2013)

. La franc-maçonnerie accueillie lors du premier "mariage" homosexuel

. La franc-maçonnerie derrière le "mariage pour tous" : Un "grand maître" franc-maçon avoue !

. Le "mariage" homosexuel : une horrible régression visant à la mise au pas des plus faibles, des enfants et des pauvres

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 14:43

Du fait du manque à gagner de recettes fiscales (11 milliards), l'Incapable a réalisé que les prélèvements fiscaux ont atteint un plafond de verre ! A-t-il seulement réalisé que les Français étaient entrés en Résistance le 17 mai 2013 ?

 

 

 

 



 

 

Fiscalité : un espoir que le gouvernement ne fasse plus rien !

 

Publiée le 16 déc. 2013

 

En déplacement en Guyane, F. Hollande a sérieusement recadré son Premier ministre.

 

« Le message qu'il faudra retenir ce matin c'est on ne changera presque rien. François Hollande refuse de défaire ce qui a été fait depuis son arrivée, en matière fiscale. C'est vrai que défaire et faire c'est toujours travailler. Donc au nom de la stabilité de l'impôt, c'est à plusieurs milliers de kilomètres que le président a globalement enterré la "réforme fiscale" annoncée par Jean-Marc Ayrault mi novembre. Il semble que le coût du rapport sur l'intégration publié par Matignon a un peu fini d'achever l'exaspération du président de la république.

En tous les cas on sent que le gouvernement a réalisé quelque chose d'essentiel, que les prélèvements ont touché une forme de plafond de verre, ce moment où malgré des hausses répétées, l'impôt rapporte de moins en moins. Et le chiffre clé c'est sur l'année 2013, il manque 11 milliards d'euros de recettes fiscales. On n'explique pas une somme aussi importante simplement par le 'ralentissement de la croissance'. … Alors évidemment si les dépenses publiques ne baissent pas sérieusement il y a très peu de chance que les impôts reculent. Au moins tout ce qu'on peut espérer du gouvernement c'est qu'il ne fasse plus rien, c'est qu'il ne change plus rien, qu'il ne touche plus à rien, c'est qu'il arrête »

(Nicolas Doze).

 

Source: http://youtu.be/z4gmcdjExxY

 

 

. Onze milliards d'euros de manque à gagner dans les recettes fiscales fin 2013

. François Hollande augmente la dette sans croissance. Cherchez l'erreur !

. Résistance passive : Ces professions qui travaillent moins pour payer moins d'impôts

. Croissance de - 0,1%: Nicolas Doze avertit : « Il ne faudrait pas que les recettes de TVA continuent à décliner »...

. Nicolas Doze décrypte les mensonges du gouvernement sur la "pause fiscale" : les ménages paieront plus d'impôts en 2014 qu'en 2013 !

. Rentrées fiscales en baisse : La Résistance passive commence à porter ses fruits

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 14:30

 

Source (image): https://www.facebook.com/photo.php?fbid=574024366006433&set=a.549128598496010.1073741827.545299165545620&type=1

 

 

« Chaque fois qu'ils décident de quelque chose en plus, vous décidez de quelque chose en moins. Chaque fois qu'ils dépensent quelque chose en plus, vous dépensez quelque chose en moins »

(Collectifantigone.fr, "au service du libéralisme classique")

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 09:38

Nos soupçons se concrétisent. On se souvient qu'en mai 2013, si la gauche officiellement critiquait la «tentative de récupération du mouvement (de la Manif pour tous) par l'UMP», officieusement elle espèrait  que l'opposition parviendrait à «canaliser la colère du peuple de droite». Un socialiste anonyme, interrogé par le Figaro, avait même expliqué le sens de cette infiltration : « Le meilleur moyen de tuer un mouvement social, c'est qu'un parti politique en prenne la tête.»

 

15 décembre 2013 à Versailles, le pari est réussi. L'avertissement de mai 2013 de Ludovine de la Rochère "Il n’y aura pas d’homme politique qui interviendra au micro" n'a pas été suivi.  

 

Après Henri Guaino au micro et sur grand écran de la MPT le 24 mars 2013 (l'homme qui en septembre 2013 trouvait qu'être député à 5200 euros net c'est «mal payé»), d'autres UMP se sont en effet infiltrés à la MPT Versailles le 15 décembre, monopolisant la parole pendant que les RBM (Rassemblement Bleu Marine) étaient interdits de parole. Les députés UMP qui ont participé étaient : Valérie Pécresse, Jean-Frédéric Poisson , ainsi que les maires de Versailles et du Chesnay. (1)

Infiltrations oligarchiques au sein de la Manif Pour Tous Versailles le 15 décembre 2013

 

Communiqué de François Simeoni, tête de liste VERSAILLES BLEU MARINE :


«Aujourd’hui, à la « manif pour tous » de Versailles, j'ai demandé au responsable de l'organisation l’autorisation de m'exprimer devant les manifestants. Cela m'a été refusé, alors que les politiques UMP présents ont pu le faire.

En tant que signataire de la charte LMPT et responsable local du seul parti de France ayant promis l'abrogation de la loi Taubira, je considère ce traitement comme anti-démocratique. J'engage les Versaillais à ne pas accorder leur confiance à ceux qui rallient l'UMP, ni à ceux qui prétendent se placer hors du champ politique. » (2)

 

La question qui se pose maintenant est : qui a interdit de parole François Simeoni ?

 

------------------------------------

 

Add. 17/12/2013, 11h42. Valérie Pécresse avait déclaré en mai dernier que l'on ne pourrait pas revenir sur le mariage gay en 2017 et condamnait toute désobéissance civile.

 

[L]’Antigone LMPT reste une jeune fille fragile. Sur laquelle lorgnent quelques vieillards qui aimeraient bien, à son contact, réchauffer leurs vieux os et retrouver un peu de vigueur… Comme l’UMP ? Mais que faisait donc Valérie Pécresse sur le podium, à Versailles, dimanche… sinon une maquerelle fort peu crédible qui, en mai dernier, déclarait que l’on ne pourrait pas, en 2017, revenir sur le mariage gay et condamnait avec vigueur toute désobéissance civile ? À son apparition, quelques sifflets fusèrent et une manifestante l’accosta pour lui demander ce que la droite avait fait ces dernières années pour la famille. « Vous vous trompez d’ennemi », répondit Valérie Pécresse en détournant la tête. Et si c’était surtout LMPT qui se trompait d’ami ?

 

Source: http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/la-manif-pour-tous-de-quoi-rendre-dingue,44680

 

------------------------------------

 

Add. 18/12/2013, 18h23. Manif pour tous : « Mais que faisait donc Valérie Pécresse sur le podium, à Versailles, dimanche ? » (Gabrielle Cluzel)

Alors que (1) suite à son appel à la Résistance, la Présidente de la Manif Pour Tous, Ludovine de la Rochère avait fixé comme "1ère mission" à son mouvement l'"abolition de la loi Taubira" ( Discours de Ludovine de La Rochère au podium des Invalides, 26 mai 2013), alors que (2) elle avait déclaré le 9 juillet dernier, dans un entretien à Politique magazine , que le mouvement resterait "indépendant de tout parti ", alors que (3) elle avait également déclaré le 22 mai dernier, dans un entretien publié sur Nouvelles de France, qu'il n'y aurait pas d'homme politique qui interviendrait au micro, dimanche 15 décembre dernier à la Manif pour tous Versailles, on ne peut guère dire que les responsables de son organisation aient suivi ni même respecté ses consignes.

L'infiltrée UMP Valérie Pécresse avait déclaré en mai dernier que l'on ne pourrait pas revenir sur le mariage gay en 2017. Le président de l'UMP lui-même, Jean-François Copé a déclaré en mai dernier que la loi Taubira était désormais une loi qu'il "regrettait", mais qu'il "respectait" comme "une loi qui sera promulguée et que nous respecterons au nom de la République" (Jean-François Copé sur Tf1, le 17 mai 2013). Des députés et des politiques UMP (dont notamment Valérie Pécresse, Jean-Frédéric Poisson , les maires de Versailles et du Chesnay) ont pu largement s'exprimer pendant que le tête de liste Versailles Bleu Marine était lui interdit de parole. "Que faisait donc Valérie Pécresse sur le podium, à Versailles, dimanche ?"  demande fort logiquement Gabrielle Cluzel sur Boulevard Voltaire. 

 

------------------------------------

 

Sources:

 

(1) http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/12/15/la-manif-pour-tous-denonce-a-versailles-la-familiphobie-du-gouvernement_4334716_3224.html

(2) http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/12/r%C3%A9cup%C3%A9ration-ump-%C3%A0-la-manif-pour-tous-%C3%A0-versailles-.html

 

 

. La partitocratie a-t-elle échoué à récupérer la Manif pour tous ?

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 18:13

 

Et un bras d'honneur pour Belkacem !

 

Comment Najat-Vallaud-Belkacem met les femmes au turbin ! (Gabrielle Cluzel)

 

feminisme

 

Merveilleuse idée : réduire le pouvoir d’achat des familles pour forcer les femmes récalcitrantes à aller au turbin.

 

La fiscalité des familles, c’est un peu la balle anti-stress du gouvernement : il la tripote, la déforme, la broie, s’acharne sur elle à chaque fois qu’il se sent irrité ou impuissant. Souvent, donc.

 

Comment Najat-Vallaud-Belkacem met les femmes au turbin !

 

Najat-Vallaud-Belkacem vient d’avoir une merveilleuse idée : réduire le pouvoir d’achat des familles pour forcer les femmes récalcitrantes à aller au turbin. Suivant les recommandations d’un rapport pour l’emploi des femmes qu’elle avait commandé, elle se prononce en effet « pour la révision de l’un des fondements de la fiscalité des ménages: la conjugalisation de l’impôt », qui profiterait de façon nocive, selon elle, aux foyers disposant d’un seul revenu, ou de deux revenus trop inégaux. Désormais, chacun, dans le couple, sera imposé à hauteur de son propre revenu.

 

Dans une famille dont la mère est au foyer, le montant de l’impôt sur le revenu augmentera donc de façon drastique, à revenu constant : la mère, bien sûr, ne sera pas imposée, mais le père, lui, paiera comme un célibataire, sans plus bénéficier de la demi-part fiscale de sa femme. Une journaliste, sur Europe 1, de se réjouir : la femme n’aura rien à payer, tandis que son mari, lui, va ramasser ! Comme si ce n’était pas le même porte-monnaie, le même budget. Comme si dans les familles françaises normalement constituées, tous les hommes allaient boire leur paye au bistrot ou entretenir une danseuse, tandis que leur légitime, les cheveux gras et boudinée dans son tablier, suerait sang et eau à élever les mouflets sans recevoir une piécette de leur part.

 

À l’inverse, dans une famille disposant de deux salaires équivalents, l’impôt baissera de façon significative, puisque le couple pourra ainsi contourner le système de la progressivité de l’impôt qui pénalise les gros salaires, en fractionnant le montant à déclarer.

 

À revenu global égal, ce seront donc les familles nombreuses – la naissance des enfants n’ayant généralement pas permis à la mère d’avoir une carrière linéaire à progression constante – qui paieront plus, tandis que les ménages disposant de deux salaires « normaux », sans que l’un ou l’autre n’ait été affecté par le frein de carrière « grossesse » – les Dual Income, No Kids, comme on les appelle –, s’enrichiront. S’enrichiront un peu plus, veux-je dire. Car ce segment est déjà une cible privilégiée des entreprises en raison de leur pouvoir d’achat élevé. Comme disait Louis de Funès dans « La Folie des grandeurs » : « Les pauvres, c’est fait pour être très pauvres, et les riches, très riches. » Ça, c’est de la politique socialiste ! Et que ces DINK fassent tranquillement leurs courses avec ce supplément de revenu disponible, car la retraite est assurée. Par les enfants des autres, qui paieront pour tout le monde sauf pour leur mère qui n’en verra jamais la couleur, ou si peu. En même temps, on ne lui avait rien demandé. Elle a voulu des gamins, c’est son choix, dirait Mireille Dumas. Ça, c’est de la politique familiale !

 

Cette politique fiscale astucieuse, nous dit Najat-Vallaud Belkacem, incitera les femmes qui ont cessé de travailler ou qui ont des revenus limités à gagner plus. Allez, bande de feignasses, retournez vos poches, déposez tout dans le panier, là. Oui, oui, votre chemise aussi. Ah, on rigole moins ! Ça vous donne envie d’aller gagner votre croûte, hein? Et attention, pas un job de misère, un truc sérieux qui fait du cash. Je suis bien ministre, moi ! Mais que ne nomme-t-on cette femme ministre du Travail ? En un mois, elle a pulvérisé la courbe du chômage. On supprime Pôle emploi et les allocs, et vous verrez que quand ils auront bien faim…

 

Source: http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/comment-najat-vallaud-belkacem-met-les-femmes-au-turbin,44433

via https://www.facebook.com/PrintempsFrancaispourTous/posts/395703860562910

 

 

. Alain Soral lance "un nouveau label" : "le bras d'honneur"

. La nouvelle idée de Najat Vallaud-Belkacem : Appauvrir les ménages pour favoriser le travail des femmes et les faire "sortir du foyer" !

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 09:48

 

 

L'humoriste Dieudonné a comparu hier, vendredi 13 décembre, suite à des poursuites engagées par des associations antiracistes (LICRA, SOS Racisme, UEJF...) pour sa vidéo de réaction concernant la clémence judiciaire au sujet des meurtriers de Saïd Bourarach. Les associations "antiracistes", représentées par leurs avocats, se sont faites copieusement huées et sifflées... Juste retournement des "heures de gloire"...


Le 30 mars 2010, Saïd Bourarach, agent de sécurité maître chien, était lâchement assassiné par six personnes de confession juive. L'humoriste Dieudonné prit la défense de sa famille dès le lendemain de son exécuation. Pour avoir dénoncé le fait qu'aucune des associations antiracistes n'ait bougé alors que la femme de Saïd Bourarach et ses enfants n'avaient plus rien et étaient à la rue, Dieudonné fut traité par ces associations d'"antisémite", et poursuivi.  

Dans une récente video d'hommage à Mandela, Dieudonné a expliqué que "les auteurs de ce crime atroce sont aujourd'hui en liberté. Le plus a fait six mois !" Saïd Bourarach a été "roué de coups, 50 coups partout, il a été massacré. Ils l'ont ensuite jeté dans l'eau glacée du canal. Et ils disent que non, c'est un accident."

 



 

 

Dommage que les manifestants entonnent la "Marseillaise" quand on sait que ce chant antifrançais est celui des oligarques mondialistes... destructeurs, pilleurs intéressés de la France, qui se partagent le pouvoir entre eux depuis 1791 et ont inventé la république dite française en 1792.

 

Le  vrai bilan de la république dite "libre & égale".

 

Plutôt que Femen et Marianne, Dieu sauve le Roi à nouveau !

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 11:33

Nous avions vu que l'oligarchie avait introduit l'idéologie du genre en douce et sans débat à l'école. Après une première video où Farida Belghoul alertait sur la théorie du genre, voici sa deuxième vidéo sur la théorie du genre, mais cette fois-ci vue SOUS L'ANGLE DE SON INTRODUCTION A L'ECOLE. Renversant. A NE PAS RATER.

 

 

Extrait:  « Najat Vallaud Belkacem (ministre des droits des femmes) se démène pour faire entrer la théorie du genre à l'école sans dire que la théorie du genre est rentrée à l'école.

 

[...] Le mot 'égalité' va être utilisé par le ministère de l'Education nationale pour nous acheter tous, pour nous confondre et pour nous corrompre. Donc, la mise en place par l'Education nationale sous l'égide de Vincent Peillon, d'un programme qui s'intitule 'ABC de l'égalité' cache en vérité l'introduction de la théorie du genre auprès de petits enfants, parfois, qui se situent à la Maternelle.

 

Autre exemple de la 'non-introduction de la théorie du genre à l'école' : on présente un petit dessin animé qui porte un titre anodin, 'Le Baiser de la Lune'. Que raconte ce dessin animé à des enfants de CM2, c'est-à-dire âgés à peu près de 9-10 ans ? Il raconte tout simplement les amours homosexuels de deux petits poissons, et ces deux petits poissons ont aussi un problème de genre, manifestement. Et c'est ce problème de genre qu'on va soumettre à la réflexion d'enfants de 9 ans en France.

 


Najat Vallaud Belkacem se rend parfois elle-même, en personne, dans les établissements scolaires. Et que va-t-elle y faire ? Et bien, elle va faire la promotion du 'mariage gay'. En, fait, ce 'mariage gay' démarre sur une base assez claire parce que c'est ce 'mariage' qui permet l'introduction de la théorie du genre partout dans les institutions et en particulier à l'école. Elle va donc se déplacer, par exemple dans un collège, avec des militants LGBT (Lesbian, gay, bisexual, trans) qui vont sur la base des 'valeurs de la république', expliquer aux enfants que la 'laïcité', la 'république', la 'citoyenneté', c'est le respect de l''égalité', c'est la 'lutte contre les discriminations'. Derrière, ce respect de l'égalité et cette lutte contre les discriminations c'est la porte ouverte masquée vers l'introduction de la théorie du genre à l'école. 

 

(Le ministre de l'Education nationale) Vincent Peillon qui vient d'écrire un bouquin 'La Révolution française n'est pas terminée'. Je voudrais citer des propos qu'il tient dans ce livre dans la mesure où il explique lui-même et tout à fait franchement quel rôle il assigne à l'école dans la société qu'il entend aujourd'hui diriger. Il le dit très clairement : "L'école a un rôle fondamental pour dépouiller l'enfant de toutes ses attaches identitaires. L'école doit transformer la nature de l'enfant".

L'école, ainsi définie par Vincent Peillon, "est une nouvelle église, qui avec son nouveau clergé, produit une nouvelle liturgie et de nouvelles tables de la loi."

On l'aurait pas cru: la "laïcité", d'après même Vincent Peillon, est une "nouvelle religion". Une contre-religion qui est en fait apparue pour tuer une religion traditionnelle, qui est la religion chrétienne, et le catholicisme en particulier.

Moi j'avais cru lorsque j'étais enfant, adolescente et même jeune adulte que la laïcité c'était un espace neutre dans lequel les différentes religions, les différents courants de pensée, les différentes philosophies pouvaient quotidiennement cohabiter ensemble. Et bien pas du tout. Monsieur Peillon, je vous remercie de le dire enfin clairement. Il ne s'agit pas de cela. La "laïcité" est une religion pour abattre toutes les religions révélées et en particulier, puisque nous sommes en France et que la France est un pays chrétien, pour abattre le catholicisme.  »

 

  Merci à Farida Belghoul pour cette video et ces utiles précisions !

 

 

 

Télécharger le rapport Teychenné (pdf) : « Discriminations LGBT-phobes à l’école : état des lieux et recommandations – Rapport de Michel Teychenné à Monsieur le ministre de l’Éducation nationale – Juin 2013 »

Télécharger le document du SNUipp (pdf) : « Éduquer contre l’homophobie dès l’école primaire »

 

 

Source: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Farida-Belghoul-sur-l-introduction-de-la-theorie-du-genre-a-l-ecole-21707.html

 

 

Merci à Marie

 

 

. Le gouvernement introduit l'idéologie du genre à l'école en douce et sans débat

. Bruce/Brenda/David Reimer : Tragique destin du premier cobaye de la théorie du genre

. Mariage "homosexuel" : Deux poids deux mesures dans la "neutralité" de l'enseignement

. Vincent Peillon veut afficher une "charte de la laïcité" dans les écoles d'ici "fin septembre", Vincent Peillon avoue qu'il veut tuer le catholicisme

. Farida Belghoul alerte sur la théorie du genre

. L'arnaque de l'antiracisme (Conférence de Farida Belghoul et Mathias Cardet)

. Où mène l'idéologie du genre en Suède ?

. De l’antiracisme à Égalité & Réconciliation : rencontre avec Farida Belghoul

. L'"antiracisme" expliqué par Farida Belghoul, Mathias Cardet et Alain Soral

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 17:58

L’un des meneurs des mouvements anti-équitaxe réduit au silence

 

DSC_0640

L’affaire « équitaxe » serait-elle une si grosse épine dans les pieds du gouvernement de François Hollande ?

D’après une information provenant du collectif de La Horde française, Ludovic Roy a été privé de ses moyens de communication (web et téléphone) depuis lundi 9 au matin. Porte-parole de la Horde normande et propriétaire du haras de Boisemont , il est aussi un membre important de ce mouvement de résistance spontané, à l’origine de la manifestation du 6 novembre à Rouen. Il serait considéré comme « trop influent et trop virulent ». Cette mise au silence forcée a perturbé l’organisation de certaines manifestations anti-équitaxe, qui seront décalées d’une journée.

Peut-être les autorités ont-elles été choquées par l’une des déclarations de Ludovic Roy : « Jusque-là c’était plutôt bon enfant [les manifestations]. Il faut s’attendre à des actions beaucoup plus fortes. Les poneys et les enfants seront remplacés par des bennes de fumier et des palettes ».

Une réduction au silence soi-disant « préventive ». Et… incompréhensible, dans la mesure où les manifestations anti-équitaxe ne se sont accompagnées, de l’avis même de la police, d’« aucun débordement » jusqu’alors. Pendant que l’on force un homme qui ne cherche qu’à vivre de son métier à se taire, le gouvernement français se terre dans un profond mutisme concernant la phrase de François Hollande, qui a comparé les manifestants anti-équitaxe à « la droite indécrottable, la même clientèle que celle qui manifestait contre le mariage pour tous ». La demande d’explications des cavaliers manifestants, bien légitime, a été tout simplement éludée de la page Facebook de l’Elysée et de (presque) tous les médias ! L’on en viendrait presque à se demander d’où vient l’idée de l’opération crottins gratuit ! 

 

Source: http://7seizh.info/2013/12/11/un-des-meneurs-des-mouvements-anti-equitaxe-reduit-au-silence/

 

 

 

 

Photo
Photo
 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 17:01

http://www.voltairenet.org/local/cache-vignettes/L390xH288/fr-doc-197-ffa24.gifL'Oligarchie a de nouveau frappé en Croatie : le peuple vote contre la "mariage" gay, l'oligarchie passe outre.


Un article de Romandie nous informe que le gouvernement croate a présenté aujourd'hui un projet de loi sur les droits des homosexuels vivant en couple, visant à uniformiser les droits des unions homosexuelles et hétérosexuelles, sauf en matière d'adoption des enfants.



Le ministre de l'Administration, Arsen Bauk, cité par l'agence Hina, a déclaré que cette loi assure des droits concrets et pratiques, nécessaires pour une vie normale au quotidien des partenaires dans une telle union.

Ce projet de loi, qui sera soumis au vote du Parlement, prévoit d'accorder aux unions homosexuelles des droits en matière de sécurité sociale, d'assurance maladie, d'assurance retraite, d'héritage et d'autres avantages du droit civil dont bénéficient les unions hétérosexuelles. L'adoption des enfants restera interdite pour le moment (avant un nouveau "progrès" dans l'ignominie familiphobe) pour des couples homosexuels. Le projet de loi prévoit toutefois dès maintenant la possibilité pour un partenaire d'obtenir par décision judiciaire la tutelle des enfants de son partenaire (ou comment fabriquer des orphelins de père ou de mère par la justice et par la loi !)

 

Dimanche 1er décembre, les Croates ont défini par referendum à 65% que le mariage était l'union d'un homme et d'une femme. Le referendum prévoyait que cette définition devait être inscrite dans la constitution... Mais les Sarkozy locaux (président et Premier ministre) ont aussitôt refusé le résultat du referendum et annoncé que le mariage gay serait quand même prochainement voté (!) dans le cadre d'une "loi sur les partenariats de vie commune"... 

 

Dans les semaines à venir, le Parlement discutera du "projet de loi", mais son adoption ne devrait pas rencontrer d'obstacles car la coalition de centre gauche au pouvoir dispose d'une stable majorité.

 


L'article de Romandie précise : "Le gouvernement présente ce projet de loi une dizaine de jours après un référendum lors duquel les Croates ont voté en faveur d'une révision de la Constitution pour empêcher le mariage homosexuel." Comme ça c'est clair : les oligarques se moquent de la majorité populaire. Ils la refusent et marchent dessus...

 

Au cours d'un débat parlementaire ouvert aujourd'hui sur la révision de la Constitution, le président croate Ivo Josipovic a demandé l'intégration d'un amendement visant à protéger les unions homosexuelles. 

 

 

. Mariage gay interdit en Croatie : les Sarkozy locaux entendent refuser le résultat du referendum

. Anne-Marie Le Pourhiet : « L’Union européenne est consubstantiellement anti-démocratique »

. Les contradictions juridiques du "mariage pour tous" (Aude Mirkovic)

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 10:06

Pendant que les medias nous bassinent avec les quelques manifestants pro-Union européenne en Ukraine, oubliant au passage de parler de la révolte démocratique en Thaïlande..., la très belle résistance pour la famille à Taïwan le 30 novembre 2013 n'a pas transpiré, elle non plus.

Les logos taïwanais sont proches de ceux de la MPT où les parents et les enfants se tiennent la main : ici, les parents se tiennent la main en formant comme un toit au-dessus des enfants.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 09:33

L'arbre de la religion d'Etat pour tous abattu, le maire dit « qu’il replantera cet arbre, encore et encore »

 

Angers : à peine replanté, l'arbre sacré est abattu

 

Alors qu'il avait été replanté dimanche, l'arbre de la laïcité de la ville d'Angers a été de nouveau abattu dans la nuit de lundi à mardi, place Lorraine, juste en face la mairie.

 

Le précédent avait été coupé dans la nuit du 5 au 6 novembre.

 

Au pied de cet arbre coupé, les passants peuvent lire en rouge : "A quand la séparation entre la FM et l'Etat ?" En effet cet arbre a été planté en présence d'un grand maitre du Grand Orient de France, le 9 décembre, jour anniversaire de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat.

 

Source : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/12/angers-%C3%A0-peine-replant%C3%A9-larbre-sacr%C3%A9-est-abattu.html

 

 

Angers : le nouvel arbre de la laïcité décapité

 

Le maire a déclaré : « Ils ont osé ! L’arbre de la Laïcité que je venais de replanter dimanche en compagnie de plusieurs centaines d’Angevins a de nouveau été décapité, dans la nuit du 9 au 10 décembre. ... Le doute n’est donc plus permis sur l’intention symbolique du ou des auteurs, qui mènent une sorte de guérilla « antirépublicaine » à la petite semaine. Quelque chose ne tourne pas rond dans la tête de ces tristes personnes ».

 

Le premier arbre de la laïcité planté il a tout juste un an, pour la commémoration la loi du 9 décembre 1905, promulguant la séparation des Églises et de l’État, avait été scié à sa base dans la nuit du 5 au 6 novembre dernier.

 

Des personnes présentes ont déclaré : « Nous le replanterons autant de fois qu’il le faudra ».

 

« Nous le savons tous, la violence et la bêtise n’ont, par définition, pas de limite. Je tiens à dire toute ma tristesse et un certain désarroi face à ce geste. Mais que le ou les auteurs de cet acte sachent que nous ne nous laisserons pas impressionner par leur violence », ajoutait le maire confirmant « qu’il replantera cet arbre, encore et encore… Les ennemis de la République ne gagneront jamais. Angers est une ville de tolérance, républicaine et fière de l’être », appuyait le maire.

 

Source : http://www.angersmag.info/Angers-le-nouvel-arbre-de-la-laicite-decapite_a8271.html

 

 

. Quenelle Charte de la laïcité : une religion d’Etat pour tous !

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 23:16

http://boutique.lamanifpourtous.fr/img/p/1/9/19-thickbox_default.jpgIls interdisent les logos familiaux, mettent des PVs aux personnes portant le SWEAT de la MPT ? Interdisons la propagande LGBT !

 

LGBT: interdiction des logos familiaux

 

 

Non, les activistes lesbiennes-gays-bi-trans et autres ne veulent pas interdire les logos représentant un papa, une maman en jupe, une petite fille et un petit garçon. Ils l’interdisent au présent de l’indicatif car ils ont bien une influence sur le pouvoir, honteusement disproportionnée par rapport à leur nombre.

 

Il ne suffit pas de barioler la fondation Lejeune de peinture ou d’enlacer Sainte Jeanne d’Arc de papier hygiénique pour justifier d’un lobbying monstrueux à tous les niveaux : ministériel, social, entrepreneurial…

 

Le logo de La Manif Pour Tous est une représentation simple d’une famille traditionnelle. On le trouve sur énormément de publicités et autres communications publiques car c’est le modèle familial qui a fait notre civilisation, celui-ci et pas un autre.

 

Des pressions ont été exercées sur la Société Générale, le ministère de la Justice, la Mutuelle familiale, Lissac… Des manœuvres d’intimidation analogues aux contrôles fiscaux exercés sur une douzaine de responsables ou anciens responsables de La Manif Pour Tous. On attend la même chose de l’autre côté…

 

Les LGBT attaquent, alors cessons d’être sur la défensive : au lieu de défendre le droit d’utiliser une image, réclamons l’interdiction de leur propagande !

 

Nous savons que la nouvelle secrétaire nationale d’Europe Ecologie Les Verts, Emmanuelle Cosse, est une ancienne d’Act-Up. De beaux instants de dialogue en perspective…

 

Julien Ferréol

 

 

Source: http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/social-et-economie/598-lgbt-interdiction-des-logos-familiaux

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 22:52

Ukraine/contestation: Paris appelle au dialogue Laurent Fabius s'est entretenu aujourd'hui par téléphone avec Vitali Klitchko, leader du parti Oudar, qui représente une des principales forces d'opposition en Ukraine, rapporte le Quai d'Orsay.

"MM.Fabius et Klitchko ont évoqué l'évolution de la situation ukrainienne et les moyens à mettre en œuvre pour sortir pacifiquement de la crise. M.Fabius a récusé tout usage de la force et appelé les parties à la retenue et au dialogue", lit-on dans le communiqué.

 

Le gouvernement ukrainien devrait rappeler à Paris les plus de 700 arrestations à Paris en 3 mois dans le cadre des Manifs pour tous en 2013, ainsi que le rappel à l'ordre de la France par le Conseil de l'Europe  à propos des atteintes aux "droits de l'homme" et à l'"Etat de droit" en France (résolution 13255), les "menaces pour la liberté de réunion, la liberté des médias et la liberté d'expression" en France (résolution 1947 2013).

 

 

. Violences policières en France et en Ukraine, deux poids deux mesures

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 21:02

 

 

 

Publiée le 11 déc. 2013

 

Dieudonné évoque la vision de la paix et l'usage de la violence chez Nelson Mandela quand la paix est impossible; le fait qu'Israël a financé la politique d'apartheid en Afrique du sud. Il rappelle que Mandela a critiqué Israël pour l'occupation des territoires palestiniens. Ceci explique pourquoi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ne s'est pas rendu le 10 décembre, pour la cérémonie officielle d'hommage à Nelson Mandela en Afrique du Sud, à laquelle toute l'oligarchie mondialiste s'est rendue, au motif que le voyage coûtait "trop cher"! Certains commentateurs n'ont pas manqué de rappeler qu'Israël avait entretenu des relations très étroites avec le régime de l'apartheid. A tel point que les Etats-Unis avaient dû menacer de remettre en cause leur généreuse aide militaire annuelle à l'Etat hébreu sous le gouvernement de droite de Yitzhak Shamir (1986-1992), en raison de ses liens de défense avec les autorités blanches de Prétoria.  Un éditorialiste a ainsi dénoncé dans les colonnes du journal Haaretz, l'hypocrisie du président Shimon Peres, louant "un leader d'une immense stature", alors même qu'il était "impliqué jusqu'au cou dans la coopération entre Israël et le régime de l'apartheid. Israël accueillait alors les Premiers ministres sud-africains en grande pompe, pendant que Mandela moisissait en prison".


Après sa libération en 1990, Nelson Mandela avait critiqué la politique d'Israël à l'égard des Palestiniens, indiquant que la paix impliquait le "retrait complet des territoires occupés". Tout en reconnaissant, rappelle un éditorialiste du Jerusalem Post: "Je ne peux concevoir un retrait d'Israël, sans que les Etats arabes ne reconnaissent Israël dans des frontières garanties".


Le 4 décembre 1997, Nelson Mandela avait également prononcé cette phrase, devenue célèbre, lors de la journée de solidarité internationale au peuple palestinien: "Nous savons que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens" ("We know too well that our freedom is incomplete without the freedom of the Palestinians"). En visite dans les Territoires palestiniens en 1999, Mandela avait exhorté les Palestiniens à ne pas se décourager dans leur lutte. "Nous avons connu, nous aussi, des jours terribles, le sacrifice de camarades, et de fortes frustrations", dans le combat contre l'apartheid en Afrique du Sud, avait-il rappelé dans un discours au Conseil législatif [le Parlement, NDLR] palestinien à Gaza en présence de Yasser Arafat.

La video de Dieudonné rapporte cette phrase de Mandela : "Il est inutile pour Israël de parler de paix tant qu'ils occuperont encore les terres arabes qu'ils ont conquis durant la guerre des Six Jours en 1967. Il faut choisir la paix plutôt que le conflit... Sauf dans le cas où nous ne pourrons l'obtenir. Alors, si la seule solution est la violence, et bien nous utiliserons la violence".


Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas,... [à] la mort de l'ancien président, il avait lancé: "Mandela était un chef et un combattant pour la liberté de son peuple et un symbole de la libération du colonialisme et de l'occupation pour tous les peuples aspirant à la liberté".

 

Source: http://www.bfmtv.com/international/israel-boude-lenterrement-mandela-663274.html

 

Dieudonné explique qu'à cette époque, Mandela était vu "réellement comme une raclure antisémite".


Dieudonné annonce que la plainte contre le président de la LICRA, Alain Jakubowicz, pour diffamation, "a été déposée".

 

Il évoque aussi l'assassinat sur son lieu de travail, le 30 mars 2010 de Saïd Bourarach, agent de sécurité maître chien, par six personnes de confession juive, un "groupe d'extrémistes juifs antimusulmans", et le fait qu'il soit taxé d'antisémitisme pour avoir le lendemain de son exécution pris la défense de sa famille et dénoncé le fait qu'aucune association "antiraciste" n'ait bougé alors que "sa femme et ses enfants n'ont plus rien et sont à la rue". "Les auteurs de crime atroce sont aujourd'hui en liberté. Le plus a fait six mois ! (Saïd Bourarach) ils l'ont roué de coups, 50 coups partout, il a été massacré. Ils l'ont ensuite jeté dans l'eau glacée du canal. Et ils disent que non, c'est un accident." Il donne RDV vendredi 13 décembre à 13h30 devant le TGI de Paris pour le soutenir et dire qu'"on ne peut pas tuer un père de famille parce qu'il est maghrébin, parce qu'il est musulman, parce que c'est un simple travailleur français".

 

Add. 12.12.2013 00:25. Dans un commentaire, Royaliste nous envoie un lien (via le site du Crif) de "Jforum", "le portail juif francophone" dans lequel on apprend que "Treize de ses défenseurs les plus obstinés, lors de son procès pour haute trahison, entre 1956 et 1961, par exemple, étaient Juifs, dont, parmi eux, de fidèles partisans, tout au long de sa lutte, tels que Lionel Bernstein, Joe Slovo et Ruth First. Parmi les fondateurs de Umkhonto we Sizwe , la branche militaire clandestine du Congrès National Africain, ont trouvait Dennis Goldberg, Harold Wolpe et Arthur Goldreich (un volontaire de la Guerre d’Indépendance qui s’est, plus tard, définitivement installé en Israël).


Les avocats juifs ont joué un rôle déterminant, en s’impliquant dans la défense de Mandela, lors de divers procès politiques, où il était inculpé, dont, parmi eux, Isie Maisels (devenu, plus tard, membre de l’Agence Juive), Arthur Chaskalson, Joël Joffe et Sidney Kentridge. Il a aussi étroitement travaillé avec le journaliste Benjamin Pogrund, qui a, plus tard, fait son Aliyah et qui, au-delà du fait d’avoir milité pour le dialogue israélo-palestinien, a été un fervent défenseur d’Israël dans la guerre de propagande que cet état subissait et subit encore.

 

Après la sortie de prison de Mandela, en 1990, lui-même et le courant principal des dirigeants juifs ont forgé une relation cordiale et beaucoup d’hommes d’affaires juifs de premier plan ont été appelés à s’investir, pour répondre au legs de pauvreté et d’inégalité, laissé par le système d’Apartheid.


Il s’est rapproché, tout particulièrement, du Grand Rabbin Cyril Harris, un chef charismatique qui a adopté de tout son cœur le nouveau régime démocratique et a vivement encouragé la très grande majorité de la Communauté juive à en faire autant.

Mandela et : Solly Sacks (Chairman SA Zionist Federation), the Hon. Abe Abrahamson (President SA Zionist Federation), Michael Katz (President SA Jewish Board of Deputies), Thabo Mbeki, Yusuf Surtees. Front, left to right : Helen Suzman, Mandela, Chief Rabbi Cyril Harris, Advocate Isie Maisels. (South African Jewish Board of Deputies)


Le SAJBD a régulièrement rencontré Mandela et son cercle de dirigeants, aux côtés du Rabbin Harris, et l’a accompagné lors d’une visite en Israël, après sa démission, en tant que Président, en 1999.

Concernant la question palestino-israélienne, Mandela était profondément attaché à l’idée qu’il fallait atteindre un Etat palestinien, mais, en même temps, il reconnaissait que cela devait s’obtenir par le biais d’un processus de négociations pacifiques et n’a jamais transigé avec sa conviction du droit d’Israël à exister dans des frontières sûres et reconnues.

 

La Communauté juive mondiale éprouve de la fierté quant au fait que nombre de ses membres ont contribué, de manière décisive, à tout ce qu’il s’est montré capable de réaliser, pour son propre peuple et pour l’humanité dans son ensemble.

 

Par DAVID SAKS, le 03/07/2013 22:08

 

Source: http://www.jforum.fr/forum/international/article/les-memoires-juives-de-nelson

 

Comme d'habitude, on retrouve donc des Juifs aux deux pôles, dans le financement de l'apartheid et dans la défense de Mandela.

 

 

. Nelson Mandela, celui qui a inscrit le « mariage » homosexuel et le « droit à l’avortement » dans la Constitution sud-africaine

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 17:33

David van Hemelryck, l’homme qui sillonnant les plages l’été dernier avec son avion, a promené la banderole appelant à la démission de François Hollande, donne RDV le 1er janvier 2014, première heure, Place de la Concorde, pour "destituer" François Hollande.

 

 

Entretien avec hollande-demission.fr : « Aujourd'hui, vous ne pouvez plus vous promener avec un drapeau français »

 

[N]ous poursuivrons tous les responsables politiques, jusqu’au bout : certains risqueront jusqu’à 14 ans de prison pour avoir détourné l’autorité publique, bafoué les droits de l’homme, commis un vol en bande organisée… ça prendra le temps que ça prendra, mais ils seront condamnés. Je suis très pugnace je n’abandonne jamais.

 

... Nous tendons la main à tous. Question de pragmatisme et de fraternité. Les hommes travaillent mieux main dans la main. L’Association Hollande-Demission ouvre des portes de dialogue avec tous, tous ceux qui ont une démarche honnête pour le pays. Les Bonnets Rouges et Les Tondus en particulier entretiennent des relations très cordiales avec nous, et nous sommes également dans une démarche de convergence avec les associations de contribuables, nous soutenons aussi les agriculteurs, et, plus généralement, les mouvements dont la contestation démocratique se voit mépriser par ce gouvernement autiste.

 

L’action phare des prochaines semaines, c’est de rendre 2014 HISTORIQUE. Et ce, Dès la première heure. Pour cela, nous proposons de terminer 2013 avec courage en réalisant le boycott du discours de fin d’année de François Hollande, boycott le plus sonore et le plus bruyant possible pendant quelques minutes. Cela donnera du courage à tous, et personne ne risque rien, en restant à sa fenêtre, entre amis. Mais bien plus, dès la première heure du premier jour du premier mois de la nouvelle année, nous irons faire la première manifestation 2014 sur ce thème de première importance : destituer pour la première fois un président incompétent, et vous l’avez compris : c’est une première. Concrètement, à Paris, ce sera proche de l’Élysée, place de la Concorde. Rendez-vous donc à 1 heure du matin, le 1er janvier ! J’insiste, c’est très important, c’est une date symbolique, comme le 14 juillet ou le 11 novembre. Plus c’est symbolique, et plus c’est utile. Et plus encore que symbolique, nous en ferons un événement marquant pour l’Histoire de France. Il est donc temps de se mobiliser, de faire passer le mot aux amis, de prendre ses responsabilités, et de pouvoir dire plus tard aux Français qui regarderont notre exemple : le 1er janvier à la première Manif’2014, j’y étais.

 

Propos recueillis le 10 décembre 2013 par Guy Montag, pour Novopress.

 

Source: http://fr.novopress.info/148546/entretien-avec-david-van-hemelryck-du-collectif-hollande-demission-fr/

 

 

. Entretien avec hollande-demission.fr : « Aujourd'hui, vous ne pouvez plus vous promener avec un drapeau français » (La Voix de la Russie)

. Rappel à l'ordre de la France par le Conseil de l'Europe, ONU saisie

. Faire le siège des insitutions de l'Oligarchie jusqu'à ce que le gouvernement entre en "dialogue"

Partager cet article
Repost0