Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 21:05

La pétition fulgurante Non au pass vaccinal, postée le 23 décembre, passe la barre du million de signatures, ce soir à 21h04. 

En huit jours, la pétition fulgurante "Non au pass vaccinal" passe la barre du million de signatures à 21h04
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 17:51
Nous vaincrons parce que nous sommes dans la justice et la vérité, et eux sont dans la ségrégation et le mensonge

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 16:55

Tweet d'un philosophe, René Chiche : 

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 15:42

Dans un tweet publié hier, Philippot évoque (sans le nommer) le député aux Etats généraux Mirabeau qui le 23 juin 1789 avait déclaré : "Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté du peuple, et que nous ne quitterons nos places que par la puissance des baïonnettes."

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 15:21

#Macron a fait classer secret défense les contenu des conseils de défense. 

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 15:03
https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/lappel-solennel-du-collectif-des-maires-resistants#.Yczb84nDy-0.telegram

https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/lappel-solennel-du-collectif-des-maires-resistants#.Yczb84nDy-0.telegram

L’heure est grave », lance le « Collectif des maires résistants » en introduction d’un appel solennel qu’ils lancent aux Français. [Extraits du texte intégral ci-dessous]

 

Fabrice Marchand et Thierry Renaux sont tous deux maires de petites communes rurales dans les Ardennes. Ils étaient venus nous présenter leur collectif il y a un mois et demi.

 

Voir aussi : « On ne croit plus dans les partis », les maires se rebellent et soutiennent un parti du peuple

 

Aujourd’hui, le projet gouvernemental de pass vaccinal les conduit à passer la vitesse supérieure. Leur constat d’une démocratie confisquée, et même « trahie », d’un pays dans lequel Emmanuel Macron instaure un « pouvoir absolu », avec le concours d’une partie des médias qui alimentent une « vérité sous influence », les conduit à appeler leurs concitoyens à « redevenir les maîtres de leur destin, les capitaines de leurs âmes ».

 

L’appel du Collectif des maires résistants :

Nous, le Collectif Des Maires Résistants, forts du soutien de nos concitoyens, nous adressons aux Français et aux Françaises, car l’heure est grave.

 

En effet, le projet de loi déposé par Jean Castex le 27 décembre 2021 est l’acte de trop d’une série de décisions iniques au cours des 18 derniers mois, entraînant la confiscation des libertés fondamentales des Français, sur la base d’une information déloyale.

 

Par ailleurs ce projet de loi est sciemment déposé dans l’urgence au moment des fêtes.

 

Il comporte des obligations et privations de liberté inacceptables dans une démocratie.

 

En effet, ce projet viole les principes les plus fondamentaux de droit, tels que l’égalité des citoyens et le respect de la dignité humaine pourtant protégés par notre droit et de très nombreuses conventions internationales.

 

LES FAITS

En détail, voici le constat que nous établissons.

 

Le 17 mars 2020, Emmanuel Macron a déclaré qu’il était en guerre et que rien ne serait plus jamais comme avant. Quoi qu’il en coûte

 

Depuis cette date, la démocratie a été confisquée aux Français au motif d’une urgence sanitaire établie et maintenue avec des données mensongères et trompeuses.

 

En 18 mois, Emmanuel Macron et ses gouvernements ont réussi à tout anéantir, ils ont bafoué les institutions démocratiques de France, ils ont renié les conventions internationales signées par la France, notamment en matière de droit à librement disposer de son corps.

 

Le 12 juillet dernier, Emmanuel Macron a définitivement déchiré le contrat sociétal en instaurant la discrimination comme principe de gouvernance, en faisant ressurgir les démons des pires heures de notre Histoire, divisant les Français, les dressant les uns contre les autres. Selon que vous êtes vaccinés ou non, vous n’aurez plus les mêmes droits.

 

Le 15 octobre dernier, les députés ont trahi le peuple de France en prolongeant la loi d’urgence jusqu’en juillet 2022, refusant délibérément tout débat scientifique et arguments objectifs et indépendants pour lui préférer l’information biaisée et parcellaire communiquées par le gouvernement qui ressemble désormais à une croyance plus qu’à de la science. En ignorant les scientifiques indépendants et objectifs qui prônent les traitements précoces, la représentation nationale a contribué à priver de soins de nombreux Français, entraînant de nombreux décès.

 

Au cours des derniers mois, le Conseil d’Etat a gravement failli à sa mission et n’a servi que de chambre d’enregistrement des décisions du gouvernement, refusant délibérément de relever les nombreux mensonges et contradictions des mémoires du gouvernement, mises en évidence par les nombreuses procédures initiées par des collectifs de citoyens.

 

Le Conseil constitutionnel, empêtré dans les conflits d’intérêts de son président, dont le fils travaille pour Emmanuel Macron au sein d’un cabinet de conseil américain, a lui aussi détourné l’esprit et la lettre de sa mission, trahissant ainsi les Françaises et les Français.

 

Jamais dans l’histoire de notre pays, un dirigeant n’a, comme Emmanuel Macron, voulu imposer le pouvoir absolu, sans contrôle indépendant des institutions parlementaires et judiciaires, qui sont devenues de facto inexistantes car capturées et sous influence.

 

Or, l’article 16 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 rappelle que « Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution ».

 

A l’évidence, les Maires de France SONT le dernier rempart de notre démocratie.

 

LA VERITÉ NE DOIT PLUS ÊTRE SOUS INFLUENCE

Le seul enjeu aujourd’hui est de retrouver nos droit et libertés et notamment :

 

La liberté de conscience qui est le droit accordé à chaque citoyen de conduire son existence selon les valeurs, les principes, les opinions, les religions et les croyances de son choix

Le droit à l’autonomie personnelle qui s’exprime particulièrement dans le droit de l’individu à disposer de son corps et au respect de la dignité humaine en toutes circonstances.

Cette liberté nous a été soustraite par une poignée de médecins, de scientifiques et de haut-fonctionnaires, dont chaque jour nous dévoile l’absurdité de leurs décisions prises sur la base d’études frauduleuses et guidées par de nombreux conflits d’intérêts.

 

La science a été instrumentalisée comme une croyance par un petit groupe d’individus, qui se sont octroyé le privilège du savoir scientifique et se sont érigés en tribunal de l’obscurantisme.

 

Avec la collaboration des médias, ils ont distillé méthodiquement, jour après jour, sur tous les plateaux télé sans contradiction, des informations fausses, soutenues par les journalistes qui manquent ainsi à l’article 1er de la charte de Munich.

 

Nous savons aujourd’hui que :

 

Ils ont biaisé des informations, qu’ils se sont arrangés avec la vérité de manière à manipuler les Français, en jouant sur l’émotionnel, comme l’instrumentalisation de la peur, diminuant l’esprit critique et refusant tout questionnement de bon sens, pour extorquer le consentement et inciter sous contrainte à l’injection d’un traitement expérimental, faussement appelé vaccin.

Contrairement à ce qu’ils ont affirmé, le vaccin ne protège ni de la contamination, ni de la contagion.

Contrairement à ce qu’ils ont affirmé, l’immunité naturelle est plus efficace que l’immunité vaccinale.

Contrairement à ce qu’ils ont affirmé, les vaccins à ARN messager ont de nombreux effets indésirables, dont certains sont graves, dans des proportions jamais connues dans l’histoire des vaccins.

Deux doses ne suffisent pas à maintenir l’immunité et que ceux qui se sont fait vacciner ont souscrit à un abonnement vaccinal : trois doses, puis quatre doses, puis cinq doses.

Le rapport bénéfice / risque de l’injection pour les enfants est en leur défaveur.

La vaccination de masse en période de pandémie est une hérésie scientifique car elle favorise la mutation de variants résistants à la vaccination.

Des traitements précoces existent et fonctionnent, entrainant la nullité des autorisations temporaires pour ces pseudo-vaccins.

Le bon sens au service de l’intérêt général est de laisser les médecins prescrire, et de faire confiance à nos soignants.

NOTRE APPEL

En conséquence, nous appelons solennellement toutes les Françaises et tous les Français à redevenir « les maîtres de leur destin, les capitaines de leurs âmes » en soutenant le mouvement du Collectif des maires Résistants, qui n’a pour seul et unique objectif que de restaurer la démocratie et l’Etat de droit pour le bien commun.

 

Pour cela, nous invitons tous les mouvements engagés pour le respect des libertés fondamentales, qui souhaitent mettre un terme définitif au simulacre de démocratie mis en scène par Emmanuel Macron, ses acolytes et commanditaires, à rejoindre le CDMR dans une démarche apolitique et non partisane

Source et suite : France Soir | Nouveau Monde.ca

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2021 7 26 /12 /décembre /2021 09:38
Source: https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/politique-de-sante/oppose-au-passe-vaccinal-le-syndicat-de-la-medecine-generale-denonce-une-potentielle-discrimination

Source: https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/politique-de-sante/oppose-au-passe-vaccinal-le-syndicat-de-la-medecine-generale-denonce-une-potentielle-discrimination

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2021 5 24 /12 /décembre /2021 23:59

En cette veillée de Noël, une petite consolation, peut-être, pour les personnes suspendues sans salaire et pour les autres :

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2021 2 21 /12 /décembre /2021 11:09

L'APPEL du 18 JUIN (18 décembre 2021) d'Éric VERHAEGHE : nous ENTRONS dans l'ÈRE de la RÉSISTANCE (si toutefois il y a des résistants !!!)
APPEL à la SÉCESSION
La mise en place d'un passe vaccinal par Emmanuel Macron constitue une violation de nos libertés fondamentales qui le rend illégitime. Le moment est venu de faire sécession et de bâtir une société meilleure. Boycottes-les, eux et leur système. Bâtissons une France parallèle, fondée sur les libertés et l'humanisme.

Source : Gloria TV 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2021 2 21 /12 /décembre /2021 10:53

En ce 15 décembre 2021, un groupe de prélats, de prêtres et religieux, d’universitaires et de journalistes catholiques lancent une pétition appelant la hiérarchie de l’Église, les fidèles laïcs et « toutes les personnes de bonne volonté » à « s’opposer avec véhémence » aux injections expérimentales contre le COVID-19, « moralement illicites » et « contaminées par l’avortement », ainsi qu’à l’obligation vaccinale.

Parrainée par le diacre Nick Donnelly (diocèse de Lancaster, Angleterre), la Déclaration de Bethléem a notamment été signée par les évêques Athanasius Schneider, Marian Eleganti et Rene Henry Gracida. En tout, 48 personnalités sont répertoriées comme « signataires initiaux » de la pétition.

Le nom du manifeste a été choisi en raison de sa publication à l’approche de Noël. Pour le diacre Donnelly, « Bethléem est également associée au massacre des Saints Innocents par le roi Hérode ». Ainsi, « cette pétition nous donne l’occasion de protester au nom des victimes de l’industrie pharmaceutique réduites au silence » :

 

Vexilla Galliae 

Le Forum catholique 
 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 19:41

Après avoir été suspendus de salaire depuis deux mois et sans être licenciés depuis l'entrée en vigueur de l'obligation vaccinale le 15 octobre (donc sans indemnités chômage, sans salaire, sans revenu, jetés à la rue du jour au lendemain), les soignants guadeloupéens non vaccinés pourront "s'orienter vers un nouveau métier" via une "cellule d'accompagnement et de reconversion professionnelle", a indiqué lundi 20 décembre le ministère des Outre-mer. La moindre des choses...

Pour ceux qui refuseraient toujours de se vacciner, l'État propose un "dispositif de rupture conventionnelle" et un "accompagnement vers une reconversion professionnelle avec un placement en congé de formation".

Source : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/guadeloupe-les-soignants-refractaires-au-vaccin-pourront-beneficier-d-une-rupture-conventionnelle-20211220

Source : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/guadeloupe-les-soignants-refractaires-au-vaccin-pourront-beneficier-d-une-rupture-conventionnelle-20211220

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2021 6 18 /12 /décembre /2021 18:56

"Les pierres crieront, si les Chrétiens se taisent, si ceux qui sont censés annoncer la justice se taisent. Je vous en supplie, réveillez-vous. ... Ils effacent toutes les traces, mais ce qui est caché sera révélé... Ne plus rien faire de ce qu'ils demandent. Résistez.

Véronique Lévy proteste contre le silence de l'Eglise sur la "vaccination" Covid et appelle à la Résistance.

Véronique Lévy : Lettre à Castex
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2021 1 06 /12 /décembre /2021 10:11

Tweet de Christel Calas, "citoyenne apolitique en quête de vérité" :

Priez Jésus  pour guérir des effets secondaires du "vaccin"

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 17:16

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 12:39

Mise à jour le 09/12/2021. Nous vivons dans un asile psychiatrique à ciel ouvert.

Video https://rumble.com/vpma0v-the-path-out-of-trauma-enfr-reiner-fuellmich-ariane-bilheran.html

 

Note du blog Christroi. Le site NouveauMonde.ca évoque la rencontre entre la psychologue clinicienne Ariane Bilheran et l'avocat international Reiner Fuellmich qui vont travailler ensemble.

 

Dans cette video, Ariane Bilheran, explique d'un point de vue de philosophie morale et politique "pourquoi les gens sont-ils pris dans un tel délire collectif ?"

Les masques consacrent une paranoïa collective

... ainsi que la mise en place psychologique du totalitarisme dans un environnement politique où l'Etat (le collectif) est tout (holisme) et où l'individu n'est rien.

"Nous sommes dans une dérive totalitaire, où le totalitarisme vise jusqu'à la domination totale sur la vie intime des individus."

 

"Le totalitarisme fonctionne à l'idéologie, c'est-à-dire à la création d'un récit ou d'une croyance fausse qui se substitut à la réalité et auquel l'on est prié d'adhérer.

"En 2020 seulement 2% des hospitalisations étaient liées au Covid, 5% en Réa" (ATIH - C-News - LCP) - "La peur a été instrumentalisée" (Ce qui ne correspond pas du tout au récit public d'hôpitaux débordés de personnes hospitalisés covid et ten réanimation, et l'explosion du nombre des morts covid.)

 

"L'idéologie n'est ni plus ni moins qu'un délire, parce que le récit ne correspond pas à la réalité de l'expérience. Un délire en psychopathologie est la création d'un nouvelle réalité dans un récit pour remplacer la réalité existante. Et nous sommes donc dans un délire collectif."

 

"Pour comprendre comment cela fonctionne, il faut comprendre que le régime totalitaire s'appuie sur des maladies mentales. Ces sont des maladies mentales qui font le régime totalitaire.

"Ces maladies mentales qui prennent le pouvoir dans un régime totalitaire sont la psychose paranoïaque, la perversion et la psychopathie.

"La paranoïa est sans doute ce qui va nous intéresser le plus car la paranoïa fonctionne au délire de persécution. Il s'agit de désigner un ennemi qui peut être extérieur ou intérieur."

 

"Donc ici il est important de remarquer que l'ennemi désigné est un virus, ce qui est en soi fou puisque nous sommes constitué de virus."

 

"Il va s'agir dans la paranoïa de harceler en justifiant le harcèlement pour éliminer l'ennemi désigné par la persécution. Ici c'est le virus mais maintenant cela glisse, cela évolue. Du virus on passe aux non-vaccinés. Pour faire rentrer tout le monde dans le délire, il faut convaincre. La paranoïa nous l'appelons en psychiatrie une folie raisonnante. Elle a l'apparence de la raison, mais c'est faux. Mais c'est un délire d'interprétation, c'est-à-dire que c'est un raisonnement qui se fonde sur des interprétations et c'est un délire qui ne suit pas les règles de la logique et n'est pas en rapport avec la réalité de l'expérience.

 

Pour s'instaurer et survivre, le régime totalitaire a besoin d'un ennemi identifié qui légitime son existence. 

 

[Il est intéressant de remarquer que la république en France a déjà donné dans ce registre paranoïaque en 1792 avec la fausse nouvelle des armées autrichiennes prêtes à fondre sur le pays, la fabrication d'un ennemi imaginaire à l'extérieur et à l'intérieur avec des ennemis tout désignés qu'il s'agit d'éliminer et d'expurger du corps social pour retrouver le paradis perdu, les "contre-révolutionnaires", les "complotistes royalistes", les "vendéens", etc.

 

Dans son livre "La Politique de la Terreur", l'historien Patrice Gueniffey explique que "la tendance des professionnels de la politique à dénoncer un complot, est ancienne." En 1789, "Le fantasme du 'complot aristocratique' envahit très vite l'espace du discours révolutionnaire. [...] [I]l suffit de considérer le flot ininterrompu des dénonciations qui sont adressées au Comité des recherches de l'Assemblée constituante (Pierre Caillet, Comité des recherches de l'Assemblée nationale 1789-1791, Inventaire analytique de la sous-série D XXIX bis, Paris, Archives nationales, 1993.) [...]. Il convient de préciser que cette frénésie dénonciatrice témoigne autant de l'irruption de l'esprit révolutionnaire que de la persistance de cette mentalité traditionnelle déjà évoquée et accoutumée à incriminer des conspirateurs". (Patrice Gueniffey, La Politique de la Terreur, Essai sur la violence révolutionnaire, Fayard 2000, réed. Tel Gallimard, Mesnil-sur-l'Estrée 2003, p. 64.)

En 1792 la république du soupçon des "Argus, Surveillants, Dénonciateurs, Sentinelles et Aveugles clairvoyants" (Patrice Gueniffey, La Politique de la Terreur, ibid, p. 70) repose tout entière et seulement dans l'exercice du soupçon ! "L'idéologie révolutionnaire est à la recherche d'auteurs, de responsables, d'un ou plusieurs "individus" à désigner." (Lucien Jaume, Le Discours jacobin et la démocratie, Fayard, Saint-Amand-Montrond 1989, note 65, p. 170.) "La recherche et la dénonciation nominale des ennemis de la Nation ou du Peuple n'a pas été le propre des Jacobins; il s'agit d'une conduite généralisée dès le début de la Révolution." (Lucien Jaume, Le Discours jacobin, ibid., p. 192.)

"L'imaginaire du complot remplit une autre fonction encore. La crainte du 'complot aristocratique' est en effet le vecteur par lequel la nation se constitue. [...] La nation [révolutionnaire. NdCR.] se définit par ce qu'elle rejette; elle prend forme forme matérielle, consistance et réalité, à travers la mobilisation qu'entraînent les rumeurs sur les complots qui le menacent." (Patrice Gueniffey, La Politique de la Terreur, ibid p. 65.)]

 

"Et parce que ce régime n'est pas légitime, la présence de cet ennemi justifie la mise en place de mesures d'exception, de confiscation des droits. Et cela passe par le harcèlement, pour justifier de rester au pouvoir.

 

"Le harcèlement est la méthode du régime totalitaire. Le harcèlement est le fait d'exercer des pressions sur des individus pour entretenir un état de terreur. Le harcèlement va utiliser la manipulation à la terreur et à l'empathie. (Ex: si tu ne mets pas ton masque tu vas tuer ta grand-mère.) C'est deux émotions (la terreur et l'empathie) manipulées.

 

"Le but du harcèlement c'est d'obtenir quelque chose des individus (Ex: le consentement) qu'ils n'auraient pas donné s'ils n'avaient pas été harcelés. Pour faire un harcèlement efficace il faut utiliser des traumatismes répétés sur la durée. Un traumatisme c'est une menace à l'intégrité de la personne et une menace de mort et c'est le message qui a été passé à la population en 2020 : 'nous allons tous mourir.' 

 

Le harcèlement utilise aussi le sentiment de culpabilité et la séduction des populations, mais aussi le chantage, l'intimidation et la menace... Et c'est un abus de pouvoir parce que c'est toujours une personne qui a du pouvoir sur les autres qui peut exercer le harcèlement. Le harcèlement est le chef d'œuvre des psychoses paranoïaques : il comprend l'intention de nuire à l'autre.

 

La nuisance à l'autre est considérée comme nécessaire au nom d'un idéal délirant ou inatteignable (Ex: Jean-François Delfraissy, président du conseil "scientifique" qui reconnait que le passe sanitaire ne protège pas réellement pour arrêter le virus puisque "on peut être vacciné et porteur du virus", mais qui justifie sa prolongation par la nécessité de convaincre plus de personnes à se vacciner...) comme l'éradication d'un virus (c'est impossible.)

Le totalitarisme justifie les mesures totalitaires de suppression des libertés, la réduction des droits de l'individu au nom du "bien commun", du bonheur du collectif, "la prise en charge totale de la souffrance des individus et le retour à un paradis perdu" (promesse messianique), sur la base d'un récit faux qui ne correspond pas à la réalité (le danger du virus corona, en Allemagne dans les années 30, les Juifs porteurs du typhus...), et donc "une croyance d'enfant" (Reiner Fuellmich), "une tentation pour la majorité de régresser dans les bras de maman et de ne pas prendre ses responsabilités." (Ariane Bilheran)

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 07:56
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2021 7 28 /11 /novembre /2021 20:13
Reiner Füllmich : Il y aura un tribunal international à la fin de l'année

L'avocat germano-américain Reiner Füllmich a déclaré lors de la quatre-vingtième réunion du comité Corona qu'il y avait de bonnes nouvelles à annoncer.

 

Il a commencé par expliquer qu'il existe actuellement une vaste opération psychologique visant à déstabiliser et désorienter les gens afin qu'ils puissent faire tout ce qu'on leur demande.

 

Alors la bonne nouvelle. Sans entrer dans les détails, Füllmich a indiqué qu'il y aura un tribunal international "avec de vrais juges, de vrais procureurs, de vrais avocats, de vrais témoins et de vrais experts" d'ici la fin de l'année.

 

Bill Gates inculpé en Inde

 

Il a déclaré que l'avocat indien "toujours heureux et couronné de succès" Dipali Ohja lui avait dit que le milliardaire et fondateur de Microsoft, Bill Gates, avait été poursuivi en Inde. Ohja lui a envoyé les documents et en dira plus lors de la prochaine audience.

 

"En Inde et en Afrique, les gens ont découvert à qui ils avaient affaire plus rapidement qu'en Europe occidentale, où les gens croient encore qu'ils sont des philanthropes. Ils ne le sont pas, ce sont des tueurs", déclare Füllmich.

 

"Les Indiens le savent et ont donc agi maintenant."

Envoi complet :

Source : UncutNews

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2021 7 21 /11 /novembre /2021 09:19
https://www.conservativewoman.co.uk/why-have-we-doctors-been-silent/

https://www.conservativewoman.co.uk/why-have-we-doctors-been-silent/

(Traduction Christroi.over-blog)

 

En tant que médecin hospitalier du NHS, j’ai été aux premières loges alors que le drame de la pandémie de coronavirus s’est déroulé. Cela a été un an et demi de confusion, de frustration et de colère pour moi alors que je regardais notre profession devenir avec ce qui, je l’anticipe, sera considéré comme l’une des catastrophes de santé publique les plus flagrantes de l’histoire.

 

J’ai vu "la science" être présentée sur la scène nationale flanquée de drapeaux de l’Union Jack [drapeau du Royaume-Uni. Ndt.] comme une vérité inattaquable. Pour quelque chose d’aussi apparemment inviolable, cela semble changer et changer de manière déconcertante d’une semaine à l’autre, et pour ceux d'entre nous qui regardent sous le faste des données simples, nous voyons la vérité plutôt peu en vue (et immuable): le nouveau coronavirus SARS-COV-2, comme il s'avère, a un taux de mortalité par infection beaucoup plus faible que les premières prédictions. Il est moins mortel que la grippe saisonnière chez les enfants. L'Office for National Statistics a indiqué que l'âge moyen d'un décès attribué au Covid au Royaume-Uni était de 80,3 ans, légèrement plus âgé que les décès d'autres causes (78,2 ans sur la période comparable).

 

Ce qui a été le plus bouleversant pour moi a été l'approbation inconditionnelle de la communauté médicale des mesures de contrôle des virus de plus en plus draconiennes, non fondées sur des preuves et destructrices qui ont été mises en œuvre. Une partie de la corruption manifeste, des conflits d'intérêts financiers et de la politisation a été mise à nu dans des éditoriaux de revues médicales de premier plan telles que le BMJ. Mais la grande majorité des médecins n'étaient pas intéressés à poser des questions ou à chercher plus loin.

 

Mon inquiétude quant à notre passivité professionnelle s'est transformée en alarme lorsque nous avons été contraints de soutenir l'introduction d'un vaccin expérimental dans une population confiante en raison de notre conformité.

 

Contrairement aux principes de base de la médecine fondée sur des preuves, la déclaration d'une intervention médicale expérimentale "sûre et efficace" ne semble pas nécessiter de preuves d'innocuité ou d'efficacité cliniquement significatives évaluées par des pairs. Il n'a pas été démontré dans les essais cliniques que les vaccins réduisent la transmission, l'hospitalisation ou le décès. Les essais de phase 3 ne sont pas terminés et les données de sécurité ne sont pas complètes; les premières études se dérouleront jusqu'en 2023.

 

Le formulaire de consentement pour le vaccin contre la Covid-19 ne révèle pas son statut de produit expérimental non approuvé. Les risques restent largement inconnus, bien qu'il devienne évident que le vaccin a entraîné la mort ou des blessures chez un nombre croissant de personnes en bonne santé. Un nombre croissant de syndromes induits par le vaccin sont reconnus, y compris la thrombocytopénie thrombotique immunitaire, la myocardite et les irrégularités menstruelles, parmi de nombreux autres publiés dans la littérature. Au moment de la rédaction de cet article, plus de 380 000 signalements, 1,2 million de blessés et 1 700 décès ont été soumis dans le cadre du système de carte jaune MHRA.

 

Le Premier ministre lui-même a fait connaître les dernières découvertes, selon lesquelles deux doses du vaccin n'empêchent pas une personne de contracter le virus, ni d'arrêter la transmission de personne à personne, elles réduisent simplement la gravité des symptômes. Malgré cela, il est clair que le public est soumis à une campagne médiatique incessante de honte et de contrainte à prendre ce produit expérimental "pour le bien commun" de peur d'être traité de lâches égoïstes. Un passeport vaccinal est désormais susceptible d'être introduit dans le cadre du "Plan B", qui propose de restituer aux seuls vaccinés les droits et libertés fondamentaux usurpés illégalement. Les travailleurs du secteur des foyers de soins ont vu leurs moyens de subsistance liés à leur respect des mandats de vaccination, et une annonce récente confirme que cela inclura bientôt les employés du NHS. Non seulement ces mandats ne reposent sur aucune base scientifique, mais ces actions coercitives enfreignent le Code de Nuremberg, tout comme le manque sans précédent de données sur la sécurité animale pour un nouveau produit médical. Une trahison du Code de Nuremberg constitue un crime contre l'humanité.

 

Mais ce n'est pas tout. La campagne continue d'inclure la vaccination des enfants contre une maladie qui a statistiquement une chance négligeable de leur nuire. Dans le monde de la médecine fondée sur des preuves, nous, médecins, devons évaluer les risques et les avantages, nous devons nous assurer que le risque de préjudice est largement dépassé par le potentiel de protection ou de guérison. Dans ce cas, où l'infection ne présente aucun risque réel pour les enfants en bonne santé, tout préjudice est absolument injustifiable. Et le risque de préjudice est bien réel et mesurable. La myocardite liée au vaccin est désormais une lésion reconnue, le risque étant inversement proportionnel à l'âge. Bien que rare, la myocardite peut être mortelle et plus probable dans la population plus jeune. Pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la santé, et malgré la conclusion du conseil consultatif du JCVI que les avantages pour la santé ne l’emportent pas sur les risques pour les enfants, le gouvernement conseille que nous administrons un médicament qui comporte un risque de blessure grave aux enfants qui sont en bonne santé et qui n’ont pas de risque significatif de la maladie contre laquelle il prétend les protéger.

 

Malgré tout cela, et malgré notre formation à scruter la littérature et les données scientifiques, le silence de la communauté médicale britannique est assourdissant. C'est nous qui devrions crier tout cela sur les toits. C'est un devoir de diligence et un serment que nous avons oublié.

 

Ce sont généralement ceux d'entre nous qui sont les plus conditionnés par les attentes de la société, totalement obéissants et déférents à l'autorité, qui entrent en médecine. On peut voir le chemin: nous étions de bons enfants conformes, puis de bons élèves conformes. Maintenant, nous sommes de bons médecins conformes. Je commence à comprendre que la bonté se mesure d'une manière différente et que l'obéissance n'est pas une vertu [L'obéissance n'est pas une vertu dès lors qu'elle va contre la foi et les bonnes moeurs. Ndt.]

 

L'obéissance s'apprend par la peur, la menace et l'intimidation ; il s'agit en fait d'un programme de traumatologie et a été réalisé grâce à de petits gestes de contrôle lorsque nous étions jeunes et impuissants. Maintenant, nous sommes des adultes, mais nous travaillons toujours dans le cadre de ces programmes d'enfance de croyances et de peurs. Nous nous sentons toujours impuissants et soumis à une autorité supérieure. Nous nous soumettons toujours à un décret autoritaire, même s'il outrepasse notre propre boussole morale.

 

Les horreurs de l'expérience classique de Milgram ont démontré que nous vivons dans une culture profondément traumatisée, et le même conditionnement, je crois, a également façonné la communauté médicale et son silence.

 

Même si un collègue ne peut pas réfuter mes contre-arguments, la réponse habituelle est : "Cela vient du gouvernement, nous avons les mains liées". La vérité, cependant, est que la plupart du temps, les médecins ne veulent pas voir les preuves ; leur subconscient les a empêchés de se rendre compte que les autorités gouvernementales de type parental, Sage et MHRA, sur lesquelles nous projetons une confiance enfantine, pourraient être malavisées, corrompues ou malhonnêtes.

 

Et ainsi nous commentons mutuellement tous les changements que nous avons observés des mois après l'introduction du vaccin : l'augmentation inattendue des hospitalisations, les maladies auto-immunes et troubles de la coagulation après la vaccination, le nombre de patients admis avec des infections graves à Covid, le nombre de vies ruinées par le confinement et d'autres mesures de contrôle du Covid. Je mets tout médecin au défi de nier que tout cela sent tout simplement mauvais. Pour éviter ce sentiment inconfortable, authentique et humain – des informations importantes sur lesquelles il faut agir - nous allons chercher quelque chose par cœur. ‘L'anecdote n'est pas une preuve" et "l'association n'est pas un lien de causalité" justifieront la poursuite, sans poser de questions, même si la plupart des mesures de contrôle dommageables mises en œuvre à partir d'en haut ne reposaient sur aucune preuve. Entre-temps, bon nombre de ces mesures ont causé des dommages irréparables à un NHS déjà en difficulté. Nous sommes submergés de demandes auxquelles nous ne pouvons répondre, et la complexité de la crise s'étend bien au-delà d'une seule fiducie hospitalière. La responsabilité de l'enquête nous incombe et nous attendons que quelqu'un avec plus d'autorité vienne éclaircir l'affaire

 

Et pendant que nous restons silencieux, la destruction continue.

 

La plupart d'entre nous sommes entrés en médecine pour les bonnes raisons : aider les faibles, soulager les souffrances. Je sais que mes collègues sont gentils et ont de bonnes intentions, et que leur confiance dans nos décideurs politiques de la santé non élus est le résultat d'un conditionnement de toute une vie. Ceux d'entre nous qui ont examiné les données et vu la vérité comprennent la peur : le risque de non-conformité est immense ; Les carrières, les réputations et les moyens de subsistance sont en jeu. Je vois une menace encore plus grande : une menace pour notre occupation choisie, notre but dans la vie, la possibilité que nous ayons suivi un faux dieu dans nos intentions honnêtes d'aider les malades. Nous sommes à un carrefour difficile, mais la décision est claire pour moi.

 

Bien que je ne sois pas à la pointe de la "lutte" contre le coronavirus et n'aie rien à voir avec la campagne de vaccination, je me sens complice de cette fraude publique. Je ne peux plus me cacher dans un système qui s'est avéré faible et peu disposé à s'opposer à l'érosion irrévocable des droits humains et des libertés inaliénables au nom de la sécurité de la santé publique. Il est temps que nous grandissions, que nous nous levions et que nous parlions.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 10:49

La police et l'armée refuse de contrôler les pass sanitaires au nom de la "liberté et de la dignité humaine. "

Source : https://infodujour.fr/politique/54068-lautriche-se-souleve-contre-la-dictature-sanitaire

Mise à jour du 18-11-2021Salzbourg et la Haute-Autriche annoncent le verrouillage pour tout le monde

https://www.welt.de/politik/ausland/article235130246/Oesterreich-Salzburg-und-Oberoesterreich-kuendigen-Lockdown-fuer-alle-an.html

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 10:17

"Valérie Pécresse: "S'il y a une recrudescence de la pandémie, j'envisagerais uniquement le reconfinement des non-vaccinés"" https://www.bfmtv.com/amp/politique/elections/presidentielle/valerie-pecresse-s-il-y-a-une-recrudescence-de-la-pandemie-j-envisagerais-uniquement-le-reconfinement-des-non-vaccines_VN-202111140291.html

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 21:10

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 18:17

"Que tout le monde reste enfermé toute sa vie parce qu'il y a des virus dehors : mais vous êtes tous fous ! Vous êtes devenus tous cinglés !

 

Didier Raoult avait raison. C'est au tour du docteur Martin Blachier, médecin spécialiste en santé publique, de le dire sur LCI :

 

"Maintenant, moi je suis totalement opposé à cette stratégie de lutter contre la contamination. Cette stérilisation de tout notre environnement a entraîné aujourd'hui une vague de bronchiolite qui est terrible dans la population pédiatrique. On ne va pas empêcher notre immunité d'être stimulée par des virus à jamais parce que l'on a une épidémie de SarsCov2. 

"... Cette espèce d'idée que tous les lieux du monde vont être équipés de capteurs de CO2 pour que dès qu'il y a un bip, les gens ouvrent les fenêtres, c'est une stratégie qui ne tient pas la route.

"Ces gens vont dans la mauvaise voie et c'est les mêmes personnes qui étaient pour la stratégie zéro Covid.

"Je dis à ces gens posez-vous 5 minutes, réfléchissez et essayez de comprendre comment vous allez sortir les gens de la crise.

"Votre stratégie ne fonctionne pas, comme la stratégie zéro Covid était vouée à l'échec. 

"... Il faut arrêter d'empêcher tous les virus du monde de circuler. On ne va pas vivre dans un monde aseptisé. C'est très mauvais pour nous parce que derrière cela va entraîner des rebonds de grippes... Cela n'est pas comme cela que nous devons vivre, nous ne devons pas vivre dans une monde stérilisé. 

"La stratégie zéro Covid ne fonctionne pas parce que le jour où vous avez le moindre germe qui revient c'est la catastrophe. Pourquoi ce Covid a fait du mal ? Parce que notre immunité n'y était pas préparée. Notre immunité doit vivre en bonne harmonie avec les germes qui l'entourent. Cette théorie d'empêcher le germe de circuler cela ne marche pas."

 

(Fin de citation)

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2021 3 10 /11 /novembre /2021 21:38
https://uncutnews.ch/australier-bitten-die-welt-um-hilfe-dies-ist-eine-offizielle-sos-nachricht/

https://uncutnews.ch/australier-bitten-die-welt-um-hilfe-dies-ist-eine-offizielle-sos-nachricht/

L'Australie telle que nous la connaissions n'existe plus. Les Australiens ne sont plus "libres". Les Australiens sont montés les uns contre les autres, victimes de chantage, de pression et de discrimination.**

 

C'est devenu un pays où vous ne pouvez plus circuler librement et dire ce que vous pensez. Les manifestations sont interdites, les policiers doivent appliquer des mesures controversées s'ils veulent conserver leur emploi, ils tirent dans le dos des manifestants qui s'enfuient, les médecins et les infirmières qui s'expriment perdent leur licence, des personnes perdent leur emploi parce qu'elles ne veulent pas du vaccin expérimental, et de plus en plus d'enfants tentent de mettre fin à leurs jours.

Nous sommes une nation brisée

 

Les gens doivent s'identifier lorsqu'ils font du shopping, ils doivent demander la permission s'ils veulent voyager dans un autre État, les députés critiques sont censurés et dénigrés, les femmes enceintes sont arrêtées pour avoir publié sur les réseaux sociaux, les militants qui défendent Établir la démocratie, finissent en prison, les droits de l'homme n'existent plus.

 

"L'Australie ne peut plus se battre pour elle-même", déclare Monica Smit de Reignite Democracy Australia. "Ils nous ont réduits au silence, nous ont attaqués, nous ont fait chanter et nous ont fait du mal psychologiquement. Nous essayons de mener ce combat seuls. Le gouvernement a tellement effrayé les gens que nous n'avons pas la force de nous battre. Nous sommes une nation brisée.

 

Manifestation mondiale

 

"Et même si nous n'abandonnerons jamais, nous avons besoin de votre aide pour continuer notre lutte", déclare Smit. "Nous avons besoin de l'aide de nos amis internationaux".

 

Elle dit qu'elle organisera une manifestation mondiale le 4 décembre à l'exclusion de l'Australie. "Ceci est un message SOS officiel de mon beau pays. Nous vous demandons d'obéir à notre appel à l'aide."

 

Plus d'informations sur la manifestation peuvent être trouvées ici.

 

Source : UncutNews

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2021 4 04 /11 /novembre /2021 12:03
Le réseau Solaris ou comment vous organiser quand l'Etat ne joue plus son rôle

Par ESMERALDA WAGNER – Vous êtes nombreux à avoir constaté un début de pénurie dans les magasins de Grande-Bretagne l’augmentation du prix des denrées de base en France, les images des bateaux remplis de conteneurs bloqués au large des ports de commerce aux USA. Les signaux faibles puis forts sont de plus en plus nombreux- notamment une lettre de la chambre internationale de fret maritime – l’International Chamber of Shipping – tirant la sonnette d’alarme sur de grandes pénuries alimentaires et de matériel médical à venir en raison des politiques de blocage des circulations de marchandises et de personnes mises en place dans le cadre du COVID. Face à ces risques, des citoyens français s’organisent au sein du réseau de SOLARIS.

 

SOLARIS, un réseau de solidarité et de résilience locale en cas d’effondrement [du Système]

Le réseau SOLARIS vient d’apparaître il y a à peine un mois dans l’Aude. Ce réseau a vocation à permettre aux citoyens habitant une même zone géographique de répondre par eux-mêmes, sans aide institutionnelle, à leurs besoins vitaux en cas de collapse de l’État, des services publics et de tous les réseaux que nous connaissons.

 

De nombreux territoires sont d’ores et déjà éloignés voire abandonnés des pouvoirs publics et ont depuis longtemps appris à compter principalement sur leur propre résilience ou débrouillardise, c’est le cas dans l’Aude, mais aussi, par exemple, à La Roya.

 

Dans les temps difficiles que nous vivons, il va permettre à ce que personne ne demeure isolé face à ses problèmes. Il apportera des réponses rapides et de proximité aux besoins de chacun. Il mettra en lien les hommes et renforcera ce lien, plus qu’il ne l’a jamais été.

 

SOLARIS est entièrement gratuit, bénévole, local et autogéré : les compétences, ressources et infrastructures que chaque personne possède sont répertoriées par écrit dans un annuaire par des référents locaux et ensuite conservés et mis à jour afin de pouvoir répondre aux besoins de la population de ce réseau. (…)

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 10:43
La "Marche du réveil" s'est élancée samedi 30 octobre 2021

Auteur(s): FranceSoir

 

C'est d'Épinal, dans les Vosges, que partait hier après-midi la première colonne de la "Marche du réveil" qui entend rallier le Mont Valérien (Suresnes) le 14 novembre pour continuer la lutte contre le passe sanitaire et l'obligation vaccinale, solidaire des soignants suspendus et dans une volonté de dialogue avec tous ceux qu'ils croiseront sur leur route. En diversifiant les modes d'action et en prenant le parti du terrain, de la discussion en personne, les organisateurs espèrent favoriser la prise de conscience de la dérive actuelle.

 

La députée Martine Wonner était présente au départ hier pour manifester son soutien à ce projet :

 

 

En direct d'@VilledEpinal @VosgesInfo88 départ de la marche citoyenne avec mon confrère Gauthier Bein suspendu comme tant d'autres soignants.

Non au #PassSanitaire et aux décisions liberticides inadaptées du gouvernement#Ensemblepourleslibertés @CaudeHenrion @Laissonslespre1 pic.twitter.com/4rbLQuwSrO

 

closevolume_off

Martine WONNER (@MartineWonner) October 30, 2021

 

Le docteur Bein, que nous avions reçu la semaine dernière pour un (de)briefing en compagnie des autres organisateurs, marche donc vers Paris. La marche qui part de Lille s'élancera quant à elle vendredi prochain (5 novembre). Les deux visent donc une arrivée au Mont Valérien pour un rassemblement ouvert à tous ceux qui voudront s'y joindre.

 

Ce projet est soutenu par Alexandra Henrion-Caude et Christian Perronne, qui devraient être présents à l'arrivée, et ont exprimé leur soutien dans le clip visibile sur France soir

Partager cet article
Repost0