Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 08:06
AFP
 
15/03/2009 | Mise à jour : 08:05

Vingt-et-un policiers ont été légèrement blessés hier soir lors d'échauffourées dans un quartier des Mureaux, dans les Yvelines où le calme est revenu vers 22h30.
Certains policiers ont été atteints par des tirs de plombs mais n'étaient que légèrement blessés, selon la première source policière.
La police a procédé à huit interpellations au cours de la soirée.
Les incidents ont débuté peu après 20 heures, alors que "la police avait été appelée pour un feu de voiture", a expliqué une autre source policière.
Les forces de l'ordre ont alors été prises à partie par un nombre non précisé de personnes.
Alors que plusieurs dizaines de cocktails molotov ont été récupérés sur place, l'hypothèse d'un guet-apens tendu à la police était envisagée, selon la même source.
"Le calme est revenu", a confirmé la préfecture, en relatant des affrontements entre "plusieurs groupes" d'individus et la police.
La préfecture n'était pas en mesure de confirmer le nombre de blessés parmi les forces de l'ordre. ...
Partager cet article
Repost0
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 09:58
Si vous transgressez l'alliance du Seigneur, votre Dieu, et si vous allez servir d'autres dieux et vous prosterner devant eux, vous disparaîtrez rapidement du bon pays qu'il vous a donné (Josué, XXIII, 16).

Malheur! Nation pécheresse, peuple chargé de crimes. Ils ont abandonné le SEIGNEUR. Votre pays est désolé, vos villes brûlées, votre terre, devant vous, des étrangers la dévorent (Esaïe, I, 4-7).

Pointe-à-Pitre en feu
envoyé par pylautrou

Dans la nuit de lundi à mardi, des jeunes, pour la plupart, ont érigé de nombreux barrages aux alentours dePointe-à-Pitre. Certains ont également caillassé les forces de l'ordre.

Dans Pointe-à-Pitre, le chaos règne

Sur la rocade, ... pas une voiture, la route est couverte d'objets en tout genre, notamment des barrières de sécurité arrachées et disposées en travers de la chaussée. Il faut zigzaguer pour progresser, emprunter les bas-côtés. Sur l'autre voie, une cinquantaine de personnes ont réparti des obstacles encore plus nombreux.

... [P]oubelles renversées, pneus, panneaux indicateurs, plots, tout est bon pour barrer les routes et il faut régulièrement emprunter les trottoirs.

L'un de ces barrages, situé au Gosier, une petite commmune touristique située à 5 km de de Pointe-à-Pitre, a été enflammé et des CRS, sont intervenus et ont reçu des jets de pierres. Sur le pont de La Boucan à Sainte-Rose (Basse-Terre) des groupes de jeunes caillassaient les forces de l'ordre. Trois gendarmes mobiles ont été légèrement blessés. (Ouest France, La tension est vive en Guadeloupe, 17/02/2009).

Nous tentons de repartir vers Gosier. Sous un pont, juste avant la sortie vers la Marina, un épais barrage de branches d'arbres obstrue le passage. Impossible de passer. Sur le pont, on entend des cris: "Des blancs, des blancs!" Des pierres s'abattent sur la voiture tandis qu'un cocktail molotov s'écrase juste derrière nous. Demi-tour, vite! La route du retour est bloquée, nous repartons vers Basse-Terre, histoire de tenter de faire le tour, mais ça ne passe pas. Nous repartons vers le centre-ville. Nouveaux barrages, fait de palettes, de caddies, de morceaux de béton arrachés au mobilier urbain. Il faut s'arrêter à plusieurs reprises pour dégager le bas de caisse de la voiture.

La tension monte. Pointe-à-Pitre semble en feu, le chaos règne, l'ambiance est électrique. Toujours aucun policier ni gendarmes en vue. (
L'Express, Nuit de violence à Pointe-à-Pitre, publié le 17/02/2009 07:27)

"Il y a déjà un embrasement. Ce soir (lundi) il y avait des incendies dans certains quartiers. Il y a un face-à-face tendu entre les forces de l'ordre et des manifestants", a-t-il déclaré. (
L'Express, Les élus locaux craignent l'embrasement de la Guadeloupe, 17/02/2009 à 07:42)

«On est au bord de la sédition» prévient le président du Conseil régional de Guadeloupe, après une nuit de violences et plusieurs débordements dans l'île. Le feu a été mis à une dizaine de barrages et à un magasin de fournitures de bateaux dans la nuit de lundi à mardi à Point-à-Pitre. Des journalistes locaux mentionnent la présence de bandes de casseurs «très mobiles et circulant à pied».

«C'est une crise politique, c'est une crise institutionnelle, et on est au bord de la sédition», a lancé le président du Conseil régional de Guadeloupe Victorin Lurel. ... Victorin Lurel a par ailleurs déclaré qu'»il n'y a pas de dialogue» entre syndicats et patronat.

Les grévistes restent sourds à la demande de «trêve» du secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo, ou l'appel «au sang-froid» du président socialiste de région Victorin Lurel. (
Le Figaro, La situation s'envenime en Guadeloupe, 17/02/2009)

Dans la foulée des conflits antillais, un collectif guyanais a lancé un appel à une marche de protestation mercredi "contre la vie chère". Les gens font la queue devant les stations-service martiniquaises. Les grévistes ont autorisé 28 des 85 stations à être réapprovisionnées, mais ont forcé les petites stations, qui avaient rouvert ce week-end, à fermer de nouveau, bloquant ainsi les activités industrielles. Les tensions ont ravivé des rivalités raciales latentes" (
Le Point, Le conflit s'enflamme en Guadeloupe, Sarkozy reprend le dossier en main, 17/02/2009).
Partager cet article
Repost0
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 22:46
"Le Sénat a adopté mercredi une proposition de loi socialiste supprimant les conditions de nationalité restreignant l'accès à certaines professions (le corps de l'article ne correspond pas au titre de la dépêche Afp...)

La proposition de loi a été adoptée tous groupes politiques confondus par un vote à main levée à l'unanimité moins 5 abstentions. Elle devra maintenant être inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale pour poursuivre son parcours parlementaire en vue d'une adoption définitive.

Les professions concernées sont les médecins, les sages-femmes, les chirurgien-dentistes, les géomètres experts, les architectes, les vétérinaires et les pharmaciens."

Les géomètres experts, les architectes et les pharmaciens, "des médecins"?

Sous l'apparence d'une réforme banale, c'est en réalité 7 millions de français qui
se verront remplacés...


Partager cet article
Repost0
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 10:09


Cas de haute trahison, le sénat discute de la fin de la condition de nationalité pour huit professions réglementées. Ce qui toucherait 7 millions d'emplois, soit 30 % de l'ensemble des emplois où les Français se verraient remplacés. La matrice cosmopolite révolutionnaire arrive à son terme. "Game over" bientôt...

                                                                      ***

Emplois protégés : le Sénat débat de la fin des conditions de nationalité (Source:
LeMonde.fr, 11.02.09)

Le Sénat examine, mercredi 11 février, une proposition de loi du groupe socialiste visant à supprimer les conditions de nationalité restreignant l'accès des étrangers à certaines professions. Ce texte a déjà été adopté par la commission des lois à l'unanimité, tous groupes confondus.

...
Cette proposition de loi de la sénatrice PS Barisa Khiari (voir son blog), supprime les dispositions réservant aux nationaux français et ressortissants communautaires l'exercice de huit professions réglementées : médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, pharmaciens, vétérinaires, architectes, expert-comptables, géomètres-experts.

Elle touche à la condition de nationalité mais non à la condition de diplôme. Pour les professions médicales notamment, un praticien étranger pourra ainsi exercer dans les mêmes conditions que ses homologues français ou originaires de l'Union européenne, dès lors qu'il est titulaire d'un diplôme français ou communautaire.

Le texte permet explicitement aux étudiants étrangers, inscrits en 3ème cycle d'études de médecine, dentiste et sage-femme d'exercer, au même titre que leurs camarades français ou de l'Union européenne, comme remplaçants.

Cette proposition de loi ne viendra donc pas clarifier la situation des professionnels étrangers titulaire d'un diplôme extra-communautaires et qui sont aujourd'hui embauchés en nombre par les hôpitaux français sous des statuts divers.

PRÈS DE SEPT MILLIONS D'EMPLOIS

... les mesures d'interdiction ont marqué la volonté de défendre des intérêts nationaux ou de protéger de la concurrence étrangère un certain nombre de professions et aussi d'administrations. Mais aujourd'hui le fondement de ces restrictions, en particulier celles liées à la nationalité, "est souvent obsolète et moralement condamnable", souligne la sénatrice PS Barisa Khiari, instigatrice de la proposition de loi.

... Secteurs public et privé confondus, près de sept millions d'emplois seraient encore aujourd'hui interdits partiellement ou totalement aux étrangers, soit 30 % de l'ensemble des emplois. En nombre dans le secteur public, les emplois fermés se rencontrent aussi dans un grand nombre de professions du secteur privé.

... "L'existence massive d'emplois fermés aux étrangers interroge directement l'efficacité des initiatives de lutte contre les discriminations", insistait le Groupe d'étude sur les discriminations (GED) dans un rapport publié en mars 2000.

"Les discriminations illégales trouvent leur terreau aussi dans ces dispositions légales, appuie Barisa Khiari. Aujourd'hui, de jeunes Français, dont les parents ou grands parents sont étrangers, continuent à se dire que tel ou tel métier n'est pas pour eux. Ne serait-ce que dans la construction des représentations, il est important de lever ces restrictions", insiste-t-elle.

Partager cet article
Repost0
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 10:09
On reparle de la grande mosquée dans La Provence d’aujourd’hui. Monsieur Gaudin, à qui sied bien le surnom de “Ben Gaudin” que lui a décerné Jean-Marie Le Pen, tombe le masque (ou le voile, c’est selon) :
  • - La maquette de la grande Mosquée est prête.
  • - Le lieu est le quartier Saint-Louis (tout un symbole que le nom de ce Roi Très Saint, croisé infatigable)
  • - L’argent (ce nerf de la guerre de civilisation) ne devrait plus poser de problème puisque les États arabes sollicités vont être généreux tout comme les 200.000 musulmans de Marseille qui vont être bruyamment conviés à mettre la main la poche dans les prochaines semaines.
  • - Le premier chant du muezzin est annoncé pour 2011, c’est-à-dire demain ! Suite Nationspresse.info
Partager cet article
Repost0
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 08:14

Un handicapé agressé et traité de « sale Blanc » à Saint-Quentin : réaction gênée de la municipalité au micro de Novopress

Il y a 11 jours, Mickaël, un jeune homme de 27 ans déficient visuel, était tabassé dans un bus de Saint Quentin (Aisne) et dans l’indifférence générale par quatre « jeunes » après avoir été traité de « sale handicapé » et de « sale Blanc ». Alors que les agressions à caractère raciste ou antisémite – réel ou supposé – déclenchent d’habitude un branle-bas médiatique et une avalanche de communiqués de la part des responsables politiques, en l’espèce, curieusement, c’est le silence radio. Novopress a voulu revenir sur cet « incident » trop commodément oublié.

C’est en fin d’après-midi, le samedi 3 janvier, que Mickaël monte dans un bus près de la place de l’Hôtel-de-Ville à Saint-Quentin. Très vite, quatre « jeunes » s’installent autour de lui. Il saisit dans la conversation les mots : « Sale handicapé ! » D’un coup c’est un déchaînement de violence. Mickaël se fait rouer de coups sans que ni les autres passagers, ni le chauffeur ne viennent à son secours. Les agresseurs finissent par quitter le bus après avoir traité leur victime de « sale Blanc ! ». ... Suite

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 18:26

Un groupe de 100 à 200 lycéens, pour la plupart d'origine immigrée, se sont répandus en fin d'après-midi dans le centre de Strasbourg en scandant "Israël assassin", créant quelques incidents au passage. Des dégradations ont été commises, notamment dans le centre commercial des Halles, où une vitre du restaurant McDonald a été brisée. Les manifestants ont également jeté des chaises sur les clients, sans faire de blessés.

Neuf cocktails Molotov
contre la synagogue de Saint-Denis

Deux des projectiles, qui visaient à la fois le centre communautaire juif Ohr Menahem et la synagogue, ont provoqué un début d'incendie dans une cafétéria.


"Ce que nous redoutions est arrivé", a déclaré le président du Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme.

C'est non pas une, mais neuf bouteilles incendiaires qui ont été lancées dimanche soir contre le centre communautaire juif Ohr Menahem et la synagogue à Saint-Denis, dans la banlieue nord de Paris. Deux ont provoqué un début d'incendie dans la cafétéria, a précisé le parquet de Bobigny. Les faits s'étaient produits, selon la préfecture, "peu avant 22h30".

La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a condamné "avec la plus grande fermeté" ces actes "lâches et inadmissibles". Elle rappelle, "comme elle l'a fait la semaine dernière avec les représentants du CRIF et du CFCM, que rien ne saurait justifier de tels agissements".

SOS Racisme a condamné cette attaque "avec la plus grande fermeté" dénonçant "
celles et ceux qui essaient de donner un aspect ethnico-religieux au conflit au Proche Orient. ...

La Ligue communiste révolutionnaires a dénoncé "cette agression irresponsable". Et pour Bertrand Delanoë, le maire socialiste de Paris, "chaque citoyen, attaché aux valeurs républicaines et laïques, se sent atterré par la multiplication d'actes antisémites dans notre pays ces dernières semaines".

Fadela Amara, doit recevoir dans la journée plusieurs associations pour discuter  des actes antisémites qui se sont succédés depuis le début du conflit à Gaza. Seront présents notamment l'UEJF, SOS Racisme, Ni Putes Ni Soumises, Braves  Garçons d'Afrique, l'AFEV, Changeons de regard, Energie citoyenne et Droit de cités.

Lundi dernier, des tags "Assassins" et "Vive démocratie Israël" avaient été découverts sur la synagogue de Lingolsheim, également en banlieue de Strasbourg. Une dizaine d'inscriptions antisémites et pro-palestiniennes ont par ailleurs été découvertes lundi matin sur le mur d'un centre social situé dans la banlieue du Puy-en-Velay. Et à Strasbourg, lundi après-midi, un groupe de 100 à 200 lycéens, pour la plupart d'origine immigrée, se sont répandus dans le centre-villi en scandant "Israël assassin", créant quelques incidents au passage.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 16:54
13h43 France > Paris - Plus d'actes de violence dans les bus Noctilien

Fil Info tf1.lci


Le nombre d'actes de violence à l'égard des conducteurs et des voyageurs commis à bord des bus du réseau de transport nocturne de la RATP est en augmentation.

C'est ce qu'indique un rapport publié par un collectif CGT. Selon ce document, le nombre d'atteintes physiques sur des agents de la Régie a plus que doublé, passant de 15 en 2004 à 38 en 2007. Au cours de la même période, le nombre d'actes violents entre voyageurs est passé de 30 à 156.
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 21:49

Un nuit de la Saint-Sylvestre "plutôt calme" selon le ministère de l'Intérieur, c'est un record de véhicules incendiés!

Le nombre de véhicules brûlés lors de la nuit du Nouvel An, soit 1.147, a augmenté cette année de 30% par rapport à l'an dernier, mais le ministère de l'Intérieur n'a déploré aucun incident majeur en terme de violences urbaines. Afp 01/01/2009


Avec 1.147 voitures incendiées dans la nuit de mercredi à jeudi, selon le bilan définitif du ministère, la Saint-Sylvestre 2009 a été pire qu'en 2008 (878, soit +30,64%) et qu'en 2007 (973).

Déjà, le bilan provisoire établi jeudi en début de matinée (445 véhicules brûlés) était un record, à cette heure de la journée, depuis 2002.

Département par département, le plus grand nombre de véhicules a été incendié en Seine-Saint-Denis (130), dans le Bas-Rhin (91), le Val-de-Marne (80), le Val-d'Oise (68), le Nord (65), le Haut-Rhin (55), le Rhône (47), l'Essonne (43) ou la Haute-Garonne (40).

Mais, fait nouveau par rapport aux années précédentes, selon le ministère de l'Intérieur, des véhicules ont été incendiés dans un certain nombre de départements ruraux qui ne sont pas connus pour être des théâtres de violences urbaines.

... 288 personnes ont été interpellées dans la nuit de mercredi à jeudi, contre 259 l'année précédente (+11,20%), dont 219 placées en garde à vue contre 166 (+31,93%).

Alors que 35.000 policiers et gendarmes avaient été déployés, "les très rares affrontements qui se sont produits ont été brefs et sporadiques", selon le ministère.

... Au total dans le pays, et "comme l'an dernier", "quatre fonctionnaires de police ont été légèrement blessés". Mme Alliot-Marie, a adressé "ses félicitations" aux forces de l'ordre et aux pompiers qui "ont permis que cette nuit se déroule globalement dans le calme et sans incident notable".

A Paris, 550.OOO personnes s'étaient rassemblées mercredi soir sur les Champs Elysées, soit 150.000 de plus que l'an dernier, et sans incident particulier, selon la préfecture de police de Paris.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 08:52

Entendu ce matin sur rance-info: "Il n'y a pas eu d"incident cette nuit".

En réalité, sur
Fil info-Lci:

07h00 France > Faits divers - 445 véhicules incendiés cette nuit


445 véhicules ont été incendiés au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, contre 372 durant la même période de l'année précédente, selon un bilan provisoire "des faits vérifiés à 6h",  publié jeudi le ministère de l'Intérieur.


Dans une courte dépêche Afp "445 véhicules brûlés dans la nuit", Le Figaro ajoute: "Ce bilan provisoire fait apparaître une augmentation du nombre de véhicules brûlés de 19,62%."

288 personnes ont été interpellées contre 259 l'année précédente (+ 11,20%), dont 219 placées en garde à vue contre 166 (+ 31,93%).

Toutefois, cette nuit de la Saint-Sylvestre "a été unanimement perçue comme plutôt calme et sans incidents notables", estime le ministère de l'Intérieur.

445 véhicules incendiés, une augmentation de 19,62%, 288 personnes interpellées..., mais à part cela, il n'y a pas eu d'incidents!...

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 18:48
Un jeune braqueur de bureau de poste tué par la police à Marseille

LEMONDE.FR
avec AFP et Reuters | 31.12.08

Un jeune homme qui venait d'attaquer à main armée un bureau de poste dans les quartiers est de Marseille, mercredi 31 décembre au matin, a été tué par la police alors qu'il retenait une employée en otage.
L'attaque a eu lieu entre 8 heures et demie et 9 heures du matin dans le quartier des Olives du XIIIe arrondissement de la cité phocéenne. Trois jeunes, âgés de 16 et 19 ans, avaient profité de l'arrivée d'une employée pour la prendre en otage et pénétrer dans l'établissement. Alertés, les policiers ont eu le temps de mettre en place un dispositif de sécurité autour du bureau de poste.

Au moment de sortir, "un des malfaiteurs a tiré en direction de l'otage, sans la toucher", a dit à Reuters le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest. "Les policiers ont riposté et ont tué l'un des braqueurs de plusieurs coups de feu". Les deux autres ont été interpellés après une course poursuite, et leur butin récupéré. Tous trois étaient connus des services de police pour des faits de délinquance. L'otage n'a pas été blessée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'arme du preneur d'otage était chargée à blanc, tandis que ses complices disposaient d'armes à grenailles. La brigade criminelle de la police judiciaire de Marseille a été saisie.



Partager cet article
Repost0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 08:33
Un journaliste du Monde ne mâche pas ses mots. Le mur du politiquement correct explose sous le poids des faits et des réalités: les Franciliens quittent Paris en masse.

Et si Paris devenait Washington DC ! par Michel Godet

LE MONDE | 29.12.08 | 13h16  •  Mis à jour le 29.12.08 | 13h33

L'avenir de cette région [L'Ile-de-France] est ... préoccupant y compris pour les autres régions...

En effet, la région Ile-de-France est de moins en moins attractive pour les franciliens actifs, qui, toutes catégories socioprofessionnelles confondues à l'exception des cadres, fuient pour s'installer dans le pourtour à l'ouest et au sud : son solde migratoire intérieur est négatif pour toutes ces catégories dans la période 1999-2005 de près de 80 000 personnes par an.

...
 C'est la seule région où le quart des retraités part s'installer ailleurs (c'est seulement 5 % pour les autres). L'Ile-de-France ne se dépeuple pas pour autant car elle bénéficie du renfort de 40 % du solde net des 100 000 migrations internationales.

... Une autre incertitude concerne les naissances ; on peut estimer qu'au moins 40 % des naissances seraient d'origine immigrée (il y a 5 millions d'immigrés en France dont deux millions devenus Français par acquisition et 40 % d'entre eux vivent en Ile-de-France où ils représentent 20 % de la population).

... pose ... la question de la capacité d'assurer la mixité sociale et scolaire dans des quartiers où parfois 80 % des enfants sont d'origine non francophone. La responsabilité des pouvoirs politiques commande une meilleure maîtrise de ces questions d'intégration où les politiques de logement, de formation et d'emploi ne peuvent être dissociées.

Les Franciliens qui s'en vont ... le font pour des raisons de coût du logement mais aussi de conditions et de qualité de vie. Moins d'encombrements, meilleures écoles, plus forte cohésion sociale et vie associative. Un chiffre fait réfléchir : entre 1998 et 2006, la construction de logements neufs par tranche de 1 000 habitants s'établit à 28 pour l'Ile-de-France, 48 pour le Limousin, 51 pour la Franche-Comté et 78 pour la Bretagne ! On construit non pas là où l'on vit mais là où on a envie de vivre ! Apparemment pas en Ile-de-France.

Il est vrai que les crimes et délits (87 pour 1 000 habitants, le score le plus élevé après la région PACA) y sont aussi deux fois plus nombreux que dans les régions en question. La sécurité des personnes et des biens fait aussi partie de la qualité de vie. A l'inverse, il n'est pas surprenant d'apprendre que les régions Bretagne et Franche-Comté sont les plus sûres de France, après le Limousin et l'Auvergne.

La fuite des Franciliens actifs, des familles avec enfants et des retraités n'est pas encore un exode mais reste très préoccupante pour l'avenir. Il ne faudrait pas que Paris se transforme en Washington DC, une capitale cosmopolite avec ses quartiers résidentiels et d'affaires où sont concentrés tous les pouvoirs, qui attire les touristes par ses nombreux musées et monuments, mais aussi une ville peuplée à 80 % de communautés socialement marginalisées et concentrées dans les quartiers pauvres de la périphérie.

 

Michel Godet est professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers et membre du Conseil d'analyse économique

Article paru dans l'édition du 30.12.08.
 



France, qu'as-tu fait des promesses de ton baptême?
"Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende"... Pour la France Fille aînée de l'Eglise, ces tristes réalités (fuite, substitution démographique, un pays désolé par des étrangers) sont à comparer avec les avertissements de Dieu dans la sainte Bible:

"Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d'iniquité, à la race perverse, aux enfants scélérats; ils ont abandonné le SEIGNEUR... 7. Votre terre est déserte, vos cités brûlées par le feu; votre pays, devant vous, des étrangers le dévorent, et il sera désolé comme dans une dévastation de l'ennemi..."
(Livre du prophète Isaïe, I, 4-7).

"Parce que vous aurez violé l'alliance du Seigneur votre Dieu qu'il a faite avec vous, que vous aurez servi des dieux étrangers, et que vous les aurez adorés; ... vous serez enlevés de cette terre excellente qu'il vous a livrée..."  (Livre de Josué, XXIII, 16).


* Occupation, cités en feu

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 20:50


Des échauffourées ont émaillé jeudi à Lyon la manifestation lycéenne, quelques participants ont été blessés, et plusieurs dizaines arrêtés ou contrôlés.

... En fin de matinée, la manifestation lyonnaise a dégénéré. Une voiture a été incendiée, trois autres retournées. La police a chargé à plusieurs reprises...

Ces heurts ont émaillé la fin de la manifestation organisée contre la réforme du lycée. Parmi les jeunes légèrement blessés, Alexia Portin, militante de la Fidl, syndicat lycéen. Quelques poubelles ont été par ailleurs incendiées et des abribus cassés. Une quarantaine de personnes auraient été interpellées ou contrôlées, selon la police.

Les jeunes étaient 5.500 selon la police, 10.000 selon les organisateurs, réunis aux cris de "Darcos, maintenant ou dans douze mois, ta réforme on n'en veut pas". Défilant au pas de course et en ordre dispersé, les jeunes ont manifesté derrière quelques banderoles indiquant le nom de leur établissement ou encore "éducation sans entrave" et "lycéens en colère". Ils ont manifesté leur colère à coups de pétards et de feux de bengale.

Des jets de pierre et bousculades ont émaillé le parcours de la manifestation jusqu'au rectorat, où les heurts les plus importants se sont déroulés. Les transports en commun lyonnais ont été perturbés toute la matinée, la ligne D a été brièvement coupée, les trams et de nombreux bus détournés.

A Grenoble, plusieurs centaines de lycéens ont défilé dans la matinée entre la gare et le rectorat. Environ 1.400 personnes ont défilé sans incident à Clermont-Ferrand, et 1.200 à Saint-Etienne, selon la police.

A Roanne (Loire), des étudiants d'IUT ont multiplié les blocages, interrompant notamment le trafic ferroviaire en descendant quelques minutes sur les voies à la gare SNCF, a constaté un correspondant de l'AFP. Ils étaient 170 selon la police (400 selon les manifestants).

Lyon: tentative d'incendie d' un lycée catholique

Par Reuters, publié le 18/12/2008 à 14:39

PARIS - Des incidents ont éclaté à Lyon, où un lycée a été incendié, en marge des manifestations contre la politique éducative du gouvernement.
Tôt dans la matinée, à 08h30, de jeunes manifestants ont mis le feu à des poubelles devant le lycée de La Salle de la Croix-Rousse, provoquant un départ d'incendie.
Les fumées se sont propagées dans tout l'établissement, qui a été fermé. Une centaine d'élèves ont dû être évacués.

Des heurts ont émaillé la fin de la manifestation lycéenne, où une voiture a été brûlée et plusieurs jeunes légèrement blessés.
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 19:11
Le site "La Banlieue s'exprime", à propos de la loi l'interdiction du port du "foulard" dans les écoles du 15 mars 2004,relaie une lettred'une organisation intitulée "Pour le Mouvement Citoyen pour la Diversité. Vivre Ensemble Tout Simplement", contenant un chantage implicite à la violence : cette loi "eut des conséquences désastreuses",... "la porte ouverte à l’expression et à la manifestation violente de toutes les dérives dont nous sommes selon les circonstances, victimes ou témoins"...

"Aussi, au nom de la sauvegarde de la cohésion nationale et au nom de la promotion du « vivre ensemble »..., nous vous invitons à condamner fermement une telle loi, qui loin de servir les intérêts de notre pays, ne fera qu’en ternir l’image et en amplifier les fractures." (Sic. Vous voilà avertis...)

A noter qu'alors qu'en Tunisie le président Zine El Abidine Ben Ali "
fait la chasse au voile islamique, stigmatisant "le voile (hidjab) « d’inspiration sectaire importé de l’extérieur »"..., ici dans la "république" dite "française", les "musulmans" en sont à rédiger une lettre contenant une menace ouverte à la société française...
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 13:34

Nationspresse.info

Sandra de Toul nous envoie ce message que nous publions à sa demande :

« Nous venons vers vous aujourd’hui car nous sommes face à un grave problème. Depuis une semaine, une vague d’agressions plus ou moins graves s’est déroulée aux sorties des lycées de notre ville de Lorraine, Toul.

La première agression a eu lieu le vendredi 28/11/2008 : alors qu’il sortait de l’école et se dirigeait vers l’arrêt de bus, un jeune homme de 16 ans a été roué de coups par une bande de 15 jeunes. L’un d’entre eux lui a porté un coup de couteau lui perforant la plèvre. Les jours de ce jeune ne sont plus en danger mais cette première agression est le début d’une série de 5 à ce jour. D’autres jeunes ont en effet été agressés à la sortie de leurs écoles, dont une jeune fille.

 

Lire la suite de cet article » Nationspresse.info

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 13:28
C’est le cadeau de Sarkozy au « 9-3 », comme l’on dit dans les milieux cosmopolites de Seine-Saint-Denis, pour l’Aïd : Nacer Meddah, haut fonctionnaire d’origine algérienne, a été nommé mercredi en conseil des ministres préfet du département de Seine-Saint-Denis.

Après Pierre N’Gahane dans les Alpes de Haute-Provence, nommé en octobre dernier, c’est la deuxième annonce du genre « discrimination positive » qui en appelle certainement beaucoup d’autres. Nationspresse.info

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 14:16

Dans sa biographie, publiée en 2008 et intitulée de manière très éloquente Citoyen sans Frontières, il [Stéphane Hessel] présente en annexe, à la fin de son livre, le texte d’une de ses conférences à New York, en date du 5 février 2002, et intitulé Appel pour les Collegium international.

Voici ce qu’il écrit : “Il nous semble nécessaire d’œuvrer aujourd’hui [pour] l’émergence d’une citoyenneté et, à terme, d’une démocratie mondiales, seules à même de donner aux régulations écologiques, sanitaires, sociales et économiques, devenus indispensables, un socle de légitimité démocratiques.” (Fayard, 2008, p. 298).

Pour nous, en tant que Français de souche, et ici chez nous, ce qui nous semble vraiment indispensable serait surtout de retirer sa carte d’identité française à ce Stéphane Hessel et de lui en redonner une autre frappée de la mention : “citoyen sans frontière”… Suite Hervé Ryssen


La "mission du peuple juif"

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 11:09

Le Conservateur

Selon le Daily Telegraph, une mise en scène de la Nativité organisée tous les ans par l'école de Greenwood à Nottingham en Angleterre passe à la trappe cette année pour cause d'Eid al-Adha, une fête musulmane qui éloignera une partie des enfants.

" It is with much regret that we have had to cancel this year’s Christmas performances. This is due to the Eid celebrations that take place next week and its effect on our performers. "

A la suite de réactions de parents, la direction de l'école a prévu de déplacer en "janvier" la figuration de la Nativité.

For very practical reasons we have taken the difficult decision to re-arrange some significant events on the school calendar to ensure maximum pupil and staff attendance.”

... On saigne des bêtes lentement pour qu'elles crèvent à petit feu, et même les pitizenfants peuvent jouer !

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 16:38

L'UMP a fait respecter une minute de silence à l'Assemblée nationale à la mémoire du député Jean-Marie Demange. Ce dernier, avant de se suicider avait quelques jours plus tôt abattu sa compagne.


On ne se souvient pas que l'Assemblée nationale ait fait respecter une minute de silence à la mémoire d'Anne-Lorraine, assassinée en défendant son honneur contre un immigré il y a tout juste un an.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 07:20
Source : AFP
12/11/2008 | Mise à jour : 21:46

Le fils cadet du président de la République et conseiller général des Hauts-de-Seine (UMP), Jean Sarkozy, se déclare favorable au vote des étrangers non européens aux élections locales, dans un entretien à l'hebdomadaire le Point à paraître jeudi. "En réalité, rappelle-t-il, cela existe déjà mais uniquement pour les ressortissants des pays de l'Union européenne. Pourquoi pas les autres?", demande-t-il.
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 13:00
C’est là le titre d’une pleine page du Monde de ce vendredi 7 novembre 2008, commentant la publication par la Halde, la veille, d’une grande enquête sur : « Les stéréotypes et les discriminations dans les manuels scolaires ».
Il résume très bien le travail auquel se sont livrés les policiers de la pensée, de l’éducation et du conditionnement de l’organisme créé par la loi du 30 décembre 2004 sous la présidence de la République de Jacques Chirac, présidé par Louis Schweitzer et qui s’épanouit sous Nicolas Sarkösy comme le véritable centre d’influx de l’idéologie officielle de la République encore dite française...
Suite Le Blog de Bernard Antony
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 11:51
Gaubert, nouveau président du HCI
Source : AFP
10/11/2008 | Mise à jour : 19:22 |

Patrick Gaubert, président de la Licra et député au Parlement européen, a été nommé, par un décret en date du lundi 3 novembre, président du Haut Conseil à l'Intégration (HCI) en remplacement de la philosophe Blandine Kriegel, a annoncé lundi son service de communication.

Le HCI, institué par un décret du 19 décembre 1989 de Michel Rocard, alors Premier ministre, a pour mission de "donner son avis et de faire toute proposition utile, à la demande du Premier ministre, sur l'ensemble des questions relatives à l'intégration des résidents étrangers ou d'origine étrangère". Le HCI élabore un rapport annuel.

Il a été successivement présidé par Marceau Long, Simone Veil, Roger Fauroux et Blandine Kriegel, qui occupait ces fonctions depuis le 23 octobre 2002.

Patrick Gaubert, 60 ans, président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) depuis 1999, est député au Parlement européen depuis 2004, membre de la commission des Libertés civiles, de la Justice et des Affaires intérieures. Membre de l'UMP, il fait partie, au Parlement européen, du groupe PPE-DE (Parti populaire européen-démocrates européens).
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 07:43

Verdict rendu pour Fanny Truchelut.

Le 6 juillet 2006, Fanny Truchelut, propriétaire d’un gîte de montagne dans les Vosges, accueillait cinq personnes qui avaient réservé leur séjour par Internet. Deux femmes de ce groupe étaient ostensiblement voilées. Surprise par un voile aussi patent, Fanny leur a demandé de bien vouloir le retirer dans les parties communes de son gîte, en hôtesse soucieuse de préserver l’harmonie d’un lieu paisible et les convictions de ses autres locataires qu’une tenue symbolisant la soumission des femmes pouvait troubler.

Pour cela ? 2 mois de prison avec sursis, et 4000 euros de dommages et intérêts, c’est ce à quoi a été condamnée Fanny Truchelut.

A l’issue du verdict elle a déclarée : ” J’avoue que je suis sous le choc. J’avais l’impression, lors du procès de Nancy, que les choses s’étaient mieux passées. Je n’arrive pas à me faire à l’idée que je suis condamnée à de la prison avec sursis, comme une vulgaire délinquante !

En confirmant ma culpabilité, en maintenant de la prison avec sursis, le tribunal veut me contraindre à me taire, le Président m’a bien expliqué que si je bougeais le petit doigt, j’allais directement en prison. Ce verdict est aussi un avertissement pour toutes celles et ceux qui voudraient un jour « la ramener » un peu trop. Les juges ont fait un exemple, nous n’avons plus qu’à bien nous tenir. Je suis partagée entre effondrement, colère, écoeurement, rage, découragement, je passe par tous les états." Nationspresse.info

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 07:35

Elle n'a laissé aucun mot expliquant sa décision. Une enseignante de 45 ans s'est pendue lundi à la mi-journée dans la salle de jeu du groupe scolaire Gambetta de Massy, en région parisienne, dans lequel elle enseignait. Les enfants présents dans l'établissement n'ont pas été témoins du drame. C'est le psychologue de l'Education nationale avec qui elle avait rendez-vous pour évoquer les problèmes d'enfants dont elle s'occupait, qui a fait la macabre découverte. Inquiet de ne pas voir cette mère de famille arriver à l'heure, le praticien s'est lancé à sa recherche. Il l'a trouvée, dans la salle de jeu qu'elle occupait habituellement, pendue à un panneau de basket, à l'aide d'une corde à sauter qu'elle avait enroulée autour de son cou.

On ignore si le suicide de cette femme, dépressive, a été motivé par des raisons privées ou professionnelles. L'enseignante, mère de deux grands enfants selon le Parisien et le Monde, avait souvent été en arrêt maladie lors de l'année scolaire 2007-2008 et avait repris son poste début septembre. Enseignante spécialisée, elle intervenait auprès de petits groupes d'élèves en difficultés scolaires dans le cadre du Rased (réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté).

A l'école, une cellule psychologique a été mise en place dès lundi soir pour les 20 collègues de la victime. Une écoute psychologique sera mise en place mardi pour les élèves. Le ministre de l'Education nationale, «ému», a tenu «à apporter sa sympathie dans l'épreuve à la famille de l'enseignante». Xavier Darcos a aussi demandé au recteur de l'académie de Versailles de se rendre immédiatement sur les lieux et de le tenir directement informé des circonstances de «ce tragique événement».

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 15:25
Jean-Marie Le Pen (FN) : Conférence de presse sur la crise, 1er octobre 2008 
Le Pen avait annoncé l'effondrement économique en cours dans le cadre de sa conférence de presse du 24 juin dernier que "pour la période de juin 2008 à mi 2009 la recession américaine causé par le phénomène subprimes se transformerait en dépression dont la déflagration se propagerait par effet de contagion en Europe et en Asie sous forme de stagflation".

Le Pen annonce une guerre israélo-américaine et "la France" contre l'Iran d'ici novembre 2008, des émeutes, une insurrection sociale.
Partager cet article
Repost0