Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 10:03

La journée de l'Action Familiale et Scolaire à Paris « Mondialisme ou Christ-Roi » s'est déroulée le 17 novembre 2012.

 
La conférence de 11h30 sur le thème "Les relations ambiguës de l'islam et du mondialisme", expose les convergences ou les rapports entre l'islam et le mondialisme.

 

Exposé d'André Frament accompagné de Yahn Le Coz.

(Merci à F.R.)

 

André Frament - Les relations ambigües de l'islam et du mondialisme

 

Nous avons vu avec Philippe Ploncard d'Assac que le mondialisme traduit le vieux rêve messianique de "république universelle" cher aux francs-maçons et à ceux qui les commanditent. Il se veut l'antithèse de la Chrétienté.

 

Extraits:

 

Les caractères du mondialisme.

 

Le mondialisme est:

 

- impérialiste : il veut dominer et exploiter le monde entier.

- totalitaire : il veut concentrer les pouvoirs temporels et spirituel entre ses mains (projet parallèle et analogue à celui des néo-païens, Ndlr. Lire : Une réponse aux néo-païens : La vraie laïcité chrétienne contre la fausse laïcité républicaine (et leurs conséquences)).

- esclavagiste : une oppression sans frein, car sans contre-poids.

 

Les objectifs du mondialisme.

 

- La réduction de la population mondiale (promotion d'idéologies de mort : eugénisme, euthanasie, homosexualisme.)

 

  • Les tenants du mondialisme disent vouloir réduire la population mondiale de 90%, ce qui suppose la destruction de plus de six milliards de personnes humaines. Le terme de 'génocide' est faible pour désigner un tel projet.


- L'éradication des religions 'dogmatiques' (comme si la franc-maçonnerie soit-disant adogmatique n'avait pas de dogmes... ni d'initiations ni de serments... Ndlr.) et éradication d'abord du catholicisme. Ils veulent les garder sous une coque qui garde le semblant de la religion mais c'est en réalité une même religion pour le monde entier.

 

  • Par deux méthodes convergentes :
  • . s'attacher à faire 'évoluer', détruire, ridiculiser, ou blasphémer les dogmes.
  • . éliminer toute expression visible, toute expression publique et confessionnelle de la foi. Ils disent que la foi doit rester dans le 'domaine privé'.

 

Cela signifie que (conséquences) :

 

Le mondialisme prépare la destruction des nations et la mise sur pied d'une dictature universelle préfigurant l'Antéchrist.

 

Le projet mondialiste relativiste laïciste représente une menace plus terrible pour l'Europe et les européens que l'islam : il contribue à éloigner les peuples d'Europe de leurs racines, favorise une culture de mort dévastatrice, et finalement expose la civilisation européenne issue de la Chrétienté à la bombe à retardement que constitue la démographie musulmane.

 

On a annoncé à l'ONU qu'il y a eu 40 millions d'avortements l'année dernière en Europe (dépêche Afp du 14 novembre). Source: http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/contraception-222-millions-de-femmes-n-y-ont-toujours-pas-acces-14-11-2012-1906653.php

 

  • Ndlr. On estime à 50 millions chaque année le nombre d'avortements dans le monde, et à plus d'un milliard le nombre total d'avortements légaux réalisés dans le monde depuis les légalisations diverses depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.
  • http://avortementivg.com/sites/default/files/get_image/sondage-europe-copie-1_0.jpgEn Europe (UE des 27) il se produit un avortement toutes les 27 secondes, soit presque un 1,2 millions d'avortements par an. Une grossesse sur cinq se termine par un avortement (18,5%).

    6 pays totalisent 900 000 avortements à eux seuls, soit la grande majorité des avortements en Europe (77%). Ces pays sont : la France (209.700), le Royaume-Uni (194.000), la Roumanie (105.000), l'Allemagne (105.000) et l'Espagne (101.000). Les pays qui sont restrictifs en matière d'avortement sont la Pologne, l'Irlande, Malte et Chypre. Tout comme l'Espagne, même si dans la pratique, elle s'avère être bien au contraire la plus laxiste d'Europe.

      Source: http://avortementivg.com/Lavortement_dans_le_monde_pays_par_pays-690712.html

 

Comment combattre cette révolution mondiale.

 

- Démasquer ses méthodes et ses buts. Car elle n'est forte que de l'ignorance des peuples.

- Ndlr. L'amour de Dieu (premier commandement), la reconnaissance de sa souveraineté - c'est Dieu qui est souverain (pas l'homme sa créature comme le prétend faussement l'article 3 de la DDH de 1789),

  • - l'information et la recherche de la vérité : "Vous connaîtrez la vérité, et la verité vous rendra libres" (Jn, VIII, 32).

 

Convergence islam / mondialisme.

 

- En Europe, et contre la France en particulier,

 

  • . les mondialistes se servent de l'islam comme d'un élément de dissolution en créant de toute pièce des Etats musulmans au sein de l'Europe (Albanie, Kosovo, Bosnie) et en favorisant une immigration massive dans les pays de tradition chrétienne.

 

  • . Les mondialistes se servent de l'islam comme d'un épouvantail pour servir leur stratégie du choc des civilisations. Chrétiens contre musulmans au profit de ceux qui vont tirer les marrons du feu.

 

  • . Les mondialistes se servent de l'islam pour conduire les peuples d'Europe à se fondre dans un relativisme laïciste que les mondialistes favorisent.

 

- Au Moyen-Orient, les USA, principal agent de mondialisation, en dépit de leurs gesticulations contre 'le terrorisme',

 

  • . implantent partout des ferments de déstabilisation en s'appuyant sur l'Arabie saoudite et le Pakistan.
  • . En Irak, ils ont détruit un des rares régimes étrangers au fondamentalisme musulman, oasis de paix pour les chrétiens. La recherche d''armes de destruction massives' (qui a servi de prétexte au déclenchement de l'invasion en 2003, Ndlr.) cachait bien d'autres objectifs.
  • . La persécution des chrétiens d'Irak était probablement l'un de ces objectifs.
  • . En Syrie, la présentation médiatique des évènements est devenue une propagande éhontée : le méchant Assad contre de soit-disant 'rebelles' syriens démocrates. C'est là aussi un régime laïc qui assurait la même paix aux chrétiens.
  • . La persécution des chrétiens de Syrie est probablement un des objectifs de la pseudo rébellion. Cette persécution a déjàcommencé.
  • (Ndlr. Autre objectif caché : le transport du gaz et du pétrole par la Syrie - transport refusé par la Syrie en novembre 2010 - permettant aux Occidentaux de desserrer la contrainte du transport maritime via le détroit d’Ormuz puis le Canal de Suez, peut être un autre objectif de la 'rébellion'. Ajoutez à cela que le 16 août 2011, le ministère syrien du pétrole a annoncé la découverte d’un gisement de gaz à Qara, près de Homs, avec une capacité de production de 400 000 m3/j. ... La Syrie disposerait des réserves de gaz les plus importantes de tout le bassin méditerranéen oriental. Sur ce sujet, lire : "Aymeric Chauprade : “Où vont la Syrie et le Moyen-Orient ?”).
  • http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ef/Otpor-serbian.jpg. Les 'révolutions' du soit-disant 'printemps arabe' sont dues à l'action d'une jeunesse formée par des organismes proches du gouvernement US comme le groupe OTPOR, groupe qui a fomenté la chute de Milosevic en Yougoslavie, et défini la "révolution non-violente".
  • Ndlr. Otpor est devenu ensuite le centre de formation pour l''action non-violente' et a formé des jeunes révolutionnaires (notez l'oxymore) de différents pays, en Géorgie, puis en Ukraine, mais aussi en Biélorussie, aux Maldives et dernièrement en 2011 en Égypte.

  • Cette organisation a été financée par des organisations occidentales de "soutien à la démocratie" : National Endowment for Democracy, l'Open Society Institute du milliardaire américain George Soros et Freedom House. Cette ONG américaine étant dirigée alors par l'ancien patron de la CIA, James Woolsey. Elle aspirait à rapprocher la Serbie des standards occidentaux en matière de 'respect des droits de l'homme', des 'libertés civiques', d'économie de marché et d'institutions 'démocratiques'. Il s'agissait également de privatiser l'économie «sur une base équitable». Avant la chute de Milosevic, Outpor avait lancé la campagne. « Il est temps » pour convaincre les gens de voter en organisant des rencontres culturelles, des meetings et en organisant des manifestations de soutien à l'étranger. Le logo du mouvement, le poing fermé sur fond noir, est une parodie du symbole bolchévique utilisé par le régime.
  • Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Otpor
  • . Pour les besoins de leur cause à court terme, des autorités musulmanes participent aux combats qui font avancer le mondialisme. Elles ont contribué à :

                     . la chute de Kadhafi en Libye.

                      . au renversement de Moubarak en Egypte.

                  . au soutien de la guerre d'invasion de la Syrie (la pseudo 'révolution' 'syrienne').

 
  • . Chaque fois s'annonce une relève fondamentaliste propre à jouer le jeu du choc des civilisations.

Une apparente volte-face du mondialisme.

 

- Un de nos correspondants suisse a évoqué un renversement d'alliance du sionisme mondialiste (BHL, Finkielkraut et d'autres), qui après avoir promu le multiculturalisme, entreprennent à présent de stigmatiser l'islam en Europe et de le déclarer coupable de tous les maux.
(Sur ce sujet, lire également : "Aymeric Chauprade : “Où vont la Syrie et le Moyen-Orient ?”).

- On peut aussi considérer cette volte-face comme la poursuite de la recherche du choc des civilisations

- Dans cette situation, deux mâchoires d'un même piège semblent désormais se refermer sur nous.
  • . Ou bien alliance avec l'islam et, complètement envahis, on se fait avoir.
  • . Ou bien alliance avec les mondialistes et on se fait avoir quand même.
  • (Dans les deux cas, l'oligarchie cachée tire les marrons du feu.)

 

---------------------------------------

- Conférence : Le mondialisme messianique destructeur des peuples et des nations

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:59

USA : une bombe aux effets dévastateurs

 

 http://www.bvoltaire.fr/media/2012/12/boulevard-voltaire-usa.jpgTout s’accélère.


L’instauration d’un bloc euro-atlantique prend de la consistance en raison de l’action de Ron Kirk, représentant américain au Commerce, et de Karel de Gucht, Commissaire européen au Commerce, dans l’élaboration d’un « Accord de croissance économique transatlantique » (ACET) permettant une libéralisation totale des marchés entre les deux rives de l’Atlantique. Selon ces dirigeants et malgré un calendrier serré, cette vaste zone de libre-échange 1 devrait voir le jour dès la mi-2014.

 

L’accélération s’observe aussi dans l’élaboration aux États-Unis de lois dictatoriales et sans limite de temps. Outre certaines mesures déjà mentionnées dans un précédent article (cf. De la dictature en Amérique), nous pouvons relever celle signée par le Président Obama, le 21 novembre 2012 (Presidential Memorandum – National Insider threat Policy and minimum standards for executive branch insider threat programms) donnant de larges pouvoirs à des services chargés de lutter contre des menaces graves à l’intérieur du gouvernement (espionnage, actes de violence…).

 

« L’État profond » s’agite et il ne manque plus que l’événement majeur pour justifier l’application de toutes ces lois.

 

A tout cela, il faut ajouter un élément majeur : la volonté de créer une Communauté nord-américaine qui serait le pendant de l’Union européenne. Ces deux piliers constitueraient l’armature de ce bloc euro-atlantique en formation capable de rivaliser avec la Chine. Dans cette affaire, la Grande-Bretagne ferait le pont entre ces deux mondes. Présentées par les chefs d’États américain, canadien et mexicain à Waco au Texas, en mars 2005, dans le cadre du « Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité » (PSP), ces ambitions ont été affinées par le très puissant think tank américain, le Council on foreign Relations (CFR), dans un rapport en mai 2005. Les médias américains — comme CNN — l’ont rapporté très officiellement en utilisant le terme d’ « Union nord-américaine » (North American Union, NAU) 2. Admirons le vide de l’information du côté des médias français…

 

Membre du CFR, Robert Pastor mène la danse pour achever cette unité nord-américaine comme le montre son livre « Toward a North American Community». Appelant au lancement d’une monnaie unique pour tout le continent, son ouvrage, émanation officielle du système, indique indirectement que cette création ne peut aboutir qu’après des événements bouleversant les structures internes des États-Unis, en particulier avec la création d’une Banque centrale nord-américaine remplaçant la Fed.

 

Pour ce basculement, il ne reste plus qu’à allumer la mèche d’une bombe aux effets dévastateurs.

 

Pierre Hillard, le 3 décembre 2012

 

 

Source : http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/usa-une-bombe-aux-effets-devastateurs,5048

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 13:47

La journée de l'Action Familiale et Scolaire à Paris sur le thème : « Mondialisme ou Christ-Roi » s'est déroulée le 17 novembre 2012.

 

 

Philippe Ploncard d'Assac présenté par Arnaud de Lassus de l'Action Familiale et Scolaire.

Philippe Ploncard d'Assac sur le mondialisme messianique destructeur des peuples et des nations.

Questions-réponses avec André Frament, Antoine Quercy piloté par Yahn le Coz.

 

(Merci à F.R.)

 

Add. Christroi. 02/12/2012 17:14.


A. de LASSUS a ouvert et présenté les thèmes de la journée, laissant ensuite la parole à :

Philippe PLONCARD d'ASSAC qui a montré pourquoi le Mondialisme se présentait comme un messianisme et pourquoi il voulait détruire les nations et abaisser les peuples. Sa conférence a donné lieu à une contestation sur la cause technique de l'effondrement des tours.

André FRAMENT a proposé une synthèse pour clarifier l'actuelle  situation du Moyen Orient, en partant des relations ambiguës de l'Islam et du mondialisme.

Après le dejeuner Antoine QUERCY a montré l'importance du recours au Christ Roi.

Animé par Yann Le COZ, des questions ont été posées aux conférenciers. De plus, après la fin annoncée de la journée des discussions se sont instaurées entre les participants.

 

 

Source : http://afs.e-catho.com/sessions/513-journee-de-lafs-le-17-novembre-2012

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 23:59

Bank$terthon n°8

 

Après la première guerre mondiale, le sionisme athée est mis de plus en plus avant aidé par les sociétés secrètes et nos démocrates. Deux sociétés secrètes mènent la danse : la round table, les fabians. Il s'occupent de réécrire l'histoire, de former les élites à leur convenance. En même temps, la guerre du pétrole se poursuit. Après avoir plongé le monde dans le chaos de la 1ère guerre mondiale, les pétro-financiers continuent de jouer avec l'avenir des peuples en préparant la 2nde guerre mondiale. Leur but est de contrôler l'énergie après avoir mis sous tutelle la finance et les banques mondiales. Pour arriver à leur fin, un homme sera au centre des attentions...

----------------------------------------

- Denissto : Révolution - Monarchie - Finance - Nouvel Ordre mondial

- Bank$terthon (une synthèse du Banksterthon)

- La crise : complot financier - Denissto (chronique du 02/10/2012)

- John Perkins, confessions d'un corrupteur de nations (l'arme de la dette pour mettre les nations à genoux)

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 23:58

La démocratie au service de la finance

 

Après s'être emparé du pouvoir financier et lors de leur quête du contrôle de la planète, les banksters allaient mettre en place la première guerre mondiale afin de s'approprier les réserves pétrolières mondiales. A la fin de cette guerre, le traité de versailles mettait en place les rouages du nouveau système: les sociétes secrètes ont le pouvoir, elles réécrivent l'histoire et préparent la seconde guerre mondiale.

 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 22:59
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 09:28

Florian Rouanet nous adresse une nouvelle video d'entretien du nationaliste Philippe Ploncard d'Assac que nous relayons ici - malgré nos distances avec le nationalisme - pour quelques informations sur la franc-maçonnerie que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. 

 

 

Entre autres informations :

 

Bernard Antony (auteur d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie réalisant le tour de force de dissimuler les racines juives de l'illuminisme maçonnique des Adam Weishaupt ou Martinez de Pasquelly, fondateurs des illuminismes dits germanique et français...) signe ses livres au B'naï B'rith. Un hasard sans doute !

 

Jean Sévillia dédicace lui aussi ses livres au salon des écrivains du B'naï B'rith (la loge maçonnique réservée uniquement aux Juifs). Vous trouvez effectivement cette curieuse information sur le blog de Jean Sévillia :  « Dimanche 11 novembre 2012, Jean Sévillia dédicace ses ouvrages au salon des écrivains du B'nai B'rith, de 14 h à 19 h, à la mairie du XVIe arrondissement, 71 avenue Henri Martin, 75016 Paris. »... (Source: http://www.jeansevillia.com/index.php?page=rendez-vous)


Partager cet article
Repost0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 22:58

Lapsus révélateur de Flamby François Hollande qui au moment de décrire le mode d'intervention de la Banque centrale européenne évoque le complot en confondant le terme de "comploter" avec celui de "compléter" : "La Banque centrale a organisé un mode d'intervention permettant de comploter compléter le dispositif"...

 

 

 

complot... quoi ????? ah oui complo.. ter ! Mais qui donc complote ??? Y a des gens qui complotent???

------------------------------


- La crise : complot financier - Denissto (chronique du 02/10/2012)

- Nigel Farage sur l'euro, le nouveau traité européen et la nouvelle constitution européenne

- Mécanisme européen de stabilité (MES) : Victoire de l'oligarchie (Pierre Hillard)

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 22:59

Le lancement, le 8 octobre à Luxembourg, du Mécanisme européen de stabilité (le MES) remplaçant le FESF est véritablement une victoire pour les tenants du nouvel ordre mondial.

 

L’instrument de torture de l’oligarchie est fin prêt pour essorer les peuples et assujettir les Etats. Porté sur les autels par les 17 ministres des finances de la zone euro et du président de la Banque centrale européenne et ancien de Goldmann Sachs, Mario Draghi, cet outil est appelé à recapitaliser les banques de la zone euro. Officiellement et, naturellement, pour le bien des Européens, il s’agit d’un fonds de secours chargé de lutter contre la dette qui étouffe les Etats. En fait, en étudiant quelques articles clefs établissant le MES, on se rend compte que l’oligarchie a remporté une victoire décisive.

 

Qu’on en juge plutôt.

 

L’article 1 stipule que « Par ce traité, les parties contractantes instituent entre elles une institution financière internationale appelée Mécanisme européen de stabilité ».

 

On remarque tout de suite que le peuple dit souverain n’a pas été invité à l’aimable sauterie qui engage une mise de départ à hauteur de 700 milliards d’euros (article 8).

 

Toujours dans le même article, les dirigeants du MES peuvent littéralement claquer dans les doigts car les membres de la zone euro doivent contribuer « irrévocablement et inconditionnellement » à leurs engagements financiers. Comme l’hubris est la marque de fabrique du monde de la finance, le Conseil des gouverneurs à la tête du MES peut modifier le montant de ce capital en liaison avec les États membres du MES (article 10). Nous nous doutons qu’il ira à la hausse.

 

L’article 32 est particulièrement savoureux si on peut dire. Intitulé « Statut légal, privilèges et immunités », cet article présente une batterie de mesures rendant les dirigeants du MES intouchables. Disposant de la pleine personnalité juridique pour acquérir des biens mobiliers et immobiliers, assurés que « ses statuts, privilèges et immunités sont reconnus et mis en vigueur », ces potentats se protègent dans leur bunker en affirmant que :

 

Le MES, ses biens, fonds et avoirs, où qu’ils se trouvent et quel qu’en soit le détenteur, jouissent de l’immunité et de toute forme de procédure judiciaire, sauf dans la mesure où le MES renonce expressément à son immunité dans le cas de toute procédure ou par les conditions de tout contrat, y compris la documentation sur les instruments financiers.

 

Les propriétés, les fonds et les actifs du MES, où qu’ils se trouvent et quel qu’en soit le détenteur, sont exempts de perquisition, réquisition, confiscation, expropriation ou de toute autre forme de saisie ou de prise par l’exécutif ou par des actions judiciaires, administratives ou législatives. Les archives du MES et tout document appartenant au MES ou détenu par lui sont inviolables. Les locaux du MES sont inviolables (…).

 

Il est même ajouté que pour exécuter ses activités, « les propriétés, fonds et actifs du MES doivent être libres de toutes restrictions, régulations, contrôles et moratoires en tout genre ». Al Capone à côté, c’est de la petite bière.

 

Et si vous n’avez pas encore compris qui sont les maîtres, l’article 35 se charge de vous rappeler que les hommes ne sont pas égaux entre eux :

 

Dans l’intérêt du MES, le Président du Conseil des gouverneurs, les gouverneurs, les gouverneurs suppléants, les directeurs, les directeurs suppléants, comme le Directeur Général et membres du personnel doivent être à l’abri de poursuite à l’égard des actes accomplis par eux dans leur qualité officielle et jouissent de l’inviolabilité à l’égard de leurs papiers officiels et documents.

 

A la lecture de ces quelques articles, on ne peut que constater qui est le maître.

 

Nous sommes convaincus que les ardents défenseurs de la souveraineté nationale vont occuper tous les plateaux de télé et saisir tous les micros pour dénoncer l’instauration de cette dictature financière nous rangeant à l’état d’esclaves taillables et corvéables à merci.

 

C’est curieux, je n’entends rien.

Pierre Hillard, le 11 octobre 2012

 

Source: http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/victoire-de-loligarchie,1592

--------------------------------------

- Nigel Farage sur l'euro, le nouveau traité européen et la nouvelle constitution européenne

- La déclaration de Mario Draghi, ses limites et ses conséquences (Jacques Sapir)

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 22:59

Napoléon était-il franc-maçon?

L'Ombre d'un doute: Napoléon était-il franc-maçon?

 

Le magazine de Franck Ferrand sur France 3, diffusé mercredi soir 3 octobre avait pour thème les liens qu'entretenait Napoléon avec les francs-maçons.

 

"Pour de nombreux historiens, l’accession au pouvoir et le règne de Napoléon sont étroitement liés à l’essor de la Franc Maçonnerie. Entrées en clandestinité pendant la période révolutionnaire, les loges françaises reprennent force et vigueur sous le Consulat puis l’Empire. Prolongement naturel et spirituel des idées véhiculées par les philosophes des Lumières, la Franc Maçonnerie ... est avant tout le centre d’un formidable réseau occulte d’influence et de pouvoir disséminés dans toute l’Europe. Désireux d’asseoir son pouvoir sur ce qu’il appelait des « masses de granit », Napoléon va s’appuyer sur les « frères », pour mener à bien ses hautes ambitions politiques et assurer ses conquêtes militaires." (1)

 

Cette émission a notamment révélé que le père de Napoléon était franc-maçon, que ses frères l'étaient, que sa femme Josephine de Beauharnais l'était, et que tout le personnel politique et quasiment tous les officiers de l'époque l'étaient...

 

Franck Ferrand commence par évoquer (à partir de 05:45 dans la video ci-dessus) des documents d'archives de loges maçonniques, notamment "ce 'miroir de la vérité dédié à tous les maçons', qui se trouve à la Bibliothèque Nationale de France. Il s'agit d'un périodique à usage interne, imprimé deux ans avant le sacre, et dans lequel les auteurs n'ont pas hésité à accoler au nom de Napoléon Bonaparte, le F de 'frère', suivi des trois points, signe irréfutable d'appartenance"... "Seulement, voilà, précise Franck Ferrand, pour de nombreux auteurs et historiens, il s'agit là d'indices trop minces, ce ne sont pas des preuves suffisantes".

 

Après avoir évoqué la possible initiation de Napoléon lors de la campagne d'Egypte, par une "Loge d'Isis", le magazine se termine par l'évocation d'un Napoléon probablement initié dans sa jeunesse, car considéré comme "louveteau" (fils de franc-maçon dans le langage maçonnique, le louveteau était automatiquement initié.)

 

Seul bémol, au moment de parler de l'ouvrage de l'abbé Barruel, Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme, on apprend évidemment qu'il n'y avait pas de complot... et que le Père Augustin Barruel en somme était un "complotiste"... parce qu'il y avait plusieurs francs-maçonnerie, que la franc-maçonnerie était plurielle et non pas une. Il faudra répéter là encore que si diversités d'opinions (royalistes, républicains, etc.) il y avait (Exemple: Lafayette était plutôt royaliste même s'il a bien servi la Secte pour renverser la Monarchie... Clé: Lire Barruel...), il n'en demeurait pas moins qu'en haut de la pyramide demeurait une seule direction, un seul objectif que l'on pouvait résumer (et qui reste toujours le même) comme étant la destruction de l'alliance du temporel (monarchie) et du spirtituel (Eglise), mais aussi la destruction de toutes religions (là encore, lire Barruel...).

 

Le documentaire évoque pourtant, très brièvement, les "féroces" illuminatis d'Adam Weishaupt et les "Illuminés de Bavière" qui étaient partisans de la "révolution mondiale"... Sujet abordé très brièvement en une minute, à partir de 1:06:05. Rappelons que tout ce que nous savons des Illuminés de Bavière, on le sait ... grâce aux  Mémoires pour servir à l'Histoire du jacobinisme, de l'abbé Augustin Barruel, Mémoires publiés en 1797...

 

Dans ce documentaire, Franck Ferrand évoque la thèse qui veut que Napoléon, plutôt que d'être contrôlé par la Secte s'en serait plutôt servi avant de vouloir la contrôler. Devenant de plus en plus autoritaire (au sens d'indépendant), il aurait fini par gêner la franc-maçonnerie, qui aurait changé de disposition à son égard. La "lune de miel" depuis le Consulat se serait alors transformée en une guerre pour le renverser à partir de 1809. Au point que des généraux l'auraient trahi jusque sur les champs de bataille : les loges, voyant Napoléon "s’éloigner de plus en plus des grands principes républicains, ne sont-elles pas allées jusqu’à provoquer sa chute ?" (2)

 

Note de Christ-Roi. Notre avis (nous retournons la thèse du documentaire) est que les loges se sont bien davantage servies de Napoléon que Napoléon ne s'est servi d'elles. Une fois le travail accompli (code civil maçonnique, propagation des idées modernes et maçonniques à toute l'Europe et notamment l'idée de l'appel au peuple, l'idée de la confiance du peuple, une confiance que l'on contrôle via la démocratie représentative), la Secte s'arrangea pour l'éliminer, estimant sans doute qu'il avait bien travaillé et qu'il était temps de faire le pas en arrière, suivant en cela le principe théorisé plus tard par les bolchéviques du "deux pas en avant, un pas en arrière" (mot de Lénine...)

 

Ainsi, depuis 1789, l'histoire de France avance sous l'effet d'un curieux balancier : Convention nationale (1792), Consulat (1799), Empire (1804), puis Restauration monarchique (le pas en arrière de 1815 à 1830), monarchie de Juillet (monarchie parlementaire, maçonnique et oligarchique de 1830), IIe république, puis Second Empire (le pas en arrière), IIIe république, puis Régime de Vichy (le pas en arrière avec un Philippe Pétain appelé au pouvoir par une assemblée maçonnique), IVe République et Ve république (deux pas en avant). Le prochain coup verra-t-il une pseudo restauration monarchique (en réalité maçonnique?) ou bien une seconde Révolution nationale contrôlée par les Francs-maçons? (La première Révolution nationale ayant été celle du Maréchal Pétain en 1940). Ou bien verra-t-on enfin une Monarchie traditionnelle, décentralisée et à représentation sincère mettre fin au pouvoir de l'Oligarchie cachée ?  


Bibliographie du magazine :

Les francs-maçons, fossoyeurs du 1er Empire, Charles de Flahaut, éditions littéraires et artistiques
Napoléon était-il franc maçon ?, Jean Boisson, Cholet, 1967
Napoléon franc-maçon ?, François Collaveri, éditions Tallandier, 2008
La franc maçonnerie des Bonaparte, François Collaveri, éditions Payot, 1982

 

Retrouvez la vidéo intégrale de l’émission pendant une semaine sur le site : http://programmes.france3.fr/ombre-d-un-doute/index.php?page=article&numsite=7490&id_rubrique=7496&id_article=25499

 

Sources:

 

(1) http://www.facebook.com/pages/LOmbre-dun-Doute-Franck-Ferrand/106700186119062

(2) http://programmes.france3.fr/ombre-d-un-doute/index.php?page=article&numsite=7490&id_rubrique=8063&id_article=34333

---------------------------------------

. Napoléon et la création de la Banque de France / Henri Guillemin

. Illuminés de Bavière : l'illuminisme au XVIIIe siècle

. Qui sont les conspirationnistes ?

. Denissto : Révolution - Monarchie - Finance - Nouvel Ordre mondial

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 22:58

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/80/Jean-Marie_Le_Pen_a_son_maison.jpg/190px-Jean-Marie_Le_Pen_a_son_maison.jpgJean-Marie Le Pen suggère que "c'est le B'nai B'rith", une organisation maçonnique juive, "qui aurait imposé" un "pacte" au sein de la droite pour ne jamais s'allier au FN, dans un entretien accordé à Minute.

 

L'interview de Jean-Marie Le Pen que doit publier demain mercredi Minute a été réalisée à l'occasion des 40 ans du FN.

A travers cet entretien, le président d'honneur du Front national, aujourd'hui âgé de 84 ans, revient sur les raisons qui, selon lui, ont empêché une alliance entre la droite et le FN. "Les chefs de la droite molle ont, je crois, signé un pacte dans lequel ils s'engageaient à ne jamais s'unir avec le Front national. Il se dit que c'est le B'nai B'rith, une sorte de franc-maçonnerie juive, qui aurait imposé cette clause", avance l'ancien patron du parti d'extrême droite. "D'ailleurs, je crois que certains représentants de l'ancien RPR se sont vantés de ce pacte qu'aurait notamment signé l'abominable Chirac", ajoute-t-il.

 

Jean-Marie Le Pen avait déjà tenu de tels propos en 1997, dans un livre des journalistes Nicolas Domenach et Maurice Szafran sur Jacques Chirac (Le roman d'un président, Plon). Il affirmait alors : "Chirac et le RPR ont pris un engagement devant le B'nai B'rith et d'autres organisations étrangères : pas d'alliance, jamais, avec le Front national. Même si on a besoin de lui pour former la majorité". Présent dans le monde entier, le B'nai B'rith est l'une des plus anciennes organisations représentant la communauté juive. En France, il réunit plus de 60 "loges".

 

"Je n'ai pas assisté à la rencontre"

 

Interrogé mercredi par l'AFP, Jean-Marie Le Pen a affirmé que ces propos ne sont "pas un scoop", en ajoutant : "je n'ai pas assisté à la rencontre, je n'ai pas été témoin" mais "c'est ce qui s'est dit". "C'est quand même une explication plausible. Ça fait vingt ans que je somme le RPR et l'UMP de dire pourquoi ils sont contre le Front national, ils n'ont jamais répondu (...) En tout cas, ça n'a pas été démenti", a-t-il ajouté.

 

Source: http://lci.tf1.fr/politique/pour-le-pen-une-organisation-juive-a-empeche-les-alliances-droite-7565073.html

 

Pour rappel, le 26 mars 1986, le journal Le Monde révéla que le B'naï B'rith France a organisé des réunions avec des politiciens français de droite où ceux-ci s'engagèrent à ne passer aucune alliance avec le Front national (Le Monde, 26 mars 1986, Inquiétude dans la communauté juive) :

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 22:58

Quand les lobbyistes américains se lâchent sur les projets d'attaques sous faux drapeau contre l'Iran...

 

Qui sont les conspirationnistes ?

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 14:03

Sur notre article "Le coup de boule de Zinedine Zidane statufié à Beaubourg : un retour en arrière de deux mille ans", Truth nous envoie ce témoignage écairant, que nous publions :

 

 

http://citizenside-cache.citizenside.com/fr/photos/culture/2012-09-26/68444/le-coup-de-boule-de-zidane-sur/main_big/573211-statue-de-zizou-marco-materazzi-_5910-copie.jpgA propos de Adel Abdessemed et de sa statue la "boule" de Zidane.

 

Mais qui est Adel Abdessemed ? Rien d’autre qu’un Pyssy Riot en un peu plus malin. Même place, même finalité dans la sarabande du N.O.M.

 

Sa biographie nous apprend qu’il est « né en Algérie en 1971, quitte son pays à cause de la guerre civile, qui y éclate au début des années quatre-vingt-dix, et arrive en France en 1994 pour étudier les Beaux-Arts. Depuis il a vécu dans de nombreuses villes – New York, Berlin, Paris…., Abdessemed concentre son regard sur les failles et les contradictions du monde contemporain. Il réalise des œuvres qui ont valeur d’ « actes » prenant la forme de sculptures, d’installations, de vidéos, de dessins : « Mon art n’a pas la prétention de représenter la réalité, dit-il, simplement de toucher le réel ».

 

Cette déclaration serinée par tous les soit-disant « artistes » du prétendu « Art Contemporain (A.C comme l’appelle Chtistine Sourgins ou Aude de Kerros) nous met immédiatement la puce à l’oreille. Mefions nous ! chaque fois qu’est serinée la bafouille « toucher au réel » il n’ y a qu’un embarquement assuré : celui dans le Titanic de la pornographie, du scandale, de la thanatophilie, des perversions … « Le grand artiste contemporain » que nous promeut aujourd’hui le Centre Pompidou ne déroge pas à la règle : - ce chouchou, représenté par les galeries : David Zwirner, New York ; Dvir Gallery Tel-Aviv ; Christine Koenig Gallery, Vienne… (voir les noms c’est tout dire !) « réalise des œuvres qui ont des valeurs d’actes » comme disent ses thuriféraires ..

 

Et on ne saurait dire mieux ! 9 ans avant ses dignes héritières nommées Pussy Riots il nous faisait le coup de « filmer froidement une performance où neuf couples font l’amour dans l’espace d’une galerie » - (faut croire que c’est une manie chez eux) : c’était le film « Real Time » présentée à la Biennale de Venise en 2003.

 

Autre chef-d’œuvre : les détails d’un abattage d’animaux dans un abattoir du Mexique qu’il filme complaisamment … et même si complaisamment qu’il se fait chasser de Californie par des gens écoeurés par son exposition.

 

http://citizenside-cache.citizenside.com/fr/photos/culture/2012-09-26/68444/le-coup-de-boule-de-zidane-sur/all_fullscreen/573215-statue-de-zizou-marco-materazzi-_5924-copie.jpgComme le scandale et la haine sont son oxygène il nous commet maintenant la statue de la « boule » de Zidane, dont on se demande qui l’a subventionné et commandé ? - ça coute une fortune ce genre de statue ! ?

[Ndlr: La statue de bronze, installée sur la place Beaubourg, devant le centre Pompidou à Paris le 25 septembre 2012, mesure plus de 5 mètres de haut. La statue devrait être enlevée à la fin de l'exposition, vers le 7 janvier 2013.

Source: http://www.citizenside.com/fr/photos/culture/2012-09-26/68444/le-coup-de-boule-de-zidane-sur-materazzi-expose-devant-le-centre-pompidou-a-beaubourg.html#f=0/573211 ]

 

 

Pour mon compte ce n’est pas sa conformité avec l’idéologie juive de la vengeance qui me choque le plus -, mais bien l’intrinsèque perversion de la promotion de cette « œuvre » qui comme le film « L’innocence des musulmans » est toujours à deux coups : ON enflamme les musulmans en les insultant et on oriente la flèche de la vengeance sur les coptes en sortant comme réalisateur du film un maffieux décrété « copte » et en passant sous silence les 100 souscripteurs juifs à l’origine du financement du film.

 

Pour le coup de Zidane cela me ramène à un événement vécu : le jour de 2006 où se disputait la finale du Mondial de foot j’étais à Rome avec des amis français. Rome était vide ce jour là : tous les Italiens, identifiés à leur équipe nationale, suivaient le match et c’est ainsi que nous nous sommes retrouvés à 3 Français dans un troquet bondé de supporters italiens. L’atmosphère était électrique et passionnée et très vite nous avons cessé d’applaudir les buts français. C’était match nul jusqu’au moment où Zidane a commis sa fameuse boule. Et là, ce n’était plus Materazzi qui a encaissé le coup mais c'est bien tous les Italiens qui l’ont reçu en plein estomac. Heureusement que l’Italie l’a en fin de compte emporté sinon nous nous faisions étriper. Par la suite je n’en voulais plus à personne de cet éclat de haine – il arrive aux foules d’avoir de ces bouffées de haines - mais éterniser cet instant de haine pure en le coulant dans un bronze de 5 mètres ne relève que de la perversion : d'un genre de pervers qui passe leur temps à dresser les peuples chrétiens les uns contre les autres - comme ils l’ont fait contre la Serbie, comme ils le font contre la Russie, et maintenant contre la France de la part de l’Italie. Car qu’éprouvera un Italien venant en France en rencontrant cette statue glorifiant ce qu’il a vécu comme une agression. Y verra –t-il la manœuvre de ces serpents de l’ombre attachés à nous dresser, nous les chrétiens, les uns contre les autres ? Ou plutot un témoignage de haine de la France à son égard vu que c’est par des subventions et des expositions officielles que cette agression est éternisée ?

------------------------------

Merci à Truth

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 16:14
Vincent Peillon - Je veux qu'on enseigne la morale laïque (Le JDD, 1er septembre 2012)

Vincent Peillon - Je veux qu'on enseigne la morale laïque (Le JDD, 1er septembre 2012)

 Dans un entretien au JDD du 2 septembre 2012, le ministre de l'Education dite "nationale", le franc-maçon Vincent Peillon, indique qu'il souhaite restaurer l'enseignement de morale laïque à l'école républicaine dès la rentrée 2013, "de la primaire jusqu’à la terminale", et procéder à un retour des "valeurs". On ne sait pas lesquelles ! Hormis dit-il, 'la connaissance, le dévouement, la solidarité', ou encore 'l’égalité des garçons et des filles, la "sanction" comme faisant "partie de l'écucation", ou la "dignité humaine".

 

http://his.nicolas.free.fr/Ressources/Biblio/BManuelHdF1969/HdF1969_06CCharlemagneEcole_WEB.jpgOn ne voit pas que ces "valeurs" qui seront enseignées en cours de "morale laïque" soient le propre de la morale "laïque" républicaine ! L'école catholique et royaliste d'un Charlemagne ou d'un Louis XIV défendait tout aussi bien ces valeurs, même s'il s'agissait davantage de complémentarité plutôt que d'égalité entre garçons et filles. La sanction, elle-même, c'est une valeur religieuse laïcisée, celle de la rétribution de nos actes, l'apprentissage de limites à ne pas dépasser et de sanctions en cas d'infraction. La sanction, mais aussi la censure, qui n'est pas encore dans le programme de Peillon... c'est la civilisation.

 

Quant à la dignité humaine, c'est une invention du christianisme qui le premier s'est opposé à l'esclavage d'autres hommes, et en France particulièrement, c'est à la monarchie mérovingienne et à sainte Bathilde, épouse de Clovis II, que l'on doit l'abolition de l'esclavage antique, au VIIe siècle. 

 

 

La morale 'laïque', dit-il "c’est comprendre ce qui est juste, distinguer le bien du mal". Distinguer le bien du mal : on croyait savoir que c'était là le propre de la religion !

La morale "laïque" (Vincent Peillon) deviendrait-elle dogmatique ?
Le ministre parle de "laïcité intérieure", "un rapport à soi qui est un art de l’interrogation et de la liberté." "La laïcité, dit-il, consiste à faire un effort pour raisonner, considérer que tout ne se vaut pas, qu’un raisonnement ce n’est pas une opinion. Le jugement cela s’apprend." La franc-maçonnerie qui était relativiste deviendrait-elle dogmatique ? Ou bien serait-elle relativiste s'agissant des vérités chrétiennes mais dogmatiques s'agissant de ses propres "valeurs" ?

 

La "laïcité intérieure", ajoute-t-il, c'est aussi : "le sens de l’existence humaine", "le rapport à soi, aux autres", "ce qui fait une vie heureuse ou une vie bonne".

[...] "Si la république ne dit pas quelle est sa vision de ce que sont les vertus et les vices, le bien et le mal, le juste et l’injuste, d’autres le font à sa place",... "les marchands" et "les intégristes de toutes sortes", précise-t-il.

 

"Tout ne se vaut pas": on croyait que la franc-maçonnerie qui se targue d'avoir soit-disant inventer la laïcité" - alors qu'il s'agit comme distinction des deux sphères du temporel et du politique d'une invention du Christ ("Rendez à Dieu ce qui est à Dieu et à César ce qui est à César") -, était relativiste et "adogmatique" ? Il faudrait savoir... On dirait que devant la force de la réalité les frères trois points sont en train de revoir leurs copies !... Et oui, tout ne se vaut pas, il y a une vérité et il y a une erreur... Il y a un bien et il y a un mal...

 

Peillon précise alors sa pensée dogmatique :

 

« la morale 'laïque' ne doit pas s'apparenter à l''ordre moral' ou à l''instruction civique': le but de la morale laïque, est de permettre à chaque élève de s'émanciper, car le point de départ de la laïcité c'est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d'arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix. »


http://www.christ-roi.net/images/5/5a/GODF_referendum_2005.JPGBref, pour Vincent Peillon, avec la rentrée 2012 il s’agit de la "première rentrée du changement"... (1) Ou plutôt dirait-on, le changement dans la continuité de l'école maçonnique !

 

Et si on commençait par arracher l'élève au déterminisme de la morale laïque maçonnique, en séparant la franc-maçonnerie de l'Etat ?

 

Sources:

 

(1) Peillon : "Je veux qu'on enseigne la morale laïque", Le JDD, 1 septembre 2012 | Mise à jour le 4 septembre 2012

 

 

Rappelons en effet que pour Vincent Peillon, la "laïcité" version franc-maçonnique est  "la religion de la République'' (sic) :

 

 

 

Dans cet entretien filmé pour Le Monde des religions, le 1er mars 2010, intitulé "Vincent Peillon: vers une république spirituelle?", il déclare :

 

«La Révolution française a échoué. Elle a échoué d'abord en 1793-95, donc on a le retour: l'Empire, la Contre-Révolution. Et puis une deuxième république en 1848. Celle-ci va échouer aussi terriblement dans les journées de juin, et le retour de l'Empire, etc. Les républicains exilés s'interrogent: pourquoi on y arrive pas en France ? Pourquoi le modèle démocratique, républicain qui est le nôtre échoue ? Et ils se disent, dans notre pays l'Eglise, dans le fond, détient le pouvoir spirituel et un formidable pouvoir d'opinion et de conscience. Et nous avons échoué. Nous avons fait des révolutions, mais des révolutions matérielles, et nous avons laissé les esprits, mais aussi tout ce qui est de l'ordre charnel dans l'existence, de ritualisations (le baptême, l'enterrement, etc.) être géré par l'Eglise catholique. Dans un certains nombre de démocraties modernes, ils ont réussi à instaurer leur démocratie – ou leur république – c'était un modèle au XIXe siècle (c'est l'Angleterre, les Etats-Unis, les Pays-Bas) - parce qu'ils ont la religion protestante, qui est une religion qui correspond à la république, à la modernité, parce qu'elle est une religion de libre examen. Mais en France, certains ont tenté d'ailleurs des vagues de conversions au protestantisme (Eugène Sue). Jean Baubérot racontre très bien cela dans ses ouvrages. Cela ne marche pas. Parce que le pays est catholique... Donc il faut que nous inventions pour établir la république, une spiritualité, voire une religion, spécifique. Cela germe dans les milieux républicains, beaucoup dans les milieux francs-maçons sous le Second empire. Se constitue d'ailleurs une Alliance religieuse universelle dans laquelle on va trouver à la fois des catholiques libéraux, des protestants libéraux, des juifs libéraux, puisque toutes les religions, les dogmatismes sont un peu en crise, mais en même temps des athées, des matérialistes, etc., portant un projet de religion universelle, de religion éclairée.

 

Et donc, ceux qui vont construire en grande partie, en tout cas l'école de la république, mais jouer un rôle déterminant dans la république (c'est le cas de Ferdinand Buisson), sont des gens qui sont venus à la république, d'abord en étant des croyants, mais deuxièmement, avec un projet spirituel, c'est-à-dire que la république, pour s'établir, a besoin de former sa propre religion, qu'ils vont appeler d'ailleurs, la laïcité. »

La morale "laïque" (Vincent Peillon) deviendrait-elle dogmatique ?

Le virage moral opéré par le franc-maçon Vincent Peillon et le gouvernement socialiste, rejetant le relativisme moral franc-maçonnique, pose une question plus profonde : l'introduction d'une incise morale dans la sphère politique annule-t-elle les conditions de la démocratie ou les fondent-elles ?

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/518vmFiw1IL._AA278_PIkin4,BottomRight,-54,22_AA300_SH20_OU08_.jpgLa thèse selon laquelle le relativisme moral est le corrélat indispensable du pluralisme politique est notamment développée par le juriste juif Hans Kelsen dans son livre sur La Démocratie, sa nature, sa valeur : Kelsen, dont la pensée est fortement influencée par Kant et Hume. Cette thèse prétend décrire objectivement tout système juridique, sans faire appel à des valeurs morales. Hans Kelsen estime que toute conception métaphysique explicite dans la sphère politique conduit, selon son expression, à l''autocratie'.

Parlant de l'attitude relativiste, ... Kelsen la rapproche en ces termes de l'esprit démocratique :

 

'... L'idée démocratique suppose une philosophie relativiste. La démocratie estime la volonté politique de tous égale, de même qu'elle respecte également les croyances, toutes les opinions politiques, dont la volonté politique est simplement l'expression' (Hans Kelsen, La Démocratie, sa nature, sa valeur, trad. Ch. Eisenmann, prés. de M. Troper, Economica, Paris 1988, p. 92., cité in Lucien Jaume, Le Discours jacobin et la démocratie, Fayard, Saint-Amand-Montrond 1989, p. 416.)

 

Si l'on suit la thèse positiviste moderne selon laquelle le relativisme moral fonde la démocratie pluraliste, alors il faut reconnaître que le projet de Vincent Peillon et du gouvernement socialiste consistant à établir des cours de morale (laïque ou pas) à l'école serait un premier signe de craquement des utopies et des idéologies gauchistes qui ont tenu la dragée haute depuis au moins mai 68...

 

Si au contraire on tient la thèse inverse selon laquelle la morale (résumée par le "tout ne se vaut pas" de Peillon) doit fonder la démocratie, sans quoi nous tombons dans la barbarie..., on en arrive quand même au résultat que c'est également tout le socle soixante-huitard qui est éliminé ! Voire tout le socle démocratique de vaciller. Quoiqu'il en soit, dans les deux cas, mai 68 est définitivement enterré. Et la "démocratie" vacille. Pas trop tôt !

 

- Franc-maçonnerie "religion de la république" : Vincent Peillon jette le masque (21 mai 2012)

- "Morale laïque" de Vincent Peillon : encore une de ces fumisteries totalitaires franc-maçonnes

- La franc-maçonnerie et l'histoire de l'esclavage (6 mai 2007)

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 16:14

A propos de la phrase du ministre de l'Education nationale "arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix" (merci à Truth) :

 

Encore une de ces fumisteries totalitaires franc-maçonnes allant jusqu’à réveiller des gens de « goche » non totalement décérébrés !

 

 

 

C’est sur l’un de ces sites de « goche « que je trouve ce commentaire (vite effacé semble-t-il en quelques minutes …) :

 

http://www.contreculture.org/Images/freemason2.gif*"arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix" : bravo le moraliste Peillon !, mais ce donneur de leçons de civisme pourrait-il nous expliquer COMMENT UN ENFANT PEUT FAIRE UN CHOIX SANS DETERMINISME (rappelons qu’ en dehors de son patrimoine génétique , l’ enfant est baigné dès l’ état fœtal dans un environnement qui l’influence) ? ;

 

en revanche , il n’ est aucunement fait mention du déterminisme étatique et de marché dans le développement des futurs esclaves de la mondialisation !

 

Enfin donner des leçons de savoir-vivre à une population sans lui donner réellement les moyens de vivre décemment (travail , logement , alimentation etc...) est pure utopie. Marié à une journaliste de ce sac à pub de " Nouvel Obs " (comme de nombreux autres politiques liés par des liens privés aux grands médias télévisuels ou de presse), ce père La Morale sait déjà sur quels journaux il peut s’ appuyer pour relayer sa propagande ! Ouf ! la morale de l’ intérêt général est sauve, pourvue qu’ elle masque suffisamment les magouilles privées chères à tous les administrateurs du capital qu’ ils soient de droite, de gauche, privés ou publics. Finalement , une bonne vieille morale bourgeoise que n’ auraient pas reniée les Jules (Grévy, Favre, Simon, Ferry) de la III ème république, mais qui, dans un monde en pleine déliquescence des valeurs, se révèle être un pet foireux en pleine tempête !*

 

PEILLON , DIGNE FILS DES BOUYGHES, LE LAY ET CONSORTS QUI AFFIRMAIENT :

 

(Les chaînes de télévision vivent essentiellement de la publicité. :

 

"Soyons réalistes : à la base, le métier de tf1, c’est d’aider Coca Cola, par exemple à vendre son produit (...). Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est à dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible .")

 

Peillon ne nous fait rien d’autre qu’ adapter leur message à l’école :

 

"Soyons réalistes : à la base, le métier de ministre franc-mac à l’Education Nationale , c’est d’aider la Loge , par exemple à vendre son produit (...). Or pour que son message soit perçu, il faut que le cerveau de l’élève soit disponible. Nos leçons ont pour vocation de le rendre disponible : c’est à dire de le vider, de le -déterminer pour le préparer à notre Morale. Ce qu’il convient d’opérer, c’est de l’espace et du temps de cerveau humain disponible

 

…et ceci dès le plus jeune age !

-------------------------------------

 

le site suivant nous donne le C.V. de Vincent Peillon, et entre autres qu’il fut en 2011 le soutien du milliardaire psychopathe sexuel D.S.K. : bonne référence pour promouvoir la Morale aux enfants

 

 

 

http://www.terreetpeuple.com/reflexion/politique/le-cv-du-gouvernement-hollande.html

 

 

 

Vincent Peillon – Ministre de l’Education Nationale :

 

Issu d’une famille juive par sa mère (lui-même nomme ses quatre enfants Salomé, Maya, Elie et Izaak), son père fut banquier (directeur général de la Banque Commerciale d’Europe du Nord).

 

Marié à la journaliste Nathalie Bensahel.

 

Militant trotskyste à ses débuts.

 

Soutien de Dominique Strauss-Kahn en 2011, il se rallie ensuite à François Hollande. Sioniste, il est Franc-Maçon membre du Grand Orient de France. Il prône une « république spirituelle », considérant « la Franc-Maçonnerie et la laïcité »comme « religions de la république » - vidéo - (pauvres enfants!).

 

Il soutient la ratification du Traité de Lisbonne par la France, et milite pour le fédéralisme européen, et « une harmonisation politique, économique et fiscale au sein de l’Europe ». Au Parlement Européen, il défend les intérêts sionistes et collabore activement au projet de déstabilisation de la Syrie (lien). Membre du club Le Siècle

 

--------------------------------------------------------

Note de Christroi. Rappelons quelques doctrinaires de la Révolution sur ce sujet d'arracher les enfants à leur déterminisme "familial" :

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/19/Joseph_Lequinio.jpg/200px-Joseph_Lequinio.jpgLe révolutionnaire Lequinio, député à l'Assemblée législative, où le signalaient des propositions d'avant-garde, puis conventionnel régicide et représentant en mission spécialement pugnace "que nous avons vu à l'oeuvre pour dire que l'homme n'est pas né pour penser, ne craint pas d'imprimer en 1792 : 'qu'il serait heureux pour l'espèce humaine que tous les enfants ne connussent point leur père'" (Lequinio, Les Péjugés détruits, Paris 1792, p. 144, cité in Xavier Martin, Nature humaine et Révolution française, Du siècle des Lumières au Code Napoléon , Dominique Martin Morin, Mayenne 2002, p. 111.)

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b7/Jean-Jacques_Rousseau_%28painted_portrait%29.jpg/220px-Jean-Jacques_Rousseau_%28painted_portrait%29.jpgJean-Jacques (Rousseau) avait prêché l'exemple en donnant soubassemement doctrinal à l'abandon néo-natal de ses propres enfants, auquel sa plume offrait statut de pure et simple livraison à l'éducation publique: 'Je me contenterai de dire ... qu'en livrant mes enfants à l'éducation publique ..., je crus faire un acte de citoyen et de père; et je me regarderai comme un membre de la république de Platon'" (Rousseau, Les Confessions, L. VIII, Paris 1980, p. 423, cité in  Xavier Martin, Nature humaine et Révolution française, Du siècle des Lumières au Code Napoléon , Dominique Martin Morin, Mayenne 2002, p. p. 111.)

 

Le rose-croix du chapitre d'Arras, Robespierre (Cf. Jean Ousset, Pour qu'Il règne, DMM, Niort 1998, p. 219.) et Danton sont d'accord pour dénoncer l'effet rétrécissant de la famille sur le décor mental de l'enfant. Robespierre parlera d'un 'fédéralisme domestique qui rétrécit les âmes en les isolant' (18 floréal an II, 7 mai 1794, Archives parlementaires, 1/82/138/2.) Et Danton: 'Tout se rétrécit dans l'éducation domestique' (13 août 1793, Arch. parlem., 1/72/126/2.) (Source: X. Martin, ibid., p. 113.)

 

http://www.franceinter.fr/sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2011/07/29/113737/images/Robespierre.jpgIl faut, disait Robespierre 'saisir les enfants à l'époque où ils reçoivent des impressions décisives, pour préparer des hommes dignes de la République' (13 août 1793, Arch. parlem., 1/72/126/1.) Et de rappeler: 'La patrie seule a le droit d'élever ses enfants' (18 floréal an II, Arch. parlem., 1/82/138/2.)

Cependant que Danton avait dit: 'Mon fils ne m'appartient pas, il est à la république' (13 août 1793, Arch. parlem., 1/72/126/2.), application de ce principe, également formulé par lui, que 'les enfants appartiennent à la République avant d'appartenir à leurs parents' (22 frimaire an II, 12 décembre 1793: Moniteur n° 84, 24 frimaire, 14 décembre, p. 339/2.) (Source: X. Martin, ibid., p. 112.)


------------------------------------------

- La morale "laïque" (Vincent Peillon) deviendrait-elle dogmatique ?

- Franc-maçonnerie "religion de la république" : Vincent Peillon jette le masque

Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 17:51
Dans sa dernière video "La vérité qui rend libre", Johann Livernette aborde le sujet du complot judeo-maçonnique. Il définit la république comme "la façade visible de la franc-maçonnerie".
 
Comme anti-libéral, il rappelle l'unicité de la vérité. 
 
 Il fait une critique conséquente du "front de la foi" (Ex : "une homélie islamo-chrétienne" de Dieudonné), une certaine tendance à une "alliance" entre islam et catholicisme et les religions en général (projet qui est aussi celui d'une religion mondiale porté par la franc-maçonnerie soit-disant "a-dogmatique" dont le but n'est autre que de détruire les religions...) Ce qu'ici sur Christroi nous résumons depuis 2006 par cette position : "pas d'alliance (avec l'islam) mais entente" et mutuelle compréhension de l'ennemi. Il n'y a pas de dialogue à proprement dit "inter-religieux". Les concepts dogmatiques venant parfois en opposition, ce dialogue reviendrait à mettre sa foi dans sa poche et se résumerait à de l'hypocrisie. En revanche, il peut et il doit y avoir dialogue entre les cultures et les personnes, notamment dans le cadre plus large de la lutte contre le projet dissolvant du Nouvel Ordre Mondial métisseur et syncrétiste.
 

 

- La Conjuration antichrétienne de Mgr Delassus (1910), Livre II disponible en lecture numérisée sur Canadian Libraries

- Illuminés de Bavière : l'illuminisme au XVIIIe siècle

- Franc-maçonnerie "religion de la république" : Vincent Peillon jette le masque

- Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française"

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 11:07
Le théocrate franc-maçon Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale, jette le masque et explique que "La Franc-maçonnerie" est la "religion de la République'' ! Vous avez dit séparation de l'église et de l'état ?
Cet homme a la responsabilité de l'endoctrinement, des petits Français, aux valeurs maçonniques via l'Éducation Nationale.


Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 07:58

Alors qu'un parti néo-nazi dénommé "Aube dorée" obtient 21 sièges aux dernières Législatives en Grèce, rappelons les liens entre le nazisme et les sociétés secrètes maçonniques. "Aube dorée", âge d'or et "changement c'est maintenant" ? 

  

En 1985 paraissait en Grande-Bretagne un ouvrage de Nicholas Goodrick-Clarke intitulé The Occult Roots of Nazism (Les racines occultes du Nazisme) [2], une thèse de doctorat soutenue à l’Université d’Oxford et dont une traduction française a été publiée en 1989 aux éditions Pardès [3]. L'auteur, N. Goodrick-Clarke, un germaniste diplômé en sciences politiques et économiques, y examine en historien les affirmations de certains livres à succès [4] selon lesquels le national-socialisme serait sorti de sociétés secrètes inféodées à un pouvoir caché qui contrôlait Hitler [4]. Hitler aurait appartenu à la secte ésotérique dénommée "société de Thulé" qui joua un rôle capital dans la naissance du nazisme. Les deux hommes qui travaillèrent le plus efficacement à faire entrer dans la réalité le programme des loges aryosophiques furent incontestablement Hitler et Himmler. Un des premiers nazis, le docteur Steininger, lui dédicaçait ainsi en 1921 un Traité de Tagore sur le nationalisme : « Pour Adolf Hitler, mon cher frère armane ». En ce qui concerne Himmler, les influences occultistes sont plus nettes. L’organisation SS sort directement des rêves de Guido von List et de Lanz von Liebenfels. Le terme lui-même désignait la terre la plus septentrionale qu’avait découverte le géographe grec Pythéas (vers 300 avant J.C.). Les aryosophistes l’identifiaient à l’Islande.

 

"Âge d'or", "Aube dorée"... L'arrivée démocratique de néo-nazis au parlement grec n'est pas un hasard, et n'augure rien de bon pour l'avenir.

 

Mais si l'on compare ces slogans avec les "changer le monde" des jeunes de l'UMP (2009), "Tout devient possible" (Nicolas Sarkozy 2007), "Le changement" (Ségolène Royal 2007), "Le changement c'est maintenant" (François Hollande 20012), etc., on remarque que nous n'avons pas besoin d'aller chercher bien loin en Grèce, les parallèles entre l'idéologie maçonnique totalitaire nazie et celle des grands partis politiques "français". Dans les deux cas, une idéologie curieuse, prétendant créer un "monde nouveau", le façonner, le bâtir, le changer, le construire (d'où le terme de "franc-maçonnerie" et les "francs-maçons" qui se prennent pour des "bâtisseurs"...) Une idéologie qui, systématiquement, sous-tend une volonté prométhéenne et luciférienne de création de l'univers et d'un retour à un âge d'or mythique.

 

Le parallèle est plus net lorsqu'on apprend (5) que le géographe latin Solin, dans son Polyhistor composé vers l’an 230 de notre ère, présente l’île de Thulé comme une oasis où se serait conservée la civilisation de l’"Âge d’Or" : Les Orcades sont séparées de Thulé par cinq jours et cinq nuits de navigation. Mais Thulé bénéficie d’abondantes et longues récoltes de fruits. […] Ils [les habitants] mettent en réserve les fruits des arbres en prévision de l’hiver ; les femmes sont en commun, aucun d’eux n’ayant d’union stable.

 

 Vers 50 avant J.C., l’historien Diodore de Sicile signalait lui aussi de son côté l’existence d’une « Ile du Soleil » où l’on pratiquait l’abandon du mariage, l'éradication de la famille, l'eugénisme, l’euthanasie. Toute une panoplie au programme d'un ... François Hollande 2012 :

 

Les emplois sont partagés ; les uns vont à la chasse, les autres se livrent à quelques métiers mécaniques ; d’autres s’occupent d’autres travaux utiles ; enfin, à l’exception des vieillards, ils exercent tous, alternativement et pendant un certain temps, les fonctions publiques. […] La manière de vivre des habitants est soumise à des règles fixes, on ne sert pas tous les jours le même repas. […] Une loi sévère condamne à mourir tous ceux qui sont contrefaits ou estropiés. […] Lorsque les habitants sont arrivés à l’âge indiqué, ils se donnent volontairement la mort par un procédé particulier. […] Le mariage n’est point en usage parmi eux ; les femmes et les enfants sont entretenus et élevés à frais communs et avec une égale affection. Les enfants encore à la mamelle sont souvent changés de nourrices, afin que les mères ne reconnaissent pas ceux qui leur appartiennent. Comme il ne peut y avoir ni jalousie ni ambition, les habitants vivent entre eux dans la plus parfaite harmonie. […] Dans les fêtes et les grandes solennités, ils récitent et chantent des hymnes et des louanges en l’honneur des dieux, et particulièrement en l’honneur du Soleil auquel ils ont consacré leurs îles et leurs personnes. [12]

 

Sources:

(2) http://www.viveleroy.fr/Nazisme-et-occultisme-la-these-de,75 Nicholas GOODRICK-CLARKE, Les racines occultes du Nazisme, éditions Pardès, 1989, 343 p. The Occult Roots of Nazism, Secret aryan cuits and their influence on nazi ideology, New York University Press, 1992, 293 p.)

(3) Pardès est une maison d’édition elle-même engagée dans l’occultisme.

(4) Notamment : Le Matin des magiciens (1960) de Louis PAUWELS et Jacques BERGIER ; Ave Lucifer (1970) d’Elisabeth ANTEBI ; Occult Reich (1974) de J.H.BRENNAN.

(5) via http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=633600

(12) DlODORE DE SICILE, Bibliothèque historique, traduite par F. Hoefer, 2céd., Paris, 1865, tome I, livre II, p. 179-182, passim.

------------------------------------------------------------------------------------------

- Les racines occultistes du socialisme

- François Hollande et la division haineuse des citoyens en classes, catégories et groupements d'hommes

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:35

Suite à l'emballement de la cathosphère tendance libérale nationale pour une union des droites afin de faire barrage à une gauche minoritaire dans le pays et empêcher l'arrivée d'une assemblée parlementaire de gauche aux Législatives de juin 2012, nous avons dit pourquoi la "normalisation" du Front national ne se fera pas.

 

Nous pouvons ajouter pour les naïfs, que le "cordon sanitaire" et l'interdiction faite à la "droite" de faire toute alliance avec le Front national remonte à une directive de 1986 de la loge 100% juive du B'Naï B'Rith (article du Monde du 26 mars 1986, image ci-dessous). C'est là, la vraie raison, de l'impossibilité pour la "droite" de faire une "alliance" avec le Front national ou d'aboutir à une "normalisation" de ce parti. C'est là aussi, la raison des déclarations des dirigeants de l'UMP affirmant qu'il n'y a pas d'alliance, de discussion ou négociation avec le Front national, ou appelant à voter PS en cas de duels PS - Front national aux prochaines Législatives. 

 

Tous ceux qui connaissant la directive du B'Naï B'Rith de 1986 continuent de faire croire qu'une "alliance" des droites ou une "normalisation" du Front national est possible sont soit des menteurs et des manipulateurs, soit des crétins.

 

Une autre preuve de l'exclusion du Front national se trouve dans le fait que tous les candidats à l'élection présidentielle 2012, dont François Hollande, ont été auditionnés par les francs-maçons du Grand Orient de France, sauf Marine Le Pen qui n'a pas été invitée.  

Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 22:59

En Janvier 2012, la principale loge de la franc-maçonnerie française : le Grand Orient de France, ou GODF pour les intimes, a auditionné les candidats à la présidentielle. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly, François Bayrou, François Hollande, Hervé Morin et Nicolas Dupont Aignan, ont défilé à la barre du temple maçonnique du GODF pour s'exprimer devant les "frères lumière". Marine Le Pen, elle, n'a pas été invitée...

 

Rappelons que le "cordon sanitaire" et l'interdiction faite à la "droite" de faire toute alliance avec le Front national remonte à une directive de 1986 de la loge 100% juive du B'Naï B'Rith (article du Monde du 26 mars 1986). 

 

 
 
 
   

Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 07:13

Jean-Baptiste Carrier, un des bourreaux que la Convention envoya à Nantes en octobre 1793 avec pour mission d'appliquer la destruction de la Vendée, inventa les "noyades de Nantes" qui firent périr des milliers de personnes dans les eaux de la Loire par noyade. "Nous ferons de la France un cimetière, plutôt que de ne pas la régénérer à notre manière"(1), disait-il. Un autre moyen qu'il suggéra était de "faire empoisonner les sources d'eau", à l'arsenic. Il s'agit d'un projet de "guerre chimique" en 1793...

 

Projet de « guerre chimique » en 1793 pour éliminer les Vendéens

 

En 1933, le médecin et historien Paul Delaunay, dont l’académicien Jean Rostand dira de son œuvre qu’elle constitue « une source irremplaçable d’information et une haute leçon d’élégance achèvement, de rigueur et d’indépendance », s’intéresse à la « guerre chimique » imaginée en 1793 par Carrier et Santerre pour éliminer les Vendéens.

 

Le 9 novembre 1793, Jean-Baptiste Carrier, future figure emblématique de la Terreur responsable des « noyades de Nantes » qui débuteront une semaine plus tard, demandait de Nantes que l’on employât contre les Vendéens des procédés plus efficaces que les foudres des guerriers républicains :

Jean-Baptiste Carrier
Jean-Baptiste Carrier

« Vous avez à délivrer le pays d'un chancre qui le dévore. Le poison est plus sûr que toute votre artillerie. Ne craignez donc pas de le mettre en jeu. Faites empoisonner les sources d’eau. Empoisonnez du pain que vous abandonnerez à la voracité de cette misérable armée de brigands, et laissez faire l’effet. Vous avez des espions parmi ces soldats qu’un enfant conduit. Lâchez-les avec ce cadeau et la partie sera sauvée. »

Les suggestions du proconsul avaient-elles été déjà entendues ? Il semble bien que l’on fit provision de toxiques : « Nous fûmes vraiment étonnés, écrivait Savin à Charette, le 25 mai 1793, de la quantité d’arsenic que nous trouvâmes à Palluau au commencement de la guerre. On nous a même constamment assuré qu’un étranger qu’ils avaient avec eux et qui fut tué à cette affaire, était chargé d’assurer le projet d’empoisonnement contre nous. » Au reste, il est des témoignages d’une autre nature. Le pharmacien Proust, d’Angers, avait fait, sur des moutons rassemblés dans le pré de la Baumette, des essais de boules puantes, qui d’ailleurs échouèrent.

Le 22 août 1793, le général Antoine-Joseph Santerre, qui commandait à Saumur - et déjà passé à la postérité sous le surnom de « général roulement » lorsqu’au moment de l’exécution de Louis XVI il avait ordonné un roulement de tambour pour couvrir la voix du souverain sur la guillotine -, conseillait au ministre de la guerre : « Des mines, des mines, des fumées soporifiques, et puis tomber dessus. »

Le 11 septembre, son collègue et émule Jean-Antoine Rossignol, réclamait du Comité de Salut public l’envoi du chimiste Antoine-François Fourcroy pour aider « à la destruction des brigands ». Le citoyen Fourcroy ne se dérangea pas, mais rédigea, à la demande de Robespierre, un rapport qu’il serait bien intéressant de retrouver.

Il ne semble pas, d’ailleurs, explique Delaunay, que le projet ait été retenu. Les généraux répugnaient à l’emploi de ces moyens, et Kléber, dit-on, mis au courant des propositions de Carrier, menaça de lui passer son sabre au travers du corps. Mais il est probable, ajoute-t-il, qu’on craignit surtout que les Sans-culottes et les Bleus ne fussent aussi, par mégarde, victimes du procédé...

 

Source: http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article5764

----------------------------------------------------------------

(1) Jean-Baptiste Carrier cité in Mgr Delassus, La Conjuration antichrétienne, Le Temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique, 1910, Réed. Expéditions pamphiliennes 1999, p. 288.

 

- République Française = premier régime génocidaire de l'histoire

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 09:14

Nicolas Sarkozy et François Hollande, président élu par une minorité des Français inscrits, ont participé ensemble mardi 8 mai à Paris, aux cérémonies commémorant la fin de la seconde guerre mondiale. 

 

Les deux hommes ont signé le Livre d'or de la flamme sous l'Arc de triomphe pour rendre hommage aux anciens combattants, et salué chacun à leur tour les vétérans.

 

Comme à son habitude, Nicolas Sarkozy aura signé le document en griffonnant trois petits points en forme de triangle maçonnique (que l'on retrouve au-dessus de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, image ci-contre), dans un drapeau du "Grand Orient de France", trois petits points séparant les lettres G et O et l'expression "de France", ou encore dans le billet de un dollar (images ci-dessous)...

 

Quant à Fançois Hollande, il aura signé par une croix renversée !

 

Photos et sources de l'image :

- http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/07/instantanes-politiques_817016#s1

- http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/en-direct-moscovici-hollande-a-une-obsession-rassembler-les-francais-08-05-2012-1990239.php

- http://www.leparisien.fr/images/2012/05/08/1990465_livre-d-or-bis.jpg

- http://md0.libe.com/photo/421745/?modified_at=1336479101

 

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 08:50

C'est cocasse mais révélateur de voir les musulmans se placer sous la statue de 1830, célébrant la révolution bourgeoise d'affaires et d'argent.

 

Nous avons noté que symboliquement, l'élection à la présidence de la république dite "française" du "socialiste" François Hollande, dimanche 6 mai 2012, issu de la branche "de gauche" de l'UMPS, a été saluée place de la Bastille, sous une statue célébrant toutes les trahisons, celle de la Révolution bourgeoise et maçonnique de 1830, dite "Révolution de Juillet", qui avait placé sur le trône l'usurpateur Louis-Philippe Ier d'Orléans, fils du franc-maçon, Grand Orient, duc d'Orléans, connu sous le nom de « Philippe Égalité ». Le duc d'Orléans vota la mort de Louis XVI en 1793 et initia en la finançant la Révolution financière d'argent de 1789 qui mit la France à la remorque de l'Angleterre et de la banque. Nous vivons toujours sous cette imposture et cette trahison issue d'un assassinat.

 

Aujourd'hui, alors que 93% des musulmans ont voté pour François Hollande, et moins de 4% pour Marine Le Pen, la "stratégie" d'Alain Soral d'alliance avec les musulmans contre le système est un échec total. 

 

François Hollande, l'héritier des assassins et des traîtres de 1793, jouet de la franc-maçonnerie, élu symboliquement sous les mânes de la Révolution de 1830, finira-t-il comme Louis-Philippe en 1848, chassé par une autre "Révolution" maçonnique ?

Partager cet article
Repost0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 16:22
Sur Christroi, nous pensons qu'il est vain d'imaginer changer le système par les urnes au niveau national : les dés sont pipés, les résultats truqués, les sondages manipulés et les institutions sont la propriété de la gauche dite "révolutionnaire", la "droite" n'en étant que la locataire, ne revient jamais sur ce que la gauche a fait.
 
Il n'en demeure pas moins que nous saluons l'utilité du travail d'information réalisé en général par Salim Laïbi, "Le Libre penseur", et en particulier au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle du 22 avril 2012. Dans cette video du 25 avril, il explique pourquoi Mélenchon est un "vulgaire rabatteur du parti socialiste", un "montage politico-médiatico-maçonnique sorti de nulle part", "qui vient de faire 11,11% : les ésotéristes apprécieront!"
 
 Le but de Salim Laïbi, "ni de droite ni de gauche", pour les prochaines Législatives à Marseille est de "dégager du champ politique" "tous ces voyous". Son slogan : "UMPS dégage". Son discours change des sempiternelles pleurnicheries communautaires. Il dénonce l'imposture de "Sos-racisme" et se place dans ceux des maghrébins qui ont été manipulés pendant des années par les juifs de Sos-racisme... contre la communauté nationale. Saluons cette prise de position courageuse, ainsi que l'évolution dans la bonne direction de la communauté maghrébine depuis quelques années.
 
Rappelons que SOS-racisme, association dite "antiraciste", est une association 100% communautaire..., que dans une sorte de jeu de billard à trois bandes, elle organise la manipulation triangulaire des communautés maghrébine, africaine et française de souche, les unes contre les autres. 
 
Remercions spécialement Salim Laïbi pour le rappel du génocide vendéen et le fait que la franc-maçonnerie n'est autre chose qu'une "association de malfaiteurs", et de parjures, avec comme méthode politique - toujours utilisée aujourd'hui - : la déshumanisation de l'adversaire, aujourd'hui, la diabolisation.
 
Comme exemple des parjures de la franc-maçonnerie, il donne le cas du général catholique vendéen Bonchamps qui, ayant fait 5000 prisionniers "révolutionnaires", les libéra contre leur promesse de cesser le combat : une fois libérés, ceux-ci sont revenus combattre, premier parjure; et leurs officiers, agents de la franc-maçonnerie, leur dirent de prétendre qu'ils avaient été maltraités, second parjure...
 
Voici la Vérité qui ne sera jamais révélée par les frères la truelle qui sont passés maîtres es-manipulation et subversion. Depuis déjà 2 siècles, ils dominent le monde grâce à leurs magouilles et tromperies. Les preuves existent et sont nombreuses. Les livres cités dans cette vidéo devraient suffirent à convaincre le plus sceptique d'entre vous. J.-L. Mélenchon, K. Zéribi, R. Bénarioua et même H. Jibrayel sont tous francs-maçons : Est-ce normal ?!! Les dés sont pipés.
Faire tourner l'info svp. Merci.
 
 
Dans la 2e partie, Salim Laïbi explique notamment, dans une formule lapidaire, que "toute la république", la Révolution a échoué puisqu'"on a coupé la tête au roi, on a abattu l'Ancien Régime et qui est au pouvoir ? Rothschild... C'est la banque qui est au pouvoir, ce n'est pas le peuple et le prolétaire". Lire notre analyse : "1789 : une aristocratie en chasse une autre, naissance de la bourgeoisie d'affaires et de l'Argent-Roi, la ploutocratie".

 

Remède proposé : la laïcité effective, séparer la franc-çonnerie de l'Etat.

  

--------------------------------------------------------

- Le "Monde nouveau" de Mélenchon (une video d'Alain Soral sur l'usurpateur anti-ouvriériste Mélenchon qui avait appelé à voter oui au traité de Maastricht de 1992.)

- Complot mondial contre la santé : Claire Séverac et le Libre penseur

Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 22:59
Partager cet article
Repost0