Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 10:02

Manuel-Valls--l-homme-aux-deux-visages.jpg

 

"Le vrai visage de Manuel Valls" (Emmanuel Ratier) ou la fin de la belle histoire de l'homme aux deux visages : à diffuser massivement avant censure et interdiction !

 

Le vrai visage de Manuel Valls : la bande-annonce


 

Source: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Vrai-Visage-de-Manuel-Valls-la-bande-annonce-24884.html

 

Emmanuel Ratier : «Cela va s'appeler "Le vrai visage de Manuel Valls" parce que je pense que Manuel Valls a un gros problème d'identité. Il a une espèce de double visage et c'est ce que beaucoup de gens se demandent rien qu'en le voyant. On sent que c'est quelqu'un qui est assez bipolaire.

Manuel Valls a une double histoire, c'est quelqu'un qui a réécrit sa propre histoire. Donc j'ai pris à peu près tout ce qui était disponible sur la question. Il y avait toute une série de documents qui étaient disponibles. Son père était un peinte connu. Manuel Valls se présente comme le fils d'un réfugié franquiste. Il faut rappeler que Manuel Valls est né dans les années 60 (1962) dans l'Espagne du général Franco. Donc on se dit qu'un républicain espagnol réfugié en France, comment se fait-il que son fils puisse naître en Espagne ? Or en réalité il n'en est rien. La famille de Manuel Valls est une famille de la très haute bourgeoisie catholique catalane. Son grand-père a participé à la fondation du plus important journal catholique conservateur de Catalogne (El Mati). Ce journal a été interdit en 1936 par ceux qu'on appelle "les Rouges", c'est-à-dire les communistes, les trotskystes, alliés pour l'occasion avec les socialistes. Donc il n'y avait aucune raison pour que son père quitte l'Espagne en 1951 et soit présenté comme un réfugié antifranquiste. Les vrais réfugiés antifranquistes, ils sont partis à la fin de la Guerre civile espagnole, c'est-à-dire en 1939. Donc c'est déjà une réécriture à cause de son histoire politique. La deuxième c'est l'histoire de sa mère qui est d'une riche famille tessine (Suisse italienne) qui s'est enrichie grâce au trafic de l'or colonial au Sierra Leone. Sa famille possédait des commerces, des hôtels, des immbeubles, des mines d'or. Donc c'est une famille qui n'a strictemenr rien à voir avec ce que l'on pourrait appeler le socialisme même boboïsé.

 

C'est toute une série de choses qui sont développées dans ce livres avec un certain nombres de lumières qui sont apportées et développées la partie sur ses liens absolument étroits avec les sionistes, Israël, la communauté juive en France.

C'est un véritable sionisme de combat. Lui-même a dit dans un discours filmé qui a fait beaucoup de buzz sur l'internet, qu'il était "lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël". Cet homme qui est très entier dans ce discours, qui tappe sur la table, qui à un moment dit "merde quand même!". Un homme de convictions, dans lequel on croit.

Or, ce que les gens ignorent totalement, c'est que cet engagement en faveur d'Israël de Manuel Valls est quelque chose d'extrêmement récent. Cet engagement a environ cinq ans. (Cf. "Le boycott d'Israël est une arme indigne". Manuel Valls, Le Monde 01/11/2010).

Et tout ce qui s'est produit avant, c'est-à-dire en gros de 1980 à 2008 au moins, Manuel Valls est engagé exactement de la même manière, mais en faveur du peuple palestinien (Chapitre "Manuel Valls était pro-palestinien..."). Ce qui a été gommé, et qui ne figure dans aucune biographie !

Les journalistes qui le savent ne veulent pas que cela se sache, et personne n'en parle. Or, il y a des écrits qui existent :

Ex1: Discours de soutien à la Palestine de Manuel Valls, Meeting du 20 novembre 2002 organisé par l'Association France Palestine Solidarité, la Campagne civile pour la protection internationale du peuple palestinien, la Coordination des comités Palestine d'Île de France, et la Ligue des Droits de l'Homme.

Ex2: EVRY-KHAN-YOUNIS, 24 mai 2006, Signature de l'Accord de coopération entre la Ville d'Evry et le camp de réfugiés de Khanyounis, Palestine, Bande de Gaza : "Nous, militants de la cause palestinienne." Manuel Valls.

EX3: Dans une vidéo stupéfiante de 2008, Manuel Valls, maire d'Evry, député de l'Essone, plante un arbre, un olivier en faveur du peuple palestinien et prononce un discours filmé : "Je pense évidemment, peut-être d'abord aux habitants de la Bande de Gaza, enfermés, qui vivent une situation infernale dans tous les sens du terme. Nous sommes responsables d'un long travail à mener collectivement afin de combattre la haine, les divisions, les préjugés". Et tout cela sur fonds de drapeaux palestiniens !

On a l'impression de rêver, puisque aujourd'hui il est l'invité régulier du dîner du Crif. Il se produit au Front social juif unifié, il est bien reçu par le Congrès juif mondial.

Et je dirais que dans les milieux dissidents, c'est cette image très sioniste qu'on connaît Manuel Valls.

EX1 : "Parce que l'antisionisme c'est la porte ouverte à l'antisémitisme. Tous ceux qui ne peuvent pas accepter que la haine se déverse dans nos quartiers au nom de la critique d'Israël, nous devons faire corps, nous devons être unis pour combattre cet antisémitisme nouveau, qui est né, qui se nourrit de cet antisionisme" (Manuel Valls)

EX2 contraire : M. Valls en 2008 plante un olivier pour le peuple palestinien : "L'édification d'un mur honteux, la poursuite des colonilisations, le sort des prisonniers, entrainent des évènements qui ne vont pas dans le sens de la paix".

EX3 : "Mais cette critique de l'Etat d'Israël, basée sur l'antisionisme, c'est l'antisémitisme d'aujourd'hui" (Manuel Valls).

 

Tous les documents existent. Libération sait, TF1 sait, Médiapart sait, Politis sait, Le Monde biensûr sait que cet homme a eu un engagement extrême en faveur de la Palestine. Et personne ne le rappelle aujourd'hui, n'ose le rappeler. Et tout le monde surtout l'a tu et caché, tout simplement parce que cela serait mauvais pour la carrière de Manuel Valls."» [Les meetings, les discours pro-palestiniens de Manuel Valls ont servi à la gauche à se créer une clientèle politique auprès des immigrés musulmans qui ont voté entre 86 à 93% pour François Hollande en 2012 et sont donc les premières victimes de la duplicité du personnage. NdCR.]

 

(L'homme aux deux visages) lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ?


 

Fin de la belle histoire de Manuel Valls


le-vrai-visage-de-manuel-vallsEn moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l’anonymat (5,6 % lors de primaire socialiste de 2011) à Matignon. L’histoire de Manuel Valls et le personnage public qu’il a construit constituent une espèce de bluff très réussi mais les meilleurs canulars ont une fin et c’est un livre édité par Emmanuel Ratier qui mettra un point final à la mystification.

Le mythe du pauvre petit Espagnol, arrivé en France avec ses parents fuyant les méchants franquistes, aura duré ce que durent les roses (socialistes) et un ouvrage de 120 pages de révélations explosives vient mettre fin à la belle histoire. Dans sa chaumière, Cosette peut sécher ses larmes et gageons qu’elle serrera même bientôt ses petits poings, furieuse d’avoir été à ce point grugée.

Issu de la plus haute bourgeoisie catalane par son père et d’une famille suisse enrichie dans le trafic de l’or par sa mère, Manuel Valls, fils d’un célèbre peintre catalan, nullement anti-franquiste, a grandi dans un milieu huppé, dans une maison située en face de l’île Saint-Louis. Ce qui lui a permis de fréquenter le gratin des beaux-arts mais aussi de la politique. Dès ses 18 ans, alors qu’il n’était même pas encore naturalisé français, il a passé un accord secret, appelé « pacte de Tolbiac », avec deux camarades au très brillant avenir : Stéphane Fouks, aujourd’hui pape des communicants socialistes et responsable du Conseil représentatif des institutions juives de France, et Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France et ponte de la sécurité urbaine. Son ascension doit beaucoup à ces deux hommes avec lesquels il est demeuré étroitement lié.

Il ne serait pas un socialiste comme les autres ? Le nouveau Premier ministre est l’incarnation même du nouveau Parti socialiste tendance Terra Nova : un apparatchik rompu aux jeux d’appareils, à la fois « boboïsé », social‑démocrate modéré en apparence mais surtout haineux vis‑à‑vis de ses adversaires politiques, libéral rallié au mondialisme, à l’européisme, au métissage et au multiculturalisme. Initié franc‑maçon très jeune, il est membre du club d’influence Le Siècle, mais aussi du groupe mondialiste de Bilderberg qui rassemble la fine fleur de la ploutocratie et du grand capitalisme international. Il est également un soutien sans faille d’Israël, pays avec lequel il s’est déclaré « éternellement lié ».

Il serait apprécié de la droite pour son image d’homme à poigne ? C’est d’autant plus curieux que son action en tant que ministre de l’Intérieur est catastrophique. Après une (très légère) baisse sous la présidence Sarkozy, la délinquance augmente à nouveau. Il a néanmoins été nettement plus efficace dans la répression de La Manif pour tous et du Printemps français depuis un an. Il déteste la droite de conviction, et a d’ailleurs profité de la mort accidentelle du gauchiste Clément Méric pour dissoudre plusieurs organisations nationalistes. Enfin, il a désigné Alain Soral et Dieudonné comme ennemis publics numéro un, les accusant d’antisémitisme.

Avec l’affaire Dieudonné, Manuel Valls a mis en place les principes d’une quasi‑dictature qui pourrait s’installer dans la durée. L’ancien maire d’Évry compte bien marquer la France de son empreinte et se verrait volontiers à l’Élysée en 2017.

 

Pour commander "Le vrai visage de Manuel Valls", cliquer ici

 

via http://arnauddebrienne.wordpress.com/2014/04/19/fin-de-la-belle-histoire-de-manuel-valls/

 

 

24 avril 2014

Manuel Valls face aux religions : 3 questions à Emmanuel Ratier

 

http://www.chretiente.info/medias/HLIC/ce5521acdcd972adabba226d4b46710d.jpgEmmanuel Ratier, qui publie la lettre Faits et documents deux fois par mois, sort le 25 avril une biographie explosive sur Manuel Valls, Le Vrai visage de Manuel Valls (120 pages très denses avec documents et photos). Il y parle évidemment de la répression anti-Manif pour tous, mais il rapporte aussi des éléments nouveaux et inédits. Des informations très gênantes pour Valls et c’est un euphémisme. Nous lui avons posé 3 questions :

 

1. Quelles relations Manuel Valls entretient-il avec la religion catholique et avec les représentants catholiques ? On raconte qu’il aurait pensé être prêtre, lorsqu’il vivait encore en Espagne. Est-ce une réalité ? Est-il plus proche d’un Vincent Peillon au laïcisme exacerbé ou d’un Nicolas Sarkozy et de sa laïcité dite positive ?

 

Emmanuel Ratier : Manuel Valls est issu d’une famille ultra-catholique sur plusieurs générations, engagée dans des mouvements catholiques. Son grand-père, qui a fondé le principal journal catholique conservateur de Catalogne, El Mati, avait un directeur de conscience. Le journal a été interdit dès la prise du pouvoir local par les Rouges. Ce qui n’empêche pas la soeur de Manuel Valls de déclarer, sans rire, que le quotidien a été interdit par Franco…

 

Le jour de l’insurrection communisto-trotsko-anarchiste, toute la famille a assisté à une messe privée à l’église San Juan d’Horta, le faubourg huppé de Barcelone. Après, les religieux ont confié à la famille Valls les ornements les plus précieux, les trésors de leur église, les hosties consacrées, etc. C’est le père de Manuel Valls qui a porté le ciboire alors qu’il n’avait que 12 ans. Toute la famille a failli être fusillée pour avoir caché ces trésors durant toute la guerre civile. Les hosties étaient dissimulées derrière un miroir. Chaque fois qu’il passait devant, chaque membre de la famille faisait une génuflexion. Manuel Valls tout comme sa soeur est baptisé. Il a été enfant de choeur, a servi la messe et a même failli devenir prêtre si l’on en croit sa soeur. Il s’est marié religieusement à Saint-Louis-en-l’isle et ses enfants sont baptisés. Ce n’est pas du tout ce qu’on appelle un « laicard » même s’il tente aujourd’hui de le faire croire.

 

2. Manuel Valls est-il toujours franc-maçon ? Les médias nous répètent qu’il a été initié mais qu’il ne serait plus membre.

 

E. R. : Je ne sais pas si Manuel Valls est toujours franc-maçon. Du moins il l’a été, a été initié très jeune au Grand Orient de France et l’un de ses deux meilleurs amis est Alain Bauer, qui est le parrain d’un de ses enfants. Outre d’être le chantre de la fausse sécurité (mettre des caméras au lieu d’arrêt les délinquants), Bauer a été le plus jeune Grand Maître du Grand Orient de France. Il a des réseaux dans tous les milieux qu’il a mis au service de Manuel Valls. Comme l’ a confié son autre très proche ami, Stéphane Fouks : » Avec Manuel au PS et Alain au GO, on tient la France pour trente ans. » (cité par Challenges, 3 avril 2014). »

 

3. Comment Manuel Valls considère-t-il l’islam ? Est-il prêt à financer par l’argent public la construction de mosquées ?

 

E. R : A propos de l’islam, Manuel Valls a considérablement varié, comme d’habitude, avec un double visage à la limite de la schizophrénie. Le Vrai visage de Manuel Valls cite ses propos en 2003 lors de débats télévisés, avec l’habile prédicateur Tariq Ramadan, où il se déclare favorable au financement par les municipalités et les collectivités locales. Il explique comment a été construite la mairie d’Evry : en allant cherche l’argent en Arabie saoudite. Il est difficile d’être plus clair. »

 

 

Source: http://www.chretiente.info/201404245710/manuel-valls-face-aux-religions-3-questions-a-emmanuel-ratier/

 

 

NdCR. Ne pas oublier non plus : Manuel Valls a appelé la gauche à "mener le combat contre les intégristes de l'ultradroite catholique" "pour défendre la laïcité" (sic) tout en affirmant en tant que ministre de l'Intérieur, et en portant la kippa lors de la "traditionnelle cérémonie des voeux à la communauté juive de France organisée à la grande synagogue de la Victoire à Paris", dimanche 23 septembre 2012, que "les Juifs de France peuvent porter avec fierté leur kippa"...

L'homme aux deux visages a assuré que "c'est la gauche qui a inventé la nation, en 1789". Et que la priorité était de "se battre contre Dieudonné" et la manifestation "Jour de Colère".

 

 

. Sécurité : les mauvais chiffres de Manuel Valls

. Manuel Valls l'arnaqueur s'en prend à nouveau à Dieudonné et à Alain Soral

. Le faux laïque Manuel Valls appelle la gauche à «mener le combat contre les intégristes de l'ultradroite catholique» «pour défendre la laïcité» !

Partager cet article
Repost0
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 21:55

Le complot maçonnique et notamment illuministe au XVIIIe siècle est encore nié aujourd'hui par certains sites catholiques, "nationalistes" ou "identitaires", de plus en plus isolés il est vrai, mais par ailleurs largement sponsorisés et médiatisés par les médias du sytème..., et qui comme par hasard appellent tous à voter.

Le complot est un sujet largement interdit qui ne laisse jamais indemne celui qui l'aborde afin d'avertir sur l'extrême dangerosité du projet illuministe pour la société, les pays et l'état du monde, lui mérite d'abord les épithètes infamantes maintenant bien connues en forme d'inversion accusatoire..., de "paranoïaque", "cerveau malade", "complotiste", "antisémite", etc. Puis l'exclusion, le bannissement et pour certains une condamnation à mort médiatique... Mais la vérité finissant toujours par passer, ce procédé ignoble est dorénavant largement connu sur l'internet dissident et résistant et vaut à celui qui en est victime d'être justement héroïsé dans les milieux populaires. Les énergies se fédèrent autrement, l'information et la liberté d'expression passe quand même !

Bravo à Medias-Presse.Info qui aborde ce sujet par un article présentant le livre d'Arnaud de la Croix, "Les Illuminati. La réalité derrière le mythe".

Nous renvoyons certains termes vers des liens de ChristRoi.over-blog ou sur Christ-roi.net    

 

Illuminati…

 

 

Les Illuminatis ? Cette secte née en Bavière au dix-huitième siècle continue d’intriguer.

Un nouveau livre y est consacré. En voici quelques extraits afin de commencer à aborder le sujet.

[EXTRAITS] Leur symbole

« Lorsqu’ils (les novices) accèdent enfin au premier grade de l’Ordre, ils prennent le nom de Minervaux, autrement dit de disciples de Minerve, déesse romaine de la guerre mais aussi de la sagesse. L’animal symbolique qui l’accompagne est le hibou ou la chouette, réputé voir dans l’obscurité. C’est traditionnellement l’animal totémique des philosophes (ou « amis de la sagesse ») et les Illuminati l’adoptent pour emblème, symbole de la lumière balayant les ténèbres, que l’on trouve représenté sur nombre de bijoux de l’Ordre. »

Nom de guerre : Spartacus

« Dans l’esprit de cet homme de vingt-huit ans, le recrutement des membres devra obéir à des critères d’une grande exigence, tandis que leurs travaux devront atteindre des sommets de rigueur en matière philosophique et scientifique. Enfin, la société visera à améliorer concrètement le sort de l’humanité, fût-ce au prix d’une lenteur titanesque. [...] Weishaupt recrute, pour commencer, ses étudiants les plus doués et les plus ouverts aux idées nouvelles. Le 1er mai 1776, les fondateurs se réunissent, à l’instigation de Weis-haupt… dans sa propre chambre. Ils sont cinq en tout et pour tout : lui-même et quatre de ses étudiants. Ils adoptent l’appellation d’Illuminatenorden ou Ordre des Illuminés, soit, en latin, Illuminati. La lumière (Licht) [...] évoque également l’Aufklärung, l’éclaircissement, mot d’ordre du mouvement d’idées qui, à l’époque, commence à remuer les consciences les plus éveillées. L’Europe des Lumières se lève, et Weishaupt [...] se situe résolument dans ce courant d’avant-garde, auquel le clergé local, sentant son pouvoir mis en danger, va s’opposer de toutes ses forces et par tous les moyens, à commencer par la censure intellectuelle. C’est également la raison pour laquelle Weishaupt souhaite recruter les membres de son Ordre avec la plus grande prudence : la moindre indiscrétion mettrait en danger non seulement la société qu’il vient de créer, mais aussi sa propre carrière d’enseignant en droit canonique, déjà en butte à différentes vexations parce qu’il n’appartient pas au parti dominant et que son enseignement est jugé subversif. Ce climat particulier explique également en partie la raison pour laquelle les cinq membres fondateurs s’attribuent, comme le feront les affiliés à venir, un « nom de guerre ». Weishaupt, dans la société des Illuminés, s’appelle désormais Spartacus. Un patronyme qui en dit long, puisqu’il est emprunté au chef de la révolte des esclaves qui, entre 73 et 71 avant Jésus-Christ, fit trembler Rome.

Très vite, l’Ordre tente de s’agréger des jeunes gens au profil intéressant, susceptibles d’occuper des fonctions officielles dans un proche avenir, ou des rejetons de la noblesse disposant de moyens importants, utiles au développement de l’organisation. Cependant, en 1778, deux ans après sa fondation, la société ne compte encore que dix-neuf membres. Ceci est probablement dû, en grande partie, à la longue période d’observation, ou de surveillance, à laquelle sont astreints les « novices » avant d’être effectivement intégrés dans l’Ordre… Ajoutons que le procédé doit sans doute également beaucoup à une dérive un peu paranoïaque de l’esprit de Weishaupt, régulièrement obsédé par l’espionnite. [...] Mais le développement de l’Ordre patine. »

Le plan : infiltrer la franc-maçonnerie

« Knigge (franc-maçon) souhaite réformer la maçonnerie et le marquis de Constanzo (un Illuminati) réussit à lui faire croire que la société secrète idéale qu’il a en tête, disposant de connaissances supérieures et œuvrant concrètement à l’amélioration du genre humain et de la société des humains, existe déjà… Cet Ordre, ancien et secret entre tous, s’appelle l’Ordre des Illuminati. Knigge, qui caresse le projet de construire un homme neuf et un monde nouveau, loin des barrières sociales, des frontières politiques et des préjugés religieux, se laisse facilement séduire. Pour lui comme pour Weishaupt et son Aréopage, le premier pas dans cette direction consiste à « s’emparer complètement de la maçonnerie ». Knigge a alors une idée brillante : [...] il faut adapter l’Ordre à celui des francs-maçons, afin « d’arriver à diriger la franc-maçonnerie vers notre but sublime et la mettre sous notre direction ». Concrètement, il s’agira d’intégrer, dans le cursus des Illuminés jugés dignes de parvenir aux plus hauts grades de l’Ordre, certains grades de la maçonnerie elle-même. Par son entremise, lui qui est remarquablement bien introduit dans les milieux maçonniques et ceux de la Stricte Observance templière, des recrues nombreuses et souvent de qualité vont rejoindre l’Ordre. [...] Les dizaines de nouveaux membres attirés dans les rangs des Illuminati par Knigge vont à leur tour en recruter de nombreux autres, aux noms parfois prestigieux. Si bien que dès 1782, la société compte plusieurs centaines d’initiés, non seulement en Allemagne, mais déjà en Autriche et bientôt en Suisse, puis au Tyrol…

En novembre 1781, le rituel d’initiation au grade d’Illuminatus Major (ou Grand Illuminé) est rédigé. Le baron revoit également ceux des grades inférieurs, puis entreprend [...] un travail considérable de réorganisation de l’ensemble du Système. Le Système, réformé, amélioré (verbessert), compte à présent douze niveaux successifs, répartis en trois « classes », et agrège pour partie certains grades de la franc-maçonnerie, ce qui doit permettre aux Illuminés [...] d’investir en profondeur le réseau maçonnique.

Ce n’est qu’au dernier stade, celui des Grands Mystères, que sont dévoilés aux membres parvenus jusque-là les secrets ultimes de l’Ordre : le rationalisme intégral au plan philosophique, l’égalitarisme au plan social [...]. Aux membres ayant accédé aux premiers grades, il est par contre bien spécifié que rien, dans la société secrète, ne va à l’encontre de l’honneur, de la religion ou de l’Etat. [...]. Ainsi, il devient graduellement clair pour l’adepte qu’il ne s’agit pas uniquement de travailler à son perfectionnement personnel, mais aussi de peser sur le « gouvernement ». »

Illuminatis-Order-affiche-mpi

Leur stratégie inspire d’autres activistes… jusqu’à Bruxelles

« La plus importante et la plus secrète des organisations mises sur pied par Buonarroti (révolutionnaire, proche de Robespierre) se nomme Le Monde, fondée à Bruxelles en 1828 ou 1829. La structure de la société rappelle fortement celle des Illuminés de Bavière : elle est étagée en plusieurs grades, sur le mode pyramidal, et seul le petit nombre d’initiés formant le grade suprême la contrôlent et la dirigent, tout en restant inconnus des membres des grades inférieurs. [...]. La Révolution belge de 1830 [...] bénéficie du soutien de cette société secrète. [...] Il est en tout cas avéré que fréquentent de très près Buonarroti, à l’époque et à Bruxelles : Louis De Potter, Félix Delhasse (alias Babeuf !), Alexandre Delhasse, Lucien Jottrand ainsi que différents proscrits français de premier plan, exilés à Bruxelles sous la Restauration, tels Sieyès, Barère, le peintre David (révolutionnaire qui s’était rallié à Napoléon), Cambon, le baron Chazal, Cambacérès (qui dirigea la maçonnerie française sous l’Empire)…

Dans une note rédigée à Bruxelles, il dévoile sa stratégie, en tous points semblable à celle de Weishaupt : « Dans le secret réside une grande part de notre force. Aussi faut-il toujours nous couvrir par le nom d’une autre société. Les loges des francs-maçons sont le voile le plus commode pour dissimuler nos buts les plus élevés, parce que le monde est déjà habitué à n’attendre d’elles rien de grand et qui attire l’attention [...]. Les grades (maçonniques) sont un moyen de conserver les vrais secrets dans les cercles qui dirigent l’action, les buts finaux de la société n’étant connus que de ses hauts dignitaires, et même seulement de son chef [...]. Tout l’édifice rituel a pour fins de dérouter et de décourager les intrusions indiscrètes ou malveillantes. Au contraire, on peut attirer par la confiance dans un aspect mystérieux et protecteur. »

Skull & Bones : l’antichambre du pouvoir

« Le rituel [...] s’apparente, à la fin du XIXe siècle, aux rituels maçonniques d’initiation, en particulier au grade de maître. L’impétrant est invité à ne pas porter sur lui de métal – les Skullboniens ignorent pourquoi, mais les francs-maçons savent bien que le futur initié doit, pour entrer en loge, se débarrasser de ses « métaux » (argent, montre…), c’est-à-dire, symboliquement, des préoccupations qui sont les siennes dans le monde « profane » [...]. On lui passe un nœud coulant autour du cou – reliquat de l’initiation maçonnique traditionnelle. Puis il subit un simulacre d’exécution par la guillotine. Il est alors jeté dans un cercueil, lequel est ensuite bruyamment frappé à coups de marteau, ceci afin que l’initié soit « ramené à la vie ».

Un « alias » ou nom d’Ordre, comme dans la Stricte Observance templière ou chez les Illuminés de Bavière, est attribué à l’entrant, emprunté aux domaines historique, biblique, littéraire… ou à une mythologie propre à l’Ordre (liée aux supposés exploits sexuels du candidat ou encore à sa taille). Un système de datation et d’horaire particulier vient encore insister sur la coupure avec le monde extérieur : l’heure est l’heure légale moins cinq minutes, l’année est celle de l’ère chrétienne moins 1802.

L’Ordre [...] exige également de ses membres une confession orale circonstanciée, dont une étape consiste à dévoiler aux autres sa vie aux plans sentimental et sexuel. Voilà qui, d’une certaine façon, rappelle le Quibus licet ou « permis », confession écrite que l’Ordre des Illuminés réclamait également de ses novices (en franc-maçonnerie, l’usage est de rédiger un « testament philosophique » préliminaire à l’initiation, mais il s’agit bien d’un testament au plan des idées, non d’une confession existentielle).

L’idée d’amélioration de la personnalité est centrale chez les Skullboniens, de même que chez les Illuminés. Entre eux, les membres se nomment « chevaliers d’Eulogie », du nom supposé de la déesse grecque de l’éloquence, et « chapitre 322 », l’orateur et homme d’Etat grec Démosthène étant mort en 322 avant Jésus-Christ. »

illuminati-arnaud-de-la-croix-mpi

Les Illuminati. La réalité derrière le mythe, par Arnaud de la Croix, Racine, 163 p.

Source: http://medias-presse.info/illuminati/9074

 

 

. Illuminés de Bavière : l'illuminisme au XVIIIe siècle

. Jean-Paul II a condamné l'illuminisme

. Le long travail de corruption des moeurs

Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 10:54

Au moment où différentes entreprises totalitaires sont réalisées pour imposer le "mariage" gay, corrompre jusqu'aux âmes de nos enfants dès la Maternelle ("théorie du genre", "éducation sexuelle"), nous republions un article capital que nous avions publié le 3 août 2008 et le 21 juillet 2010. Cet article met bien en exergue le rôle joué dans l'ombre par des lobbies souterrains, oeuvrant par-delà les générations et les années, à la corruption des moeurs depuis le XIXe siècle... dans un but unique, le contrôle et la domination de la population.

À l'école, ce long travail de sape de l'édifice social se mène par exemple via les techniques constructivistes  (l'enfant qui construit son propre savoir...), une école qui "ne fabrique plus des citoyens, plus des hommes libres, mais des incultes qui seront dépendants des discours les plus idiots" (Natacha Polony), un "citoyen athée, illettré, Lgbt" (Farida Belghoul)... Bref un animal qui n'obéirait plus qu'à ses pulsions primaires, un individu plus facilement manipulable et contrôlable.

 

 

Jean-Ousset--Pour-qu-Il-regne.jpg

« Corruption morale caractéristique, peut-on dire, et, par certains, proposée systématiquement, comme le prouvent tels documents communiqués par le Vatican à Crétineau-Joly qui les publia à la demande de Grégoire XVI et de Pie IX.

 

"Mgr Delassus (La conjuration antichrétienne, p. 325) : Sur la fin de son pontificat, le pape Grégoire XVI, effrayé du redoublement d'activité qu'il remarquait dans les sociétés secrètes, voulut, peu de jours avant sa mort, les dévoiler à toute l'Europe. Pour cela, il jeta les yeux sur Crétineau-Joly. Le 20 mai 1846, il lui fit écrire par le cardinal Lambruschini de venir à Rome. Il lui fit remettre, pour ce travail, par le cardinal Bernetti, ancien secrétaire d'Etat, les documents en sa possession, et il l'accrédita au près des cours de Vienne et de Naples pour qu'il obtînt d'elles communication d'autres documents déposés dans leurs archives secrètes."

 

Mille pressions s'exercèrent aussitôt sur Crétineau-Joly pour le contraindre au silence. Pie IX lui-même, effrayé par les dangers que courait l'historien, le lui conseilla. Ce n'est qu'en 1849, pendant que le Pape était à Gaëtte, que le cardinal Fornari, nonce à Paris, engagea l'historien à reprendre son travail. Après bien des vicissitudes, la plupart des documents virent le jour dans "L'Histoire du Sonderbund" et dans "L'Eglise Romaine en face de la Révolution".

 

Dans le deuxième volume de son ouvrage "L'Eglise Romaine en face de la révolution", Crétineau-Joly publie une autre lettre d'un membre de la Haute vente (Vindice à Nubius - deux pseudonymes -, de Castellemare, le 9 août 1838) :

 

"Le catholicisme, y peut-on lire, n'a pas plus peur d'un stylet bien acéré que les monarchies ; mais ces deux bases de l'ordre social peuvent crouler sous la CORRUPTION : ne nous lassons donc jamais de corrompre. Tertullien disait avec raison que le sang des martyrs enfantait des chrétiens ; ne faisons donc pas des martyrs, mais popularisons le vice dans les multitudes. Qu'elles le respirent par les cinq sens, qu'elles le boivent, qu'elles s'en saturent [...] Faites des coeurs vicieux et vous n'aurez plus de catholiques.

 

C'est la CORRUPTION en grand que nous avons entreprise [...] la corruption qui doit nous conduire à mettre un jour l'Eglise au tombeau. J'entendais dernièrement un de nos amis rire d'une manière philosophique de nos projets et nous dire:

 

Pour abattre le catholicisme, il faut commencer par supprimer la femme. Mais, puisque nous ne pouvons supprimer la femme, corrompons-la avec l'Eglise. Corruptio optimi pessima. [...] Le meilleur poignard pour l'Eglise, c'est la corruption." »

 

(Source : Jean Ousset, Pour qu'Il règne, DMM, Niort 1998, p. 147-148).

 

 

« Corruption de la femme, vient-il d'être dit. Or, ne pouvait-on lire dans le journal "L'Emeute" de Lyon (du 7-12-1883) : "Il est temps de renforcer nos bataillons avec tous les éléments qui épouseront nos haines… Les filles seront de puissants auxiliaires; elles iront chercher les fils de famille jusque dans le giron de leur mère pour les pousser au vice, au crime même…; elles se feront les servantes des filles des bourgeois pour pouvoir leur inculquer les passions honteuses. Telle pourra être l'œuvre des femmes attachées à la Révolution".

 

Le premier auteur de la loi qui a créé les lycées de filles, Camille Sée, a déclaré que l'œuvre de déchristianisation de la France n'obtiendrait son plein succès que lorsque toutes les femmes auraient reçu l'éducation laïque. "Tant que l'éducation des femmes, a-t-il dit dans son rapport à la Chambre en 1880, finira avec l'instruction primaire, il sera presque impossible de vaincre les préjugés, la superstition, la routine" (entendons : les traditions catholiques, le dogme, la morale.)

 

En janvier 1906, le renégat Charbonnel eut un entretien avec le ministre de l'Instruction Publique, le franc-maçon Bienvenu Martin. "La Raison" en rendit compte: "Je voyage beaucoup, dit le ministre, pour une cause que j'ai profondément à cœur, l'éducation des jeunes filles. Je suis allé inaugurer nombre de lycées et de collèges à leur usage. Nous arracherons la femme au couvent et à l'Eglise. L'homme fait la loi, la femme fait les mœurs. …

 

Or ici l'initiative a été prise par les loges. Le 6 septembre 1900, le Convent du Grand-Orient de France renvoya "à l'étude des loges la recherche des moyens les plus efficaces pour rétablir l'influence des idées maçonniques sur les femmes, tenter de les arracher à l'influence des prêtres et créer telles institutions aptes à atteindre ce but." (Compte-rendu du Convent de 1900, p. 166.)

 

"Pour tuer l'Eglise, il n'y a qu'à prendre l'enfant et à corrompre la femme" (Heine.)

 

"Celui qui tient la femme tient tout, d'abord parce qu'il tient l'enfant, ensuite parce qu'il tient le mari" (Jules Ferry) [le fameux promoteur de l'école laïque et obligatoire, et de la république colonisatrice "au nom des droits de l'homme" et du "devoir de civiliser les races inférieures"...]

 

"Les communistes désirent que la femme se libère le plus tôt possible de son foyer, qu'elle ne subisse la maternité que d'une façon consciente et raisonnée" (P. Semard, L'Humanité du 8.11.1924).

 

Au Congrès maçonnico-féministe de 1900, on put entendre : "Nous voulons l'union libre dans l'amour jeune et sain. Le mariage pourra être supprimé sans inconvénient. Liberté absolue de l'avortement... etc."

 

"Il faut détruire (dans la femme) le sentiment instinctif et égoïste de l'amour maternel... La femme n'est qu'une chienne, une femelle, si elle aime des enfants" (Congrès communiste du 16.11.1922). - Voir aussi La femme et l'enfant dans la Franc-maçonnerie, par M. de la Rive, 1895.

 

 

Les fascicules des 1er et 16 avril 1909 de la Réforme sociale publièrent un mémoire de M. Pierret, intitulé "L'oeuvre de la dépopulation en France", dans lequel il était établi d'une façon péremptoire que le mouvement néomalthusien était voulu par la Maçonnerie : "M. Pierret prouve... que sous le haut patronnage de celle-ci, avec le concours avoué des personnages les plus éminents du parti maçonnique, des associations se sont fondées qui tendent à ce but. Le frère Robin y est encadré par tout un groupe de politiciens dont les noms sont tristement connus : Aulard, Henry, Berenger, Seailles, Lucipia, Merlon, Fernand Gregh, Trouillot, Jaurès, etc. Et M. Pierret explique comment il prit contact avec ce mouvement dans une réunion de 'Jeunesse laïque' présidée par M. Havet, de l'Institut, et dont les principaux orateurs n'étaient rien moins que M. Anatole France, de l'Académie française, M. le député Sembat, et le non moins député Ferdinand Buisson, qui a présidé longtemps aux destinées de notre enseignement officiel" (fascicules des 1er et 16 avril 1909 de la Réforme sociale, p. 394, 395)

 

 

Qu'il s'agisse de l'apologie de l'union libre, de l'introduction et du développement du néo-malthusianisme (dépopulation, avortement), du développement des modes immodestes, de l'envahissement de la littérature pornographique, de la prétendue "éducation sexuelle", etc., on sait quelle fut l'action déterminante sinon la complicité des Loges. Oeuvre systématique et continue de corruption morale. De l'idéal proposé par Helvetius à l'ouvrage réédité par Léon Blum au moment où, en une heure typiquement révolutionnaire, il était le chef du gouvernement français, il est impossible de ne pas constater une volonté de corruption vraiment trop stable pour qu'on ne la puisse dire 'essentielle' à la Révolution."

 


(Source: Jean Ousset, Pour qu'Il règne, DMM, Niort 1998, p. 149-151.)

 

 

. Le scandale de la théorie du genre : les "travaux" d'Alfred Kinsey et la Fondation Rockefeller

Partager cet article
Repost0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 12:47

Le 5 janvier dernier nous avions vu ce qu'il fallait penser de la soit-disant "déclaration officielle des lobbys à l'Assemblée nationale" : un "enfumage"

Le site "Résistance 2017" pour l'élection présidentielle 2017 a publié hier un article intéressant réclamant la "déclaration d'appartenance à la franc-maçonnerie pour les fonctionnaires", la transparence politique et socio-profesionnelle étant une exigence sans laquelle il n'y a effectivement pas de "démocratie"...
En réalité il s'agit d'établir une charte de transparence et d'exiger des lobbys maçonniques, qu'ils viennent à la lumière, se déclarent comme les autres... à l'Assemblée "nationale" pour les ministres et les députés, dans un registre national pour les fonctionnaires.

Nous nous distançons seulement sur le passage concernant Nicolas Sarkozy qui, s'il a été attaqué violemment par le "Grand Orient de France" - loge maçonnique la plus anticléricale - pour ses discours de 2007-2008 sur la "laïcité positive" défendant "les racines chrétiennes de la France" et "de l'Europe", ou sur le rôle du curé dans la morale par rapport au professeur (Cf. "L'Unsa-Education charge Nicolas Sarkozy sur la laïcité positive"; Une première lézarde dans l'édifice maçonnique de construction de la société en dehors du Christ; Intervention de Nicolas Sarkozy à l'ambassade de France près le Saint-Siège; Visite de Sarkozy au Vatican : premières réactions; Sarkozy au Vatican, le Grand Orient pas content), président de la dette, Nicolas Sarkozy fait lui aussi partie de l'Oligarchie globalisée, et a bénéficié des réseaux souterrains, sans quoi il n'aurait jamais pu être "élu" président.

 

 

Déclaration d’appartenance à la Franc Maçonnerie pour les fonctionnaires

 

Les journaux ont largement étalé sur la place publique l’appartenance à la franc-maçonnerie – et tout particulièrement au Grand Orient de France -, de bon nombre de nos ministres actuels. Cependant, il ne s’agit que de la toute petite pointe de l’iceberg. Les ministres seuls ne peuvent manipuler le pouvoir et l’opinion sans le soutien actif de milliers de fonctionnaires initiés.

 

C’est là que se trouve le cœur du système franc-maçon :

 

- La police, à partir d’un certain rang, est totalement infiltrée,

 

- La magistrature ne vit que de cette appartenance,

 

- Bercy est un nid de frères,

 

- La plupart des Régions sont tenues par des affairistes maçons,

 

- Les hauts gradés de l’Armée en font partie.

 

Il est souvent plus simple de trouver les hauts responsables qui ne font pas partie de la franc-maçonnerie plutôt que ceux qui y sont !

 

Le Grand Orient de France (GODF), obédience de gauche, est tout particulièrement bien représenté aujourd’hui. Il a couvert – ou fomenté – tous les scandales de l’ère Mitterrand et ses pratiques occultes sont encore à l’œuvre aujourd’hui. Sarko n’aurait pas pu être écouté depuis plus d’un an sans son aide.

 

Le moteur existentiel du GODF a toujours été – et reste encore – l’anticléricalisme. L’Eglise Catholique, même affaiblie, reste une menace pour le GODF car elle promeut une vision bienveillante du monde : les pauvres et les faibles doivent être protégés, les riches et les puissants doivent pouvoir agir pour le bien-être de tous. On est loin de la vision machiavélique de la franc-maçonnerie.

 

Une philosophie humaniste a un temps prévalu parmi les frères mais l’affairisme, le goût de l’argent et la recherche du pouvoir ont depuis longtemps pris le dessus.

 

On se demande pourquoi les « affaires de gauche » sont étouffées, à l’exception de quelques-unes comme celles concernant DSK ou Cahuzac qui sont vraiment trop difficiles à défendre et qui de plus ne sont pas vraiment de gauche…

 

On comprend en fait très facilement la méthode d’autoprotection des maçons en étudiant le rituel d’initiation des nouveaux arrivants, confirmé et renforcé lors du passage de chaque échelon.

 

Voici le texte prononcé lors de l’intronisation : « je jure sur le glaive, symbole de l’honneur, de garder tous les secrets qui me sont conférés par cette Respectable Loge, ainsi que tout ce que j’y aurai vu faire et entendu dire, de n’en jamais rien écrire sans en avoir reçu la permission. Je promets d’aider mes frères et de les secourir selon mes facultés. Je promets en outre de me conformer aux statuts généraux de la Franc-Maçonnerie et aux règlements particuliers de cette Respectable Loge et je préférerais avoir la gorge tranchée plutôt que de me rendre coupable de trahison en révélant les secrets de l’Ordre ».

 

C’est, à peu de choses près, le serment de la Mafia Sicilienne…

 

Et l’aide aux frères est intangible, créant des chaînes de solidarité pratiquement impossibles à rompre. Lorsqu’un justiciable maçon est en face d’un policier maçon, d’un procureur maçon ou d’un juge maçon, l’entraide maçonnique permet de s’absoudre des règles du système. Les problèmes sont souvent résolus entre frères et les procédures sont raccourcies.

 

Dans les cas extrêmes, un maçon peut faire le signe de détresse ultime, en posant les mains sur la tête et en prononçant AMLEDLV (à moi les enfants de la veuve). Tout maçon présent lui doit alors un soutient immédiat.

 

Le système maçonnique influe sur les décisions de justice mais également sur les promotions, sur l’attribution des légions d’honneur, sur la délivrance d’un permis de construire ou d’un marché difficile, sur l’approbation d’un prêt, sur la décision de faillite amicale d’un concurrent, sur les arrangements entre avocats, sur l’obtention de subventions bidon, sur le détournement d’un héritage,…

 

Un franc-maçon ne dira jamais rien pouvant impacter négativement un frère. Voyez les prestations récentes du tandem Taubira-Vals.

 

Le système de chasse à l’homme mis en place sur Sarkozy doit beaucoup au GODF mais aucun maçon n’avouera jamais rien.

 

Pour assainir ce système quasi-mafieux, il faut commencer par la transparence. Les fonctionnaires, les élus et les ministres devraient révéler toute appartenance à une loge maçonnique. Certains frères, plus intègres que d’autres, ont avancé cette mesure mais il est probable que la décision sera repoussée par tous ceux, nombreux, qui profitent du système.

 

 

Source : http://www.resistance2017.net/?p=877

 

 

 

. Suisse : Le parlement du Valais envisage d'obliger les francs-maçons à se déclarer devant lui

. L'enfumage de la déclaration officielle des lobbys à l'Assemblée nationale

. Le projet de loi sur la "transparence de la vie politique" voté : la transparence s'assombrit

Partager cet article
Repost0
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 09:15

Sur ce blog, nous préconisons l'abstention (Voir "  ici"; ou "") et la solution à la Russe pour tous pour nous libérer. La jeunesse applique déjà la solution à la russe...

La coquille se vide inexorablement... L'occupant s'inquiète... et fait un appel désespéré "au vote" !

Il y a quelques jours, le 26 mars, le Grand Orient publiait un communiqué alarmiste indiquant que le front national (pas nommé mais rebaptisé "parti de l'amertume et de la désillusion") était "devenu le parti majoritaire de France, que celui-ci ait pris la voie de l'abstention ou de la protestation". Sortez les mouchoirs !

Hier 4 avril, un "communiqué commun" de la "Direction de la Fédération Française du Droit Humain", "suffisamment rare pour être souligné", portant la signature de 5 obédiences, associe la "Grande Loge de France" et le "Grand Orient de France", selon blogs.lexpress.fr :

 

 

http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/wp-content/blogs.dir/693/files/2014/04/5-Ob-c.-labstention.jpg

 

5 obédiences contre l’abstention européenne

 

Source: http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2014/04/04/5-obediences-contre-labstention-europeenne/

 

L’événement est suffisamment rare pour être souligné. Des obédiences sortent de leur isolement pour signer un communiqué commun sur la question sensible de l’abstention aux élections et la montée des extrémismes.

 

Ces obédiences entendent lutter contre l’abstention après sa poussée aux dernières élections municipales. « Si voter est un Droit, c’est aussi un Devoir Civique. » La conclusion est ferme.

 

Trois arguments principaux sont mis en avant : l’abstention favorise les extrémismes, l’abstention bloque le progrès, l’abstention favorise la régression.

 

Le premier argument est le plus audacieux. Les obédiences signataires redoutent une « abstention record ou un vote de protestation en faveur des candidats représentants des mouvements ou partis extrémistes, populistes, europhobes voire racistes, antisémites, homophobes« . La charge est forte contre l’extrémisme politique. Le FN est naturellement visé. Les « europhobes » de l’extrême-gauche aussi. Mais également Christine Boutin, qui vient de déclarer que l’homosexualité est une abomination… ce qui a conduit l’UMP a protester vigoureusement.

 

Le communiqué, qui m’a été transmis ce 4 avril par la Direction de la Fédération Française du Droit Humain, porte également la signature de la Grande Loge Féminine de France, la Grande Loge de France, le Grand Orient de France, la Grande Loge Mixte de France, la Grande Loge Féminine de Memphis Misraim. Sauf que le Grand Maître de la GLDF, Marc Henry, sollicité par mes soins, m’indique le Conseil Fédéral n’a pas encore validé le communiqué (il devait le faire le WE prochain). De son côté, Michel Meley, président de la FFDH, me le confirme, en m’expliquant qu’il a dû diffuser dès maintenant le communiqué qui ne devait être publié que le 5 mai, car Gadlu.info l’a rendu public (une autre obédience l’a diffusé un peu trop vite). Si cette précipitation ne contrarie pas le Conseil Fédéral de la GLDF, sa signature aura du poids, car il n’est pas fréquent du tout de la voir associée avec le GODF, la FFDH et la GLFF.


 

Réponses aux arguments maçonniques avancés :

 

 

«la démocratie, la laïcité »

 

 À l'élection aux Etats généraux de 1789, le système était plus démocratique qu'après . La "laïcité", c'est une invention chrértienne. Qu’est-ce que la laïcité authentique ? C’est quand l’État ne s’arroge pas le monopole d’une croyance qu’il impose à tous – autrement dit, quand il se limite à exercer ses fonctions régaliennes (justice, défense, monnaie). Qu’on le veuille ou non, ce principe a été énoncé pour la première fois par Jésus quand il a déclaré : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. » (Matthieu 22, 21). Mais si la laïcité est fondamentalement d’inspiration chrétienne – et elle a poussé sur ce terreau –, elle concerne plus largement tout citoyen épris de liberté. Qu'il serait salutaire de se réapproprier ce concept jusque-là confisqué par les fanatiques d’une religion politique, et de veiller à sa stricte application !

 


"Il est temps que les catholiques se réveillent : on n'a pas séparé l'Eglise de l'Etat, à la Révolution française on a soumis l'Eglise à l'Etat... Avant la Révolution l'Eglise était autonome. Par le biais de la dîme qu'elle percevait et dont elle restituait les bénéfices en terme de tous les services qu'elle rendait à la population, elle était indépendante de l'Etat. À la Révolution française on a fait la Constitution civile du Clergé : on a soumis l'Eglise à l'Etat. Donc on n'a pas séparé les pouvoirs (temporel et spirituel), on a lié les pouvoirs à la Révolution, on a fait l'inverse.

 

Comme il y a eu la guerre civile (la Guerre de Vendée, il y a eu des soulèvements partout) Napoléon a dit on va arrêté le truc (la déchristianisation forcenée, le calendrier révolutionnaire, le decadi, le génocide en Vendée) on va faire un Concordat, c'est-à-dire qu'il est allé chercher le pape, on lui a mis un fusil sur la tempe et on lui a dit vous allez signer là. On ne vous rendra pas tout ce qu'on vous a volé, mais en échange on vous laisse l'éducation. Et pour le reste, toute l'Eglise est soumise à l'Etat : le choix des prélats, la rémunération des prêtres, c'est l'Etat qui s'en charge. Ce n'était pas comme ça avant ! Donc avant la Révolution française il y a séparation de l'Eglise et de l'Etat et après la Révolution française il y a soumission de l'Eglise à l'Etat ! Et en 1905 on arrive et on dit 'on va venir à bout de siècles et de siècles de domination de l'Eglise' ! Mais de rien du tout... D'un siècle de Concordat obtenu par la violence... Il faut le dire. Debout les cathos ! Cessez de vous laisser embrouiller !" (Marion Sigaut: "Il est temps que les cathos se réveillent")

 

«la liberté, l'égalité »

 

La monarchie française a inventé la liberté et l'égalité. Ces concepts sont les nôtres. Ne nous les laissons plus voler, exigeons-les immédiatement. Fin du deux poids deux mesures !

 

« Si voter est un Droit, c’est aussi un Devoir Civique. »

 

L'abstention est "une affirmation et une protestation éclatante" (Comte de Chambord).

Ou avec une NKM (prise à son propre jeu aux municipales) : "Ce n’est pas un refus de choisir, mais une abstention militante et engagée"...

 


« l’abstention bloque le progrès, l’abstention favorise la régression. »

 

L'abstention bloque surtout le progrès maçonnique qui conduit la société et le monde dans l'état d'inégalités jamais atteint dans lequel il est à présent, l'abstention favorise la libération.

 

En réalité, tout semble indiquer que cette charge maçonnique unanime contre le Front national et l'abstention cache une volonté sous-jacente de diaboliser un parti afin de donner au peuple l'illusion d'un exutoire au moment du vote. Cette unanimité maçonnique trahit la fébrilité de la Secte sur ce point crucial de l'abstention, mais aussi une manière de pousser au vote Front national... Si le Front national n'existait pas, l'Oligarchie l'aurait inventé !

 

 

. Adrien Abauzit : Décodons la matrice sur la Libre Antenne de MetaTV

. La Mutinerie - Entretien avec Etienne Chouard (complet)

Partager cet article
Repost0
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 07:51

Toute l'Oligarchie cachée se met en branle. Face à l'abstention ou la protestation, "Union sacrée"..., la "Patrie est en danger"...

Un communiqué du Grand Orient du 26 mars 2014 indique que le Front national est "devenu le parti majoritaire de France, que celui-ci ait pris la voie de l'abstention ou de la protestation".


Franc-maçonnerie contre Front National : le Grand Orient au secours de la république

 

http://medias-presse.info/wp-content/uploads/2014/03/GODF-vs-FN-mpi.jpg

 

 

Le Grand Orient de France (GODF), obédience maçonnique la plus présente dans l’hexagone, a adressé un communiqué à toutes ses loges (un peu plus de 1.200 étalées sur tout le territoire) afin de les mobiliser pour le second tour dans l’objectif de faire barrage au Front National.

Prudemment, le parti visé n’est pas nommé mais il ne fait aucun doute que ce que Daniel Keller, « grand maître » du GODF appelle « le parti de l’amertume et de la désillusion » est bien le FN.

Encore que cela traduit une incapacité des frères « trois points » à comprendre que le résultat du premier tour des municipales indique plutôt que c’est le PS qui rend les Français amers et que c’est sa politique qui entraine les électeurs dans la désillusion, y compris parmi les sympathisants traditionnels de la gauche.

Et voilà les forces occultes appelées à s’engager pour influencer les Français en faveur d’un vote « citoyen et républicain responsable ». Pourtant, malgré tous leurs réseaux souterrains tentaculaires, les adeptes des sociétés secrètes auront bien du mal à calmer la colère des Français.

 

Source: http://medias-presse.info/franc-maconnerie-contre-front-national-le-grand-orient-au-secours-de-la-republique/8115

 

 

 

Le Front national est "devenu le parti majoritaire de France, que celui-ci ait pris la voie de l'abstention ou de la protestation". Dans cette phrase et ce communiqué, la franc-maçonnerie reconnait deux choses :


(1) L'abstention est un vivier de voix pour le Front national. Tout ce que la France possède de rebelles et de protestants authentiques contre le système globalisé et déshumanisé se trouvent dans l'abstention, "parti majoritaire de France". Et le Front national, nommé "parti de l'amertume et de la désillusion" (par une franc-maçonnerie qui, incapable de se remettre en question, inverse l'accusation), est le parti qui naturellement représente le mieux les abstentionnistes, qui précisément (de droite comme de gauche) se sont rendus compte de l'illusion de la démocratie dite "représentative", et sont donc effectivement, en ce sens, désillusionnés.


(2) L'abstention, tout ce que nous appelons "la solution à la Russe pour tous" (voir les solutions ici, ou ici) pour ne plus laisser sur place qu'une coquille vide qui fera s'effondrer l'édifice maçonnique comme l'Urss en 1991, est redoutablement efficace contre l'Oligarchie.

 

Face à la "laïcité" christianophobe : les solutions à envisager

Dans cette phrase et ce communiqué, la franc-maçonnerie sous-entend une autre vérité :  ceux qui votent - même s'ils votent Front national -, bien qu'étant dans "la protestation", participent, ils sont dans la Matrice, et ne sont finalement pas très dangereux...  L'oligarque "représentatif" se moque éperdument pour qui l’on vote, pourvu que l’on vote.


 

 

. Municipales 2014 : Les socialistes vont-ils prendre les armes dimanche ? Les villes qui ont voté Front national seront-elles "abandonnées par l'Etat" ?

. Le B'naï B'rith, le CRIF, la volonté générale et le Front national

. Pour Jean-Marie Le Pen, une organisation juive (le B'nai B'rith) a empêché les alliances droite-FN

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 23:15

Manuel-Valls--La-Dictature-c-est-maintenant.jpg

L'image parodique qui devient réalité :

Manuel Valls: "Je vais interdire tout mouvement contre le gouvernement" !

 

Oubliés le chômage, l'insécurité, la baisse du pouvoir d'achat, le matraquage fiscal, la priorité de la priorité pour le ministre de l'Intérieur quand même aujourd'hui c'est "se battre contre Dieudonné" et les attaques "indignes" de la manifestation "Jour de Colère" du 26 janvier !

 

Manuel Valls exhorte les francs-maçons à combattre Dieudonné et "l’extrême droite"

 

blogs.lexpress.fr le 31 janvier 2014 18H49

 

Au cours de la cérémonie de vœux qu’il a offerte aux obédiences maçonniques le 30 janvier au ministère de l’Intérieur, Manuel Valls a exhorté les francs-maçons à se battre contre les extrémismes, l’extrême-droite, Dieudonné en particulieret en stigmatisant les attaques indignes de la manifestation « Jour de colère » du 26 janvier dernier.

Dans un discours très républicain, où le terme laïcité a été utilisé plusieurs fois, Manuels Valls a souligné le rôle positif de la franc-maçonnerie dans la construction de la République française.

Pour écouter le ministre Valls, boire le champagne et déguster les petits fours, 35 francs-maçons se sont déplacés sur les 50 prévus. Quatre obédiences étaient représentées : GODF, GLNF, GLFF et GLAMF. Chaque obédience avait été invitée par l’Intérieur à composer sa délégation.

 

Pour le GODF, plusieurs conseillers de l’Ordre représentaient le Grand Maître Daniel Keller (retenu à Brignoles pour une conférence où il expliquait pourquoi un franc-maçon ne peut pas être membre du FN) et l’on comptait également trois anciens Grands Maîtres : Philippe Guglielmi, Alain Bauer et Jean-Michel Quillardet.

La Grande Maîtresse Catherine Jeannin-Naltet représentait la GLFF… et était accompagnée d’Yvette Roudy, ex ministre des Droits de la Femme. Alain Juillet, Grand Maître, représentait la GLAMF, et Jean-Pierre Servel, Grand Maître, la GLNF. Roger Dachez était également présent pour l’IMF.

Plusieurs dignitaires présents ont été surpris de l’absence de représentants de la GLDF et de la FFDH.

De mémoire de maçons, c’est la première fois qu’un ministre de l’Intérieur offre une cérémonie de vœux aux obédiences. Nicolas Sarkozy l’avait fait, mais en tant que Président de la République.

 

Source: http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2014/01/31/valls-parle-de-dieudonne-aux-francs-macons/

 

via http://www.egaliteetreconciliation.fr/Manuel-Valls-exhorte-les-francs-macons-a-combattre-Dieudonne-et-l-extreme-droite-23120.html

 

Pendant ce temps... le chômage a continué d'augmenter à la fin de l'année 2013, la théorie du genre continue d'être introduite en douce et sans débat à l'école malgré les mensonges les yeux dans les yeux de Peillon et Vallaud Belkacem...

 

 

. Deux poids deux mesures : le faux laïque Manuel Valls appelle la gauche à «mener le combat contre les intégristes de l'ultradroite catholique» «pour défendre la laïcité» !

. Vincent Peillon : "la Révolution n'est pas terminée"

. La franc-maçonnerie "religion de la république" (Vincent Peillon)

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 20:56

 

Agression au gaz lacrymogène, jet de pierres... Malgré l'interpellation de quatre individus, un sentiment d’insécurité gagne plusieurs membres du temple maçonnique du Petit Marseille

 

 

En l’espace de dix jours, le temple maçonnique situé au pied des tours HLM du Petit Marseille a été deux fois ciblé par des jeunes du quartier. Inauguré en juin 2011 dans un bâtiment qui ressemble davantage à une maison témoin qu’à un sanctuaire, il avait depuis fait l’objet de quelques « actes d’incivilité » comme le rapporte un habitué en citant des détériorations, à l’image « de carreaux cassés ».

 

 

Vendredi soir 6 décembre, c’est allé plus loin avec un ou deux membres agressés avec du gaz lacrymogène tandis qu’un autre s’est fait jeter des pierres sur les vitres de son véhicule. La loge La Démocratie qui fait partie de l’obédience du Grand Orient de France était alors réunie. « On n’est pas passé loin du drame », témoigne un « frère ».

 

Mardi soir 17 décembre, la police a été appelée par les membres d’une autre obédience qui était assemblée. Des individus avaient franchi le portail. Il n’y a pas eu d’agression physique cette fois.

 

Conséquence : un sentiment d’insécurité a gagné quelques-uns des membres, les plus âgés surtout, comme les septuagénaires. Remontés, d’autres disent « ne pas accepter les zones de non droit » et ne « veulent pas se laisser faire. Il faudra bien trouver une solution ».

 

L’agression du vendredi 6 décembre n’est cependant pas restée impunie. Six jours plus tard, la police a interpellé quatre personnes, un jeune majeur et trois mineurs, dont certains d’entre eux sont également poursuivis dans une autre affaire : deux vols à l’arraché de sacs à main.

 

Le commissaire Xavier Lhermitte, patron de la police rochefortaise, est formel : « Il ne s’agit pas d’une agression antimaçonnique, ce que le parquet n’a d’ailleurs pas retenu Ces gens s’inscrivent bien davantage dans une appropriation territoriale du quartier. » Aucun fait de discrimination donc mais plutôt le sentiment de ne pas laisser se réunir des personnes extérieures au quartier.

 

Selon nos informations, cette vision n’est l’œuvre que d’une poignée de jeunes. Ils ignoraient la nature de la franc-maçonnerie, qu’ils rapprocheraient de pratiques sectaires. C’était déjà l’une des interrogations qui émanait de la part des responsables du Grand Orient de France, au moment de l’ouverture du temple.

 

« Ce sont surtout les gamins que nous avons du mal à convaincre », avait assuré l’un d’entre eux, en rapportant ce genre de réflexion entendue : « Vous êtes une secte, c’est mon papa qui me l’a dit. » Alors qu’il était auparavant implanté rue Lafayette, le transfert du temple dans le quartier populaire avait fait l’objet d’âpres discussions de la part de certains « frères ». « L’opportunité immobilière et financière l’avait emporté » avait alors expliqué le Vénérable à « Sud Ouest » en juin 2011.

 

Reste que le commissaire se veut rassurant. « La réponse pénale est très marquée. » Elle se traduit par des contrôles judiciaires et des comparutions devant le juge des enfants en début d’année prochaine. Concernant le second fait de mardi soir, le commissaire observe « qu’aucune plainte n’a été déposée auprès de nos services ».

 

Enfin, l’officier de police indique que les forces de l’ordre n’ont pas été sollicitées « pour une surveillance particulière » des entrées et sorties des francs-maçons lors de leurs rassemblements. L’un des observateurs avisés de la vie locale estime que cette bande « va se tenir à carreau » dorénavant.

 

Le temple accueille les loges La Démocratie et Imhotep (Grand Orient de France), la loge féminine de la Rose d’Or (Grande Loge féminine de France), Le Droit Humain et la Grande Loge Mixte universelle

 

 

 

Source: http://www.sudouest.fr/2013/12/20/la-securite-du-temple-maconnique-en-question-1408009-1504.php

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 19:35

Un livre sur la franc-maçonnerie entraîne des menaces pour son auteur

 

http://justina.media.gloria.tv/b/qz/media-538813-2.jpgDepuis qu’elle a publié au début du mois d’octobre un livre critique sur son expérience parmi la franc-maçonnerie, Isabelle Duquesnoy a déjà reçu près de 200 messages sur son téléphone mobile, sa messagerie électronique ou via Facebook. « Toujours anonymes, il s’agit aux deux tiers d’insultes ou de menaces, je suis souvent traitée de renégate, pour le tiers restant, des félicitations. »

 

C’est que ses ex « frères » et « sœurs » ne lui pardonnent pas la description de son passage à la Grande Loge Féminine de France (GLFF) puis au Droit Humain (DH)...

 

http://medias-presse.info/wp-content/uploads/2013/11/Francmaconne_unedecouverte-MPI-184x300.jpg

 

 

Dans son «  Journal insolent d’une femme libre dans le secret des loges », Isabelle Duquesnoy explique comment après avoir confié à un ami son désir d’être « initiée », elle fut contactée par trois enquêtrices. « Elles me disaient être membres d’une association philosophique, sans jamais me préciser qu’il s’agissait d’une obédience maçonnique, non-mixte, et sans mentionner le nom de la GLFF. » Isabelle Duquesnoy souligne cette caractéristique commune à la grande majorité des obédiences maçonniques : l’absence de mixité. Amusant alors que les mêmes font tout pour imposer la parité dans tous les domaines de la société.

 

Si l’auteur de ce livre n’a pas définitivement rompu avec la pensée maçonnique, elle se moque des rites maçonniques, des « bizutages », de « la mise en scène de purification façon bac à sable » et parle des « rumeurs, des jalousies, des passe-droits, de la magouille et de l’inculture orgueilleuse de celles qui sont en charge de notre instruction ».

 

De quoi suffire à s’entendre promettre quelques « coquards » si elle croisait le chemin d’autres « initiés ». Ah, la fraternité…

 

Source: http://medias-presse.info/un-livre-sur-la-franc-maconnerie-entraine-des-menaces-pour-son-auteur/2737

 

Sur l'Express, on lit qu'elle met en cause aussi « les humiliations et l’infantilisation consenties », la prétention à « s’enrichir des différences » alors qu’on fait « tout pour les araser ».

 


« Tout ce que je hais dans le profane me fait vomir en maçonnerie, dit-elle : les rumeurs, les jalousies, les passe-droits, la magouille et l’inculture orgueilleuse de celles qui sont en charge de notre instruction. En fait, tout m’a paru au ras des pâquerettes et cette nullité conjuguée à l’hystérie, c’est indigeste ».

 

Après la publication de son livre, le 3 octobre 2013 (4000 exemplaires en librairies), Isabelle Duquesnoy a reçu près de 200 messages (sur son téléphone mobile, sa messagerie électronique ou via Facebook). « Toujours anonymes, il s’agit aux deux tiers d’insultes ou de menaces, je suis souvent traitée de renégate, pour le tiers restant, des félicitations. » Elle s’est refusée à se rendre au Salon maçonnique du livre, en raison de tous les « coquards que l’on m’a promis ». Le plus surprenant, c’est qu’elle a reçu trois propositions d’intégration dans une loge (dont deux du DH). Pourrait-elle accepter l’une des trois ? Sa réponse, que vous aurez du mal à croire : « Je n’exclue pas de repiquer ! Je ne suis pas dans une démarche de recherche actuellement, mais plutôt convalescente. »

 

Interrogée par Mediapart qui explique que son "récit est central pour avancer la maçonnerie du siècle prochain", l'auteur expose néanmoins une critique du secret maçonnique qui si elle était entendue serait fatale à la "religion de la république" (Vincent Peillon).

 

Elle commence par reconnaitre avoir reçu des menaces : « J’ai effectivement reçu des menaces bien senties, me promettant de « m’arranger le portrait » au point que je ne me reconnaitrais plus … L’insolence dérange les esprits pointilleux ou hermétiques. La Franc-maçonnerie d’aujourd’hui est plus discrète que secrète, et le fait de raconter un vécu au sein de différentes Loges n’a rien d’une violation. Même si mon livre détaille énormément les choses, je ne révèle, par exemple, aucun mot secret. Je raconte le tuilage, mais n’en divulgue jamais les vocables.»

 

Elle explique ensuite qu'elle espère par son "témoignage" "bousculer les crédos" (maçonniques). Autrement dit les croyances et donc des dogmes maçonniques... :  « Par mon témoignage, j’espère bousculer les crédos, notamment au sein de la Glff, où j’en ai copieusement bavé.» 

 

L'auteur dénonce enfin ce qui fait le « plus sombre » dans la franc-maçonnerie, le fait qu'elle oeuvre dans l'ombre et que tout ce qu'elle trame n'est pas « porté au dehors» : 

 

« Le plus "sombre" serait peut-être cette formulation dérangeante que "tout ce qui est dit dans le temple ne doit pas être porté au dehors". Si nous œuvrons réellement pour le bien de l’Humanité, pourquoi doit-on cacher systématiquement nos actes et nos paroles ? »

En disant cela, sait-elle qu'elle pointe du doigt toute la faille de la franc-maçonnerie dans une société démocratique ? Une franc-maçonnerie qui un jour ou l'autre tombera à cause de ce manque de transparence qui sera jugé comme oligarchique et obscurantiste. Sait-elle aussi qu'elle rappelle l'avertissement de Notre Seigneur Jésus-Christ : "Quiconque fait le mal hait la lumière et ne vient pas à la lumière, de crainte que ses oeuvres ne soient démasquées" (Evangile selon Saint Jean, 3, 20) ?

 

«  La franc-maçonnerie, ajoute-t-elle, envoie toujours les mêmes frères et sœurs parler dans les médias. Juste assez pour dire "on ne se cache pas". Mais le discours séducteur et rassurant tourne en rond. Presque lénifiant  », conclut-elle. 

 

 

. "Ils parlent moins facilement de ce qui se voit moins" (Sophie Coignard)

. La République universelle

. "Liberté, égalité et quoi déjà?" (témoignage d'un ancien franc-maçon)

. Le vrai bilan de la république dite "libre & égale"

. "L'Europe, c'est le début d'un monde sans frontières" (Jean-Michel Quillardet, "grand maître du grand orient de France")

. L'imposture de la devise "Liberté Egalité Fraternité"

. Entre-aides fraternelles, associations bidons : "Des subventions à des associations d'obédience maçonnique en question"

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 08:51

Les francs-maçons ne supportent pas que d'autres qu'eux-mêmes (comme le FN ou d'autres comme les quenellistes de Dieudonné...) endossent l'habit de cette "laïcité" qu'après avoir récupéré en 1905 ils dévoient pour la mettre au service de leur "religion républicaine" (selon l'expression de Vincent Peillon lui-même) et donc faire l'inverse de ce que signifie la laïcité comme distinction des pouvoirs temporet spirituel. Ils accusent alors ceux qui mettent en lumière leurs mensonges et leurs corruptions de mettre la république "en danger" !... L'audace des francs-maçons n'a pas de limite, c'est à ça qu'on les reconnait.

 Question : la quenelle "charte de la laïcité" menacerait-elle, elle aussi, la république ?

 

symbole-maconnique_MPI

Dans l’Indre-et-Loire, les réseaux du Grand Orient de France sont en ébullition. C’est que quelque chose  d’important vous a échappé : la République et la Laïcité seraient en grave danger !

Le « temple » des « trois-points » de la loge « Concorde et Solidarité lochoise » dépendante  du Grand Orient de France a déménagé depuis peu de Loches à Beaulieu. Chaque mois, ils sont une trentaine à venir « plancher » en « atelier ». Yann Lequitte en est le « Vénérable » depuis juin dernier. Et au vu de l’actualité – ou serait-ce plutôt en raison du désintérêt qui se constate partout en France pour entrer en franc-maçonnerie ? -, le voilà qui annonce vouloir « faire savoir publiquement aux citoyens que les francs-maçons du Grand Orient travaillent dans la cité pour défendre les valeurs républicaines ».

En partenariat avec le  « comité laïcité République Sud Touraine » et les sept autres loges du Grand Orient en Indre-et-Loire, il organise donc le 29 novembre une projection-débat du film « La Séparation » sur la loi de séparation de l’Église et de l’État, en présence de l’auteur du film (Bruno Fuligni) et de l’ancien « Grand Maître adjoint » du Grand Orient Jean-Philippe Marcovici. Le Grand Orient – qui revendique 400 affiliés en Indre-et-Loire – a prévu des activités sur ce thème dans tout le département.

Philippe Adam, président du comité laïcité République Sud Touraine (CLR-ST), en est tout agité : « Il est important que nous nous souvenions de la loi sur la laïcité de 1905 par devoir et plus que tout par nécessité, alors que la République est en grand danger. » Et le même de déclarer à la presse locale les raisons de son inquiétude, notamment « le FN qui s’empare de la laïcité pour la défigurer, les attaques racistes qui n’ont d’autres échos que le mutisme flagrant d’un grand nombre d’hommes politiques… On entend le bruit des bottes revenir. » Sans oublier le cas du conseil municipal de Fontgombault, dans l’Indre voisine, qui « rejette en bloc une loi sous des prétextes dogmatiques et participe ainsi à l’effritement de la République », faisant référence à la décision de la municipalité de refuser de procéder au mariage de personnes de même sexe au nom d’« une loi naturelle, supérieure aux lois humaines ».

Le comité laïcité République Sud Touraine (CLR-ST) a prévu d’intervenir dans la campagne des municipales à Loches et dans le Sud-Touraine en interpellant les candidats. Pas besoin de préciser que le Grand Orient sera également très présent dans ces élections municipales…

 

 

Source: http://medias-presse.info/le-grand-orient-sagite-dans-lindre-et-loire-la-republique-et-la-laicite-seraient-en-danger/3008

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 16:23

 

 

 

GODF : Pourquoi avez-vous accepté notre invitation ? Nicolas Dupont-Aignan : Parce que je ne suis pas assez connu ...

 

 

Source: http://www.gloria.tv/?media=519387

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 16:04

François Hollande :

 

« La banque centrale a organisé un mode d'intervention permettant de COMPLOTER compléter le dispositif. À partir de là il n'y a pas d'autres conditions à poser, pas d'autres mécanismes à imaginer ».

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 19:35

33 ordo ab chaoSous l'impulsion des forces de l'ombre, la fausse "laïcité" républicaine (vraie religion d'Etat), continue de saper un peu plus la liberté de conscience et la liberté de culte de tous au nom d'une pseudo « liberté de conscience dans des organismes en charge d'une mission d'intérêt général » ! (sic) Qu'est-ce que ce charabia maçonnique ?

 

Les francs-maçons sont en train de déployer l'artillerie lourde contre les musulmanes qui portent le voile (au détriment de leur liberté de culte et de conscience) au nom de la "liberté de conscience" ! Comment cela finira-t-il ? Qui organise la division et le clash ? Le PS travaille-t-il au Bien commun ou à la haine et à la division ? Là c'est clair, le président de la "Fraternelle parlementaire", le socialiste Christian Bataille, a fait savoir aujourd'hui (la dépêche Afp Le Figaro ne cite pas la source qui reste tapie dans l'ombre...) qu'elle demandera une nouvelle loi sur la "laïcité", si la cour d'appel de Paris ne valide pas le licenciement d'une salariée musulmane voilée de la crèche Baby-Loup ! De quoi je me mêle ! En quoi une jeune fille voilée empêche la liberté de conscience d'autrui et une entreprise de tourner normalement ? Outre le chantage, il s'agit carrément d'une immixtion religieuse maçonnique dans les affaires temporelles de l'Etat, et ici dans les affaires d'une entreprise. Et personne ne trouve rien à dire de cette infraction à ... la laïcité comme séparation du temporel et du spirituel (mais pas pour tout le monde) ! "Les francs-maçons veulent une loi" !

 

Laïcité : les franc-maçons veulent une loi

 

La Fraternelle parlementaire, qui rassemble députés et sénateurs franc-maçons, se prononcera en faveur d'une loi sur la laïcité si la cour d'appel de Paris ne valide pas le licenciement d'une salariée voilée de la crèche Baby-Loup.

 

"Seule la loi, d'ailleurs votée à la quasi unanimité sur les signes et tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics, a permis d'assurer le respect de la neutralité du service public d'enseignement", déclare le président de la Fraternelle parlementaire, le socialiste Christian Bataille. "Si la Cour d'appel de Paris ne validait pas la décision d'interdiction, il faudrait légiférer comme le propose le texte adopté par le Sénat à travers la proposition de loi Laborde et comme l'avait exprimé auparavant le président de la République qui déclarait, en mars dernier: 'Là où il y a une mission d'intérêt général, il doit y avoir une règle'", assène-t-il.

 

"C'est en fermant les yeux sur ces réalités, au prétexte que regarder en face les problèmes ferait monter les extrêmes, que les républicains de toutes sensibilités laisseraient s'installer une société multiculturelle, mosaïque de communautés, en lieu et place d'une République de citoyens libres et égaux", avertit le député du Nord.

 

Notez la belle hypocrisie maçonnique habituelle sur la pseudo "liberté de conscience" (pour les francs-maçons mais pas pour les autres !) : « il rappelle l'importance du "respect de la liberté de conscience dans des organismes en charge d'une mission d'intérêt général". » (sic) 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/10/17/97001-20131017FILWWW00574-laiciteles-franc-macons-veulent-une-loi.php

 

De qui se moque-t-on ?

 À quand la séparation de la franc-maçonnerie et de l'Etat ? Il va falloir sérieusement envisager la dissolution et l'interdiction de ce groupe de pression communautariste élitiste, et ce au nom même de « la liberté & de l'égalité pour tous »!

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 15:39

La nomination de Xavier Bertrand est le changement le plus important demandé par Nicolas Sarkozy, après l'échec des municipalesNous apprenons aujourd'hui d'une manière presque inaudible dans les medias (qui vont progressivement faire monter en puissance ce pantin), que le franc-maçon UMP Xavier Bertrand, membre du Grand Orient, au sein de la loge « Les Fils d’Isis » , a confirmé hier, très discrètement, dans une quasi clandestinité..., sa candidature pour la présidentielle de 2017.

 

 

Xavier Bertrand a annoncé sa candidature pour la présidentielle de 2017.

 

 

L'ancien ministre UMP Xavier Bertrand a réitéré sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, ce dimanche 13 octobre 2013, (1) assurant avoir "le sentiment" de pouvoir l'emporter devant Nicolas Sarkozy et François Fillon. (2)

 

 

Le franc-maçon xavier bertrand, le pouvoir et les media alignés : quid des

"Je suis candidat à l'élection présidentielle, et cela passe bien évidemment par les primaires qui seront organisées par l'UMP" en 2016, a déclaré Xavier Bertrand au Grand Jury Europe 1/Le Monde/iTélé. L'ex-secrétaire général de l'UMP assure avoir "le sentiment" de pouvoir l'emporter devant Nicolas Sarkozy et François Fillon. "Je pense aujourd'hui que je peux incarner une méthode et une ambition différentes des autres candidats dont on parle aujourd'hui", a poursuivi l'ancien ministre du Travail, qui se décrit comme "un provincial" qui "ne fait pas partie de l'aristocratie politique".

 

Xavier Bertrand a renvoyé dos à dos Nicolas Sarkozy et François Fillon, dont la querelle "risque d'exaspérer" les sympathisants de droite, qui pourraient se détourner de l'UMP au cours des scrutins à venir. "Les électeurs en ont marre que l'on donne l'impression de se diviser en permanence. Il y a une guerre des ego, je ne rentrerai pas là dedans", a-t-il lancé.

 

"Nicolas Sarkozy rencontre un certain nombre de mes amis régulièrement. Il essaye peut-être de les dissuader que je sois candidat, mais je serai candidat", a glissé au passage Xavier Bertrand. Il a aussi rappelé que l'ex chef de l’État avait dit "à deux reprises" qu'il ne serait plus lui-même candidat après sa défaite de 2012. "Nicolas Sarkozy a toujours eu l'habitude de faire ce qu'il dit : il a dit qu'il ne se représenterait pas, je ne vois pas pourquoi il changerait d'avis".

 

Sources:

 

(1) http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/xavier-bertrand-confirme-sa-candidature-pour-la-presidentielle-de-2017-7765505307

(2) http://www.lexpress.fr/actualite/politique/primaire-ump-xavier-bertrand-se-voit-devant-sarkozy-et-devant-fillon_1290567.html

 

Voici donc ce qu'on pouvait apprendre du "provincial" qui ne "ne fait pas partie de l'aristocratie politique" dans le journal Le Monde, édition du 27 février 2008 :

 

« Xavier Bertrand, la carte laïque du gouvernement. L'"outing" franc-maçon de Xavier Bertrand par L'Express, jeudi 21 février, semble se transformer en opération politique réussie. Révélée en plein débat sur la place des religions, l'appartenance maçonnique du ministre du travail fait désormais de lui ipso facto l'un des représentants du camp de la laïcité au sein du gouvernement . "Le calendrier de cette révélation ne m'a pas échappé !", se félicite un proche conseiller du président, ravi de voir allumer ce contre-feu républicain et laïque. Plusieurs magistrats et hauts fonctionnaires, inquiets du débat ouvert par le chef de l'Etat sur la laïcité et la remise en cause de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat, voient dans le ministre du travail un allié de poids. Maçon depuis treize ans, Xavier Bertrand est membre du Grand Orient, dans une loge qui pratique le rite français, le plus laïque de cette obédience. En demandant à s'exprimer dans L'Express sur son appartenance maçonnique, Xavier Bertrand est devenu un acteur du dossier publié par l'hebdomadaire. Interrogé sur les positions de Nicolas Sarkozy en matière de laïcité, il a calibré son message au millimètre : "Je ne souhaite pas vous dire plus que les raisons de mon engagement franc-maçon."»

 

Source: Le Monde, Populaire par discrétion, François Fillon pose un problème politique à l'Elysée, article paru dans l'édition du 27.02.08. http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/02/26/populaire-par-discretion-francois-fillon-pose-un-probleme-politique-a-l-elysee_1015801_823448.html

 

Si l'appartenance maçonnique de Xavier Bertrand a pu passer inaperçue en 2008, en 2013, et d'autant plus pour la présidentielle de 2017, grâce à la résistance qui s'est levée sur internet, celui qui avec une incroyable audace ose aujourd'hui se définir comme un "provincial" qui "ne fait pas partie de l'aristocratie politique" (!) alors qu'il a derrière lui tout le réseau des forces de l'ombre, risque fort de se retrouver gros-jean comme devant, arrêté dans sa marche vers l'Elysée par le boulet de son appartenance communautariste et oligarchique.


 

. Le franc-maçon Xavier Bertrand, le pouvoir et les media alignés : quid des "oppositions de façade" ? (4 juin 2010)

. Franc-Maçonnerie un pouvoir au coeur de la "république"

. Hypocrisie maçonnique: "Nicolas Sarkozy a tenu un langage de vérité" (Xavier Bertrand, le 6 février 2009)

. Xavier Bertrand, un franc-maçon à la tête de l'UMP (8 décembre 2008)

. Le franc-maçon Xavier Bertrand, futur secrétaire général de... l'Ump (27 mars 2008)

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 16:33

Article mis à jour le 28 août 2015.

Manuel Valls, François Hollande et le nouvel ordre mondial

Nouvelle petite video sur les frères la truelle... et leur "Nouvel ordre mondial"

 

 

Suite à la suppression de la video, voici une autre video du passage de François Hollande nouvel-ordre mondialiste lors de l'Université d'été 2008 du Parti Socialiste (PS):

Alors jamais la nécessité d'un Nouvel Ordre international n'a paru aussi nécessaire autour de trois principes, que nous portons depuis des années, les socialistes, mais pas simplement les socialistes, tous ceux qui ont une conception multilatérale de l'organisation du monde et universelle.

François Hollande, Extrait du Discours à l'Université d'été 2008 du Parti Socialiste (PS)

Voyez maintenant comment François Hollande, grillé par un téléspectateur sur cette déclaration s'en sort :

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 20:41

La revue "Franc-maçonnerie magazine" donne les noms d'évêques français qui auraient des accointances avec la franc-maçonnerie.

 

Dans le dernier numéro de Franc-maçonnerie magazine, plusieurs évêques sont cités, certains en bien, d’autres pour être critiqués.

Parmi les bons évêques, selon les franc-maçons, il y a l’émérite Mgr Thomas, ex-évêque de Versailles, qui avait en effet estimé, malgré le droit de l’Eglise, que l’on pouvait être à la fois chrétien et franc-maçon. Plus étonnant, on y trouve le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon (qui avait mis en garde contre le "mariage' homosexuel , demandé le retrait du "Piss Christ" exposé à l'hôtel Caumont, mais aussi récité la Chahâda, profession de foi islamique, NdCR.), félicité pour sa capacité à dialoguer. Est-ce une façon pour la secte maçonnique de lui savonner la planche ? Ou au contraire une réelle estime étant donné l’ouverture à l’esprit des Lumières du cardinal, voire un remerciement pour services rendus ? Allez savoir. Néanmoins, il y a une ambigüité qu’il conviendrait de lever. Un autre cardinal est cité en bien, c’est Mgr Jean-Pierre Ricard, qui aurait participé à une tenue blanche fermée. Si cela est authentique, c’est un scandale.

En revanche, parmi les évêques que la maçonnerie juge hostiles, nous trouvons Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, qui avait expliqué dans un ouvrage pourquoi il est impossible d’être à la fois catholique et franc-maçon. Une difficulté pour les adeptes du relativisme.

fm

 

Source: http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/relativisme/des-eveques-cites-dans-une-revue-maconnique

 

Des évêques cités dans une revue maçonnique. A vrai dire, ce n'est pas nouveau et ça expliquerait pourquoi ils sont "gênés aux entournures" dès qu'il s'agit de se montrer ouvertement catholiques ET romains. Et puis, n'a-t-on pas déjà eu des évêques qui chantaient l'Internationale avec les membres du PCF ? (Lire à ce sujet "Liturgie et lutte des classes", un ouvrage publié aux éditions de l'Harmattan et qui explique bien des choses même s'il date.)

 

Source: http://www.proliturgia.org/

 

. Pour Mgr Barbarin, un cardinal peut prononcer la chahâda, la profession de foi de l’Islam

. Scandale : un représentant du cardinal Barbarin à l’inauguration d’une loge maçonnique

. Vendredi 24 mai : Rassemblement de résistants PF devant le Grand Orient de France, 19h (9 rue cadet, Paris 9e)

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 15:29

http://www.christ-roi.net/images/5/5a/GODF_referendum_2005.JPGTrès bon montage videos d'Alain Soral dans son "entretien de rentrée 2013", sur le sujet de la "laïcité". L'homme que Manuel Valls a désigné comme ennemi "à combattre" avec Dieudonné, dit ce que nous avons dit sur Christ-Roi.net, à savoir l'impossible neutralité de l'Etat en matière religieuse, et ce que nous disons ici depuis le début : (à partir de 17:41 "Qu'est-ce que la laïcité") cette "laïcité" n'est pas du tout "neutre", mais est au contraire conçue dès le départ comme un "anti-catholicisme". La vérité finit toujours par se révéler au grand jour.

 

Bientôt la mega quenelle au système avec l'appel du duc d'Anjou, Bourbon d'Espagne et premier successible à la Couronne, à venir rétablir l'Etat de droit, la justice et la civilisation en France ?

 

 

Rappelons préalablement que pour l'Eglise qui a défini la "saine et légitime laïcité" (Pie XII) comme une "saine collaboration" (Vatican II, Gaudium et spes) entre pouvoirs temporel et spirituel, si la laïcité interdit à l'Eglise de diriger les affaires temporelles, elle interdit aussi à l'Etat de gérer les affaires religieuses...

 

Or, comme le dit Alain Soral, citant Vincent Peillon lui-même, à propos de son livre "La Révolution n'est pas terminée":

 

« en réalité, la laïcité, comme l'a bien montré Vincent Peillon est "la religion", le clergé de la république. C'est la puissance maçonnique.» ... « Et cette puissance maçonnique se définit comme anti-catholicisme virulent. Ce n'est pas la neutralité. »

 

Source video et commentaires: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-rentree-2013-20217.html

 

. La laïcité

. Vincent Peillon : "la Révolution n'est pas terminée"

. La vraie laïcité chrétienne contre la fausse laïcité républicaine (et leurs conséquences)

. La vidéo qui discrédite Manuel Valls

. Manuel le Chimique Quand même désigne Alain Soral et Dieudonné comme ennemis à "combattre"

. Syrie : la stratégie du chaos contre les intérêts français (Jean-Yves Le Gallou)

. Stratégie du chaos: Propagande gay et propagande de guerre, guerre morale, guerre commerciale

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 16:57
Partager cet article
Repost0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 10:58

Quand modestie et humilité égale guerre chez Obama :

 

 

 

Dans son adresse à la nation américaine mardi 10 septembre, en fin de discours, Obama a déclaré (p. 3 sur le NY Times) :

 

"America is not the world’s policeman. Terrible things happen across the globe, and it is beyond our means to right every wrong. But when, with modest effort and risk, we can stop children from being gassed to death and thereby make our own children safer over the long run, I believe we should act. That’s what makes America different. That’s what makes us exceptional. With humility, but with resolve, let us never lose sight of that essential truth."

 

Traduction :

 

"L'Amérique n'est pas le gendarme du monde. Des choses épouvantables arrivent à travers le monde et il est au-delà de nos moyens de réparer chaque tort, mais quand avec un effort et un risque modeste nous pouvons arrêter des enfants d'être gazés à mort et assurer ainsi à nos propres enfants plus de sûreté à long terme, je crois que nous devrions agir. C'est ce qui fait l'Amérique différente. Ce qui nous rend exceptionnels. Avec humilité, mais avec résolution, ne perdons jamais de vue cette vérité essentielle".

 

Tout en déniant que son pays soit le gendarme du monde, Obama, exalté, investi d'une quasi mission divine, fait de sa nation une nation "exceptionnelle". Il parle de modestie et d'humilité en menaçant de frapper la Syrie. Il affirme qu'il s'agit d'un effort et d'un risque modeste", alors qu'il y a un risque certain d'embrasement régional et de 3e guerre mondiale. Pour le président des Etats-Unis, humilité et modestie égale guerre ! Cherchez l'erreur...

 

Le président russe Vladimir Poutine ne s'y est pas trompé en rappelant à Obama l’égalité des nations devant Dieu :

 

Владимир Путин патриарх Кирилл

Le président russe Vladimir Poutine qualifie de dangereuse la déclaration de son homologue Barack Obama sur l'exceptionnalité de la nation américaine. 

 

« Il existe des Etats grands et petits, riches et pauvres, avec des traditions démocratiques anciennes et ceux qui cherchent toujours leur voie vers la démocratie… Nous sommes différents, mais Dieu nous a créés égaux », lit-on dans l’article publié par le New York Times.

 

M. Obama a parlé de l’exceptionnalité de la nation américaine pour essayer de justifier les frappes éventuelles contre la Syrie.


Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_12/Poutine-rappelle-a-Obama-l-egalite-des-nations-devant-Dieu-2274/

 

 

http://media.napoleon-images.us/illustrations/ordo_ab_chao.pngAdd. 14h42. Cette conciliation oxymorique des contraires par leur rapprochement (l'humilité et la modestie égale guerre selon Obama. En résumé : le bien est le mal, et vice versa, excusez le blasphème!) est typiquement maçonnique.

 

Dans les faits, cette technique oxymorique permet de légitimer la guerre. Elle se manifeste dans le principe maçonnique "Ordo ab chao": ou comment vaincre la guerre par la guerre..., vaincre le Fanatisme par le fanatisme..., vaincre la Tyrannie par la tyrannie..., vaincre l'Intolérance par l'intolérance, vaincre le Mensonge par le mensonge... L'ordre maçonnique par le désordre... L'instauration du monde idéal (maçonnique, "démocratie" et "droits de l'homme") par le mal et par la guerre. L'inversion partout et pour tous (!) (Ex: le mélange des genres masculins et féminins, la "théorie du gender" ou du genre!), on voit vite qu'il y a quelque chose qui cloche dans leur Nouvel ordre mondial...

 

. Contre le Nouvel Ordre mondial : en finir avec la "révolution" (Ière partie)

. 3 minutes pour comprendre - Syrie : le gaz dans la bataille

. Syrie : la stratégie du chaos contre les intérêts français (Jean-Yves Le Gallou)

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 21:47

http://media.napoleon-images.us/illustrations/ordo_ab_chao.pngUne analyse de Jean-Yves Le Gallou sur Boulevard Voltaire évoque la "stratégie du chaos" sous le titre "Syrie : la stratégie du chaos contre les intérêts français", mais n'aborde pas la question maçonnique pourtant centrale en ce domaine.

 

Si l'on voulait aller au fond des choses, il faudrait préciser en effet que cette "stratégie du chaos", ou du choc, est voulue, c'est le projet maçonnique de l'ordo ab chao concoté dans les loges maçonniques (l'ordre "maçonnique" par le chaos et le désordre dans tous les domaines, qu'ils soient militaire, économique, social, moral, familial... depuis 1789...) Un crime inouï que nous dénonçons ici depuis des années. C'est en ce sens que la franc-maçonnerie est une secte dangereuse pour la société et la paix dans le monde. Ci-contre l'emblème du "Suprême Conseil de France de 1804" (sic) portant la mention "Ordo ab chao"... Source image: http://www.napoleon-empire.net/franc-macon.php

 

Conduite sous l’influence américaine et israélienne, la politique occidentale au Proche-Orient porte un nom : celui de stratégie du chaos. Chaos en Afghanistan, chaos en Palestine, chaos en Égypte, chaos au Liban, chaos en Irak, chaos en Syrie. Ce n’est évidemment ni le fruit du hasard, ni de quelconques maladresses mais d’une volonté machiavélique : « Diviser pour régner. » 

 

C’est une catastrophe humanitaire avec des centaines de milliers de morts et des millions de personnes déplacées.

C’est aussi une catastrophe politique.

La politique traditionnelle de la France, monarchique comme républicaine, aux échelles du Levant était la protection des minorités chrétiennes. Nous nous acharnons à détruire les régimes qui les protégeaient en Irak, en Syrie, en attendant les répercussions au Liban.

Nous avons le plus grand mal à contenir l’immigration et le flux de réfugiés à nos frontières et nous conduisons des politiques qui multiplient leur nombre en provoquant le déplacement des populations.

Nous avions des intérêts pétroliers et économiques en Iran (qui était le premier acheteur de voitures Peugeot), nous les avons sacrifiés car, dans la guerre ethnico-religieuse entre les chiites et les sunnites, nous avons choisi, sans raison valable, les sunnites. Et la guerre contre la Syrie apparaît de plus en plus comme un simple préalable à une agression contre l’Iran. Dans la logique de Kerry et Netanyahou, la Syrie n’est qu’un simple domino à faire tomber avant de s’attaquer au gros morceau perse.

Nous nous alignons ainsi sur la position d’Israël mais aussi de l’Arabie saoudite et du Qatar, ces monarchies obscurantistes qui financent avec l’argent du pétrole des mosquées et des prédicateurs fondamentalistes en France.

Nous prétendons combattre le terrorisme islamiste mais nous soutenons les Frères musulmans et armons des séides d’Al-Qaïda.

 

Source et suite : http://www.bvoltaire.fr/jeanyveslegallou/syrie-la-strategie-du-chaos-contre-les-interets-francais,34866

 

Sur ce sujet, lire aussi :


. Les crimes d'état du mondialisme (P. Ploncard d'Assac, 31 mai 2013)

. Syrie. De La Manif pour tous à la défense de la paix

. Ordo ab chao. Le G7 se sert de la crise pour créer "un nouvel ordre économique mondial"

. Les Illuminés : l'ordre par le désordre, ordo ab chao

. Ordo ab chao. "De cette crise va naître un monde nouveau" (Nicolas Sarkozy)

. Ordo ab chao. La crise fait surgir l'idée d'un nouveau «Bretton Woods»

. République universelle - ordo ab chao : Le Figaro titre "Un «nouvel ordre mondial émerge» après le G20" (2 avril 2009)

.  Naomi klein, La stratégie du choc. Montée du capitalisme du désastre  

. Naomi klein - la stratégie du choc

Partager cet article
Repost0
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 12:41

Un "grand maître" franc-maçon avoue que le "mariage pour tous" est une disposition adoptée en loges par le Grand Orient.

 

 

Publiée le 27 juil. 2013

 

Jean Tuffou 2eme Grand Maître adjoint du Grand Orient De France.

 

Questions à Jean Tuffou - 29 mai 2013

 

Dans cet entretien, à la question « des manifestations contre une disposition adoptée par le Grand Orient de France, notamment sur le mariage homosexuel, qui peut être discuté puisque le Grand Orient de France est rentré dans la Cité comme interlocuteur, et donc il peut être discuté, et des manifestations violentes qui sont, elles, inadmissibles », le "Grand Maitre" Jean Tuffou a répondu :

 

« que des églises, quelles qu'elles soient, se mettent en obstruction à cette loi est complètement contradictoire dans le sens où la loi n'a pas interféré dans les problématiques de l'Eglise, le mariage religieux existe toujours notamment au niveau catholique que je connais un petit mieux, personne n'est allé leur dire de remettre en cause quoi que ce soit.»

 

Ce qui est faux, puisque en élargissant le mariage aux duos homosexuels, la loi a civilement modifié unilatéralement la définition du mariage (contrat entre un homme et une femme), et a donc modifié unilatéralement le contrat des mariés, qui pour certains demandent à être démariés civilement :

 

Monsieur le président, Le 22 août 1992, mon épouse et moi nous sommes mariés à la mairie de Nancy, conformément au Code civil. En promulguant la loi dite du « mariage pour tous » samedi 18 mai 2013, vous avez modifié les termes du document que nous avions signé. Ce contrat que nous avions passé et qui nous engageait l’un et l’autre, nous l’acceptions avec ses contraintes et ses obligations. Il était bon pour la société, en assurait le fondement et l’avenir. Or, vous avez décidé de détruire cet édifice multiséculaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"nous venons vous demander de mettre un terme au « mariage nouveau » qui nous lie désormais" (lettre de mariés au président).

 

Ceux et celles qui ont été mariés avant la loi Taubira ne sont plus "mariés" selon le même contrat, puisque les termes, la définition, et le but même (procréation, filiation biologique ou symbolique) du contrat civil de mariage ne sont plus les mêmes. Cette violence rétroactive faite au contrat des mariés d'avant la loi Taubira est une injustice, elle devra se payer un jour ou l'autre comme les autres.

Remarque de Grégor Puppinck, Directeur du European Centre for Law and Justice (ECLJ), Docteur en droit, Expert auprès du Conseil de l’Europe :

 

"Le mariage civil continuera, à force « d’ouvertures », à se dissoudre. L’abandon de la monogamie, troisième caractère du mariage naturel, avec « l’ouverture » du mariage à la polygamie réclamée par certains libertaires et musulmans, achèvera le processus de dissolution du mariage civil. Si le mariage civil et le mariage religieux n’ont plus rien de commun, pourquoi continuer à conditionner l’un à l’autre ?"

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 22:59

 

 

Les francs-maçons veulent rencontrer François Hollande

 

José Gulino, Grand Maître du Grand Orient de France, a écrit au chef de l'État le 18 juillet pour lui demander de le recevoir, a indiqué aujourd'hui L'Express.

 

S'inquiétant de "la résurgence de la bête immonde", José Gulino aurait saisi le chef de l'Etat pour l’alerter "sur la montée de l’antimaçonnisme et des violences d’extrême droite". Le Grand Maître cite notamment des manifestations du Printemps français devant son siège, des dégradations sur des locaux, une stèle profanée et des arbres vandalisés.

 

Source: http://www.bfmtv.com/politique/francs-macons-veulent-rencontrer-francois-hollande-570968.html

 

"[L]e haut-dignitaire" (sic)..., qui termine son mandat dans moins d’un mois, ne demande rien de très concret à François Hollande : « une redynamisation de l’idéal républicain ».

 

Source: http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2013/07/30/hollande-saisi-par-le-godf/

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 18:45

Philippe Ploncard d'Assac évoque quelques-uns des crimes d'état du mondialisme.

 

 

Conférence de Philippe Ploncard d'Assac donnée à Nice le 31 mai 2013.

 

  • Au menu :
  • - le mensonge, arme révolutionnaire,
  • - les forces qui sont derrière les libéraux ou les socialos-marxistes sont les mêmes, rien n'arrive par hasard...,
  • - les Indiens d'Amérique exterminés, parqués dans des réserve, approvisionnés en alcools, infectés de variole.
  • - "Conscience universelle"...,
  • - La technique provocation-guerre

 

Exemples:


- la "Grande peur" de 1789, fausse nouvelle savamment orchestrée par les Clubs, tendant à faire croire à une menace imminente des "brigands" (les monarchistes) qui allaient massacrer le "peuple".

 

Philippe Ploncard d'Assac passe sur la Guerre de Sécession.

 

Image illustrative de l'article USS Maine (ACR-1)- le faux sabotage 15 février 1898 du vieux croiseur Maine en baie de la Havane qui permit aux Américains d'indiquer les Espagnols comme responsables, moyennant quoi ils confisquèrent à l'Espagne les Philippines et Cuba;

- l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinant en 1918, héritier de l'empire austro-hongrois assassiné par le juif franc-maçon Princip, ce qui déclencha la Ière Guerre mondiale;

- le torpillage en 1915 par les Allemands du Lusitania transportant officiellement des civils, en réalité des armes (Churchill donna l'ordre au paquebot de faire demi-tour), ce qui décida l'entrée en guerre des Etats-Unis;

- l'assassinat de l'attaché de l'ambassade d'allemagne Ernst vom Rath le 7 novembre 1938 par Herschel Grynszpan;

Pearl Harbor

- la guerre suscitée par les Etats-unis contre l'Iran en se servant de l'Irak de Saddam Hussein à partir du coup d'Etat de 1951 qui permit l'arrivée au pouvoir en Iran du nationaliste iranien Mossadegh qui souhaitait que le pétrole iranien serve aux Iraniens (il fut ensuite renversé par une campagne médiatique basée sur de faux textes lui imputant des sympathies communistes et un mépris de l'islam, le chah d'Iran, homme de main des Etats-Unis et les compagnies américaines purent remettre la main sur le pétrole iranien jusqu'à l'arrivée de l'ayatollah Khomeini  en 1979, les Mollahs ne voulant plus entendre parler de la mainmise américaine sur leurs richesses);

- Saddam Hussein contre l'Iran,

- l'Irak contre Saddam Hussein qui pensait toucher quelques compensations pour le service rendu aux Américains en Iran : son invasion du Koweit, terre qui appartenait historiquement à l'Irak s'explique dans cette perspective;

- l'ambassadrice américaine ex-filtrée d'Irak avant le début des opérations mais pas les résidents occidentaux qui ne furent pas mis en garde;

- Hosni Moubarak qui fit échouer la proposition de Saddam Hussein de retirer ses troupes et les négociations inter-arabes du 3 août (Cf. La Guerre du Golfe de Pierre Salinger et Eric Laurent, éditions Olivier Orban) (1).

 


 

Notes:

 

(1) Pierre Salinger et Eric Laurent. Guerre du Golfe. Le dossier secret , 1990, 304 pages.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1991_num_56_2_4046_t1_0553_0000_3

 

 

. Le mondialisme - Entretien du 6 octobre 2012 (P. Ploncard d'Assac avec Florian Rouanet)

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 20:09

Des hommes armés ont tué un prêtre copte cet après-midi dans la ville égyptienne d'El Arich, dans le nord de la péninsule du Sinaï.(1) Selon Le Figaro, hier, au cours de plusieurs attaques dans cette même ville d'El Arich, cinq policiers ont été tués par balles sans qu'on sache si ces opérations étaient directement liées à la destitution par l'armée du président "islamiste" Mohamed Morsi, soutenu par les Frères Musulmans

 

égypte parti islamisteLe guide suprême des Frères musulmans d’Egypte, Mohamed Badii, a appelé à la mobilisation permanente dans toutes les places du pays jusqu’au retour au pouvoir de Mohamed Morsi, destitué mercredi 3 juillet par l’Armée. « Morsi reviendra à la Présidence sur nos épaules », a clamé M. Badii hier soir au milieu des militants qui manifestaient Place Rabia Al-Adaouiya, au Caire, en exigeant le retour du président déchu dans sa fonction. Il scandait le slogan « Ö révolutionnaires libres, nous parachèverons le processus », répété par les masses de manifestants enflammés.

 

Le guide suprême de la confrérie des Frères musulmans a aussi critiqué le soutien apporté à l’évincement de Morsi par l’imam de la mosquée Al-Azhar, plus haute autorité de l’Islam sunnite en Egypte, et le patriarche de l’église copte. Pour lui, les deux hommes ne représentent pas la totalité des musulmans et des coptes... Il a offert de dialoguer avec l’Armée si elle ramenait M. Morsi dans sa fonction. Par ailleurs, les autorités égyptiennes ont fait arrêter hier Khayratt Achater, premier adjoint du guide suprême des Frères musulmans. (2)


Les Frères musulmans, promus grands vainqueurs des "printemps arabes" du fait de leurs victoires électorales à répétition, en Tunisie et en Egypte, encaissent là un revers historique, qui aura des contrecoups dans l'ensemble du monde arabe. (3

Tout avait commencé pour Mohamed Morsi par un sobriquet dégradant : la "roue de secours". C'est ainsi que l'opposition égyptienne désignait M. Morsi,  « un apparatchik de la confrérie, propulsé candidat en remplacement de Khairat Al-Chater, son grand ordonnateur, disqualifié pour cause de casier judiciaire. Né en 1951 dans une famille de paysans du delta du Nil, titulaire d'un doctorat en ingénierie décroché aux Etats-Unis, l'homme n'est pas un inconnu. Après avoir grimpé un à un les échelons de la confrérie, ce militant modèle a dirigé le groupe parlementaire des Frères dans les années 2000, l'époque où le régime Moubarak tolérait qu'ils se présentent aux élections sous l'étiquette "indépendants".  » 

 

C'est l'occasion pour nous de tenter d'y voir un peu plus clair dans ce fourmillement d'infos contradictoires que les medias nous racontent au sujet des "Frères Musulmans", la plupart du temps présentés en France comme "mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir politique Islamiste Totalitaire, la Charia"... (Source: "islamineurope.unblog.fr", un site d'observation de la "progression de l'islam en France", sous-titré: "dans l'antre des mosquées", avec en liens toute une série de sites pro-sionistes comme "Fdesouche", "Dreuz", "Coranix", "Alexandre del Valle", "Europe-Israël", "Riposte laîque", "Révoltes en Europe", etc.). Mouvement auquel appartenait le président Mohamed Morsi, destitué.

 

Qu'en est-il réellement ? Qui sont les "Frères musulmans" ?

 

Bien loin d'être des théocrates, les "frères musulmans" seraient en fait des modernistes, progressistes, démocrates, et franc-maçons.

 

Voyez ce qu'en dit ce site musulman (malgré une erreur que nous relevons sur les protestants Luther et Calvin n'étaient pas francs-maçons: la Secte a été créée au XVIIIe siècle, en 1721, avec les "constitutions d'Anderson" par deux protestants, il est vrai, Désaguliers et Anderson) :

  http://www.salafidefrance.com/index.php/danger-sectaire/les-freres-musulmans/512-les-freres-musulmans-et-leur-lien-avec-la-franc-maconnerie. (4)

 

  • Une franc-maçonnerie dont un des objectifs est, selon ce site, de  « se débarrasser du conservatisme de l’orthodoxie des religions révélées, considérées comme des fables et des superstitions allant à l’encontre de la raison humaine, afin disent-ils "de libérer les individus d’une mentalité arriérée et de les mener vers un progrès humain". »

 

On reconnaît là en effet un vocabulaire bien connu... avec chez nous l'obscurantisme du "Moyen Âge"... et autres balivernes, autant de clichés définitivement démentis par l'historiographie contemporaine (Cf. Régine Pernoud).

 

Rappelons qu'en France, le père jésuite Augustin Barruel, qui dénonça la Révolution dite "française" comme une fabrication de la Secte dans son ouvrage Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme (1798), dit exactement la même chose : l'objectif de la franc-maçonnerie était et est toujours de combattre les grandes religions dogmatiques, pour ne laisser à la place que leurs dogmes à eux et leur "République universelle"

 

Selon  le Figaro, des groupes djihadistes liés à Al Qaïda ainsi que des réseaux de contrebande avec la bande de Gaza voisine, opèrent dans le Sinaï, une zone en proie à une instabilité récurrente où le pouvoir égyptien a dû mal à y établir son autorité depuis le renversement de Moubarak en février 2011.

 


Or,

 

  • « l’Égypte est certainement l’un des premiers pays (d'Afrique, NdCR.) à subir la présence notable de contingents maçonniques européens avec l’expédition de l’Empereur français Napoléon Bonaparte », franc-maçon.

 

  • « Vers le milieu du XIXe siècle, la révolution française ... s’exporte et l’épopée napoléonienne s’accompagnent, en Orient, de la création de quelques loges… L’initiation continuera avec l’équipe de Ferdinand de Lesseps et ses successeurs puis avec la présence des Anglais. Ce n’est qu’en 1876 que La Grande Loge Egyptienne a été fondée et ce pendant le protectorat britannique.

  • La Compagnie universelle du canal maritime de Suez a été créée en 1858 par Ferdinand de Lesseps pour percer et exploiter le canal de Suez en Égypte. Cet ingénieur français dirigeait un groupe d’hommes d’obédience maçonnique et saint-simonienne. Antoine Sfeir :
  • « …le groupe de Ferdinand de Lesseps qui compte surtout des maçons constructeurs »
  • L’équerre et le croissant, enquête sur la franc-maçonnerie en terre d’Islam, Cahier de l’Orient, p.2.

  • Dans la revue "World In Review" John Coleman précise que l'organisation des frères musulmans serait un ordre créé en secret par la franc-maçonnerie britannique avec l'aide de Thomas Edward Lawrence (Laurence d’Arabie), Bertrand Russell, St. John Philby, E.G. Browne (en) et Arnold Toynbee, afin de maintenir le Moyen-orient sous-développé pour que ses ressources, en particulier son pétrole, puissent continuer à être pillées par la Grande-Bretagne. Coleman critiqua le Club de Rome, la Giorgio Cini Foundation, Forbes Global 2000, le Interreligious Peace Colloquium, le Tavistock Institute, ainsi que d'autres organisations qui se rapprochent de la thématique du nouvel ordre mondial.
  •  
  • Au fur et à mesure que l’initiation progresse dans la société arabe et en particulier en Égypte, les francs-maçons préparent la déconstruction de l’orthodoxie musulmane.
  • 220px-Hassan_al-Banna.jpgLes "frères maçons" créerons les "Ikhwan al-mouslimine" avec à leur tête un certain Al-Hassan al-Banna (grand-père de Tariq Ramadan et Hani Ramadan, NdCR.) né le14 octobre 1906 - mort le 12 février 1949.  
  • D’après certaines archives, Hassan al-Banna reçoit de l’argent (500 livres) de la toute puissante "Compagnie du Canal". Il reçoit aussi un permis pour construire une mosquée.
  • Al-Banna se justifie d’abord en déclarant cet argent appartenant de droit au peuple égyptien comme tous les biens de la Compagnie.
  • Plus tard, il niera avoir touché cette aide financière. Il reconnaît avoir été très influencé par ces prédécesseurs Jamal ad-Dîn al-Afghânî et Muhammad Abdu mufti d’al-Azhar connus tous les deux pour avoir été de grands initiés des loges maçonniques françaises et anglaises et qui ont profondément marqués la pensée égyptienne de l’époque.
  •  
  • Ikhwân al-mouslimine signifie « frères musulmans ».
  • Il semble que le mot frères « ikhwân », au pluriel, soit l’idée des francs-maçons, membres de la compagnie de Suez car c’est également le nom par lequel ils se désignent (frères franc-maçons ou frères de lumière).

  • Dans son article intitulé « Islamisme, réformisme et violence politique : comment interpréter l'histoire des Frères musulmans » Malika ZEGHAL cite Tarek Ramadan en disant : « il replace le fondateur [al-Hassan al-Banna] de la Confrérie [des frères musulmans] dans une lignée qui remonte aux premiers réformateurs de la fin du XIXe siècle (al-Afghânî et Abdû) (francs-maçons, suivre la discussion sur le forum Mejliss : http://forum.mejliss.com/freres-musulmans-franc-maconnerie, NdCR.).
  •  
  • [A]ujourd’hui, les Frères musulmans continuent de prêcher un islam dit "moderne et progressiste" (tout en étant armés par la France et l'Angleterre... ils assassinent tous leurs opposants en Egypte comme en Syrie, NdCR) qui s’oppose avec l’islam traditionaliste représenté majoritairement par le salafisme. C’est un peu la confrontation entre les protestants et les Catholiques, les orthodoxes, et tous les traditionalistes chrétiens.
    Les frères musulmans se retrouvent, aujourd’hui, désemparés face à un problème inextricable. D’un côté, ils doivent montrer, aux successeurs de leurs initiateurs (francs-maçons), qu’ils maintiennent, tant bien que mal, leur aspiration au progrès par une réforme de la religion islamique et de l’autre côté, ils tentent de faire face aux orthodoxes qui les accusent d’égarement et parfois même d’hérésies. Désemparé, ce mouvement rationaliste et réformateur de la religion islamique se retrouve dans une position assez inconfortable.

  • Mohamed Morsi
    محمد مرسي
  • Mohamed Morsi, le 8 mai 2013.
    Mohamed Morsi, le 8 mai 2013.

  • La plupart des membres de la confrérie ont fait un important travail au niveau de leur apparence vestimentaire et physique. Habillé en costume à l'occidentale, ils sont soit complètement rasés, soit portent une barbe finement taillée. Ils sont pour beaucoup issus des hautes écoles, parlent tous plusieurs langues étrangères et se présentent désormais en démocrates. D'après l’une des membres de la confrérie, Makram al-Deiri, tous les candidats aux élections législatives du mouvement ont bénéficié d'une formation intensive aux techniques de communication, aux stratégies de persuasion et à l'art des négociations. Officiellement, le mouvement a abandonné tout projet d'État théocratique.
  •  
  • Notons que les loges maçonniques sont aussi présentes dans le reste des pays arabes (Afrique du nord : Algérie, Tunisie, Maroc et au moyen Orient : Liban, Jordanie, Syrie, Irak, etc.).» (Fin de citation)

 

  • (Références bibliographiques

  • 1. Cahiers de l’Orient, article intitulé « L’équerre et le croissant, enquête sur la franc-maçonnerie en terre d’Islam » Antoine Sfeir,
    2. Une France en Méditerranée : Ecoles, langue et culture françaises, XIXe-XXe ... de Patrick Cabanel
    3. Qam’ ul-Mu’ānid Wa Zajr ul-Hāqid il-Hāsid, Chaykh Mouqbil
    4. Risâlat al-wâridât, Muhammad Abdu
    5. Histoire de l’islam, Le réformisme salafiste. C. Naudin
    6. « World In Review » John Coleman
    7. Hassan el-Banna, Après les Frères musulmans, Le Caire, Maison de la pensée islamique, 1996
    8. « Islamisme, réformisme et violence politique : comment interpréter l'histoire des Frères musulmans » Malika Zeghal
    9. Comment les Etats-Unis ont contribué à renforcer l’islam fondamentaliste », Henriette Hanke Güttinger
    10. L’expédition d’Égypte, une entreprise des lumières (1798-1801), Patrice Bret, publié par l’académie des sciences, 1999.

 

Selon un autre article de décembre 2012, de Thierry Meyssan, « Les Frères musulmans sont l’équivalent de la franc-maçonnerie européenne dans le monde musulman» : http://www.algeriepatriotique.com/article/thierry-meyssan-les-freres-musulmans-sont-l-equivalent-de-la-franc-maconnerie

 

Thierry Meyssan dit à cette date (décembre 2012) que "la propagande a des limites et, avec le temps, les gens voient qu’on les a bernés. Ainsi, les Egyptiens commencent à se retourner contre les Frères musulmans qu’ils acclamaient il y a peu".

 

Ce commentaire vient de se révéler exact avec, le 3 juillet, le renversement par l'armée égyptienne du président islamiste Mohamed Morsi soutenu par les Frères Musulmans.

 

Dans cet article, Meyssan explique :

 

  • "Le plan de déstabilisation de la Syrie a définitivement échoué, au motif notamment que les ASL, soutenus par l’Otan, ne sont pas parvenus à diviser l’armée régulière.
  • La stratégie de l’Otan et du CCG, a évolué avec le temps. Au départ, il s’agissait de provoquer un cycle d’attentats et de répression pour justifier une intervention internationale, sur le mode de ce qui a été fait au Kosovo. Cela n’a pas fonctionné parce que le président Bachar Al-Assad a longtemps fait preuve de retenue, et puisque la Chine et la Russie ont opposé leurs vetos au projet occidental. A défaut de pouvoir attaquer ouvertement, l’Otan et le CCG ont choisi dans un second temps de déstabiliser le pays en espérant provoquer son effondrement interne. Ils ont à la fois organisé des sanctions unilatérales pour détruire l’économie, utilisé l’ASL pour épuiser la capacité de résistance des Syriens, pris des contacts pour corrompre des dirigeants et mettre en scène leur défection, et surtout recherché des officiers supérieurs pour mener un coup d’Etat militaire. On s’est alors trouvé dans une situation paradoxale lorsque Mme Clinton, à plusieurs reprises, a appelé à un coup d’Etat militaire pour imposer la démocratie. A l’issue de presque deux ans de combats, le régime est toujours solide et les avancées de l’ASL très instables. Il est clair qu’il n’y aura pas de solution militaire à cette situation. L’Otan et le CCG qui espéraient isoler la Syrie l’ont au contraire jetée dans les bras de l’Iran, de la Russie et de la Chine.
     La Russie ambitionne de retrouver la position qui était celle de l’URSS. Elle a fait de la Syrie le point de rééquilibrage des relations internationales. Elle a utilisé par trois fois son veto et ne peut plus faire marche arrière, sauf à renoncer à ses rêves. La stratégie globale de Vladimir Poutine est basée sur l’idée que la source d’énergie principale du siècle qui commence sera le gaz. Le XIXe siècle fut celui du charbon, dominé par les Anglais, le XXe siècle celui du pétrole dominé par les USA, et le XXIe serait celui du gaz contrôlé par la Russie. Vladimir Poutine a fait de Gazprom le premier producteur mondial de gaz. Il ne veut pas que les riches réserves de gaz de la Méditerranée et de Syrie passent sous contrôle occidental, et il ne veut pas non plus que l’Iran perturbe le marché. Par conséquent, il a fait alliance avec Damas et Téhéran et ne favorise les exportations iraniennes que si celles-ci passent par des couloirs qu’il puisse contrôler. Notez bien que l’acharnement de l’Otan et du CCG a exactement la même raison. Les Occidentaux ont placé à la tête de la commission économique du Conseil national syrien Ossama Al-Kadi, un cadre de British Gas. Puis, ils ont nommé à la présidence de la Coalition nationale cheikh Moaz Al-Khatib, un cadre de la Royal Deutch Shell. De son côté, la Turquie ne peut espérer relancer le projet de gazoduc Nabucco que si le régime syrien est renversé, et le Qatar doit absolument empêcher l’émergence d’un compétiteur dans son voisinage.
    L’expression «printemps arabe» est un fourre-tout. Il n’y a rien de similaire entre les émeutes en Tunisie qui ont débouché sur la fuite de Ben Ali, la révolution colorée en Egypte contre Moubarak voulue de longue date par Washington, l’expédition coloniale en Libye pour appuyer la sécession de la Cyrénaïque et renverser au passage Kadhafi, la guerre secrète en Syrie, la révolution réprimée par le CCG au Bahreïn. Bien sûr, tout cela survient au même moment dans des pays qui parlent la même langue. Mais c’est tout. Cela dit, ces événements ont en commun d’avoir réveillé les masses populaires et personne ne sait ce qu’il en résultera. Les chaînes satellitaires ont facilement intoxiqué les gens dans les premiers mois, parce qu’elles avaient une bonne image. Mais la propagande a des limites et, avec le temps, les gens voient qu’on les a bernés. Ainsi, les Egyptiens commencent à se retourner contre les Frères musulmans qu’ils acclamaient il y a peu. En quelques mois, cette confrérie a réussi le tour de force de s’emparer du pouvoir au Maroc, en Tunisie, en Libye, en Egypte et à Ghaza. Or, il n’y a rien de plus opaque que cette organisation. C’est au fond l’équivalent de la franc-maçonnerie européenne dans le monde musulman. Elle comprend parfois des gens sincères, mais sa structure secrète permet à des ambitieux sans scrupules de se livrer aux pires manœuvres. Elle a fait alliance avec Washington comme on vend son âme au diable. Désormais, elle se porte garant de la «sécurité d’Israël» et de l’ouverture capitaliste des marchés. Je ne crois pas que l’Algérie soit immunisée contre de nouveaux troubles. Certes, on ne pourra pas rejouer de la même manière la carte terroriste, mais beaucoup d’autres manipulations sont possibles. L’Algérie n’est pas un Etat secondaire, mais la pièce maîtresse au Maghreb, elle attise beaucoup de convoitises et devra donc affronter de nouveaux dangers. Elle dispose heureusement d’un atout fort : c’est le seul pays de la région où la population a développé une culture politique, un sens critique. (5)

 

Selon le Monde, à propos de Mohamed Morsi, deux théories s'affrontent parmi les analystes cairotes.

 

  • Selon la première, M. Morsi est une créature de Khaïrat Al-Shater, le numéro deux des Frères musulmans et véritable homme fort de l'organisation. Dans la seconde, il est présenté comme un homme cherchant à affirmer son indépendance. 
  • il faut rappelerque M. Al-Shater était le premier choix de la confrérie lorsqu'elle a décidé, au printemps, de présenter un candidat à la présidentielle. Empêché de concourir à cause d'une ancienne condamnation, Khaïrat Al-Shater aurait choisi lui-même Mohamed Morsi : un homme effacé et discipliné, qui ne pouvait pas lui faire de l'ombre et dont la loyauté à l'organisation a toujours été sans faille.
  • Autre argument, le cabinet du président est constitué de poulains de M. Al-Shater. Il s'agit d'Ayman Ali, d'Ahmed Abdel Aty, de Khaled Al-Qazzaz (secrétaire particulier), de Mahi Hamed, d'Assad Cheikha (chargé de la sécurité), et de Mohamed Rifaa Al-Tahtawi (secrétaire général de la présidence). Tous ces hommes sont proches du bureau de la guidance de la confrérie, contrôlé par Khaïrat Al-Shater depuis les élections internes de 2009. Cet homme d'affaires prospère intervient publiquement à intervalles réguliers, tel un président bis. Lorsqu'une importante délégation d'hommes d'affaires américains vient au Caire, c'est lui qui se charge de les rassurer sur la compatibilité entre islamisme et démocratie
  • M. Morsi ne serait qu'un pion, exécutant des ordres pris par d'autres, comme s'en sont plaints plusieurs conseillers de second rang de la présidence. Le président lui-même serait à peine tenu au courant par ceux qui prennent les décisions dans son ombre. C'était, semble-t-il, le cas lorsque la confrérie a décidé d'envoyer sa milice, le 5 décembre (2012, NdCR.), nettoyer les abords de la présidence occupés par un sit-in d'opposants, provoquant la mort de huit personnes et des dizaines de blessés.
  • Dans la seconde théorie, Mohamed Morsi chercherait à s'émanciper de la tutelle pesante de Khaïrat Al-Shater. Ce qui expliquerait les annonces contradictoires et les revirements incompréhensibles de ces dernières semaines (de décembre 2012, NdCR.).
  • Ainsi, le 9 décembre, le porte-parole de la présidence confirmait la signature d'un décret portant sur la hausse des impôts et une augmentation des taxes sur 70 produits de consommation courante, suscitant une réaction immédiate du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), la branche politique des Frères musulmans, qui la jugeait "inopportune" à une semaine d'un référendum à haut risque sur le projet de Constitution. M. Morsi a été contraint de faire machine arrière la nuit même, en annonçant une suspension de l'application du décret sur son compte Facebook
  • Pour Moustafa Kamel Al-Sayed, professeur de sciences politiques à l'Université du Caire, la présidence Morsi pose un problème institutionnel inédit, en raison de son appartenance aux Frères musulmans : "Nous sommes aujourd'hui dans la situation de l'URSS, où il y avait un parti dominant et des institutions étatiques. Mais, chez nous, rien ne régit les relations entre la confrérie et les institutions, et le chef de l'Etat n'est que numéro cinq ou six du parti."(6)

 

Add. 23:25. Le Figaro : Égypte : ElBaradei nommé premier ministre, crainte de nouveaux affrontements.

  • La crise politique ouverte par la déposition du Président Morsi continue. Aujourd'hui, Mohamed ElBaradei a été chargé de former un gouvernement de transition. L'ancien chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et farouche opposant à Mohammed Morsi devait prêter serment dans la soirée. Mais les Frères Musulmans, abasourdis pendant les premiers jours qui ont suivi la déposition de leur président, se sont ressaisis. Leur Guide Suprême Mohammed Badie les a ralliés vendredi (5 juillet, NdCR.) par un discours enflammé. Ils ont promis de ramener Morsi au pouvoir «sur leurs épaules». 
  • Pendant la soirée de vendredi et durant toute la nuit, ils ont tenté de prendre la place Tahrir. Arrivant armés de boucliers de tôle et de matraques, mais aussi certains d'armes à feu, ils ont fait irruption par le pont du 6 Octobre, qui traverse le Nil, et arrive sur Tahrir entre le Musée Égyptien et l'Hotel Ramsès. À l'endroit même où avait eu lieu la «Bataille des chameaux» en janvier 2011, entre les partisans de Moubarak et les Révolutionnaires, ils se sont heurtés aux rebelles de Tamaroud, qui les ont repoussés par des volées de pierres, et des feux d'artifices tirés à l'horizontale.
  • La bataille rangée a fait rage toute la nuit, indécise, les uns refluants, les autres avançant, puis l'inverse. Plusieurs dizaines de manifestants des deux bords ont été blessés, certains grièvement, et selon les sources, plus d'une dizaines ont été tués. Certains l'auraient même été par balles. La bataille a duré jusqu'à ce que l'armée intervienne avec des engins blindés et repoussent les "Légitimistes" (pro-Morsi...) de l'autre côté du Pont du 6 octobre. Dans tout le pays, Trente-sept personnes ont péri ces dernières 24 heures, dans des affrontements entre partisans et opposants au président Morsi.

  • [L]'armée égyptienne, qui depuis la Révolution de 2011 a toujours montré une certaine retenue face aux manifestants, ne donne pas l'impression de vouloir ou de pouvoir empêcher que ces affrontements reprennent. Les militaires savent aussi que les troupes sont un instrument délicat à manier pour faire du maintien de l'ordre. Les soldats peuvent ne pas tirer, auquel cas ils ne servent à rien. Ou bien tirer, et c'est le bain de sang. Le seul endroit du centre-ville que l'armée semble décidée à défendre est le gros immeuble rond de la radio-télévision égyptienne, connu sous le nom de Maspero. Le bâtiment, stratégique puisqu'il contrôle la télévision d'état, est entouré de barbelés et de blindés M-113, mitrailleuses approvisionnées à balles réelles.
  •  
  • Source : http://www.lefigaro.fr/international/2013/07/06/01003-20130706ARTFIG00314-egypte-au-caire-crainte-de-nouveaux-affrontements.php

 

  Mohamed El Baradei, qui avait d'abord été pressenti pour succéder à Moubarak puis s'était désisté le 4 février 2011, est un agent américain, de George Soros et de l'O.N.U., ancien patron de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à l'O.N.U., le groupe de régulation des armes nucléaires, entraîné par la CIA. En réalité, en 2011 déjà les Egyptiens ne voulaient pas du parachuté de Washington. A croire que deux ans après, ce personnage qualifié par Le Monde de "figure de proue de la mouvance laïque et libérale" n'intervient que pour jeter un peu plus d'huile sur le feu.  

 

Le nom d'ElBaradei circulait avec insistance au Caire depuis le renversement de Morsi.

  • Dès cette annonce, des membres des Frères musulmans ont, sans surprise, rejeté cette nomination, estimant qu'il s'agissait d'un "choix de Washington".
  • Le groupe salafiste Al Nour a lui aussi annoncé qu'il s'opposait à ce choix de Premier ministre.

  • La puissante confrérie des Frères musulmans, cible d'une campagne de répression des nouvelles autorités, a demandé à ses partisans de se mobiliser "par millions" jusqu'au rétablissement dans ses fonctions de Morsi, et pour dénoncer "l'Etat policier" instauré après le "coup d'Etat militaire".

     

  • .
  • Source: http://www.france24.com/fr/20130706-mohammed-elbaradei-nomme-premier-ministre-interim-egypte-morsi-violences

 

  • Le mouvement Tamarrod (rébellion), à l'origine des manifestations monstres du 30 juin contre Mohamed Morsi, ayant abouti à destitution, a pour sa part appelé à une nouvelle mobilisation dans les rues dimanche à travers le pays pour contrer les Frères musulmans, dont le numéro deux, Khairat al-Chater, a été arrêté dans la nuit.

  • Le président civil intérimaire, Adly Mansour, nommé par l'armée, a dissous vendredi la Chambre haute dominée par les "islamistes", qui assure l'intégralité du pouvoir législatif, et nommé un nouveau chef des renseignements. Une feuille de route annoncée par l'armée doit aboutir à la formation d'un nouveau gouvernement, ainsi que des élections législatives et présidentielle, mais aucune date n'a encore été avancée.
  •  
  • Le procureur général a annoncé que des poursuites seraient engagées contre neuf dirigeants du mouvement islamiste - dont M. Badie - dans le cadre d'une enquête pour "incitation au meurtre" de manifestants. Selon une source judiciaire, des interrogatoires doivent débuter lundi, y compris pour Morsi, toujours détenu par l'armée, pour "insultes au système judiciaire". Reflétant l'embarras international face à ce coup militaire qui a le soutien d'une importante partie de la population, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a mis en garde contre une politique de "représailles". Les États-Unis ont condamné vendredi les affrontements meurtriers et lancé un appel au calme, tandis que l'Union africaine a suspendu l'Égypte.  
  • Depuis novembre, les opposants à Morsi lui reprochaient une volonté d'accaparer le pouvoir pour lui-même et les Frères musulmans, tandis que ses partisans évoquaient la nécessité de se débarrasser d'une bureaucratie hostile héritée de l'ère Moubarak.

 

 

Add. 8 juillet 13:47. Le parti salafiste égyptien al-Nour, rival politique des Frères musulmans, se retire du processus politique en Egypte en signe de protestation contre les tirs sur des manifestants près du siège de la Garde républicaine au Caire, a annoncé lundi le porte-parole du parti, Nader Bakkar.

 

  • "Nous n'allons pas nous taire au sujet du massacre perpétré aujourd'hui par la Garde républicaine. Nous voulions empêcher le sang de couler et voici que nous avons un fleuve de sang. Nous déclarons notre sortie de toute négociations (avec les nouvelles autorités, ndlr) en tant que première réaction à ce qui se passe", lit-on dans la déclaration du porte-parole des salafistes, M. Bakkar, sur Facebook.
  • Le parti salafiste qui au départ a apporté son soutien à la feuille de route présentée par l'armée pour conduire la transition politique, se retire à présent de la coalition qui a directement ou indirectement approuvé la destitution du président islamiste Mohamed Morsi.
  • Un groupe d'hommes armés (issus probablement des Frères musulmans, NdCR.) a essayé de prendre d'assaut le siège de la Garde républicaine au Caire dans la nuit de dimanche à lundi 8 juillet.(1)
  • .

De son côté, le porte-parole des Frères musulmans Murad Ali a accusé l'armée égyptienne d'avoir ouvert le feu dans la nuit de dimanche à lundi 8 juillet sur des manifestants pro-Morsi au Caire, faisant 34 morts, annoncent les agences occidentales.

 

  • Selon Murad Ali, des partisans du président évincé faisaient un sit-in devant les bâtiments de l'armée où est détenu M. Morsi afin de lui témoigner leur soutien. (2)
  • .
  • Sources:
  • .
  • (1) http://fr.rian.ru/world/20130708/198720009.html
  • (2) http://fr.rian.ru/world/20130708/198718471.html

 

Selon Voix de la Russie du 8 juillet 2013, ce qui tendrait à confirmer la théorie selon laquelle Mohamed Morsi aurait cherché à s'émanciper de la tutelle pesante de Khaïrat Al-Shater, numéro deux des Frères musulmans (voir ci-dessus), c'est qu'il aurait tenté un rapprochement avec l'Iran et la Russie, ce qui est inacceptable pour les Etats-Unis :

  • « (sous Mohamed Morsi) les Frères musulmans ont tenté une politique étrangère de rapprochement avec l'Iran, mais en soutenant la rébellion syrienne, et sans remettre en cause le traité de paix avec Israël.
  • En novembre 2012, un projet constitutionnel de législation par décret soulève une partie de la population. Adoptée après referendum, cette ébauche de constitution, ne semblait cependant pas satisfaire les militaires, soucieux de maintenir leurs privilèges et de ne pas compromettre la relation privilégiée qu'ils entretiennent avec les Etats-Unis, leur principal bailleur de fonds qui leur allouent annuellement 1,3 milliards de dollars d'aide en vertu des accords de 1979 entre l'Egypte et Israël.

 

 

  • Malgré une présentation complaisante des mass-medias occidentaux, les manifestations qui ont servi de prétexte à l'intervention de l'armée ne sont pas le fruit de doléance démocratique mais masquent une réalité malheureusement plus matérielle. Mohame Morsi et les frères musulmans furent en leur temps, les principaux artisans du printemps égyptien en se fondant sur des revendications sociales et économiques de la population. Malheureusement, le président Morsi a cristallisé les mécontentements et s'est montré incapable de respecter ses promesses ou de relancer l'industrie du tourisme qui reste l'une des principales source de devise du pays.
  • Les éventuels prêts du FMI qui auraient permis d'offrir une bouffée d'oxygène à l'économie égyptienne, étaient toujours soumis à des réformes qui furent sans cesse reportés faute de moyens. La bouclé était bouclée.
  • Image illustrative de l'article Académie militaire de West PointC'est pourtant un énième revers pour le Qatar qui a soutenu massivement la révolution égyptienne, en tant que bailleur de fonds, et en mettant à disposition des Frères musulmans la chaîne Al Jazira. Comme le changement de direction à la tête de la pétro-monarchie, le coup d'Etat égyptien a eu lieu dans des conditions apparemment transparentes. Il est vrai que cette fois encore le général à la tête du putsch a étudié dans les académies militaires anglaise de Sandhurst et américaine de West Point ; de même que l'émir d'Arabie Saoudite fut un des premiers à féliciter le nouveau président par interim Adly Mansour, le monde occidental, parangon de démocratie oblige, ne peut officiellement cautionner le coup d'Etat militaire et donc adresser de félicitations directes. Mais il a annoncé sa volonté de doter la nouvelle direction égyptienne de son plein et entier soutien. On n'en doute guère, si on analyse les causes fondamentales de la crise égyptienne. L'Egypte demeure une pièce importante dans le dispositif géo-stratégique des Etats-Unis dont les intérêts sont clairement définis. Tout d'abord le contrôle stratégique du canal de Suez, d'autre part la coopération militaro-technique, et enfin, la conformité aux accords de Camp David concernant la sécurité d'Israël. En échange, l'armée égyptienne est ainsi devenue un immense empire financier qui contrôle selon diverses estimations de 30 à 40% de l'économie du pays avec des actifs dans l'immobilier ou des chaînes d'hypermarché dont tout le personnel est militaire.
  • La politique du président Morsi et des Frères musulmans a au moins eu le mérite, de révéler le vrai pouvoir régnant en Egypte, en faisant voler en éclat la mince couche de loyauté sous prétexte de protéger la sécurité du peuple égyptien.
  • Ce qui semble échapper à nombres d'observateurs c'est que depuis l'époque de Nasser, l'Egypte a essayé de conserver un délicat équilibre de stabilité économique et sociale en cherchant à assurer une sécurité alimentaire pour sa nombreuse population. Sous l'ère de Sadate, l'Egypte s'est modernisée sous les conseils de l'agence américaine pour le développement international et les prescriptions du FMI qui visaient à limiter les interventions de l'Etat. La main invisible du marché devant divinement équilibrer besoins et ressources pour le plus grand bonheur de la population. Le résultat ne s'est pas fait attendre et le concept de sécurité alimentaire et de stabilité sociale a volé en éclat, laissant place au développement d'industries présentant un avantage concurrentiel sur le marché mondial comme le tourisme et tout ce qui lui est associé. Revers de la médaille de son accès à la mondialisation, les prix de la nourriture n'ont cessé d'augmenter en Egypte pour aboutir en 2008 aux premières vagues d'émeutes de la faim et au renversement de Moubarak. 
  • A leur tour, et c'est ce qui explique en partie leurs échec, les Frères musulmans n'ont pu offrir un programme économique cohérent et surtout alternatif à celui imposé par l'Occident à l'Egypte. Auraient-ils seulement pu ?
  • Pour tenter de libérer l'Egypte de l'influence occidentale, l'ex-président et son équipe tentèrent une feinte géopolitique et géoéconomique en offrant à la Russie une relation spéciale.
  • Lors de son séjour à Sotchi le 19 avril dernier, le président Morsi a affirmé que la Russie était et demeurait un partenaire économique traditionnel et éprouvé de l'Egypte. Plus encore, il déclara que, remise de la crise libérale des années 90, la Russie pourrait redevenir un partenaire stratégique de l'Egypte et du monde arabe en opposition à une influence indue des Américains dans la région.
  • Ce qui scella son destin fut certainement ce qu'il déclara ensuite : « Nous avons besoin de la puissance de la Russie au Moyen-Orient et dans le renforcement de l'alliance entre le monde arabe et Moscou, afin d'équilibrer le partenariat stratégique entre Washington et Tel-Aviv ». (Fin de citation)
  • Autrement dit, en échange d'un partenariat stratégique, l'Egypte aurait pu modifier sa position sur la Syrie, une position évidemment inacceptable pour Washington et Ryad qui avec ce coup d'Etat militaire des plus opportuns reprennent la main sur la région en installant un gouvernement résolument tourné vers les intérêts occidentaux et les pétro-monarchies.
  • En raison de la libéralisation quasi-obligée de son économie, le dollar va donc continuer de peser en Egypte et de nouvelles émeutes de la faim sont à craindre dans les années et même les mois à venir. L'armée se rangera-t-elle encore aux côtés de la population ? La suite à la prochaine révolution.

 

Add. 10 juillet 2013 10:51. Mohammed Badie, le n°1 des Frères sous mandat d'arrêt. 

 

  • L'agence de presse officielle Mena a rapporté que le parquet égyptien a ordonné aujourd'hui l'arrestation de Mohammed Badie, chef de file des Frères musulmans, pour incitation à la violence lors des affrontements de lundi (8 juillet, NdCR.).
  • Le 8 juillet, une fusillade devant la caserne de la Garde républicaine au Caire où serait détenu le président Mohammed Morsi, a fait 55 morts.
  • Selon Mena, d'autres responsables de la "confrérie" font l'objet de mandats d'arrêt, dont l'adjoint de Badie, Mahmoud Ezzat, et les responsables de l'aile politique du mouvement Essam el Erian et Mohamed el Beltagi.
  • Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/10/97001-20130710FILWWW00376-egypte-le-n1-des-freres-sous-un-mandat-d-arret.php

 

Add. 12 juillet 2013 15:30. "Washington octroie annuellement à l'armée égyptienne une subvention de 1,3 milliards de dollars." Source: http://fr.rian.ru/presse_russe/20130712/198758485.html

 

Add. 26 juillet 2013 10:17. La réalité de la confrérie maçonnique des frères musulmans.   

Video : Secret de l'allégeance secrète au sein des Frères Musulmans. Exposé à partir de la lettre d'éducation que Hassan El Banna a écrite aux "Frères musulmans" en 1939.

Source via http://www.lelibrepenseur.org/2013/07/25/la-realite-de-la-confrerie-maconnique-des-freres-musulmans/


 

 

Add. 27 juillet 2013 13:20. 75 morts dans des affrontements samedi 27 juillet au matin en Egypte entre forces de l'ordre et islamistes. Un médecin des Frères musulmans fait état de 75 morts parmi les fidèles du président déchu et un millier de blessés. L'agence officielle Mena, qui cite des sources au sein du même hôpital, fait également état de 75 morts et un millier de blessés.


Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130727.OBS1233/egypte-23-pro-morsi-tues-dans-des-heurts-selon-les-islamistes.html

 

La confrérie accuse les autorités d'avoir tiré à balles réelles sur la foule, ce que le ministère de l'Intérieur dément.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2013/07/27/01003-20130727ARTFIG00209-assaut-sanglant-contre-les-pro-morsi-au-caire.php

 

 

La police a violemment dispersé à l'aube des partisans de Mohammed Morsi qui tentaient de bloquer un pont routier. La foule des protestataires aurait essuyé des tirs à balles réelles.

 

Source:

http://www.lefigaro.fr/international/2013/07/27/01003-20130727ARTFIG00223-nuit-sanglante-au-caire.php

 

 

Add. 30 juillet 16:15. La France appelle à la libération de Morsi...

 


Lors d'un point presse à Paris, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a appelé à la libération de Morsi.

 

"Nous, la France, nous appelons au refus de la violence et à la libération des prisonniers politiques y compris celle de l'ancien président Morsi. ... Il faut revenir vers un cheminement démocratique et refuser la violence", a-t-il dit.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/30/97001-20130730FILWWW00302-la-france-appelle-a-la-liberation-de-morsi.php#xtor=AL-155

 

Add. 1er août 2013 21:53. Morsi déposé pour la démocratie (John Kerry)

Une déclaration aujourd'hui du secrétaire d'Etat américain John Kerry en visite au Pakistan tend à accréditer la thèse selon laquelle Mohamed Morsi aurait été renversé par l'armée égyptienne à la solde des Etats-Unis parce qu'il aurait cherché à s'émanciper de la tutelle du numéro deux des Frères musulmans Khaïrat Al-Shater et donc de l'agenda nouvel-ordre-mondialiste.

 

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, interrogé par la télévision privée pakistanaise Geo, a en effet jugé aujourd'hui que l'armée égyptienne avait déposé le président Mohammed Morsi début juillet dans le but de rétablir la démocratie :

 

  • "Des millions et des millions de gens ont demandé à l'armée d'intervenir. Tous avaient peur d'une descente dans le chaos et la violence", a déclaré John Kerry. Les militaires "rétablissaient la démocratie", a-t-il ajouté.

 

Les Etats-Unis n'ont pas qualifié la mise à l'écart du président Morsi de "coup d'Etat". Cela les aurait obligés à interrompre l'aide militaire et économique conséquente qu'ils versent à l'Egypte...

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/01/97001-20130801FILWWW00502-morsi-depose-pour-la-democratie-kerry.php

 

Add. 14 août 2013 23:50. Alors que le 1er août John Kerry avait déclaré que Morsi avait été "déposé pour la démocratie", aujourd'hui l'armée a tiré sur la foule, faisant un bain de sang :

 

Il semble pourtant qu'il ne faille pas se laisser tromper par ce type de protestations et qu'il faille au contraire voir derrière le renversement de Morsi, la main du FMI : Mohammed Morsi était réticent à appliquer les réformes exigées par le FMI et initiées lundi 7 janvier 2013 pour lui accorder 4,8 milliards de dollars d'aide, notamment des réductions de subvention et des hausses d'impôts en échange du prêt nécessaire à la solvabilité du pays.

 

Add. 20 août 2013 08:30. Le guide suprême des Frères musulmans Mohammed Badie arrêté au Caire. Mohammed Badie, un des derniers dirigeants de la confrérie encore en liberté, a été interpellé dans la nuit au Caire. Il est poursuivi pour incitation au meurtre de manifestants.

Il était l'un des derniers dirigeants des Frères musulmans encore en liberté, il a été arrêté aujourd'hui à l'aube en Égypte. Il a été capturé dans un appartement tout près de la place Rabaa al-Adawiya, dans le quartier de Nasr City au Caire. C'est à cet endroit que plus de 280 partisans de Mohammed Morsi ont été tués mercredi alors que la police et l'armée tentaient de déloger les manifestants islamistes.

Mohammed Badie, 70 ans, est le huitième guide suprême des Frères musulmans. Il a été élu en janvier 2010 à la tête de la confrérie. Deux autres dirigeants du mouvement ont été arrêtés avec lui. La chaîne de télévision privée ONTV, qui soutient le coup de force des militaires, a diffusé des images de son interpellation, et le ministère de l'Intérieur a publié une photo sur Facebook. L'homme, assis dans un bureau, y apparaît prostré dans une jalabiya blanche - la longue tunique égyptienne traditionnelle.

Il n'était plus apparu en public depuis le 5 juillet, alors qu'il haranguait la foule sur la place Rabaa al-Adawiya. À cette occasion, il avait appelé à se mobiliser «par millions» et dénonçait un «coup d'État militaire». La justice ordonnait son arrestation cinq jours plus tard. Il est accusé, avec les cadres les plus importants de la confrérie, d'«incitation au meurtre» après la mort de huit manifestants, qui tentaient fin juin d'attaquer le siège de la confrérie. Leur procès est d'ores et déjà programmé au 25 août.

 

 

Source : http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/20/01003-20130820ARTFIG00179-le-guide-supreme-des-freres-musulmans-arrete-au-caire.php

 

 

 

Add. 20 août 2013 22:55. Le chef du gouvernement turc islamiste Recep Tayyip Erdogan a accusé aujourd'hui Israël d'avoir manigancé le renversement par l'armée du président égyptien Mohammed Morsi.

 

 Le Premier ministre islamiste turc avait vivement critiqué la destitution le 3 juillet de Mohammed Morsi, issu des Frères musulmans, et déclaré redouter que les "régimes autocratiques" ne prennent racine si l'Occident ne respectait pas les résultats des urnes en Egypte.

 

Devant des responsables provinciaux de son parti islamo-conservateur, l'AKP, Recep Tayyip Erdogan a déclaré: "Que disent-ils en Egypte ? Que la démocratie n'est pas dans les urnes. Qui est derrière tout ça ? Israël. Nous avons des documents en notre possession".

 

Le porte-parole du ministère, Yigal Palmor du ministère des Affaires étrangères israélien n'a pas souhaité répondre aux allégations de Recep Tayyip Erdogan. "Il s'agit de déclarations qui ne méritent pas d'être commentées", s'est-il contenté de déclaré.

 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/20/97001-20130820FILWWW00328-egypte-erdogan-turquie-accuse-israel.php

 

 

Lefigaro.fr 23/09/2013 Les Frères musulmans interdits en Egypte

 

En Egypte, un tribunal a interdit aujourd'hui les "activités" de la « confrérie » et ordonné la confiscation de ses biens.

 

Le jugement du tribunal réuni d'urgence s'applique

d'abord à la confrérie « qui n'a aucune existence légale » ainsi qu'à l'Association des Frères musulmans, ONG créée sous Morsi, et « toute organisation qui en émane ou est financée » par la « confrérie ».

 

Le « parti de la Liberté et de la Justice », parti politique des « Frères musulmans », pourrait tomber sous le coup de ce jugement.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/23/97001-20130923FILWWW00425-bettencourt-prevost-desprez-renvoyee-en-correctionnel.php

 

***

 

Sources:

 

(1) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/06/97001-20130706FILWWW00318-egypte-un-pretre-copte-tue.php

(2) Le guide suprême des Frères musulmans appelle à la mobilisation jusqu’au retour de Mohamed Morsi au pouvoir

http://xibaaru.com/le-guide-supreme-des-freres-musulmans-appelle-a-la-mobilisation-jusquau-retour-de-mohamed-morsi-au-pouvoir/

(3) http://www.lemonde.fr/international/article/2013/07/04/comment-mohamed-morsi-a-perdu-l-egypte_3441951_3210.html

(4) http://www.salafidefrance.com/index.php/danger-sectaire/les-freres-musulmans/512-les-freres-musulmans-et-leur-lien-avec-la-franc-maconnerie

(5) http://www.algeriepatriotique.com/article/thierry-meyssan-les-freres-musulmans-sont-l-equivalent-de-la-franc-maconnerie

(6) http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/12/26/en-egypte-le-pouvoir-de-mohamed-morsi-dans-l-ombre-des-freres-musulmans_1810354_3212.html

 

 

- Egypte: les "Frères musulmans" ne veulent pas d'une révolution "islamique" (6 février 2011)

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 17:36
 

La circulaire de la rentrée scolaire 2013 (circulaire n° 2013-060 du 10-4-2013), la première signée par Vincent Peillon, excipe une innovation de taille, bien que discrète, à l’image des transformations insidieuses du langage dont certains de nos ministres, grands fossoyeurs des libertés publiques, se sont faits les champions.

En effet, nous pouvons lire au paragraphe III.4 de la circulaire Peillon :

  • « Pour contribuer à la lutte contre les violences et les stéréotypes de genre et, plus largement, permettre à chacun de se forger une attitude responsable, l’École doit promouvoir dès l’école primaire l’éducation à la sexualité, qui fait partie des programmes. Pour cela, un groupe de travail a été mis en place sur le sujet. Il fera des propositions pour améliorer cet enseignement indispensable. »

Quel citoyen a pu investir suffisamment de son temps en lectures expertes pour comprendre les implications idéologiques d’une telle proposition ? Cet article a pour but d’éclairer les références idéologiques et quasi-religieuses de cette proposition scandaleuse et insoutenable, lourde de menaces pour la paix sociale dans notre pays.

Trois expressions sont à repérer dans le texte officiel : 1) « stéréotype de genre », 2) « dès l’école primaire l’éducation à la sexualité », et 3) »groupe de travail ». Nous les expliquons dans la perspective idéologique du ministre de l’Education Nationale, puis nous conclurons pour justifier le titre de notre article.

 

1) « Stéréotype de genre ». Citons Adrienne Rich dans « Compulsory Heterosexuality and Lesbian Existance » page 27 : « Les hommes et les femmes ne ressentent pas d’attraction pour les personnes de sexe opposé par nature, mais plutôt à cause d’un conditionnement de la société. Par conséquent, le désir sexuel peut être orienté vers qui l’on veut ». Par ailleurs, la fondamentaliste du genre Judith Butler écrit dans « gender trouble, Feminism and the Subversion of Identity » page 6 : « Le genre se réfère aux relations entre hommes et femmes, basées sur des rôles socialement définis que l’on assigne à l’un ou l’autre sexe. » C’est le sens donné par Vincent Peillon à « stéréotype de genre ».

De ces dogmes de la religion du genre, les adeptes et activistes tirent la conséquence suivante : Il faut supprimer du langage les mots « femme, féminin, homme, masculin » pour les remplacer systématiquement par « genre » ou provisoirement par « genre ressenti » et interdire l’idée qu’il y a une forme naturelle de sexualité humaine. Ils affirment : « La sexualité est un comportement socialement construit », il faut donc la déconstruire totalement, non pas pour laisser à chaque individu la liberté de se reconstruire sexuellement, mais pour éliminer toute idée d’identité sexuelle.

2) « Dès l’école primaire l’éducation à la sexualité ». En quoi peut bien consister alors « l’éducation à la sexualité » à laquelle notre ministre fait référence ? Citons Shulamith Firestone dans « The dialiectic of sex » Bantam Books, New York, 1970, page 12 : « Alors que l’objectif final de la révolution socialiste était d’en finir avec les privilèges de la classe économique dominante, le but définitif du « gender feminism » doit être non seulement d’en finir avec le privilège masculin, mais encore d’en finir avec la distinction même entre les sexes : les différences génitales entre les être humains doivent disparaître de la culture mondiale. »

3) « Groupe de travail » est un mot administratif codé qui signifie « groupe de copains ». Dans ce cas-ci : « groupe de co-religionnaires du genre ». Bien qu’ayant lu sur le net, comme tout citoyen peut le faire, la composition de ce groupe, je tairai les noms de ces personnes pour ne pas leur faire une publicité contre-productive. Disons tout de même que certaines d’entre elles ont défendu la gestation pour autrui (GPA) pendant les auditions bâclées par le tristement célèbre Erwan Binet.

Un peu d’histoire : si la « perspective du genre » est née dans les universités américaines dans les années 1960-1970, l’activisme politique du « gender feminism » s’est révélé dans la sphère publique mondiale à partir de la conférence de Pékin en 1995. Depuis, des lobby minoritaires mais influents tentent de substituer leur système d’idées aux conceptions naturelles de la sexualité et de la famille dans les organismes internationaux (ONU, conseil de l’Europe). Les méthodes subversives de transformation des mots et du langage trouvent aujourd’hui en France les relais politiques du parti socialiste, les soutiens d’une presse sous influence homosexualiste, et de quelques personnalités de droite comme Luc Chatel, Nathalie Kokiusco-Morizet ou Bruno Lemaire. Feu Nicolas Sarkozy avait lui aussi commencé a forniquer avec les prélats argentés de cette religion qui ne dit pas son nom.

Aujourd’hui en France, il s’est passé quelque chose d’extraordinaire et que le parti socialiste n’avait pas prévu au moment de son arrivée au pouvoir : la France libre s’est soulevée contre la religion du genre. Le noyautage des institutions, le mensonge officiel et la force brutale du ministère de l’intérieur ont rencontré les fiers esprits de la France libre, frondeuse et insoumise. Nous ne lâcherons rien !

Il est évident que devant les dogmes maintenant expliqués, que nous avons tirés des évangiles de Vincent Peillon, Najat Vallaud-Belkacem, Christiane Taubira, et autres ministres, les Français ont toutes les raisons de s’inquiéter pour leurs enfants confiés à l’Education Nationale, et sont en droit d’exiger des explications sur les mots utilisés dans la circulaire de rentrée 2013.

Frère Peillon, tu nous dois des explications : est-ce bien tout cela que tu prévois pour nos enfants ?

 

Source: http://24heuresactu.com/2013/07/01/vincent-peillon-est-il-le-nouvel-archeveque-de-la-religion-du-genre/

 

 

- "Le gouvernement s'est engagé à s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités" (Vincent Peillon)

- Franc-maçonnerie "religion de la république" : Vincent Peillon jette le masque

- Vincent Peillon souhaite rendre effectives les «séances d'éducation à la sexualité» dès la primaire

- La morale "laïque" (Vincent Peillon) deviendrait-elle dogmatique ?

- Vincent Peillon le laïcard singe la religion chrétienne

- Vincent Peillon : "la Révolution n'est pas terminée"

Partager cet article
Repost0