Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 07:11
Comme je l'ai écrit le 1er octobre dans l'article Ordo ab chao. La crise fait surgir l'idée d'un nouveau «Bretton Woods» , du nom des accords signés en 1944 qui avaient façonné le système financier après la Seconde Guerre mondiale, les porteurs de lumières comptent se servir de la terreur déclenchée dans la tête des gens pour imposer l'idée du Nouvel ordre mondial ... maçonnisé.

Les choses s'accélèrent, Sarkozy
veut un «Bretton Woods» avant la fin novembre.
Partager cet article
Repost0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 12:10

Magistrat assassiné Pierre Roche, Magistrat assassiné au centre de l'affaire Alègre

Interview exclusif des enfants de Pierre Roche.

Des révélations inouïes : "des meurtres déguisés en suicide, maintenant les gens on ne les tue plus on les suicide"...
"nous vivons dans une parodie de démocratie, nos maîtres nous projettent les apparences d'une liberté factice",
"il y a une espèce d'élite auto-proclamée pas du tout basée sur le mérite mais sur le piston et les liens inter-personnels, des loups qui gèrent le troupeau de moutons et qui consomment aussi du mouton à tous les repas"...
"Il y a un groupe de prédateurs, le peuple doit être conscient qu'on le trompe, que sa pseudo élite auto-proclamée qui le trompe depuis trop longtemps est en fait un ramassis d'opportunistes arrivistes qui nous ont réduit en esclavage sans que l'on s'en aperçoive, qui ont pris le contrôle de nos vies, estiment pouvoir transgresser toutes les lois y compris celles de la morale et de la décence la plus basique alors qu'ils sont eux-mêmes chargés de les faire respecter et payés pour les faire respecter"
 "Notre père nous a parlé d'une espèce de secte derrière laquelle il y a un corpus idéologique"... La corruption morale est le critère de sélection des membres de la secte, elle fait de la personne un membre propice chez laquelle on a décelé une espèce de vocation"...

Paris (LVO.info) : Les deux enfants du magistrat assassiné suite à son implication dans l'affaire alègre brisent enfin le silence pour rendre public leur témoignage révélant un nouveau volet de l'affaire gardée secret jusqu'à ce jour. Ou comment les deux enfants d'un Magistrat qui détenait toutes les clefs de cette sombre affaire, transmettent son témoignage post mortem.

Diane et Charles livrent le récit détaillé des exactions perpétrées par les notables. Diane parle des "cérémonies" au cours desquelles se déroulent des "rites" avec des "victimes" et des "sacrifices humains".

Ils ont adressé des lettres adressées au garde des sceaux Perben sur ce dossier du décès d'un magistrat en exercice, lettres auxquelles ce dernier n'a jamais répondu.

Pour la première fois, c'est l'un des acteurs de ce système, l'un des participant qui a brisé le voile de l'"omerta" en allant se confier peu de temps avant sa mort, alors qu'il craignait déjà pour sa vie, à ses deux enfants.



FILS DE JUGE 1/4
Charles-Louis et Diane Roche, tous deux juristes et enfants d'un magistrat haut gradé, vous invitent à venir découvrir un spectacle subversif au Théâtre de la main d'or, dévoilant les coulisses de la 'justice'.


La suite:
http://www.dailymotion.com/mychannel/LeLibrePenseur/video/x6ni32_fils-de-juge-34_news

Charles-Louis et Diane Roche:
http://www.galeon.com/affaireroche/defensedetaperca/guide.htm
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 11:25
Pour Nicolas Sarkozy, président en exercice du Conseil européen, la riposte à la crise passe par... une grande conférence internationale pour traiter toutes questions soulevées par la crise financière. ... un véritable «Bretton Woods financier», du nom des accords signés par les Alliés en juillet 1944 pour jeter les bases du système monétaire international de l'après-guerre. Vous voilà prévenus. La crise utilisée comme prétexte et moyen de marche en avant du N.O.M.
Partager cet article
Repost0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 16:22
Les familles "laïques" dénonce "l'intrusion" de la religion dans le politique.
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 23:07
... les "frères" "humanistes" ouverts et tolérants veulent "faire front et rendre coup pour coup"...

Cela ne s'invente pas. C'est
Ici. Je cite :

"Il faut une politique de liberté, séparer l'Etat de la franc-maçonnerie et libérer l'école de la main-mise du socialisme et des vieilles pédagogies destructrices
. C'est ce qu'a affirmé le traditionnaliste Bernard Antony - cité par l'ultra-catholique Salon Beige - lors de l'Université d'été de l'Esprit Public à Orange. Le texte complet d'intervention de Bernard Antony figure sur son blog Reconquête Chrétienté-Solidarité.

L'argument selon lequel il faut séparer l'Etat de la franc-maçonnerie est une antienne diffusée sur de nombreux forums et listes de discussion. C'est évidemment un décalque du principe de séparation des églises et de l'Etat en France."

Deux commentaires :

"1. Posté par Laurent le 06/09/2008 13:24
...Ils seront chef d'escadrille décidément, peste brune, peste noire,ça sent la m.... faire front et rendre coup pour coup voila ce qu'il faut faire, et si on commençait maintenant?
3. Posté par SaT le 06/09/2008 16:50
Il n'y a pas que des attaques sur la FM, on y trouve aussi tout les relents racistes, islamophobes, pro catho intégristes, beurk !"
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 07:21

Via un article d'Yves Daoudal, et un commentaire très instructif, on apprend que sur Wikipédia se trouve un article intitulé "régime concordataire français". Le pays de la dite "séparation de l'Eglise et de l'Etat" n'est peut-être pas le pays de "laïcité" qu'on nous dit...

Lisez plutôt, § "
Le Concordat maçonnique". Je cite : "Le 5 décembre 1804, un autre concordat aussi important entre l'Etat et le Grand Orient de France. Aguste de Grasse-Tilly rencontre Napoléon Bonaparte. (Source : Franc Maçonnerie et Napoléon : REAA, Concordat 1804)

Les principaux signataires sont
Kellermann, Masséna, Rottiers de Montaleau, De Grasse-Tilly, Bacon de la Chevalerie et Pyron. 148 des représentants maçonniques sont déjà députés.

Le concordat maçonnique fut conclu secrètement. Toutefois, il est toujours en effet."

.... Voilà un scoop! On savait que la franc-maçonnerie était l'église de la "république", mais qui connaissait ce concordat ??

Au pays de la "laïcité", de la "souveraineté du peuple", de la transparence et de "l'ouverture"... (thèmes de campagnes rebattus des présidents de la "république"), un éclaircissement citoyen, démocrate et républicain serait bienvenu!...

Si ce concordat est toujours en effet, il serait bon qu'il soit, publié! Que tout le monde sache de quoi il retourne! Un large écho, une large publicité devrait être faite à ce sujet, dans tous les journaux, sur tous les blogs et sites dits d'information... Une adresse démocratique pourrait être envoyée au "gouvernement", des pétitions lancées, en-têtes : "Séparation de la franc-maçonnerie et de l'Etat"! J'appelle tous les nationalistes et patriotes à relayer l'info.

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 20:02


... avec une petite surprise à la fin de la video.
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 10:28

D'après Le Point.

Ni oui, ni non. Réunis à Lyon depuis jeudi matin en congrès - convent, dans le jargon -, les 1080 délégués francs-maçons du Grand-Orient (GO) ont planché toute la journée sur une question qui taraude l’ensemble des obédiences françaises : faut-il ou non s’ouvrir aux femmes ? Finalement, à l’issue d’un 7e vote homérique, les Frères ont décidé… de ne rien décider. Pour la deuxième année d’affilée. Par 553 votes pour, 511 contre, le GO a opté pour une nouvelle discussion devant les loges. La question de la place des femmes est désormais renvoyée au prochain convent, l’an prochain. Suite

La revue Le Point est mal informé car à la "Grande Loge nationale de France", les femmes ne sont pas admises. On attend les indignations des officines "féministes", "humanistes", "ouvertes" (sic), etc. ...

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 12:08
Obama rampe devant le lobby sioniste AIPAC

Carte des états latins d'Orient. En jaune clair, le royaume de Jérusalem vers 1100 ; en jaune, le royaume de Jérusalem en 1229.... Israël a unilatéralement 
proclamé Jérusalem comme sa "capitale", et sa "capitale éternelle"... Ce qui est historiquement faux : (le mensonge n'effraie pas ces gens) puisque les Juifs furent chassés de la "capitale éternelle" durant deux mille ans, de 70 ap. J.-C. à 1948, ils sont exilés, sans Etat.

Imaginez ceci, c'est comme si nous chrétiens, après plus de sept siècles d'absence, nous décidions de revenir sur place créer l'Etat de "Palestine" ou de tout autre nom. Puis nous y proclamerions Jérusalem "capitale éternelle" de notre nouvel Etat chrétien...  Que se passerait-il d'après vous ?

C'est pourtant ce qu'ont fait les Juifs, aidés des sionistes, en 1948...

Historiquement, Jérusalem a été la capitale du Royaume franc de Palestine (jusqu'en 1187, puis royaume latin de Jérusalem jusqu'en 1261) près de deux siècles (XII-XIIIe siècles), et terre byzantine chrétienne auparavant jusqu'en 638 ap. J.-C. Soit cinq siècles d'Etat chrétien (trois du IVe au VIIe s., deux aux XII et XIIIe siècles.)

Avant de devenir une première fois musulmane au VIIe siècle, Jérusalem est terre romaine byzantine, donc chrétienne. L'empire byzantin est le nom de l'ancien empire romain d'Orient.

En 70 ap. J.-C., Titus détruit Jérusalem et exile les Juifs. Rome administre directement la ville. Des prétendus messies d'Israël ayant soulevés les Juifs, l'empereur Hadrien détruit la ville une nouvelle fois en 117 ap. J.-C. Les Juifs sont exilés une deuxième fois. A la place de l'antique Jérusalem, Hadrien fait construire la colonie Aelia Capitolina, ville nouvelle où les Juifs sont interdits de séjour. Il fait bâtir le temple de Jupiter sur le Golgotha (endroit où le Christ a été crucifié et mis au tombeau), que fera raser Constantin Ier en 326 pour y élever la Basilique du Saint-Sépulcre

Au VIe s., la législation justinienne répressive contre les Juifs, incita ces derniers à aider les Perses contre l'empire romain Byzantin. En 614 Jérusalem est prise par les Parthes Sassanides avec leurs aides et soutiens, les Perses emportent les reliques de la Croix. "La Croix est en captivité". L'empereur Héraclius Ier (610-641) récupère la Croix en 630 et la ramène à Jérusalem.

En 638, les musulmans soutenus par les Juifs pour les mêmes raisons prennent Jérusalem pour la première fois. Les chrétiens sont maintenus sur le territoire.

En 1099, les Chrétiens récupèrent Jérusalem.

Au XIIe siècle, lorsque les armées de Saladin voyaient celles des Francs, ils disaient: "Jérusalem approche".

Une illustration :

Après la chute définitive du royaume latin de Jérusalem en 1261, la ville devient musulmane jusqu'à ce qu'au XXe s., après deux mille ans d'exil, les "juifs" aidés des sionistes créent de toutes pièces l'Etat Israël et proclament Jérusalem "capitale d'Israël". Les populations arabes présentes depuis le VIIe siècle sont chassées, déportées. Un mur est construit entre les deux peuples.
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 19:11
Partager cet article
Repost0
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 09:30
... 1793 Discours de Royer au Club des Jacobins demandantqu'on mette la "Terreur à l'ordre du jour".

"La formation... au cours des luttes politiques de l’été 1793, de l’expression « terreur à l’ordre du jour » dans l’espace des mots d’ordre révolutionnaires confère ... une forte spécificité événementielle. Notre objectif consiste bien à rechercher le cheminement d’une expression fortement performative dans des lieux et parmi des acteurs représentatifs du mouvement jacobin dans son ensemble. Nous souhaitons alors montrer dans quelle mesure  la description lexicologique de l’expression « la terreur à l’ordre du jour » tout au long d’un trajet thématique permet, en précisant les conditions langagières d’apparition et d’installation de la terreur en 1793-1794."

Le signal de centaines de milliers de victimes des porteurs de "lumières" et autres philalètes "citoyens de l'univers".

"... ces acteurs attestent des premières expressions où se précise l’appel à la légalisation de la terreur :

Section des droits de l’homme : « Oui, à la nouvelle affreuse de l’assassinat de Marat, tous, d’un mouvement naturel et spontané, (nous) aurions à l’instant vengé sa mort, si nous n’eussions réfléchi que cette mesure pouvait être nuisible à la liberté et servir la cause de nos ennemis (…) [Toujours le même prétexte, la défense de la 'liberté', les 'droits de l'homme', etc.] Nous sommes assurés que le calme que nous gardons, notre force et notre union feront la terreur des tyrans et conserveront à jamais notre république entière » (Archives Nationales, C 262).  

... ou comment l’assassinat d’un représentant du peuple Marat, par une femme, Charlotte Corday, le 13 juillet 1793 va légitimer la "Terreur" au nom de la défense de la 'liberté'...

Le député Drouet, de retour du domicile de Marat, à la Convention : « Je m’aperçois que le désir de vengeance électrise les sens du Peuple français et prépare une explosion terrible (…) Amis, soyez calmes, mais terribles, vous serez vengés » (Discours du citoyen Drouet, B.N.F, 8° Le38 336.).

Danton, le 12 août à la Convention : « Les députés des assemblées primaires viennent d’exercer parmi nous L’INITIATIVE DE LA TERREUR (…) Signalons la vengeance populaire par le glaive de la loi sur les conspirateurs de l’intérieur ».

Robespierre le même jour « Que le glaive de la loi plane avec une rapidité terrible sur la tête des conspirateurs, frappe de terreur leurs complices, inspire la terreur à tous les ennemis de la patrie »

... Royer, ... occupe une place centrale dans les débats au sein du club des Jacobins au cours de la seconde quinzaine d’août. Il réitère la demande de levée en masse et l’insère dans un appel à l’organisation du mouvement révolutionnaire, auquel se rallient les jacobins les plus radicaux... Il n’est donc pas étonnant que nous lui devons la première occurrence du mot d’ordre dans son discours à la séance des Jacobins du 30 août :

« Royer, qui ne veut plus de mesures partielles, rappelle que Danton dit une grande vérité lorsqu’il était président de la convention : Marat avait une fièvre révolutionnaire, et ce que disait Marat était excellent, mais on ne l’écoutait pas. On n’écoute pas davantage ceux qui parlent aujourd’hui comme lui (…) Qu’on place la terreur à l’ordre du jour, c’est le seul moyen de donner l’éveil au peuple et de le forcer à se sauver lui-même (…) On met aux voix la motion de Royer de mettre à l’ordre du jour les dernières mesures de salut public ; elle est adoptée » (Journal des débats de la société des Jacobins, N° 486.).


Royer amplifie son point de vue, toujours au club des Jacobins, le 1er septembre en indiquant ce qui devrait être le principal levier de la mise à l’ordre du jour de la terreur :

« Vous avez placé, dit Royer, la terreur à l’ordre du jour. Qui pourrait imprimer la terreur avec plus de succès qu’une armée révolutionnaire de trente mille hommes, divisée en plusieurs corps volants, accompagnée d’un tribunal révolutionnaire et d’une guillotine, faisant justice sur tout le territoire français des nobles, des traîtres, des modérés et des conspirateurs ». (Journal des débats de la société des Jacobins N° 487.)

Attention cette video peut heurter la sensibilité des plus jeunes.
Celle-ci raconte le massacre des martyrs, victimes de la 'République française'
Partager cet article
Repost0
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 10:58

"Jean-Michel Quillardet, Grand Maître du Grand Orient de France, a célébré la pose de la première pierre du Musée de la franc-maçonnerie, le 27 juin dernier. Dans l’assistance on trouve, entre autres, Anne Hidalgo (1e adjointe au maire de Paris), le maire du 9e arrondissement de Paris, l’adjoint au maire de Paris chargé de la culture, le directeur de cabinet d’un ministre, le directeur régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France, le vice-chancelier des universités.

Jean-Michel Quillardet a remercié la région Ile-de-France pour son soutien financier dans la réalisation de ce projet de musée, ainsi que l’Etat et la ville de Paris. Quillardet se félicite par ailleurs de la séparation de l'Eglise et de l'Etat (alors même qu'il ne réagit pas au
financement des mosquées
), alors que cette séparation a scellée l'union indissoluble de la maçonnerie et de l'Etat." Via Le Salon Beige

Voilà où passe l’argent des contribuables parisiens, franciliens et français (une "séparation de l'Eglise et de l'Etat" à double vitesse) :

Ricanements à 3:37 au curseur
Musée de la Franc-Maçonnerie
Dans son allocution, J-M QUILLARDET rappelle que « l’histoire de la franc-maçonnerie s’intègre parfaitement dans l’histoire politique, culturelle , philosophique de notre pays et (…) de l’Europe » [Quelle houtzpa! Quel culot monumental...]. Il rappelle aussi que la franc-maçonnerie est à l’origine des mots "Liberté & Egalité" à la Révolution, "Fraternité" dans la devise de la République, des grandes lois de la République et notamment de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat.

A noter, que dans le cadre de la subversion du langage qui leur est propre, après la "laïcité (une invention chrétienne), l'humanisme, etc., les francs-maçons s'approprient à présent la notion catholique de Bien commun (7:57 au curseur)... Faut le faire ! C'est que l'honnêteté intellectuelle (et même l'honnêteté tout court) ne fait pas partie des valeurs des "Grands hommes" de la "république".

Partager cet article
Repost0
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 09:21

Autrefois, durant "les heures sombres de notre histoire", les gens payaient la dîme, une contribution à l'Eglise servant à entretenir la charité et l'assistance publique. Ce qu'ils payaient à l'Eglise, ils ne le payaient pas à l'Etat qui n'avait pas pour mission d'entretenir la "charité publique"... Le clergé assumait donc la charge des pauvres, des malades, des infirmes en général et de tous les déshérités de la vie (hôtels-dieu, hospitalité monastique, asiles pour les pauvres, hospices pour les vieillards, enfants abandonnés, orphelins, Ordre de Saint Antoine, soin des lépreux, léproseries, ordre de Saint –Lazare, etc.), charges qui aujourd'hui pèsent sur les budgets de l'Etat "libéral" ou des collectivités territoriales, départements et communes, et donc sur les contribuables. 

Outre la dîme, les riches faisaient des aumônes libres. Ils donnaient ce qu'ils voulaient. Aujourd'hui, après quantités d'autres impôts, une foule de taxes et de contributions diverses obligatoires, dont l'impôt sur le revenu..., l'Etat "libre" et "républicain", avec son Eglise maçonnique, décrète une nouvelle dîme, générale et obligatoire pour tous, la taxe sur
les revenus du patrimoine, "à hauteur de 1% pour financer le coût du dispositif RSA". Les missions de l'Etat républicain "libre" & "égal" dépassent de très loins les prérogatives régaliennes de l'Etat classique, pour revêtir des missions d'ordre quasi-religieux. Un mot en remplace un autre, "solidarité" contre charité...

Piqûre de rappel: dans le programme de libération de l'esclavage dans lequel les hommes sont enfermés, les porteurs de lumières prévoient, notamment,
de détruire la propriété..., car disent-ils, "les fruits sont à tous et la terre n'est à personne"... 

Ha oui, j'oubliais (!)..., "le complot n'existe pas"...

 

Partager cet article
Repost0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 20:12
Redif.
Morale de l'histoire : les Juifs prophétisent une guerre entre les grandes puissances du monde pour en attendre la victoire d'Israël...

Autrement dit, si vous ne voulez pas être utilisé comme du bétail et de la chair à canons au service des sionistes et d'Israël, évitez de vous mettre sous la bannière USraélienne en rentrant dans la théorie du "choc des civilisations".
Partager cet article
Repost0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 16:56

En 1910... "Un journal américain, le Pearson's Weekly, a annoncé que les francs-maçons de Boston ont formé une 'Compagnie' dans le but de rebâtir le temple de Salomon" (Mgr Henri Delassus, La Conjuration antichrétienne, Le Temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique, 1910, rééd. Expéditions Pamphiliennes, p. 644).

... En 2008 les héritiers de cette 'Compagnie' ont fondé "l'Institut du Temple" pour élever le 3ème temple :

Notez la pyramide en haut à gauche de la video... Un hasard sans doute.

Le temple de Salomon ou
temple de Jérusalem avait été détruit au VIe s. av. J.-C. par Nabuchodonosor. Il fut reconstruit vers 536 av. J.-C. au retour de la captivité des Juifs à Babylone. Détruit à nouveau en 70 ap. J-C. par l'empereur Titus, les Juifs cherchent depuis à le rebâtir dans le but de faire mentir le Christ qui leur dit : "Il ne restera pas là pierre sur pierre qui ne soit détruite" (Mat. XXIV, 2). L'empereur Julien tenta au IVe s. ap. J.-C. de rebâtir le temple (362-363) et d'y réinstaller les Juifs, mais la reconstruction fut ruinée par un tremblement de terre, et l'empereur mourut le 26 juin 363.

L'Institut du Temple veut élever - je cite - : "un lieu de prières pour toutes les nations"...

A mon sens, il ne s'agit-là que du projet antichrist luciférien mondialiste: un temple syncrétiste panthéiste, "pour toutes les nations", c'est "l'abomination de la désolation dans le lieu saint" prophétisé par
Daniel (Livre de Daniel, IX, 27) et annoncé par le Christ pour la fin des temps (Mat., XXIV, 15-21).

"Que personne ne vous séduise en aucune manière; car il ne viendra point, qu'auparavant ne soit venue l'apostasie, et que n'ait paru l'homme du péché, le fils de perdition, qui se pose en ennemi et s'élève au-dessus de tout ce qui est appelé Dieu, ou qui est adoré, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se faisant passer lui-même pour Dieu" (II Thes., II, 3-4).

Le Christ lui-même avertit: "Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, ... Voilà que votre maison vous sera laissée déserte. Car, je vous le dis, vous ne me verrez plus, jusqu'à ce que vous disiez : 'Béni celui qui vient au nom du Seigneur!' (Mat., XIII, 37-39). Or le moment de son retour est aussi celui de l'Apocalypse.

Pour rebâtir le temple, certaines organisations, dont la plus connue est Le Mouvement des Fidèles du Mont du Temple et de la Terre d'Israël, souhaitent la destruction de la mosquée Al-Aqsa comme préambule à la « reconstruction » (source :
article wikipedia)... Inutile de vous expliquer ce qu'un tel projet peut engendrer. Mais c'est peut-être ce qu'ils cherchent?...

-------------------------------------------------------------
-
"Temple de Jérusalem" : Vers une troisième intifada
- IIIe Guerre mondiale : ils envoient les autres combattre et mourir pour eux
- Jérusalem-est : annexion en cours
-
Reconstruction du temple de Jérusalem, intervention russe ?

- Ordo ab chao: "On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial et personne ne pourra s'y opposer" (Nicolas Sarkozy)

- La République universelle

- "Complot qui n'existe pas" : Aymeric Chauprade parle de "l'architecture invisible de la mondialisation"

- Arnaud Raffard de Brienne sur le nouvel ordre mondial

- Conspiration maçonnique. Extraits de la Lettre encyclique de Grégoire XVI, Mirari vos (1832)
-
Pie IX était-il adepte du complot?

-------------------------------------------------------------

   

Principaux documents publiés par les papes dénonçant le complot maçonnique
Encyclique In Eminenti de Clément XII (1738)

Encyclique Providas de Benoît XIV (1751)
Lettre apostolique Quo graviora de Léon XII (1826)
Encyclique Qui pluribus de Pie IX (1846)
Encyclique Humanum genus de Léon XIII (1884)
Encycliquer Vehementer nos (1906) et Lettre à la France "Une fois encore" de saint Pie X (1907)

Constitution apostolique Servatoris Jesu Christi de Pie XI (1925)

Constitution apostolique Per annum sacrum de Pie XII (1950)
les Actes du Synode romain promulgué par le Pape de Jean XXIII (1963)

la Déclaration de la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi du Préfet Cardinal Joseph Ratzinger (1983)

Partager cet article
Repost0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 12:54

Novus Ordo Seclorum - Annuit Coeptis

"Nous arrivons vers l'émergence d'une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin, c'est de LA CRISE MAJEURE et le peuple acceptera le nouvel ordre mondial" -David Rockefeller

"Divers groupes oeuvrent dans l'ombre depuis des siecles. s'ils s'enveloppent d'un tel secret, c'est que leurs motivations ne sont pas claires." -Albert Pike-

"Dès que possible, nous devons arriver a élaborer un gouvernement mondial et une religion mondiale diriges par un leader mondial" -Robert Muller- (ancien assistant au secretaire general de l'ONU)

"Le monde est gouverné par de tout autres personnages que ne se l'imaginent ceux dont l'oeil ne plonge pas dans les coulisses."
Disraëli (1804-1881), dans Coningsby, page 183

"Il y a deux histoires: l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des évènements."
Honoré de Balzac

"Trois cents hommes, dont chacun connaît tous les autres, gouvernent les destinées du continent européen et choisissent leurs successeurs dans leur entourage."
Walter Rathenau (1867-1922), dans le journal autrichien Wiener Freie Presse,
24 décembre 1912

                                                        

____________________

De la société dite "libérale" née il y a maintenant deux siècles est sortie un moloch : l'Etat moderne.

Qu'en est-il réellement du "libéralisme" que les porteurs de lumières professent ?

Pour le savoir, penchons-nous sur la réalité des faits, sur nos droits et libertés aux pays des "droits de l'homme", mais aussi sur le travail d'historiens soigneusement occultés par les faiseurs d'opinion.


Je citerai pour ce bref article Mgr Henri Delassus dans son ouvrage "La Conjuration antichrétienne, le Temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique", un livre qui date de 1910 (recomposé informatiquement avec entrées nominatives et thématiques, un ouvrage incontournable réédité aux Expéditions Pamphiliennes, 1999).

On s'aperçoit que tout ce qui y est écrit au sujet de la subversion et de la destruction des sociétés en même temps que l'édification d'un ordre social nouveau, la "République universelle", a été réalisé mot pour mot...

Le "mythe du complot" n'est donc plus un mythe ! Des textes exposant ce complot ont été écrits en 1910, soit à un moment où personne ne connaissait les visées plantéraires des conjurés, ni surtout le moment où les grandes organisations planétariennes (S.D.N., O.N.U., U.N.E.S.C.O, etc.) sont apparues...

Je cite donc Henri Delassus en 1910 : "Le progrès (maçonnique), c'est donc la marche vers l'absorption complète de tous les droits par l'Etat; plus de droits pour l'individu, plus de droits pour la famille, plus de droits à plus forte raison pour une société quelconque qui se formerait au sein de l'Etat, ou, au-dessus de lui.

"Dans la société démocratique rêvée par la franc-maçonnerie, il n'y aura plus, ou il ne doit plus y avoir, que ces deux unités: l'individu et l'Etat. D'un côté l'Etat omnipotent, de l'autre, l'individu impuissant, désarmé, privé de toutes les libertés, puisqu'il ne peut rien sans la permission de l'Etat. [Pour une illustration de cette emprise étatique aux Etats-Unis, voir la video 
Aaron Russo. From liberty to fascism - De la liberté au fascisme]

"Que l'on cesse donc de s'étonner que dans cette société sortie de la Révolution, pétrie de l'idée révolutionnaire, l'Etat veuille tout centraliser et tout absorber, étouffer toute initiative et paralyser toute vie: il obéit au principe d'après lequel il doit être tout, tout lui ayant été livré par le contrat initial. Ce qui vit, ce qui se meut, ce qui est en dehors de lui, ne l'est et ne le fait que par usurpation, dont il doit être rendu compte pour restitution.

"Le Temple que la maçonnerie veut édifier d'après le plan que J.J. Rousseau en a tracé dans son Contrat social, c'est l'Etat souverain maître de toutes choses, absorbant en lui tous les droits, aussi bien ceux des individus que ceux de la famille, ceux des associations que ceux de l'Eglise. ... Pour les maçons, pour les révolutionnaires, c'est l'idéal. ... En toutes choses, il (l'Etat) s'applique à restreindre les droits des particuliers: son dessein est de les supprimer entièrement."

Henri Delassus examine successivement ces suppressions sur lesquelles je passe (suppression progressive des droit de propriété, à l'éducation libre des enfants via l'Education d'Etat, l'abolition de la famille (promotions systématiques du divorce et du 'mariage civil', amour libre, etc.), l'anéantissement de l'Eglise. ... Je cesse d'être propriétaire, père, chrétien, philosophe. C'est l'Etat qui se substitue à moi dans toutes ces fonctions. A la place de ma volonté, il y a la volonté publique..."

Et maintenant, nous en arrivons à la preuve du complot planétarien. Henri Delassus présente des documents de la secte des Illuminés de Bavière d'Adam Weishaupt. Il explique comment ces documents nous sont parvenus et la façon dont ils projettent d'établir un gouvernement mondial. Je répète, Henri Delassus écrit cela en 1910 :

"Dans le rituel que
Weishaupt composa pour les cérémonies de l'initiation aux divers grades de l'Illuminisme, il fait dire par l'Hiérophante à l'initié :

'Ô Frères, ô mon fils, ... nous avons contre nous les constitutions politiques des peuples. Que faire en cet état de choses?... Il faut insensiblement ... les gouverner sans paraître les dominer. En un mot, il faut établir un régime dominateur universel, sous forme de gouvernement, qui s'étende sur tout le monde. ... Il faut donc que tous nos Frères, élevés sur le même ton, étroitement unis les uns aux autres, n'aient tous qu'un même but. Autour des puissances de la terre, il faut rassembler une légion d'hommes infatigables, et dirigeant partout leurs travaux, suivant le plan de l'ordre pour le bonheur de l'humanité.'

"Et ailleurs: 'Comme l'objet de notre voeu est une révolution universelle, tous les membres de ces sociétés (secrètes) tendant au même but, s'appuyant les uns sur les autres, doivent chercher à dominer invisiblement et sans apparence de moyens violents, non pas sur la partie la plus éminente ou la moins distinguée d'un seul peuple, mais sur les hommes de tout état, de toute nation, de toute religion. ... Cet empire une fois établi, ... liez les mains à tous ceux qui résistent, subjuguez, étouffez la méchanceté dans son germe, écrasez tout ce qui reste d'hommes que vous n'aurez pu convaincre.' (Barruel, Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme, t. III, ch. II et IX).

(Henri Delassus, La Conjuration antichrétienne, Le Temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique, 1910, rééd. Expéditions Pamphiliennes, p. 282-288.)



Henri Delassus présente la façon dont les documents de la Secte, tombés entre les mains de la police de Bavière, nous sont parvenus. "Il fallut, dit Barruel, que le ciel s'en mêlât." Sans le concours de la Providence, nous n'aurions donc jamais connu les illuminés de Bavière ni leurs visées planétaires, 'paix & prospérité'.

"Déposé de ses fonctions, Weishaupt s'était réfugié à Ratisbonne, plus ardent que jamais à poursuivre son oeuvre. Il avait près de lui un prêtre apostat, nommé Lanz. Au moment où il lui donnait ses instructions, avant de l'envoyer porter en Silésie ses mystérieux et funestes complots, la foudre tomba sur eux et Lanz fut tué aux côtés de Weishaupt (Note 90. Barruel donne ici pour référence: Apologie des Illuminés, p. 62). ... La lecture de ces documents rappela les dépositions de Cosandey, de Benner, d'Utschneider et de Grümberger, et l'on résolut de perquisitionner chez ceux que l'on savait avoir eu des liaisons plus étroites avec Weishaupt. ... Ces visites mirent la justice en possession des statuts et des règles, des projets et des discours, en un mot, de tout ce qui constituait les archives des illuminés. ... La saisie comprit une collection de cent trente cachets de souverains, de seigneurs, de banquiers.

"... L'Electeur (de Bavière) fit déposer les documents saisis dans les archives de l'Etat. Il voulut en même temps avertir les souverains du danger qui les menaçait tous, eux et leurs peuples. pour cela, il les fit imprimer sous ce titre : ECRITS ORIGINAUX DE L'ORDRE ET DE LA SECTE DES ILLUMINES chez Ant. François, imprimeur de la cour de Munich, 1787. ... Barruel dans ses Mémoires en reproduit les pièces les plus intéressantes."

(Henri Delassus, ibid., p. 81-82.)

Bibliographie :

*
Henri Delassus, La Conjuration antichrétienne, Le Temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique, 1910, rééd. Expéditions Pamphiliennes
*
Augustin Barruel, Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme, 1797, rééd. Editions de Chiré 2005 (2 tomes)

Partager cet article
Repost0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 09:03
Redif

J.P. Morgan & et ses collègues Warburg, Rockfeller, et Cie, The Council on Foreign Relations (C.F.R.), Conseil des Relations Etrangères.

Le CFR est un "think tank" américain qui a pour but d'analyser la situation politique mondiale et de conseiller le gouvernement des Ets-Unis. Fondé en 1921 (Source:
article wikipédia), le CFR est composé d'environ 4 000 membres (4 254 en 2004) issus du milieu des affaires, de l'économie et de la politique.

Aussi, étant donné son influence, son opacité et sa discrétion dans les médias (video en France les faiseurs d'opinion affirment hypocritement ne pas connaître l'existence des Bilderbergs...), et bien qu'il soit aujourd'hui quelque peu relayé par le think tank
néoconservateur PNAC (Project for the New American Century - Projet pour le Nouveau Siècle Américain), certains voient en lui le véritable organe décisionnel de la politique étrangère des Etats-Unis

"Selon les 'théoriciens de la conspiration', le CFR contrôlerait également la grande presse, car la plupart des grands journalistes américains en seraient membres. 

À noter que bon nombre de membres du CFR sont également des
Bilderbergers, tandis que d'autres sont membres de la Commission Trilatérale, autant de groupes régissant l'économie et la géopolitique mondiales." (article CFR sur Wikipédia)
Partager cet article
Repost0
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 09:29
... Encore une fois, derrière les "laïques" se cache en réalité la secte maçonnique, religion de la "République"...

Yves Daoudal
indique ces liens occultes entre la franc-maçonnerie et
le journal "
Riposte laïque", "journal  des esprits libres" "qui lutte contre l’obscurantisme", "pour l'égalité hommes-femmes", et "pour la République sociale" (sic).

"(Riposte laïque) Sa cheville ouvrière est Pierre Cassen, militant du Livre CGT (qui a pris sa retraite à 53 ans), ancien vice-président de l’Union des familles laïques (UFAL) et toujours président de l’UFAL des Yvelines.

Le président de l’UFAL est Bernard Teper, membre d’Attac, ancien conseiller de l’ordre du Grand Orient, et l’un des principaux responsables de "Respublica", dont "Riposte laïque" est une scission. (Riposte laïque et Respublica, qui sont donc essentiellement deux fractions de l’UFAL, s’opposent précisément sur l’affaire Truchelut, et se déchirent allègrement, comme on en a un écho saignant dans l’éditorial. Voir le détail ici, ce n’est pas triste.)

Comme le remarque un commentaire de Nations Presse Info, pour savoir à qui on a affaire, il suffit de voir que sur la page d’accueil du site "Riposte laïque" il y a une photographie du pape Benoît XVI élevant une chope de bière en guise de calice. Il s’agit toujours de l’exquise tolérance des « bouffeurs de curés » de la « Libre Pensée » athéiste et maçonnique, donc également anti-nationale."

Pour ma part, j'ai un réflexe bien pratique dès que j'entends ou que je lis les mots "république" ou "laïque", je pense aussitôt franc-maquerie. Ainsi je ne tombe pas dans leurs pièges.
Partager cet article
Repost0
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 20:42

L' Amérique : De la liberté au fascisme 1/7
Aaron Russo (14 février 1943, New York - 24 août 2007) était un producteur et réalisateur américain de films, basé à Hollywood.Très impliqué dans la vie politique américaine, il s'est présenté aux élections du gouverneur du Nevada en 1998, sous les couleurs du parti Républicain, où il a fini deuxième, avec presque 30% des votes. Membre important du Parti Libertarien américain, il a été candidat de ce parti lors des primaires organisées pour l'élection présidentielle de 2004.
Aaron Russo est mort peu après la réalisation de ce film.


L' Amérique : De la liberté au fascisme 2/7


L' Amérique : De la liberté au fascisme 3/7


L' Amérique : De la liberté au fascisme 4/7


L' Amérique : De la liberté au fascisme 5/7


L' Amérique : De la liberté au fascisme 6/7


L' Amérique : De la liberté au fascisme 7/7

                                                                                                          ***


Aaron Russo sur le 911, le CFR et Rockefeller
Témoignage de Aaron Russo, producteur et réalisateur de films à Hollywood, sur ce qu'il a appris de la bouche de Nick Rockefeller, au sujet du 11 septembre 2001, de la guerre contre le terrorisme, du CFR etc...
Où l'on apprend notamment que les Cfr contacte des personnalités afin de booster leurs carrières..., les motifs du féminisme, et qu'ils envisagent de diminuer la population mondiale de moitié.
Aaron est décédé le 24 Août 2007, 6 mois après cette Interview, officiellement des suites de son cancer.
Partager cet article
Repost0
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 10:32

Une vidéo Egalité & Réconciliation qui présente la collusion de la gauche et de la "droite" : "A qui profite l'immigration ?"

Du regroupement familial à l'immigration choisie, l'union sacrée de la droite d'affaires et de la gauche bobo au service de la destruction des classes populaires françaises.

Avec par ordre d'apparition : Georges Marchais, Martin Bouygues, Éric Zemmour, un ouvrier français, Nicolas Domenach, Julien Dray. Via
Egalité réconciliation

                                                                      ***
Reste à présent pour être un authentique résistant d'aller jusqu'au bout et d'enfoncer le clou... : préciser que derrière le patronat, il y a un pouvoir politique... et un pouvoir politique d'inspiration franc-maçonnique (de la gauche à la droite) qui a voulu ces grandes migrations (lire ci-dessous "les intentions ennemies"), rencontre entre la gauche et "la droite" (les deux faces d'une même médaille matérialiste, relativiste) pour empêcher tout retour d'une politique autentiquement nationaliste, patriote, naturelle, de défense des droits et libertés des Français : 

- l'alliance des républicains et des socialistes sous la IIIe république pour empêcher une restauration des principes monarchiques traditionnels,

- l'alliance des socialistes, des communistes et des gaullistes sous le gouvernement de Vichy et en 1944-45 pour renverser le seul gouvernement qui osa se dresser contre les puissances d'Argent en leur portant un coup mortel via l'interdiction de la mafia maçonnique (loi contre la franc-maçonnerie du 13 août 1940. Pour une étude de cette loi : Léon de Poncins, La franc-maçonnerie d'après ses documents secrets)...,

- le défilé des francs-maçons entre les deux tours des présidentielles 2002 pour alerter sur le retour de la Bête immonde, les "heures sombres de notre histoire", un "danger pour la démocratie"...

                                                                       ***

Une immigration-Invasion...

1° L'immigration actuelle en France est une submersion: le nombre d'étrangers non naturalisés
est d'environ six millions cinq cent mille dont un million et demi de clandestins. Cette immigration est ruineuse: elle coûte à la France environ 280 milliards de francs par an. A quelque chose près, c'est le produit de l'imposition sur les revenus.

L'Etat qui devrait empêcher cette invasion ruineuse et destructrice non seulement ne fait rien en ce sens, mais il la cache systématiquement par le "tabou" et le mensonge statistique qui devient grotesque. 
 
… ENCOURAGÉE par nos dirigeants…
 
Tout cela nos dirigeants le savent: ils ont reçu les rapports des commissions d'enquêtes parlementaires qu'ils avaient demandés (surtout pour gagner du temps) et notamment en avril 1996 le Rapport Philibert. Dans celui-ci Jean-Pierre Philibert, le député UDF qui présidait la dernière en date de ces commissions, qualifie de "fantastique appel d'air" l'attribution de l'aide sociale du Revenu Minimum d'Insertion (RMI) et des soins gratuits aux immigrés "sans papiers" (=clandestins) qui traversent la frontière-passoire… et utilisent ce RMI pour acheter des femmes, leur faire des enfants et toucher d'autres allocations. Ubuesque…
 
… Mais pourquoi cette politique suicidaire chez ceux qui, a priori, sont ou devraient être les plus intelligents et les mieux informés de nos concitoyens? Parce que, pour assouvir leur ambition personnelle, ils se sont d'avance soumis à ceux qui détiennent les clés du pouvoir.
 
LES INTENTIONS ENNEMIES
 
1° La FRANC-MACONNERIE
 
Déjà en 1935, on trouvait les Loges associées à la maçonnique Ligue des Droits de l'Homme et aux représentants du Consistoire (juif) de France au sein d'un Comité pour la défense des droits juifs en Europe.
 
En 1948, le Grand Orient de France proposait la réunion d'une Assemblée constituante des peuples du monde. En 1950, il réclamait des organisations législatives, exécutives et judiciaires mondiales, mais le sentiment national s'y opposait encore. En 1959, la Franc-Maçonnerie imagina d'utiliser l'immigration massive comme élément destructeur de l'identité nationale. Apparemment, il s'agissait seulement d'abolir les barrières qui restreignaient les échanges internationaux, mais en réalité, on l'avouait, on voulait déjà "ouvrir les portes à de vastes migrations et en particulier, des pays blancs aux hommes de couleur". Ces "vastes migrations" ont donc été voulues.

En 1982, la revue du G.O.F Humanisme précise: "les notions de races, de frontières, de classes sociales doivent être abolies pour faire place à une intégration globale de l'homme dans un cadre universel". C'est en fait la grande révolution de l'époque contemporaine… dont le Grand Orient veut être acteur. On ira jusqu'à réclamer la "reconnaissance de l'égalité de toutes les civilisations, de toutes les réalisations artistiques…

Les pays d'Occident doivent cesser de considérer leurs valeurs et leur civilisation comme supérieures à celles des autres nations". Pour cela, "il faut que se mondialisent les consciences". La manipulation des médias et des esprits se fera par l'action occulte des Loges: "Nos Loges sont le moyen de la réalisation quotidienne de notre volonté d'universalisme" (Revues maçonniques citées par Jacques Ploncard d'Assac in Présent du 19.11.1986).

Partager cet article
Repost0
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 18:46


Partager cet article
Repost0
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 17:37
Alain Bauer fut le Grand Maître du Grand Orient de France. Juif, et "de gauche" il a rejoint Nicolas Sarközy qui en a un fait son expert en criminalité. On le voit ici dans ses oeuvres.
Le GODF est violemment anti-chrétien et anti-européen. Juif en un mot.

Rabbi Isaac Mayer Wise from The Cosmic God, 1876"La Maçonnerie est une institution juive, dont l'histoire, les degrés, les charges, les mots de passe et les explications sont juifs du commencement à la fin " a écrit au XIXème siècle le Grand Rabbin Isaac Wise, originaire de Pologne, dans le périodique juif états-unien "The Israelite of America", 3 août 1860, cité par Yann Moncomble, dans "L'irrésistible expansion du mondialisme".

Faits et Documents, 263p.1981, p.212.
Partager cet article
Repost0
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 14:27

Magouilles maçonniques à Montpellier
Le  15 mai dernier, le tribunal administratif de Montpellier a annulé quatre subventions d’un total de 500 000 euros attribuées par le conseil régional Languedoc-Roussillon et la ville de Montpellier au "Centre culturel montpelliérain", nom frauduleux qui en réalité cachait un regroupement de dix loges maçonniques... Ce n'étaient pas des centres culturels, mais des loges maçonniques... grâcement financées avec l'argent des contribuables de Montpellier.
Le commissaire du gouvernement avait conclu que les activités du CCM étaient autarciques, que les associations qui le composent étaient "sélectives socialement et sexuellement" et ne pouvaient recevoir des subventions au titre de "l'intérêt public local".
Le recours devant le tribunal administratif avait été réalisé par Martine Petitout, présidente de l'Association des contribuables de l'Hérault (Ach). Encore un grand merci et un bravo.
La décision du tribunal administratif est rare et fera jurisprudence. Le commissaire qui a demandé au tribunal l'annulation de la subvention a été courageux, connaissant les méthodes des frères humanistes...
Mais, pour une annulation au pays de la "Séparation de l'Eglise et de l'Etat", combien d'autres subventions aux loges maçonniques à coups de centaines de milliers d'euros avec notre argent ?...


* République maçonnique. Quand les contribuables financent la Secte
* Entre-aides fraternelles, associations bidons : "Des subventions à des associations d'obédience maçonnique en question"
* Pourquoi le tout béton ?
* Le film de Martine Petitout : "Montpellier, miroir aux illusions"
Partager cet article
Repost0
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 14:11

MONTPELLIER, une économie artificielle sous perfusion
Extraits du film "MONTPELLIER, miroir aux illusions" de Martine PETITOUT et Jean-Marc SROUSSI
La (très relative...) prospérité de Montpellier repose sur des bases artificielles et pas sur une économie saine génératrice d'emplois et de plus-values.
Partager cet article
Repost0
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 13:56

L'irrésistible ascension du béton

Partager cet article
Repost0