Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 12:51
Le Fonds monétaire internationala estiméaujourd’hui que ladette publiquede la France devrait atteindre en moyenne 95,5% de sonproduit intérieur bruten 2014, contre environ 73% actuellement et 63,8% avant la crise.

Aux Etats-Unis, première économie mondiale, la dette passerait à 112% de la richesse nationale en 2014, contre 63,1% avant le début de la crise en 2007. Record des pays étudiés, le ratio d'endettement du Japon est annoncé à 239,2% du PIB en 2014, contre 187,7% en 2007.

En Europe, l'Italie devrait poursuivre son dérapage, annonce le FMI, avec un taux d'endettement de 132,2% contre 103,5% en 2007. L'Allemagne devrait faire mieux (91,4% en 2014 contre 63,6% en 2007) alors que la dégradation attendue est spectaculaire au Royaume-Uni (99,7% contre 44,1%).

... En France, la dette publique (Etat, sécurité sociale et collectivités locales) a augmenté de 86,5 milliards d'euros au premier trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent pour atteindre 1.413,6 milliards, soit "approximativement" 72,9% du PIB, a annoncé l'Insee fin juin. Selon le ministère du Budget, la dette publique est attendue à 77% du PIB à la fin 2009, 83% en 2010, 86% en 2011 et 88% en 2012, en lien avec l'envolée du déficit public et la crise économique qui frappe la France...


Source : Le Figaro, Prévisions FMI: la dette française flambe, AFP 31/07/2009 | Mise à jour : 08:53


LLP Les banksters

Les Banksters
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 12:50
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 12:49

Les illusions de la taxe carbone (S/T)


Alex jones : les gangsters du pouvoir (S/T)
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 12:32

Débat Royal-sarkozy : la colère de Royal

La "colère" que les porteurs de lumières ont demandé à Ségolène Royal de jouer ce soir-là, afin de faire sortir Sarkozy vainqueur dans les sondages..., puis aux dites "élections" présidentielles...
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 21:27

Communiqué de Presse

 

Qui pourra encore prétendre que l’UMP est un parti de droite alors qu’elle a appelé à faire barrage au Front National à Hénin-Beaumont et à voter pour la gauche ?

En réalité, l’UMP reste fidèle au serment qu’ont prêté ses dirigeants dès 1986. Il est fondamental de rappeler qu’à cette date, les dirigeants du RPR et de l’UDF ont prêté serment devant les francs-maçons du B’Naï Brith de ne jamais faire alliance avec le Front National.

L’UMP est donc fidèle à ses serments maçonniques et son Secrétaire Général, Maître Xavier BERTRAND, membre du Grand Orient de France, s’est fait un plaisir de le rappeler à l’occasion de cette élection.

Il n’y a rien à attendre de bon ou de bien de l’UMP. Celle-ci a ruiné la France, détruit la Famille et anéanti la Nation. Elle est la complice la plus efficace et la plus fidèle de la gauche marxiste. Hénin-Beaumont en est l’illustration parfaite.

Alexandre Simonnot Nationspresse.info

Partager cet article
Repost0
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 07:20
Mgr Robert Sarah, secrétaire de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, a dénoncé la volonté des pays occidentaux de « vouloir détruire toutes les autres cultures pour imposer une culture paneuropéenne, panaméricaine », dans une interview au mensuel italien Consulente Re.

Pour que les pays africains puissent recevoir une aide des pays occidentaux, « ils doivent accepter l’avortement, le préservatif, la stérilisation féminine », a-t-il déploré avec force.

A ses yeux, l’Afrique est un continent auquel « on impose beaucoup comme conditions pour recevoir des aides économiques ».

« Les pays occidentaux, avec leur puissance politique, économique, médiatique, donnent l’impression de vouloir détruire toutes les autres cultures », a-t-il ajouté.

Pour Mgr Sarah, « il y a des signaux » qui montrent que « l’Afrique est décidée à combattre, profitant de la puissance de Dieu et du soutien de l’Eglise ». « Il est vrai que la foi en Afrique est encore jeune, fragile ; mais peu à peu, elle acquiert une maturité évangélique réconfortante, toujours plus consciente de devoir repousser les fausses gloires, les faux idéaux, les paradis éphémères et les artifices importés ».

Partager cet article
Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 22:59

Le Figaro

12/06/2009 | Mise à jour : 18:39

Le chef de l'Etat demandera lundi à Genève que l'Organisation internationale du travail occupe une place importante dans le dispositif de sortie de crise.

Nicolas Sarkozy, entend y décliner sa vision d'un nouvel «ordre social mondial».
Partager cet article
Repost0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 09:50
Partager cet article
Repost0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 06:59

L'annonce parue au Bulletin officiel de la Principauté du 30 janvier 2009, autorise la création d'une Grande Loge Nationale Régulière de la Principauté de Monaco (G.L.N.R.P.M.). L'archevêché, par la voix de Mgr René Giulano, vicaire général de l'archidiocèse de Monaco, a exprimé sa défiance, et souligne les «points de divergences» qui subsistent toujours entre les «frères» et l'Eglise, à plus forte raison dans un pays où «la religion catholique, apostolique et romaine est religion d'Etat». (Article 9 de la constitution monégasque).

Face à cette réaction, les maçons initiés à la Grand Loge Nationale Française (G.L.N.F.) ont tenté de se montrer rassurant :

"Nous ne nous plaçons pas dans un rapport de force ; c'est aux maçons de prouver qu'il n'existe pas d'opposition avec l'Eglise. Il n'y a pas d'incompatibilité à être franc-maçon et chrétien, bien au contraire. Nous sommes de bons chétiens et, il vaut mieux pour l'Eglise qu'il y ait ici des francs-maçons chrétiens, qui soutiendront l'Eglise en Principauté, plutôt qu'ils ne le soient pas...".

Mgr René Giulano rappelle à ce sujet les déclarations du cardinal Joseph Ratzinger en 1983, Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi devenu Benoît XVI :

"Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion...".

Le Salon Beige
Partager cet article
Repost0
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 18:49

jean michel quillardet (ancien grand maître du Grand Orient de France, né en 1953)

"L’Europe, ça n’est PAS UN CONTINENT. L’Europe c’est une idée. C’est d’abord une étape, une étape vers un autre monde, vers notre monde. Vers vous venant d’Afrique. Vers vous venant d’Asie. Vers vous venant des Etats-Unis. Vers vous venant d’Amérique Latine. L’Europe est ouverte sur le Monde. L’Europe ne peut être fermée. L’Europe est le premier pas vers un monde sans frontières. L’Europe est le premier pas vers un monde de l’Universel […] Mais l’Europe c’est aussi et surtout, sans doute, une idée."
Jean-Michel Quillardet, Lors du Rassemblement Maçonnique International de Strasbourg - 2 et 3 juin 2007

Source : Devoir de mémoire

Partager cet article
Repost0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 07:58

Les maçons de droite sont encore plus discrets sur leur engagement que les frères de gauche. C’est ce qu’affirme la journaliste Sophie Coignard dans son livre “Un État dans l’État”. Entretien.

On a longtemps associé, à tort, la franc-maçonnerie à la gauche laïcarde. La vérité est bien différente. Sophie Coignard est journaliste au Point. Le livre qu’elle vient de publier est le fruit de longues années d’enquêtes, qui font tomber bien des idées reçues. Certes, on peut classer “à gauche”la principale obédience française, le Grand Orient de France, si l’on se réfère à ce clivage
issu de la Révolution. Mais le Grand Orient a séduit aussi des responsables de l’actuelle majorité. Xavier Bertrand, aujourd’hui secrétaire général de l’UMP, expliquait l’an dernier qu’il avait choisi cette obédience en 1995 par souci d’« ouverture aux autres et à leurs idées ».

On pense généralement que la franc-maçonnerie recrute surtout à gauche. Vous dites qu’elle est aussi très présente à droite ?

Oui, et cela figure parmi les surprises de mon enquête. J’aurais cru, spontanément, qu’il y avait moins de francs-maçons à droite qu’à gauche et qu’ils fréquentaient plutôt la Grande Loge nationale française (GLNF) que le Grand Orient de France (GODF). La première dit avoir « pour fondement traditionnel la foi en Dieu, grand architecte de l’univers », alors que le second est réputé plus à gauche en raison de son attachement à la laïcité répu-blicaine. Je me suis rendu compte que cela faisait partie des clichés. C’est-à dire qu’il n’y a pas moins de francsmaçons à droite qu’à gauche et que tous ne sont pas membres de la GLNF, loin de là ! Xavier Bertrand, ancien ministre des Affaires sociales et secrétaire général de l’UMP, a d’ailleurs révélé l’an dernier qu’il était membre du Grand Orient – tout en assurant qu’il s’était « mis en retrait en 2004 »,ce qui ne signifie pas grand-chose. Inversement, le socialiste Christian Pierret, qui fut ministre délégué à l’Industrie, est membre de la GLNF.

Les choses ne sont donc pas aussi simples qu’on le dit souvent ?

Non. Même si, grosso modo, le Grand Orient recrute plutôt à gauche et la GLNF plutôt à droite, il y a trop d’exceptions pour épouser tous les clichés. D’autres encore appartiennent à la troisième grande obédience française, la Grande Loge de France (GLDF). Les francs-maçons que j’ai interviewés expliquent que leur “affiliation”est affaire de rencontres. La franc-maçonnerie est un système de cooptation : il faut être parrainé pour en faire partie, et la cooptation favorise la reproduction.

Y a-t-il des francs-maçons de droite au Parlement ?

Moins que de gauche, mais il y en a, bien sûr.

Dans quelle proportion ?

À l’Assemblée, on peut estimer qu’il y a un francmaçon de droite pour deux francsmaçons de gauche : un tiers-deux tiers. Au Sénat, considéré comme l’un des bastions de la franc-maçonnerie, ce serait plutôt moitié-moitié. Il est vrai que la droite et le centre y sont majoritaires.

Mais, globalement, les francs-maçons sont-ils nombreux au Parlement ?

Il est difficile d’avoir un chiffre précis. On connaît la composition de la fraternelle parlementaire, mais elle ne rassemble pas que des élus : des fonctionnaires de l’Assemblée nationale et du Sénat et des membres du Conseil économique,social et environnemental en font aussi partie. En revanche, tous les élus francs-maçons n’appartiennent pas à cette fraternelle, car ils ne veulent pas dévoiler leur engagement. Globalement, on peut estimer qu’un quart des sénateurs sont francs-maçons. La proportion est moindre à l’Assemblée.

Un quart des sénateurs, cela fait plus de quatre-vingts élus, dont, selon vous, la moitié de droite. Et sans doute plus de cent à l’Assemblée nationale. Oui, mais il faut dire aussi que l’influence de la franc-maçonnerie ne se mesure pas seulement au nombre d’élus, qui a tendance à stagner, alors que les effectifs des différentes obédiences sont en augmentation.

Vous écrivez qu’il y a à peu près 150 000 francs-maçons en France.

À jour de cotisation, oui. Mais le double, si l’on compte celles et ceux qui ont été initiés mais n’en font plus partie, faute de temps.C’est d’ailleurs l’une des difficultés que rencontre toute personne enquêtant sur la franc-maçonnerie.

Beaucoup d’interlocuteurs vous disent : « Je ne suis pas franc-maçon. » C’est souvent vrai, mais ils l’ont été et s’ils ne le sont plus, ce n’est pas parce qu’ils rejettent la franc-maçonnerie, c’est seulement qu’ils n’ont plus le temps de s’y consacrer, en raison des responsabilités qu’ils exercent. Je me souviens d’avoir reçu une lettre cosignée par Renaud Dutreil et Jean-François Copé que j’avais cités, en 2002, dans un article sur Chirac et les francs-maçons.Le premier était alors secrétaire d’État aux Petites et Moyennes Entreprises,au Commerce, à l’Artisanat et aux Professions libérales. Le second, secrétaire d’État aux Rela- tions avec le Parlement et porte-parole du gouvernement.Tous les deux affirmaient qu’ils n’étaient pas francsmaçons. Dutreil ne l’était plus, c’est vrai, mais il avait cotisé pendant plusieurs années à la GLNF. Quant à Jean-François Copé, l’est-il ou pas ? Je n’en sais rien.Mais il a bénéficié, au début de sa carrière, de l’aide de Paul Benmussa,un franc-maçon truculent qui dirigeait alors un restaurant fréquenté par le Tout-Paris politique,Chez Edgard. Benmussa l’a mis en relation avec des élus du RPR pour lui trouver une circonscription.Cela dit, je ne dis pas qu’il n’aurait pas fait la même carrière sans ce coup de pouce…

Y a-t-il des francs-maçons au Front national ?

Là encore,nous nous heurtons au secret maçonnique. Le Grand Orient de France a dit clairement qu’il n’admettrait pas de responsables ou d’adhérents du Front national parmi ses membres, en raison d’incompatibilités idéologiques. Jean-Pierre Soisson a d’ailleurs dû quitter le GODF quand il a fait alliance avec le FN pour continuer à présider la région Bourgogne. Mais comment être certain que l’obédience ne compte pas des sympathisants lepénistes parmi ses membres ? Comment les identifier quand ils n’exercent pas de responsabilités politiques publiques ? Quant à la GLNF, qui s’interdit théoriquement toute immixtion dans la sphère politique, son Grand Maître m’a dit clairement qu’il n’avait pas à connaître ce que faisaient ses membres dans leur vie profane.

Pourquoi adhère-t-on aujourd’hui à la franc-maçonnerie ?

Par idéal, certainement : je ne doute pas que bon nombre de ses membres veuillent travailler au progrès et à la perfection de l’Homme avec un grand H.Mais aussi par ambition.Il est clair que le réseau que constitue la franc-maçonnerie est un atout en politique : il vous ouvre de nombreuses portes. Le problème,c’est le silence maçonnique. Nul ne peut dévoiler l’identité de ses frères. Cela fait partie du serment qu’ils prononcent pendant leur initiation. Théoriquement, elle ne s’applique qu’aux autres, mais cela garantit le secret pour tous. Rares sont donc les francs-maçons qui reconnaissent qu’ils le sont, à moins de ne pouvoir faire autrement.

Ils n’aiment pas faire leur “outing” ?

Beaucoup de politiques m’ont dit : «Vous comprenez bien qu’on ne peut pas le dire, tout le monde penserait qu’on a réussi à cause de ça. » Et plus encore à droite qu’à gauche ! Or, on voit bien que c’est faux. Un politique qui confirme son affiliation ne voit pas sa carrière démolie.Pour preuve,Xavier Bertrand à droite, ou Gérard Collomb, le maire de Lyon et sénateur du Rhône, à gauche. Ce silence est difficile à concevoir, car l’adhésion à la franc-maçonnerie est un acte volontaire. Pourquoi ne pas l’assumer publiquement dès lors qu’on exerce des responsabilités dans la politique, dans la magistrature, dans la police, dans l’entreprise ? Jusqu’en 2005,vous pouviez être attaqué en justice lorsque vous dévoiliez l’adhésion maçonnique d’une personnalité publique. Heureusement, la jurisprudence a évolué. Sans ce secret, il n’y aurait plus tellement de problèmes : la francmaçonnerie deviendrait un réseau comme un autre.Et il en existe beaucoup en France ! C’est la dissymétrie de l’information qui est gênante.

Quelle est encore l’influence de la franc-maçonnerie ? Sur quels sujets réfléchit-on dans les loges, aujourd’hui ? Je vais vous faire une réponse de Normand : ça dépend des loges. À la GLNF, il est interdit de parler politique en loge.Ce n’est pas conseillé non plus à la Grande Loge de France, mais on peut y parler d’éthique et de sujets de société. Au Grand Orient, en revanche, on parle sans arrêt politique, sauf dans quelques loges axées sur le symbolisme. Chaque année, les différentes obédiences déterminent des thèmes de réflexion qui recoupent souvent,au Grand Orient, les grands débats d’actualité. Pour autant, l’influence visible de la franc-maçonnerie sur l’adoption de tel ou tel texte de loi a plutôt diminué : elle n’a plus le pouvoir qu’elle avait il y a cent ans.

N’est-ce pas parce que son programme politique a été adopté ? C’est ce qu’aiment à penser les dirigeants du Grand Orient.Les francs-maçons ont joué un rôle important dans l’adoption des lois sociales, après guerre,et des lois sociétales, depuis trente ou quarante ans. La loi sur l’avortement ne serait sans doute pas passée sans le vote des francs-maçons de gauche.Sur ce texte, les obédiences ont “fabriqué” du consensus, au-delà du traditionnel clivage droite-gauche. L’ancien grand maître de la Grande Loge de France, le docteur Pierre Simon, et celui du Grand Orient de France, le sénateur Henri Caillavet, ont eu dans ce domaine une action déterminante (lire notre encadré). L’abolition de la peine de mort fait aussi partie des grands combats de la franc-maçonnerie, comme la défense de la laïcité. Actuellement, elle travaille à la dépénalisation de l’euthanasie. L’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) compte parmi ses fondateurs de nombreux francs-maçons. On l’a beaucoup entendue lors des affaires Vincent Humbert puis Chantal Sébire. Cela dit, je pense qu’ils ont tendance à exagérer quelque peu leur influence politique. Ils parlent moins facilement, en revanche, de ce qui se voit moins.

C’est-à-dire ?

De leur influence sur les nominations dans la fonction publique, par exemple, ou dans la conduite des affaires économiques.De cela, il n’est jamais question.

De quoi, par exemple ?

L’économie mixte a longtemps favorisé la franc-maçonnerie en gommant les frontières entre la politique et l’entreprise. Elle a permis aux francs-maçons d’investir quelques places fortes, comme EDF ou le secteur bancaire, par exemple.Ils les défendent ardemment, comme ce fut le cas au Crédit agricole, dans les années 1980 : les francs-maçons, qui dirigeaient une dizaine de caisses régionales du Crédit agricole, ont bien failli faire échouer sa privatisation.

Mais ils n’y sont pas parvenus.

Ce qui prouve seulement que leur influence n’est pas toujours déterminante. Elle n’en est pas moins réelle.Les mutuelles aussi sont un secteur où les francs-maçons sont très actifs. Ils s’y cooptent depuis des années.

Vous écrivez que c’est aussi le cas du paritarisme.

En effet. On voit bien ce qui s’est passé. Le paritarisme est né après la guerre, à l’époque de la reconstruction. Les obédiences ont investi les organismes paritaires parce que les engagements maçonniques favorisaient les accords entre des partenaires dont les intérêts sont a priori disjoints. Côté patronat, la CGPME compte en son sein de nombreux frères, le Medef un peu moins.Côté syndicats, Force ouvrière en accueille beaucoup, plus que la CGT. Ils sont aussi nombreux au sein des chambres de commerce, à commencer par la plus prestigieuse d’entre elles, celle de Paris. Quant à la formation professionnelle, il est très rare d’y occuper un poste de responsabilité quand on n’est pas franc-maçon.Cette imprégnation facilite évidemment le dialogue entre les partenaires sociaux. Il n’est pas étonnant que tant de ministres des Affaires sociales aient eux mêmes été francs-maçons. Brice Hortefeux n’a jamais démenti son appartenance.

Vous dites cependant que les différentes obédiences se font souvent une concurrence acharnée…

La vie des obédiences, c’est un mélange détonant de fraternité et de compétition. Elles cherchent toutes à faire plus d’adhésions que les autres. Pour le Grand Orient, qui est une “invention”totalement française, il est important de rester l’obédience la plus nombreuse : cela lui permet d’asseoir sa légitimité en France. La GLNF, en revanche, est la seule obédience reconnue par la Grande Loge unie d’Angleterre, le berceau de la franc-maçonnerie : elle cherche elle aussi à recruter pour continuer à “briller” auprès de la maison mère. Et puis,les adhérents,c’est aussi de l’argent. À la GLNF, la cotisation annuelle s’élève à 400 euros.Multipliés par 40 000 membres, cela fait quand même 16 millions d’euros. Comme beaucoup de grosses associations, les obédiences sont aussi des entreprises, qui doivent être gérées rigoureusement et recruter des “clients”, si j’ose dire,pour continuer à prospérer.

Un État dans l’État, le contre-pouvoir maçonnique, de Sophie Coignard, Albin Michel, 328 pages, 20 .


Interview de Sophie Coignard,
Valeurs Actuelles, via le Forum catholique
Partager cet article
Repost0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 07:56
Ce livre (Un Etat dans l'Etat) démontre de façon inquiétante la mutation de la FM depuis 20 ans : moins à gauche, dépourvue de toute racine philosophique authentique, elle s'est clairement réorientée à droite en "initiant" massivement élus UMP, policiers, magistrats, hommes d'affaires...

Cela devrait plus nous inquiéter car cela signifie que des milieux qui étaient à nos yeux des piliers de l'ordre social et des défenseurs de la loi naturelle et de la morale traditionnelle sont gangrenés ....

Finalement que les députés radicaux socialistes ou les avocats droits de l'hommistes fussent "initiés" n'étaient pas trop grave... car on le savait et leur pouvoir de nuisance était limité...

mais demander à un procureur ou un commissaire "trois points" de s'inquiéter de la profanation d'une église ou d'un cimetière ...c'est autre chose !

Ayant entendu une interview de grand maître du GO en réponse à S Coignard, j'ai entendu toujours les mêmes arguments : "critiquer la FM c'est revenir à Vichy ... A lire
ici
Partager cet article
Repost0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 09:27


Record de manipulation et d'inversion accusatoire, "Anges & Démons", ce film cathophobe (lire sur le Salon Beige le témoignage confondant du père Bernard O’Connor, prêtre canadien qui travaille à la Congrégation pour les Églises orientales) titre en exergue : "Que nous cache le Vatican ?".

"Quiconque fait le mal hait la lumière et ne vient pas à la lumière, de crainte que ses oeuvres ne soient démasquées. Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu" (Evangile selon saint Jean, chapitre III, versets 20-21).

La maçonnerie est "secrète" ou, selon le terme en vogue actuellement "discrète". Sophisme pour dire que les stratégies réelles et les buts de la Secte ne sont pas dévoilés, sauf initiation... Notre Seigneur condamne à l'avance ce secret ou même cette "discrétion".

Pour mieux tromper, la franc-maçonnerie, dès le XVIIIe siècle, parle de maçonnerie "chrétienne". Ce "plus chrétiens que les chrétiens" n'est pas nouveau. Il faut que le lecteur intéressé à la recherche de la Vérité, sache que déjà au XVIIIe siècle, les illuminés disaient être porteurs du message secret, authentique, du Christ, message que l'Eglise avait perdu... Il s'agit là d'une vieille ritournelle gnostique condamnée dès le IIe siècle ap. J.-C. par... Saint Irénée :

http://www.christ-roi.net/index.php/Saint_Ir%C3%A9n%C3%A9e

La soit-disant "tradition" des hérétiques était sans autorité, parce qu'elle ne reposait pas sur l'institution et la transmission légitime de l'autorité; au contraire, les évêques étaient héritiers de l'autorité des Apôtres (principe d'autorité)

http://www.christ-roi.net/index.php/Le_principe_g%C3%A9n%C3%A9ral_de_la_foi%2C_le_principe_d%27autorit%C3%A9

Comme les premiers gnostiques, Adam Weishaupt (fiche wikipedia) disait : "Notre doctrine est cette doctrine divine telle que Jésus-Christ l'enseignait à ses disciples, celle dont développait le vrai sens dans ses discours secrets" (citation in "Lucifer & le Pouvoir occulte, Marquis de la Franquerie, ESR, 1984, p. 66).

A-t-on jamais entendu parler des "Discours secrets" de Notre Seigneur Jésus-Christ ? Qu'a-t-il dit au Sanhédrin, Lui qui ne ment pas : "J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la Synagogue et dans le temple où tous les Juifs s'assemblent et JE N'AI RIEN DIT EN SECRET" (Evangile selon saint Jean, chapitre XVIII, verset 20).

L'Eglise continue cet enseignement du Christ, elle ne "dit rien en secret". Chacun peut être informé des enseignements et de la doctrine du Christ en allant à l'Eglise le dimanche. Qu'en est-il de la maçonnerie prétendue "chrétienne"? Que nous cache la franc-maçonnerie ?

Voilà comment ces gens-là, écrivent l'Histoire et la falsifient... Menteurs, ils ne sont que cela, Lucifer leur chef, n'est-il pas le père du mensonge ?

Avec Mgr Girotti, un franciscain très conservateur qui a travaillé avec le cardinal Ratzinger au Saint Office, on peut dire que "ceux qui appartiennent à la franc-maçonnerie ’prennent le risque de devenir instrument de stratégies qu’ils ignorent'" (grades maçonniques qui font qu'un initié à un grade inférieur ne connait pas l'enseignement du grade supérieur).

Partager cet article
Repost0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 06:43


Renaissance Catholique 

Lettre d'information de Renaissance Catholique

« Nous irons ensemble vers le nouvel ordre mondial, et personne, je dis bien personne, ne pourra s'y opposer » disait Nicolas Sarkozy, le 16 janvier 2009, lors des vœux au corps diplomatique étranger. La grande presse, l'ensemble des médias, les décideurs politiques et économiques comptent bien utiliser la crise économique et financière actuelle pour accélérer le processus menant à une « gouvernance » mondiale. De quels moyens intellectuels, de quels outils de réflexion disposons-nous et, en premier lieu, nos enfants, pour faire face au rouleau compresseur de ce politiquement et économiquement correct ?

Nous vous proposons de visionner la vidéo que nous avons concoctée pour présenter le thème : http://www.renaissancecatholique.org/Universite-d-ete-2009-presentation.html

Notre Université d'été se propose d'apporter les arguments permettant de résister aux sirènes du mondialisme (merci de s'inscrire avant le 4 juillet).

Dans l'espoir de vous accueillir à Pontlevoy du 11 au 14 juillet, soyez assuré(e) de notre fidèle dévouement.

Les organisateurs

Le dépliant d'inscription à la 18e Université d'été que nous organisons, du samedi 11 juillet (11 h) au mardi 14 juillet 2009 (18 h), sur le Mondialisme , à l'abbaye de Pontlevoy (Loir-et-Cher)


XVIIIe Université d’été 2009 : Le Mondialisme
envoyé par Renaissance_Catholique
Présentation d’Aymeric Chauprade, Jean-Pierre Maugendre, Claude Rousseau

Partager cet article
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 08:58

"46 militants juifs se sont vus privés de leur accréditation à l’ONU à la suite de deux tentatives d’agression contre le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Parmi eux 21 membres de l’Union des étudiants juifs de France, qui avaient obtenu leurs badges par l’intermédiaire du B’naï B’rith et l’Union européenne des étudiants juifs."
(Faits et Documents n° 275 1er au 15 mai 2009).
 Source Journal des Indigènes

A lire sur Wikipedia : "En plus de ses activités caritatives, le B'nai B'rith soutient la politique et la pérennité de l'Etat d'Israël et le mouvement sioniste."


Un peu d'histoire (site wikipedia), à la suite des évènements de Mai 1968, le mouvement est au bord de la disparition. Une partie des cadres décide de faire son aliyah en Israël tandis que d'autres s'engagent dans le militantisme d'extrême gauche (ainsi la section strasbourgeoise qui « s'autodissout dans le peuple » en 1968). Pendant les années 1970, l'UEJF est essentiellement un groupuscule d'extrême-gauche, sans connections réelles avec la communauté juive. Au début des années 1980, l'UEJF se range sous le giron du Parti socialiste et participe notamment à la création du mouvement SOS Racisme. En même temps, l'UEJF commence à s'implanter dans les universités afin d'attirer à lui la masse des étudiants juifs. Le mouvement se transforme progressivement, devenant plus consensuel, plus communautaire, et s'affirmant sioniste et officiellement apolitique malgré les liens avec l'UNEF (surtout dans sa périodE UNEF-ID) et la MNEF. Depuis 1995, elle a soutenu l'UNEF-ID, notamment aux élections CNESER, avant de rompre progressivement puis totalement avec elle et de soutenir l'initiative FEDER ; un de ses anciens présidents, Patrick Klugman est aujourd'hui un des responsables de SOS Racisme, association dont l'UEJF avait soutenu la création. En 1997, en réponse au Congrès du Front national, l'UEJF organise au même moment et à quelques mètres du parti d'extrême droite sa convention annuelle à Strasbourg. Le 28 avril 2002, entre les deux tours de l'élection présidentielle, l'UEJF co-organise un rassemblement républicain au Panthéon : « J'aime la République ! »... En 2002, L'UEJF organise un tour d'Europe de la mémoire, avec pour thème majeur la place de la mémoire de la Shoah dans la construction de l'identité européenne ('plus européens que les européens'...) Depuis, chaque année, l'UEJF organise un voyage similaire, où des étudiants ont l'occasion de visiter les camps d'extermination. De même, depuis 2004, l'UEJF organise chaque année en partenariat avec SOS Racisme le spectacle "Rire contre le Racisme", qui a lieu depuis ses débuts dans la salle du Zénith à Paris. Ce projet a pour vocation de réunir des comédiens et des humouristes dans le but de lutter contre le racisme.

Le 24 avril, le
site de l'Union des Etudiants Juifs de France s'est fendu d'un communiqué "L'UEJF ne rit plus devant son expulsion de la conférence de Durban II". Je cite : "L’UEJF ne rit plus devant son expulsion de la conférence de Durban II pour, selon les propos du porte-parole de l’ONU, « comportement de perturbation inacceptable ».  Lundi, Raphaël HADDAD, Président de l’UEJF, et une équipe de militants de l’UEJF avaient interrompu le discours du Président iranien Ahmadinejad, en lui lançant un nez rouge, et en scandant : « Ceci est un cirque, un raciste ne peut pas combattre le racisme ». Mardi, 60 militants de l’UEJF déguisés en clowns ont distribué des nez rouges dans l’enceinte de l’ONU, les invitant à dénoncer à leurs côtés le cirque grotesque que Durban II constitue. Pour l’UEJF, cette expulsion s’inscrit dans la continuité de cette grande bouffonnerie qu’est Durban II. Ainsi, des associations luttant contre le racisme et l’antisémitisme sont exclues de l’ONU, tandis que c’est la Lybie, l’un des pays les plus méprisants des droits de l’homme, qui préside à la préparation de cette conférence et qu’un chef d’état raciste, antisémite et homophobe s’exprime à sa tribune. Pour Raphaël HADDAD, Président de l’UEJF : « C’est avec amertume que j’apprends, par voie de presse, notre éviction de la conférence de Durban II et l’inversion de toutes les valeurs de l’antiracisme que cette décision incarne ». 

L'UEJF parle de "bouffonerie" après son expulsion de Durban II. On va tous pleurer... Sortez les mouchoirs !

Une dépêche du Figaro
précise : "Les Nations unies ont interdit à trois organisations non-gouvernementales --deux juives et une iranienne-- l'accès à la Conférence "Durban II" contre le racisme à Genève pour "comportement de perturbation inacceptable", a annoncé jeudi un porte-parole de l'ONU."


Partager cet article
Repost0
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 19:29
Pierre Hillard invité du Libre Journal des idées politiques sur Radio Courtoisie pour son livre "La fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale" 09 avril 2009


Durée : 18:59 Pris le : 21 avril 2009
Pierre Hillard : Fondation Bertelsmann 09 avril 2009 1/2



Durée : 14:20 Pris le : 21 avril 2009
Pierre Hillard : Fondation Bertelsmann 09 avril 2009 2/2
Partager cet article
Repost0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 22:59

Renaissance Catholique - XVIIIe Université dété 2009 : Le Mondialisme


A noter la phrase très juste de Jean-Pierre Maugendre à 03:21 : "(Le mondialisme) C'est une certaine forme de confusion de spirituel et du temporel"... (césarisme au pays de la "laïcité"...)

.
.
Partager cet article
Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 20:39
Les hasardistes et autres pseudos nationalistes, ont du souci à se faire, le club des "complotistes paranoïaques" s'agrandit!

Durée : 18:04Pris le : 15 avril 2009
Les ONG et le Messianisme 3

Entretien sur le sujet des Ong avec Aymeric Chauprade et Christophe Reveillard sur Radio Courtoisie. Extraits remontés par le collectif http://www.noslibertes.org/

A 01:53 : "Il y a une architecture visible de la mondialisation, les instruments de la mondialisation depuis 45, le F.M.I., la Banque mondiale, etc. et à la tête de ces organisations, ce sont des gens qui sont d'abord passés dans l'architecture invisible de la mondialisation, celle dont les medias ne parlent pas, c'est-à-dire, les réseaux qui nous évoquions, les fondations, la Commission Trilatérale, le groupe de Bilderberg, les grands réseaux transatlantiques qui adoubent en quelque sorte un certain nombre de personnalités internationales pour vérifier si elles participent de la même idéologie. Et ensuite, ces personnes arrivent au plus haut niveau de l'O.M.C., du Fonds Monétaire International, etc. ... J'avais fait une étude très précise il y a quelques années... et je m'étais aperçu (cela allait beaucoup plus loin que ce que j'imaginais) que tous les gens qui avaient accédé au plus haut niveau étaient passés avant à la Commission Trilatérale, au groupe Aspen... Des réseaux transaltantiques très structurés qui se sont ramifiés pendant la Guerre froide à partir des Etats-Unis et ont fait souche en France... Pascal Lamy (directeur général de l'O.M.C.), Dominique Strauss-Kahn, Bernard Kouchner, tous ces gens sont passés dans ces organismes. Donc on a aujourd'hui des gens qui sont très clairement au service d'un idéal mondialiste et pas au service d'intérêts temporels, ceux des Etats qu'ils sont censés servir. ... Ils ont un point commun au-delà des sensibilités politiques divergentes, de droite et de gauche, c'est d'avoir été tous en faveur en 2003 de la guerre contre l'Irak, et tous en faveur de l'indépendance du Kosovo... ils sont tous sur une ligne d'ingérence pro-américaine. Ce sont des faits...

Dans cet entretien, le catholicisme est ensuite abordé d'une manière fort intelligente qui coupe court aux théories dénonçant un catholicisme dilueur des Etats et des nations. A 07:41, l'universalisme catholique "n'induit pas une uniformisation du rapport des sociétés ou de l'homme... Bien au contraire, le catholicisme a par exemple développé les notions d'Etats, de souverainetés, de communautés d'êtres humains sociales [le catholicisme, en conséquence de la chute de la Tour de Babel... a développé le particularisme de chaque nation en employant le premier le terme de "diversité":
Lettre du pape Grégoire IX à Saint Louis], tout à fait attachées à un enracinement particulier, à des traditions, à des façons d'organiser une culture, une économie humaine propre à leur communauté. Donc on a un universalisme dans le sens du salut, nous n'avons pas en revanche la volonté d'un universalisme qui déracinerait ces sociétés, qui leur donnerait vocation à être uniformisées.
Partager cet article
Repost0
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 09:40
Partager cet article
Repost0
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 16:14

"ll y a deux histoires : l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements." Honoré de Balzac, citations

Partager cet article
Repost0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 15:54

Pie IX, Encyclique Qui Pluribus (9 novembre 1846):

"Personne d'entre Vous n'ignore, Vénérables Frères, dans notre époque déplorable, cette guerre si terrible et si acharnée qu'a machinée contre l'édifice de la foi catholique cette race d'hommes qui, unis entre eux par une criminelle association, ne pouvant supporter la saine doctrine, fermant l'oreille à la vérité, ne craignent pas d'exhumer du sein des ténèbres, où elles étaient ensevelies, les opinions les plus monstrueuses, qu'ils entassent d'abord de toutes leurs forces, qu'ils étalent ensuite et répandent dans tous les esprits à la faveur de la plus funeste publicité. Notre âme est saisie d'horreur, et Notre cœur succombe de douleur, lorsque Nous nous rappelons seulement à la pensée toutes ces monstruosités d'erreurs, toute la variété de ces innombrables moyens de procurer le mal ; toutes ces embûches et ces machinations par lesquelles ces esprits ennemis de la lumière se montrent artistes si habiles à étouffer dans toutes les âmes le saint amour de la piété, de la justice et de l'honnêteté ; comment ils parviennent si promptement à corrompre les mœurs, à confondre ou à effacer les droits divins et humains, à saper les bases de la société civile, à les ébranler, et, s'ils pouvaient arriver jusque là, à les détruire de fond en comble.

Car, Vous le savez bien, Vénérables Frères, ces implacables ennemis du nom chrétien, tristement entraînés par on ne sait quelle fureur d'impiété en délire, ont poussé l'excès de leurs opinions téméraires à ce point d'audace, jusque là inouï, qu'ils n'ouvrent leur bouche que pour vomir contre Dieu des blasphèmes ; qu'ouvertement et par toutes les voix de la publicité, ils ne rougissent pas d'enseigner que les sacrés mystères de notre religion sont des fables et des inventions humaines, que la doctrine de l'église catholique est contraire au bien et aux intérêts de la société. Ils vont plus loin encore : ils ne redoutent pas de nier le Christ et jusqu'à Dieu Lui-même. Pour fasciner encore plus aisément les peuples, pour tromper surtout les esprits imprévoyants et les ignorants, et les entraîner avec eux dans les abîmes de l'erreur, ils osent se vanter d'être les seuls en possession de la connaissance des véritables sources de la prospérité ....

La suite iciOrdo ab chao via Le Forum catholique

Partager cet article
Repost0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 17:34
 On y est. Comme prévu, les nomistes au G20 se servent de "la crise" (ordo ab chao, l'ordre maçonnique par le chaos) comme prétexte pour déclarer aujourd'hui 2 avril 2009 l'acte de naissance du "nouvel ordre mondial" (Novus Ordo Seclorum)... Toutes les preuves sont là sous vos yeux! Mais, mis à part cela, c'est bien connu dans certains milieux..., "le complot n'existe pas" (!!)...

Un «nouvel ordre mondial émerge» après le G20"

 

J.C. et S.P. (lefigaro.fr) avec AFP et AP
02/04/2009 | Mise à jour : 18:23

17h53 : Un «compromis historique» pour Merkel. La chancelière allemande estime que l'accord trouvé au G20 représentait un «compromis historique pour une crise exceptionnelle» lors d'une conférence de presse à l'issue du Sommet de Londres.

17h28 : «Un nouvel ordre mondial».
Pour le premier ministre britannique, qui lui aussi tient sa conférence de presse finale, un «nouvel ordre mondial» émerge de la crise économique. «Nous entrons dans une nouvelle ère de coopération internationale», se félicite l'hôte du sommet des 20 pays développés et émergents.

Lire:

-
Ordo ab chao. Le G7 se sert de la crise pour créer "un nouvel ordre économique mondial"
-
Ordo ab chao. "De cette crise va naître un monde nouveau" (Nicolas Sarkozy)
- Ordo ab chao. La crise fait surgir l'idée d'un nouveau «Bretton Woods»
- Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française"
- Stratégie du chaos: Les guerres et crises programmées au profit des banquiers internationaux
- Sondage du Figaro: Etes-vous pour un gouvernement économique mondial ?
- Ordo ab chao: "On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial et personne ne pourra s'y opposer" (Nicolas Sarkozy)  
-
Ordo ab chao: Guerres et paix
-
Sarkozy, héritier d'Adam Weishaupt et des Illuminés
-
La franc-maçonnerie et le projet de domination mondiale du Pouvoir occulte
Partager cet article
Repost0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 06:58

Reuters, 2/04/2009

La police anti-émeutes a chargé mercredi dans la soirée les manifestants massés autour de la Banque d'Angleterre, au coeur du centre financier de Londres, au terme d'une journée de protestations à la veille de l'ouverture du sommet du G20.

Au crépuscule, la police anti-émeute
a tenté de disperser à coup de matraques plusieurs centaines de personnes venues protester contre un système financier qu'elles estiment injuste.

Cette opération semblait viser à dégager les rues du quartier avant la tombée de la nuit. Des bouteilles ont été lancées vers les lignes de police tandis que des policiers à cheval se tenaient prêts à intervenir.

A un moment, jusqu'à 4.000 personnes s'étaient massées autour de la banque centrale britannique.

Les manifestants s'en sont également pris à une succursale de la Royal Bank of Scotland, non loin de là. Sauvé par le gouvernement en octobre, cet établissement et son ancien patron Fred Goodwin sont devenus en Grande-Bretagne le symbole des excès des banquiers accusés d'être une des causes de la crise. Fred Goodwin a refusé de renoncer à une retraite de 700.000 livres (770.000 euros).

Des barrières métalliques étaient disposées autour du siège de la banque, mais cela n'a pas empêché un groupe de 300 à 400 manifestants d'attaquer l'immeuble à coups de bouteilles et de projectiles divers en scandant "Ces rues sont à nous! Ces banques sont nos banques!". Trois fenêtres du bâtiment ont été brisées.

FAUX UNIFORMES

Pendant les manifestations, un homme est mort après être tombé et avoir cessé de respirer. La police a indiqué avoir découvert l'homme dans une rue près de la Banque d'Angleterre.

De source policière, on indique qu'il est vraisemblable que l'homme soit mort en raison de son état médical, mais que cela ne pourra être confirmé qu'après autopsie.

Les policiers disent avoir tenté de ranimer l'homme mais avoir aussi dû faire face à une pluie de projectiles. Il a été évacué vers un hôpital voisin où il a été déclaré mort.

Les manifestants avaient défilé derrière les effigies des "quatre cavaliers de l'apocalypse", symbolisant pour l'occasion les délits financiers, la guerre, le réchauffement climatique et le problème des sans-abris.

Certains manifestants lançaient des oeufs en direction de la police et scandaient "les banquiers au bûcher". Un mannequin symbolisant un banquier a été pendu à un lampadaire avant d'être incendié.

La police a utilisé les chiens pour tenter de canaliser les derniers manifestants dans les rues étroites autour de la Banque d'Angleterre.

La police a indiqué avoir procédé à 63 arrestations, et a ajouté qu'au moins un policier blessé avait dû être hospitalisé.

Une autre manifestation, de moindre ampleur, contre l'implication militaire de Londres en Irak et en Afghanistan, a rassemblé quelques centaines de personnes à Trafalgar Square.

La police a aussi intercepté un véhicule blindé de style militaire portant le mot "émeute" peint sur le devant. Ses 11 occupants ont été arrêtés pour port de faux uniformes policiers, a indiqué un porte-parole de la police.

De nouvelles manifestations sont prévues jeudi, jour de la tenue officielle du sommet.

Partager cet article
Repost0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 18:44
Le Figaro publie un entrefilet "La colère des anti-G20 à Londres" indiquant un début de révolte anti-oligarchique.

"Aux cris de "Mangez les riches", des milliers de manifestants
ont pris d'assautmercredi le centre financier de la capitale britannique, laissant éclater leur colère à la veille du G20 en brisant les vitres de la banque RBS au coeur de la City."

La semaine dernière, la police libre et républicaine
a obligé
plusieurs Strasbourgeois à retirer de leurs fenêtres ou balcons le drapeau de la paix aux couleurs arc-en-ciel avec la mention «No to Nato» (Non à l’Otan). Des pratiques qui bafouent, selon les juristes, la "liberté d’expression", droit fondamental protégé par la Constitution française... «C’est mon fils qui les a reçus. Ils lui ont dit: +soit vous le retirez, soit on le retire+», a-t-il poursuivi, précisant que le jeune homme avait alors obtempéré. «Mais j’ai raccroché le drapeau dès le lendemain». M. Grosse n’est pas un cas isolé: «Nous avons eu connaissance de plusieurs autres personnes qui ont reçu la visite de la police à cause de leur drapeau», a-t-il souligné. Interrogée par l’AFP, la préfecture déclinait samedi tout commentaire à ce propos. La coordination anti-Otan de Strasbourg a distribué quelque 400 drapeaux arc-en-ciel semblables à ceux qui avaient fleuri en Europe à l’occasion de la guerre en Irak en 2003, portant les mentions «Pace» (Paix) et «No to Nato».

Le sommet de l’Otan est prévu du 3 au 4 avril à Strasbourg et dans les villes allemandes voisines de Kehl et Baden-Baden.

Tous les policiers à la retraîte, de moins de 60 ans, ont reçu l'ordre de se faire recenser avant le 20 mars 2009 et de réintégrer leurs postes avant le 20 juin 2009.
 
Comme par-hasard, cet échéancier coïncide entre le g20 et la réintégration de la France au sein du commandement de l'otan.
 
Au même moment, "le monde diplomatique" publie un article au titre symptomatique : "comment les armées se préparent au combat urbain". L'auteur, mr Leymarie évoque "les manoeuvres de l'armée française dans des villes françaises, notamment Sedan ou Fréjus, en 2008, dans le cadre de la préparation de la Force de réaction rapide de l'Otan pour "sécuriser" et évacuer des populations , face à une menace de groupes paramilitaires ou terroristes". ... Paris-Belgrade?...

L'article 5 de la loi n° 2003-239 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure ainsi que l'article 9 du décrêt n° 2003-1395 du 31 décembre 2003 ont fixé les modalités de la mise en oeuvre de la réserve civile de la police nationale , les réservistes, dans le cadre de leurs obligations statutaires de disponibilité, ne peuvent faire l'objet d'un rappel au service qu'en cas de menaces ou de troubles graves à l'ordre public. Il s'agit donc d'une mesure exceptionnelle prise après arrêté  ministériel !

Ils savent que l'opinion européenne ne suivra pas. Ils préparent donc les forces publiques à mater le peuple encore une fois... pendant que les medias reçoivent l'ordre de taire l'opération.
Partager cet article
Repost0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 18:43

Le sondage Le Figaro (groupe Dassault), ici, intitulé "Etes-vous pour un gouvernement économique mondial ?" indique une courte majorité (51%) opposée au N.O.M. ... Gageons que le journal de la bienpensance libérale mondialiste financé par la Mafia matraquera ses lecteurs d'articles et de sondages similaires jusqu'à emporter l'adhésion des larves.

Aidé d'une bonne guerre (rien de mieux pour relancer les affaires) et/ou du chao économique et social cyniquement orchestré simultanément dans le monde entier..., et ce sont les "citoyens" bien éduqués qui réclameront eux-mêmes à grands cris un "Gouvernement mondial" pour les sauver! Tout cela n’est qu’un travail de propagande patiemment distillé et appliqué par les porteurs de "lumières"...

... A moins qu'un grain de sable dans la matrice ne vienne anéantir le projet antichrist?...

Partager cet article
Repost0