Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 18:11
L'Europe doit accepter le multiculturalisme et "éviter les définitions étriquées des identités nationales",recommandeaujourd'hui le Commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/30/01011-20091130FILWWW00606-identite-nationale-l-europe-met-en-garde.php
Le débat sur l'identité nationale actuel en France et dans d'autres pays européens peut être utile "à condition de ne pas tomber dans le piège" de "privilégier une identité unique".

"Nous appartenons tous à plusieurs catégories qui ne se limitent pas à notre appartenance ethnique, à notre nationalité ou à nos convictions religieuses", explique Thomas Hammarberg.

Question à Hammarberg : "l'Etat d'Israël appartient aux juifs" selon la consitution israélienne, pourquoi ne pas demander à Israël de changer sa constitution pour s'ouvrir aux joies du multiculturalisme ?

"Imposer une identité prétendument unique crée les conditions d'un affrontement sectaire", selon lui.
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 17:10

Plusieurs dépêches notent que le Vatican soutient la position contestable des évêques suisses sur la votation en Suisse. Le président du conseil pontifical pour les migrants, Monseigneur Antonio Maria Sveglio, s'est dit aujourd'hui «sur la même ligne que les évêques suisses». Cela constitue-t-il une position officielle du Vatican ?

Il n'en est rien. Le Père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, a déploré en février dernier que des propos soient abusivement attribués au «Saint-Siège», ou au «Vatican», alors qu'ils ne sont que des propos de personnes appartenant à la Curie. Suite

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 09:01
LYON, 29 nov 2009 (AFP) - Minarets interdits en Suisse: la Grande mosquée de Lyon appelle les musulmans à réagir. La grande mosquée de Lyon a déploré dimanche le résultat "désolant" du référendum par lequel les Suisses ont décidé d'interdire la construction de nouveaux minarets chez eux, appelant musulmans et démocrates à réagir pour éviter que ce vote ne devienne une loi. "Il s'agit d'un vote d'intolérance, tournant le dos aux bases juridiques les plus constantes qui, à travers le monde, garantissent la liberté de religion", a fait savoir dans un communiqué Kamel Kebtane, recteur de la grande mosquée de Lyon. "J'appelle à une réaction de tous les musulmans, des fidèles de toutes les religions, et de tous les démocrates, au niveau européen, pour s'opposer à ce que ce vote, contraire aux fondements du droit, devienne une loi", a-t-il encore écrit. Les Suisses ont décidé dimanche par référendum à une très large majorité (57,5% des votants) d'interdire la construction de minarets.
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 14:52

Sarkozy défend Frédéric Mitterrand
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 20:39
Enquête exclusive dans des abattoirs belges : GAIA (Groupe d'Action dans l'intérêt des animaux) dévoile et dénonce des cruautés et des actes de maltraitance sévères infligés aux animaux abattus sans étourdissement. Lors d'une conférence de presse tenue ce mercredi, à deux jours de la "fête du Sacrifice" (Aïd el-Kebir, une des fêtes les plus importantes de l'islam), GAIA montre les images choquantes de cruautés infligées à des animaux abattus sans étourdissement dans des abattoirs belges.

Video (attention, âmes sensibles s'abstenir)

La viande sert aussi à alimenter les commerces ni juifs ni musulmans et peut finir dans vos assiettes.

http://www.gaia.be/fra/control.php?&topgroupname=&groupname=&subgroupname=
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 07:03

Éric Besson a annoncé ce mercredi que la situation de 1.000 étrangers sans-papiers pourrait être régularisée par une circulaire qu'il vient d'adresser aux préfets:

«Les critères précis peuvent être l'ancienneté du séjour en France, qui doit être au moins égale à cinq ans, il faut exercer un métier dit en tension, soit dans le métier, soit dans la zone géographique (...) l'ancienneté dans l'entreprise qui doit être égale ou supérieur à 12 mois, la nature de la promesse d'embauche qui doit être supérieure à 12 mois, l'intégration du demandeur».

Autrement dit, les clandestins devront justifier de 5 années de situation irrégulière sur le territoire français et de 12 mois de travail illégal. Il s'agit donc d'une incitation officielle à enfreindre la loi. Et elle nous vient d'un ministre. Le Salon Beige

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 10:36
Plus rien n'est interdit, plus rien n'est obligatoire maintenant dans l'Eglise. L'interdiction de la viande le vendredi (alimentation volontairement appauvrie pour commémorer la mort du Christ sur la Croix un vendredi) était "un impératif jusqu'au concile Vatican II". Les seuls jeûnes encore prescrits sont ceux du Mercredi des Cendres et du Vendredi Saint. Pour en avoir discuté avec un prêtre chargé des vocations dans mon diocèse, je peux vous assurer que les prêtres modernes se moquent éperdument du respect du jeûne le vendredi, voire attaquent violemment la personne qui demande des explications sur le changement... Constaté de visu.

Beaucoup de gens continuent néanmoins culturellement à s'abstenir de viande le vendredi, car ils jugent que ce qui était vrai hier l'est toujours aujourd'hui. Un sondage dans les grandes surfaces a montré que le vendredi, les gens achètent massivement du poisson le vendredi. 

Or voici ce qui est arrivé récemment à une amie catholique : vendredi 13 novembre 2009, pour la première fois à la cantine de l’école où Dominique F. travaille, on a servi de la viande pour obliger les catholiques, qui s’abstiennent ce jour-là de viande en mémoire du jour de la Crucifixion et de la Mort du Christ, de déroger à une règle sacro-sainte de l’Eglise, viande que Dominique a redonnée immédiatement à la cuisinière en lui expliquant qu’il lui était interdit de manger de la viande le vendredi. Le cynisme anti-catholique de ladite société a été jusqu’à servir un repas totalement végétarien la veille, afin de prouver aux catholiques que cet acte était délibérément fait en haine de la foi. Cet ordre a été donné au niveau national par le Grand Orient (ce que Dominique F. sait par une collègue maçonne), aux fins d’humilier l’Eglise et ses fidèles... Voici un exemple concret en 2009 de discrimination "positive" de Français, et de catholiques en particulier, dans leur propre pays, relégués au rang de "citoyens" de seconde zone par la république dite "libre & égale", laïque et obligatoire.

Attendu qu’on accorde à certains (musulmans), dans toutes les écoles, de recevoir des repas sans porc, vu l’égalité des droits, vu que la christianophobie a été reconnue au sommet de Durban « acte de racisme », je demande à ... tous les parents d'élèves dont leur enfant est victime de ce genre de discrimination, d’écrire au maire et au service scolaire de leur mairie leur indignation, accompagnée du refus de régler le repas du vendredi où de la viande a été servie à leur enfant qui n’a donc pas pu déjeuner normalement.

Signez nombreux cette pétition
ici et diffusez-la massivement au curé de votre paroisse, à l’évêque de votre diocèse, à tous vos contacts en utilisant aussi les réseaux Facebook et Twitter !

Merci de votre soutien contre la persécution des catholiques par l’Etat.

Via Dominique F.
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 20:02
Il paraît qu'un ministre de la France d'en haut nous demande ce qu'est l'identité nationale. Il paraît qu'il s'agit ainsi de déterminer et de codifier aujourd'hui en novembre 2009 ce qui a été une évidence pour une bonne poignée de siècles avant le nôtre, qui visiblement a reçu une vision christique en tentant constamment de tout remodeler et de tout réadapter ; comme si tout ce qui avait convenu à nos aïeux et été légué par eux-mêmes n'était que sale, obsolète et ne pouvant convenir à notre génération spontanément parfaite et accomplie. Tout en voulant faire entrer dans une case de formulaire administratif ce qui nous dépasse tous largement, le ministre de je-ne-sais-plus-quel-obscur-département-qui-a-droit-à-un-portefeuille se permet de faire passer un message historique et que la plupart de nos concitoyens aux esprits endormis considèrent comme un appel du pied pour la droite radicale : la France n'existe pas. N'est réelle que la République, celle qui veille à la sauvegarde des Libertés Fondamentales, au Bonheur des citoyens, à la Paix, au Respect des Droits de l'Homme, la Parité et l'Egalité des Chances. N'est réelle qu'une entité abstraite et sans histoire qui lutte pour un idéal inaccompli. Est prohibé tout attachement charnel à son pays, sa terre, son histoire, sa langue, est sanctionnée toute crainte quant à l'avenir de ce dernier. Si vous aimez la France pour sa campagne et le charme de ses villes c'est que vous n'avez pas compris que l'amour pour le concret est un péché. L'avantage de la manœuvre est pourtant simple : on ne peut être déçu par un idéal. Un électeur qui recherche plus de justice et de bonheur entre les hommes votera pour le meilleur orateur qui à coups de belles affiches colorées promettra un meilleur monde pour demain, quitte à ce que celui d'aujourd'hui soit en train de s'effondrer et quitte à ce que cet orateur soit celui-là même qui par son inaptitude a enfoncé son pays dans le bourbier. C'est exactement ce qui se passait à l'apogée du monde soviétique : les hommes crevaient de faim mais pleuraient à l'écoute des discours humanistes de leurs dirigeants. On nage en plein délire faucille-marteau chez Voltaire.

Chez Voltaire, il y a un problème. Pour ceux qui savent encore qui était ce dernier, Voltaire était français. Non pas un citoyen d'une quelconque république par laquelle passe la rédemption du genre humain, non il était français, comprenez qu'il vivait en France. C'est problématique, qu'est-ce donc que la France? Car notre ô combien sérénissime gouvernement, retourne encore une fois le problème. Il ne s'agit pas de définir ce qu'est l'identité nationale mais ce qu'est la France dans le débat actuel. Or la France c'est un cadavre après un meurtre, quelque chose de lourd et de compromettant qu'il faut faire disparaître en douceur avant que quiconque ne s'aperçoive de l'absence de la personne. Nos élites très futées ont trouvé une meilleure parade. Il n'y aura pas de cadavres à cacher parce qu'à l'origine la victime n'existait pas. Nul besoin d'enterrer la France, elle n'a jamais existé en tant que telle. La France c'est le nom qu'on mettait sur l'étiquette collée sur une terre avant l'avènement de la sacro-sainte République qui lui a fait l'honneur de se fonder sur son sol. La France c'est l'ère glaciaire, le big bang, le chaos avant la création de l'œuvre ultime de l'homme. Cette création n'a pas d'histoire, pas de critères, pas d'identité, raison pour laquelle je me marre bien quand un mec payé avec l'argent du français qu'il tente de rééduquer se permet de me demander mon avis sur la manière dont je dois définir un ectoplasme, une série de paramètres et de textes vides de sens et de vie. Car la République ce que je lui dois, c'est l'argent de ma bourse, mon apl, le financement de la société nationale des chemins de fer et l'uniformité du prix du timbre. La République je lui dois des euros en plus ou en moins, je n'ai avec elle qu'un rapport courtois et stérile, une relation d'argent, de vague reconnaissance à la fin du mois, un peu de sympathie. La France je lui dois tout. Je lui dois ce que je suis, je lui dois d'avoir façonné la ville de mon enfance, je lui dois de m'avoir transmis ma langue maternelle, je lui dois d'avoir en son sein les champs dans lesquels je construisais des cabanes avec mon frère l'été, les lacs dans lesquels je passais mes après-midis, je lui dois d'être le maillon d'une chaîne superbe et la continuité de quelque chose qui me dépasse, je la bénis de pouvoir me faire l'honneur d'être l'héritière de grands écrivains et de véritables génies. Je lui dois de pouvoir être connectée avec mes amis, mes voisins et les gens que je croise dans la rue car nous partageons des siècles d'histoire, une langue et des traditions.

Je bénis la France et me fous de la République. Que la République veuille accueillir toute la misère du monde est logique : elle n'a pas d'identité et par cette absence de personnalité, elle peut promettre de réussir l'alliage de la sodomie et de la burqa, des appels du minaret et des clochers, elle peut garantir un modèle multiculturel puisque quelque chose d'insipide prend tous les goûts et toutes les odeurs. La République multiculturelle peut se permettre de l'être car contrairement à la France elle n'a pas de religion, pas de langue autre que le langage universel des allocations et du bon sentiment et ses traditions reposent sur un calendrier de rentrées d'argent et de protocoles foireux : la tradition annuelle de l'allocation de rentrée scolaire en septembre, la tradition de la consommation de masse en décembre, la tradition de l'achat du gâteau en janvier... Rien n'unit les citoyens de la République puisque cette dernière leur demande de rester dissous et de ne pas se réunir autour d'éléments à partager. La République ne s'aime pas : le jour où elle se pètera la gueule quelques fous irréalistes prendront mollement les armes laissées à leur disposition et iront mourir pour un spectre mais elle n'a jamais demandé à personne de l'aimer ou de la respecter. Les autres mourront pour la France mais pas pour la République, du moins pas celle de 2009 qui sent les antiseptiques et le fromage sans bactéries homologué par Bruxelles.

Source :
Marie-Thérèse Bouchard
, Les confessions d'une jeune fille dérangée homologuées par le Post et le Ministère du Mieux Vivre Ensemble !

------------------------

Illustration sur le mode "la France n'existe pas" :
-
"Il n'y a pas de français de souche" (Eric Besson)
- Une France où l'expression "Français de souche" aura disparu.... (N. Sarkozy) 
Martine Aubry : "L'identité de la France n'est pas ethnique, pas religieuse, pas culturelle"
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 20:01

«L'identité de la France n'est pas ethnique, pas religieuse, pas culturelle»

Les socialistes ne participeront pas au débat car ils estiment qu’il est mal posé. «Nous pensons que l'identité de la France n'est pas ethnique, pas religieuse, pas culturelle» mais «c'est l'appartenance à des valeurs communes», a affirmé Martine Aubry.

Source :
20minutes.fr

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 14:05
Le Front national dénonce  le feu vert donné par le tribunal administratif de Besançon à l'adoption d'un enfant par une enseignante homosexuelle, appelant à interjeter "immédiatement" appel.

Hier, le tribunal administratif de Besançon
a donné raison à une homosexuelle qui se battait depuis 1989 pour obtenir le droit d'adopter un enfant. Les juges européens lui avaient donné raison en condamnant la France pour discrimination sexuelle en janvier 2008. La Haute autorité de lutte contre les discriminations (Halde) a également, le 5 octobre, rendu un avis qui lui était favorable.

---------------

Communiqué de presse de Marine LE PEN


La scandaleuse décision du tribunal administratif de Besançon qui autorise l’adoption d’enfants par les duos homosexuels constitue un cas d’école du dessaisissement du pouvoir du peuple au profit d’une oligarchie dans une affaire de principe de la plus haute importance.

Un exemple concret de perte de la souveraineté populaire française

Ainsi donc, sans que les Français ni leurs représentants élus n’en aient décidé, sur simple décision d’une instance européenne et de la Halde, structure technocratique sans légitimité démocratique, on assiste à un bouleversement du droit de la famille, à la mise à bas d’une conception multimillénaire de la famille à laquelle l’immense majorité des Français est attachée. Comme dans l’affaire Mitterrand, cette décision consacre la disparition d’une certaine morale d’Etat et le triomphe d’une société hédoniste où les volontés de certains adultes priment sur les droits légitimes des enfants.

L’Etat fuit ses responsabilités

Dans cette affaire, Marine Le Pen, député français au Parlement européen, appelle l’Etat à prendre ses responsabilités. Personne ne peut se contenter de la déclaration apeurée de Luc Chatel sur « l’opposition » d’un gouvernement qui manifestement entend laisser le processus de légalisation se réaliser de fait.

Porte parole de la majorité silencieuse, elle demande que contrairement à ce qu’a annoncé précipitamment le ministère public, il soit immédiatement interjeté appel de cette décision.

----------------

Communiqué de presse de Bruno GOLLNISCH

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans l’adoption d’enfants par des homosexuels. Cette décision, et cette mesure, constituent une nouvelle régression du droit, et creuse un fossé de plus entre le droit naturel et la loi positive.

Les homosexuels, qu’il ne s’agit ici ni d’injurier ni de mépriser, ont fait un choix de vie qui exclut la procréation. Quoi que l’on en pense par ailleurs, cela relève de leur liberté. Mais ils ne sauraient dès lors exiger je ne sais quel « droit à l’enfant ».

Il y a là une inversion complète de l’institution de l’adoption. L’adoption existe dans l’intérêt de l’enfant, privé de sa famille naturelle par la disparition ou la carence de celle-ci. L’adoption n’a pas pour but premier la satisfaction des besoins de l’adoptant.

En revanche, les enfants adoptés ont droit, eux, pour leur formation et pour leur équilibre, à un papa et une maman, autant que faire se peut.

De très nombreux couples ainsi composés, qui auraient ardemment voulu transmettre la vie, souhaitent adopter des enfants, et ne le peuvent pas, faute d’enfants «adoptables». Le fait qu’on leur préfère demain des couples homosexuels est une anomalie et un scandale, qui n’a d’autre raison d’être que la promotion systématique, dans notre société décadente, de tout ce qui peut nuire à la famille traditionnelle. L’âpreté des lobbies, la lâcheté des autorités, la passivité de la majorité silencieuse, le bourrage de crânes quotidien, tout y concourt.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 07:18
"Les Français sont, dans une confortable majorité, favorables au débat sur l'identité nationale. D'après un sondage publié ce dimanche par Le Parisien/Aujourd'hui en France, ils sont 60% à juger que "c'est une bonne chose" que l'identité nationale devienne un sujet de débat dans la société française.

Interrogés sur les éléments importants qui constituent selon eux l'identité de la France, ils
répondenten premier lieu la langue française (80%), puis la République (64%), le drapeau tricolore (63%), la laïcité (61%), les services publics (60%), la «Marseillaise» (50%) et l'accueil d'immigrés (31%)."

"La république", le "drapeau tricolore"..., l'Allahïcité..., l'accueil des Zimmigrés, la France serait-elle née en 1789 ?

Quand on songe que pendant plus d'un miliers d'années, le soubassement civilisationnel de la France est le baptême de Clovis en 496 établissant l'alliance du trône et de l'autel, du temporel et du spirituel en vue du Bien commun - alliance rompue en 1789 par les porteurs de "lumières" - on voit mal comment un soit-disant "débat" qui occulterait ce soubassement civilisationnel pourrait être crédible. Le négationnisme de ce prétendu débat est patent.



Une énième proposition de loi fut présentée à l'assemblée nationale (le 28 février 2008).
Elle a toujours été censurée par les médias.
Et refusée par l'assemblée nationale qui ne veut pas reconnaître les crimes de la république.
« On appelle crime de gé­nocide la conception ou la réa­lisation partielle ou totale, ou la complicité dans la conception ou la réalisation de l'extermination d'un groupe humain de type eth­nique, racial ou religieux ».
Deux lois furent votées par la Convention en préparation du « génocide vendéen » : celle du 1er août 1793 : « Anéantis­sement de tous les biens... » et celle du 1er octobre 1793 : «II faut que tous les brigands de la Vendée soient exterminés avant la fin du mois d'octobre : le salut de la Patrie l'exige ; l'impatience du peuple français le commande ; mon courage doit l'accomplir ».

Voici la proposition de loi en question:

http://vendeoblog.hautetfort.com/arch...

Et un site sur le génocide vendéen:
http://www.genocide-vendeen.com/

A lire:
-"Le Livre noir de la Révolution française "- Editions du Cerf.
-"Le Génocide franco-français : La Vendée - Vengé"-- de Reynald Secher edition Puf.

Attention, cette vidéo ne doit pas être prise pour un appel à la haine, mais bien un appel à la reconnaissance de la haine.

Sur le génocide qui se poursuit :

-La République universelle
-La démocratie? Une forme de la tyrannie, l'absolutisation de la "Volonté générale"
-Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française"
-GENTILS AVORTÉS
-L'avortement... c'est ça
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 18:10
 

 

Les Suisses vont devoir se prononcer par référendum le 29 novembre prochain sur une interdiction des minarets, une idée proposée par la droite populiste.

GENÈVE (AFP)---Les deux plus importantes organisations représentant la communauté juive de Suisse se sont déclarées mercredi "résolument" opposées à une interdiction des minarets, sur laquelle les Suisses vont devoir se prononcer par référendum le 29 novembre prochain. 

L'idée d'interdire la construction de minarets, promue par la droite populiste suisse, "compromet (...) la paix religieuse et nuit aux efforts d'intégration des musulmans en Suisse", ont dénoncé dans un communiqué la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) et la Plateforme des Juifs Libéraux de Suisse (PJLS).

Il va de soi que l'islam n'a pas vocation à s'implanter avec ses minarets en Europe. Encore une fois nous pouvons constater le double jeu des Juifs, favorisant l'islamisation pour les uns, la critiquant pour les autres et demandant plus de république, plus de "laïcité". Dans les deux cas, l'islamo-laïcisation façon Riposte laïque (soutenu par le Bnaï B'Rith, cette loge maçonnique exclusivement juive qui donna le pouvoir à Chirac en 1995 contre la promesse de ne pas faire alliance avec le Front national... Promesse tenue...1) sert de prétexte pour dissoudre davantage l'identité chrétienne de nos nations. L'immigration est suscitée pour produire le génocide par substitution et la laïcisation est utilisée comme prétendu remède à l'islamisation que les mêmes ont produit...

1) Le 26 mars 1986, le journal Le Monde révéla que le B'naï B'rith France aurait organisé des réunions avec des politiciens français de droite où ceux-ci s'engagèrent à ne passer aucune alliance avec le Front national [4]. Ce qui fut dénoncé par le journal de tendance nationale-catholique Présent [5]. Source

- Le B’nai B’rith s’oppose à la réhabilitation des catholiques traditionalistes par le Vatican
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 07:11
"Le mouvement d'extrême-droite Bloc identitaire, réuni en convention à Orange samedi, annonce sa constitution en parti politique et sa participation aux élections régionales." (Source : Le Figaro, 17/10/2009).

Et un "parti d'extrême-droite" de plus comme faire valoir de la démocrasseuse... Décidément ils n'ont rien compris...

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 08:12
République "libre & égale" qu'ils disaient !

L'immonde ploutocratie d'argent tourne à plein régime et met en place une dynastie. Jean Sarkozy, 23 ans, fils de Nicolas Sarkozy, 
sera le prochain président de l'EPAD (Établissement public d'aménagement de La Défense), qui gère l'aménagement du plus gros quartier d'affaires européen... Il succédera à Patrick Devedjian qui atteint par la limite d'âge (65 ans) comptait sur un décret ministériel pour voir son mandat prorogé... Mais il n'en sera rien. "Tout cela ne doit évidemment rien au hasard" confie au journal un élu des Hauts-de-Seine... Une nouvelle fonction qui pourrait bien lui servir de tremplin pour de nouvelles ambitions ! "Cela permet à Jean de prendre pied dans un vrai territoire d'Ile-de-France, et éventuellement d'envisager d'aller aux régionales de mars", décrypte un élu pour le Parisien.

Jean Sarkozy devrait être élu lors du prochain conseil d'administration de l'EPAD le 4 décembre.  Mais pour cela, il doit être élu auparavant au conseil d'administration, condition indispensable pour en briguer la présidence. La démission d'un administrateur devrait régler le problème...

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 15:16
Une fois n'est pas coutume, cela mérite d'être souligné, le parti socialiste par la voix de son porte-parole, Benoît Hamon, réagit fort opportunément contre l'inverti de la culture Frédéric Mittérand et qualifie aujourd'hui de "choquant" le livre que celui-ci publia en 2005, qui raconte ses épisodes de tourisme sexuel. Il dénonce un "ministre consommateur".

"Je
trouvechoquant qu'un homme puisse justifier, à l'abri d'un récit littéraire, le tourisme sexuel", a déclaré M. Hamon, interrogé par l'AFP, à propos de cet ouvrage, "La mauvaise vie", dans lequel M. Mitterrand confesse son penchant pour les "jeunes garçons" durant ses voyages.

Le porte-parole du PS dénonce également le soutien apporté par le ministre au cinéaste franco-polonais Roman Polanski, arrêté le 26 septembre en Suisse, sur mandat américain, pour une affaire d'abus sexuels sur mineure remontant à plus de 30 ans. "M. Mitterrand, qui n'a démontré pour l'instant aucune qualité comme ministre de la Culture, s'est illustré sur un terrain qui n'est ni à l'honneur du gouvernement, ni au sien", affirme le responsable socialiste. Que Benoît Hamon soit félicité de cette sortie !

La droite des valeurs, totalement absente du parti de Nicolas Sarközy - qui avait pourtant fait campagne sur les valeurs et l'identité nationale -, le franc-maçon et secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand,
trouve "choquant" que le porte-parole du PS, Benoît Hamon, "se situe sur le terrain" du Front national... A cette heure, mis à part le front national, le parti socialiste est la seule voix qui se positionnant sur l'honneur, défende la lutte anti-pédophile.

La question à présent est : combien de temps Frédéric Mittérand tiendra-t-il comme ministre ? Comment un homme politique peut-il être ministre tout en se vantant d'abus sexuels sur de jeunes garçons, cela en toute impunité ? Comment cela peut-il seulement être imaginable ? Comment des hommes politiques peuvent-ils défendre un tel personnage ? 
 
Le sinistre F. Mittérand 
répond à Benoît Hamon ce mercredi, en début d'après-midi, à l'issue d'une audition devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale:"C'est bien dommage de pouvoir imaginer que des élus de gauche aillent rejoindre le Front national. Je dois dire que les bras m'en tombent". Et d'ajouter : "Si le Front national me traîne dans la boue, c'est un honneur. Si un député de gauche me traîne dans la boue, c'est une honte pour lui."

Le Front national publie depuis le 1er octobre 2009 une pétition pour demander la démission du sinistre de la culture Frédéric Mittérand. Signez-la
ici, détruisez le salop !
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 06:18
En Suisse, deux jours après qu’Oskar Freysinger (UDC) a comparé l’islam au nazisme, les associations musulmanes ne décolèrent pas. Le Conseiller national UDC pourrait avoir à répondre de diffamation devant la justice.

«C’est extrêmement grave, ces propos méritent d’être poursuivis», s’exclame Hafid Ouardiri, directeur de la Fondation de l’Entre-Connaissance et ancien porte-parole de la Mosquée de Genève. Selon l’intellectuel musulman, très en colère, les paroles tenues par le Valaisan devant l’assemblée des députés de l’UDC mettent en danger l’équilibre de la société suisse. La dignité et la solidarité entre les peuples, inscrites dans la Constitution helvétique, sont selon lui mises à mal par ce discours qu’il juge «ultra-fasciste». Les associations font de grands efforts pour que toutes les personnes habitant en Suisse vivent en harmonie, quelque soit leur religion ou origine, explique Hafid Ouardiri. ... «Je connais Oskar, précise-t-il, c’est un fabriquant de peur et de diabolisation».
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 07:39

Avec la Révolution en 1789, "on passe de la de la tyrannie d'un tyran débonnaire – celle du roi de France – à la véritable tyrannie, celle du monocamérisme ou celle des majorités changeantes d'une assemblée sous la pression des tribunes..."


(Pierre Chaunu, Éric Mension-Rigau, Baptême de Clovis, baptême de la France, De la religion d'État à la laïcité d'État, Éditions Balland, Paris 1996, p. 256)
 


"Le roi de France qui n'est ni pharaon ni empereur de Chine, peut éventuellement prendre la vie de ses sujets pour crime de lèse-majesté, mais il ne peut pas prendre leurs biens, qui appartiennent à leur famille et à leur lignage…" (Pierre Chaunu, Éric Mension-Rigau, Baptême de Clovis, baptême de la France, De la religion d'État à la laïcité d'État, Éditions Balland, Paris 1996, p. 257).

 

Cela change d'aujourd'hui où l'État républicain et laïc tout-puissant peut exproprier les biens des Français.



Le Livre noir de la Révolution française indique que l'Etat de droit a régressé.

Je cite :

 

"'Aucune barrière, ni droit naturel ni règle constitutionnelle' ne devait s'opposer, selon Mirabeau, à une majorité législative (en l'occurence issue d'une minorité activiste dans le pays) (c'est le "non à une loi morale qui primerait la loi civile" d'un très maçon Jacques Chirac in Le Journal du Dimanche, 2 avril 1995). Ce régime n'est qu'une forme de la tyrannie. Sous l'angle de l'Etat de droit, elle marque une regression par rapport à la pratique, au XVIIIe siècle, de l'Ancien Régime. C'est ce que Hayek appelle une 'démocratie illimitée", et ce que Benjamin Constant avait stigmatisé comme une 'souveraineté illimitée'" (Le Livre noir de la Révolution française, par Pierre Chaunu, Jean Tulard, Emmanuel Leroy-Ladurie, Jean Sévillia, Cerf, Paris 2008, p. 14)



Saint Thomas d'Aquin dans son De Regno dit que "De la monarchie, quand elle se tourne en tyrannie, il sort un moindre mal que du gouvernement de plusieurs nobles, lorsqu'il se corrompt.


En effet, la discorde, qui sort principalement du gouvernement de plusieurs, est contraire au bien de la paix, c'est-à-dire au bien capital de la société. Mais la tyrannie ne supprime pas ce bienfait, elle se borne à empêcher le bien d'un plus ou moins grand nombre de particuliers" Alors que "lorsque la discorde s'est élevée au cœur du gouvernement collectif, il arrive souvent que l'un des gouvernants, s'imposant à ses collègues, s'approprie le pouvoir sur la multitude"...


"Si donc la royauté, qui est le meilleur gouvernement, semble devoir être évitée surtout à cause de la tyrannie, celle-ci en revanche se rencontre non pas moins, mais plus facilement dans le gouvernement de plusieurs que dans le gouvernement d'un seul : il en résulte tout simplement qu'il est plus avantageux de vivre sous un seul roi que, sous un gouvernement collectif".

Nous voyons donc chez saint Thomas d'Aquin que déjà il vaut mieux une tyrannie monarchique qu'une tyrannie républicaine, et nous pourrions nous arrêter là car déjà nous aurions montrer qu'il vaut mieux un monarque qu'un président de "République démocratique".

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 10:34
Rediff.

LA MISSION DU PEUPLE ÉLU

0:54 au compteur : "Nous sommes depuis toujours un pays d'immigration, le seul pays d'Europe qui est vraiment un pays d'immigration"...

A comparer avec ceci :

"Selon le discours en vogue, la France aurait toujours été un creuset de population. Du point de vue historique, cette assertion est fausse (Jacques Dupâquier, Histoire de la population française, PUF, 1995). Du VIe au XIXe siècle, le fond du peuple français est demeuré le même. Au XIXe siècle apparaît une immigration saisonnière, les travailleurs retournant dans leur pays après leur labeur. La première grande vague migratoire a lieu après la Première Guerre mondiale. Elle est constituée d'Italiens, d'Espagnols, de Polonais et de ressortissants d'autres nations de l'Est. ... Après 1946, la seconde vague migratoire vient d'Algérie. ... Si l'immigration est officiellement interrompue en 1974, le regroupement familial autorisé en 1975 accroît dans les faits le nombre d'arrivants. D'autres courants migratoires apparaissent, issus d'Afrique noire ou d'Asie. Et en vertu de la loi, tout enfant né en France de parents étrangers peut, à sa majorité, accéder à la nationalité française"...

(
Jean SEVILLIA, Le Terrorisme intellectuel, Collection Tempus Perrin, Paris 2004, p. 141).


LE PEUPLE ÉLU

Dans la conférence ci-dessous, donnée par le juif Jacques Attali
en mars 2007, et intitulée "Les Juifs au XXIe siècle, un avenir incertain", on apprend notamment qu'en Angleterre la bourgeoisie juive finance l'islamisation et que le même phénomène est à l'oeuvre ici en France afin d'aider à la survie d'Israël (partie 2/2).


Attali : Peuple juif 1/2

Attali, la conscience grise de Nagy Bocsai Sarkozy sur le "rôle historique particulier" du peuple juif (sic)... Dissoudre et supprimer les nations. Sauf "Israël" bien évidemment. D'ailleurs... "le peuple français n'existe pas"... Car depuis toujours c'est un pays d'immigration... Mais "le peuple juif", oui... Il existe, il est menacé de "disparition" (sic)! Risque de disparition par "le phénomène de l'assimilation par les mariages mixtes" (03:26 au compteur)... Jacques oublie leur conversion au christianisme...
Donc, "qu'a le peuple juif à transmettre au monde ?" (08:03) demande Jacques Attali. 
Réponse (je résume leur pensée) : la mission du "peuple élu" est d'apporter au monde "le progrès" (du métissage), l'idée (gnostique) "que la nature était mauvaise et qu'il appartient à l'homme de la transformer" (09:16)... Surtout, l'idée que pour les nations et la France en particulier le métissage est bien, mais pas pour "Israël" car cela risque d'entraîner la disparition du "peuple élu"... Voilà ici résumée "la mission du peuple élu".


Atalli : Peuple juif 2/2

Jacques Attali: "les 5 ou 6 millions de musulmans en France, c'est une chance pour la France et aussi une chance pour le judaïsme français" (02:55 au compteur).
Dis Jacques, les musulmans en "Israël", c'est une chance pour "Israël" et le judaïsme ? Les bombes au phosphore blanc à Gaza, tu connais ?

Jacques Attali: "Nous avons nous Juifs de France une responsabilité très particulière (07:22) : nous devons aider les autres, nous avons la responsabilité à l'égard des autres minorités en France". Eh, Jacques, et la minorité palestinienne en "Israël", tu en fais quoi?

Jacques Attali: "Nous devons aider les autres. Il est de notre responsabilité d'aider à concevoir 'dans la conception française' un rapport à l'islam qui soit différent. A la fois parce que cela va nous aider en France et parce que cela nous donnera un rôle pour aider à concevoir le rapport en Israéliens et Palestiniens. Il est fondamental pour la survie d'Israël.... il est fondamental que pour que cette paix ait lieu là-bas elle ait lieu ici" (07:45)... Autrement dit, l'islamisation ici en France doit servir à la survie d'Israël...

Aveu d'Attali sur l'islamisation :  "En Angleterre par exemple, la bourgeoisie juive finance des imams..." (09:23) "Et je pense que c'est une activité fondamentale pour créer les conditions du bien vivre en France, pour les Juifs" (10:32). A bon entendeur...
Partager cet article
Repost0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 07:27
L'opposition des juifs religieux contre l'Etat d'Israël grandit. Une dépêche Afp de ce matin rapporte de "violents heurts à Jérusalem" entre des juifs qualifiés d'"ultra-orthodoxes" et des policiers israéliens.

Violents heurts à Jérusalem

AFP
31/08/2009 | Mise à jour : 07:09

Huit policiers israéliens ont été légèrement blessés lors d'affrontements la nuit dernière à Jérusalem avec des centaines de juifs ultra-orthodoxes.
Ces incidents ont éclaté à la suite de la décision d'un tribunal de Jérusalem de maintenir en détention 16 ultra-orthodoxes arrêtés samedi lors de manifestations à Jérusalem contre l'ouverture d'un parking le Shabbat. Des appels à manifester ont ensuite été lancés par des hauts-parleurs dans les quartiers ultra-orthodoxes incitant des centaines de manifestants à descendre dans les rues.
Dans la soirée, l'assassinat à coups de couteau d'un Juif de 50 ans par un Palestinien de 23 ans à la suite d'un conflit financier dans un hôtel situé dans le quartier religieux de Géoula à Jérusalem a provoqué un regain de violences. Le Palestinien a été arrêté plus tard à un barrage routier à Jérusalem-est.

Entre-temps des centaines d'ultra-orthodoxes ont encerclé l'hôtel où a eu lieu l'assassinat et empêché la police d'évacuer le corps de la victime. Les responsables de la police ont alors décidé d'utiliser la force en faisant appel à des renforts de garde-frontières et des unités anti-terroristes.
Pour la première fois depuis le début des manifestations contre l'ouverture d'un parking il y a dix semaines, les forces de l'ordre tiré des dizaines de grenades lacrymogènes et assourdissantes.
La radio publique citant des responsables ultra-orthodoxes a indiqué que plusieurs dizaines de manifestants ont été blessés sans que cette information soit confirmée de sources hospitalières.
Par ailleurs six fourgonnettes de la police et deux motos de la police ont été endommagées. A l'aube des ultra-orthodoxes ont tenté d'incendier des bureaux du ministère des Affaires sociales dans un quartier ultra-orthodoxe, a poursuivi la police

-----------

La video ci-dessous est intéressante. On y voit des images peu courantes de Juifs religieux israéliens dénoncer publiquement l'oppression qu'ils subissent de la part de l'Etat athégriste d'"Israël". Cet Etat a été fondé au départ par des Juifs athées dits "laïcs" proches des milieux bancaires et franc-maçonnique internationaux (Rothschild), sous couvert de donner aux Juifs religieux un Etat. Aujourd'hui, la manipulation gigantesque est en passe d'être démasquée.



Juifs religieux à partir de 04:56 :
"Sos, les Juifs sont oppressés par Israël, physiquement et spirituellement";
"Israël n'a pas le droit de se prononcer sur une partie quelconque de la Terre sainte";
"le sionisme est l'incarnation du mal pour Dieu et pour l'humanité".
Partager cet article
Repost0
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 11:39
DSK reste le candidat PS préféré des Français pour 2012

S.L. (
lefigaro.fr) avec AFP
22/08/2009 | Mise à jour : 10:08


... A "gauche", un banquier juif sioniste de Washington, voleur et violeur, candidat du "parti socialiste", à "droite" un autre sioniste. Pauvre France.

Un sondage Ifop pour Ouest-France
indique que Dominique Strauss-Kahn échappe à la baisse de popularité des leaders socialistes. Tandis que "l'image du PS dans l'opinion est au plus bas", bien évidemment, le sondage indique samedi que le juif Dominique Strauss-Kahn "reste le candidat socialiste préféré des Français pour la prochaine présidentielle." (sic) Et voilà comment les media orientent et manipulent à volonté l'opinion et préparent subrepticement, après le quart Nicolas Sarkozy, un nouveau président 100% israélite cette fois-ci.
Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 19:09


Ben Bernanke, président de l'institution qui ne sait pas où sont passés les 9000 milliards de $ égarés par la Réserve Fédérale (FED) explique que la "reprise est proche". 

A Panizzo (lefigaro.fr)
21/08/2009 | Mise à jour : 17:10

Le président de la Réserve fédérale américaine (FED) voit des signes d'expansion économique à court terme. Le marché de l'emploi continuera cependant à souffrir pendant encore quelques temps

Ben Bernanke, président de la FED, a prononcé un discours optimiste au cours d'une conférence organisée par l'institution qu'il dirige. Il estime ainsi que les perspectives de reprise à court terme de l'économie sont «bonnes», et que l'Amérique est parvenue à «éviter le pire» grâce à l'action volontariste du gouvernement. «L'activité économique apparaît en train de se stabiliser, à la fois aux Etats-Unis et à l'étranger, et les perspectives d'un retour de la croissance à court terme semblent bonnes», a indiqué le timonier de la FED.

Malgré tout, cette reprise risque d'être «lente au début», en raison notamment de certains facteurs, dont la consommation des ménages américains, qui reste fragile. Par ailleurs, le marché du travail restera asphyxié par la crise encore un certain temps et le chômage ne commencera à décroître progressivement qu'à partir de 2010.

Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 18:51
Dans la rubrique casse du siècle...

9000 milliards de $ égarés par la Réserve Fédérale (FED)

Le 5 Mai 2009, Alain Grayson questionne l'Inspecteur Général, Elisabeth Coleman,de la FED sur les 9,7 trillions de dollars qui ont disparu et sur ceux ou ceux qui ont bénéficié de cet argent... L'Inspecteur Général de la Réserve Fédérale (FED) dans la vidéo ci-dessus, reconnaît que des trillions de dollars ne peuvent pas être retrouvés. Où est passé cet argent ? La "plus grande démocratie" du monde ne sait pas. Belle 'transparence' n'est-ce pas.. Cela me rappelle une certaine fin d'une autre Union des républiques socialistes soviétiques... A quand la "Glasnost" aux Etats-Unis ?
Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 08:39

Les producteurs de fruits manifestent leur «désespoir»

Le Figaro
21/08/2009 | Mise à jour : 07:32

Les pertes pour la seule production de pêches et de nectarines s'élèvent à 60 millions d'euros. Crédit : AFP/ROIG Crédits photo : AFP

Après l'installation d'un barrage filtrant jeudi sur l'A9, les producteurs ont annoncé une multiplication des manifestations afin de sensibiliser les autorités à la crise qu'ils traversent.

Quelque 150 producteurs de fruits ont installé, jeudi matin (20 août), un barrage filtrant sur l'autoroute A9 près de la frontière espagnole pour empêcher l'entrée en France de camions de fruits venant d'outre-Pyrénées. Confrontés à une crise due à la baisse des prix, les professionnels de la filière ont annoncé une multiplication de manifestations en Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Alsace pour sensibiliser les consommateurs à leur situation. La Fédération natio­nale des producteurs de fruits, branche du syndicat FNSEA, réclame des «signes forts du commerce et des pouvoirs publics» pour «que ces actions ne prennent pas une autre ampleur», menace-t-elle.

Les producteurs, soumis à la concurrence de l'Espagne qui jouit de prix de main-d'œuvre deux fois moins élevés, entendent ainsi crier «leur désespoir» face à une «année cauchemardesque».

Les pertes pour la seule production de pêches et de nectarines s'élèvent à 60 millions d'euros, selon l'Association d'organisation de producteurs (AOP) de la filière. Malgré une belle récolte, ces fruits se vendent à perte depuis le début de la saison, avec un prix à la grande distribution de 1,05 euro pour un coût de revient de 1,35 euro le kilo, selon la gérante d'une exploitation dans le Gard. Le plan d'urgence de 15 millions d'euros annoncé début août par le ministre de l'Agriculture, Bruno le Maire, pour l'ensemble du secteur est jugé «insignifiant» par le président de l'AOP, Pierre Giovanelli.

Partager cet article
Repost0
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 16:00

Nouveau coup de pouce de Sarkozy aux plus riches, EDF va augmenter ses tarifs pour 500.000 clients, pour les petits consommateurs la facture va être salée... La France d'après sans doute.

Une hausse de 138,5%

La hausse des tarifs de consommation
concerne les abonnements souscrits généralement par la majorité des ménages. Les petites installations utilisant 3 kilovoltampère (KVa) subiront une hausse de leur abonnement annuel de 138,5 %, révèl le quotidien économique. Il passera de 21,48 euros hors taxes à 51,24 euros. Même chose pour les abonnés utilisant 6 KVa. Leur abonnement annuel passera de 54,48 euros à 58,32 euros, soit une hausse de 7%.

En revanche, les gros consommateurs bénéficiant d'un abonnement annuel de 36 KVa payeront beaucoup moins cher. Leur forfait baisse de 29 %, allant de 743,52 euros à 528 euros HT. Grâce à cette nouvelle grille tarifaire, EDF espère ainsi mettre fin aux disparités entre tous ses clients et surtout à les «inciter à des comportements rationnels en terme de choix tarifaires», précise le quotidien.

La mesure a été prise à la mi-août par le gouvernement, au moment où les Français sont en vacances. Un hasard sans doute...

Partager cet article
Repost0
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 07:36
Partager cet article
Repost0