Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 19:30

Dans une vidéo du 23 janvier, sur le site d'ER, Alain Soral dénonce une nouvelle fois la stratégie qui, selon lui, est orchestrée par "le système" pour nous jeter dans une "guerre de civilisation" contre l'islam.

 

Sur le plan international, on ne peut effectivement que constater que le lobby judéo-mondialiste pousse les pays occidentaux à faire la guerre à l'Iran. Mais au plan intérieur, Soral nous trompe quand il prétend que tout est fait pour alimenter le conflit entre les Français et les immigrés présents sur notre territoire, alors qu'au contraire, le système ne cesse de promouvoir le métissage et d'injecter l'argent des Français dans les banlieues merdiques pour acheter la paix civile. 

"Tout le système veux l’aggravation des tensions ethnico-culturelles", dit-il.

Et il poursuit avec ce propos éclairant, au sujet de ces millions d'immigrés afro-musulmans :

"C’est une chance pour eux d’être nés en France. Il faut que ces jeunes deviennent ces chances pour la France."

On se félicite donc vraiment qu'Alain Soral ait été évincé du FN.

Voici un entretien téléphonique entre une "chance pour la France" et le directeur de l'espace Charenton, qui accueillait les Assises de l'islamisation en décembre 2010.

L'arrogance de ces immigrés, qui se croient en terrain conquis, est aussi insupportable que l'arrogance de ces juifs sur les plateaux de télé, qui n'ont que le mot "tolérance" à la bouche, pour mieux imposer leurs discours cosmopolite et dissolvant.

 

Source: http://herveryssen.over-blog.com/article-en-65666990.html

 

Note de Christ-Roi. Hervé Ryssen n'a pas tort, mais j'ai envie de dire qu'en fait, Soral et Ryssen sont incomplets tous les deux: il y a certes une partie du système sioniste qui pousse au conflit de civilisation comme le souligne Soral, mais comme le dit hervé Ryssen, il y a aussi le travail de la maçonnerie pour diluer l'identité chrétienne de la France via l'immigration et l'islam. Donc en fait, la maçonnerie joue sur les deux tableaux, le conflit de civilisation, la division et le clash ethnique, premier tableau et la politique pro-immigrationniste, ouverte et tolérante, deuxième tableau. Cette facette de la maçonnerie aux deux pôles des extrémités est bien connue, et avait notamment été décrite par le juif Bernard Lazare, dans son Histoire de l'Antisémitisme (1894).

 

 

- Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française"

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 21:42

Les fanatiques laïcards de Riposte Laïque s’en prennent à la Marche pour la Vie sur leur site :

« Les intégristes religieux ont en commun de pratiquer le double langage à des fins stratégiques. Les musulmans usent de la takkiya, les catholiques romains de l’hypocrisie et de la mauvaise foi, au sens premier (…)
Dimanche prochain, le 23 janvier En- marche- pour- la- vie, appelle à un rassemblement contre l’avortement avec des arguments qui font trembler d’horreur les esprits éclairés. En réalité les intégristes catholiques romains entretiennent depuis des décennies une active désinformation assortie d’une odieuse manipulation de leurs ouailles contre la loi autorisant l’avortement en France (…) La course à l’intégrisme religieux est lancée entre les catholiques romains intégristes qui entendent imposer leur morale et les musulmans qui entendent imposer la charia (…)
Le regain de l’intégrisme catholique qui s’exprime par son offensive contre l’avortement résulte de l’effet pervers de l’islamisation de nos pays. C’est en quelque sorte la réponse des chrétiens incontestablement menacés par la christianophobie musulmane et ça ne risque pas d’améliorer la santé de notre laïcité républicaine en péril. »

Qu’en disent les « bons chrétiens » du Bloc Identitaire, partenaires de cette organisation fortement liée à la Franc-Maçonnerie et au lobby homosexuel ?

 

Source

 

- "Apéro saucisson pinard" et "Plan B" : à boycotter.

- Jean-Marie Le Pen responsable de l'islamisation : Riposte laïque contre le Front national

- Qui est derrière le journal "Riposte laïque" ?

- Le B'naï B'rith, le CRIF, la volonté générale et le Front national

- Le B’nai B’rith s’oppose à la réhabilitation des catholiques traditionalistes par le Vatican

- Judéo-maçonnerie : le B’nai Brith de Francfort a 120 ans

- Le B'Naï B'Rith lance une pétition contre la béatification de Pie XII

- Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française"

- Pierre Hillard sur le Nouvel Ordre Mondial et le B'Naï B'Rith

- Pierre Cassen, l’animateur de Riposte Laïque aurait-il des choses à se faire pardonner ? (Nationspresse.Info)

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 07:14

Pour signer la Pétition : http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2010N4853  

 

Pétition non à l'enseignement totalitaire

Pour : ministre de l'éducation, France

Je soutiens le Professeur Philippe Isnard, de Manosque (France), mis à pied pour avoir, dans un débat contradictoire dans le cadre de l'instruction civique, montré la réalité de l'avortement en regard du point de vue massivement exposé par le Planning Familial dans les établissements scolaires, et présentant l'avortement comme seule solution à la détresse des femmes inopinément enceintes. Lorsqu'une seule vérité est imposée sans discussion possible, le totalitarisme devient réalité.

Dans le "Pays des Droits de l'Homme", il est surprenant que la liberté d'enseignement ne soit pas, sur ce sujet, comme peut-être sur d'autres, respectée. La seule obligation dans ce domaine devrait être l'objectivité.

 

Les signataires

 

             Le professeur en question :   

 Professeur Isnard de Manosque-Emission Dieu Merci- Direct 8
Professeur Isnard de Manosque-Emission Dieu Merci- Direct 8
envoyé par Le_Salon_Beige
Merci à LouSpagnou

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 07:17

La laïcité : trois réalités différentes.

Le premier piège de la laïcité est que ce mot unique recouvre, en fait, trois réalités différentes.

Il y eut d'abord la laïcité de combat, le laïcisme, arme de guerre contre l'Église, dont la déclaration à la Chambre des députés de René Viviani, le 8 novembre 1906, manifeste bien l'état d'esprit : « Nous avons arraché les consciences à la croyance (…) Ensemble, d'un geste magnifique nous avons éteint dans le ciel des étoiles qu'on ne rallumera plus (…) La neutralité fut toujours un mensonge (…) Nous sommes en face de l'Église catholique, pour la combattre, pour lui livrer une guerre d'extermination ». Ce courant de pensée n'a pas disparu et nous vaut parfois les déclarations tonitruantes et les attitudes sectaires de quelques francs-maçons de caricature du genre de Michel Charasse refusant de rentrer dans l'église où se déroulaient les funérailles de François Mitterrand.

Aujourd'hui la mode est à la laïcité « ouverte, apaisée, positive » dont le chantre est, avec le soutien des évêques de France, l'actuel président de la République. Après avoir concédé que « le besoin spirituel, l'espérance, ne sont pas satisfaits par l'idéal républicain » (in La République, les religions, l'espérance), Nicolas Sarkozy met ses pas dans les traces de Jacques Chirac en déclarant : « La loi républicaine, élaborée et appliquée, dans le cadre de l'État de droit, est toujours supérieure à la loi de la religion même si elles ne sont pas de même nature, l'une garantissant l'ordre public, l'autre l'ordre moral ». L'existence des religions est ainsi considérée comme légitime, voire nécessaire, à condition que les convictions religieuses restent du domaine de la croyance privée sans aucune influence sur la vie sociale et politique, la sphère publique devant rester neutre. Les évêques de France se sont ralliés, comme l'a noté Jean Madiran, à cette conception de la laïcité le 23 novembre affirmant comme membres de la Conférence des responsables de culte en France qu'« ils adhéraient sans réserve au principe de laïcité qui est un des fondements de notre République ». Cet engagement ne fait pourtant pas l'unanimité parmi Nos Seigneurs puisque Mgr Lebrun, évêque de Saint-Étienne, déclarait peu après au quotidien Le Progrès, le 27 décembre 2010 : « La laïcité sert de prétexte pour empêcher les croyants d'exprimer leur foi ». Il se faisait ainsi l'écho de Benoît XVI, affirmant le 9 décembre 2006 : « L'État ne peut considérer la religion comme un simple sentiment individuel qui peut être confiné à la seule sphère privée (...) Une vision a-religieuse de la vie, de la pensée et de la morale a donné lieu à une conception erronée de la laïcité, un terme qui semble être devenu l'emblème essentiel (...) de la démocratie moderne (...) L'hostilité à toute forme de reconnaissance de l'importance politique et culturelle de la religion et à la présence en particulier de tous symboles religieux dans les institutions publiques (...) n'est pas un signe de saine laïcité, mais de sa dégénérescence en laïcisme ».

Enfin Pie XII, dès le 23 mars 1958, faisant référence à la Tradition de l'Église et à la parole du Christ, « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu », avait défini la « saine et légitime » laïcité comme la volonté de maintenir « distincts mais aussi toujours unis selon de justes principes les deux Pouvoirs (spirituels et temporels) ». Ce texte doit être compris à la lumière de la déclaration du même Pontife, le 7 décembre 1955, traitant de la nécessaire « unité d'action entre l'Église et l'État ». Il s'agit de distinguer et non de séparer le spirituel et le temporel, l'Église et l'État, chacun étant souverain dans son ordre.

 

Au-delà des approches conceptuelles, observons quelques faits :

 

 

...

 

Si des musulmans se convertissaient à la laïcité “positive” à quoi se convertiraient-ils en définitive ? À un hédonisme matérialiste sans principes et sans règles, hormis la sacro-sainte laïcité, ayant érigé le droit individuel à “jouir sans entraves” en règle de vie et présentant cette maxime comme l’horizon indépassable du bonheur humain. Nous n’avons, comme chrétiens, aucune part à prendre dans ce projet prométhéen, qui consiste à faire passer les musulmans d’une forme de barbarie à une autre.

Comme Français, nous en refusons pareillement la perspective. Il est frappant de constater que les tenants de la laïcité, même ouverte, sont souvent des sectateurs acharnés de toutes les licences morales, sexuelles… dont le symbole est la loi Veil dépénalisant l’avortement. Ainsi, lors des Assises contre l’islamisation de l’Europe, le samedi 18 décembre, une des conférencières a tenu à rappeler, sous les huées d’une partie de l’assistance, qu’elle avait été signataire du Manifeste des 343 salopes appelant à libéraliser l’avortement. Or, si la question de l’islam et donc celle du renouveau de la laïcité se pose en France, c’est parce qu’il a été créé un vide démographique dont les 200 000 avortements annuels sont largement responsables. Chacun sait que la nature a horreur du vide ! Pérenniser la loi Veil et ses avatars historiques et prétendre résister à l’islamisation de la France, c’est écoper son embarcation avec un dé à coudre alors que le navire fait eau de toutes parts.

Les tenants de la laïcité “positive”, qui voient en elle le dernier moyen de préserver notre identité nationale, seront en outre rapidement confrontés à des contradictions laïcistes difficiles voire impossibles à surmonter. Ainsi, le sieur Lies Hebbadj, mari de la conductrice verbalisée à Nantes pour le port du voile intégral, a eu beau jeu de rétorquer à ses détracteurs qui l’accusaient de polygamie que rien n’interdisait en France d’avoir des maîtresses. Que peut rétorquer à cela la morale laïque, subtil mélange d’hédonisme libertaire et de matérialisme consumériste ?

 

 La laïcité contre le christianisme en France

 

 

Enfin comment ne pas craindre que la mise en œuvre d’une politique laïque de stricte observance ne se retourne contre ce qu’il reste de traces de Chrétienté en France. Interdire l’appel à la prière du muezzin au nom de la laïcité, n’est-ce pas aussi prohiber la sonnerie des cloches ? Ne pas autoriser les prières publiques du vendredi dans les rues, au nom de la laïcité, ne conduira-t-il pas, logiquement, à ne pas autoriser les processions de la Fête-Dieu ?

Est-il d’ailleurs conforme à la laïcité que le jour férié soit le dimanche et non le vendredi, ce qui crée incontestablement une discrimination religieuse au détriment des populations non chrétiennes ? Sans oublier la question des jours fériés d’origine chrétienne : Ascension, lundi de Pentecôte… Inéluctablement les tenants de la laïcité en reviendront au décadi et à la célébration exclusive des fêtes laïques comme le 14 juillet ou le 8 mai au détriment de ce qu’il reste de traces de chrétienté dans nos institutions. Comment ne pas voir que l’une des manifestations les plus spectaculaires, avant la lettre, de la laïcité positive fut certainement le vote de la loi Debré mettant l’enseignement catholique sous contrat à la merci de l’État, de ses programmes et de ses organismes de formation et aboutissant 50 années plus tard à un enseignement qui souvent, selon Mgr Cattenoz, archevêque d’Avignon, n’a plus de catholique que le nom ?

C’est au nom de la même laïcité que le quotidien 20 minutes vient de refuser d’annoncer les cérémonies en l’honneur de la fête de l’Immaculée Conception dans le diocèse de Lyon alors que quelques mois auparavant il n’avait pas rechigné à diffuser une publicité pour des produits « Fièrement halal ».

C’est encore au nom de la laïcité que se multiplient les revendications pour exclure les crèches de l’espace public. Comme l’écrit le rédacteur en chef de La Vie, Jean-Pierre Denis : « Le christianisme n’est pas violemment éjecté de la sphère publique mais tranquillement banni de tous les espaces de la mémoire collective, de tout notre inconscient culturel. Nous vivons une entreprise de reniement paisible, insidieux, et politiquement correct en diable ».

Le maître d’œuvre de ce bannissement est la laïcité qui exclut toute manifestation publique d’une croyance religieuse, au mépris de l’histoire de notre pays et de la liberté de conscience. En effet il n’y a pas de différence de nature mais uniquement de degré entre le laïcisme et la laïcité même positive. L’une et l’autre sont, dans la pratique, un athéisme social. Ce n’est pas un hasard, mais au contraire, la conséquence logique d’un siècle de laïcité si une étude de février 2009, faite par l’institut Gallup, observe que la France est parmi les dix pays les moins croyants du monde. La laïcité y a fait le lit de l’athéisme.

Promouvoir la laïcité en espérant que les masses musulmanes s’y convertiront et deviendront ainsi républicano-compatibles est ainsi à la fois une illusion (tant ce concept de laïcité, absolument impie aux yeux des musulmans, est étranger à l’islam) et une faute, tant elle est contraire aux conditions de la renaissance de notre nation.

La laïcité n’est qu’un parasite de la chrétienté. Elle peut la détruire comme le gui tue inéluctablement le pommier sur lequel il se trouve : il ne survit cependant pas lui-même à sa disparition. Les « Hussards noirs de la République » ont ainsi disparu, emportés par les vents violents de Mai 68, mais aussi par la révolution conciliaire. L’Église qui, par sa puissance, justifiait, par antithèse, leur existence les a entraînés dans sa chute. Contrairement à ce que déclarait, dans un récent entretien à Présent, Marine Le Pen, le choix n’est pas entre la laïcité et la croisade, mais entre la restauration de la civilisation chrétienne et le retour à la barbarie. Comme l’écrivait Péguy : « Ces croisades, que nos pères allaient chercher jusque sur les terres des Infidèles, ce sont elles aujourd’hui qui nous ont rejoints et nous les avons à domicile. Toutes nos maisons sont des forteresses in periculo maris ». C’est au nom de la fidélité à notre histoire, à nos traditions, à notre vocation particulière, que pourra être mené le combat victorieux pour le maintien de l’identité de la France ! Or le christianisme tient une place essentielle dans la constitution de cette identité, ce qu’avait bien compris le Père de Foucauld écrivant le 29 juillet 1916 à René Bazin : « Le seul moyen qu’ils (les musulmans d’Algérie) deviennent français est qu’ils deviennent chrétiens ». Le propos n’a rien perdu de son actualité comme nous le rappelait Jean-François Chemain dans « Enseigner en banlieue in caritate et veritate » (publié dans notre revue Renaissance Catholique n° 114), le christianisme a marqué de son empreinte indélébile nos paysages ruraux et citadins, il imprègne encore notre vie quotidienne et nos institutions, il a inspiré tant de nos œuvres d’art en littérature, peinture, sculpture… que le réduire à la sphère privée serait dénaturer, au sens le plus étymologique du terme, l’identité même de la France...





...En ce nouvel an de grâces 2011, calculé depuis la date du jour de la naissance de Notre Seigneur Jésus-Christ (nouvelle fâcheuse entorse à la laïcité), nous mettrons notre espérance dans l’avenir de la France non dans le piège fumeux de la laïcité mais dans la prière d’intercession des saints de France et dans la réappropriation par un peuple, devenu de plus en plus étranger à son destin, de sa véritable vocation de fils aîné de l’Église

Jean-Pierre Maugendre

 

Source: http://www.renaissancecatholique.org/spip.php?page=courrier&id_courrier=41

 

----------------------------------------------

- La "laïcité" du "nettoyage par le vide" (abbé Poinard)

- Benoît XVI précise le sens de la "liberté religieuse"

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 23:58
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 06:00
Partager cet article
Repost0
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 14:00

Atroce… Nos ne trouvons pas les mots pour exprimer notre effroi face à cet article de Bakchich titré : « Israël, terre promise des mafieux ». 

Traite des blanches, etc.

Le chercheur Hervé Ryssen avait « soulevé l’émoi dans la communauté » pour un message du même tonneau (ici).

Pour le coup, le site d’info « satirique » s’émancipe du politiquement correct :
« Bakchich a déterré un câble diplomatique passé inaperçu sur le site WikiLeaks.  Où l’on apprend que les bandits israéliens règnent désormais sur le crime organisé mondial. »
La suite ici : http://www.bakchich.info/Israel-terre-promise-des-mafieux,12687.html

 

via http://www.contre-info.com/bakchich-dans-les-pas-dherve-ryssen

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 23:59

Le débat sur l'extraction de gaz de schiste par fracturation hydraulique gagne la France

 

Un extrait de Gasland, le documentaire de Josh Fox sur la fracturation hydraulique

Un extrait de Gasland, le documentaire de Josh Fox sur la fracturation hydraulique DR

 

Etes-vous familiers avec la fracturation hydraulique? Cette technique consiste à creuser un conduit et à y injecter un cocktail d'eau, de sable et de produits chimiques à haute pression pour créer des failles artificielles dans le sous-sol. Du gaz naturel, prisonnier de la roche, est ainsi libéré et de nouveaux gisements exploités. La méthode est utilisée depuis près de 60 ans. Mais de récents progrès permettent de creuser plus profond –jusqu'à 3.000 mètres, très loin sous la nappe phréatique– et surtout horizontalement, parfois sous des zones habitées. Avec des conséquences encore mal mesurées.

En 2010, une dizaine de permis d'exploration ont été accordés en France. «En tout opacité et sans débat public», regrette Corinne Lepage dans une tribune publiée par Rue89, lundi. «Il n'y a jamais eu de débat à l'Assemblée nationale sur l'intérêt et la nécessité d'exploiter le gaz de schiste en France. Ces permis de prospection ont pourtant été accordés sur de vastes territoires aux écosystèmes parfois fragiles», renchérit José Bové dans une interview à Midi Libre, mardi.

GasLand, le documentaire choc

Les Etats-Unis vivent une véritable course au gaz de schiste. Le pays est devenu en 2009 le premier producteur mondial de gaz naturel, devant la Russie, bien aidé par le boom de la fracturation hydraulique (ou «frac'ing) en VO).

Le refrain de l'industrie est bien huilé: la technique est sûre, propre et permet d'être moins dépendant du pétrole étranger. Une douce mélodie aux oreilles des politiciens. Sous la houlette de Dick Cheney, vice-président pendant huit ans et ancien PDG d'Halliburton, l'un des géants américains du pétrole, de nombreuses entreprises ont pu prospérer dans un système largement dérégulé.

En 2005, la loi sur l'énergie a exempté la fracturation hydraulique des régulations du Clean Water Act. Les entreprises n'étaient alors même pas contraintes de révéler au public l'intégralité des produits chimiques présents dans le liquide de fracturation utilisé, pour protéger leurs secrets industriels.

 

Et puis est arrivé le documentaire GasLand, récompensé à Sundance. Josh Fox a parcouru les Etats-Unis, notamment à la rencontre de ces habitants qui ont accepté de louer leurs terres pour installer des puits. L'industrie pétrolière paie jusqu'à 10.000 dollars par hectare.

Eau marron ou inflammable, maladies inexpliquées, animaux qui meurent... Le portrait à charge interpelle. Suffisamment pour que plusieurs Etats instaurent des moratoires, demandent des recherches supplémentaires sur les risques et poussent les entreprises à publier la liste des produits chimiques utilisés.

L'industrie, elle, explique qu'il s'agit d'incidents isolés et se décharge souvent sur des ouvriers locaux qui n'auraient pas respecté les normes de sécurité, notamment au niveau des caissons isolants.

Qui a raison? Difficile de trancher. Du coup, l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) a lancé la première étude globale à l'échelle nationale, au printemps dernier, reconnaissant que les choses avaient «beaucoup changé» depuis son rapport vite expédié en 2004. Ses conclusions seront sans doute scrutées de près, même en France.

 

Source : http://www.20minutes.fr/article/642831/planete-le-debat-extraction-gaz-schiste-fracturation-hydraulique-gagne-france

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 07:08

Voici un échantillon de propagande mensongère médiatique pour dissuader les Français de sortir de la zonne euro : "le retour au franc serait sanctionné par une perte de 10 % du PIB, obligeant l'État à un surcroît de rigueur" (1), ... le retour aux heures les plus sombres de notre histoire... On connaît la stupide ritournelle, dont le mécanisme fonctionne ici exactement comme si avant Schengen (1985), il n'y avait pas eu de commerce en Europe... 

Les media maçonniques néo-mondialistes sont apparemment au maximum de la désinformation, exactement comme si nous atteignions le point omega avant un éclatement.

"Il n'y a pas de plan B. Voilà ce qu'on répond imperturbablement à Bercy ou à la Banque de France, les deux institutions qui auraient à gérer un éventuel «éclatement de l'euro» et un retour au franc. «Un tel scénario n'est pas envisageable car il serait extrêmement destructeur de richesses et de bien-être. Le pire de tous», explique-t-on."

C'est un peu le même schéma que l'on retrouve dans une autre de leur célèbre propagande : "La France est née en 1789"... (2)

 

 

(1) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/12/20/04016-20101220ARTFIG00553-fin-de-l-euro-le-scenario-impensable-pour-la-france.php

(2) http://christroi.over-blog.com/article-21635024.html

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 23:58

L'Autorité palestinienne a appelé la France, la Grande-Bretagne, la Suède et le Danemark à reconnaître un Etat palestinien indépendant dans les frontières de 1967, soit avant qu'Israël n'occupe la bande de Gaza et la Cisjordanie, rapportent vendredi les médias palestiniens.

Nabil Shaath, un des leaders du Fatah au pouvoir dans les Territoires, a reçu jeudi les chefs des missions diplomatiques française, britannique, suédoise et danoise pour appeler leurs pays à reconnaître l'indépendance d'un Etat palestinien à l'intérieur des frontières d'avant la guerre des Six jours (juin 1967), soit en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et à Jérusalem-Est.

La reconnaissance d'indépendance est nécessaire "même en cas d'échec d'un accord de paix entre Palestiniens et Israël", a estimé M.Shaath, cité par la presse qui constate que c'est la première fois que les Palestiniens demandent officiellement aux Européens de reconnaître leur Etat.

Les Palestiniens ont déjà obtenu la reconnaissance unilatérale du Brésil et de l'Argentine, et l'Uruguay a annoncé son intention d'imiter ses deux voisins en 2011.

 

 Source

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:45

L'empreinte de l'Homme

Diffusé le 24/11/2010 / Durée 52 mn

 

Depuis plusieurs siècles, le Linceul de Turin est un objet qui fascine et qui interroge la science et l'histoire. Qui est cet homme ? Est-ce le véritable Linceul de Jésus ? Comment l'image s'est-elle formée ? Mais alors, que ces questions restent en partie sans réponses, l'image du Linceul traverse sa propre histoire, indépendante de l'objet physique. Témoignages de foi, expression artistique, symbole politique : l'influence de cette image déborde très largement du cadre religieux.

 

Source : http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/documentaire/documentaire-l-empreinte-de-l-homme/00052225

 

Merci à LouSpagnou

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 23:59

Madame, Monsieur

Si vous pensez que la justice française essaye de vous défendre, et de lutter contre les délinquants, vous accéderez à un communiqué très important de la Secrétaire nationale de l'Institut pour la Justice, Laurence Havel.

En fait, les autorités publiques préféreraient de beaucoup que vous ne cliquiez pas sur ce lien, que vous n'entendiez pas ce message.

Il contient des révélations fracassantes sur la "politique de sécurité" qui est menée dans notre pays.

Âmes sensibles s'abstenir.

 

Merci à LouSpagnou

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 23:59
 
Des fausses victimes juives de la Shoah détournent 4 milliards de dollars (des poches des Allemands) :
Shoah Business
 
 
 17 personnes, dont 6 membres de l'O.N.G. "Claims Conference" (1) viennent d'être inculpées pour avoir participé à l'escroquerie à la Shoah.

 

Les fraudeurs ont dit avoir vécu l'horreur de ces camps de concentration et de travail. Beaucoup pourtant n'étaient même pas nés en 1945

Depuis quinze ans, ce sont plus de 5.500 demandes d'indemnisations frauduleuses qui ont été validées par l'organisation "Claims Conference" (2), une union d'associations juives, fondée en 1951 et basée à New York (mais également représentée à Francfort, Vienne et Tel Aviv), chargée de défendre les revendications de dédommagement des victimes juives du national-socialisme et des survivants de l'Holocaust, et de distribuer l'argent versé par l'Allemagne aux victimes de la Shoah... (1)

Les fraudeurs, principalement des membres de la communauté juive de Russie, étaient recrutés pour fournir des copies de leurs cartes d'identié, certificats de naissance et passeports, en échange d'une promesse d'argent ; ensuite, une demande d'indemnistation était lancée, avec des documents trafiqués. Fausses victimes et administrateurs de l'O.N.G. se partagent alors les bénéfices. Au total : plus de quatre milliards de dollars se retrouvent détournés.

 

Sur le site officiel de l'organisation, un article de la page d'accueil titre : "Claims Conference Obtains Doubled Funds from Germany for 2011 Social Aid", Claims Conference obtient le doublement de fonds de l'Allemagne pour l'aide sociale 2011...

 

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Jewish_Claims_Conference

(2) http://www.claimscon.org/ (site officiel) 

 

 
 Merci à LouSpagnou
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 23:58
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 23:59

 

Monuments funéraires cénotaphes à la mémoire (et non leurs tombes) de Louis XVI et de Marie-Antoinette réalisés par Edme Gaulle et Pierre Petitot en 1830, Basilique Saint-Denis.

 

La Nécropole royale de la Basilique Cathédrale de Saint-Denis où bon nombre de Rois et Reines de France repose est très dégradée.

Sa restauration s’impose.

Les structures responsables des travaux à entreprendre semblent ignorer ce problème qui devient urgent de régler.

C’est pourquoi vient de se créer une « Union Nationale d’Associations pour la sauvegarde, le respect, de la Basilique Cathédrale de Saint-Denis et de sa Nécropole royale » dont le siège est à Saint-Gilles du Gard.

 

Cette Union d’Associations s’est donné également pour mission l’inscription de la Basilique Cathédrale de Saint-Denis et de sa Nécropole royale au patrimoine mondial de l’humanité.

 

 

 

association pour la sauvegarde de la Basilique Saint-Denis
* pétition pour sauver la nécropole des Rois de France

 

 

Source

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 20:30
Bnai Brith défenseur des juifs?
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 22:10

Propagande pro-avortement.

La culture de mort, qui donne pourtant des leçons de morale républicaine à la terre entière et se réclame de la "tolérance", ne supporte pas la contradiction.

Les commissaires politiques risquent de frapper :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/11/24/01016-20101124ARTFIG00460-emoi-apres-la-diffusion-d-une-video-anti-ivg-dans-un-lycee.php

 

Merci à Tchetnik

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 23:59

Bernard Lugan : Avenir de l'Europe
 
 En ce jour de 11 novembre (Armistice, fin de la Ière Guerre Mondiale), cette video de Bernard Lugan indique quel est le vrai vainqueur de la Guerre de 14-18 : l'Amérique.
Bernard Lugan pense néanmoins que nous sommes à l'aube d'une renaissance européenne, et annonce d'où viendra la réaction : des "petits cols blancs"... "dans le cadre européen, et dans des cadres d'enracinements de provinces".
 
Le blog officiel de Bernard Lugan : http://bernardlugan.blogspot.com/
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 22:59

Le Royaume du Christ n'est pas de ce monde" a indiqué le président de la conférence des évêques de Pologne qui a refusé une consécration solennelle de leur pays au Christ Roi.
 

Traduction Christ-Roi :

 

Varsovie (kath.net/KAP) Les évêques de Pologne sont contre l'idée d'un mouvement populaire pour le Consécration de la Pologne au Christ-Roi - qui prend comme Devise : "Christ, Roi de la Pologne". Ce plan devrait être abandonné, a dit le président de la Conférence des Évêques polonais, l'Archevêque Jozef Michalik, ce mercredi à la fin de la Réunion(Rencontre) d'Automne des Évêques poloanis à Varsovie. Le Royaume de Christ n'est pas "de ce monde".

Dans la conclusion explicative les Évêques ont averti que la supposition de l'intronisation du Christ comme Roi de Pologne, ne "résoudra pas tous les problèmes". A la place de cela, ils proposent la foi s'approfondissant dans le Christ comme "le Roi de l'Univers". Michalik a reconnu les bonnes intentions du mouvement des gens(populaire).

Plus de 1,000 personnes ont manifesté à Varsovie ce week-end pour une proclamation du Christ Roi de Pologne. Ils sont venus avec des Drapeaux nationaux et des images de Christ Couronné, Roi du Parlement du Palais Présidentiel. "Le Mouvement pour la Souveraineté des Polonais" avait appelé à cette manifestation.

Déjà en 2006 l'Église polonaise avait critiqué la proposition de 40 prêtres pour la bénédiction de la Pologne par le Christ-Roi. La proposition n'avait suscité aucun commentaire du Parlement. Les organisateurs ont expliqué qu'en 1656 la Pologne a officiellement proclamé la Mère de Dieu comme "Reine de la Pologne".

 

Sources : 1, 2 via le Forum catholique

 

 

Cette position des évêques de Pologne va à l'encontre du magistère de Pie XI dans sa Lettre Quas Primas (1925) :

"21. Les Etats, à leur tour, apprendront par la célébration annuelle de cette fête que les gouvernants et les magistrats ont l'obligation, aussi bien que les particuliers, de rendre au Christ un culte public et d'obéir à ses lois. Les chefs de la société civile se rappelleront, de leur côté, le dernier jugement, où le Christ accusera ceux qui l'ont expulsé de la vie publique, mais aussi ceux qui l'ont dédaigneusement mis de côté ou ignoré, et punira de pareils outrages par les châtiments les plus terribles"

(
Pie XI, Lettre encyclique Quas Primas instituant la fête du Christ-Roi, § 21., 1925)

 

Nous attendons les réactions de Benoît XVI.

 

- Mgr Lefebvre : Ils l'ont découronné (video)

- Le Christ est Roi ! (Abbé Pagès)

- Bonne fête du Christ-Roi

- Le chanoine Jayr et Yves Chiron sur le Christ-Roi (Direct 8)

- Fête du Christ-Roi. "Si Dieu existe vraiment, le non croyant a tout perdu", déclare le P. Cantalamessa

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 18:40
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 06:58

Le Gulf Stream et le courant de l’Atlantique Nord à l’agonie

Le courant « Loop » du Golfe du Mexique déjà mort

La chaleur et la sécheresse extrêmes en Russie, les inondations en Asie, les froids mortels en Amérique du Sud, tous reliés à la catastrophe de BP.

Par The Earl of Stirling – Le 2 septembre 2010

Notre planète connaît une version réelle du film « Le Jour d’après«  en ce moment. Des records de chaleur (jusqu’à 39-40C ou 100-104F à Moscou) et la sécheresse en Russie, la chaleur extrême et les inondations dans une grande partie de l’Asie (Chine, Pakistan, etc…), et les froids mortels en Amérique du Sud sont tous le reflet de changements rapides dans l’évolution de la météo mondiale qui sont causés par des changements dramatiques dans le Gulf Stream et le courant de l’Atlantique Nord (également appelé la dérive nord-atlantique) et le courant de Norvège, etc. provoqués par les grandes quantités de pétrole déversées dans le Golfe du Mexique par la catastrophe de British Petroleum [Ndlr. La pollution atmosphérique serait un autre facteur de l'affaiblissement du Gulf stream].

Un physicien italien, le Dr Gianluigi Zangari, de la prestigieuse Division de Recherche de l’Institut National de la Physique Nucléaire aux laboratoires nationaux de Frascati (LNF) de l’Institut National de la Physique Nucléaire (INFN) en Italie, est arrivé avec quelques résultats scientifiques surprenants. Le Dr Zangari s’est spécialisé dans les recherches et les analyses sur le climat mondial. Il a constaté que l’énorme quantité de pétrole dans le Golfe du Mexique, de la catastrophe de BP, a provoqué une rupture du courant « Loop » dans le Golfe. Et, de plus, que cela a abouti à un affaiblissement dramatique dans la vélocité du Gulf Stream et du courant de l’Atlantique Nord, et une réduction des températures des eaux de l’Atlantique Nord de 10C.

Il s’agit d’une expérience de physique de niveau universitaire qui utilise un bac d’eau froide et d’y injecter un jet d’eau chaude coloré. Vous pouvez voir les limites des couches du jet d’eau chaude. Si vous ajoutez du pétrole pour le bac, cela décompose les limites des couches du jet d’eau chaude et détruit efficacement la vélocité du courant. C’est ce qui se passe dans le Golfe du Mexique et dans l’Océan Atlantique. L’ensemble de la « rivière d’eau chaude » qui s’étend des Caraïbes jusque sur les bords de l’Europe de l’Ouest se meurt à cause du Corexit que l’Administration Obama a permis à BP d’utiliser pour cacher l’ampleur de la catastrophe pétrolière du Deepwater Horizon de BP. Les quelque deux millions de gallons du Corexit, ainsi que plusieurs millions de gallons d’autres dispersants, ont fait que la majeure partie des deux cents millions de gallons de pétrole brut, qui ont jailli depuis des mois de la tête du puits BP et des autres sites avoisinants, de surtout couler au fond de l’océan. Cela a contribué à dissimuler une grande partie du pétrole, avec l’espoir que BP pourrait sérieusement réduire les amendes fédérales du désastre pétroler. Cependant, il n’existe actuellement aucune façon efficace de « nettoyer » le fond du Golfe du Mexique, dont environ la moitié est couverte de pétrole brut. En outre, le pétrole s’est écoulé le long de la Côte Est de l’Amérique et jusque dans l’Atlantique Nord, et il n’y a aucun moyen de nettoyer efficacement ce pétrole des « fonds marins ».

Cette énorme quantité de pétrole brut recouvrant une zone aussi immense a sérieusement affecté les systèmes actuels du courant Loop, du Gulf Stream et de l’Atlantique Nord, en brisant les limites des couches du jet d’eau chaude.

 

Il y a plusieurs noms pour la thermorégulation de la « rivière d’eau chaude » qui empêche l’hémisphère nord d’entrer dans une nouvelle ère glaciaire. La première section porte le nom de « courant Loop » qui commence dans les Caraïbes, s’écoule autour de la péninsule du Yucatan avant d’entrer dans le Golfe du Mexique, puis fait des boucles autour du Golfe et se dirige du côté est pour passer entre Cuba et la Floride. À ce stade, le courant est appelé le « Courant de la Floride » et il s’écoule des Keys tout le long de la côte est de l’Amérique (Floride, Géorgie, Caroline du Sud et une partie de la Caroline du Nord) jusqu’à Outer Banks. À partir d’Outer Banks, le courant se dirige dans l’Atlantique Nord où il est connu comme le « Gulf Stream ». Finalement, le Gulf Stream devient le Courant Nord Atlantique, qui devient finalement par la suite le courant de Norvège et le courant des Canaries. La raison pour laquelle ce système a plusieurs noms est historique. Tout ce système n’a pas été découvert en même temps et le système de courants n’a pas été entièrement connu ou compris pendant des années. Benjamin Franklin, un de mes pères fondateurs préférés de l’Amérique est la personne qui a nommé une partie de ce système, le « Gulf Stream » dans les années 1760. Il convient de noter que cette « rivière d’eau chaude » ne commence pas avec le courant Loop, il fait partie d’un système beaucoup plus vaste qui inclut le courant équatorial de l’Atlantique Sud qui s’écoule vers le nord le long de la côte du Brésil (le courant du Brésil du nord), et devient le courant des Caraïbes, puis il est renommé le courant du Yucatan puisqu’il coule vers le nord dans le détroit de Yucatan. Tout ce système est un des principaux processus de thermorégulation mondiale qui régularise les températures de la planète.

Sur la base de ce qui s’est déjà produit (au courant Loop et aux courants du Gulf Stream et de l’Atlantique Nord, etc. et de la situation météorologique mondiale), et sur ce qui continue à se produire, nous pouvons prédire une augmentation dans les changements climatiques mondiaux très sérieuse et proche dans le temps. Nous pourrions être en train d’entrer dans une toute nouvelle ère glaciaire complète [Ndlr. par affaiblissement du courant du Gulf Stream]

Il n’y a aucun moyen connu de nettoyer les énormes quantités de pétrole brut en liberté, dépouillées de ses éléments plus légers par les dispersants, reposant maintenant sur le fond du Golfe du Mexique et dans certaines parties importantes de l’Océan Atlantique (où passe le Gulf Stream).  

Source et suite via Contre-Info

 

- Cataclysme en vue ? Lindsey Williams explications alarmantes sur l'accident Bp

Marée Noire Golfe Du Mexique : BP Cache Les Preuves

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 06:36

L’arme climatique est-elle une réalité?

 

Une base du programme HAARP

Par Loic Baudoin, 24 septembre 2010

Une base du programme HAARP

Le 3 août dernier, les habitués des nouvelles de l’agence de presse Ria Novotsi purent lire parmi celles-ci une étonnante synthèse, signée d’Andreï Arechev, intitulée « L’arme climatique : une conspiration ? ». Ce texte défendait l’idée que « la canicule actuelle, observée exclusivement sur le territoire de la Russie et de ses régions limitrophes, pourrait sous-entendre plus que des explications scientifiques naturelles. »

Quelques jours plus tard, dans la presse algérienne, Chems Eddine Chitour, enseignant à l’École Polytechnique d’Alger, s’inquiétait quant à lui des inondations qui frappaient le Pakistan et n’hésitait pas à déclarer : « Y a-t-il une autre cause qui pourrait expliquer les inondations diluviennes qui n’ont pas eu lieu depuis quatre-vingts ans ? On pense au projet HAARP. »

HAARP. Le mot était lâché.

C’est dans le numéro de décembre 2007 du mensuel The Ecologist, le fameux magazine créé par Edward Goldsmith et d’orientation plutôt conservatrice, que Michel Chossudovsky, professeur d’économie à l’université d’Ottawa, a tiré la sonnette d’alarme en dénonçant dans l’High Frequency Active Aural Research Program (HAARP) une arme de destruction massive mais non létale, capable, en modifiant le climat de pays précis, de déstabiliser leurs systèmes agricoles et écologiques, donc de les affaiblir, voire de les rendre ingouvernables.

 

En soi, l’idée n’est pas nouvelle et les stratèges du Pentagone l’ont conçue dès le début de la Guerre froide, avec comme seule limitation les capacités techniques de l’époque. Ainsi, ce ne fut qu’en 1967, durant la guerre du Vietnam, que l’arme climatique, put être utilisée : dans le cadre du projet Popeye, des « ensemencements » de nuage eurent lieu en haute atmosphère afin de prolonger la saison des moussons et de bloquer les voies d’approvisionnement des vietcongs.
Zbigniew Brzezinski, a qui rien n’échappait, évoqua quelques années plus tard, dans son livre Entre deux siècles, la possibilité d’utiliser la régulation de la météo comme moyen de régulation géopolitique. L’idée était dans l’air, au point que, dès 1977, une convention internationale fut ratifiée par l’Assemblée générale des Nations Unies interdisant, « un usage militaire et toute autre forme d’utilisation hostile des techniques de modification environnementale ayant des effets étendus, durables ou graves », ainsi que de toutes « les techniques pour changer, grâce à une manipulation délibérée des processus naturels, la dynamique, la composition ou la structure de la terre, y compris ses biotopes, sa lithosphère, son hydrosphère et son atmosphère. »

Ce n’est cependant qu’en 1990, que, grâce aux importants progrès de la science, fut lancé un véritable programme financé par la direction des Recherches maritimes des États-Unis, par le laboratoire de Recherche de l’armée de l’air américaine et par l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense avec la participation des plus grandes universités étasuniennes. Le tout fut concrétisé par la création de la base de Gokona, en Alaska, où l’HAARP installa un réseau d’antennes de forte puissance transmettant par ondes radios haute fréquence, d’énormes quantités d’énergie dans l’ionosphère (la couche supérieure de l’atmosphère).

Selon ses propres documents de présentation, l’HAARP constituait alors un système capable de créer « des modifications locales contrôlées de l’ionosphère » en vue de modifier les conditions météorologiques et de perturber les communications et les radars.

S’estimant directement menacée, la Fédération de Russie confia à ses services une expertise du programme. On n’en connaît que ce qui a transpiré via un rapport de la Douma et on peut y constater que le KGB est, pour le moins, inquiet : « Les plans étasuniens visant à réaliser des expériences à grande échelle sous le Programme HAARP [et] de créer des armes capables de rompre les lignes de communication radio et les équipements installés sur les engins spatiaux et les fusées, provoquent de graves accidents dans les réseaux d’électricité et dans les oléoducs et les gazoducs et ils ont un impact négatif sur la santé mentale de régions entières. (…) Une analyse des déclarations émanant de l’US Air Force nous fait penser à l’impensable : les manipulations clandestines de phénomènes météorologiques, des communications et des réseaux d’électricité comme arme de guerre mondiale, permet aux États-Unis de perturber et de dominer des régions entières. La manipulation météorologique est l’arme préventive par excellence. »

Michel Chossudovsky analysant ce document a relevé, à juste titre, que cette guerre climatique n’est pas réservée aux pays ennemis pour déstabiliser leurs économies, leurs écosystèmes et leurs agricultures, elle peut aussi être infligée à leur insu à des pays amis des États-Unis et être utilisée pour les rendre plus dociles ou pour influer sur la composition de leurs équipes dirigeantes, par exemple en déconsidérant des hommes politiques incapables de gérer une crise climatique subite, et en créant une plus grande dépendance de l’aide alimentaire et des céréales de base importés des USA et d’autres pays du bloc occidental.

Il se peut que nous cédions à la facilité et à la théorie du complot, mais la sécheresse inexpliquée de Russie comme les inondations inattendues du Pakistan, correspondent bien à ces deux axes : affaiblir un adversaire et rendre plus docile un allié.

Sources : 1, 2

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 17:43

Lu sur le site du Renouveau français via Contre-Info:

« L’association d’Alain Soral est déjà connue pour sa sympathie envers l’islam, sa drague des musulmans de France et sa phobie du « nationalisme ethnique ». Toutes choses qui ont bien sûr suscité des controverses dans la mouvance nationale. Mais tout récemment, elle a fait très fort en publiant sur son site un texte s’en prenant de manière particulièrement violente et grossière au catholicisme.
Etrangement, cela n’a quasiment pas été évoqué au sein de la « cathosphère » ou de la « réacosphère » .
Le texte recèle pourtant des perles que même l’extrême-gauche la plus virulente n’utilise plus. Son auteur, se faisant appeler « Tahir de la Nive », est un Franco-britannique converti à l’islam…

Ci-dessous quelques extraits de cette vomissure digne d’un Sans-Culotte hystérique ; tous les poncifs les plus calomnieux et les plus classiques envers l’Eglise y passent, hormis la fable de la papesse Jeanne…
Accrochez-vous…

Evoquant la révolution bourgeoise et maçonnique de 1789 : « la France avait rompu avec pratiquement un millénaire de la tyrannie la plus cruelle qu’ait connue l’Histoire : celle de l’Eglise. »
« La Révolution qui d’emblée prit le tour d’une lutte de libération nationale et culturelle de l’impérialisme ecclésiastique. Parmi les premiers décrets de la Révolution on compte la confiscation des biens de l’Eglise, la fermeture des couvents où étaient séquestrées des jeunes filles…[sic] »

Puis, désignant le clergé « réfractaire » et fidèle à la Foi, Tahir de la Nive affirme toute honte bue qu’il « niait la Nation, demeurant aux ordres d’une puissance étrangère : le Vatican, incarnant la tyrannie et la superstition. »

A propos des atroces « massacres de Septembre » [Ndlr. 1792], durant lesquels furent assassinés sauvagement plus de 1300 prisonniers parisiens incarcérés du fait de la paranoïa et de la haine révolutionnaires, l’auteur explique que « la justice populaire se manifesta par les exécutions de traîtres dans les prisons de Paris, la majorité étant membres du clergé « réfractaire ». Suite à quoi, l’Armée Révolutionnaire défendant les frontières d’un pays nettoyé de l’ennemi de l’intérieur, remporta sa première victoire : Valmy. »

Comble du cynisme, il prétend - concernant le massacre des Carmélites de Compiègne [Ndlr. 1794]- que pour le clergé « il s’agissait donc d’alimenter en victimes innocentes la légende des martyrs de l’Eglise »…
Etc.

En publiant ce brûlot infâme sur son site, sans prendre la moindre distance, Egalité & Réconciliation affiche donc comme sienne l’idéologie haineuse et mensongère du Sans-culotte fanatique Tahir de la Nive.
En plus de son cosmopolitisme militant et de certains relents marxisants, l’association d’Alain Soral doit donc être considérée, jusqu’à rétractation de sa part, comme antichrétienne et nuisible.

Rappelons pour finir ce que disait l’historien (protestant) Pierre Chaunu : « la révolution française a fait plus de morts en un mois au nom de l’athéisme que l’Inquisition au nom de Dieu pendant tout le Moyen Age et dans toute l’Europe. »  »

 

[Ndlr. Christ-Roi. Ajoutons qu'"en trois années la Révolution a délivré plus de lettres de cachet pour affaires d'Etat, - et dont la plupart ont eu les plus tragiques conséquences - que le gouvernement royal en huit siècles" (Frantz Funck-Brentano, L'Ancien Régime, Les Grandes études Historiques, Librairie Arthème Fayard, Paris 1926, p. 539).]

 

- "Le roi de France était un tyran"

- Bienheureuses Charlotte et ses compagnes, carmélites de Compiègne, martyres (1794)

- Les martyrs des Pontons de Rochefort (1794-1795)

- Martyrs de septembre 1792 par la vermine révolutionnaire

- Les Francs Maçons à Valmy

- Inquisition : rareté des exécutions des peines capitales (10 à 12.000 en trois siècles)

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 23:01
La nouvelle armée française
 
- Un soldat français tué en Afghanistan (Ils font les guerres avec le sang des autres.)
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 07:00
Zemmour et sa "conception judaïque" de la religion
Cette conception de la religion de Zemmour (qui confond "laïcité" et laïcisme...) selon laquelle la religion doit être confinée dans le domaine privé (séparation étanche entre le temporel et le spirituel) se retrouve dans la formule maçonnique laïciste de Jacques Chirac : "Non à une loi morale qui primerait la loi civile" (Journal du Dimanche", 2 avril 1995).
Or, cette formule n'est pas culturellement européenne. En effet, la position consistant à dire que la religion doit être confinée au domaine privé (= laïcisme) n'est pas conforme à l'idéal classique (Antigone contre Créon) ni à l'idéal chrétien (sainte Jeanne d'Arc contre Cauchon). Si la religion ne s'impose pas au pouvoir civil (temporel) elle doit l'inspirer pour que les lois humaines soient en conformité avec les grands commandements divins, ou bien toute la philosophie classique l'enseigne, toute notre histoire le confirme (!) : la Cité tombe dans l'anarchie et la ruine...

 

La distinction des pouvoirs entre spirituel et temporel (= définition d'une saine laïcité = c'est le Christ qui a inventé cette distinction des pouvoirs) ne signifie pas séparation étanche entre les deux ! Séparation où le spirituel n'aurait rien à voir avec le temporel et ne pourrait pas en quelque sorte coopérer avec lui au Bien commun ! Ceci n'est pas laïcité comme le dit Zemmour mais laïcisme gnostique de droit occulte...

 

Partager cet article
Repost0