Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 19:31

Le Figaro titre : "25.000 manifestants contre le racisme à Paris". "Marchons contre le racisme avant que le racisme ne nous marche dessus", proclamait l'affiche officielle. Dans le cortège, ou pouvait voir des petites mains jaunes de SOS Racisme et de nombreux badges "On est tous des Taubira, contre le racisme". Harlem Désir et Jean-Luc Mélenchon présents.

 

Quand c'est la Manif pour tous qui manifeste on a le droit à deux estimations, celle de la police et celle des organisations. Mais là, comme c'est les socialistes et les arnaqueurs "antiracistes" qui manifestent, on a le chiffre des organisations. Deux poids deux mesures..

 

. L'arnaque de l'antiracisme (Conférence de Farida Belghoul et Mathias Cardet)

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 10:00

Lucien Neuwirth est décédé dans la nuit du 25 au 26 novembre. Cet homme a donné son nom à la loi éponyme autorisant l'usage de la pilule contraceptive.

"Grand résistant" selon la qualification complaisante des médias de la pensée unique, Lucien Neuwirth a été député puis sénateur de la Loire. Proche du général de Gaulle, membre du "comité consultatif national d'éthique", Neuwirth était favorable à l'euthanasie. Dans le contexte du sulfureux suicide d'un couple d'octogénaire militant pour l'exécution des malades, chaque journaliste brûle son grain d'encens sur l'autel du monde moderne pour glorifier cet homme qui s'est toujours "battu pour de nouveaux droits".

Car Neuwirth n'était pas un vulgaire gauchiste. Il a dû batailler dans son propre camp, celui de la droite du général de Gaulle pour faire adopter ses lois. Il est l'illustration de la propension de la droite à trahir les valeurs qu'elle prétend défendre. L'opposition à la révolution, chez les girondins de la droite républicaine, a toujours été un leurre, un mensonge, une trahison et dans le moins hypocrite des cas, une illusion totale. Comme l'a si bien formulé Béatrice Bourges, on y retourne sa veste "toujours du bon Copé".

La pilule, bien sûr, serait passée sans cet homme qui n'a été qu'un instrument à la culture de mort. Les conséquences de la pilule sont monumentales car celle-ci viole gravement le Cinquième commandement, tu ne tueras point. Bien sûr, cela s'entend au sens corporel quand on sait que certains cas de prise de pilule sont contragestives et entraînent un avortement, soit la suppression volontaire d'une vie humaine. Mais cette violation est bien plus grave à la pensée de ces millions d'âmes perdues pour l'éternité à cause de ce péché. Ne pas tuer, c'est s'abstenir d'ôter la vie du corps mais surtout celle de l'âme.

De plus, la pilule entraîne une chute de la natalité qui affaiblit le pays et laisse la place à d'autres cultures moralement moins décadentes.

Alors prions pour lui, pour qu'il se soit converti si ce n'est pas le cas, mettons-nous tout de même à genoux pour les tenants de la culture de mort encore sur terre.

Julien Ferréol

 


Source

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 15:08

Dans une conférence donnée à Bordeaux le 7 septembre 2013, Farida Belghoul et Mathias Cardet dénoncent une nouvelle instrumentalisation du racisme par le PS destinée à occulter les promesses non tenues des socialistes et des problèmes qui se posent à la France (chômage, insécurité, crise identitaire, déclassement, tiers-mondisation, ruine de l'industrie et de l'entrepreneuriat, fuite des cerveaux, des riches et des jeunes, insécurité,... etc.) en écartant toute discussion et tout débat qui aborderait un début de réponse aux problèmes. Une "ingénierie sociale" (Mathias Cardet), une "idéologie de cloisonnement" (F. Belghoul) [Voir notre article "République absolue : François Hollande et la division haineuse des citoyens en classes, catégories et groupements d'hommes"] qui fonctionne par le "diviser pour régner" de la république, l'exacerbation des différences. Ce que nous avons nommé "la haine dans l'inégalité et l'exacerbation des différences" (via la culpabilisation victimaire permanente et la diabolisation), organisée par une minorité, que Farida Belghoul nomme, à juste titre " l'Oligarchie".

Instrumentalisations contre lesquelles nous préconisions en mars 2012 de "mettre de l'amour entre les personnes et de cesser de voter", ce qui ferait caler le moteur révolutionnaire.

 

 

 

F. Belghoul explique que  l'Oligarchie réactualise l'opposition racistes - antiracistes des années 80 pour "enterrer la résistance française à la destuction de la famille" et permettre d'occulter les autres problèmes. Elle dénonce le "complot antiraciste" :

 

"Dès lors qu'on fait les choses dans l'ombre pour le mal d'autrui, et pour le profit de soi seul, c'est-à-dire d'une minorité, il y a complot. Le complot se définit par ces trois crières là : la clandestinité des actions, la clandestinité des acteurs, des dirigeants de l'action, et une action au profit d'une minorité. Et dans l'histoire qui nous est proche, la chose est incontestable. Aujourd'hui, il y a un complot antiraciste avec de nombreuses ramifications, (dont) le rap. Et moi je viens pour vous dire que le complot antiraciste n'est pas terminé". Farida Belghoul

 

 

 

Source : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Conference-de-Farida-Belghoul-et-Mathias-Cardet-21129.html

 

 

 

. Réunion et solidarité : Comment nous allons gagner

. Farida Belghoul alerte sur la théorie du genre

. L'"antiracisme" expliqué par Farida Belghoul, Mathias Cardet et Alain Soral

. Pour ne pas se laisser manipuler ! (Mathias Cardet)

. De l’antiracisme à Égalité & Réconciliation : rencontre avec Farida Belghoul


Partager cet article
Repost0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 14:22

 François Hollande passera-t-il dans l'histoire pour le destructeur de la république arrivé là par hasard ? Celui qui aura détruit la république mieux que quiconque et le concept même de république ?

 

Dominique Strauss-Kahn éliminé d'office par les frasques de sa vie privée, F. Hollande a été choisi par les socialistes et l'oligarchie comme candidat "de gauche" par défaut, celui qui pouvait faire oublier le rejet de la personne de Nicolas Sarkozy, "faire consensus" tant la bonhomie et la duplicité du personnage devait lui permettre de bien passer chez tout le monde. C'était faire là un bien mauvais calcul quand on voit qu'en ne tranchant jamais, mais en prenant des décisions mi chèvres mi chou (affaire Leonarda, écotaxe), F. Hollande mécontente tout le monde et passe dans l'opinion pour un incapable.


S'agit-il d'un homme de gauche ou d'un sous-marin de la "droite" républicaine infiltré à gauche pour couler et détruire la gauche à jamais ? C'est à se poser des questions tant sa politique familiphobe de matraquage fiscal plaide en défaveur de la gauche de gouvernement et de la république elle-même... L'ensemble des classes socio-professionnelles est touché, allant des patrons en passant par les jeunes, les retraités, les familles, les salariés, les paysans, les transporteurs routiers, les ouvriers et artisans. F. Hollande réalise le tour de force de rassembler tout le monde? mais contre lui. Une politique qui selon l'ensemble des analystes, est au bord de déclencher une révolte fiscale majeure, voire un renversement de la république.


Qui est François Hollande ?

 

 

François Hollande de droite veut se débarasser de la gauche :

 

"La vérité c'est tout simplement que le pouvoir socialiste ne tombera pas comme un fruit mûr, et ce qui laisse entendre que nous pouvons nous la droite revenir au pouvoir dans les mois qui viennent ou même dans les deux années qui viennent se trompent et trompent les Français. Ce n'est pas parce que Pierre Mauroy est à Cayenne ce matin que nous sommes débarasser de la gauche" (François Hollande en 1983)

 

 

L'article du 7 juin 2008 publié sur Agoravox intitulé "L’incroyable canular téléphonique du leader de droite François Hollande !" montre un F. Hollande qui en 1983, alors conseiller de l'Elysée (un mois) ou directeur de cabinet de Max Gallo, porte-parole du 3e gouvernement Pierre Mauroy (la video ne lève pas le doute) se fait passer pour un homme de droite sur une antenne nationale :

 

"Vingt-cinq ans plus tard, mission accomplie : François Hollande et ses amis ont réussi à nous « débarrasser » de la gauche au pouvoir... et sans doute pour longtemps. !"

 

Rappelons pour la petite histoire - celle qui ne sera pas racontée sur les devants de la scène -, que "Caton" était le pseudonyme d'un certain Xavier Zwach, adepte de la secte des Illuminés de Bavière qui, au XVIIIe siècle, vota la mort de Louis XVI dès 1782 (Convent de Wilhelmsbad).

Dans son ouvrage "La Conjuration antichrétienne" (1910), Mgr Henri Delassus nous donne cette information :

"Le 11 octobre 1786, au moment où Xavier Zwach, conseiller aulique de la régence, - appelé Caton dans la secte, - se croyait à l'abri de toute recherche, des magistrats se transportèrent dans sa maison de Landshut. D'autres firent en même temps une descente au château de Sanderstorf, appartenant au baron de Bassus, - Annibal pour la Secte -. Ces visites mirent la justice en possession des statuts et des règles, des projets et des discours, en un mot, de tout ce qui constituait les archives des illuminés. ... L'Electeur (Ndlr. de Bavière) fit déposer les documents saisis dans les archives de l'Etat. ... Il les fit imprimer sous ce titre : Ecrits originaux de l'ordre et de la secte des Illuminés chez Ant. François, imprimeur de la cour de Munich, 1787."

 

Mgr Henri Delassus, La Conjuration antichrétienne, Le temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique, 1910, réed. Expéditions pamphiliennes 1999., p. 81-82.

 

 

"Liberté & Egalité" ? Hollande dévoile son vrai visage de privilégié de la république, arrogant et suffisant :

 


 

 

« Si je n'étais plus député je redeviendrais conseiller référendaire à la Cour des comptes. Qu'est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que si je ne faisais absolument rien à la Cour des comptes, je continuerais à gagner 15 000 francs par mois, 25 000 si je faisais des rapports, mais sans forcément en faire énormément. Je pourrais doser mon travail, rentrer chez moi quand je suis fatigué, aller à la Cour des comptes pour passer des coups de téléphone. Bref, je serai totalement 'libre', je serai un vrai privilégié comme je l'étais avant d'être élu député ».

 

François Hollande, député de la Corrèze, le 05 janvier 1989 sur Antenne 2, dans une émission d’ « Édition spéciale » consacrée aux privilèges. La vidéo est à consulter sur www.ina.fr.

 

Source: http://www.lecri.fr/2012/05/04/francois-hollande-a-toujours-ete-un-privilegie-de-la-republique/31847

 

 

 

François Hollande ennemi des travailleurs français :

 

 

 

"La vraie identité du Parti socialiste et des socialistes européens ... Je suis désolé ... on n'est pas là simplement pour être les protecteurs de nos propres ... (citoyens) !"

 

François Hollande, futur président, en 2011.

 

 

François Hollande le privilégié qui "n'aime pas les riches" et en convient, en train de mentir sur ses revenus mensuels en mars 2012 :

 

 

 

 

"Je suis député, je perçois un peu moins de 6000 euros, je ne ferai pas le détail, et je suis également président de conseil général, mon salaire de conseiller général est plafonné, donc cela fait un peu moins de 7000 euros ... Tout compris".

 


F. Hollande en mars 2012

 

Pourtant, député de Corrèze et président du Conseil général en février 2012, Hollande cumule deux indemnités. D'après ses déclarations, ses revenus s'élèveraient à 9231 euros net mensuel et son impôt sur le revenu à 5217 euros.

 

Comment et pourquoi un tel homme a-t-il pu arriver à la tête de l'Etat ? L'Oligarchie n'a-t-elle pas péché par arrogance en misant sur un tel homme et en s'imaginant que la loi taubira engageant une "réforme de civilisation" pour Christiane Taubira passerait comme une lettre à la poste dans la société française ? Autant de questions que d'aucuns se posent déjà et qui ne manqueront pas de se poser.

 

 

. François Hollande l’imposteur

. Le "mariage" homosexuel : une horrible régression visant à la mise au pas des plus faibles, des enfants et des pauvres

. La loi Taubira portera-t-elle l'estocade à la Révolution ?

. Stratégie du chaos: Propagande gay et propagande de guerre, guerre morale, guerre commerciale, entre hystérie médiatique et offensive géopolitique

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 13:52

En difficulté en France, François Hollande est arrivé à midi à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv pour une visite de trois jours en Israël.

 Peu après son arrivée, il a prononcé un discours depuis l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv. En hébreu, il assuré: «Je suis votre ami et je le resterai toujours». (1)

 

Il se recueillera daujourd'hui sur les tombes du fondateur du mouvement sioniste Theodor Herzl et de l'ex-Premier ministre assassiné Yitzhak Rabin avant de visiter Yad Vashem, le mémorial de la Shoah. (2)


Avant de repartir pour la France, il se rendra au cimetière de Givat Shaul, où reposent les victimes juives de Mohamed Merah. Sans rancune, il prononcera aussi un discours devant la Knesset, malgré l'accès de colère récent de son président, Yuli Edelstein, qui avait menacé de boycotter la visite en apprenant que François Hollande envisageait plutôt de s'exprimer dans une grande université.

 

Le volet palestinien de la visite, bien que plus modeste, emmènera François Hollande au palais de la Mouqataa, à Ramallah, où il se recueillera sur le tombeau de Yasser Arafat et rencontrera le président Mahmoud Abbas. Un temps de dialogue avec un panel de jeunes, dont certains devraient s'exprimer par visioconférence depuis la bande de Gaza, lui permettra aussi de mesurer les frustrations de la population palestinienne. La France, qui l'an dernier a aidé l'Autorité palestinienne à acquérir le statut d'État observateur aux Nations unies, versera enfin une aide d'environ 20 millions d'euros...

 

On aimerait voir autant d'empressement pour aller visiter le Mémorial de la Vendée.

 

http://www.vendee-guide.com/memorial-de-la-vendee_files/memorial-de-la-vendee-10.jpg

 

Sources:

 

(1) http://www.lefigaro.fr/international/2013/11/15/01003-20131115ARTFIG00527-hollande-en-quete-d-un-peu-de-paix-au-proche-orient.php

(2) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/17/97001-20131117FILWWW00062-hollande-est-arrive-en-israel.php

 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 19:42

Alors que la révolte fiscale, sociale, familiale et économique gronde dans le pays, une explosion accidentelle lors des répétitions du spectacle "1789 Les amants de la Bastille" fait plusieurs blessés (une pensée spéciale pour eux et une prière afin qu'ils se rétablissent rapidement).

Cette explosion est-elle un avertissement annonciateur d'évènements prochains, bien plus graves qui pourraient conduire les Français à se libérer enfin du sortilège conçu par les forces de l'ombre du vieux mensonge oligarchique ?

Dieu nous vienne en aide à tous.

 

 

Lors des répétitions de 1789 Les amants de la Bastille, aujourd'hui, au Palais des Sports (sud-ouest de Paris), un engin pyrotechnique a explosé accidentellement.

 

Bilan : quatre blessés dont trois grièvement, par l'explosion accidentelle d'un engin pyrotechnique lors des répétitions du spectacle "1789 Les amants de la Bastille" aujourd'hui à Paris. BFMTV parle de 5 blessés graves dont 3 en "état d'urgence absolue". La Parisien évoque le chiffre de 15 blessés.

 

L'explosion a eu lieu vers 18 heures au Palais des Sports.

 

Sur les lieux, "il n'y avait que les artistes", a-t-il été précisé au Palais des Sports. (1)


L'accident s'est produit lors des répétitions du spectacle «1789 Les amants de la Bastille» ce vendredi à Paris, quelques heures seulement avant le début du spectacle. (2)

 

Sources:

 

(1) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/08/97001-20131108FILWWW00561-paris-explosion-au-palais-des-sports-4-blesses.php

(2) http://www.lindependant.fr/2013/11/08/palais-des-sports-a-paris-une-explosion-lors-des-repetitions-de-la-comedie-musicale-1789-fait-au-moins-7-blesses-graves,1809813.php

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 23:59

 

http://www.bfmtv.com/i/580/290/555520.jpg

Nous attendons tous le moment où Flanby s'exprimera sur les Bonnets rouges... Car face à eux, échaudé par l'affaire Leonarda qui a tourné au fiasco, en mécontentant tout le monde, le président a choisi de rester en retrait. Y restera-t-il longtemps ? Nous en doutons tant le personnage est porté à s'exprimer pour dire des énormités plus grosses que lui !


Il laisse le gouvernement à la manœuvre pour le moment...

 

"François Hollande ne veut pas torpiller la prochaine séquence qui s'ouvre à lui jeudi (7 novembre NdCR.) avec son allocution pour le lancement des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale et qui se poursuivra par sa deuxième conférence de presse de l'année, en novembre ou en décembre, «lorsque la pression sera un peu retombée», confie un proche."

 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/politique/2013/11/05/01002-20131105ARTFIG00555-face-a-la-colere-l-executif-fait-le-dos-rond.php

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 17:35

 

Les dessous de l’écotaxe : quand Benetton et Goldman Sachs collectent l’impôt français

 

[D]errière cette taxe écologique se cache une autre question, qui n’a jamais été soumise au débat public : c’est la première fois que la collecte de l’impôt est confiée à des entreprises privées. Un consortium emmené par Benetton, Goldman Sachs, Thalès et SFR empochera 20% des recettes de la taxe pour assurer son recouvrement. Du jamais vu ! Enquête.

 

L’État a fait le choix de déléguer le recouvrement de l’écotaxe à un prestataire, par le biais d’un contrat de partenariat public-privé. Le produit de la perception de la taxe, estimée à 1 200 millions d’euros par an, sera reversé à l’administration des douanes. Une première en matière de fiscalité ! Un système choisi sous Sarkozy et mis en œuvre par un gouvernement socialiste et écologiste...

 

 

Le contrat de partenariat a été signé en octobre 2011, pour une durée de 13 ans et 3 mois. Au terme du contrat, l’ensemble du dispositif doit être remis à l’État. Celui-ci se trouve lié jusqu’en 2025, sans qu’aucune étude n’ait été menée sur l’opportunité de confier cette mission au secteur privé. « Les Douanes n’étaient pas capables de faire un tel montage technique », tranche le député UMP Hervé Mariton. Sauf qu’il était possible de créer un système bien moins complexe. Ou de déléguer seulement certaines missions au secteur privé.

Qui va toucher ces 280 millions par an (desquels sont déduits 50 millions de TVA) pour mettre en œuvre le dispositif de recouvrement ? Un consortium d’entreprises baptisé Ecomouv’, mené par le groupe italien Autostrade per l’Italia. Celui-ci est une filiale d’Atlantia, la société qui gère la plupart des autoroutes italiennes. Elle est détenue (à 48 %) par le fonds d’investissement Sintonia, propriété de la famille Benetton . La banque états-unienne Goldman Sachs est entrée au capital de ce fonds en 2008. Autostrade, qui détient 70 % d’Ecomouv’, s’est allié avec les groupes français Thales, SNCF, SFR et Steria, une entreprise qui vend des services informatiques aux entreprises. Visiblement, personne ne s’est demandé comment la SNCF appréhendera d’éventuels conflits d’intérêt, alors que les 3 300 camions de sa filiale Geodis, spécialisée dans le transport de marchandises, seront concernés par l’écotaxe. Rappelons également que l’objectif initial de l’écotaxe est de développer des transports plus écologiques, notamment le fret ferroviaire, sur lequel la SNCF a quelques intérêts financiers.

 

[L]a bataille entre sociétés privées pour le marché de l’écotaxe est rude. L’appel d’offre a déjà été marqué par plusieurs contentieux. En janvier 2011, la Sanef – qui a perdu l’appel d’offre – dépose un recours devant le tribunal administratif de Pontoise afin d’empêcher la signature du contrat. Motif : l’État a été conseillé durant la procédure par la société RAPP, qui a travaillé pour la société Autostrade sur la mise en place d’une taxe poids lourds en Autriche. L’indépendance de ce conseil est donc contestée. La procédure d’appel d’offre est alors annulée par le juge administratif, mais validée par le Conseil d’État.

La Sanef a également saisi le service central de la prévention de la corruption du ministère de la Justice pour « faits relevant du délit de favoritisme, de trafic d’influence et d’incitation à la corruption ». Selon ses dirigeants, la société « a été approchée » et « on lui aurait fait comprendre que le résultat de l’appel d’offre serait fonction de ce qu’elle pourrait accepter de "faire" ou de qui elle pourrait "gratifier" » . L’affaire a été transmise au Parquet de Paris, puis de Nanterre. Qu’importe. Le contrat entre l’État et Ecomouv’ est signé en octobre 2011, sous le gouvernement Fillon. Commence alors un « délai contractuel » de 21 mois au terme duquel le dispositif devra être prêt et la collecte lancée. Jean-Marc Ayrault profitera-t-il du nouveau report annoncé le 29 octobre pour renégocier les modalités de collecte de l’écotaxe ? Pieds et poings liés au partenariat public-privé, le nouveau gouvernement dispose d’une faible marge de manœuvre.

 


 

Source: http://www.bastamag.net/article3465.html

 

 

 

> Goldman Sachs, La banque qui dirige le monde (Arte)

> Comment Goldman Sachs a mis la Grèce à genoux en 10 ans

> Pour quelques dollars de plus... Nicolas Sarkozy prépare son retour en allant faire une conférence à la banque Goldman Sachs

> Ecotaxe : Il reste encore une dizaine de portiques en Bretagne

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 19:11

http://7seizh.info/wp-content/uploads/2013/11/Manif-Karaez3.jpg

Contre-manifestation jacobine à Carhaix

 

Contrairement à ce qui a pu être annoncé dans certains médias,  seuls 700 manifestants se sont rassemblés hier à la manif dissidente à Carhaix à l’appel des syndicats CGT, Solidaires (extrêmes-gauches) et FSU.


On ne sait pas si ces derniers ont inclus dans leurs chiffres les festivaliers du salon « Biolojik » au Glenmor, ceux de la fête forraine et de la foire aux chevaux qui se déroulaient le même jour pour communiquer leurs propres chiffres.

 

Beaucoup de personnes âgées, très peu de jeunes.

 

Pour rappel, le frère la truelle Jean-Luc Mélenchon avait appelé à manifester à Carhaix, et le lendemain il injuriait les Bretons.

 

 

. La manifestation des Bonnets rouges samedi 2 novembre à Quimper

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 17:18

 

Syrie : les 1 500 chrétiens assiégés à Sadad sont libres

 

 

Après plusieurs jours d'âpres combats contre des rebelles et des jihadistes, l'armée syrienne a repris le contrôle du village chrétien syrien de Sadad, lundi 28 octobre. Les 1 500 syriens, hommes, femmes et enfants, qui étaient encerclés dans ce village situé à 70 km à l’est de la ville de Homs, sont désormais libres.

 

En revanche, on est toujours sans nouvelles des dizaines de civils chrétiens assiégés dans le village voisin d’Hofar.

 

Le prêtre syrien Ziad Hilal s’est rendu hier matin à Sadad, décrit un village dévasté et des familles traumatisées. « J’ai vu quelques voitures pleines d’enfants, d’hommes et de femmes qui ont vécu ces jours terribles et qui donc ont préféré sortir quelques jours pour rejoindre Homs ou d’autres lieux, et après je ne sais pas s’ils vont revenir ou non ». Le père Ziad, qui était accompagné d’un autre prêtre syro-catholique, déclare avoir rencontré le prêtre du village « jusqu’à hier, ils ont enterré 29 chrétiens du village et il en reste deux d’après lui ».

 

31 chrétiens tués et les églises ravagées

 

De nombreux bâtiments ont été détruits ou endommagés, a pu constater le père Ziad Hilal, notamment l’école principale du village et d’autres bâtiments officiels et les quatre églises du village- trois syro-orthodoxe et une syro-catholique - ont été endommagées. « Ils les ont utilisées comme logement et il y avaient des matelas et des couvertures pour les fanatiques, les voyous qui sont venus au village.» « Ils ont aussi écrit partout, sur les murs des églises, des slogans et ont cassé le Saint-Sacrement dans les quatre autels des églises. » Le père Ziad Hilal indique que ce sont pour l’instant « les Églises qui organisent l’aide humanitaire » en contactant les organisations pour aider les habitants de Sadad. [où est Laurent Fabius ? NdCR.]

 

Appel à l'aide de l'Église syro-orthodoxe

 

L’Archidiocèse syro-orthodoxe de Homs et Hama avait lancé, en fin de semaine dernière, un cri de détresse, relayé par l’Œuvre d’Orient, aux institutions et organisations humanitaires internationales au nom de ces populations « assiégées dans des zones inatteignables ».

 

« Je supplie tous ceux qui ont les moyens d’atteindre les organisations influentes dans le monde de faire pression sur les assiégeants et de parlementer avec eux » insiste Mgr Silwanos Boutros Alnemeh. Le village chrétien de Sadad comptait 15 000 habitants. 12 000 ont pu fuir il y a quelques jours. La plupart se sont réfugiés à Homs et dans sa région.

 

« Nous réitérons, affirme-t-il, au nom de Dieu, notre appel aux assiégeants pour qu’ils aient pitié de ces innocents qui ne sont aucunement en cause dans cette tragédie, afin qu’ils les laissent sortir sains et saufs en leur réservant un bon traitement ».

 

 

Source: http://fr.radiovaticana.va/news/2013/10/29/syrie_:_les_1_500_chr%C3%A9tiens_assi%C3%A9g%C3%A9s_%C3%A0_sadad_sont_libres_/fr1-741692

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 17:07

Les Afrikaners se préparent à fuir le génocide anti-blancs

 

 

Site des Suidlanders : http://suidlanders.org/

 

RUSSIA TODAY
27/10/2013

 

RT fait du révisionnisme, ce ne sont pas 3000, mais 70 000 blancs assassinés par le régime noir sud africain.

 

Source : http://www.dailymotion.com/video/x16hsyk_rt-les-afrikaners-se-preparent-a-fuir-le-genocide-anti-blancs-s-t_news

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 19:23

Malgré l'indignation feinte et la convocation de l'ambassadeur américain au ministère des affaires étrangères lundi dernier 21 octobre..., nous apprenons ce soir sur Ria Novosti, que Paris collabore étroitement avec Washington en matière de renseignement...

 

 

Surveillance: la France transférerait des données aux USA (presse)16:25 27/10/2013

MOSCOU, 27 octobre - RIA Novosti

 

Les services spéciaux français transfèrent régulièrement des informations de renseignement aux Etats-Unis et à la Grande-Bretagne dans le cadre d'un accord spécial baptisé "Lustre", écrit dimanche le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, se référant à des données fournies par l'ex-agent de la CIA Edward Snowden.

 

[L]'ambassadeur américain à Paris a été convoqué lundi au ministère des Affaires étrangères et le premier ministre français Jean-Marc Ayrault a demandé aux Etats-Unis des explications claires sur l'utilisation de ces méthodes de surveillance. De son côté, le président français François Hollande a exprimé à son homologue américain sa "profonde réprobation".

 

[M]algré l'indignation affichée par les autorités de l'Hexagone suite à la publication par Le Monde des informations sur la mise sur écoute des citoyens français par l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Paris collabore étroitement avec Washington en matière de renseignement.

 

La source affirme que la France a signé l'accord connu sous le nom de code "Lustre" en vertu duquel les services spéciaux français coopèrent avec les membres du système dit "Five Eyes" (cinq yeux). Connu sous le nom d'"Echelon" ce système désigne le réseau mondial d'interception des communications privées et publiques, élaboré par les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

 

Le quotidien écrit que les services spéciaux français "transféreraient systématiquement des renseignements" aux pays membres du système. Outre la France, Israël, l'Italie et la Suède collaborent avec les "Five Eyes".

 

Lundi, le journal Le Monde se référant aux informations fournies par l'ex-agent de la CIA, Edward Snowden, a annoncé que la NSA interceptait les communications téléphoniques des citoyens français. Ainsi, selon le quotidien, sur une période comprise entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013, 70,3 millions d'enregistrements de données téléphoniques des Français ont été effectués par la NSA.

 

 

Source : http://fr.ria.ru/world/20131027/199652254.html

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 14:23

http://www.politipic.com/wp-content/uploads/2012/10/Flanby-super-normal.jpgHollande avait trois possibilités.

 

(1) Soit il expulsait définitivement cette famille en contradiction avec la religion immigrationniste et des nouveaux droits de l'homme, qui veut qu'un chinois ou un kosovar est un français comme les autres du moment qu'il paie ses impôts (faut pas exagérer "QUAND même"!), et sa propre majorité courait alors le risque d'accusation d'hérésie et de péché public.   

 

(2) Soit il décidait de faire revenir la famille expulsée et il passait pour un laxiste (ce qu'il est..., sauf avec les Français résistants, défenseurs du mariage naturel qui eux ne sont pas des hommes et méritent tous les maux). Et passer pour un laxiste c'est ouvrir grand la porte au défouloir du vote front national.

 

(3) Soit enfin il décidait de ne rien dire, de ne rien faire, comme d'habitude... Et il continuait de passer pour le flanby qu'il est !

 

 

Au final, Hollande a pris une décision mi chèvre mi chou, mélange des trois, qui ne satisfera personne bien évidemment mais qui lui permettra de désamorcer la bombe. Leornarda, cette jeune collégienne de 15 ans, expulsée dans le cadre d'une sortie scolaire, pourra revenir en France «si elle en fait la demande» dans le cadre de sa scolarité. «Un accueil pourra lui être réservé, à elle seule». (1)

 

En gros, il propose à une gamine de 15 ans d'abandonner sa famille pour venir faire sa scolarité en France... Ce faisant il commet une grossière erreur. Il envoie dans l'opinion le double message suivant : celui d'être un assassin de la famille, qui sépare les enfants de ses parents pour le seul plaisir d'avoir une  «éducation» au pays des droits de l'homme... Et celui d'un immigrationniste frisant avec l'hérésie, à moitié laxiste, hésitant et maladroit dans la défense de la nouvelle religion d'Etat.

 

 

Add. Christ-Roi 18h57. Le Figaro, Leonarda : tollé contre la proposition de Hollande

 

(«Grave faute politique et morale» (Parti communiste), « Indécision caricaturale» (François Fillon), « dangereux signal» (Éric Ciotti), «incompréhensible tant en terme du respect de la loi que du respect de l'unité d'une famille» (Jean-Louis Borloo) :  À croire que les politiques de droite comme de gauche trouvent leur inspiration en lisant Christ-Roi !)

 

lefigaro.fr Publié le 19/10/2013 à 16:43

 

La proposition faite par François Hollande à Leonarda de poursuivre sa scolarité en France sans sa famille rencontre l'hostilité à droite comme à gauche.

 

Un «affront aux valeurs républicaines». François Hollande a commis une «grave faute politique et morale», dénonce le Parti communiste dans un communiqué. «Cet affront aux valeurs républicaines se double aujourd'hui d'un insupportable manquement à la convention internationale des droits de l'enfant, dont la France est signataire», souligne Olivier Dartigolles, porte-parole du PC, (qui oublie que la loi Taubira de légalisation du "mariage" homosexuel et l'adoption est également une atteinte à cette convention internationale des droits de l'enfant..., NdCR.)

«La ligne Valls, dans la continuité du sarkozysme, est confortée alors qu'il faut changer la loi et mettre fin sans délai à toutes les expulsions de jeunes étrangers scolarisés.»

Le Parti de Gauche ne dit pas autre chose.

 

«Un très dangereux signal». François Hollande «ridiculise notre pays en renonçant à l'autorité de l'État par sa proposition d'accueillir Leonarda en dépit des décisions de justice», réagit Éric Ciotti. «Malheureusement, une nouvelle fois, François Hollande n'a pas su trancher entre toutes ces lignes politiques divergentes en matière d'immigration irrégulière», juge le député UMP. «C'est un très dangereux signal adressé dans la lutte contre l'immigration irrégulière», ajoute-t-il.

Une «indécision caricaturale». L'ancien premier ministre UMP, François Fillon, «regrette l'indécision caricaturale» de François Hollande qui, «à force de chercher des synthèses, apparaît ambigu face à l'immigration irrégulière et lâche par rapport à une adolescente condamnée à choisir entre la France et sa famille». «Cette affaire illustre la nécessité de réduire à six mois le délai d'examen de demande d'asile», ajoute François Fillon. «Ce qui passe notamment par une réforme de la composition de la cour nationale de droit d'asile, que nous avions engagée, et qu'il faut conduire à son terme.»


«Une position incompréhensible». La position de François Hollande est «incompréhensible tant en terme du respect de la loi que du respect de l'unité d'une famille», juge le président de l'UDI Jean-Louis Borloo.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/politique/2013/10/19/01002-20131019ARTFIG00357-leonarda-tolle-contre-la-proposition-de-hollande.php

 

 

 

Sources:

 

(1) http://www.lefigaro.fr/politique/2013/10/19/01002-20131019ARTFIG00314-hollande-propose-a-leonarda-de-continuer-sa-scolarite-en-france.php

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 22:07

 

flamby, hollande, droite , gauche molle, PS

On aimerait savoir si Flanby prendra enfin une décision dans sa vie ? Une décision dans cette affaire qui s'annonce déjà comme un piège. François Hollande a en effet fait le choix de temporiser et d'attendre avant de se prononcer sur cette affaire, comme il l'a indiqué hier en marge du Conseil des ministres. Flanby va continuer à temporiser..., à essayer «d'y voir plus clair avant de commenter». Le temps de prendre connaissance des conclusions de l'enquête administrative commanditée sur les conditions de l'expulsion de cette jeune Rom kosovare musulmane de 15 ans lors d'une sortie scolaire dans le Doubs (1). Et encore, le président de la République devrait même ne pas s'exprimer sur le sujet dans l'immédiat, et laisser à Matignon ou au ministère de l'Intérieur le soin d'annoncer l'issue de l'histoire... À l'Élysée, on assure n'avoir «aucun commentaire» à faire sur le sujet. (2)

 

Comment Flanby s'en sortira-t-il dans cette affaire d'expulsion ? La jeune collégienne a été renvoyée au Kosovo avec sa famille alors qu'elle serait italienne, apprend-on ce soir. Comment la majorité socialiste pourra-t-elle continuer de se présenter comme la voix des immigrés et des sans-papiers ?

 

Une fois n'est pas coutume, le gauchiste Alain Besancenot a raison quand il dit ce soir que Valls « s'attaque aux plus pauvres parmi les plus pauvres, aux plus exclus parmi les exclus et il le fait en conscience ». Et pour cause, cette attaque des plus faibles, en général, est la caractéristique de ce gouvernement socialiste, qui, nous l'avons dit, avec l'horrible régression de la loi Taubira, vise à la mise au pas des plus faibles, des enfants et des pauvres...  

 

Le contre-feu opéré par le franc-maçon Jean-Luc Mélenchon qui vend son frère trois points Valls en demandant ce soir sa démission... et appelle à «descendre demain dans la rue avec nos jeunes et les professeurs s'il vous plaît», ne fait pas illusion pour l'observateur averti qui n'y verra qu'une vaine tentative de l'oligarchie de donner le change dans l'opinion. Mais à semer le vent, Mélenchon devrait prendre garde au phénomène décrit par l'historien Patrice Gueniffey dans son ouvrage La Politique de la Terreur, le «processus de violence cumulative » qui élimina les révolutionnaires les uns après les autres en 1789...

 

On a vu ce gouvernement à l'oeuvre avec ses arrestations arbitraires dénoncées par le Conseil de l'Europe..., et sa police politique gazer des manifestants, des femmes, des enfants, et des vieillards lors de la Manif pour tous du 24 mars 2013. L'émotion que suscite les conditions de l'interpellation par la police de cette collégienne en pleine sortie scolaire est légitime. Il y a d'autres manières pour interpeller une collégienne.


L'hypothèse du coup monté médiatique socialiste pour faire monter Valls dans les sondages et contrer la progression du Front national est possible compte tenu que le fond franc-maçonnique de la politique socialiste, qui est la haine des religions dogmatiques en général et donc de l'islam et de ses dogmes, permet l'expulsion d'une famille musulmane, qui ne leur tire en réalité pas une larme. Mais c'est une arme à double tranchant qui coupe la majorité en deux, entre ceux qui défendent Valls et ceux qui devraient le condamner. La majorité en train d'exploser en vol en quelque sorte.

 

Flanby a quoiqu'il en soit un problème avec quelques "milliers" de jeunes lycéens descendus aujourd'hui dans la rue qui ont pris Manuel Valls pour cible... et qui recommenceront demain, avec notamment le slogan: «  avec Valls, c'est comme avec Sarkozy ou Hortefeux  » ! On pourrait leur conseiller sans rire de prendre le slogan :  « avec Valls et Hollande, l'expulsion c'est maintenant !  »

 

 

 

Autre problème pour Hollande et Valls : la famille reconduite à Mitrovica au Kosovo. On a appris ce soir que le père de famille a avoué avoir menti à la police, ses enfants et sa compagne ne seraient pas nés au Kosovo mais seraient nés en fait en Italie. En mentant, et en donnant ainsi un faux certificat aux autorités publique, il pensait avoir plus de chance d'obtenir l'asile.


Resat Dibrani s'est confié à l'agence de presse Reuters. Il révèle cet après-midi avoir menti aux autorités françaises lors de ses demandes d'asile. La première a eu lieu peu après l'arrivée de la famille en France, en janvier 2009. Contrairement à ce qu'il a affirmé pour tenter de régulariser sa situation, ni sa femme, ni ses enfants ne sont nés au Kosovo:

"Toute la famille, ma femme et mes enfants, sont nés en Italie. Ils n'ont rien à voir avec le Kosovo. Ils sont nés en Italie et puis nous sommes venus en France. Nous avons menti aux autorités en disant que nous étions du Kosovo", a-t-il reconnu.

"Nous demandions l'asile en France et nous avons dû détruire nos papiers italiens pour ne pas être renvoyés en Italie", a ajouté le père de famille qui dit avoir lui-même quitter le Kosovo en 1973 ou 1974. Reste à savoir quelle est effectivement la nationalité de la mère de famille et des enfants. Sont-ils italiens ou apatrides? La réponse a son importance en cas de prochain réexamen de leur dossier. (3)

 

Leonarda Dibrani a réagi sur i>TELE depuis à Mitrovica, au Kosovo, où l'adolescente et sa famille ont été renvoyées. Elle dit vouloir rentrer en France, ce qui dépendra des résultats de l'enquête administrative qui seront connus demain. Si l'arrestation de la collégienne n'a pas été faite dans les règles, l'adolescente et sa famille pourront revenir. (4)

 

 

 

Sources :

 

(1) http://www.leparisien.fr/politique/collegienne-kosovare-expulsee-le-roux-et-place-ciblent-le-prefet-du-doubs-16-10-2013-3230519.php

(2) http://www.lefigaro.fr/politique/2013/10/17/01002-20131017ARTFIG00575-hollande-dans-le-bourbier-de-l-affaire-leonarda.php

(2) http://video.lefigaro.fr/figaro/video/le-pere-de-leonarda-oui-j-ai-achete-un-faux-certificat-de-mariage/2750689008001/

(3) http://www.huffingtonpost.fr/2013/10/17/affaire-leonarda-cote-obscur-pere-famille-dibrani_n_4115746.html

(4) http://www.itele.fr/france/video/leonarda-ma-maison-est-en-france-59062

 

 

. "Laïcité" : les francs-maçons déploient l'artillerie lourde contre les musulmanes qui portent le voile

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 21:48

 

 

Publiée le 15 oct. 2013

 

Entretien du 5 octobre 2013 avec Philippe Ploncard d'Assac et Florian Rouanet pour un traitement politique de l'actualité.

Thématiques :
Front National, affaire Méric, affaire des Roms, L'Œuvre Française, Peillon-Valls-Taubira-Bergé, Police Nationale et manifestations, thèse du Loup Solitaire, guerre en Syrie, le Pape Romain, le colonel de Gaulle, évolutions à la FSSPX, mutation de l'Abbé Beauvais, MJCF...

 

Source: http://www.youtube.com/watch?v=KhmUfsp07gY&feature=youtu.be

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 10:20

Jean Bourdeau, l'attaché parlementaire du sénateur socialiste Jean-Pierre Michel, a publié une série de tweets insultants et provocateurs à l'égard de Marion Maréchal-Le Pen. Il la traite tantôt de «conne», tantôt de «salope», rappelant par-là des insultes que l'«humoriste» Guy Bedos avait proférées à l'encontre de Nadine Morano lors d'un spectacle joué à Toul et pour lesquelles celle-ci a déclaré porter plainte.

 

 

 

Jean Bourdeau @brd_jean

 

Marion Maréchal Le Pen est une #conne et une #salope ! #Guy #Bedos #Morano #FN #UMP #Brignoles #MarionMaréchalLePen

8:55 PM - 13 Oct 2013

 

 

Jean Bourdeau @brd_jean

 

En regardant les beaufs avec leurs têtes de boeufs hier à #Brignoles ; on va bien rigoler en découvrant les listes #FN lors des #municipales

1:16 PM - 14 Oct 2013

 

 

L'attaché parlementaire congratule d'ailleurs Guy Bedos sans équivoque.

 

Jean Bourdeau @brd_jean

 

Vive #Guy #Bedos

9:13 PM - 13 Oct 2013

 

 

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/10/15/97001-20131015FILWWW00267-m-marechal-le-pen-traitee-de-salope.php

 

Rappelons qu'en bon républicain, Jean Bourdeau s'était déjà illustré le 26 mai dernier par un tweet, dans lequel il souhaitait rien moins qu'envoyer les Veilleurs « au goulag » et qu'on utilise des armes pour tirer sur les manifestants du Printemps français :

 

« Bonaparte tira des coups de canons face aux ennemis de la République ! Valls devrait faire de même, concernant le printempsfrancais. ».

 

À ce jour de tels appels au meurtre n'ont fait l'objet d'aucune sanction, le fou continue d'attirer l'attention.

 

Georges Marchais avait un bon mot pour ce genre de personnage :  

 

« De telles attaques ne déshonorent que leurs auteurs et ne méritent que le mépris ! ».  (Video)

 

 

Add. Christ-Roi, 17:48. Marion Maréchal-Le Pen lirait-elle Christ Roi ?

 

Excellente réaction et initiative de la députée du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen, qui, plutôt qu'une poursuite en justice, a choisi d'envoyer une lettre aujourd'hui au Premier secrétaire du PS Harlem Désir pour lui demander, en des termes bien choisis, de «sanctionner ce type de propos indignes du débat public» et de mettre ses actes en cohérence avec ses paroles au sujet de la lutte contre la misogynie et les propos sexistes ! nous informe Le Figaro.

 


Le Figaro, Maréchal-Le Pen demande une sanction.

 

Par lefigaro.fr Mis à jour le 15/10/2013 à 16:56 Publié le 15/10/2013 à 16:53

 


"Connaissant l'attention particulière que vous portez à la condition de la femme et à la lutte contre la misogynie, comme cela a été relevé lors de l'incident fort regrettable du caquetage à l'Assemblée nationale, je vous saurais gré de mettre vos actes en cohérence avec vos paroles et de sanctionner ce type de propos indignes du débat public", écrit-elle, avant de dénoncer "un pas de franchi dans l'attaque sexiste".

"Je ne doute pas que vous prendrez les dispositions nécessaires afin de faire respecter l'image de la femme au sein de votre parti, notamment lorsqu'il s'agit d'une élue du peuple", dit encore la députée de 23 ans.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/10/15/97001-20131015FILWWW00433-marechal-le-pen-demande-une-sanction.php

 

Lire la lettre sur Nationspresse.info, où Marion Maréchal Le-Pen ajoute qu'elle est «au regret de constater que les dérapages» dans les rangs d'Harlem Désir «se multiplient actuellement» : «Malek Boutih, député socialiste, annonçait dans l'émission Mots Croisés de France 2, il y a une semaine que, si le Front national gagnait, il ne respecterait pas le résultat des urnes».  

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 22:51

Là, c'est Collector ! Nous le disions le 3 octobre dernier : «Curieusement la carte des suppressions ou restructurations des régiments ne touche pas les zones sous contrôle socialiste (à part Dijon du maire PS Rebsamen), mais celles dirigées par l'"extrême-droite" (Orange), l'extrême-gauche (Varennes-sur-Allier), ou la droite (Orléans, Luxeuil-les-Bains). Il faut préserver le vote socialiste dans les zones qui ont élu les socialiste et ruiner les autres...»

 

C'est confirmé. Et, en fait, c'est pire que ce que nous disions ! S'agissant des villes qui ont voté droite nationale (comme Orange) ou qui voteront Front national, ces villes seront littéralement abandonnées par l'Etat, comme l'est Orange suite à la loi de programmation militaire (LPM) 2014. En langage juridique, ce snobisme des électeurs s'appelle un coup d'Etat. Voici donc en résumé par Mathieu Géniole du Nouvel Obs, ce que leur réserve la "République". C'est écrit noir sur blanc : 

 

« il y aura une conséquence directe à l’élection d’un candidat FN, et là je m’adresse directement aux électeurs : savez-vous que votre parti ne dépasse pas les 8% d’intentions de vote à Paris et qu’ici on accorde pas la moindre importance aux théories frontistes dans la capitale ?

 

Le résultat de cette complète ignorance est simple : vos villes dirigées par un maire FN seront totalement abandonnées par l’État, et vous n’aurez plus que vos larmes pour pleurer lorsqu’une catastrophe s’y abattra.

 

Regardez bien ce qui se passe à Orange, où règne depuis des années le délicieux Jacques Bompard : le premier régiment de cavalerie, implanté dans la ville depuis 50 ans, va fermer. Une situation catastrophique pour Orange qui perd là une ressource économique fondamentale.

 

Eh bien, chers habitants d’Orange, je suis au regret de vous annoncer qu’à Paris, personne n’est au courant de cette histoire. Tout le monde s’en fout, et vous l’avez bien cherché : démerdez-vous avec votre maire, il va surement trouver une solution miracle. Vous vouliez du FN, vous l’avez. Et maintenant, foutez-nous la paix !

 

Voilà ce qui vous attend avec l’élection de maires issus du Front national : l’abandon d’une commune par l’État. Dans ces conditions, je souhaite à toutes ces villes qui s’apprêtent à virer fièrement FN de ne pas rencontrer de problème dépassant le cadre des ronds points et du ramassage des ordures, parce que leurs habitants deviendront, pour le coup, de vrais laissés-pour-compte de la République. »

 

 

Source: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/954829-front-national-pourquoi-je-n-en-ai-rien-a-faire-de-la-montee-de-marine-le-pen.html


 

 

. Deux poids deux mesures : si le Front national gagne les élections, le PS Malek Boutih explique qu'il aura « un problème de légitimité à notre égard, on ne se laissera pas faire »

. Armée : Jean-Yves Le Drian détaille les unités supprimées

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 16:41

Des juifs orthodoxes refusent de s'asseoir à côté d'une femme dans un avion de crainte d'attraper des impuretés !

 

C'est une histoire rapportée par Henri Israël, rédacteur en chef du magazine de la CFDT. Le 30 septembre dernier, vers 11 heures, il embarque sur un vol Paris-Tel Aviv de la compagnie Air France. Parmi les passagers, quatre à cinq juifs ultra-orthodoxes, vêtus de leur habit traditionnel, montent avec lui dans l'avion. Là, un incident éclate : ils refusent de s'asseoir à côté de l'une des passagères, au motif qu'il s'agit d'une femme. Au terme d'une demi-heure de négociations avec un steward, la passagère accepte finalement de changer de place et l'avion peut finalement décoller.

 

Plateaux repas refusés

 

Mais en cours de vol, une quinzaine de passagers, juifs pratiquants, refusent de toucher à leur plateau-repas, pourtant estampillé casher - il est possible de choisir en avance son menu au moment de l'achat des billets. Ces passagers n'ont pas confiance en la nourriture qui leur a été servie et refusent d'en manger. Henri Israël demande alors à un steward ce que la compagnie compte faire avec la nourriture ainsi laissée de côté, et ce dernier lui répond qu'ils n'ont pas d'autre choix que de la jeter, règlement oblige.

 

Pour Henri Israël, qui se rend au moins une fois l'an à Tel Aviv, ce genre d'événement est totalement inédit : la dernier en date à sa connaissance remonte à 1991, lors de la première Guerre du Golfe, lorsque des juifs pratiquants s'étaient levés en plein vol pour prier au milieu de l'avion. Cependant, il n'exclut pas que des incidents du même type arrivent régulièrement, sans pour autant remonter aux oreilles de la direction des compagnies aériennes, ou même des syndicats. Les litiges sont réglés au cas par cas et les stewards ou hôtesses de l'air ne font pas rapports à leur hiérarchie.

 

Par voie de presse

 

Ce que nous confirme en partie David Ricatte, représentant de la CGT Air France. « Nous apprenons en général ce genre de choses par voie de presse, nous explique-t-il. Air France communique très peu sur ce type de sujets, surtout quand c'est lié à la religion, et donc polémique. ... ». Au moment où nous écrivions cet article, Air France n'était pas disponible pour un commentaire.

 

Sous couvert d'anonymat, une source au sein d'une compagnie aérienne israélienne nous confie ne jamais avoir eu le moindre souci à ce sujet. Avec le temps, le personnel de bord a appris à gérer ce genre de revendications liées à la religion. Les passagers juifs ultra-orthodoxes peuvent-ils pour autant demander à ne pas être assis à côté d'une femme lorsqu'ils achètent leur billet ? « Ils peuvent bien évidemment choisir leur place dans l'avion, nous répond-on embarrassé. Mais de là à choisir le sexe de leur voisin... ».

 

Un religieux emballé

 

En avril dernier, la photo d'un juif orthodoxe emballé dans un sac plastique à bord d'un avion était devenue virale après avoir été abondamment partagée sur les réseaux sociaux. Deux hypothèses avaient alors circulé sur la symbolique de ce geste. L'homme serait un Cohen, un membre du clergé, et serait donc astreint à des règles et lois particulières, notamment l'interdiction de marcher ou de passer au-dessus d'une cimetière juif. Le site JSS news explique qu'une interprétation de la halakha - corpus évolutif des lois et commentaires qui régissent la vie quotidienne des juifs -, fixe l'impureté des cimetières valable jusqu'au ciel. Passer au-dessus de la dernière demeure de juifs en avion serait donc interdit. Le site du quotidien israélien Haaretz rapporte que des scène similaires ont déjà eu lieu.

 

En 2002, un homme qui avait emprunté le vol Tel-Aviv Londres s'était emballé de la sorte. le pilote était retourné à l'aéroport pour évacuer le passager. L'idée du sac en plastique proviendrait du rabbin Eliashiv, leader de la communauté ultra-orthodoxe de Lituanie.

 

 

Source: http://www.fait-religieux.com/societe/modes-de-vie/2013/10/12/des-juifs-ultra-orthodoxes-refusent-de-s-asseoir-a-cote-d-une-femme-sur-un-vol-air-france

 

Pour rappel, s'agissant de ce qui rend l'homme "impur", le sujet a été traité il y a deux mille ans, dans un débat entre Jésus et les pharisiens :  

 

« "Il n'y a rien d'extérieur à l'homme qui puisse le rendre impur en pénétrant en lui, mais ce qui sort de l'homme, voilà ce qui rend l'homme impur. ... Ne savez-vous pas que rien de ce qui pénètre de l'extérieur dans l'homme ne peut le rendre impur, puisque cela ne pénètre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans la fosse ?" Il (Jésus) déclarait ainsi que tous les aliments sont purs. Il disait : "Ce qui sort de l'homme, c'est cela qui rend l'homme impur. En effet, c'est de l'intérieur, c'est du coeur des hommes que sortent les intentions mauvaises, inconduite, vols, meurtres, adultères, cupidité, perversités, ruse, débauche, envie, injures, vanité, déraison. Tout ce mal sort de l'intérieur et rend l'homme impur" ».

 

(Evangile selon saint Marc VII, 15-23.)

 


. Question talmudique : "Un jus de raisin fait par un non-juif" mélangé à "un jus de raisin fait par un juif" est-il casher ?

. De la kippa à la croix, conversion d'un juif à la foi catholique

. Pourquoi tous les Juifs devraient croire en Jésus Christ

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 14:34

 

Journal hebdomadaire de Voix de la Russie – 14 octobre 2013

 

 

Au sommaire de cette édition du 14 octobre 2013 :

  • . 55 ans de constitution française, et toujours pas de démocratie
  • . Hollandie : après 44 nouvelles taxes en un an, le gouvernement Ayrault toujours prêt, pour en trouver une nouvelle
  • . La Grande Muette a décidé de ne plus se taire : Le Général du Verdier répond à la rédaction moscovite de la Voix de la Russie, sur le "Manifeste des sentinelles de l'Agora pour la sauvegarde des armées"
  • . Entretien avec Siwar al-Assad, vice-président de l'Alliance Nationale Démocratique Unie syrienne
  • . Drame de Lampedusa : si les gouvernements occidentaux ne voulaient pas de cadavres sur leurs plages, il ne fallait pas en faire sur les plages libyennes et syriennes
  • . USA : Le nervous break-down du congrès n'a pas limité les capacités de nuisances de l'administration américaine
  • . Yvan Blot se penche sur Dostoïevsky, visionnaire du renouveau spirituel de la Russie
  • Festival "Humeur Bohème" à Moscou : la France vue par Francis Blanche et lue par Gérard Depardieu.

 

 

Source: http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-de-Voix-de-la-Russie-14-octobre-2013_v574.html

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 13:19
http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2013/10/09/manuel-valls-reinvente-la-nation/

http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2013/10/09/manuel-valls-reinvente-la-nation/

En déplacement à Forbach le 8 octobre, Manuel Valls a tenté de faire une OPA sur la nation française en ne la faisant débuter qu'en 1789 !

   

Manuel Valls, en déplacement à Forbach, mardi 8 octobre, a dit : « Historiquement, c'est la gauche qui a inventé la nation, en 1789 ».

 

Cette déclaration n'est pas nouvelle dans la bouche des républicains. Pour eux, avant 1789, il n'y avait rien... La France a deux cents ans.

 

On retrouve cette assertion à répétition par exemple chez Ségolène Royal en 2007, lorsqu'elle déclarait :
« La Nation telle que je la conçois ne demande pas aux gens d'où ils viennent, mais où ils veulent aller ensemble. Elle n'est pas fondée sur les racines, l'ethnie, que sais-je, mais sur une idée. » (Ségolène Royal, Le Monde, 28 mars 2007).

 

«  La France,... c'est la grande lumière jamais éteinte de la Révolution française, ... ce sont des valeurs exigeantes et belles proclamées par la Révolution française » (Ségolène Royal, Discours de Villepinte, 11 février 2007)  


«  La France n'est pas la synthèse de l'Ancien Régime et de la Révolution. (...) C'est la rupture opérée par la Révolution qui explique la France d'aujourd'hui » (Ségolène Royal, Le Monde, 06 Février 2007).
 


François Bayrou, centriste :  «    L'identité nationale de la France, elle a un nom, c'est la République ».. (François Bayrou, La Croix, AFP, 09/03/2007 20:54,  PERPIGNAN (AFP) - François Bayrou: "l'identité nationale de la France c'est la République").

 

Nicolas Sarozy, droite UMP, invité à dire s'il se sentait l'héritier de Jacques Chirac, indiqua «ne se sentir l'héritier de personne».  «La France, c'est la République, ce n'est pas un héritage », dit-il. (Le Monde, 12.03.07 | 09h24 Sarkozy "touché" par la déclaration de Jacques Chirac).   

 

L'article du site Les décodeurs, blog Le Monde, rédigé par Samuel Laurent, explique pourquoi cette assertion de Manuel Valls « Historiquement, c'est la gauche qui a inventé la nation, en 1789 » est « très discutable » et  « historiquement quelque peu péremptoire ». Samuel Laurent explique :

 

« La première étymologie du mot désignait les "païens" (naciuns). Le mot a ensuite évolué au XIIe siècle, nation correspondant progressivement à "naissance" (nascere), nous précise le site officiel Vie publique. L'université de Paris, au Moyen Age, classait, selon leurs origines, les étudiants en "nations" picarde, normande, etc. Et on trouvait au XVe siècle des références aux "nations des marchands" de Bruges.

 

Le terme "nation" commence à désigner une entité géographique et politique au cours du XVIIIe siècle. Henri de Boulainvilliers, historien (1658-1722) parlera ainsi de "nation française", dans une controverse sur les origines du royaume, qu'il voit dans les conquêtes militaires des Francs, quand d'autres préfèrent chercher les racines nationales dans la conquête romaine. »

 

Source: Voici les raisons pour lesquelles cette affirmation est très discutable : http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2013/10/09/manuel-valls-reinvente-la-nation/

via https://www.facebook.com/photo.php?fbid=606810759362751&set=a.439428389434323.99386.439425526101276&type=1

 

L'auteur qui écrit que le mot  a « évolué au XIIe siècle » aurait pu prendre la peine d'aller chercher ses références ailleurs que dans le « site officiel Vie publique » !  
 
Dans son acception actuelle en effet, le mot "nation" comme le mot "France" d'ailleurs, est très ancien. Il est employé dans l'historiographie royale française depuis au moins le VIIe siècle. C'est donc beaucoup plus vieux que ce que disent les républicains.
Quand par exemple la tradition républicaine avance que l'Etat a créé la nation juridique France en 1789, la tradition royale, elle, déclare que la nation française, dans son dimension ethnique (les Francs descendants des Troyens... Lire Colette Beaune), culturelle, religieuse et identitaire, a préexisté à l'Etat, à la construction de l'Etat géographique avec ses frontières, à la langue même - le français - comme langue de l'Etat... C'est cette nation-là, une nation-héritage que la nation-contrat juridique ne veut pas et ignore. Dans sa prétention de faire tabula rasa, changer le monde (mythe maçonnique luciférien de la construction et de la co-création du monde avec Dieu...) et même créer un homme nouveau en régénérant l'homme (thématique révolutionnaire), matrice du totalitarisme, la nation-héritage n'a pas de place.
 
 
Dans son livre Charlemagne, Georges MINOIS, indique que le terme "nation" est incorporé dans la loi salique en 763-764 à la Chancellerie royale carolingienne :  
 
« On y parle de l'"illustre nation des Francs, fondée par Dieu le Créateur, vaillante dans les armes, solide dans ses alliances, profonde en ses conseils, noble de corps, intacte et pure, d'un physique parfait, audacieuse, forte et indomptable, convertie récemment à la foi catholique, elle qui, alors qu'elle pratiquait encore le paganisme, n'en cherchait pas moins, inspirée par Dieu, les clés de la connaissance et selon le degré de ses moeurs tendait à la justice et conservait la piété. [...] Vive le Christ qui aime les Francs ! Puisse-t-il conserver leur royaume, remplir leurs dirigeants des lumières de Sa grâce et leur accorder le rempart de la foi. Que les joies de la paix et des temps heureux leur soient accordés par le Roi des rois, le Seigneur Jésus-Christ, dans la piété. Car ce peuple est valeureux et fort. Le jourg très dur des Romains, les Francs en combattant le rejetèrent de leurs têtes, et après la connaissance que leur donna le baptême, ils recouvrirent d'or et de pierres précieuses les corps des saints martyrs que les Romains avaient fait périr par le feu, le fer et les bâtes sauvages » (Extrait du Pseudo-Frédégaire incorporé dans le prologue de la Loi salique rédigé en 763-764 à la chancellerie royale. Source: Georges MINOIS, Charlemagne, Perrin, 2010, p. 488-489. Georges Minois est agrégé et docteur en histoire.)
 

 

Dans Naissance de la Nation France, Colette Beaune explique comment cette conception catholique de la nation France est articulée dans la grande tradition historique royale française depuis les Mérovingiens... À lire d'urgence pour tous ceux qui croient que la nation est née en 1789 !

 

Cette volonté de ne faire apparaître le mot nation que le plus tard possible participe de la même volonté foncièrement anti-française et anti-nationale de déconstruction de l'histoire de France et de sa reconstruction dans le mythe républicain de 1789, et donc de ne parler de France dans le temps que le plus tard possible... au XIIIe siècle pour les uns (au moment où en 1204 Philippe II Auguste prit, à la place de "roi des Francs"  - Rex Francorum - le titre de "roi de France" - Rex Franciæ -, d'une entité géo-politique qui bien évidemment, jusque-là, n'aurait pas  existé!...), ou au IXe siècle, à partir du Traité de verdun (843) qui séparait le domaine carolingien entre Francia occidentalis (revenant à Charles), Francia orientalis (ou Germanie, revenant à Louis) et Lotharingie (France médiane, ancienne Burgondie, revenant à Lothaire).

 

Cette histoire partiale de la France tend soit à ignorer que les historiens anciens, pour désigner notre pays, avaient employé indifféremment les mots Francia ou Gallia, soit à exagérer volontairement la dimension gauloise (au XVIIIe siècle, en 1789 et au XIXe siècle) pour occulter le terme "France" et "français".

 

Cette volonté assassine de l'histoire de France se retrouve concrètement dans la suppression de l'enseignement de Louis XIV au Collège.  

 

Pierre Chaunu explique même que « nous avons bien failli sous la Révolution, redevenir la Gaule « Il fallait une grande révolution dans les mots; la République a évité le pire. La France et les Français sont donc restés français  » ! (Pierre Chaunu,  La France, Histoire de la sensibilité des Français à la France, Les hommes et l'histoire, Robert Laffont, Saint-Amand-Montrond 1982, p. 31.) 

 

L'utilisation de l'occurence géo-politique "Francia" remonte à l'Empire romain où des géographes parlaient déjà de Francie ou Francia dans leurs documents :

 

Exemples :

 

1) le Panegyrici Latini (douze discours solennels de panégyriques romains antiques, d'auteurs anonymes) du IIIe siècle, décrivant le secteur de la Francia à ce moment-là au nord et à l'est du Rhin, grossièrement dans le triangle entre Utrecht, Bielefeld et Bonn et correspondant avec les pays communs des tribus franques Sicambres, Saliens, Bructères, Ampsivariens, Chamaves et Chattuaires ou Hattuaires.

 

2) La Table de Peutinger (Tabula Peutingeriana ou ou Peutingeriana Tabula Itineraria), appelée aussi Carte des étapes de Castorius, est une copie du XIIIe siècle réalisée par un moine alsacien, du document réalisé au début du IIIe siècle par Castorius. Elle présente les routes et les villes principales de l'Empire romain. Donnée à l'humaniste Konrad Peutinger, elle est aujourd'hui conservée à la bibliothèque de Vienne (Autriche).

En 11 feuillets (6,80 m sur 0,34 m au total), cetteTable représente le monde connu de l'empire romain, de l'Angleterre à l'Afrique du Nord et de l'Atlantique à l'Inde.

Ce document était également connue autrefois sous le nom de Table Théodosienne, (ou tabula theodosiana) du nom de l'empereur romain Théodose, dernier empereur de l'empire romain unifié de 379 à 395.  

La carte montre 200 000 km de routes mais aussi l'emplacement de villes, mers, fleuves, forêts, chaînes de montagnes. Quelque 555 villes et 3 500 autres particularités géographiques sont indiquées, comme les phares et les sanctuaires importants, souvent illustrées d'une imagette. Les villes sont représentées par deux maisons, les cités importantes - comme Rome, Constantinople, Antioche - sont signalées par un médaillon.

Le format ne permet pas une représentation réaliste des paysages, ni des distances, mais ce n'était pas dans les intentions du concepteur. La carte doit plutôt être vue comme une représentations symbolique, permettant de se rendre facilement d'un point à un autre, de connaître les distances des étapes, sans offrir une représentation fidèle de la réalité. De fait, elle est considérée comme la première représentation cartographique d'un réseau. Outre la Chine, cette Carte des étapes et des voies romaines dans l'Empire romain mentionne la "Francia". 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d7/Peutinger.png/800px-Peutinger.png

Source: Table de Peutinger mentionnant l'occurence "FRANCIA" en lettres majuscules. Extrait de la copie IGN de la Table. http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Peutinger.png

  •  

Chanson de Roland (extraits)Dans la littérature française, la Chanson de Roland, poème épique et chanson de geste de la fin du XIe siècle, formé de 4000 vers en ancien français, relatant le combat fatal du chevalier Roland (ou Hroudland), capitaine de Charlemagne, et de ses fidèles preux contre une armée vasconne à la bataille de Roncevaux, mentionne les occurences "Sainte France", "Douce France" au XIe siècle... Extrait :

 

93
[...]
Il ne manquera pas, dit il, de lui parler :
« Fieffé coquin, Charles n’est pas fou,
et jamais il n’a toléré la trahison.
Il agit en brave en nous laissant aux cols.
Aujourd’hui, la douce France ne perdra pas sa gloire.
Frappez, Français ; le premier coup est pour nous !
Nous avons pour nous le droit, et ces canailles ont tort. »

94
Il y a là un duc, nommé Falsaron.
C’était le frère du roi Marsile ;
il tenait la terre de Dathan et d’Abiron.
Sous le ciel il n’est traître plus endurci.
Entre les deux yeux il avait le front si large
qu’on pouvait y mesurer un bon demi pied.
La douleur l’accable, à voir son neveu mort.
Il sort de la foule, s’expose aux coups
et pousse le cri de guerre des païens.
Envers les Français il est fort insolent :
« Aujourd’hui, la douce France perdra son honneur. »
À l’entendre, Olivier devient furieux.
Il pique son cheval de ses éperons dorés
et va le frapper en vrai baron.
Il brise son bouclier et fend sa cuirasse ;
dans le corps il lui enfonce les pans du gonfanon,
de la longueur de sa lance il l’abat des arçons, mort.
Il regarde à terre et voit étendue la canaille ;
il l’a vivement apostrophée :
« De vos menaces, misérable, je me moque.
Frappez, Français, car notre victoire sera complète ! »
Il crie « Monjoie » : c’est le cri de guerre de Charles.
[...]


171
Roland sent qu’il a perdu la vue,
il se redresse et fait tous ses efforts.
Son visage a perdu sa couleur.
Devant lui il y a une roche grise.
Il y frappe dix coups, de chagrin et de dépit.
L’acier grince, mais il ne se brise ni ne s’ébrèche.
« Ah ! dit le comte, sainte Marie, aide moi !
Ah ! Durendal, ma bonne épée, quel malheur pour vous !
Puisque je suis perdu, de vous je perds la charge.
Combien de batailles par vous j’ai remportées,
combien j’ai conquis de terres immenses,
que tient Charles, dont la barbe est chenue !
Ne soyez pas à quelqu’un qui fuit devant un autre !
Un valeureux vassal vous a longtemps tenue ;
jamais il n’en sera de pareille à vous dans la sainte France. »
172
Roland frappe sur le bloc de sardoine.
L’acier grince, mais il ne se brise ni ne s’ébrèche.
Quand il voit qu’il ne peut la rompre,
en lui même il commence à la plaindre :
« Ah ! Durendal, comme tu es belle, claire, éclatante !
Comme au soleil tu brilles et flamboies !
Charles était dans les vallées de Maurienne
quand Dieu, du ciel, lui fit savoir par son ange
qu’il te donnât à un comte capitaine :
alors il me la ceignit, le noble roi, le grand.
Avec toi je lui conquis l’Anjou et la Bretagne,
et lui conquis le Poitou et le Maine ;
avec toi je lui conquis la libre Normandie,
et lui conquis la Provence et l’Aquitaine
et la Lombardie et toute la Romagne ;
avec toi je lui conquis la Bavière et les Flandres
et la Bourgogne et toute la Pologne,
Constantinople dont il recut l’hommage ;
et sur la Saxe il règne en maître.
Avec toi je lui conquis l’Écosse et l’Irlande
et l’Angleterre qu’il appelait son domaine ;
avec toi je lui conquis tant et tant de pays
que tient Charles dont la barbe est blanche.
Pour cette épée j’éprouve douleur et peine.
Mieux vaut mourir que la laisser aux païens !
Dieu ! Père, ne laissez pas déshonorer la France ! »

 

Source:

http://www.la-litterature.com/textes/tex_display.asp?NomTexte=ma_Roland

 

 

 

Dans  La France, Histoire de la sensibilité des Français à la France, Les hommes et l'histoire, Pierre Chaunu pose la question :

 

« À quel moment, se demande Paul Marie Duval, commence l'histoire de France ? Voilà une question (P.M. DUVAL, Introduction à Ferdinand Lot, La Gaule, éd. revue par P.M. Duval, Fayard, 1967, p. 3) précise-t-il immédiatement, que nos ancêtres ne se posaient pas. Pour eux, l'histoire de notre pays commençait à l'arrivée des Francs, des François, comme ils disaient, en Gaule. » ( Pierre Chaunu,  La France, Histoire de la sensibilité des Français à la France, Les hommes et l'histoire, Robert Laffont, Saint-Amand-Montrond 1982, p. 81.)

 

 

. "Francia" : les origines de la France

. Vive le Roi !

. Généalogie des rois de France

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 13:18
http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2013/10/09/manuel-valls-reinvente-la-nation/

http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2013/10/09/manuel-valls-reinvente-la-nation/

Manuel Valls, en déplacement à Forbach, mardi 8 octobre? a dit :

« Historiquement, c'est la gauche qui a inventé la nation, en 1789 ».

 

Cette déclaration n'est pas nouvelle dans la bouche des républicains. On la retrouve à répétition par exemple chez Ségolène Royal, lorsqu'elle déclarait dans Le Monde le 28 mars 2007 :
« La Nation telle que je la conçois ne demande pas aux gens d'où ils viennent, mais où ils veulent aller ensemble. Elle n'est pas fondée sur les racines, l'ethnie, que sais-je, mais sur une idée. » (Ségolène Royal, Le Monde, 28 mars 2007) 

 

«  La France,... c'est la grande lumière jamais éteinte de la Révolution française, ... ce sont des valeurs exigeantes et belles proclamées par la Révolution française » (Ségolène Royal, Discours de Villepinte, 11 février 2007)  


«  La France n'est pas la synthèse de l'Ancien Régime et de la Révolution. (...) C'est la rupture opérée par la Révolution qui explique la France d'aujourd'hui » (Ségolène Royal, Le Monde, 06 Février 2007).
 


On la retrouve chez François Bayrou :  «    L'identité nationale de la France, elle a un nom, c'est la République ».. (François Bayrou, La Croix, AFP, 09/03/2007 20:54,  PERPIGNAN (AFP) - François Bayrou: "l'identité nationale de la France c'est la République").

 

Chez Nicolas Sarozy, qui, invité à dire s'il se sentait l'héritier de Jacques Chirac, indiqua «ne se sentir l'héritier de personne».  «La France, c'est la République, ce n'est pas un héritage ». (Nicolas Sarközy, Le Monde, 12.03.07 | 09h24 Sarkozy "touché" par la déclaration de Jacques Chirac).  

Avant 1789? Il n'y avait rien... Pour ces apatrides, la France a deux cent ans...

 

Un article du site Les décodeurs, blog Le Monde, rédigé par Samuel Laurent, explique pourqoi l'assertion de Manuel Valls « Historiquement, c'est la gauche qui a inventé la nation, en 1789 » est « très discutable » et  « historiquement quelque peu péremptoire ». Samuel Laurent explique :

 

« La première étymologie du mot désignait les "païens" (naciuns). Le mot a ensuite évolué au XIIe siècle, nation correspondant progressivement à "naissance" (nascere), nous précise le site officiel Vie publique. L'université de Paris, au Moyen Age, classait, selon leurs origines, les étudiants en "nations" picarde, normande, etc. Et on trouvait au XVe siècle des références aux "nations des marchands" de Bruges.

 

Le terme "nation" commence à désigner une entité géographique et politique au cours du XVIIIe siècle. Henri de Boulainvilliers, historien (1658-1722) parlera ainsi de "nation française", dans une controverse sur les origines du royaume, qu'il voit dans les conquêtes militaires des Francs, quand d'autres préfèrent chercher les racines nationales dans la conquête romaine. »

 

Source: Voici les raisons pour lesquelles cette affirmation est très discutable : http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2013/10/09/manuel-valls-reinvente-la-nation/

via https://www.facebook.com/photo.php?fbid=606810759362751&set=a.439428389434323.99386.439425526101276&type=1

 

Le terme nation entendu par l'auteur dans son acception actuelle comme  un mot qui  a « évolué au XIIe siècle » : l'auteur aurait pu aller chercher ses références ailleurs que dans le « site officiel Vie publique » !  
 
Dans son acception actuelle en effet, le mot "nation" comme le mot "France" d'ailleurs, est très ancien. Il est employé dans la littérature française depuis au moins le VIIe siècle. C'est donc beaucoup plus vieux que ce que la propagande républicaine dit.
Quand la tradition républicaine avance que l'Etat a créé la nation juridique France en 1789, la tradition royale déclare que la nation française, dans son acception ethnique (les Francs descendants des Troyens...), culturelle, religieuse et identitaire, a préexisté à l'Etat, à la construction de l'Etat géographique avec ses frontières... C'est cette nation-là, une nation-héritage que la nation-contrat juridique récuse et ignore.
 
Le terme "nation" est incorporé dans la loi salique en 763-764 à la Chancellerie royale carolingienne :  
 
« On y parle de l'"illustre nation des Francs, fondée par Dieu le Créateur, vaillante dans les armes, solide dans ses alliances, profonde en ses conseils, noble de corps, intacte et pure, d'un physique parfait, audacieuse, forte et indomptable, convertie récemment à la foi catholique, elle qui, alors qu'elle pratiquait encore le paganisme, n'en cherchait pas moins, inspirée par Dieu, les clés de la connaissance et selon le degré de ses moeurs tendait à la justice et conservait la piété. [...] Vive le Christ qui aime les Francs ! Puisse-t-il conserver leur royaume, remplir leurs dirigeants des lumières de Sa grâce et leur accorder le rempart de la foi. Que les joies de la paix et des temps heureux leur soient accordés par le Roi des rois, le Seigneur Jésus-Christ, dans la piété. Car ce peuple est valeureux et fort. Le jourg très dur des Romains, les Francs en combattant le rejetèrent de leurs têtes, et après la connaissance que leur donna le baptême, ils recouvrirent d'or et de pierres précieuses les corps des saints martyrs que les Romains avaient fait périr par le feu, le fer et les bâtes sauvages  » (Extrait du Pseudo-Frédégaire incorporé dans le prologue de la Loi salique rédigé en 763-764 à la chancellerie royale. Source: Georges MINOIS, Charlemagne, Perrin, 2010, p. 488-489. Georges Minois est agrégé et docteur en histoire.)
 

 

Dans son ouvrage Naissance de la Nation France, Colette Beaune explique comment cette conception catholique de la nation France est articulée dans la grande tradition historique royale française depuis les Mérovingiens... À lire d'urgence pour tous ceux qui croient que la nation est née en 1789 !

 

Cette volonté de ne faire apparaître l'utilisation du terme de nation française que le plus tard possible participe de la même volonté foncièrement anti-française et anti-nationale de ne faire débuter l'histoire de la France proprement dite que le plus tard possible..., au XIIIe siècle pour les uns, au moment où en 1204 Philippe II Auguste prit, à la place de "roi des Francs" (Rex Francorum) le titre de "roi de France" (Rex Franciæ) d'une entité géo-politique qui bien évidemment, jusque-là, n'existait pas (!)..., ou au IXe siècle, à partir du Traité de verdun (843) séparant le domaine carolingien entre Francia occidentalis (revenant à Charles), Francia orientalis (ou Germanie, revenant à Louis) et Lotharingie (France médiane, ancienne Burgondie, revenant à Lothaire). Cette histoire de France tend à ignorer que les historiens anciens, pour désigner notre pays, avaient employé indifféremment les mots Francia ou Gallia

 

L'utilisation de l'occurence géo-politique "Francia" remonte à l'Empire romain où des géographes parlaient déjà eux-mêmes de Francie ou Francia dans leurs documents :

 

Exemples :

 

1) le Panegyrici Latini (douze discours solennels de panégyriques romains antiques, d'auteurs anonymes) du IIIe siècle, décrivant le secteur de la Francia à ce moment-là au nord et à l'est du Rhin, grossièrement dans le triangle entre Utrecht, Bielefeld et Bonn et correspondant avec les pays communs des tribus franques Sicambres, Saliens, Bructères, Ampsivariens, Chamaves et Chattuaires ou Hattuaires.

 

2) La Table de Peutinger (Tabula Peutingeriana ou ou Peutingeriana Tabula Itineraria), appelée aussi Carte des étapes de Castorius, est une copie du XIIIe siècle réalisée par un moine alsacien, du document réalisé au début du IIIe siècle par Castorius. Elle présente les routes et les villes principales de l'Empire romain. Donnée à l'humaniste Konrad Peutinger, elle est aujourd'hui conservée à la bibliothèque de Vienne (Autriche).

En 11 feuillets (6,80 m sur 0,34 m au total), cetteTable représente le monde connu de l'empire romain, de l'Angleterre à l'Afrique du Nord et de l'Atlantique à l'Inde.

Ce document était également connue autrefois sous le nom de Table Théodosienne, (ou tabula theodosiana) du nom de l'empereur romain Théodose, dernier empereur de l'empire romain unifié de 379 à 395.  

La carte montre 200 000 km de routes mais aussi l'emplacement de villes, mers, fleuves, forêts, chaînes de montagnes. Quelque 555 villes et 3 500 autres particularités géographiques sont indiquées, comme les phares et les sanctuaires importants, souvent illustrées d'une imagette. Les villes sont représentées par deux maisons, les cités importantes - comme Rome, Constantinople, Antioche - sont signalées par un médaillon.

Le format ne permet pas une représentation réaliste des paysages, ni des distances, mais ce n'était pas dans les intentions du concepteur. La carte doit plutôt être vue comme une représentations symbolique, permettant de se rendre facilement d'un point à un autre, de connaître les distances des étapes, sans offrir une représentation fidèle de la réalité. De fait, elle est considérée comme la première représentation cartographique d'un réseau. Outre la Chine, cette Carte des étapes et des voies romaines dans l'Empire romain mentionne la "Francia". 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d7/Peutinger.png/800px-Peutinger.png

Source: Table de Peutinger mentionnant l'occurence "FRANCIA" en lettres majuscules. Extrait de la copie IGN de la Table. http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Peutinger.png

 

Dans la littérature française, la Chanson de Roland, poème épique et chanson de geste de la fin du XIe siècle, formé de 4000 vers en ancien français, relatant le combat fatal du chevalier Roland (ou Hroudland), capitaine de Charlemagne, et de ses fidèles preux contre une armée vasconne à la bataille de Roncevaux, mentionne les occurences "Sainte France", "Douce France" au XIe siècle... Extrait :

 

93
[...]
Il ne manquera pas, dit il, de lui parler :
« Fieffé coquin, Charles n’est pas fou,
et jamais il n’a toléré la trahison.
Il agit en brave en nous laissant aux cols.
Aujourd’hui, la douce France ne perdra pas sa gloire.
Frappez, Français ; le premier coup est pour nous !
Nous avons pour nous le droit, et ces canailles ont tort. »

94
Il y a là un duc, nommé Falsaron.
C’était le frère du roi Marsile ;
il tenait la terre de Dathan et d’Abiron.
Sous le ciel il n’est traître plus endurci.
Entre les deux yeux il avait le front si large
qu’on pouvait y mesurer un bon demi pied.
La douleur l’accable, à voir son neveu mort.
Il sort de la foule, s’expose aux coups
et pousse le cri de guerre des païens.
Envers les Français il est fort insolent :
« Aujourd’hui, la douce France perdra son honneur. »
À l’entendre, Olivier devient furieux.
Il pique son cheval de ses éperons dorés
et va le frapper en vrai baron.
Il brise son bouclier et fend sa cuirasse ;
dans le corps il lui enfonce les pans du gonfanon,
de la longueur de sa lance il l’abat des arçons, mort.
Il regarde à terre et voit étendue la canaille ;
il l’a vivement apostrophée :
« De vos menaces, misérable, je me moque.
Frappez, Français, car notre victoire sera complète ! »
Il crie « Monjoie » : c’est le cri de guerre de Charles.
[...]


171
Roland sent qu’il a perdu la vue,
il se redresse et fait tous ses efforts.
Son visage a perdu sa couleur.
Devant lui il y a une roche grise.
Il y frappe dix coups, de chagrin et de dépit.
L’acier grince, mais il ne se brise ni ne s’ébrèche.
« Ah ! dit le comte, sainte Marie, aide moi !
Ah ! Durendal, ma bonne épée, quel malheur pour vous !
Puisque je suis perdu, de vous je perds la charge.
Combien de batailles par vous j’ai remportées,
combien j’ai conquis de terres immenses,
que tient Charles, dont la barbe est chenue !
Ne soyez pas à quelqu’un qui fuit devant un autre !
Un valeureux vassal vous a longtemps tenue ;
jamais il n’en sera de pareille à vous dans la sainte France. »
172
Roland frappe sur le bloc de sardoine.
L’acier grince, mais il ne se brise ni ne s’ébrèche.
Quand il voit qu’il ne peut la rompre,
en lui même il commence à la plaindre :
« Ah ! Durendal, comme tu es belle, claire, éclatante !
Comme au soleil tu brilles et flamboies !
Charles était dans les vallées de Maurienne
quand Dieu, du ciel, lui fit savoir par son ange
qu’il te donnât à un comte capitaine :
alors il me la ceignit, le noble roi, le grand.
Avec toi je lui conquis l’Anjou et la Bretagne,
et lui conquis le Poitou et le Maine ;
avec toi je lui conquis la libre Normandie,
et lui conquis la Provence et l’Aquitaine
et la Lombardie et toute la Romagne ;
avec toi je lui conquis la Bavière et les Flandres
et la Bourgogne et toute la Pologne,
Constantinople dont il recut l’hommage ;
et sur la Saxe il règne en maître.
Avec toi je lui conquis l’Écosse et l’Irlande
et l’Angleterre qu’il appelait son domaine ;
avec toi je lui conquis tant et tant de pays
que tient Charles dont la barbe est blanche.
Pour cette épée j’éprouve douleur et peine.
Mieux vaut mourir que la laisser aux païens !
Dieu ! Père, ne laissez pas déshonorer la France ! »

 

Source:

http://www.la-litterature.com/textes/tex_display.asp?NomTexte=ma_Roland

 

Face à la grandeur des rois de France, la république ne leur arrive pas à la cheville :

 

 

. "Francia" : les origines de la France

. Vive le Roi !

. Généalogie des rois de France

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 12:37

Nouveau deux poids deux mesures dans la vie politique "française". Dans une émission animée par Yves Calvi, intitulée « Mots croisés : Front national : La conquête ?», diffusée lundi soir sur France 2 (7 octobre 2013), l'ancien secrétaire national du Parti socialiste chargé des questions de société, actuellement député PS de l'Essonne, membre du bureau national du PS, ancien président de SOS Racisme, est venu confirmer nos propos. Il a tranquillement expliqué à la télévision pendant une heure, devant des millions de Français, sans que personne sur le plateau télé ne réagisse, que si le Front national gagne les élections, il s’opposera en prenant les armes et en faisant un coup d'Etat (à écouter attentivement partir de 18:40). Comme ça vous êtes prévenus si le Front national gagne le pouvoir !

 

 

 

 

 

Source video : http://www.youtube.com/watch?v=8fJipikKTiQ#t=25

 

À partir de 18:40, Malek Boutih explique tranquillement à Florian Philippot: « Même si vous gagnez, vous aurez un problème de légitimité à notre égard. On ne se laissera pas faire. »

- « Vous n'êtes pas républicain alors », répond F. Philippot.

- « Oui. Parce que vous n'êtes pas républicains ».

- « Vous ne respecterez pas le verdict des urnes. C'est ce que vous dîtes ce soir. Vous ferez quoi ? Un coup d'Etat ? »
- « Il faut mettre tout le monde devant ses responsabilités. Soit on s'en sort ensemble, soit on est parti dans un pays où tout le monde va se battre contre tout le monde. Il faut le dire parce que c'est comme cela que cela va se passer.  »

[...]

- À partir de 54:00, alors que Florian Philippot tout au long de l'émission a défendu un modèle politique 100% républicain... fondé sur la "souveraineté nationale", "souveraineté du peuple", (article 6 de la DDH de 1789...), Malek Boutih affirme quant à lui : « Il y a une chose qui est claire, si jamais ils ont le pouvoir (le Front national), les règles du jeu vont changer. Et c'est pour cela que je vous ai dit que je n'étais pas prêt d'accepter cela. Moi je ne l'accepterai pas. »

- « Vous prendrez les armes », ironise Florian Philippot.

 

Autrement dit, Malek Boutih avoue à demi-mot que le système politique fondant la légitimité politique sur la souveraineté nationale, expression de la souveraineté du peuple (article 3 de la DDH de 1789, "le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation"..) - ce que n'a pas arrêté d'asséner Florian Philippot dans cette émission - n'est qu'un mensonge et que le jour où le peuple réel devrait arriver au pouvoir, cela ne serait pas permis. Que voulez-vous, n'est pas républicain qui veut ! Décidément les loges maçonniques nous cachent bien des choses derrière leurs beaux discours...

 

N'y a-t-il pas des lois qui répriment ces appels inouïs à la violence et à la guerre civile ? Pourquoi ce deux poids deux mesures est-il toléré ? Imaginez deux secondes la réaction générale si, à l'inverse.. cela avait été Florian Philippot qui avait déclaré ce qu'a dit Malek Boutih !

 

En décembre 2011, nous avions alerté l'opinion de la création d'un mystérieux "M6M" (Mouvement du 6 mai 2012), mouvement créé en vue de contrer l'élection de Marine Le Pen à la présidence de la République et donc de réaliser un coup d'Etat réalisé par les forces obscures mondialistes dites "républicaines" criant aussitôt à la "République en danger", si Marine Le Pen devait arriver au pouvoir au second tour... Le tout pouvant déboucher sur la proclamation de l'"état d’urgence" par l’article 16, l’annulation de l’élection et la dissolution du FN... Mais à part cela, "il n'y a pas de complot"... Dormez braves gens !

 

Après l'élection de F. Hollande dimanche 6 mai 2012 au soir, nous disions que le socialisme concrétisera la division haineuse des citoyens au nom des "valeurs de la république", de la "démocratie" et autres billevesées, que nous aurions le remplacement de la communauté nationale par une classe fermée, et que c'était cela le socialisme, la république depuis 1789, la suppression de la liberté et le génocide  des Français, même s'ils gagnent les élections !  Nous ne pensions pas que Malek Boutih viendrait à ce point confirmer nos propos ! Quand on vous dit que la solution c'est à la Russe !

 

 

 

. "Liberté, Egalité, Fraternité ou la mort" : les villes qui voteront Front national seront abandonnées par l'Etat

. République absolue : François Hollande et la division haineuse des citoyens

. M6M: apparition d'un mouvement anti-putch "républicain" contre l'élection de Marine Le Pen

. L'"antiracisme" expliqué par Farida Belghoul, Mathias Cardet et Alain Soral

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 17:32

Nous nous étonnions le 2 octobre dernier du "sommet de l'horreur et de la honte" atteint par le président de la LICRA qui, censé lutter contre le racisme et l'antisémitisme, a tenu des propos indignes dans une lettre publique au ministre de l'Intérieur. Le caractère public de l'offense faite à la mémoire des juifs renforce encore l'ignominie des propos tenus.

 

Dans une lettre à Jean-Yves Le Drian, le juif Max Lévy s'indigne des propos du président de la LICRA Alain Jakubowicz qui a qualifié la quenelle de Dieudonné de "salut nazi inversé signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah", et que ce faisant il "utilise la communauté juive pour exercer cette police de la pensée". "[I]l est véritablement obscène, ajoute-t-il, qu’il (Alain Jakubowicz)  se serve de la mémoire des juifs massacrés lors de la Seconde Guerre mondiale pour tenter de réduire au silence un humoriste français et son public.

 

Ci-dessous la lettre in extenso :

 

 

Lettre ouverte à Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense

En réaction à la lettre d’Alain Jakubowicz, président de la LICRA

 

 

Monsieur le Ministre,

C’est avec stupéfaction que j’ai découvert sur les réseaux sociaux une lettre vous étant adressée par M. Alain Jakubowicz pour le compte de la LICRA, dans laquelle l’impétrant vous somme d’enquêter sur une épidémie de « quenelles » au sein de l’armée française.

Ulcéré par le geste rendu populaire par l’humoriste Dieudonné que deux militaires français n’ont pas hésité à revendiquer devant une synagogue, M. Jacubowicz sollicite « solennellement l’ouverture d’une enquête permettant d’identifier les deux militaires mais également que des sanctions exemplaires soient prises à leur encontre ».

Le simple fait que des associations communautaires se permettent de donner des ordres, fussent-ils mâtinés de doléances, au ministre de la Défense est un affront fait au peuple français.

En tant que citoyen, je suis choqué que l’éminente dignité de votre fonction soit ainsi bafouée par l’exercice de ce lobbying que l’on sait en réalité, en dépit de son apparat moral, éminemment politique.

Mais ce dysfonctionnement démocratique est devenu trop familier pour que je sois contraint par mon honneur de vous écrire.

Car M. Jacubowicz ne se contente pas de vous intimer d’assainir les rangs de l’armée française, qu’il feint de respecter pour l’occasion, il justifie les injonctions qu’il vous adresse par la raison que la dite quenelle correspondrait « au salut nazi inversé signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah ».

Faut-il déduire de cette affirmation que le salut nazi fidèlement reproduit signifierait inversement l’érection des victimes de la Shoah ?

Auquel cas, il serait de salubrité publique que ceux qui font un usage si profitable de ces victimes se distinguent par un geste sans équivoque, se démarquant ainsi par l’authenticité de cet odieux détournement.

Monsieur le Ministre, le caractère sodomite de la quenelle est à comprendre en termes de retour de bâton. Si ce geste rencontre un tel succès dans la jeunesse de notre pays, c’est par la satisfaction qu’il procure de critiquer le pouvoir sans subir la censure asphyxiante de ses gardiens.

Il est très grave que M. Jacubowicz utilise la communauté juive pour exercer cette police de la pensée dont il est un représentant éminent. Mais il est véritablement obscène qu’il se serve de la mémoire des juifs massacrés lors de la Seconde Guerre mondiale pour tenter de réduire au silence un humoriste français et son public.

C’est pourquoi je vous prie de mesurer par la présente lettre, Monsieur le Ministre, combien le français juif que je suis est écœuré par ce genre de récupération abjecte et perverse.

S’il vous arrivait par aventure de désirer qu’un terme soit mis à cette épidémie d’espiègle irrévérence, je vous suggère de servir davantage le peuple français que la LICRA.

Ainsi, en défendant les intérêts de la France et de son peuple au détriment de ceux qui veulent les réduire au silence, vous ôterez à ce geste viral sa raison d’être tout en honorant l’office qu’il vous incombe de remplir.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de ma haute considération.

Max Lévy

 

Source: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Lettre-ouverte-a-Jean-Yves-Le-Drian-ministre-de-la-Defense-20583.html

 

 

 

. Sommet de l'horreur et de la honte : le Président de la LICRA Alain Jakubowicz assimile la quenelle à "un salut nazi inversé signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah" !

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 15:15

 

Publié le 7 octobre 2013

 

Par Grégor Puppinck, Docteur en droit, directeur du European Centre for Law and Justice.

 

A la demande de l’Association pour la liberté de la conscience en France est présenté ci-dessous, en synthèse, l’état de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme sur l’objection de conscience et la façon dont cette cour pourrait l’appliquer au cas des maires objecteurs. Une présentation plus complète a été publiée sous le titre « L’objection de conscience des maires et la CEDH » dans la Revue Lamy Droit Civil, n°108, octobre 2013, pp. 37-42, (extrait).

Le Conseil constitutionnel va entendre ce 8 octobre une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) posée par le Collectif des Maires pour l’Enfance à l’appui d’une requête en annulation devant le Conseil d’Etat dirigée contre la circulaire du 13 juin 2013 du ministre de l’intérieur relative aux « conséquences du refus illégal de célébrer un mariage de la part d’un officier d’état civil ». Cette circulaire décrit les sanctions – civiles, administratives et pénales- dont devraient être punis les élus municipaux objecteurs de conscience. Plus de 20 000 élus municipaux français, dont de nombreux maires, se sont déclarés opposés à la célébration de mariage entre personnes de même sexe.

Les membres du Conseil constitutionnel devront déterminer si l’absence de disposition législative garantissant la liberté de conscience des officiers d’état-civil est conforme à la Constitution. Le Conseil constitutionnel n’aura cependant pas le dernier mot, non seulement parce que le recours sera tranché par le Conseil d’Etat, mais plus encore parce que la procédure pourrait être portée devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Ainsi, un éventuel refus par le Conseil constitutionnel et le Conseil d’Etat de garantir la liberté de conscience des officiers d’état-civil pourra être porté à la Cour de Strasbourg.

La CEDH a déjà eu l’occasion de se prononcer à plusieurs reprises sur des cas d’objection de conscience. Il en ressort que les maires objecteurs peuvent se prévaloir de la protection offerte par l’article 9 de la Convention garantissant la liberté de conscience. Selon le courant dominant de sa jurisprudence, cette protection oblige l’Etat à instituer un mécanisme permettant de concilier les droits et intérêts concurrents en cause, et non pas seulement à justifier la prévalence des droits des uns. La sensibilité politique de la matière pourrait cependant inciter la Cour à accorder aux autorités nationales une large marge d’appréciation.

Dans l’affaire Eweida et autres c/ Royaume-Uni (CEDH, 15 janv. 2013, 48420/1010), la Cour de Strasbourg a jugé que le refus de célébrer l’union civile de couples de personnes de même sexe constitue la manifestation de convictions et bénéficie de la protection accordée par la Convention à la liberté de conscience et de religion (§ 103). La conviction de la requérante étant couverte par l’article 9, il en résulte que « l’État a l’obligation positive, au titre de l’article 9, d’assurer le respect de ce droit » (§ 108).

[...] C’est dans d’autres affaires relatives à l’objection de conscience au service militaire (Bayatyan c/ Arménie 7 juill. 2001, 23459/03) et à l’avortement que la Cour a décrit le contenu des obligations positives de l’Etat.

Dans cet arrêt Bayatyan, la Cour a estimé que le respect de la liberté de religion et de conscience des objecteurs implique l’obligation positive pour l’État d’organiser le système, de sorte que celui-ci puisse tenir compte des droits des objecteurs. L’absence d’un tel système établit par elle-même le caractère disproportionné de la sanction infligée. Pour la Cour, seule l’attitude visant à concilier les droits concurrents, plutôt qu’à les opposer, est « de nature à assurer le pluralisme dans la cohésion et la stabilité et à promouvoir l’harmonie religieuse et la tolérance au sein de la société » (§ 126).
De même, en matière d’avortement, la Cour a jugé « que les États sont tenus d’organiser leur système de santé de manière à garantir que l’exercice effectif de la liberté de conscience des professionnels de la santé dans le contexte de leurs fonctions n’empêche pas les patients d’accéder aux services auxquels ils ont droit en vertu de la législation applicable » (CEDH, 26 mai 2011, aff. 27617/08, R. R. c/ Pologne, § 206 ; CEDH, 30 oct. 2012, aff. 57375/08, P. et S. c/ Pologne, § 106). La Cour a ainsi refusé de faire prévaloir le droit de la mère sur celui du médecin, ou inversement, mais a imposé à l’État la responsabilité de créer un mécanisme conciliant ces droits concurrents.

On peut déduire de ces arrêts que la Cour exige une conciliation des droits et non la simple justification de leur opposition. Cela résulte de sa philosophie politique : le modèle de référence de la Cour est la démocratie et non la République ; plus encore, il s’agit d’une démocratie pluraliste et individualiste, et la Cour se méfie des conceptions générales que l’État peut vouloir imposer aux individus, en particulier en matière de valeurs. Cette approche conciliante est répandue, ainsi l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a récemment appelé les États « à garantir le droit à une objection de conscience bien définie en rapport avec des questions sensibles du point de vue éthique (…) à condition que les droits des autres de ne pas être victimes de discrimination soient respectés et que l’accès à des services légaux soit garanti » (Résolution APCE 1928 (2013), 24 avr. 2013, art. 9.10).

S’agissant des maires objecteurs, si le Conseil constitutionnel et le Conseil d’Etat refusent de garantir effectivement leur liberté de conscience, il sera difficile au Gouvernement français de soutenir devant la Cour de Strasbourg qu’il a été conciliant. Comme le note M. Tukov, la loi Taubira et la circulaire ont au contraire « resserré l’étau »1 sur la conscience des maires en refusant tout mécanisme permettant de concilier leur liberté avec les droits des personnes désirant se marier. Si l’affaire est portée à Strasbourg, le gouvernement aura la difficile tache de prouver qu’il lui était raisonnablement impossible d’instituer un tel mécanisme… alors même que le préfet peut « procéder d’office par lui-même ou par un délégué spécial » aux actes prescrits par la loi au maire en tant qu’agent de l’État, ce qui est le cas de la célébration des mariages (Art. L. 2122-34 du Code général des collectivités territoriales).

Enfin, une autre question pourrait être soulevée devant la Cour de Strasbourg : celle de l’impartialité du Conseil constitutionnel garanti à l’article 6 de la Convention. En effet, d’une part plusieurs de ses membres, et non des moindres, ont exprimé publiquement leur adhésion politique au mariage entre personnes de même sexe, et d’autre part, le Conseil constitutionnel en formation plénière a déjà eu à statuer sur la loi avant sa promulgation. Or, le fait que les mêmes « juges » statuent plusieurs fois sur la même affaire suffit pour la Cour de Strasbourg à mettre en doute l’impartialité objective de la juridiction en cause.


[...] Finalement, il ressort de la jurisprudence de Strasbourg qu’un recours des maires objecteurs à la CEDH aurait des chances réelles d’obtenir gain de cause. Cependant, il faut garder à l’esprit que la Cour de Strasbourg -comme le Conseil constitutionnel- n’est pas plus une juridiction ordinaire. Ses jugements, qui sont toujours d’espèce, dépendent largement de facteurs politiques et de l’aléa de la composition de la chambre amenée à statuer, lorsqu’ils portent sur des matières idéologiques hautement controversées.

 

 

Source: http://www.objectiondelaconscience.org/lobjection-conscience-maires-cedh-synthese/

. Rappel à l'ordre de la France par le Conseil de l'Europe, ONU saisie

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 12:36

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/1b/Circumcision_central_Asia2.jpg/800px-Circumcision_central_Asia2.jpgEmoi dans la communauté : la définition de la circoncision des enfants, souvent des bébés comme une «violation de l'intégrité physique» par le Conseil de l'Europe, ne passe pas.

 

Après que l'Etat d'Israël l'ait imméditament condamnée comme stigmatisation de la communauté juive, les juifs se positionnent contre cette résolution du Conseil de l'Europe du 2 octobre qui définit la circoncicion des garçons pour motifs religieux, pratiquée dans le judaïsme et l'islam, comme une «violation de l'intégrité physique».

 

C'est à raison que le Conseil de l'Europe a pris cette résolution. Ceux qui s'y opposent, en avançant divers arguments ayant trait pour l'essentiel à la liberté de culte, se trompent. Ils expliquent - on ne voit pas bien comment ils peuvent dire cela - que cette décision est «étonnamment stupide» ! (Voir: " Après l’excision, faut-il interdire la circoncision ?" par Gilles-William Goldnadel). Pour étayer leurs dires, ils avancent quatre ou cinq arguments qui pour le coup, eux, sont d'une stupidité sans nom... Les voici ci-dessous (en gras).

 

 « Je la trouve (la résolution) étonnamment stupide. [...] [Q]u’on se donne la peine de légiférer en la question, en entendant interdire le droit à l’exercice de sa religion ou de sa reconnaissance identitaire, me paraît être d’une terrible vanité intellectuelle. »

 

L'interdiction du droit à l'exercice de sa religion, n'est-ce pourtant pas ce que pratique actuellement, et à grande échelle, le gouvernement Obama qui, durant la fermeture de l'administration américaine, interdit aux prêtres des armées de dire la messe (!) mais pas aux policiers de les arrêter s'ils la font ?! Cette décision d'Obama est "étonnamment stupide" pour le coup car elle vise, elle, à interdire de célébrer le culte chrétien, ce qui dans une démocratie n'est pas autorisée normalement... En quoi interdire la circoncision s'assimile-t-il à une interdiction de célébrer le culte "juif" ? On aimerait savoir. Le culte juif se réduirait-il à la circoncision ? La circoncision serait-il le point central du culte juif comme l'est la messe chez les chrétiens ? Cela n'est-il pas d'une stupidité gigantesque que de considérer qu'une mutilation d'un enfant, parfois d'un bébé (!), puisse être le culte central d'une religion ? Cette revendication juive n'est-elle pas d'une incroyable audace, en même temps que d'une stupidité sans nom ?

 

Rappelons qu'il est arrivé que le bébé meurt quinze jours après avoir été circoncis parce qu'il a attrapé un herpès. Le rituel de la circoncision s'accompagne en effet de la tradition pour le rabbin de sucer le sexe circoncis de l'enfant. À lire par exemple, sur LeProgrès.fr : "Santé. Un rituel juif de circoncision à l’origine de la mort de deux bébés aux Etats-Unis". "Deux nouveau-nés sont morts ces dix dernières années à New York d’herpès transmis pendant une cérémonie juive de circoncision, lors de laquelle l’officiant a recueilli dans sa bouche le sang du bébé. En outre, onze enfants ont été atteints du HSV-1, le virus responsable de la plupart des herpès oro-faciaux. Ces cas ont tous été recensés dans le même quartier de New York, entre 2000 et 2011. L’un des deux nouveau-nés décédés avait été circoncis en même temps que son frère jumeau au cours d’une cérémonie traditionelle pendant laquelle le "mohel", chargé de l’opération, a procédé à l’ablation de son prépuce, puis sucé le sang de son pénis." Source: http://www.leprogres.fr/sante/2012/06/07/un-rituel-juif-de-circoncision-a-l-origine-de-la-mort-de-deux-bebes-aux-etats-unis

 

 

 

 «  Là, nous sommes dans la stupidité la plus totale puisque la circoncision n’a jamais empêché le plaisir sexuel. »

 

Sans rentrer dans le détail de cette argumentation contradictoire relevant du pilpoul talmudiste s'ingérant dans la sexualité, d'aucuns disent au contraire que le plaisir sexuel est amoindri du fait de la circoncision. Aux Etats-Unis, les médécins puritains conseillent même la circoncision, mais dans un but inverse à celui présenté par Goldnadel. Ils pensent qu'elle contribue à faire baisser le désir sexuel.


Tentons de comprendre le raisonnement dans lequel d'autres juifs vont plus loin que Goldnadel: la circoncision permet d'avoir plus de plaisir charnel. Dieu aurait créé l'homme avec son prépuce afin de l'empêcher d'avoir du plaisir pendant l'acte d'amour charnel. Ce serait donc une création imparfaite. Pour avoir du plaisir, il faudrait lui enlever ce prépuce ! Paradoxal non ? Dieu serait un dieu méchant qui aurait fait une création imparfaite qu'il s'agirait de corriger... ! Supprimer ce que Dieu a créé serait un acte pieux ! Ce serait rendre un culte agréable à Dieu ! De qui se moque-t-on ? Il y a quelque chose qui tourne pas rond chez les rabbins ! 

 

«  une bêtise antireligieuse pouvant se déguiser derrière la protection des enfants ou des femmes »

 

Lorsqu'il s'agit de défendre les droits à l'intégrité de leurs corps des femmes ou des enfants, je ne vois pas très bien en quoi ceci peut être assimilé à une "bêtise antireligieuse" (sic) qui attenterait au culte

 

« Je suis sûr que s’il s’était agi de brider ou d’interdire une pratique purement musulmane, ces gens-là se seraient bien gardés d’agir de peur d’être taxés d’islamophobes. »

 

Encore une argutie et une position victimaire communautaire ! Il suffit ! La pratique de la circoncision n'est pas de foi dans la religion musulmane, en revanche, elle l'est dans la religion juive pharisaïque !

 

« En légiférant sur ce sujet, l’Europe s’ingère dans le domaine religieux. Dans quelle mesure le droit peut-il intervenir dans cette sphère privée ? ... Je crois qu’on peut parfaitement assumer son opinion religieuse, son culte, sa foi, sans jamais attenter aux lois d’une civilisation démocratique. La seule limite demeure alors la liberté de ne pas avoir à empêcher l’athéisme ou la laïcité de l’autre. Je comprends parfaitement qu’on puisse s’interroger sur tous les rites religieux, mais je ne peux pas supporter qu’on puisse empêcher l’exercice de ce culte. »

 

Là encore, en quoi interdire la cinconcision interdit la pratique d'un culte ? En quoi convoquer la démocratie ou la laïcité de l'Etat est-il un argument quand il s'agit de protéger l'intégrité physique et parfois la vie des enfants ? Justement, quitte à parler de laïcité, autant supprimer le remboursement par la sécurité sociale de l'acte de circoncision ! La laïcité c'est la distinction des pouvoirs temporel et spirituel, ce n'est pas empêcher l'Etat d'intervenir dans la suppression de pratiques barbares parfois mortelles qui n'ont rien à voir avec le fait de rendre un culte à Dieu. 

 

 

Conclusion

 

Les cinq arguments ci-dessus n'en font en réalité que deux (soulignés) : (1) l'atteinte à la liberté de culte dont on a vu qu'il n'en est rien, (2) la position victimaire communautaire... C'est d'une pauvreté intellectuelle sans nom...
 

 

La religion n'a rien à voir avec ce qu'il faut avouer être une mutilation de l'enfant, souvent du bébé et qui entraîne parfois sa mort.

 

Sur Boulevard Voltaire qui a publié cette tribune de Gilles-William Goldnadel, nous nous félicitons de voir que les gens réagissent bien, rationnellement, avec cohérence. Ainsi peut-on lire, entre autres nombreux bons commentaires (je cite):

 

* "Que des adultes trouvent une élévation spirituelle, identitaire dans le piercing, les mutilations, l'ablation des seins, les femmes à plateau ou la circoncision et l'excision...c'est leur problème mais on ne doit pas accepter que des pratiques primitives violentes et irréversibles soient imposées à des enfants ou adolescents en totale dépendance. Dans le cas de la circoncision, elle n'est nullement obligatoire pour les musulmans, les juifs l'ont adopté ou rejeté selon les pays et époques et il faut savoir qu'elle est parfois accomplie d'office dans certains pays sans qu'on demande l'avis des parents. En 2013 et pour les rabbins libéraux, elle est un acte purement virtuel. Invoquer la démocratie ou l'antisémitisme pour une mesure qui concerne plusieurs religions (même les minorités coptes de l'Europe de l'Est) est donc assez comique mais témoigne aussi d'un rejet de l'assimilation et d'un communautarisme inquiétant."

 

* "une question... est ce que la circoncision (acte chirurgical) est remboursée par la sécurité sociale ?" (Oui ! Cette pratique barbare est donc financée avec votre argent ! NdCR.)

 

* "Une atteinte à l'intégrité physique doit être interdite, point! Imaginons un gosse qui ne souhaite pas à l'adolescence, pour des raisons philosophiques, s'attacher à une religion, et bien dans ce cas, il est marqué à vie! Je me souviens du catholique voulant se faire debaptise il y a à qq jours et cela me semblait excessif, mais dans le cas de la classe circoncision, c'est physiquement que la marque est faite! On neolaisse aucun choix au gosse, c'est autoritaire et inadmissible, même pour des traditions. On demande sans cesse aux catholiques d'évoluer, alors stopper la schizophrénie!"

 

* "Mes parents ne m'ont jamais rien interdit. Mais discutez avec des enfants musulmans ou juifs, ils n'ont que le mot « interdit » à la bouche."

 

* "On reproche trop souvent au culte mahométan de ne pas évoluer (et même à l'église catholique pourtant beaucoup plus souple quant à son adaptation aux évolutions de la société)et d'être au VIIè siècle pour ne pas faire les mêmes constatations quant aux rites judaïques. On sait très bien que la circoncision, ritualisée religieusement -mais qui sous-entend que la création divine est imparfaite, ce qui n'est pas peu paradoxal- comme les interdits alimentaires ont des origines hygiénistes liées à des conditions locales et temporelles (se laver complètement quand l'eau est rare, pas facile, de même que conserver la viande de porc quand le sel -dont on ne savait peut-être pas l'usage d'ailleurs- l'est tout autant). [...] Notons que la circoncision recommandée pendant longtemps par ce puritanisme prégnant aux Etats-Unis par les médecins tend à diminuer aux USA (j'aiperdu le lien vers la source des statistiques) : les médecins puritains croyaient que la circoncision contrinuait à faire baisser le désir sexuel et les déréglements qu'il provoquait pour eux -ce qui est une idiotie mais quand on voit le nombre de terminaisons nerveuses dans cette zone, ce n'était pas une hypothèse si farfelue..."

 

* "Voilà pourquoi je suis agnostique.et laïque. Je hais toutes ces religions qui prônent la souffrance, que ce soit à l'animal que l'on égorge et qui met 10 minutes à mourir au non d'un dieu qui réclame toujours plus de sang, ou des mutilations sur les femmes ou les enfants. Si Dieu existe, il n'a pas besoins de la souffrance pour exister. Arrêter avec vos meurs qui viennent du fond des âges. L’homme est un barbare imbécile." (Pas complètement faux! NdCR.)

 

* "[C]ette pratique est un rite religieux essentiel dans le judaïsme, ou elle est le signe de l’alliance du peuple de Dieu avec Yahvé. La circoncision est également pratiquée au sein de l’Islam. Non obligatoire, elle constitue une étape initiatique à l’orée de la vie adulte.La circoncision de Jésus n’a jamais été réfutée par l’Église bien que cette pratique ait été abandonnée.Enfin, précisons que la circoncision peut également être réalisée pour des raisons d'hygiène, voire médicales, l'ablation du prépuce évitant l'accumulation de sécrétions sous le prépuce, parfois source d'infections.
Selon Saint-Paul, l'apôtre des "gentils" ou des païens ,elle symbolise l'alliance spirituelle de l'homme avec Dieu; il importe donc que ce soit le coeur qui fut circoncis plutôt que la chair.

La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Dieu est tout. 1 Corinthiens 7:19. [...] Car en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l'incirconcision n'a de valeur,mais la foi opérante par l'amour. Galates 5:6
Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire,qu'il est tenu de pratiquer la loi toute entière. Galates 5:3 .
Si donc l'incirconcis observe les ordonnances de la loi,son incirconcision ne sera-t-elle pas considérée comme circoncision ? Romains 2:26
Voici,les jours viennent, dit l'Eternel ,où je châtierai tous les circoncis qui ne le sont pas de coeur, Jérémie 9:25
"
 

 

* "je considère que la circoncision ou toute formes de violation de l'intégrité physique sur un enfant est inhumain! Pour mes détracteurs, je rappelle qu'un enfant est le cadeau de la VIe et qu'aucune religion n'a le droit de faire subir cela à un enfant! C'est barbare! Je trouve répugnant que le CPAM rembourse ce genre d'intervention surtout s'il s'agit d'une cause religieuse et non pour des raisons purement médicales!"

 

* "Comme dans l'affaire de la viance casher et hallal, il est anormal de faire payer le citoyen pour des pratiques communautaires. On se demande à quoi sert la cour des comptes et les contrôles de la Sécu."

 

 

 

Lire d'autres commentaires ici : http://www.bvoltaire.fr/goldnadel/apres-lexcision-faut-il-interdire-circoncision,37506

 

 


Notre Seigneur Jésus-Christ a répondu à l'avance à Goldnadel : "Vous laissez de côté le commandement de Dieu et vous vous attachez à la tradition des hommes." (Evangile selon Saint Marc 7, 8.)

 

 

L'avis présenté dans cet article n'engage que son auteur. 

 

 

. Circoncision : Israël demande au Conseil de l'Europe de retirer immédiatement une résolution sur la circoncision

. Communautarismes : après Israël, le CFCM condamne la résolution européenne sur la circoncision

. Le pape défend les pratiques religieuses "bien établies" de la circoncision et l'abattage casher

. Abattage religieux : Lettre de Sylvie Goy-Chavent, sénatrice de l'Ain, au président de la République

Partager cet article
Repost0