Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 09:04
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 07:49
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 23:56

Qu'ont-ils fait de Noël ?! Avez-vous remarqué comme la fête de Noël a changé de substance en quelques années, ou quelques dizaines d’années ?

C’est désormais pour une minuscule minorité de Français qu’il s’agit encore de célébrer la nativité du Christ (ce qui n’empêche pas d’y adjoindre un utile et sympathique rassemblement familial).
Pour tous les autres, nous avons une fête réduite à sa seule dimension horizontale, sociale, où l’on dépense beaucoup.


Là se trouve donc l’intérêt du gros Argent, qui se conjugue encore une fois parfaitement avec celui des lobbies et structures antichrétiennes, voulant de leur côté éradiquer – pour des motifs idéologiques - le peu qu’il reste de tradition chrétienne à la France.
Une ténébreuse alliance qui a fait triompher la fièvre consumériste et matérialiste sur le véritable esprit de Noël.
Le « père Noël » a réussi à éclipser Saint Nicolas, puis le Christ, et l’on est passé du culte de l’Enfant-Roi à celui de l’enfant-roi.

 

Source (et suite)

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 13:13

 

Les autorités égyptiennes évoquent la présence d'«éléments étrangers» comme commanditaires de l'attentat. Quels sont ces éléments étrangers ? N'y a-t-il aucun media ocZidental pour le découvrir ? Pourquoi personne ne se demande qui est derrière tous ces attentats ?

 

Dans une intervention télévisée, dimanche, le président égyptien Hosni Moubarak a lancé un appel à l'unité nationale, indiquant que l'attentat d'Alexandrie ne visait pas seulement les chrétiens, mais tous les Egyptiens.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 13:01

Il n'y aurait cependant pas de victime...

 

Une église chrétienne orthodoxe a pris feu dimanche soir dans le Nord-Caucase, à majorité musulmane. L’église venait de recevoir un tir de grenade RPG (lance-roquette), indiquent les médias, qui ne font état d'aucune victime.

L'attaque s'est produite à Ordjonikidze, en Ingouchie, république russe voisine de la Tchétchénie. La grenade a touché le toit de l'édifice, précise un policier cité par l'agence RIA Novosti.

Bien que rares, les actes de vandalisme contre les églises des minorités chrétiennes du Nord-Caucase ont augmenté au cours de l'année écoulée.

 

Sources: 1, 2

 

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 13:00

Des inconnus ont incendié une église à Maiduguri, la ville du nord du Nigeria où des églises avaient déjà été brulées et six personnes tuées la veille de Noël par des islamistes, a rapporté lundi la police. Aucune victime n'a été signalée.

La secte islamiste Boko Haram avait revendiqué les attaques du 24 décembre à Maiduguri et une série d'attentats le même jour dans la ville de Jos, dans le centre du Nigeria, qui avaient fait plus de 80 morts. La police a déclaré avoir arrêté la semaine dernière 92 membres présumés de Boko Haram, un groupe qui avait lancé un soulèvement dans le nord du Nigeria en 2009, où des centaines de personnes avaient été tuées.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 08:55

Voici le témoignage fort d'une jeune soeur en Christ, Mirna, présente avec des membres de sa famille dans l'église Sayedat Al-Najat de Bagdad (Notre-Dame du Perpétuel secours, Irak) lors de l'attaque menée à la Toussaint. Il a été tourné peu après mais c’est la première fois qu’une version originale sous-titrée en français est disponible :

 



La vidéo provient de la chaïne TéléLumière/NourSat que nous remercions entre autre pour son autorisation d'y ajouter des sous-titres français.

Bien que les évènements se soient passés il y a quelques temps, il nous paraissait important de mettre en ligne une version pour les francophones.

La liste des martyrs, et leurs photos:
http://ishtartv.com/viewarticle,32903... (le petit Adam dont elle parle est le second sur la page)

Description initiale:
"Iraq - Witness of Church Attack II العراق - شاهدة من تفجير الكنيسة
Documentary about the last attack of Our Lady of Salvation Church in Iraq - One of the hostages who survived this attack tells what happened at the church
وثائقي حول تفجير كنيسة سيدة النجاة الأخير في العراق - إحدى الرهائن التي نجت من الهجوم تروي ما حصل داخل الكنيسة "

Marche de soutien à Lyon:
http://www.youtube.com/watch?v=nJdU8T...

Pensée en ce jour aussi aux martyrs victimes également hier soir d'un attentat devant une église d'Alexandrie (Égypte).

Que Dieu protège cette jeune soeur et sa famille, ainsi que tous nos frères chrétiens d'Irak.

(Merci à Farouja1 pour la confirmation de traduction)

 

via http://www.christianophobie.fr/breves/le-temoignage-emouvant-de-mirna-une-jeune-chretienne-survivante-de-lattentat-de-la-toussaint-2010-en-irak

--------------------------------------------------------------------

- Lettre de religieuses sur le massacre de Bagdad

- Attentat dans la cathédrale de Bagdad : Benoît XVI dénonce la violence féroce, absurde et atroce

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 07:46

Pyrénées-Atlantiques. Une aimable lectrice m’informe que le conseil municipal du village d’Ogeu-les-Bains (site), sous le prétexte de remanier la place de l’église qui est aussi la place de la mairie, a décidé de déplacer la croix qui se trouve face au porche de l’église. Direction… le cimetière ! « Pour une opération « cœur de village », on supprime ce qui fait le cœur de notre vie. »

 

Ça n’est pas tout : « à Oloron-Sainte-Marie (site), la ville la plus proche, sous le prétexte de réparer la croix à l’entrée de la ville, elle a été supprimée et ne revient naturellement plus… tout cela sur le chemin de Saint Jacques… »

 

Source

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 12:38
Par Jean Sévillia
 
 
De l'Irak à la Chine et de l'Algérie au Pakistan, le christianisme est aujourd'hui, dans l'indifférence quasi générale, la religion la plus constamment et la plus violemment persécutée. Pourtant, partout dans le monde, il est des catholiques, des orthodoxes et des protestants qui ne capitulent pas devant le fondamentalisme musulman, l'hindouisme sectaire ou le marxisme militant. Les reporters et les correspondants du Figaro Magazine sont allés à la rencontre de ces héros silencieux qui luttent pour défendre leurs droits - et leur foi.
<strong>Un pèlerinage dans la province de Shaanxi en Chine.</strong> Les catholiques du pays résistent autant qu'ils le peuvent à la pression du Parti communiste.
Un pèlerinage dans la province de Shaanxi en Chine. Les catholiques du pays résistent autant qu'ils le peuvent à la pression du Parti communiste. CHINA PHOTOS/GETTY IMAGES

 

Dans son message annuel pour la paix, rendu public le 16 décembre et qui sera lu dans toutes les églises le 1er janvier, Benoît XVI appelle les responsables politiques à «mettre fin à toute brimade contre les chrétiens» vivant «en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient et spécialement en Terre sainte». Et le pape d'ajouter: «Les chrétiens sont à l'heure actuelle le groupe religieux en butte au plus grand nombre de persécutions à cause de leur foi.»

Du sang, des cris, des larmes. Nul n'a oublié les scènes d'horreur qui se sont déroulées à Bagdad, le 31 octobre dernier, dans l'église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours, la cathédrale syriaque catholique. Bilan de l'attentat perpétré par un commando d'al-Qaida: 2 prêtres et 44 fidèles tués, de même que 7 membres des forces de sécurité et 5 assaillants, ainsi que 60 blessés. C'était il y a deux mois. Mais depuis, combien de victimes anonymes parmi les chrétiens d'Irak?

Quand il est question de la persécution des chrétiens dans le monde, c'est ce pays qui vient immédiatement à l'esprit. Il n'y a pas qu'en Irak, pourtant, que l'appartenance au christianisme se paye au prix fort. Les témoignages que nous avons réunis dans ce dossier l'illustrent abondamment: de l'Afrique à l'Asie et de l'Amérique à l'Europe (songeons au Kosovo), être chrétien, en 2010, peut coûter cher.

Au mois de juin, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui réunit 56 États d'Europe, d'Asie centrale et d'Amérique du Nord, tenait une conférence à Astana, la capitale du Kazakhstan, sur « la tolérance et la non-discrimination ». A l'issue de ce sommet international, le chef de la délégation du Saint-Siège, Mgr Toso, soulignait que «plus de 200millions de chrétiens, partout dans le monde, subissent sous une forme ou une autre la haine, la violence, la menace, la confiscation de leurs biens et d'autres abus, en raison de leur religion, faisant d'eux le groupe religieux le plus discriminé».

Persécutions et discriminations anti-chrétiennes? C'est une impression fondée, mais avec ce qu'il peut y avoir de subjectif dans ce constat. Cerner la réalité sur des bases objectives nécessite des faits, des chiffres, des courbes et des statistiques, capables de rendre compte d'une tendance générale. La carte que nous publions, et qui traduit (en la simplifiant) la situation globale des chrétiens à travers le monde, n'a pas été conçue à partir d'éléments fortuits, mais de deux documents établis selon une méthode scientifique, dont nous avons opéré la synthèse.

 

 

L'Aide à l'Église en détresse (AED) est une association catholique qui dépend du Saint-Siège et dont l'action d'entraide envers les communautés chrétiennes s'étend à 130 pays. Fin novembre, elle a fait paraître un Rapport 2010 sur la liberté religieuse dans le monde. Ce volume de 500 pages contient 194 fiches de pays présentées par ordre alphabétique. L'ambition, affirment les auteurs, est de fournir un état détaillé de la liberté religieuse à travers le monde, selon des critères rigoureux. Leur rapport, précisent-ils, «s'efforce de donner la parole aux différentes religions, croyances et communautés religieuses, en évitant tout jugement de valeur sur les croyances et les convictions qui sont à la base de leurs pratiques et de leurs enseignements religieux». De ce tour d'horizon, il ressort que 75 % des cas de persécution religieuse concernent les chrétiens, dont la condition se détériore en de nombreux endroits. En tête de liste, outre le Moyen-Orient, l'AED place la Corée du Nord, la Chine, le Vietnam, l'Inde, le Pakistan, le Soudan et Cuba.

Second document que nous avons utilisé, L'Index mondial de la persécution 2010, réalisé par Portes ouvertes, une association protestante. Son indice est calculé d'après différents paramètres, dont le statut juridique et politique des chrétiens dans les pays concernés, et la réalité de leur condition observée. Au sommet de cet affligeant palmarès figure la Corée du Nord («persécution très sévère»). Suivent 9 pays caractérisés par l'«oppression» des chrétiens: l'Iran, l'Arabie saoudite, la Somalie, les Maldives, l'Afghanistan, le Yémen, la Mauritanie, le Laos et l'Ouzbékistan. Puis 18 États où l'on relève de «fortes restrictions» au christianisme, et 21 autres, coupables de «discriminations» antichrétiennes.

Si l'on tente de classer ces phénomènes de christianophobie en fonction de leur origine, il ressort que leur premier vecteur, à l'échelle de la planète, est constitué par l'islam politique ou le fondamentalisme musulman. Sans doute l'islam s'étend-il, du Maghreb à l'Indonésie, sur des États et des aires culturelles différents. Néanmoins, ainsi que le souligne le rapport de l'AED, un trait commun caractérise les pays à majorité musulmane: en sont citoyens, disposant de l'intégralité des droits afférents, uniquement ceux qui professent la religion dominante. Les habitants du pays qui appartiennent aux confessions minoritaires sont, au mieux, tolérés, au pire, regardés comme un danger pour la cohésion sociale, et partant, vite suspects.

Dans le monde musulman, il est ainsi des États dont la Constitution garantit la liberté religieuse, comme l'Algérie, la Tunisie ou la Libye, et où le christianisme est autorisé en théorie. Dans la pratique, cependant, les chrétiens se trouvent sous surveillance, et traités comme un corps étranger. Les autorités algériennes se targuent par exemple d'avoir assuré la restauration de Notre-Dame-d'Afrique, basilique historique qui surmonte la baie d'Alger et dont l'inauguration des travaux vient d'avoir lieu, mais il n'y a plus que 5000 catholiques dans le pays, et les protestants y sont poursuivis. Dans la péninsule arabique (Émirats arabes unis, Bahreïn, Qatar, Arabie saoudite, Yémen et Koweït) vivent 3 millions de chrétiens, mais tous sont des travailleurs immigrés, doublement marginalisés. En Mauritanie, dans le nord du Nigeria ou en Somalie, c'est le règne de la charia, où des actes condamnés par l'islam peuvent entraîner des peines comme la flagellation, l'amputation ou la lapidation. Au Pakistan, la Constitution garantit l'égalité des citoyens devant la loi «sans distinction de race ni de croyance», mais la loi sur le blasphème a permis d'inculper un millier de personnes depuis 1996, sous des prétextes qui n'avaient fréquemment rien à voir avec le Coran.

Même s'il est géographiquement limité, l'hindouisme constitue un deuxième facteur de persécution antichrétienne. Si cette idéologie politico-religieuse est rejetée par le gouvernement central de New Delhi, elle inspire des forces actives dans plusieurs États de la fédération indienne, provoquant des violences qui ont culminé en 2009, mais qui n'ont pas cessé depuis.

Troisième vecteur antichrétien: le marxisme. En Corée du Nord, toute activité religieuse est qualifiée de révolte contre les principes socialistes, et des milliers de chrétiens sont emprisonnés. En Chine, le Parti communiste fait paradoxalement bon ménage avec le capitalisme, mais les vieux réflexes sont loin d'avoir disparu: l'État tient à contrôler les religions. Passé les Jeux olympiques de Pékin et l'Exposition universelle de Shanghaï, où il fallait séduire les Occidentaux, la mécanique s'est remise en marche. Protestants et catholiques disposent de la marge de liberté que les autorités veulent bien leur laisser. Et, après une période de détente, un évêque de l'Église officielle a été nommé dans la province du Hebei, le 20 novembre dernier, sans l'aval du pape, ranimant le contentieux avec le Saint-Siège.

Le Moyen-Orient forme la région du monde où les difficultés s'amoncellent le plus. Dans la mesure où il s'agit du berceau du christianisme, un symbole est en jeu. Bien sûr, il faut prendre garde à ne pas simplifier un état des lieux complexe, et à ne pas l'interpréter selon des schémas occidentaux préconçus, car des surprises peuvent se révéler: c'est ainsi que dans certains pays, les chrétiens servent de tampon entre chiites et sunnites, dont les relations ne sont pas tendres. Mais la tournure générale des événements est évidente: les Églises d'Orient sont en recul. Spécialiste du Moyen-Orient et de l'islam, auteur d'un livre éclairant sur la question (Les chrétiens d'Orient vont-ils disparaître? aux Éditions Salvator), Annie Laurent dresse un constat frappant: «Au VIIesiècle, quand l'islam est arrivé, tout l'espace correspondant à l'Orient arabe, à la Turquie et à la péninsule arabique était habité, à l'exception des communautés juives, par des populations chrétiennes. De nos jours, sur 17pays et 350millions d'habitants, les chrétiens sont 14millions. La Turquie, notamment, comptait 20% de chrétiens vers 1900; ils sont moins de 1% aujourd'hui. Le déclin est considérable.»

Soumis à une pression constante, les chrétiens d'Orient choisissent souvent l'exil, menaçant d'extinction leurs propres communautés. Du 11 au 24 octobre, Benoît XVI a réuni en synode, à Rome, les délégués des sept Églises catholiques du Moyen-Orient, afin que celles-ci se connaissent mieux et, retrouvant le sens de leur vocation, envisagent ensemble les conditions de leur pérennité. Annie Laurent, nommée experte auprès de ce synode et qui y était la seule femme laïque, rappelle que les communautés d'Orient ont un rôle à jouer non seulement pour elles, mais pour tous les habitants de la région: «Les chrétiens sont porteurs de valeurs universelles, comme la gratuité, le don, l'amour et le pardon. Ils le prouvent par leurs œuvres sociales, écoles ou hôpitaux, qui sont ouvertes à tous, sans distinction de religion.»

Le contexte géopolitique aggrave la situation des chrétiens d'Orient, car ils font les frais du conflit israélo-palestinien. Sans le rétablissement d'une paix juste et durable, leur condition ne s'améliorera pas. Mais ils sont aussi victimes d'eux-mêmes: leurs divisions historiques, quand ce ne sont pas leurs rivalités, brouillent le message évangélique. Si l'œcuménisme progresse - Benoît XVI est très soucieux du rapprochement avec les orthodoxes -, un long chemin reste à parcourir. Quand les confessions chrétiennes d'Orient fêteront-elles toutes Pâques à la même date?

Lors de la clôture du synode, le pape a appelé les pays de la région à «élargir l'espace de la liberté religieuse». Face aux États ou aux groupes fanatiques qui aspirent à se débarrasser du christianisme, dans une aire de civilisation où le concept de laïcité, tel qu'il est entendu ici, est incompréhensible, les chrétiens disposent d'une arme: réclamer la réciprocité avec les musulmans, demander l'égalité de tous les citoyens, défendre la liberté de conscience. Pour cela, ils ont aussi besoin du soutien occidental. «C'est bien d'accueillir les blessés irakiens, commente Annie Laurent, mais la compassion n'est pas une politique. Notre crédibilité est en jeu: le monde musulman nous respectera si nous prenons la défense des chrétiens d'Orient, qui sont nos coreligionnaires.»

Encore faut-il que, chez nous, cette volonté se manifeste. Le 10 décembre dernier a été publié, à Vienne, un rapport de l'Observatoire sur l'intolérance et les discriminations contre les chrétiens en Europe, concernant les années 2005-2010. Ce document recense les actes de vandalisme contre les églises et les symboles religieux, les manifestations de haine et les brimades contre les chrétiens observées sur le continent européen au cours des dernières années. La liste est impressionnante, mais les faits incriminés ont suscité une émotion bien discrète ici. Aux facteurs aggravants de la situation des chrétiens dans le monde, peut-être faudrait-il ajouter l'indifférentisme religieux en Occident: si les Européens ne respectent pas le christianisme chez eux, comment aideraient-ils les chrétiens persécutés aux quatre points de l'horizon?

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 10:35

L'attaque s'est produite vers minuit et demi, alors que les fidèles commençaient à sortir d'une messe célébrée pour le Nouvel An.

L'explosion d'une voiture piégée à la sortie de la messe vendredi soir, a fait 21 morts et 43 blessés. Le président égyptien Hosni Moubarak appelle à l'unité face au terrorisme.

L'explosion s'est produite vers minuit et demi devant l'église d'al Kidissine, où des fidèles assistaient à une messe pour le Nouvel An.

Elle a conduit des centaines de chrétiens à se regrouper dans la rue pour manifester leur colère. Des incidents ont éclaté entre chrétiens et musulmans. Plusieurs voitures ont été incendiées. La police est intervenue à coups de gaz lacrymogènes pour disperser la foule tandis que des ambulances arrivaient sur les lieux. «C'est comme à Bagdad», a confié un témoin joint par téléphone. Une mosquée voisine a été endommagée et huit musulmans sont au nombre des blessés.

Sur le terrain, l'enquête se poursuit pour tenter de savoir ce qui s'est passé, l'attaque n'ayant toujours pas été revendiquée : «Les premiers éléments de l'enquête indiquent qu'une voiture est à l'origine de l'explosion. Elle était garée devant l'église et on pense qu'elle appartenait à une personne fréquentant souvent cette église», indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

L'Eglise copte égyptienne a été menacée par al-Qaida en novembre. Pour Kamil Sadiq, du conseil copte d'Alexandrie, «ce massacre est signé al -Qaida». «Il s'agit du même mode opératoire qu'al-Qaida a adopté dans d'autres pays», a-t-il dit à l'agence Reuters.

 

Source

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 11:04

Deux chrétiens ont péri et 12 ont été blessés jeudi soir dans six attentats commis en moins de deux heures contre des maisons appartenant à des Chrétiens de Bagdad.

«Cibles légitimes» pour Al-Qaïda
Début novembre, Al-Qaïda avait qualifié les chrétiens de «cibles légitimes», quelques jours après avoir revendiqué l’attaque sanglante de la cathédrale syriaque catholique Notre-Dame du perpétuel secours, à Bagdad, où 44 fidèles et deux prêtres avaient été tués par un commando armé le 31 octobre.

Le mois dernier, quelques jours après les menaces proférées par Al-Qaïda, une série d’attentats visant les domiciles de chrétiens de la capitale avait fait six morts et 33 blessés, renforcé le profond sentiment d’insécurité et poussé davantage de membres de cette communauté à fuir vers la région autonome du Kurdistan, ou à prendre le chemin de l’exil vers l’étranger.

Le 25 décembre, c’est sous haute protection que les chrétiens d’Irak ont assisté aux messes de Noël alors que les dirigeants du pays les exhortaient à rester en Irak. Sur les 800’000 à un million de chrétiens qui vivaient en Irak avant l’invasion de 2003, il n’en reste plus que la moitié.

 

Merci les Etats-Unis...

 

Sources: 1, 2

 

- Lettre de religieuses sur le massacre de Bagdad

- Attentat dans la cathédrale de Bagdad : Benoît XVI dénonce la violence féroce, absurde et atroce

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 23:59

Eglise souillée, maitre-autel dépouillé de ses mosaïques...tabernacle éventré...











 

Source : http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=578107

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 23:58

En novembre 2009, le scandale de l'affaire Lautsi ébranla l'Europe. La Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) venait de considérer que la présence d'une croix, symbole associé au catholicisme, dans les salles de classe des écoles publiques, allait à l'encontre du « pluralisme », cet élément constitutif de toute « société démocratique ». Cet été, l'Osservatore Romano sous le titre « alliance contre le sécularisme » a argumenté en prenant pour exemple les dérives historiques de la France des Lumières « Pour être cohérente avec elle-même, la CEDH devrait renoncer à fermer à Noël et à Pâques, et adopter, comme l'avaient fait les révolutionnaires français, un calendrier nouveau sans référence à la vie du Christ. De fait, l'identité religieuse d'une société ne peut pas être « neutralisée » : elle peut être niée, combattue et remplacée, mais pas neutralisée ». 

Début septembre, dans un message d'introduction aux 26èmes Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ2011 à Madrid) le Saint-Père a dénoncé les chrétiens qui « se laissent séduire par le mode de pensée laïciste » ou qui « ont simplement laissé refroidir leur foi dans le Christ Sauveur » tombant dans « le relativisme ambiant, qui consiste à dire que tout se vaut et qu"il n'y a aucune vérité ni aucun repère absolu ». « La culture actuelle, dans certaines régions du monde, surtout en Occident, tend à exclure Dieu ou à considérer la foi comme un fait privé, sans aucune pertinence pour la vie sociale » soulignant une « sorte d'éclipse de Dieu, une certaine amnésie, voire un réel refus du christianisme », avec un « risque de perdre sa propre identité profonde », le Pape a précisé que « toutes les valeurs qui fondent la société proviennent de l'Evangile, comme le sens de la dignité de la personne, de la solidarité, du travail et de la famille ». « L'expérience enseigne qu'un monde sans Dieu est un enfer où prévalent les égoïsmes, les divisions dans les familles, la haine entre les personnes et les peuples, le manque d'amour, de joie et d'espérance ».

 Mesurant l'ampleur de cette décision susceptible de faire jurisprudence dans toute l'Europe, le 17 décembre 2010, Benoît XVI en recevant le nouvel ambassadeur italien auprès du Vatican, Francesco Maria Greco, a félicité le gouvernement italien dans son combat contre le diktat séculaire européen. Dieu merci ! la péninsule dans ce combat pour une chrétienté vivante et visible a été rejointe par une vingtaine de pays regroupées en une « sainte alliance ». L'Arménie, la Bulgarie, Chypre, la Grèce, la Lituanie, Malte, Monaco, la Roumanie, la Fédération de Russie et Saint-Marin en tant que « tiers intervenants » ont remis à la Cour un mémoire. Dix autres pays ont publiquement mis en cause ce jugement christianophobe : l'Albanie, l'Autriche, la Croatie, la Hongrie, la Macédoine, la Moldavie, la Pologne, la Serbie, la Slovaquie et l'Ukraine. La France, quant à elle, fidèle aux racines laïcistes des Lumières, refuse de se souvenir du baptême de la « France, Fille aînée de l'Eglise ». Malgré cela il reste incontestable que la conversion de Clovis à Noël 496 a contribué à faire entrer la France dans l'ère de la civilisation.  

Depuis la chute du Mur de Berlin en 1989, l'Ouest soumettait l'Est à ses normes : libéralisme et matérialisme culturel. Or, avec l'affaire Lautsi l'Europe orthodoxe en s'appuyant sur le catholicisme nous entraîne dans la renaissance de notre identité héritée de saint-Benoît, serviteur du Christ, la Vérité, la Lumière.

Dans la joie de l'Espérance,

Saint et joyeux Noël.

Nicolas Chotard.

Président.

 

  Lys de France
BP 80 434
75327 Paris Cedex 07

 Tél. : 06 82 96 73 59 / Courriel : contact@lys-de-france.org

 

--------------------------------------------------------------------

- Affaire du crucifix : le pluralisme religieux, un "argument pour imposer le sécularisme" (Grégor Puppinck)

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 17:50
Dieu merci ! - Invité : Xavier Martin, thème : La Révolution française
 
 
Add. Christ-Roi 22 août 2013 22:48. Rediffusion de la video de l'émission sur Gloria.tv : http://www.gloria.tv/?media=490717

  .
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 12:24

On se souvient que l'année dernière, le Grand Rabbinat d'Israël dénonçait les décorations de fête des commerces israéliens et qu'"au nom des valeurs juives", une campagne antichrétienne était organisée pour empêcher les restaurant et les hôtels israéliens d'installer des sapins de Noël pour les fêtes de fin d'année.

Tous les ans, le Rabbinat de Jérusalem mène en effet son enquête pour s'assurer que les restaurants et les hôtels, qui ont le label Kasher, sont dénués de toute décoration à consonnance "chrétienne". Dans le cas contraire, le certificat de cacheroute délivré par le rabbinat est immédiatement retiré.

Cette année, le maire d’une banlieue juive de Nazareth a interdit les arbres de Noël sur les places publiques de sa commune, qu’il considère comme "une provocation".

Nazareth Illit, ou Nazareth la Haute, est adjacente à la ville où selon la Bible Jésus a passé la majeure partie de sa vie, dans le nord d’Israël. Les deux villes comptent une forte minorités chrétienne, mais Nazareth Illit est à majorité juive et Nazareth à majorité musulmane. 

"La demande des arabes de mettre des arbres de Noël sur les places dans le quartier arabe de Nazareth Illit est une provocation", a déclaré le maire, Shimon Gapso. "Nazareth Illit est une ville juive, et cela n’arrivera pas, ni cette année, ni la prochaine, tant que je serai maire".

 

-------------------------------------------------------------------------------

- Israël : La guerre au père Noël et au réveillon de la Saint-Sylvestre est déclarée en Terre sainte

- Non au sapin de Noël

- "Liberté religieuse" : Israël envisage d'imposer les lois de la Torah à ses citoyens

- Les sapins de Noël en Israël : inquiétudes des rabbins

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 10:44

Michel Grataloup, conseiller de l’ordre d'un "Grand Orient" toujours aussi obsessionnellement antichrétien, coupé du peuple et de ses préoccupations, se plaint - non vous ne rêvez pas ! - d'«une offensive sans précédent contre la loi de 1905», venant de la part de l'Eglise !

«Tout va mal, dit-il(1)

105 ans après son adoption, la loi sur la séparation des Eglises et de l’Etat est menacée. Au Grand Orient de France, nous redoutons que l’Eglise cherche à faire modifier cette loi, notamment pour abolir la distinction entre ce qui est cultuel et ce qui est culturel. Il y a eu une offensive sans précédent de l’enseignement catholique en 2010, avec la création de la Fondation Saint-Matthieu (2) (qui a été reconnue d’utilité publique et veut réunir un milliard d’euros sur dix ans pour financer des établissements privés catholiques-ndlr).

Quand un président d’une République laïque, Nicolas Sarkozy, adopte un comportement religieux au Vatican (Note de Christ-Roi. Voir l'intervention de Nicolas Sarkozy à l'ambassade de France près le Saint-Siège du 8 octobre 2010 que nous avions qualifiée de "seconde lézarde" du mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy dans l'édifice maçonnique de 1905. (3)) on peut se poser des questions. Nous ne sommes pas antireligieux mais la sphère publique (qui rassemble) et la sphère privée (qui divise) ne doivent pas être confondues». (Fin de citation)

 

En revanche, toujours aucune déclaration du "Grand Orient" au sujet du financement des mosquées par l'argent public (financemment illégal contrevenant directement à la loi de 1905)...

  

Reconnue d’utilité publique par décret du 16 février 2010, (JORF n° 041 du 18.02.2010) la Fondation Saint-Matthieu a pour mission de concourir aux besoins d’investissement de nature immobilière (rénovation, mise aux normes, extension  et acquisitions de locaux) et à l’entraide au sein des établissements de l’Enseignement Catholique.

La Fondation fait appel à la générosité (faites un don), elle l’optimise en mutualisant les ressources et les compétences au profit des établissements qui en ont le plus besoin. (4)

FONDATION SAINT-MATTHIEU POUR L'ECOLE CATHOLIQUE 

76 rue des Saints-Pères - 75007 - PARIS
Tél.: 01 45 49 61 27 - Fax: 01 45 44 52 48
Courriel :  secretariat@fondation-st-matthieu.org
Site internet :   www.fondation-st-matthieu.org

 Président : M. Jean Huet - Autres contacts : Mme Béatrice Rochette de Lempdes, Déléguée Générale

 

  

(1) http://www.leprogres.fr/fr/france-monde/article/4341123,192/Une-offensive-sans-precedent-contre-la-loi-de-1905.html

(2) http://www.fondation-st-matthieu.org/fondationsm/index.html

(3) http://christroi.over-blog.com/article-nous-attendons-la-replique-du-front-national-et-de-marine-le-pen-en-particulier-58532052.html

(4) http://www.fondation-st-matthieu.org/fondationsm/index.html

 

-----------------------------------------------------------------

 

- Intervention de Nicolas Sarkozy à l'ambassade de France près le Saint-Siège

- Le Front national contestera en justice toutes subventions de la mairie de Paris à l'association "Institut des cultures d'islam"

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 23:58

Sur un total de 485 cimetières et lieux de culte dégradés entre le 1er janvier et le 30 septembre 2010, 410 l’ont été au préjudice de sites chrétiens, soit 95 %.

Cette statistique du ministère de l’Intérieur fait suite à une demande du Commissaire pour les droits de l’homme du Conseil de l’Europe Thomas Hammarberg qui s’était déclaré « profondément préoccupé » par la profanation récente de 37 tombes dans deux carrés musulmans de cimetières à Strasbourg, survenant après celle d’autres sépultures musulmanes et juives dans toute l’Alsace.

Les profanations des sites musulmans concernent 34 mosquées ou salles de prière et 6 carrés musulmans dans des cimetières. Les sites israélites visés sont au nombre de 26 lieux de culte et 9 cimetières. Les sites chrétiens atteignent le chiffre de 231 lieux de culte et 179 cimetières. Dans sa réponse au courrier que le haut fonctionnaire européen lui a adressé le 8 octobre à ce sujet, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux n’évoque qu’une « volonté indéfectible de lutter contre ces actes de racisme et d’antisémitisme particulièrement odieux ».

 

Sources : Le Figaro/AFP – DICI n° 227 du 18/12/10

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 23:59

 

Incapable de protéger les chrétiens, le gouvernement irakien (américain ?) vient par décret de leur donner le droit de porter des armes: un cadeau de Noël empoisonné disent les chrétiens, qui redoutent d'être encore plus stigmatisés.

 

Via http://www.christianophobie.fr/videos/qaraqosh-irak-les-chretiens-obliges-de-se-proteger-des-islamistes-avec-une-milice

 

- Lettre de religieuses sur le massacre de Bagdad

- Attentat dans la cathédrale de Bagdad : Benoît XVI dénonce la violence féroce, absurde et atroce

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 23:58

La Commission européenne a produit plus de trois millions d’exemplaires d’un agenda aux couleurs de l’Union européenne pour les écoles secondaires qui ne contient aucune référence à Noël, mais qui comprend la mention de fêtes juives, hindoues, sikhs et musulmanes.

La page du 25 décembre est vide et en bas, figure ce message: « Un véritable ami est quelqu’un qui partage vos préoccupations et votre joie ». Difficile de faire plus « religieusement » correct !

Le calendrier comprend les fêtes musulmanes, hindoues, sikhs, juives. Entre autres… Sans oublier la Journée de l’Europe et d’autres dates clefs de l’Union européenne. Aucune fête chrétienne n’est signalée alors que le christianisme est la religion la plupart des Européens. Johanna Touzel, porte-parole de la Commission des Episcopats de la Communauté Européenne (COMECE) a jugé la sortie de cet agenda « incroyable ».

Source

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 23:58
Leers (Nord) : un conseiller municipal d’opposition christianophobe exige le retrait de la crèche municipale
 
A Leers, près de Roubaix, le conseiller municipal d’opposition André Nowak menace de traîner en justice le maire si celui-ci persiste à installer une crèche pour Noël dans le parc du centre medico-social, une structure qui appartient et qui est gérée par la ville.
 
Malgré la pression exercée par son rival, Jean-Claude Vanbelle a donné son feu vert mercredi midi – mieux, il a avancé la date d’installation ! – pour faire perdurer cette « tradition » leersoise vieille de 15 ans. Depuis le milieu des années 90, une crèche peinte et offerte à la Ville par une artiste locale trône en bonne place sur l’espace public à Noël.

« Depuis plusieurs années je rencontre des gens qui se plaignent de voir cette crèche. On m’appelle, on m’envoie des e-mails… Cette crèche n’a rien à faire là. Sa place est à l’église », tempête André Nowak, qui ne montre pas ces courriels

Jean-Claude Vanbelle, lui, assure n’avoir jamais reçu la moindre plainte et balaie d’un revers de la main les accusations. Pour le maire de Leers, sa crèche est une oeuvre d’art, pas un emblème religieux, et son installation sur l’espace public n’enfreint aucunement le principe de laïcité. « J’irai me défendre devant le tribunal s’il le faut, ce ne sera pas la première fois, je connais la route. » De son côté André Nowak souhaite « attendre un peu » avant de lancer une procédure : « Je vais la jouer à l’amiable mais si le maire ne revient pas sur sa décision, tant pis pour lui. »

 

 

 

 

Les toiles exposées devant la mairie de Leers représentant une crèche peinte crée la discorde parmi la municipalité. Certains conseillers municipaux préféreraient voir ces toiles dans les églises plutôt que dans un lieu laïc.

 

L’Observatoire de la christianophobie vous invite à dire votre opposition à André Nowak : andre.nowak@free.fr et à contacter la mairie de Leers pour les remercier pour la crèche : 03 20 20 06 00 (horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 8h30 à 12h15 et de 13h30 à 17h30, le samedi de 8h à 12h).

 

Source : http://www.christianophobie.fr/breves/leers-nord-un-conseiller-municipal-dopposition-christianophobe-exige-le-retrait-de-la-creche-municipal

 

 

- Montiers (Oise) : Crèche interdite

 

-----------------------------------------------------------------------------

Add. 20 décembre 2010, 20:17

 

Christianophobie : André Nowak recule

 

grâce à votre mobilisation !

« Devant la demande censée et sympathique de nombreux chrétiens catholiques (toutes ne le furent pas…), j’ai demandé à la presse de ne pas aller plus loin surtout en ces périodes sensibles. Après réflexion devant les nombreuses demandes de paix, j’ai renoncé à engager quelle qu’action que ce soit contre cette oeuvre à Leers. »

Source : http://www.e-deo.info/civilisation/christianophobie-andre-nowak-recule
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 11:53

L'abbé Poinard, vicaire du diocèse aux Armées, écrit :

"Lentement mais sûrement le christianisme se fait balayer vers la porte de sortie. Oh bien sûr il ne s'agit pas d'une franche persécution bien tranchante et bien sanglante comme nos pères en connurent sous d'autres cieux en d'autres temps mais enfin, qu'on le veuille ou non, on nous prie de disparaître vers les arrière-cuisines en nous demandant de n'en plus bouger. Années après années le bannissement se fait de plus en plus pressant. Les crèches disparaissent de l'espace public sous le prétexte qu'elles blessent le regard du non chrétien : les santons sont jugés indésirables sur les places des villes et même des villages. [...]

Comme nous le répète souvent Mgr Ravel, notre évêque, nous sommes entrés depuis quelques années dans un régime de laïcité qui ignore ou gomme tout ce qui est religieux. Et comme le dit Jean-Pierre Denis, le rédacteur en chef de « La Vie » : «Le christianisme n'est pas violemment éjecté de la sphère publique mais tranquillement banni de tous les espaces de la mémoire collective, de tout notre inconscient culturel. Nous vivons une entreprise de reniement paisible, insidieux, et politiquement correct en diable

Les idéologues pervers qui promeuvent une telle laïcité de renoncement, de déni et de nettoyage par le vide montrent par là leur ignorance crasse de la nature humaine et font le lit de futures guerres civiles. Tout d'abord la population française issue de l'immigration, comme tous les étrangers vivant dans notre pays, assimilent ce rejet du religieux à un refus de Dieu et renforcent encore le mépris profond dans lequel ils tiennent l'occident, terre d'athéisme. Et cela justifie encore davantage toutes les formes de « guerres saintes » qui se livrent sur notre sol contre une Europe devenue terre païenne d'où Dieu est banni.

Voilà comment nous fournissons avec la plus grande complaisance les bâtons qui nous rosseront et les bombes qui nous frapperont ! L'Europe, dans un masochisme irrationnel et suicidaire, refuse de reconnaître ses racines greco-chrétiennes. Sa fin est donc inéluctable car, c'est une certitude, ceux qui renient leurs racines sont sans avenir."

 

 

Merci à LouSpagnou

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 23:57

GEX (AIN) Une cinquantaine de tombes dégradées dans le cimetière

Lundi matin, les services municipaux de la mairie de Gex (Ain), ont été prévenus de la dégradation d’une cinquantaine de tombes dans le cimetière municipal.

« Selon le premier adjoint, Patrice Dunand, si aucune tombe n’a été profanée, des objets funéraires comme des croix, de veilleuses ont été cassés. Nous avons procédé à la fermeture du cimetière toute la journée, afin que la gendarmerie puisse effectuer des identifications nécessaires au déroulement de l’enquête ».

 

Source

 

50 tombes dégradées (!), des croix cassées : "aucune tombe n'a été profanée" !

 

De qui se moque-t-on ?

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 23:59

Isabelle de Gaulmyn, journaliste à La Croix, écrit sur son blog :

 

"Christianophobie? Ou plutôt crasse ignorance… Toujours est-il que le quotidien «Vingt minutes» a refusé de prendre dans ses pages une publicité du diocèse de Lyon rappelant le caractère religieux du 8 décembre, la grande fête des lumières lyonnaise. Les responsables du quotidien se réfugient derrière une «neutralité» d’opinion affichée: «il s’agit d’une posture éthique» disent-ils, sans rire… Voilà donc le 8 décembre lyonnais, institué il y a plus de 150 ans pour remercier Marie d’avoir protégé la ville d’une épidémie de choléra, privé de ses racines religieuses, par la simple bêtise d’un quotidien. Pour les mêmes raisons de neutralité, la régie publicitaire de la SNCF a refusé de mettre dans ses gares les affiches «Merci Marie», de l’Église de Lyon, toujours pour le 8 décembre. Ou plutôt, elle a accepté, à condition que le «Marie» disparaisse. Merci, tout court, donc…"

 

Sources:

 

(1) http://religion-gaulmyn.blogs.la-croix.com/merci-qui/2010/12/08/

(2) http://www.christianophobie.fr/breves/censure-de-la-fete-de-limmaculee-conception-la-sncf-aussi

(3) http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2010/12/christianophobie-apr%C3%A8s-20-minutes-la-sncf.html

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 23:58
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 07:05

Crèche de Noël interdite. En Turquie? En Corée du Nord? A Cuba? Vous n'y êtes pas du tout ! En France, à Montiers (Oise) en région Picardie !

Le petit village de Montiers (canton de St-Just-en-Chaussée) s’est doté en décembre 2009 d’une crèche décorative pour Noël. Rien d’exceptionnel jusqu’alors, sauf que l’ancien maire, battu cette année-là et aigri, a décidé, avec l’aide des gauchistes fanatiques de la Libre Pensée de l’Oise, de faire disparaître cette crèche.

 

Le tribunal administratif d'Amiens vient d'interdire l'installation de la crèche "au nom du principe de séparation de l'Eglise et de l'Etat", a-t-on appris lundi de la mairie de Montiers.


Envoyez vos messages de soutien au maire de Montiers :

mairiemontiers@wanadoo.fr

 

Merci à Tchetnik

 

Add. 8 décembre 2010, 19:55. Le maire de Montiers dans l'Oise rectifie la dépêche Afp... Sur  Nouvelles de France :

Allez-vous retirer la crèche, maintenant que, selon l'AFP, le tribunal administratif d'Amiens vous interdit de l'installer sur la place du village ?

 

"Non. Le tribunal administratif d'Amiens annule seulement la délibération du Conseil municipal du 31 octobre 2008 qui prévoyait d'aménager la place municipal avec un sapin de Noël et une crèche, il n'interdit pas l'installation d'une crèche dans le village. ... Je vous signale d'ailleurs que l'an dernier (Noël 2009), on a changé la crèche d'endroit. Pas pour faire plaisir à Claude Debaye (à l'origine de la plainte qui a donné lieu à la décision du tribunal administratif, NDLR) mais parce qu'on a trouvé que la crèche allait mieux près de l'église du village. Du coup, elle est installée au même endroit cette année. Je ne pense pas que le préfet puisse nous demander de la retirer..."

 

Via :  http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2010/12/oise-le-tribunal-administratif-na-pas-interdit-dinstaller-une-cr%C3%A8che-dans-le-village.html

Partager cet article
Repost0