Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 21:26

"Qui sème le vent récolte la tempête". Que les professionnels de la pleurnicherie se le tiennent pour dit.

 

Le site "Fdesouche", prétendument "défenseur des Français de souche", qui en 2009 avait qualifié le "Hell fest" appelant au meurtre de chrétiens, de "carnaval musical", s'illustre ce soir par de nouvelles déclarations antichrétiennes. La destruction, ce jour, du "piss christ" à coups de masses (cette soit-disant "oeuvre d'art" représentant un crucifix plongé dans l'urine), "ce n'était pas justifié" s'écrie le webmestre "François", qui en profite pour assimiler les catholiques aux musulmans, à l'"obscurantisme" et au "sectarisme", tout en dénonçant l'engagement des catholiques pour des "causes à la con" (1) :

 

"1) Je trouve dommage que les cathos ne se mobilisent que pour des causes à la con (Hellfest, Kiss-in homosexuels, piss christ) et laissent passer les choses vraiment grave sans rien dire. Un peu comme si un père laissait sa fille se droguer et se faire sauter par toute la cité mais lui interdisait de se maquiller.

2) Je suis partisan de la liberté d’expression comme Ménard. Je ne vois pas comment on peut la réclamer pour nous, sans l’autoriser aux autres.

3) Je suis partisan de l’action directe dans certains cas, mais là ce n’était pas justifié. Si des clandos squattaient une église par exemple, ce serait différent.

4) Le scandale, ce n’est pas l’oeuvre en elle-même. C’est le 2 poids 2 mesures et la tolérance à géométrie variable.

5) Le multiculturalisme est vraiment une régression car il conduit les chrétiens à se conduire comme des musulmans. Je ne vois pas comment on peut leur reprocher leur obscurantisme et leur sectarisme en se comportant comme eux. Je ne vois pas comment on peut se scandaliser de leurs reacations face aux carricatures de Mahomet et se féliciter du cas d’espèce." (Fin de citation). Source : http://www.fdesouche.com/200446-deux-oeuvres-dont-le-pisschrist-entierement-detruites-a-avignon/comment-page-8#comment-2172305

 

L'Agrif s'était porté partie le 14 avril dans l'affaire du "piss christ" pour en faire "retirer toutes les représentations publiques" pour la Semaine sainte. Rien n'y fit. Après une semaine de demandes démocratiques de retrait de l'"oeuvre", celle-ci était toujours en place le dimanche 17 avril.

 

Que dirait "Fdesouche" si on plongeait une étoile de David dans de l'urine ou si on recouvrait un talmud de caca ? Ou bien encore si on plongeait l'équerre et le compas dans un verre d'urine, tout en parlant d'oeuvre d'art, naturellement, et si cette "oeuvre" devait être exposée dans des musées avec financement public ?

 

Il faut savoir quel modèle on laisse au monde. Ce genre de provocation irresponsable met en péril la paix de toute la société.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 20:15

Au moment où l'on apprend que le "Piss Christ" a été défoncé aujourd'hui à coups de masses par des militants catholiques (1), Mgr Cattenoz, le vaillant archevêque d'Avignon, dénonce le "deux poids deux mesures", accuse la franc-maçonnerie d'être à l'origine de la provocation et se plaint d'avoir été censuré par la presse. Le site Nouvelles de France publie l’entretien choc que Mgr Cattenoz, archevêque d’Avignon, lui a accordé samedi. (2)

 

Monseigneur, pensez-vous vraiment qu’un chrétien se doive de réagir à l’exposition de Piss Christ ?

Si quelqu’un crache ou pisse sur moi, il me méprise. Si quelqu’un pisse sur le crucifix, il le méprise. Est-ce que l’artiste a le droit de faire n’importe quoi ? Est-ce que l’art est compatible avec les pulsions les plus basses de l’homme ? Je ne le crois pas.

Alors qu’avez-vous fait pour y remédier ?

J’ai demandé le retrait des photographies de la ville et de l’exposition. J’ai souhaité également réunir une table ronde avec la mairie, les responsables de l’exposition et les francs-maçons.

Les francs-maçons ?

Oui parce que je m’aperçois qu’à Avignon, où ils sont très nombreux, il y a un certain nombre de francs-maçons très influents.

Suggérez-vous qu’il y aurait un lien entre la franc-maçonnerie et l’exposition de cette photographie ?  

Comme ils sont cachés, je ne peux pas les voir mais je me demande s’il n’y a pas une corrélation avec la franc-maçonnerie.

Comment cela ?

Je constate que là où les francs-maçons sont nombreux, les actes antichrétiens sont également nombreux.

Ces propos font échos à ceux de monseigneur Rey, l’évêque de Fréjus-Toulon qui avait sorti un livre, il y quelques années intitulé « Peut-on être chrétien et franc-maçon ? »

Oui, il avait écrit un petit livre et la réponse que celui-ci offrait est « non, on ne peut pas être chrétien et franc-maçon ».

Si vous pensez qu’il y a un lien entre la franc-maçonnerie et l’exposition de cette photographie, pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt ?

Mais je l’ai dit à l’occasion de presque toutes mes interviews mais curieusement, ces passages ont toujours été coupés.

Comment jugez-vous la réaction du maire d’Avignon, Marie-Josée Roig ?

Je suis étonné de son silence. Son chef de cabinet m’a déclaré que la mairie n’avait rien à voir avec cela. Toujours est-il que la commune finance l’exposition et lui a accordé un espace publicitaire. Je constate que depuis plusieurs années sur Avignon, des églises sont dégradées. Il y a deux poids deux mesures, me semble-t-il, dans le traitement que l’on réserve aux différentes religions. En Alsace par exemple, quelqu’un qui a pissé sur le Coran a été condamné à 3 mois de prison.

Pensez-vous que le maire a des liens avec la franc-maçonnerie ?

Ah, là je sors le joker

Pourquoi ne pas avoir intenté une action judiciaire si vous jugiez cette affiche blasphématoire ?

Au niveau de la Conférence épiscopale, il y a un organisme qui se charge de ces questions mais étant donné que la photographie a 25 ans, qu’elle a déjà été exposée à Beaubourg, nous avons décidé de privilégier le dialogue. Je vais vous donnez un exemple : il y a deux ans, une affiche représentant « La Croix » de Dali avec un singe avait été exposée. Nous avions alors entamé un dialogue avec l’auteur de l’affiche qui a compris que celle-ci pouvait blesser les Chrétiens. Il avait alors décidé de détruire les affiches qui restaient. Je souhaite donc un vrai dialogue parce que cette exposition, à l’entrée de la Semaine Sainte, est certainement liée à la franc-maçonnerie.

 

Sources:

 

(1) http://www.ndf.fr/general/17-04-2011/exclusif-le-piss-christ-defonce-a-coup-de-masse; http://www.contre-info.com/destruction-du-piss-christ-par-des-militants-catholiques

(2) http://www.ndf.fr/la-une/17-04-2011/piss-christ-mgr-cattenoz-accuse-la-franc-maconnerie

 

------------------------------------

- Deux poids deux mesures : Tous à Avignon samedi 16 avril à 15h

- Avignon : deux poids deux mesures

Partager cet article
Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 18:05

Source: http://www.christianophobie.fr/action/tous-a-avignon-samedi-16-avril-a-15h

 

 

Uriner sur un Coran est un outrage, mais plonger un Crucifix dans l’urine serait une oeuvre !

 

Souvent, l’actualité des faits divers se téléscope avec l’actualité artistique, et nous montre les travers et surtout les manipulations de la Société, manipulations qui chacun/e l’a compris ne proviennent pas de la base de la pyramide, sans réel pouvoir et sans aucun accès aux médias de masse, mais le plus souvent du sommet.

C’est après ce petit rappel qu’il convient d’apprécier 2 faits divers a priori anodins mais finalement bien plus importants qu’il n’y paraissent, puisqu’ils sont symptomatiques des manipulations et de l’idéologie néo-mondialiste, qui faut-il le rappeler vise à abattre les croyances autres que le scientisme pour faire court :

2 poids 2 mesures à Strasbourg et en Avignon !

- Ainsi à Strasbourg un homme qui affirmait mettre en scène une plaisanterie à dimension artistique, vient d'être condamné à la prison  pour avoir uriné sur un exemplaire du Coran, ce qui évidemment est un acte aussi stupide que provocateur, et que les médias alignés se sont empressés de relayer, tant l’islamophobie est l’une des cartes maitresses actuellement dans les plans néo-mondialistes.

 

 Cette affaire du "piss-coran" avait soulevé l'émoi des médias et de la population, mais souvent aussi des dirigeants politiques et des associations "anti-racistes" dans toute la France, jusqu'à Brest, de l'autre côté de la France...

 

- Mais dans le même temps, ces médias alignés  se sont bien gardés de rappeler une exposition « artistique » dans le musée d’Arts modernes en Avignon, dans laquelle un tableau représente un crucifix tout bonnement plongé dans l'urine ! 

 

Ce piss-christ fut notamment récompensé par The National Endowment fort the Art aux Usa, cette étrange entité étasunienne, bourrée d’argent : la NEA est le pendant de la NED, cette autre étrange entité proche de la CIA et des élites néo-mondialistes selon Thierry Meyssan : on comprend alors facilement les buts cachés qui ont pu guider une telle récompense pour l’artiste.

 

Des pétitions circulent sur internet et demandent le retrait de cette "oeuvre", qui regroupe plus de 100 000 signatures pour l'une d'elle, et certaines voix s’élèvent en France contre « l’artiste » pour incitation à la haine raciale et religieuse, mais cela ne semble pas émouvoir la plupart des associations communautaristes et autres groupes (pro-NWO) "antiracistes", qui sont les spécialistes du 2 poids 2 mesures, le meilleur moyen de susciter des oppositions entre les religions…

Troubles à l’ordre public… et incitation à la haine religieuse ?

On voit bien derrière ces 2 faits aussi stupides que provocateurs que les manipulations sont puissantes pour préparer le Choc des Civilisations et la destruction des grandes religions monothéistes, tout particulièrement le Catholicisme et l’Islam, qui sont les 2 religions les plus répandues et les plus puissantes à travers le Monde.

Au-delà de ces 2 faits divers, on peut aussi se demander si une exposition mettant en scène une étoile de David plongée dans du pipi n’aurait pas immédiatement fait la Une de l’ensemble des médias alignés, et que ses auteurs auraient été lourdement et immédiatement condamnés pour antisémitisme…

 

Source: http://911nwo.info/2011/04/13/uriner-sur-un-coran-est-un-outrage-mais-plonger-un-crucifix-dans-lurine-serait-une-oeuvre/

-------------------------------------------------------------

- Piss Christ, les catholiques doivent passer la deuxième vitesse

- Avignon : deux poids deux mesures

Partager cet article
Repost0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 15:16

Après la fermeture temporaire de l’exposition christianophobe "Piss Christ" à Avignon, suite à l’action menée par Civitas, le site conservateur libéral Nouvelles de France nous informe que la réouverture est prévue pour aujourd’hui, mardi. 

NDF nous apprend également que « des mesures de sécurité ont été prises pour protéger les œuvres ».

Puisque les moyens démocratiques n’ont, sans surprise, pas conduit à la fermeture définitive de cette insulte faite à NSJC, nous engageons les patriotes et catholiques avignonnais à réfléchir à une action plus musclée.

 

Comme certains l’ont fait devant Notre dame de Paris ou Saint Jean de Lyon lors des Kiss in de 2010, les catholiques français doivent se mobiliser, et réagir avec force s’il le faut, pour faire cesser les attaques blasphématoires contre la vraie religion. Alors que juifs et musulmans défendent avec virilité leurs idoles, nous devons sans tarder monter au front et faire comprendre aux ennemies de la foi, que l’on ne s’attaque pas au christianisme sans subir la colère de Dieu et des catholiques français.

 

Source: http://www.contre-info.com/piss-christ-les-catholiques-doivent-passer-la-deuxieme-vitesse

 

- Avignon : deux poids deux mesures

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 09:46

Un scandale anti-chrétien inadmissible à Avignon : un Christ plongé dans l'urine exposé à la galerie Lambert !

  

 A Avignon, une exposition appelée "je crois pas aux miracles" est organisée autour de la photo d'un Christ plongé dans l'urine. Des affiches de cette photo blasphématoire, appelée « Piss Christ », sont exposées publiquement dans les rues de la ville.

Cette atteinte à la dignité des catholiques à travers le symbole de leur foi est une véritable insulte faite à des dizaines de millions de croyants ! 

 

Imagine-t-on pareil blasphème fait à d'autres religions sans réactions ?

 

Le Ministère de la culture du gouvernement Sarkozy, une mairie UMP et un conseil régional PS financent actuellement cette exposition. Le groupe LVMH (Dior, Guerlain, Moët, Hennessy etc ) , dirigé par Bernard Arnauld, cofinance ce "Piss Christ" et met son logo sur l'affiche, alors que ce même groupe LVMH se définit sur son site internet, comme « l'ambassadeur de l'art de vivre occidental dans ce qu'il a de plus raffiné » !!!  Enfin quelques sponsors secondaires (non présents sur les affiches) participent au blasphème comme la SNCF ou la Fondation CARTIER.

 

Aux Etats Unis, puis en Australie, cette photo blasphématoire réalisée en 1987 a été bannie.

Le gouvernement Sarkozy, la mairie UMP, le conseil général PS et LVMH, eux, en font tranquillement la promotion dans l'ancienne cité des papes. L'oeuvre y est installée dans un des plus beaux hôtels particuliers de la ville, devenu une sorte de temple du blasphème.

Devant ces faits inacceptables, nous exigeons des autorités et dirigeants impliqués les mesures immédiates suivantes :

1 - Faire retirer la photo blasphématoire de cette exposition et interdire toute présentation publique en France, en raison de son caractère provoquant et discriminatoire envers les chrétiens.

2 - Faire enlever et détruire tous les supports de communication utilisant cette photo (affiches, panneaux municipaux, brochures etc.)

3 - Faire stopper tout financement public et privé de cette exposition (près d'un million d'euros par an prévus pour une nouvelle période de 10 ans !!! dont une grande partie par le contribuable). Nous attendons avant la fête de Pâques la prise en compte de ces trois mesures sans aucunes négociations possibles.

Cliquez ici pour accéder au manifeste à signer

  

 

 

 

 

 Institut Civitas
17, rue des Chasseurs
95100 Argenteuil 
01.34.11.16.94
www.civitas-institut.com
 

 

------------------------------------------------------------

Un article de Christianophobie.fr épingle parfaitement le "deux poids deux mesures" dans cette ignoble affaire:

 

Un lecteur du Salon Beige raconte :

« Hier soir, j’ai téléphoné une première fois à la Mairie d’Avignon pour dénoncer cette attaque faite aux frais des contribuables contre la religion catholique. Comme l’on pouvait s’y attendre, je me suis fait prudemment éconduire.

Quelques minutes après, j’ai rappelé en changeant légèrement ma voix et en disant mon étonnement d’apprendre qu’une exposition antisémite était subventionnée par la mairie d’Avignon.Inquiétude extrême à l’autre bout du fil. Dénégations. Sommé de préciser mon propos, j’ai indiqué qu’une exposition montrait, pour s’en moquer, un juif en train d’agoniser atrocement dans un bocal d’urine. Confusion de mes interlocuteurs en apprenant ensuite que ce juif était Jésus-Christ. Y avait-il encore antisémitisme quand le juif ainsi avili et exposé aux outrages est aussi le dieu des chrétiens ? »

Source : http://www.christianophobie.fr/breves/avignon-deux-poids-deux-mesures

-------------------------------------------------

- Piss Christ : Mgr Cattenoz dénonce le "deux poids deux mesures" et accuse la “franc-maçonnerie”

Partager cet article
Repost0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 09:20

Les Evêques du Pakistan, réunis à Multan dans le cadre de l’Assemblée de la Conférence épiscopale, ont fortement condamné l’incident de l’autodafé du Coran réalisé voici deux jours aux Etats-Unis par le Pasteur Terry Jones, déjà connu de la presse internationale pour avoir menacé en septembre 2010 d’accomplir ce même geste sacrilège. « En tant qu’Evêques du Pakistan, nous le condamnons fermement. Il s’agit d’un geste qui ne reflète absolument pas les valeurs chrétiennes ni la doctrine de l’Eglise. Nous constatons avec déplaisir que quelqu’un qui se définit pasteur ne connaît ni sa religion ni la normale décence » affirme un communiqué envoyé à l’Agence Fides.
 

« Selon l’authentique message de leur foi, les chrétiens ont l’obligation de respecter les autres fois et les autres peuples » poursuit le texte. « Le fondamentalisme ou l’extrémisme sont déplorables au sein de toute religion et constituent une menace pour la paix et pour l’harmonie entre les croyants de fois différentes. Il existe plus de points communs que de différences entre les croyants des différentes fois ». Les Evêques invitent l’administration des Etats-Unis à prendre les mesures appropriées et demandent à l’ensemble des citoyens du Pakistan, chrétiens et musulmans, d’offrir une réponse civile, « sans jeter d’huile sur le feu ».

 

Shahbaz Bhatti : CNS photo/Faisal Mahmood, ReutersL’événement représenté par l’autodafé du Coran est intervenu durant l’Assemblée des Evêques qui, au cours d’une semaine de travaux (du 20 au 25 mars) discutera entre autre des conditions des chrétiens au Pakistan – et des problèmes pastoraux y afférent –, du « martyr » de Shahbaz Batti [Ndlr. L’assassinat du ministre des Minorités religieuses Shahbaz Bhatti, le 2 mars dernier, avait été revendiqué par « Tehrik-e-Taliban Pakistan », un mouvement fédérant différentes organisations islamistes et réputé proche d’Al-Qaïda. Le ministre pakistanais a été abattu pour avoir pris fermement position contre la loi sur le blasphème, qui prévoit la peine de mort pour quiconque dit du mal de l’Islam.] (les Evêques pourront envoyer une requête formelle au Saint-Siège visant à le faire reconnaître) ainsi que des problèmes liés au dialogue interreligieux.


Une autre nouvelle a fait l’objet, selon des sources de Fides à Multan, d’un commentaire amer et déçu des Prélats : celle du meurtre de deux chrétiens appartenant à « l’Armée du Salut » à Hyderabad. Selon des sources locales, le 21 mars, Younis Masih, âgé de 47 ans, et Siddique Masih, âgé de 45 ans, ont été tués à coup d’armes à feu devant leur église – deux autres chrétiens étant blessés – suite à une diatribe avec un certain nombre de musulmans. En signe de protestation, la communauté chrétienne d’Hyderabad a proclamé une journée de deuil, fermant les écoles et les magasins et défilant dans les rues de la ville en demandant justice.

En réponse à ces épisodes graves, qui démontrent, une fois encore, la condition de souffrance dans laquelle se trouvent les chrétiens, la communauté chrétienne au Pakistan a proclamé trois jours de jeûne et de prière dans l’esprit du Carême, à partir du 23 mars. Dans les églises qui ont étendu l’initiative à tous les hommes de bonne volonté, les fidèles prieront pour la paix et la stabilité dans le pays.

Source : http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=29930&lan=fra

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 10:00

Quand ce n'est pas par les musulmans, c'est par les Juifs :

 

Un chrétien arabe d’un village du Nord de la Galilée aurait été poignardé samedi soir par des juifs religieux alors qu’il se trouvait avec des amis dans la forêt Ein Zeitim.

Le blessé et ses amis racontent que des jeunes Juifs se sont avancés dans leur direction en les maudissant, puis ont fait exploser des pétards à coté d’eux.

C’est en voulant les dissuader de continuer que la victime a reçu un coup de couteau dans l’estomac. La police de Safed a ouvert une enquête.

 

Source : http://www.christianophobie.fr/breves/israel-un-arabe-chretien-poignarde-par-des-juifs-religieux

Partager cet article
Repost0
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 10:39

Mgr Silvano Tomasi, le représentant permanent du Saint-Siège aux bureaux des Nations Unies à Genève, a cité mercredi une étude qui montre que 75%  des personnes victimes de la haine religieuse sont des chrétiens, ce qui « devrait être source de préoccupation pour nous tous ». (Ndlr. Rappelons qu'en France, 95 % des lieux de culte ou cimetières profanés sont chrétiens ) 

 

 

Mgr Tomasi a réaffirmé, devant la 16ème session ordinaire du Conseil des droits de l’homme sur la liberté religieuse, que la liberté de religion est au cœur des droits humains fondamentaux. Parlant au nom du Saint-Siège, Mgr Tomasi a réaffirmé « l’importance du droit à la liberté de religion pour tous les individus, pour toutes les communautés de foi, et pour chaque société, dans toutes les régions du monde ». Il est du devoir de l’État de défendre cette liberté et « donc de sa responsabilité de créer un environnement dans lequel ce droit peut être exercé », c’est-à-dire d’éviter toute discrimination religieuse, de promouvoir la tolérance religieuse, d’appuyer les initiatives de dialogue, d’appliquer les lois qui permettent de lutter contre la discrimination religieuse et d’assurer la sécurité des communautés religieuses.

« L’Etat qui protège [la liberté religieuse] permet à la société de bénéficier des conséquences sociales qui vont avec : la coexistence pacifique, l’intégration nationale dans les sociétés pluralistes d’aujourd’hui, l’augmentation de la créativité lorsque les talents de chacun sont mis au service du bien commun » a déclaré Mgr Silvano Tomasi.

« L’Etat doit permettre à chacun de rechercher librement la vérité » a expliqué le prélat.

 

Source: http://www.christianophobie.fr/breves/letat-doit-permettre-a-chacun-de-rechercher-librement-la-verite

-----------------------------------------------

Rappelons également que le Saint-Siège, le 7 juin 2010, par la bouche de son représentant Mgr Silvano Tomasi a réclamé la fin des « fonds vautours » (Intervention de Mgr Tomasi au Conseil des droits de l’homme à Genève) , ces fonds spéculatifs sur la dette des nations les plus pauvres qui ruinent des dizaines de pays du Tiers-Monde, mais aussi d'Europe (Islande, Irlande, Grèce, Portugal...) via l'octroi de "prêts" successifs outrageants, à des taux progressivement supérieurs, impossibles à rembourser...

-----------------------------------------------

- France : 95 % des lieux de culte ou cimetières profanés sont chrétiens

Partager cet article
Repost0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 21:21

La secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, Cécile Duflot, a effectué jeudi à Lyon un parallèle entre "les ressorts de l'usage de l'islamophobie" aujourd'hui en France et "les ressorts de l'usage de l'antisémitisme" dans les années 30...

  

N'y a-t-il personne pour expliquer à la bécasse Cécile Duflot que la présence massive de l'islam en France ne remonte pas plus loin qu'avant les années 70 et 80 via le Regroupement familial (décret Giscard-Chirac de 1976) ? Et que donc son parallèle est ridicule en plus d'être anachronique ?

 

Cécile Duflot nous dira-t-elle en outre également que les "ressorts de l'usage" de l'anticatholicisme bien plus important que l'"islamophobie" (en France 95 % des lieux de culte ou cimetières profanés sont chrétiens...) marque de fabrique de la "république" qu'elle se targue de représenter depuis au moins 1789..., recouvre lui aussi "les ressorts de l'usage de l'antisémitisme" ? J'en doute. Deux poids deux mesures encore une fois, selon que l'on parle de la religion islamique ou de la religion catholique.

 

Cette attitude contradictoire de Cécile Duflot sent un acte refoulé d'antichristianisme nauséabond insupportable ! 

 

- « La Révolution Française : anti-chrétienne ? » Dieu merci ! - Invité : Xavier Martin

- France : 95 % des lieux de culte ou cimetières profanés sont chrétiens

- "75% des personnes victimes de la haine religieuse sont des chrétiens" (Mgr Silvano Tomasi, représentant du Saint-Siège aux Nations-Unies)

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 10:19

Un village du Bangladesh a été livré aux flammes et des dizaines de personnes appartenant à une tribu de Ragipara dans le district montagneux de Rangamati, au sein du Diocèse de Chittagong ont été chassés. Les indigènes qui ont subi la violence perpétrée par des colons musulmans sont bouddhistes, hindous et chrétiens, membres de minorités ethniques : c’est ce que dénonce à l’Agence Fides la Commission Justice et Paix de l’Eglise locale.

Le 17 février, plus de 300 colons musulmans qui entendaient s’emparer de nouvelles terres agricoles, ont organisé une expédition punitive contre le village habité par des indigènes. Les colons étaient appuyés par des agents de la police locale qui ont légitimé les abus. D’autres cas de ce genre (membres des tribus attaqués et privés de terre) ont été enregistrés au cours de ces derniers jours dans la zone de Gulishakhali. Les colons musulmans ont pris le prétexte de la mort d’un de leurs compagnons, Ali Saber, trouvé mort dans la zone de Ragiparam, et se sont livrés à une réaction violente, foulant aux pieds les droits des minorités.

 
« Ils ont incendié nos maisons et nos petits magasins » a raconté à Fides un témoin oculaire. Depuis longtemps, les colons musulmans visent à chasser les groupes ethniques locaux non musulmans de cette zone de manière à acquérir de nouveaux terrains agricoles. Dans de nombreux cas, ils y sont parvenu personne, pas même les autorités civiles, ne respectant et ne garantissant les droits des minorités ethniques et religieuses.
L’avocat King Devasish Roy, lui aussi membre d’une tribu, a adressé une lettre ouverte aux autorités civiles et à la Commission nationale pour les Droits de l’Homme du Bangladesh, dénonçant les événements en question et remarquant « la complicité des forces de police ». La lettre demande une enquête concernant l’épisode de Ragipara, l’identification et la condamnation des coupables, invitant par ailleurs le gouvernement à protéger et à sauvegarder les droits des citoyens appartenant à des minorités ethniques ou religieuses.

 

Source

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 23:59

Le site de l’ONG chrétienne évangélique publie cette lettre très émouvante de Said Musa (voir les articles de l'Observatoire de la Christianophobie ici, et ), cet Afghan emprisonné depuis mai dernier, torturé et violé en prison, qui n’a pas le droit aux services d’un avocat et qui pourrait être exécuté prochainement, explique comment il répond à ses persécuteurs:

 

Ils m’ont demandé si j’étais réellement chrétien. Je leur ai répondu : « Je suis chrétien à cent pour cent ! Je crois au fils du Dieu Tout Puissant, il est mon Sauveur et mon Seigneur. » Je leur ai dit que le seul chemin pour venir à Dieu est d’avoir la foi en Jésus Christ. Il est le chemin, la vie éternelle, la vérité, l’amour, il est réellement Dieu.
 
Aujourd’hui une nouvelle personne m’a rendu visite. Cet homme m’a posé des questions comme : « Pourquoi n’acceptes-tu pas l’islam ? Pourquoi ta religion serait meilleure ? » ... Je lui ai répondu : « Pour la vie éternelle, l’amour, l’honnêteté et la sincérité. La fraternité entre frères et entre sœurs, la douceur, l’humilité et chose la plus importante, le fait d’aimer nos ennemis comme nous-mêmes.
 
Il m’a dit : « Tu sais que tu vas être condamné à mort ? ». Je lui ai répondu : « Je suis prêt. Mon Sauveur a donné sa vie pour moi. Je n’ai pas peur des hommes. Ils peuvent seulement tuer mon corps mais ne peuvent pas blesser mon âme. » J’ai ajouté que je tenais ferme, que je ne trahirai jamais ma foi. Sans Jésus, que signifie la vie dans le monde ou après cette vie ? Rien !

Que la grâce de notre Sauveur et Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous, Amen

Saïd Musa

 

Sources: http://www.portesouvertes.fr/informer/lettres-de-nouvelles/cdl/2011/fevrier/Afghanistan-Repondre-de-sa-foi-meme-en-prison/ via http://www.christianophobie.fr/breves/said-musa-pret-a-mourir-pour-le-christ

Partager cet article
Repost0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 23:58

La soit-disant "féministe" Anne Zélenski, compagnon de route de Simone de Beauvoir avec qui elle a fondé la Ligue du Droit des Femmes, initiatrice du Manifeste des 343 salopes pour un avortement libre et gratuit, explique pourquoi elle a refusé de débattre avec le professeur Philippe Isnard, suspendu 4 mois de l’Éducation nationale pour avoir projeté à ses élèves des images d’un avortement:

 

"Quand on censure Isnard, on évite de relancer un débat obsolète contraire aux avancées de la liberté.” (Anne Zelensky)

 

Source: http://www.enquete-debat.fr/archives/un-debat-sur-lavortement-avorte via http://www.e-deo.info/a-pleine-vie/la-feministe-anne-zelenski-a-peur-de-debattre-de-lavortement

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 23:59

Le Tribunal des droits de la personne ordonne à la Ville de Saguenay et au maire Jean Tremblay de cesser de réciter la prière aux séances du conseil municipal et de retirer tous les symboles religieux des salles où se tiennent les assemblées publiques.

Dans sa décision rendue vendredi, le tribunal affirme que la Ville a porté atteinte au droit à la liberté de conscience et de religion du plaignant, Alain Simoneau.

Il condamne Saguenay et son maire, Jean Tremblay, à verser 30 000 $ à M. Simoneau à titre de dommages punitifs et moraux. La Ville devra aussi payer les frais d'experts, qui s'élèvent à 3500 $. Le plaignant réclamait 150 000 $.

statue
 

L'avocat du Mouvement laïque du Québec, Luc Alarie, applaudit le jugement. « Ce jugement-là retient la même interprétation que le tribunal avait donnée dans le dossier de Laval. Et ce qui est particulièrement important, c'est qu'il affirme le caractère de neutralité des institutions publiques », affirme-t-il.

De son côté, la présidente du Mouvement laïque québécois, Marie-Michèle Poisson, apprécie la portée de la décision. « C'est la première fois qu'un juge se prononce sur la présence d'objets religieux, dit-elle. Ça pourrait avoir des répercussions jusqu'à l'Assemblée nationale où le crucifix qui y trône est très controversé. »

La poursuite avait été intentée par Alain Simoneau et le Mouvement laïque du Québec.

Dans un communiqué publié vendredi, le maire Jean Tremblay s'est dit profondément déçu et étonné de la décision du Tribunal des droits de la personne. Il indique qu'il désire s'accorder un moment de réflexion avant de réagir publiquement. M. Tremblay prévoir rencontrer la presse au cours des prochains jours.

Lors des audiences, l'avocate de la Ville de Saguenay, Isabelle Racine, avait attaqué la crédibilité d'Yves Simoneau et du Mouvement laïque québécois. Elle avait notamment affirmé que le témoignage d'Alain Simoneau devant le tribunal était truffé d'erreurs, d'oublis et de faussetés.

Me Racine avait aussi décrit le Mouvement laïque comme un groupe d'activistes intolérants qui ne cherche qu'à imposer l'athéisme sans concession.

À la fin du procès, le maire Jean Tremblay avait tenu une conférence de presse où il avait mentionné qu'il porterait la décision du Tribunal des droits de la personne en appel.

 

Source: http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2011/02/11/004-priere-saguenay-jugement.shtml

 

---------------------------------------

Merci à Léonard

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 23:59

Des agents de police indonésiens surveillent les églises chrétiennes afin de dissuader de nouveaux actes de violence au lendemain des attaques de Temanggung (dans l’Archidiocèse de Semarang, dans la partie centrale de Java), indiquent des sources de Fides en Indonésie, faisant état de « fortes préoccupations et de fortes craintes au sein de la communauté chrétienne à Semarang, à Djakarta mais aussi dans les autres villes de l’archipel ».
Le Président de la Commission pour le Dialogue interreligieux de la Conférence épiscopale de l’Indonésie, S.Exc. Mgr Petrus Canisius Mandagi, a déclaré que « les minorités religieuses sont laissées sans aucune protection de la part de l’Etat ». A ce propos, il réclame « une action décidée » afin de mettre un terme aux violences, invitant les fidèles chrétiens à ne pas tomber dans la spirale de la vengeance mais à pardonner.
Le Président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, critiqué pour l’inaction des forces de l’ordre, a donné l’ordre aux chefs régionaux de la police et de l’armée de mettre en œuvre un plan de prévention. Le Président s’est engagé publiquement à défendre la liberté de religion.
Un certain nombre de groupes de défense des droits de l’homme demandent entre temps la démission du Ministre chargé des Affaires religieuses, Suryadharma Ali, accusé de justifier les violences, d’avoir entravé le projet de révision de la vieille loi sur le blasphème (datant de 1965) et d’avoir émis en 2008 un décret restrictif à l’encontre de l’« Ahmadiyah », légitimant les violences contre ce groupe, considéré comme « hérétique ». (PA) (Agence Fides 09/02/2011)

 

Source: http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=29570&lan=fra

 

- INDONESIE : Trois églises brûlées, un prêtre maltraité : selon S.Exc. Mgr Pujasumarta, il s’agit de « violence orchestrée »

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 01:30

Trois églises brûlées, un prêtre catholique maltraité, des affrontements entre manifestants et agents de police. Tel est le bilan d’une journée de forte tension dans la localité de Temanggung, ville de l’Archidiocèse de Semarang, dans la partie centrale de Java.
Ainsi que l’indiquent des sources de Fides appartenant à l’Eglise locale, hier, 8 février, plus de 1.500 extrémistes islamiques ont déchaîné la violence en réponse à une décision de justice considérée comme « trop peu sévère ». Un tribunal local avait en effet condamné à cinq ans de réclusion Antonius Bawengan, un chrétien de 58 ans accusé d’avoir distribué des tracts ayant offensants pour l’islam. Les manifestants réclamaient la peine de mort mais le tribunal a appliqué la peine maximale prévue pour ce type de délit.
Les extrémistes – qui, selon des sources de Fides, comprenaient des militants de l’Islamic Defenders Front – ont organisé des manifestations au cri de « à mort, à mort ! ». Ils ont brûlé deux églises protestantes (la « Bethel Church » et la « Pantekosta Church ») et ont attaqué l’église catholique des Saints Pierre et Paul, cherchant à profaner le tabernacle. Le Père Saldanha, curé de la paroisse, a défendu l’Eucharistie et a été roué de coups. Après des affrontements entre agents de police et manifestants au cours de la journée, la situation s’est normalisée.
L’Archevêque de Semarang, S.Exc. Mgr Johannes Pujasumarta, qui est également Secrétaire de la Conférence épiscopale, déclare à Fides : « Nous sommes bouleversés par cet événement. La violence n’est jamais une bonne solution. Nous demandons à tous, musulmans et chrétiens, d’affronter les questions avec un sens de civilité et dans un esprit de fraternité. J’invite les fidèles catholiques et tous les chrétiens à ne pas réagir à la violence. Nous voulons donner un signe de paix à tous ». L’Archevêque prépare actuellement un message adressé aux fidèles dénonçant la violence mais invitant également à la paix et à la réconciliation.
A propos des causes de la violence, Mgr Pujasumarta affirme : « La localité de Temanggung est normalement un endroit tranquille. Les extrémistes sont venus de l’extérieur. Cela fait penser à une violence planifiée et orchestrée ».
Cette thèse est également celle du Père Ignazio Ismartono, jésuite, pendant des années responsable du Dialogue interreligieux au sein de la Conférence épiscopale. Le Jésuite indique à Fides : « la violence s’est vérifiée ces jours derniers contre les Ahmadi. Elle se tourne désormais contre les chrétiens : la croissance de l’intolérance – dans un contexte tel que celui de l’Indonésie, caractérisé par la coexistence pacifique – fait penser qu’existent des forces obscures désireuses d’alimenter la tension dans la société. La violence à Temanggung était en préparation depuis des jours mais la police n’a rien fait pour prévenir les désordres ».
Un autre élément qui doit être pris en considération, remarque le Père Ismarotno, est « cette loi sur le blasphème qui est sujette à des interprétations restrictives et à des abus. Un comité, conduit par l’ancien Président indonésien Abdhrrahman Wahid, leader musulman connu et composé de nombreuses ONG, en avait demandé l’abolition et une révision mais l’année dernière la Cour Constitutionnelle a confirmé la légitimité de la loi sur le blasphème. Le risque est qu’elle devienne une arme pour frapper les minorités telles que les ahmadi et les chrétiens » (voir Fides 21/0/2010).
Selon un récent rapport de l’institut de recherche indépendant « Setara Institute for Peace and Democracy », au cours de l’année 2010, se sont vérifiés plus de 216 cas de violations flagrantes de la liberté religieuse en Indonésie, 43 lieux de culte chrétiens ayant été attaqués selon le Rapport en question. (PA) (Agence Fides 08/02/2010)

 

Source: http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=29562&lan=fra

 

- Indonésie : les musulmans lynchent des dissidents religieux

Partager cet article
Repost0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 13:50

Marion Chevtzoff, présidente de Solidarité Kosovo (site) depuis décembre 2010, est interrogée dans Monde & Vie :

 

« Pour vous donner une idée de l’ambiance qui règne sur place, cet hiver nous nous sommes rendus dans l’enclave d’Orahovac, un ghetto serbe très pauvre, situé sur les hauteurs de la ville. Arrivés à un no man’s land parsemé de maisons brûlées, le pope qui nous le faisait visiter nous a dit de continuer seuls : il ne lui était pas permis de continuer plus loin, il aurait risqué de se faire agresser.

Voilà 12 ans que la guerre est terminée et les chrétiens ne peuvent ni sortir de leurs ghettos, ni circuler, ni commercer, ni travailler. Si nous voulons apporter de la nourriture à l’enclave serbe de Zac, nous sommes par exemple contraints de l’acheter en zone albanaise. Pourtant, personne ne semble s’émouvoir de ces discriminations flagrantes. Résultat : en 1999, les Serbes représentaient 12 % de la population du Kosovo contre 4% aujourd’hui… Le nettoyage ethnique est en cours. 

 

... Les Serbes demeurent sous la menace de pogroms comme il s’en est produit en 2004, au cours desquels une trentaine d’églises ont été incendiées, plusieurs villages détruits et dix-sept personnes assassinées, sans que le pouvoir albanais ait procédé à aucune arrestation, ni condamnation. 

 

... Il faut savoir qu’il y a au Kosovo de nombreux monastères et églises, très anciennes : ce sont des joyaux architecturaux de l’école de Raska, qui datent des XIIe, XIIIe et XIVe siècles et font le lien entre le style byzantin et l’architecture romane. Or 150 de ces églises ont été détruites au bulldozer ou dynamitées depuis 1999, dans l’indifférence générale et sans que ce vandalisme émeuve les grands médias. Parallèlement, environ 400 mosquées ont été construites, financées pour beaucoup par l’Arabie saoudite.

 

...(Les Serbes) ne veulent pas partir et font des enfants : ils relèvent ainsi le défi démographique mais n’ont pas de perspectives d’avenir. Ils ne savent pas si, dans un mois ou dans un an, ils ne seront pas contraints de quitter leur village et si leurs maisons ou leurs églises ne seront pas brûlées. Ils ne peuvent pas travailler dans des entreprises albanaises. Leur agriculture leur assure une autosuffisance, mais il leur est interdit de vendre leur production sur les marchés et ils manquent donc d’argent pour acheter ce qu’ils ne peuvent pas produire eux-mêmes: du sucre, par exemple. Ils ne disposent pas de hangars munis de chambres froides pour stocker et conserver les produits. Les quelques congélateurs qu’ils possèdent ne sont pas fiables à cause des fréquentes coupures d’électricité qu’ils subissent. Ils doivent donc consommer la nourriture tout de suite, sans pouvoir faire de réserves. On comprend que les jeunes Serbes soient poussés à l’exode pour trouver un travail ailleurs. Ce qui est remarquable, c’est qu’ils soient si nombreux à vouloir rester.  »

 

 

 

Source: http://www.christianophobie.fr/presse/kosovo-les-chretiens-victimes-de-lislamisation

Partager cet article
Repost0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 06:57

 

A Nantes, se tient une exposition qui ridiculise la Sainte Vierge Marie. Galerie Albane, rue de Suffren, Soisig Chamaillard propose en effet aux visiteurs des « apparitions » de « saintes détournées », réagissez via: http://www.christianophobie.fr/breves/exposition-blasphematoire-narthex-cautionne

Partager cet article
Repost0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 06:16

Retrouvez chaque dimanche sur L’Observatoire de la christianophobie une nouvelle chronique, le billet de Myriam. J’aurais beau parler toutes les langues de la terre, être à bac +15, taper dans l’œil de Georges Clooney, traverser la Muraille de Chine sur la tête, être la plus brillante, la plus subtile, la plus sociable, la plus généreuse, [...]

 Suite: http://www.christianophobie.fr/le-billet-de-myriam/je-suis-une-catho-comme-ils-disent
Partager cet article
Repost0
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 23:59

«Ad jesum per Mariam». Résultat de la fusion des communes de Sainte Marie, le Clion et Pornic, la devise de Sainte Marie (« Vers Jésus par Marie ») est une des trois devises qui figurent désormais sur tous les documents officiels de la commune de Pornic. Ce qui dérange le conseiller municipal Jérôme Puybareau (PS) et les six élus de l’opposition municipale.

 

S’appuyant sur la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État, ils estiment que la présence de la Vierge au tabernacle ainsi que la devise « Ad Jesum per Mariam » ont un caractère explicitement religieux. En contradiction avec les dispositions de l’article 28 de la loi qui stipule qu’ « il est interdit d’élever ou d’apposer de signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte ». Le groupe condamne ce « retour de la religion dans notre République laïque » et demande la suppression du blason.

Philippe Boënnec, le député-maire de Pornic, affirme pour sa part qu’il n’est jamais entré dans ses intentions de faire du prosélytisme religieux. Il s’est contenté d’être fidèle à l’histoire de la commune, en reprenant les trois blasons et devises historiques du Clion, de Sainte-Marie et Pornic pour les regrouper en un seul ***. Ce qui est conforme à la jurisprudence qui autorise les symboles chrétiens sur les blasons ou logos, dans la mesure où ils ont une origine historique.

L’attachement de Jérôme Puybareau et de ses amis socialistes à la laïcité a surpris beaucoup de monde, dans la mesure où les membres de ce parti favorisent largement, dans les communes qu’ils dirigent, l’implantation de mosquées.

Très attachés à la laïcité lorsqu’il s’agit du Christianisme (on se souvient que Jean Marc Ayrault, le maire PS de Nantes, avait refusé l’été dernier l’accès du Tro-Breizh au château des Ducs), les socialistes le sont visiblement beaucoup moins lorsqu’il s’agit de favoriser l’Islam. Une conception de la laïcité à géométrie (très) variable, où la croix dérange, mais pas le croissant…

 

Source: http://fr.novopress.info/77954/en-bretagne-a-pornic-le-blason-qui-derange-les-socialistes/

 

- La république française est-elle compatible avec l’identité française ? (Arnaud Gouillon)

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 09:18

L’un des patrimoines mobiliers les plus symboliques du champ de bataille de Waterloo a été volé. Malgré son poids, ses dimensions (1m70 x 2 m de hauteur) et de nombreuses mesures de sécurité autour de la ferme qui l’abrite, le « Christ d’Hougoumont » a disparu.

Il a, semble-t-il, été emporté par des individus ayant utilisé de gros moyens pour l’extraire de la chapelle qui l’accueillait depuis des siècles.

Ce Christ en chêne date de la fin du XVIe, début du XVIIe siècle. Il n’a pas de valeur artistique ou financière. Il doit tout simplement sa valeur patrimoniale et historique à la description qu’en fit Victor Hugo dans les « Misérables », en faisant un objet de légende.

Décrivant la chapelle d’Hougoumont, Victor Hugo a en effet écrit : « Les flammes ont rempli cette masure ; elle a été fournaise ; la porte a brûlé. Le plancher a brûlé. Le Christ en bois n’a pas brûlé. Le feu lui a rongé les pieds dont on ne voit plus que les moignons noircis, puis s’est arrêté. Miracle, au dire des gens du pays ».

 

Source: http://www.christianophobie.fr/breves/waterloo-belgique-le-christ-dhougoumont-a-ete-vole

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 08:51

Les groupes islamiques radicaux au Pakistan, réunis au sein du réseau « Tehrik Tahaffuz Namoos-i-Risalat » (TTNR, « Alliance pour la défense de l’honneur du prophète ») ont brûlé des images et des mannequins représentant le pape et le Ministre fédéral chargé des Minorités, Shahbaz Batti (un fervent catholique), ainsi que le symbole chrétien de la croix.

 

Source: http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=29503&lan=fra via http://www.christianophobie.fr/breves/shabhaz-bhatti-les-paroles-du-pape-sont-tres-importantes-pour-ma-vie-je-le-remercie-pour-sa-proximite-et-pour-la-solidarite-qu%E2%80%99il-a-exprime-a-l%E2%80%99egard-des-chretiens-du-pakistan

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 08:43

Lesley Pilkington (photo : David Rose pour le Daily Telegraph)

Lesley Pilkington pourrait être suspendue de la British Association for Counselling and Psychotherapy (BACP) suite aux plaintes formulées par un journaliste homosexuel militant.

La psychothérapeute, avec plus de 20 ans d’expérience, doit faire face à une plainte déposée par Patrick Strudwick, un journaliste homosexuel infiltré qui s’est rendu incognito à deux séances de thérapie, cachant sous ses vêtements un magnétophone. Il a ensuite publié un compte-rendu des sessions dans le quotidien de gauche The Independent et été nommé journaliste de l’année par l’organisation homosexuelle militante Stonewall.

Peu avant l’audience, la BACP a demandé aux témoins de Lesley Pilkington leurs coordonnées qu’elle a transmis à Patrick Strudwick. Mais juste après avoir fourni ses coordonnées, un confrère qui s’apprêtait à témoigner en faveur de la psychothérapeute a reçu plusieurs coups de téléphone menaçants lui intimant l’ordre de ne pas le faire. Andrea Minichiello Williams, président-directeur général du Christian Legal Centre (site) qui assure la défense de Lesley Pilkington, a attribué ces pressions à un « lobby homosexuel (…) extrêmement militant ».

Tant l’organisation que l’accusée ont demandé à la BACP d’ajourner l’audience et de saisir la police pour qu’elle enquête sur ces tentatives d’intimidation. Ce que la BACP a fait le 20 janvier.

La psychothérapeute, décrite par le Daily Mail comme « une fervente chrétienne », a rencontré le journaliste dans le cadre d’une conférence chrétienne. Patrick Strudwick lui a alors confié vouloir en finir avec « son mode de vie homosexuel » et souhaiter changer de comportement. Lesley Pilkington lui a alors proposé de se rencontrer pour en parler, mais seulement dans une perspective chrétienne a-t-elle précisé, et il a accepté.

Peu après la conférence et toujours sans préciser qu’il était journaliste, le militant homosexuel l’a recontacté et demandé à la rencontrer.

Au cours des deux séances de thérapie, Patrick Strudwick a répété à Lesley Pilkington qu’il voulait quitter son mode de vie homosexuel et changer de comportement. Au cours d’une séance, le journaliste demande à la psychologue si elle voit l’homosexualité comme « une maladie mentale, une addiction ou un phénomène anti-religieux ». Lesley Pilkington, fervente chrétienne, lui répond que « c’est tout ça ».

Après les sessions, Patrick Strudwick a déposé plainte auprès de la BACP, prétextant que son homosexualité n’avait pas été respectée par la psychologue, expliquant même qu’elle « [avait prié] pour que Dieu le guérisse de son homosexualité »

Mère d’un homosexuel de 29 ans, Lesley Pilkington a guéri une dizaine de personnes souffrant des mêmes troubles que son fils avec le programme « Sexual Orientation Change Efforts » entre 2000 et 2010. Elle pense, comme d’ailleurs le militant homosexuel Peter Tatchell (en 2006, l’activiste écrivait dans The Guardian : « Much as I would love to go along with the fashionable « born gay » consensus (it would be very politically convenient), I can’t. The evidence does not support the idea that sexuality is a fixed biological given ») qu’on ne naît pas homosexuel.

source : Intolerance and Discrimination Against Christians in Europe, via http://www.christianophobie.fr/breves/royaume-uni-une-psychotherapeute-chretienne-pourrait-etre-radiee-de-son-ordre-apres-setre-faite-piegee-par-un-journaliste-homosexualiste

 

Partager cet article
Repost0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 23:58

Mgr Thierry Scherrer, évêque de Laval, réagit à une insupportable profanation dans une église de Mayenne, filmée dans une église sans l’autorisation du curé (le clip dure 32 secondes) :

Depuis plusieurs jours est diffusé sur Internet un clip vidéo annonçant la sortie prochaine d’un film censé valoriser l’art de vivre en Sud Mayenne, plus précisément à Château-Gontier et ses environs. En faisant le choix de manier la dérision pour toucher son public, le réalisateur de ce clip a choqué un grand nombre de mayennais. La communauté catholique n’a pas été épargnée : la scène tournée dans une église, en l’absence du curé de la paroisse et sans aucune autorisation de sa part, est une parodie insultante et intolérable de la messe qui constitue une véritable profanation ne pouvant susciter que réprobation et indignation.

À l’heure où des chrétiens d’Orient paient de leur propre vie leur attachement à la personne du Christ et à l’Eucharistie en se faisant massacrer dans leurs églises, nous déplorons que d’autres, en Occident, offrent le témoignage opposé en se prêtant au jeu de la dérision à l’intérieur même d’une église. Notre pensée rejoint tous les chrétiens qui, légitimement, se sont sentis profondément blessés par un tel outrage.

Juridiquement, il doit y avoir moyen de faire condamner un tel acte. En attendant, vous pouvez protester auprès du maire de Saint-Sulpice, qui a cautionné cette horreur :

st_sulpice@cc-chateau-gontier.fr

 

Source: http://www.perepiscopus.org/diocses/profanation-filmee-dans-une-eglise-mgr-scherrer-condamne

Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 08:34

IRAK (ru, 31 janvier 2011)L’UNEC vient de transférer la somme de 3400 Euro au Carmel de Bagdad, collectée entre ses adhérents et amis en France et Allemagne pour venir en aide aux Catholiques si atrocement persécutés par l’Islam (carnage dans la cathédrale de Bagdad du 31 octobre 2010, 53 morts dont 2 prêtres, et 70 blessés). Voici quelques extraits du mot de remerciements à l’Unec, de la part du Père Provincial des Carmes :

« De retour d’un séjour en notre mission de Bagdad (4-12 janvier 2011), je viens vous donner des nouvelles de nos Frères et des Chrétiens de ce pays, sachant combien vous les portez dans votre prière… Le but initial de ce voyage était de poursuivre l’accompagnement de cette petite communauté de Carmes, isolée du fait de son éloignement. Les événements dramatiques survenus depuis mon précédent séjour donnaient à cette visite une importance cruciale. J’ai donc mis l’accent sur le dialogue avec les Frères. Il en est ressorti clairement une détermination des Frères à rester à Bagdad, tout en gardant la possibilité de se réfugier ensemble dans le Kurdistan en cas de menace grave ou pour des séjours apostoliques. Il est convenu que les Frères ne devront pas se séparer. Cela m’a semblé juste, car quitter Bagdad serait une démission, d’autant qu’il semble possible de rester moyennant une réelle prudence. L’une des nouvelles armes des Islamistes consiste en des bombes avec des éléments magnétiques permettant de les placer très rapidement sous une voiture. Les véhicules repérés comme appartenant à des Chrétiens sont particulièrement visées. Il n’est donc pas possible de laisser une voiture dehors sans surveillance. Les Frères ont entrepris de visiter les familles chrétiennes du quartier pour les soutenir et voir quelles sont leurs attentes spirituelles et matérielles. Le Père prieur a dû diminuer la pastorale au Centre Saint Joseph à Bagdad pour des motifs de sécurité, mais espère reprendre progressivement…
« J’ai rencontré le nouveau Nonce apostolique, Mgr Giorgio Lingo... Arrivé récemment, il découvre sa mission dans un contexte particulièrement éprouvant. Conforté par la persévérance du clergé, il ne peut cependant que déplorer l’émigration des Chrétiens qui s’intensifie encore avec ces événements. Les attaques de Chrétiens dans leur domicile est particulièrement anxiogène. J’ai pu avoir un écho direct de cela lors de la célébration de l’Epiphanie le 6 janvier avec les membres des groupes animés par nos Frères. La messe fut suivie d’un échange avec une cinquantaine de personnes présentes qui ont pu exprimer ce qu’elles vivent depuis l’attentat de la Cathédrale. Un jeune a témoigné de ce qu’une bombe avait été déposée devant sa maison la semaine précédente. Il y a eu de gros dégâts matériels mais pas de dommages physiques. Cependant, il a fallu conduire sa petite sœur à l’hôpital, car sous le choc, elle faisait une crise nerveuse. Lorsque la famille est revenue, elle a trouvé la maison pillée. Malgré ce climat de grande angoisse, plusieurs personnes ont exprimé combien cette épreuve les conduisait à vivre leur foi de manière plus radicale, dans une communion plus profonde avec le Christ. L’une d’elle disait qu’il n’y a pas d’autre issue que le pardon !…
Maintenant il s’agit de reconstruire des bâtiments annexes au couvent en vue d’avoir des salles de catéchisme, ainsi qu’un logement possible pour la communauté du Carmel Saint Joseph, celle-ci devant pour le moment louer une maison à un particulier musulman. Parmi les motifs d’action de grâce, il y a en effet le maintien du projet de fondation par les Sœurs du Carmel. Elles avaient annulé leur venue en novembre suite à l’attentat, mais elles viendront passer prochainement quelques semaines à Bagdad en vue de préparer leur installation permanente. C’est donc dans un climat d’espérance et de confiance en l’avenir de ce pays et de la présence chrétienne que les Frères poursuivent leur chemin. »


Vous pouvez voir, sur le site de l’ambassade de la France en Irak (www.ambafrance-iq.org), des photos de la visite récente par le jeune ambassadeur de France chez les « Frères », au Carmel de Bagdad. On y voit la belle église de leur monastère où actuellement 50 fidèles osent encore venir pour la messe du dimanche (avant les attentats : 300). Ce sont des martyrs vivants, prions pour eux ! Soyons comme eux !

- O.A.M.D.G. -

 

Source

 

 

Pour envoyer vos dons aux Carmes d'Irak, par l'UNEC :

UNEC, BP 70114, F-95210 Saint-Gratien, unec@wanadoo.fr , http://www.radio-silence.tv/index.php?&idUnec=17

 

 

- Le témoignage émouvant de Mirna, une jeune chrétienne survivante de l’attentat de la Toussaint 2010 en Irak

- Lettre de religieuses sur le massacre de Bagdad

- Attentat dans la cathédrale de Bagdad : Benoît XVI dénonce la violence féroce, absurde et atroce

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 16:40

Bien qu'il n'existe pas (sauf dans la tête des obsessionnels paranoïaques antichrétiens...), la franc-maçonnerie dit s'inquiéter du "Lobby catholique" (avec un grand L s'il vous plaît...), "un réseau conservateur au cœur de la République" (ou l'art de l'inversion accusatoire...), et notamment du Salon beige qui a eu l'audace de recueillir le 10 novembre 2010 une interview d’Hervé Mariton (UMP), où ce dernier confirmait les intentions morales de son amendement du 9 novembre 2010, suivi par une cinquantaine de parlementaires de droite, sur la suppression par le Gouverne-ment de l’avantage fiscal jusque-là accordé aux couples mariés dans l’année, adopté par la commission des finances de l’assemblée nationale rétablissant l'avantage fiscal pour les couples mariés, ce qui constituerait pour les francs-maçons "une discrimination entre couples mariés et couples pacsés". L’amendement sera finalement repoussé.

Explication d’Hervé Mariton : «Je plaide pour une famille durable, alors qu’on parle beaucoup de développement durable. Le mariage est un encouragement à la solidité de la société».

 

 Bravo au Salon Beige et à toute cette "France plutôt rurale, peu touchée par l’immigration récente et d’avantage attachée à conserver un mode de vie traditionnel qu’à rechercher le changement social ou sociétal" (fin de citation)....

 

Source: http://www.fm-mag.fr/article/le-lobby-catholique-un-r%C3%A9seau-conservateur-au-c%C5%93ur-de-la-r%C3%A9publique

via http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/01/le-salon-qui-fait-peur-aux-franc-ma%C3%A7ons.html

Partager cet article
Repost0