Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 13:56

Ca avait commencé par des vols de vélos...

 

Alors qu'un syndicat de policiers propose de séparer chrétiens et musulmans, des bagarres ont éclaté hier entre réfugiés en Allemagne à la suite d'un différend lors du repas du midi.

Jeudi 24 septembre, d'autres bagares avaient éclaté entre Syriens et afghans à la suite également d'un différend lors du repas de midi entre "un afghan de 17 ans" et une "syrienne de 11 ans" :

Media suisse Les Observateurs.ch:

 

Allemagne : bagarres de masse dans des résidences de réfugiés

 

Article publié le 27.09.2015

 

Deux violentes bagarres ont eu lieu en Saxe dans deux résidences pour demandeurs d’asile : un affrontement au couteau à Chemnitz ainsi qu’une bagarre de masse entre 200 personnes à Leipzig.

Dans ces affrontements entre réfugiés, plusieurs personnes ont été blessées. A Chemnitz, deux Tunisiens âgés de 23 et 24 ans ainsi que deux Albanais âgés de 23 et 25 ans ont été emmené à l’hôpital. [...]

A Leipzig, il y a eu, jeudi soir, une bagarre entre quelques 200 Syriens et Afghans. Plusieurs personnes ont été blessées selon la police [...] Le différend aurait commencé après qu’un afghan de 17 ans ait menacé, un couteau à la main, une syrienne de 11 ans. [...]

Au mois d’août, un incident comparable avait eu lieu et 16 personnes avaient été blessées. Le déclencheur était alors un différend religieux. Un homme avait été attaqué par d’autres migrants parce qu’il aurait manipulé un Coran les mains sales. [...]

Source

via http://lesobservateurs.ch/2015/09/27/allemagne-bagarres-de-masse-residences-de-refugies/

Allemagne : bagarres de masse entre réfugiés non identifiés

Media français Le Figaro:

 

Le gouvernement allemand s'est dit aujourd'hui "extrêmement préoccupé" par les affrontements survenus la veille entre plusieurs centaines de réfugiés dans un centre d'accueil, alors qu'un syndicat de policiers propose de séparer chrétiens et musulmans dans les foyers.

"Nous observons avec une extrême préoccupation le fait qu'il y ait eu des violences" dans le centre, a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Les affrontements ont éclaté hier dans un camp de tentes à Calden, dans la banlieue de Cassel (centre), où sont hébergés environ 1.500 migrants d'une vingtaine de nationalités. Ils ont duré plusieurs heures et ont opposé à coups de bâton et de gaz irritant des demandeurs d'asile pakistanais d'une part et albanais d'autre part, semble-t-il à la suite d'une altercation entre deux hommes au moment où les repas étaient servis le midi à la cantine, selon la police locale. Une dizaine de demandeurs d'asile et trois policiers ont été légèrement blessés, a ajouté la police.

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/28/97001-20150928FILWWW00148-refugies-berlin-preoccupe-par-des-bagarres.php

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/28/97001-20150928FILWWW00148-refugies-berlin-preoccupe-par-des-bagarres.php

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/28/97001-20150928FILWWW00148-refugies-berlin-preoccupe-par-des-bagarres.php

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 13:02

Vu la déroute géopolitique que leur inflige la Russie contre l'Etat islamique en Syrie, dans deux jours, François Hollande (ou Valls..) dira qu'il faut dialoguer avec Assad :

Angela Merkel appelle à dialoguer avec Bachar al-Assad

Contrairement à certains dirigeants, dont François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel souhaite impliquer le président syrien Bachar al-Assad dans la recherche d'une solution au conflit syrien.

 

Comment résoudre le conflit syrien qui déchire le pays et force des milliers de Syriens à fuir la guerre? Jeudi à Bruxelles, lors d'un sommet extraordinaire consacré à la crise migratoire, Mme Merkel a affirmé aux autres 27 Chefs d'Etats européens que le règlement du conflit syrien nécessitait l'implication de Bachar al-Assad: "Il faut parler avec de nombreux acteurs, et cela implique (Bachar al, ndlr) Assad, mais il y en a d'autres".

 

Angela Merkel a également prôné une collaboration plus large et souligné qu'il fallait parler "non seulement avec les Etats-Unis, la Russie, mais aussi avec les partenaires régionaux importants, l'Iran, des pays sunnites comme l'Arabie saoudite".

Source: Angela Merkel appelle à dialoguer avec Bachar al-Assad, Sputnik, 10:48 24.09.2015(mis à jour 10:52 24.09.2015)

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 07:48
Source image : des milliers d'islamistes dissimulés parmi les innocents réfugiés http://www.express.co.uk/news/world/555434/Islamic-State-ISIS-Smuggler-THOUSANDS-Extremists-into-Europe-Refugees

Source image : des milliers d'islamistes dissimulés parmi les innocents réfugiés http://www.express.co.uk/news/world/555434/Islamic-State-ISIS-Smuggler-THOUSANDS-Extremists-into-Europe-Refugees

Alors que le conflit syrien semble entrer dans un Endspiel apocalyptique, la chancelière Merkel qui traite à la schlague les peuples d’Europe (cf. la Grèce pour un début) entreprend d’organiser dans la bonne humeur la submersion démographique de notre continent par des populations extra-européennes.

Elle vient ainsi d’adopter une série de mesures – 10 milliards d’euros supplémentaires pour l’année 2015 selon le magazine Challenges – accordant aux armées de clandestins d’Afrique et du Proche-Orient un droit d’installation assorti d’avantages en nature qui sont refusés aux nationaux ainsi qu’aux migrants européens – balkaniques, notamment.

Le porte-serviette de l’Élysée glapit à sa suite pour exiger un « mécanisme permanent et obligatoire ». Les pays européens récalcitrants seront à l’amende avant de se voir imposer leur quota de migrants par la force.

Les ex-clandestins seront, quant à eux, assignés à résidence dans leur pays d’affectation pendant un minimum de cinq ans : nous sommes en présence d’un plan orwellien de remplacement de la population européenne imposé par la technostructure européenne.

[...] Le Sunday Express révèle, d’ailleurs, que des milliers de combattants de Daech ont été infiltrés en Europe à la faveur du chaos migratoire de ces dernières semaines.

Les Etats-Unis, architectes du chaos qui frappe le monde arabe, se gardent bien, au nom d’impératifs de sécurité nationale, d’accueillir chez eux le moindre migrant syrien. Mieux encore : selon le magazine Info Direkt qui cite des sources du renseignement autrichien, ils organiseraient le passage des « réfugiés » en Europe.

 

 

Source: L’Allemagne, épicentre de la névrose européenne, Thierry Thodinor, Boulevard Voltaire, 10 septembre 2015

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 22:11

Il s'agirait en fait d'une version modernisée du char de combat allemand de 3e génération Leopard-2.

Le ministère allemand de la Défense entend acheter un char de nouvelle génération MBT Revolution qui pourrait rivaliser avec le célèbre nouveau char russe T-14 Armata qui surpasse n'importe quel blindé de l'Otan.

MBT Revolution est un programme de modernisation modulaire de Rheinmetall, groupe industriel allemand spécialisé dans l'équipement automobile et l'armement. Selon Rheinmetall, MBT Revolution permet d'adapter les chars aux exigences des clients et aux besoins des missions à accomplir.

Le futur char sera en outre doté d'un kit de protection complète contre les mines, les grenades anti-char RPG-7 et les munitions guidées par laser, d'un système de vision périmétrique à 360 degrés jour et nuit, d'un nouveau périscope pour le chef de char avec meilleure portée et d'un système de climatisation modernisé.

Le quotidien allemand Die Welt a annoncé fin mai dernier que la présentation du char russe T-14 Armata lors du défilé du 9 mai sur la place Rouge de Moscou avait poussé Paris et Berlin à chercher une "réponse adéquate". Selon le journal allemand, qui cite un rapport rédigé par le ministère allemand de la Défense pour le Bundestag, les spécialistes allemands et français étudient déjà les caractéristiques du futur char destiné à remplacer les Leopard-2 dont la durée de vie expire en 2030.

Le parlement allemand a déjà donné son feu vert au financement du projet qui prévoit la modernisation d'une centaine de chars de combat de 3e génération Leopard-2 au niveau de MBT Revolution d'ici 2018.

Les autorités du pays ont également décidé de lancer la production en série d'un char de nouvelle génération d'ici 2030. 

 

Source: L'Allemagne crée un char concurrent du russe Armata, Sputnik, 19:44 20.08.2015

Partager cet article
Repost0
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 15:04
Daesh menace l'Allemagne et l'Autriche

 

L'organisation terroriste État islamique a diffusé une vidéo en allemand, dans laquelle les djihadistes appellent à les rejoindre en Syrie et en Irak ou à organiser des attentats en Allemagne et en Autriche, écrit vendredi 7 août le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

 

Les extrémistes ont également menacé de se venger de la chancelière allemande Angela Merkel pour la participation de Berlin à la coalition internationale contre l'EI et la présence de militaires allemands en Afghanistan. Les experts sont convaincus que cette menace s'adresse à toute l'Europe et que le choix des cibles des menaces et des attaques islamistes est toujours spontané.

 

Cette vidéo de deux djihadistes en tenue militaire a été diffusée mercredi. Ils s'adressent à leurs "frères et sœurs" en Allemagne et en Autriche. "Qu'attendez-vous? Dépêchez-vous avant que le train ne soit parti!", lancent les deux extrémistes à l'adresse des adeptes de l'EI autrichiens et allemands, les invitant à partir immédiatement en Syrie et en Irak pour combattre les "infidèles".

 

D'après l'Office fédéral allemand de protection de la Constitution, 720 personnes ont déjà quitté le pays pour adhérer à Daesh. Les extrémistes encouragent tous ceux qui ne peuvent pas se rendre en Syrie et en Irak à organiser des attentats en Allemagne et en Autriche. Les islamistes menacent également Angela Merkel de se venger pour le soutien allemand aux opérations contre l'EI et l'approvisionnement en armes de la milice kurde Peshmerga, ainsi que pour la présence de l'armée allemande en Afghanistan.

 

Les djihadistes avaient déjà publié des vidéos de propagande sur le web, mais il s'agit du premier enregistrement en allemand. La revue Der Spiegel précise que l'un des extrémistes parle avec un fort accent autrichien. La presse allemande a même reconnu cet homme, qui ne cachait pas son visage: Mohamed Mahmoud, 30 ans. Il avait été arrêté en Turquie en 2013 pour propagande du radicalisme, puis remis en liberté. Mahmoud est soupçonné de complicité avec l'ancien rappeur Denis Mamadou Cuspert, Deso Dogg, qui a rejoint les terroristes et a également tourné plusieurs vidéos de propagande sur internet. Le second islamiste est un Allemand. Il s'est présenté comme Abou Omar al-Amani (nom de guerre) et parlait de manière monotone avec un air absent.

 

A la fin de la vidéo, les terroristes fusillent deux otages agenouillés et ligotés les mains dans le dos.

 

Les experts débattent depuis longtemps pour identifier les pays européens les plus menacés par Daesh et classent l'Allemagne et les pays d'Europe du sud dans le groupe à risque. La Bulgarie, par contre, n'intéressera pas les djihadistes selon eux.

 

Source: Daesh menace l'Allemagne et l'Autriche, Sputnik, 11:28 07.08.2015(mis à jour 11:45 07.08.2015)

Partager cet article
Repost0
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 07:41
Espionnage NSA : Angela Merkel ment les yeux dans les yeux

De même qu'il fallait une bonne dose de naïveté pour croire François Hollande et sa clique de malfaiteurs dans l'affaire Cahuzac, il fallait être naïf pour croire Angela Merkel lorsqu'en 2014 après les révélations sur l'espionnage présumé d'un de ses téléphones portables par l'agence américaine de renseignement NSA, elle fit sa déclaration : "Espionner ses amis, cela ne se fait pas". En été 2014, deux espions américains — un agent des services de renseignement allemands (BND) et un collaborateur du ministère allemand de la Défense – avaient été arrêtés en Allemagne. La chancelière fédérale Angela Merkel a douté que les Etats-Unis renoncent à espionner l'Allemagne. [1]

Le scandale est en train d'éclater en Allemagne. Selon Challenge hier, Thomas de De Maiziere, proche d'Angela Merkel et ministre de l'Intérieur allemand, nie avoir menti au parlement à propos de la coopération de l'Allemagne avec des agences de renseignement américaines. [2]

L'Allemagne travaillait avec les services secrets américains depuis 2002, Angela Merkel savait nécessairement tout de l'espionnage de ses amis européens au profit de Washington.

Selon le magazine hebdomadaire allemand Der Spiegel qui cite des sources internes au sein des services de renseignement extérieurs allemands (BND) le 23 avril, de nombreuses entreprises et personnalités politiques françaises ont été surveillées par le renseignement allemand en coopération avec la NSA américaine. Les entreprises françaises EADS et Eurocopter – qui font toutes deux partie de l’actuel Airbus Group – ont été concernées, aussi bien que les «autorités françaises» et certains «politiques». Les données récoltées et stockées par le BND étaient transmises «depuis près de dix ans» à la NSA américaine en fonction de requêtes précises que lui envoyait régulièrement cette dernière (numéros de téléphone, adresses IP, données de géolocalisation, etc.). D’après les données de Zeit Online, il s’agit de près de 800 000 requêtes par jour, dont 40 000 visaient spécifiquement des intérêts allemands et européens. Quelques heures après la publication de ses informations, la Chancellerie a publié un communiqué reconnaissant des «déficits techniques et organisationnels au sein du BND» et a également réclamé qu’ils soient «corrigés sans retard». Elle n’a pas pour autant précisé s’il s’agissait de la coopération avec la NSA. Toutefois, le document a démenti un «espionnage massif des citoyens allemands et européens», une formule qui n’exclut toutefois pas la possibilité d’un espionnage ciblé. Les autorités allemandes ont également affirmé qu’elles n’avaient pas eu connaissance de cette affaire avant mars 2015, après avoir obtenu les résultats de l’enquête approfondie sur les activités des services spéciaux qui avait été ordonnée après les révélations d’Edward Snowden en 2013. Ce dernier avait, entre autres, révélé la mise sur écoute du portable de la chancelière allemande Angela Merkel par les services américains. [3]

Selon la presse allemande, le BND a également aidé les services de renseignement américains à espionner les services de la présidence française, le ministère français des Affaires étrangères et la Commission européenne. [4] D'après Bild, la chancellerie était informée depuis 2008, sous le premier mandat d'Angela Merkel, de telles pratiques visant des sociétés comme Airbus.

A Bruxelles, on botte en touche : "Je ne sais pas ce qui s'est passé. Ceci devra être réglé par les autorités allemandes, y compris parlementaires, et nous verrons", a commenté le président de la Commission Jean-Claude Juncker. [5]

Aux Etats-Unis, Jeb Bush a félicité Obama pour avoir surveillé les métadonnées via la NSA, selon RT en français le 22 avril. "Bien qu’il ne l’ait jamais justifié, ne l’ait jamais reconnu publiquement, ce service a continué à faire un travail très important, la première obligation de notre gouvernement national est de garantir notre sécurité. Et les technologies qui permettent de le faire tout en protégeant les libertés civiles existent. Obama ne les a pas abandonnés, même si on a pu croire qu’il allait le faire", s’est félicité Jeb Bush. [6]

Certains des membres du Bundestag (Parlement allemand NDLR.) accusent le gouvernement d'Angela Merkel d'avoir menti devant lui. Mercredi, Thomas de Maiziere, le ministre allemand de l’Intérieur , un allié privilégié de la chancelière, a nié avoir menti au parlement sur la coopération de l’agence de renseignement allemand (BND) avec la NSA américaine. Il a affirmé que ces accusations étaient infondées et qu’il pourrait les démentir, avec à l’appui, des documents qui doivent néanmoins rester secrets. Le quotidien allemand Bild a publié le 20 avril des informations attestant que Thomas de Maiziere avait menti «noir sur blanc» dans cette affaire ; ces propos ont été appuyés par la publication d’une photo du ministre avec un long nez de Pinocchio. Selon le journal, alors que de Maizière occupait un poste à la Chancellerie, deux documents faisant spécifiquement références à des tentatives de la NSA de mettre des téléphones sur écoute et d’intercepter des courriels ont été envoyées à la Chancellerie, en 2008 et en 2010. [7]

"L'affaire du BND (Bundesnachrichtendienst, renseignement allemand) monte en puissance et atteint la chancellerie", titrait le quotidien conservateur Die Welt, peu suspect de parti pris contre Mme Merkel et qui faisait sa Une sur le sujet comme la plupart de ses confrères. Le tabloïd Bild, un autre ami de la chancelière, qualifiait d'"hypocrite" la déclaration de Mme Merkel en 2014.

Les accusations contre le BND ont en effet pris une nouvelle ampleur jeudi [30 avril NDLR.], le quotidien Süddeutsche Zeitung assurant que ces services ont espionné de "hauts fonctionnaires du ministère français des Affaires étrangères, du Palais de l'Elysée (siège de la Présidence de la république, ndlr) et de la Commission européenne".

Ces nouvelles accusations s'ajoutent à l'espionnage présumé depuis 2005 visant EADS (devenu Airbus) et Eurocopter (aujourd'hui Airbus Helicopters) par le BND pour la NSA. 

Le groupe aéronautique européen Airbus a indiqué jeudi soir qu'il avait "demandé des informations" à Berlin et qu'il allait "porter plainte contre X pour des soupçons d'espionnage industriel".

Plus que les accusations elles-mêmes, ce sont les éventuels mensonges du gouvernement qui enflammaient la presse allemande.  "Qui dissimule quoi dans le scandale du BND?", demandait Bild, et Mme Merkel était la première de sa liste. "Hier, elle est encore restée muette". Le gouvernement est accusé par l'opposition d'avoir menti en déclarant le 14 avril ne rien savoir d'un quelconque espionnage économique par la NSA... "Je récuse catégoriquement l'affirmation consistant à dire que le gouvernement n'a pas dit la vérité", a répliqué mercredi Steffen Seibert, porte-parole de Mme Merkel.

Les Verts exigent des têtes, et la gauche radicale Die Linke une enquête du Parquet fédéral pour "trahison", mais ces deux formations sont généralement incapables de s'entendre. [8]

 

Espionnage : le scandale du BND se rapproche d'Angela Merkel [9]

Espionnage NSA : Angela Merkel ment les yeux dans les yeux

Au coeur du scandale, Thomas de Maizière, proche d'Angela Merkel, aujourd'hui ministre de l'Intérieur, était à l'époque ministre à la Chancellerie, et supervisait directement les services de renseignement. Il a promis de s'expliquer la semaine prochaine devant la commission d'enquête parlementaire sur la NSA. Dans la video publiée par LCI (ci-dessus à partir de 01:15) déclare que

 

"ces allégations ne sont pas vraies, les documents le prouveront."

Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maiziere [9]

Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maiziere [9]

Outre que cette déclaration de Thomas de Maizière n'est pas logique (des documents ne peuvent pas prouver quelque chose qui n'existe pas..), en France, plusieurs responsables de l'opposition ont réclamé ce jeudi 30 avril des "excuses" de la part de la chancelière allemande

"Le Quai d’Orsay et l’Elysée auraient été écoutés de 2001 à 2013 par le centre d’écoutes bavarois du BND allemand. Et Angela Merkel aurait été directement informée depuis 2008. Cet affront n’a que trop duré", s'indigne dans un communiqué le chef de file du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon. "Le gouvernement français doit convoquer l’ambassadeur d’Allemagne pour exiger des explications. Et François Hollande doit demander à Angela Merkel de présenter des excuses à la France", exige l'ancien candidat à la présidentielle. Pour le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, l'affaire est "gravissime" et "met en lumière le caractère tout relatif du couple franco-allemand". De fait, martèle également le souverainiste hostile à l'UE, "la chancelière allemande doit présenter immédiatement les excuses de son pays à la France et au Français." Pour l'heure, ni François Hollande ni son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius n'ont officiellement réagi aux révélations de la presse allemande. Manière de préserver un couple franco-allemand déjà fragilisé par la crise.

Le sujet est particulière sensible en Allemagne où l'opinion avait été très choquée à l'été 2013 par les révélations d'Edward Snowden, ancien consultant de la NSA. A l'époque, les Allemands avaient découvert que l'agence américaine avait mis en place un vaste système de surveillance de leurs communications, incluant jusqu'au téléphone de la chancelière, et ce pendant plusieurs années. [10]

Plus que les accusations elles-mêmes, ce sont les éventuels mensonges du gouvernement qui enflammaient la presse allemande. [11]

Thomas de Maiziere caricaturé en pinocchio dans la presse allemande [12]

Thomas de Maiziere caricaturé en pinocchio dans la presse allemande [12]

Notes

 

[1] Les services secrets allemands espionnaient pour le compte des Etats-Unis, Sputnik, 16:47 24.04.2015(mis à jour 17:04 24.04.2015)

[2] Allemagne-De Maiziere nie avoir menti sur un scandale d'espionnage, Challenges, Publié le 30-04-2015 à 03h07

[3] Le renseignement allemand espionne la France pour le compte de la NSA, RT en français, 27 avr. 2015 12:33

[4] Airbus porte plainte contre X pour espionnage, France Info, par Elise Delève jeudi 30 avril 2015 21:24

[5] Espionnage industriel : Airbus va porter plainte contre X et demander des comptes à Berlin, Francetvinfo, Par Francetv info avec AFP, Mis à jour le 30/04/2015 | 19:29 , publié le 30/04/2015 | 18:09

[6] Jeb Bush félicite Obama pour avoir surveillé les métadonnées via la NSA, RT en français,22 avr. 2015 19:27

[7] Le gouvernement allemand accusé de mentir sur l’affaire de l’espionnage de la NSA, RT en français, 30 avr. 2015 11:43

[8] Espionnage: le scandale se rapproche encore de Merkel, Airbus va porter plainte, Nouvel Obs, Publié30-04-2015 à 15h42Mis à jour le 01-05-2015 à 08h36

[9] Espionnage : le scandale du BND se rapproche d'Angela Merkel, LCI, le 30 avril 2015 à 15h39 , mis à jour le 30 avril 2015 à 15h46.

[10] Espionnage: Angela Merkel sommée de s'excuser en France, très critiquée en Allemagne, Le HuffPost avec AFP | Par Geoffroy Clavel, Publication: 30/04/2015 17h09 CEST Mis à jour: 30/04/2015 17h09

[11] Espionnage: le scandale se rapproche encore de Merkel, Airbus va porter plainte, La Nouvelle République, 30/04/2015 18:32

[12] Angeschossener des Tages: Thomas de Maizière, Junge Welt, 30.04.2015

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 22:32

Le 26 novembre 2014, devant le Parlement allemand (le Bundestag), Sahra Wagenknecht accuse Angela Merkel de servir les intérêts américains au détriment du bien-être des citoyens allemands et de l'Union européenne.

 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 18:52

 

Allemagne---de-la-prison-pour-une-mere-refusant-des-cours-.jpg

Allemagne : de la prison pour une mère refusant des cours sur le genre

 

La Voix de la Russie

7 novembre, 20:09

 

La répression outre-Rhin dans le domaine de la politique familiale et de l'éducation continue. En France les médias et les responsables politiques, comme l'actuelle Ministre de l'éducation, expliquent que la théorie du genre est un produit de l’imagination et qu’elle n'existe pas, et que des cours de sexualisation précoce des enfants dans les petites classes sont un fantasme.

En janvier 2014, nous avions dans un article parlé des dégâts de l'éducation du Genre et de parents en Allemagne qui sont menacés d'être mis en prison quand ils, ou leurs enfants, refusent les cours de sexualisation, cours sur le Genre dans le primaire. En Allemagne des enfants tombent littéralement dans les pommes durant ces cours ou refusent d'y retourner. Quand les enfants ne vont pas en cours du Genre, l'école menace les parents et dépose une plainte si les parents ne veulent pas obéir. Puis la justice condamne les parents à payer une amende. Si par principe, les parents refusent de payer l'amende, c'est la police qui se présente à leur domicile pour les mettre en prison !

Aujourd'hui c'est une mère d'un des couples déjà menacés de prison qui doit être mise derrière les barreaux. Ce 15 novembre, une manifestation a lieu à Dresde pour demander d'arrêter les cours de sexualisation précoce dans les écoles élémentaires, le Gender (Stoppt die Frühsexualisierung an Grundschulen). L'association Besorgte Eltern, qui a organisé sa dernière manifestation le 25 octobre contre le Gender à Augsbourg, lance un appel à l'aide au niveau international pour aider la famille Martens et pour dénoncer ces horreurs. L'enseignement de la théorie du Genre est bien réelle et Besorgte Eltern souhaite voir au niveau international les gens s'organiser pour dénoncer et stopper les cours du Gender dans les écoles primaires.

Arrestation. La famille Martens vit dans une jolie maison avec ses neuf enfants. Le 24 octobre 2014, la police a voulu arrêter Madame Martens car une de ses filles n'était pas allée en cours de sexualisation précoce donnée à l'école élémentaire il y a trois ans. Monsieur Martens a été emprisonné l'année dernière pour la même raison car il avait refusé de payer une amende. Les Martens ont un bébé, leur neuvième enfant, que la mère doit allaiter. Un policier est venu frapper à la porte des Martens pour emmener la mère. La voyant tenir son nourrisson dans ses bras, le policier a décidé de ne pas intervenir et de laisser du temps à la mère pour pomper du lait pour le bébé pour quand elle serait en prison. En Allemagne, les parents touchés par ces affaires vivent dans la psychose et la peur, et filment et enregistrent tout pour avoir des preuves. C'est d'ailleurs en voyant la caméra qui le filmait que le policier a décidé de ne pas intervenir sur le champ.

Dans cette vidéo qui date du 24 octobre nous voyons un policier se rendre au domicile des parents et parler avec M. Martens. Le policier se tient devant la porte de la maison. Derrière M. Martens, nous voyons Mme Martens qui porte son nouveau-né dans ses bras et leurs enfants qui écoutent la conversation du policier. M. Martens dit au policier que leur seul moyen de défense est de montrer aux médias ce qui leur arrive car la justice a échoué. « Nous avons déjà parlé hier. Vous avez dit que vous ne pouvez rien faire et que vous appliquez la loi. Mais nous ne trouvons pas du tout correct de séparer une mère de son nourrisson. Vous voulez faire votre job et arrêter ma femme ?», dit M. Martens au policier. « Non, nous n'allons pas le faire maintenant», répond le policier. « Nous ne voyons aucune faute de notre part et nous ne sommes pas prêts à payer les 30 euros. Il n'est pas question de la somme mais du principe. La justice a simplement échoué et le droit est simplement bafoué. Un Etat qui doit garantir les droits fondamentaux fait exactement l'inverse », dit M. Martens. Le policier, voyant qu'une caméra le filme répond : « Comme votre femme allaite maintenant votre fils, je ne vais pas l'emmener. Je dois employer la force mais je ne veux pas le faire maintenant. Je vous fait remarquer que l'affaire n'est pas finie. Le bureau du procureur veut faire appliquer la décision de justice. Quelqu'un va passer de nouveau. »

Pays destructeur de famille. Il faut rappeler qu'en Allemagne, un pays qui compte plus de 1,6 million d'enfants de moins de 15 ans vivant dans la pauvreté (chiffre du 10 octobre 2014), la police et le Jugendamt retire tous les jours 100 enfants à leurs parents. Souvent la justice allemande utilise de fausses expertises et de faux témoignages pour intervenir et souvent les parents forment malgré les aléas de la vie des familles stables. Ainsi, chaque année, de nombreuses familles totalement normales et équilibrées vont plonger dans l'horreur de la répression. La police rentre dans les domiciles et volent avec violence les enfants. Les parents qui tentent de défendre leurs enfants sont menottés et les cas ne sont pas rares où ils sont envoyés en psychiatrie et ne revoient plus leurs enfants. Pour la famille Martens, nous avons le cas d'une famille qui réussit dans la vie, qui a réussi à avoir une grande famille mais qui est aujourd'hui menacée par le système allemand devenu fou et dangereux à cause de l'obligation de suivre les cours de sexualisation précoce. 


Source: http://french.ruvr.ru/2014_11_07/Allemagne-de-la-prison-pour-une-mere-refusant-des-cours-sur-le-genre-6925/

 

 

 

. Allemagne : En prison pour avoir refusé des cours de sexualité pour leur fille en primaire

. Judith Reisman : "Il doit y avoir une réaction à cet abus de l'être humain que l'on voit partout. Et la France pourrait montrer la voie!"

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 07:32

Il n'y a pas qu'en France que les sanctions européennes contre la Russie font des mécontents. "Effet boomerang" de celles-ci, comme le dit Poutine, les sanctions se retournent contre l'Allemagne. Mais l'échec allemand ne s'explique pas que par cet "effet boomerang". La synthèse du communisme et du libéralisme dans la social-démocratie échoue lamentablement à protéger le travailleur (précarisation de l'emploi, néo-esclavagisme) et assurer un avenir au pays (crise démographique) :

 

L'Allemagne en «déclin» : des économistes donnent l'alerte

 

Le Figaro, Mis à jour le 29/09/2014 à 12:51 Publié le 29/09/2014 à 12:31

 

Effondrement des naissances, manque cruel d'investissements, répercussions du conflit entre l'Ukraine et la Russie... Le PIB allemand a été revu à la baisse. Certains économistes parlent ouvertement d'échec, de déclin et même de chute du pays.

 

On est loin de la situation de croissance nulle et d'envolée du déficit de la France. Il n'empêche: après un début d'année prometteur grâce à un hiver exceptionnellement doux qui a favorisé l'activité dans le secteur de la construction, l'économie allemande connaît quelques difficultés. Son PIB a ainsi diminué de 0,2% au cours du deuxième trimestre.

 

Interrogé dimanche par la radio publique Deutschlandfunk, le ministre de l'Économie social-démocrate Sigmar Gabriel a annoncé que la croissance allemande serait plus faible cette année que le 1,8% prévu par le gouvernement. Deux raisons à cela: la première, la lenteur de la croissance de la zone euro. Jusqu'ici, l'Allemagne faisait office d'exception dans une Europe en panne. Force est de constater que le principal moteur de la zone euro semble s'être quelque peu grippé. La chute de l'euro devrait constituer une bonne nouvelle mais les produits «hauts de gamme» allemands sont moins sensibles à l'effet de change que des pays comme la France ou l'Italie. L'impact devrait être donc moindre pour l'Allemagne. «Il n'est pas question de parler d'une quelconque fin de cycle ni même d'ailleurs d'un essoufflement du modèle allemand, relativise Marc Touati, économiste chez ACDEFI. Car de toute évidence le socle de croissance du pays demeure solide. Un effet de correction (pour la croissance, ndlr) était inévitable au deuxième trimestre».

 

En sus de cette correction technique, le ministre allemand avertit sur la crise ukrainienne. Selon lui, elle a porté atteinte au climat des affaires en Allemagne - les chefs d'entreprise du pays n'ont jamais été si pessimistes depuis avril 2013 - en affectant directement les entreprises qui traitent directement avec la Russie. Car Moscou a toujours été un partenaire privilégié de l'Allemagne. Or, dans un contexte où l'Europe s'emploie à sanctionner sévèrement la Russie, les exportations allemandes vers Moscou ont chuté de près de 15% depuis le début de l'année. Conséquence: le commerce extérieur de l'Allemagne a contribué négativement à la croissance du pays. Fait rare.

 

«L'Allemagne se proclame modèle du monde mais l'orgueil précède la chute»

Marcel Fratzscher, économiste allemand

 

Ces déclarations de Sigmar Gabriel coïcindent avec les pensées de l'économiste allemand Marcel Fratzscher, qui publie ce lundi un ouvrage intitulé Die Deutschland illusion (Allemagne, l'illusion) dans lequel il n'hésite pas à parler de pays en «déclin» qui «vit sur ses acquis». Selon lui, la compétitivité retrouvée du pays, la chute du nombre de chômeurs et l'amélioration des comptes publics ne doivent pas occulter ses «faiblesses fondamentales», à savoir «le manque d'investissements» ou encore l'effondrement démographique. «L'Allemagne est en voie de redevenir l'homme malade de l'Europe. L'Allemagne se proclame modèle du monde mais l'orgueil précède la chute», ose-t-il. «L'économie de ce pays est en échec. Sa croissance depuis l'an 2000 est plus faible que la moyenne européenne. Les salaires y ont progressé moins vite, et la pauvreté, en hausse, touche un enfant sur cinq», poursuit-il encore.


Chant du cygne d'une grande nation économique

 

Après de mauvais indicateurs ces derniers mois, Olaf Gersemann, chef du service économique du groupe de médias Welt, voit aussi l'avenir en noir, dans un livre paru lundi dernier «La bulle Allemagne», (»Die Deutschland Blase»). Nous assistons au «chant du cygne d'une grande nation économique», prévient-il, convaincu que le pays profite d'une conjonction de «circonstances très favorables» qui vont «bientôt disparaître», voire s'inverser.

 

Il n'en fallait pas plus également au front «pro-croissance» en Europe, avec en tête Paris et Rome, pour réclamer à l'Allemagne «un soutien plus ferme à la croissance». Ce qui a fait sortir de ses gonds la chancelière allemande, Angela Merkel et creusé le fossé entre Berlin et les pays du sud. «Si la zone euro a besoin de l'Allemagne, l'inverse n'est en revanche pas si évident, rappelle Marc Touati. Afin d'éviter le scénario du pire - une sortie de l'Allemagne de la zone euro -, l'Europe doit se réveiller et comprendre que l'Allemagne n'est pas un ennemi mais un modèle à suivre».

 

Source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/09/29/20002-20140929ARTFIG00137-l-allemagne-en-declin-des-economistes-donnent-l-alerte.php

 

Pour connaître "le modèle à suivre", il suffit de savoir qu'en Allemagne, les allemands sont payés au lance-pierre, le salaire minimum n'existe pas. Et c'est ce modèle qu'a loué François Hollande en visite en Allemagne pour le 150e anniversaire du SPD (Parti social-démocrate), à Leipzig le 23 mai. Il a fait l'éloge des réformes de Gerhard Schröder, l'"homme de gauche" social-démocrate. Les "réformes Schröder" (du nom d'"Agenda 2010") louées par Hollande, avaient pour "objectif de 'faire un choc de compétitivité'" par une remise à plat du 'marché du travail', se conjuguant par des mesures intéressantes pour les patrons comme la 'baisse du coût du travail', la 'baisse de l'impôt sur les sociétés'. Mais ce qu'on dit moins ce sont les inconvénients pour les travailleurs : 'licenciements facilités', 'durcissement de l'assurance chômage', établissement des 'mini-jobs', bref précarisation des gens à tous les étages... Elu chancelier en 1998 à la tête de la première coalition rouge-verte aux élections législatives fédérales, Gerhard Schröder n'a rien fait durant son premier mandat à part libéraliser les procédures de naturalisation..., avant dans le second de faire une politique libérale avec la mise en place de l'"agenda 2010", un paquet de réformes libérales qui ont provoqué une hausse du chômage et entraîné l'échec de Schröder aux élections de 2005 qui vit l'arrivée au pouvoir d'Angela Merkel, ancienne adhérente de Jeunesse "libre" allemande (Freie Deutsche Jugend), mouvement de jeunesse marxiste-léniniste officiel des 14-25 ans... rallié à l'économie de marché après la chute du mur de Berlin. Le modèle à suivre est une synthèse du communisme (ou ce qu'il en reste : étatisme,  économie dirigée) et du libéralisme dans ce qu'il a de plus odieux (exploitation et précarisation des gens) pour donner au final, ce qui est comme leur marque de fabrique aux deux, la grande société moderne d'esclavagisation chère aux Illuminés...

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 16:41

Boeing-777--Des-allemands-parents-des-personnes-tuees-dans.jpg 

 

Des parents des personnes tuées dans le crash du Boeing-777 poursuivent l'Ukraine


21/09/2014 | 14:58

Des parents de citoyens allemands qui sont morts dans le crash de la compagnie aérienne Malaysie Airlines Boeing-777 dans la région de Donetsk, ont l'intention de déposer une plainte contre l'Ukraine devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

Le Deutsche Welle qui rapporte l'information cite la publication Bild am Sonntag. Selon le journal Bild am
Sonntag l'avocat des plaignants Elmar Gimulla, a déclaré que conformément au droit international, chaque État est responsable de son espace aérien si il est ouvert pour les vols. Si l'Etat est incapable d'assurer la sécurité, il doit fermer son espace aérien, mais dans le cas du vol MN17 cela n'a pas été fait.

 

[...] L'avocat a l'intention de déposer une plainte contre le gouvernement ukrainien à la CEDH dans les deux semaines. Selon lui, le montant de l'indemnité dans chaque cas ne doit pas être inférieur à 1 million d'euros.

 

Article original :

 

Родственники погибших в катастрофе Boeing подадут в суд на Украину

 

Source: UNIAN http://www.unian.net/politics/987430-rodstvenniki-pogibshih-v-katastrofe-boeing-podadut-v-sud-na-ukrainu.html

Partager cet article
Repost0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 10:55

La FED (Réserve fédérale américaine ou Banque centrale des Etats-Unis) fête bien mal son centième anniversaire en Allemagne... La jeunesse allemande commence à comprendre d'où vient le problème et manifeste chaque lundi dans diverses villes pour la fin de la FED, dans un mouvement pour la paix qui vise à stopper la politique d'agressions des USA.

Sans surprise, comme Poutine en Russie, le mouvement qui prend de l'ampleur vient d'être calomnié et attaqué par les médias mainstream allemands, les politiques et les principaux partis politiques allemands, en étant assimilé aux "nazis", et aux "antisémites". Pourtant, le mouvement n'a jamais parlé des Juifs, de religion ou de la Deuxième Guerre mondiale, mais parle seulement du système financier mondial et demande la paix ! Ce sont les médias mainstream qui les premiers ont parlé des Juifs et d'"antisémitisme".

 

 

 

Dans cette video (en anglais), publiée sur youtube jeudi 19 juin, Luke Rudkowski parle à Ken Jebsen, un ancien journaliste d'un media main stream allemand et à Lars Maehrholz, un parachutiste qui devint le principal organisateur de la manifestation massive du lundi des vigiles de la Paix à Berlin.

 

Les manifestants de Berlin ne sont pas un mouvement de droite ou de gauche mais un mouvement médiatique social contre l'establishment qui s'est développé dans plus de 100 villes et trois pays. Ils ont débuté avec Lars il y a deux mois et demi et avec l'aide de Ken ont réuni un grand nombe de monde, ce qui a fait que les médias mainstream à Berlin ont calomnié et attaqué le mouvement.

 

Site facebook de Luke Rudkowski https://www.facebook.com/LukeWeAreChange

 

 

. Les banquiers, la Fed et les guerres

. 150e anniversaire - De Gettysburg à Goldman Sachs : D'un monde libre à un monde communiste

. Le 100e anniversaire de la FED

. Voilà pourquoi nous sommes esclaves et ignorants

Partager cet article
Repost0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 14:11

Helmut-Schmidt.jpg"Je ne crois pas que Poutine veuille la guerre." Mais,... "le risque que la situation s’aggrave, comme en août 1914, augmente de jour en jour", a déclaré à 95 ans, l’ancien chancelier allemand SPD (parti social-démocrate) Helmut Schmidt (1974-1982), dans un entretien à Bild. Dans cet entretien, Helmut Schmidt a également évoqué la "tentative de la Commission de l’UE d’annexer l’Ukraine".


Extrait : 

 

 

Bild – Quelle devrait être la priorité du nouveau Parlement au lendemain des élections du 25 mai ?

Schmidt – Je l’ai déjà dit il y a plusieurs années : un coup d’État contre la Commission européenne, désormais composée de 28 commissaires et de milliers de bureaucrates. Même si les députés ob-tiennent maintenant de nouveaux pouvoirs, le Parlement a besoin de nettement plus de pouvoir par rapport à la bureaucratie bruxelloise de l’UE. Seule une rébellion du parlement peut y parvenir.

 

Bild – Bruxelles se mêle-t-il trop des affaires des États membres ?

 

Schmidt – Pas seulement, Bruxelles s’impose également trop sur la scène politique mondiale, bien que la plupart des commissaires n’y comprennent pas grand-chose. L’exemple le plus récent est la tentative de la Commission de l’UE d’annexer l’Ukraine. Ainsi que celle d’attirer à elle la Géorgie. Faut-il rappeler que la Géorgie ne se trouve pas en Europe. C’est de la mégalomanie, nous n’avons rien à faire là-bas!

 

Bild – Vous exigez plus de retenue de la politique étrangère de l’UE ?

 

Schmidt – Pas de la part de l’ensemble de l’UE, mais des fonctionnaires et des bureaucrates bruxellois. Ils n’y comprennent pas assez ! Et ils mettent l’Ukraine devant l’obligation de choisir entre l’Ouest et de l’Est.


Bild – L’Europe est-elle au bord de l’abîme comme en 1914 avant la guerre mondiale ?

 

Schmidt – La situation me semble de plus en plus comparable. L’Europe, les Américains et les Russes se comportent exactement comme Christopher Clark le décrit dans son livre que je recommande sur le début de la Première Guerre mondiale : des somnambules.

 

Bild – Voyez-vous vraiment poindre la menace d’une guerre pour l’Ukraine ?

 

Schmidt – Je ne suis pas partisan d’évoquer une troisième guerre mondiale et encore moins les demandes de budget supplémentaire pour équiper l’OTAN. Mais le risque que la situation s’aggrave, comme en août 1914, augmente de jour en jour.

 

Bild – Vous et Gerhard Schröder maintenez donc que Poutine cherche la paix et la réconciliation avec ses voisins ?

 

Schmidt – Je ne crois pas que Poutine veuille la guerre. Et l’Europe doit tout faire pour encourager la Russie dans cette voie plutôt que de parler à la légère de « Troisième Guerre mondiale » comme le gouvernement de Kiev ou de personnes dans l’entourage du président américain Obama.

 

Source: http://www.bild.de/video/clip/helmut-schmidt/helmut-schmidt-ueber-die-europawahl-und-die-ukraine-35991794.bild.html via traductions http://www.les-crises.fr/schmidt-bild/

 

 

. La banque compare Poutine à Hitler

Partager cet article
Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 13:19

La presse russe parle de la "saucisse de Conchita", une saucisse vendue à l'effigie du travesti qui a remporté le concours de l'Eurovision en 2014 et qui a provoqué un énorme scandale en Russie. Pas un mot naturellement dans les médias "français"...

 

http://std3.ru/ad/91/1400040462-ad9106a2420aba5a162346ec3fe41495.jpg
 

Comme ils le disent dans les réseaux sociaux, l'image de l'infâme "Saucisse de Conchita" - un travesti, qui a remporté le concours de l'Eurovision en 2014 et a provoqué un énorme scandale en Russie, a été "immortalisée" dans la saucisse.

Maintenant, les Allemands, par exemple, pour 14,9
(environ 711 roubles) peuvent manger un kilo de Conchita, en profitant de la vue de son visage barbu.

 

Nous ajoutons que les médias ont rapporté plus tôt que le ROC a regretté la corruption morale menée en Europe, y compris par la sélection par de Conchita par un jury européen. 

 

Source: http://www.politonline.ru/rssArticle/21416868.html

Partager cet article
Repost0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 07:48

En Allemagne aussi ils ont introduit en douce et sans débat les "cours d'éducation à la sexualité" obligatoires. Ils démolissent les enfants avec des "cours de sexualisation" dès la maternelle. Des parents témoignent que des enfants souffrent et n'osent pas s'exprimer par rapport à cela dans la classe, où ils sont forcés à apprendre ces choses par coeur. Beaucoup n'osent pas en parler à la maison, mais à un certain moment les parents remarquent, s'ils sont attentifs, que leurs enfants ont changé. Et alors, parfois la lumière vient sur ce qui s'est passé à l'école lors des cours de "sexualisation".

 

Un père qui a passé un jour en prison pour avoir refusé que sa fille suive deux heures de cours de "sexualisation précoce" où du matériel pornographique est utilisé, témoigne. Il donne deux exemples: "huit enfants se sont évanouis lors d'un cours de sexualisation, six d'entre eux ont dû être hospitalisés". "En Suisse, deux enfants de treize ans dont l'un a violé une petite fille de 5 ans et l'autre a tenu son frère de sept ans qui devait obligatoirement assister à la scène". Le père de famille demande : qu'est-ce qui incite ces jeunes à faire de telles choses ? "À l'école, par ces cours de sexualisation, ils sont carrément démolis intérieurement, leur psychisme est dérangé. Et les enfants sont cassés avec tout ça", explique-t-il. Il espère que cet incident, tous ces incidents "et tout ce qui se passe en ce domaine devienne public, dévoiler ces inconvénients sociaux et ainsi en avertir le peuple".

 

 

 

 

Source: http://www.gloria.tv/?media=568491

http://www.dailymotion.com/video/x1bissi_un-pere-en-prison-pour-avoir-refuse-que-leur-fille-suive-un-cours-d-education-sexuelle-en-primaire_news

Partager cet article
Repost0
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 00:16

 

Gender : 200 000 Allemands contre l’idéologie arc-en-ciel !

 

Le 31 janvier 2014

 

Près de 200.000 personnes viennent de signer une pétition contre l’enseignement de la « diversité sexuelle » dans le Bade-Wurtemberg.

 

Malgré les menaces et les intimidations du ministre de l’Éducation nationale, certains parents continuent délibérément de ne pas envoyer leurs enfants à l’école. Le même ministre s’obstine à nier que l’on veuille imposer en France la loi du genre, comme on tente pourtant de le faire un peu partout en Europe, en Suisse et en Allemagne notamment. Mais les parents d’élèves, outre-Rhin, ne se laissent pas faire : le 18 janvier dernier, ils avaient organisé à Cologne une manifestation publique contre les cours obligatoires d’éducation sexuelle, version gender. Certes, ils n’étaient qu’un petit millier, mais leur mouvement de résistance commence à faire tache d’huile parmi les parents allemands, malgré les menaces d’amende voire de prison s’ils gardent leurs enfants à la maison. Les réticences vont même en s’accélérant : près de 200.000 personnes viennent de signer une pétition contre l’enseignement de la « diversité sexuelle » dans le Bade-Wurtemberg, proche voisin de l’Alsace. Nos cousins germains, comme d’habitude, ne font pas les choses à moitié…

 

 

Source: http://www.bvoltaire.fr/josemeidinger/gender-200-000-allemands-lideologie-arc-en-ciel,49152

Partager cet article
Repost0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 22:25

L'Eglise catholique allemande a porté plainte contre trois profanateurs qui ont perturbé une messe dans la Cathédrale de Cologne le 19 août en imitant les "Pussy Riot", ce groupe de rock russe composé de trois femmes ayant profané la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou et condamnées par la justice russe à deux ans de prison.

 

Les « pussy riot » allemands arrêtés à Cologne, ils risquent une peine de trois ans de prison. On attend toujours de voir ces gens perturber une célébration dans une synagogue, une mosquée, ou (plus symbolique!) une loge maçonnique...


 

 

- "Pussy Riot" : deux poids deux mesures

- "Pussy Riot" : Frère Nathanael et le sacrilège de Moscou

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 18:03

Les médecins allemands ne pourront plus pratiquer la circoncision à des fins religieuses.

 Par une décision de justice du 26 juin 2012 du tribunal de Cologne, la circoncision est désormais considérée en Allemagne comme infligeant des "dommages corporels" "contraires aux intérêts de l'enfant".

Le tribunal de district de Cologne a jugé que les médecins peuvent être inculpés d'agression, en effectuant une circoncision qui n'est pas médicalement nécessaire.

 

Le tribunal de district a jugé que la circoncision causerait des dommages «irrémédiables et permanents » à un garçon et que son exécution à des fins religieuses « contrevient aux intérêts de l'enfant de décider plus tard quant à ses croyances religieuses». (1)

 

http://cdn1.spiegel.de/images/image-375728-panoV9free-ebfr.jpgQualifiant cette décision de "pire attaque contre la vie juive depuis l'Holocauste", un groupe influent de rabbins européens a utilisé un vocabulaire violent pour attaquer cette décision de justice allemande contre la circoncision de garçons. Si on permet à la décision d'être appliquée, Pinchas Goldschmidt, le président du groupe a averti : "alors je ne vois pas d'avenir pour des Juifs en Allemagne."

 

Le rabbin a dit qu'il croyait que le gouvernement allemand prendrait des mesures pour adopter une loi assurant que la circoncision pratiquée comme tradition religieuse par des Juifs et des Musulmans, était légale en Allemagne.

 

Il a dit que l'interdiction de l'abattage rituel des animaux selon des lois juives, par les nationaux-socialistes avaient aussi été un signe pour beaucoup de Juifs qu'ils "devaient quitter l'Allemagne." Mais il a ajouté qu'une interdiction de la circoncision, étant donné l'importance de la tradition, enverrait un message beaucoup plus fort.

 

La décision a été critiquée par des groupes religieux en Allemagne aussi bien que le Parlement israélien.

 

La décision n'est pas une interdiction générale de la circoncision en Allemagne. Mais il y a une crainte que l'on puisse la voir comme un précédent pour d'autres décisions semblables.

 

Goldschmidt a dit aussi qu'il trouvait alarmant que des sondages récents aient montré qu'une majorité d'allemands soutiennent la décision de la cour... (2)

 

Sources :

 

(1) http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/2012/06/20120626-220526.html

(2) http://www.spiegel.de/international/germany/european-jewish-leaders-lambast-german-circumcision-ruling-a-844128.html

Partager cet article
Repost0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 09:08

Joachim Gauck sera en principe élu dimanche, par le Congrès des parlementaires allemands, président de l'Allemagne. L'ancien pasteur de Rostock a en face de lui Beate Klarsfeld, qui, chassant les nazis, avait giflé un président allemand.

 

Joachim Gauck est inattaquable. Avant la chute du mur de Berlin, il était un pasteur prostant dans la ville de Rostock, très engagé dans la contestation contre le régime totalitaire. Il s'est fait connaître du plus grand nombre en tant que responsable des archives de la Stasi après la chute du Mur de Berlin : une tâche bien sûr essentielle dans l'édification de l'Allemagne nouvelle, puisque les tout-puissants services secrets de Berlin-Est avaient fiché la quasi-totalité de la population de RDA. Un homme qui se dit "de gauche libéral et conservateur".

 

Le pasteur a en face de lui la femme (juive) du "chasseur de nazis" Serge Klarsfeld, Beate, qui partage sa vie entre Paris et Berlin, et qui s'est fait connaître en Allemagne grâce à la gifle mémorable assénée en 1968 au chancelier de l'époque, Kurt Kiesinger (de la CDU), un ancien cadre hitlérien. Ses adversaires l'accusent d'avoir touché des subsides de la Stasi pour accomplir ce geste spectaculaire: ils parlent de 2000 marks de l'époque. Ils l'accusent surtout d'avoir pactisé avec les services secrets de la RDA, ce dont l'intéressée de se cache d'ailleurs pas: ne fallait-il pas, expliquent Beate Klarsfeld et ses partisans, savoir faire des concessions afin d'obtenir certains documents indispensables pour confondre certains anciens nazis ?

 

Mais ce "pacte avec le diable" fait de la femme de Serge Klarsfeld une postulante "intolérable" pour le parti d'Angela Merkel. Ni les sociaux-démocrates, ni les Verts, ni les libéraux du FDP ne la soutiennent non plus. En face du front pro-Gauck, Beate Klarsfeld ne bénéficie que du soutien de "Die Linke", la gauche de la gauche. Ironie de cette candidature de témoignage quin'a pas de chance d'aboutir: Mme Klarsfeld n'est pas sur la même ligne en France puisqu'elle n'hésite pas à afficher son soutien à ... Nicolas Sarkozy.

 

Source: Sud-Ouest du samedi 17 mars 2012, p. 5

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 08:42

Lu sur propagandes.info :
Voici une petite histoire qui se passe à Berlin, où un groupuscule d’extrême gauche aux problèmes causés par l’immigration. « Un groupe de criminels Kurdes qui se fait appeler ‘Street fighters’ demande une grosse somme d’argent au projet antifasciste pour les protéger », en clair, il veulent les racketter. Plusieurs attaques sur des résidents montrent qu’ils ne plaisantent pas. Vendredi soir, et samedi matin, un groupe de 30 jeunes Kurdes s’est invité avec des battes de baseball à la fête des activistes antifascistes qui se déroulait au 8 rue Schererstrasse à Berlin. La nuit suivante, deux musiciens qui devaient jouer dans ce même lieu ont été attaqués. Selon le journal allemand Der Tagesspiegel, les attaques semblent motivées par la demande d’une grosse somme d’argent de la part des Street Fighters au groupuscule « autonome » d’extrême gauche pour assurer leur « protection ». Le club des immigrés, dirigé par Ahmed A., un Kurde bien connu des services de police, a son siège juste en face de celui des militants, de l’autre coté de la rue. Tous les membres sont connus pour des violences graves et d’autres crimes.


Un travailleur social qui connaît quelques-uns des antifascistes a déclaré : « Ils ne savent plus sur quel pied danser car ils ne sont pas attaqués par des « nazis », ou par des « flics », mais par des immigrants. Cela ne correspond pas à leurs idées sur le monde. Ils disent que les Street Fighters mettent la pression sur eux pour les racketter.

Sur la page d’accueil de leur site internet, il est écrit : « Puisqu’il ne s’agit ni de nazis ni de flics, nos méthodes habituelles ne sont pas applicables.»

Les Antifas, contrairement à leurs politiques habituelles, refusent de parler à la presse de cette affaire. Le journal allemand Süddeutsche Zeitung écrit quant à lui « La vision du monde de la gauche est chancelante ».

Une jeune « artiste » qui a récemment déménagé du centre à cause du prix des loyers déclare : «Ici, c’est la mafia Turque et Arabe qui fait la loi »

“Die sind verwirrt, dass sie nicht von Nazis angegriffen werden, sondern von Migranten. Das passt nicht in ihr Weltbild.” (Social Worker to Süddeutsche Zeitung, 11. februar 2011)

Source : blog.balder.org (anglais)
Traduction/adaptation : Propagandes.info

http://www.propagandes.info/product_info.php/antifa-racketts-par-des-kurdes-puisquil-ne-sagit-ni-de-nazis-ni-de-flics-nos-mthodes-habituelles-ne-sont-pas-applicables-p-1438 via http://www.contre-info.com/berlin-des-antifas-rackettes-par-des-kurdes

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 18:15

Neuschwanstein

Chateau de Neuschwanstein - Germanie - Bavière



Partager cet article
Repost0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 07:01
Saint Henri, roi d'Allemagne, puis roi d'Italie, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p. 90-91.

Saint Henri, roi d'Allemagne, puis roi d'Italie, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p. 90-91.

 

Saint-Henri-II--empereur--972-1024-.jpg

Saint Henri II, empereur d'Allemagne (973-

1024).

Sixième et dernier empereur du Saint Empire romain germanique de la dynastie saxonne et ottonienne, l’empereur germanique Henri II est reconnu pour sa piété. Il a joué un rôle important dans la réforme de l’Église. Il était le fils du duc de Bavière et, en raison de la mort prématurée de son parent Otton III, il fut couronné empereur. Comme tel, il régna sur l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, les Pays-Bas et l'Italie du Nord.

 

Touché d'une grâce spéciale de Dieu, il fit, jeune encore, un acte de hardiesse que lui eût dissuadé la prudence humaine, en promettant à Dieu de ne s'attacher qu'à Lui et en Lui vouant la continence perpétuelle. Il épousa sainte Cunégonde de Luxembourg que nous fêtons le 3 mars. Elle ne pouvait avoir d'enfants. Henri refusa de la répudier, fait inouï à cette époque et dans une société où la stérilité, surtout dans la noblesse, était une cause ordinaire de répudiation.


L'une de ses deux préoccupations majeures fut l'unité du Saint Empire romain germanique pour laquelle il dut beaucoup guerroyer. Dans le même temps, il renforça l'influence de l'Eglise sur la société, fonda l'évêché de Bamberg et, oblat bénédictin, il soutint la réforme entreprise par les moines de Cluny.

 

 

Saint-Henri-II--empereur-d-Allemagne---Anonyme--Henri-II-de.JPG
Anonyme : Henri II de Schlesien (le Pieux) : Reliquaire de saint Henri - Suger - Musée du Louvre

Privé d'héritier, il institua le Christ comme son légataire de ses biens.

 

Nous devons abandonner les biens temporels et mettre au second plan les avantages terrestres pour nous efforcer d’atteindre les demeures célestes qui sont éternelles. Car la gloire présente est fugitive et vaine si, tandis qu’on la possède, on omet de penser à l’éternité céleste.

 

Henri II rencontrera le roi de France, Louis le Pieux, pour assister le pape Benoît VIII dans son oeuvre de réforme.

 
A sa mort, sainte Cunégonde se retira à l'abbaye de Kaffungen qu'elle avait fondée. Il sera enterré avec sa femme, sainte Cunégonde, dans le même tombeau dans la cathédrale de Bamberg qu'il avait lui-même fondée. Il est le seul empereur germanique à avoir été canonisé.

 

Les saints du jour;Nominis;Recitus.qc.ca;Wikipedia;insecula

 

 

 

 


Bamberg, une des plus jolies cités historiques de la Bavière avec ses monuments et son histoire (en allemand)
 

Le roi Henri II, 1840, Jean-David Passavant, Francfort-sur-le-Main, Römer, Kaisersaal, dans Rosa Giorgi, Le Petit Livre des Saints, Larousse, Tolède 2006, p. 414-415.

Le roi Henri II, 1840, Jean-David Passavant, Francfort-sur-le-Main, Römer, Kaisersaal, dans Rosa Giorgi, Le Petit Livre des Saints, Larousse, Tolède 2006, p. 414-415.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 14:01

On fêtait hier la Fête-Dieu, fête du Corps et du sang du Christ, c'est-à-dire l'institution de l'Eucharistie (Mt, 20, 28; 26,28; Mc, 14, 22-25). Voici cette belle fête célébrée en Allemagne à Cologne.


Fronleichnam im Hohen Dom zu Köln

vous pourrez constater que l'archevêque de Cologne, le Cardinal Meisner fait autrement bien les choses pour la Fête-Dieu en sa cathédrale.

Seule la messe ne fut pas traditionnelle au sens strict. Via
le Forum catholique

Partager cet article
Repost0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 07:00
Saint Boniface, Patron de l'Allemagne, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p

Saint Boniface, Patron de l'Allemagne, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 2, 2011, p

Ordonné prêtre en 710, le bénédictin anglo-saxon Boniface gagne la Frise en 716, où il devient l'assistant de son compatriote saint Willibrord.

Puis il évangélise la Hesse, la Thuringe et la Bavière avec succès.
Consacré évêque en 722, il établit son archevêché à Mayence. Retourné en Frise, il y est assassiné par des païens. On le trouva criblé de blessures, tenant en main le livre de saint Ambroise: Du bienfait de la mort.

 

Saint Boniface , qui "parcourut toute la Frise, prêchant sans cesse la parole de Dieu, bannissant les rites païens et extirpant les coutumes immorales païennes. Avec une énergie débordante, il construisit des églises et renversa les idoles des temples. Il a baptisé des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants." (Vita S. Bonifatii, Augustine Willibaldo, éd. Levison, p. 47).

 

Consacré évêque en 722, il établit son archevêché à Mayence. Retourné en Frise, il y est assassiné par des païens. On le trouva criblé de blessures, tenant en main le livre de saint Ambroise: Du bienfait de la mort.

 

Au cours de l'audience générale du 11 mars 2009, Benoît XVI a tracé un portrait de saint Boniface, un des apôtres des peuples germaniques. Saxon né en Angleterre vers 675 sous le nom de Winifred, il fut très jeune attiré par l'idéal monastique. Ordonné prêtre à trente ans, il entendit l'appel de Dieu à se consacrer à la conversion des païens du continent. En 716, avec quelques compagnons, il prend le chemin de la Frise, "où échoua sa première initiative d'évangélisation à cause de l'opposition d'un chef local. S'étant rendu à Rome deux ans plus tard pour y rencontrer le Pape, Grégoire II l'encouragea, lui donna le nom de Boniface et le chargea de mission officiellement auprès des peuples germaniques".

 

 

Un jour, il abattit de sa propre main un chêne dédié à l’idole Thor ou Donar, qui était non seulement un symbole religieux, mais aussi un symbole de la protection des soldats, de la végétation et même de la fertilité dans la culture autochtone des tribus germaniques. (Mgr Athanasius Schneider, évêque d'Astana.) Et quand la foule en fureur allait se jeter sur lui, un prodige vint soudain la calmer: l'arbre énorme se plia sous une main invisible et alla tomber en quatre tronçons aux pieds du Saint. Le Christ avait vaincu; des milliers de païens demandèrent le baptême.

 

Mgr Rudolf Voderholzer, évêque de Regensburg en Allemagne a expliqué dans une homélie du 31 octobre 2019 que "Boniface n'a pas dansé autour ni embrassé le chêne, mais plutôt, il l'a abattu et a fait de son bois une croix et une chapelle Saint-Pierre". (sources 1 et 2).

L'apôtre, secondé par de vaillants missionnaires, travaillait avec plus d'ardeur que jamais à étendre le règne de l'Évangile. Ses saintes audaces furent bénies du Ciel... et le Pape le fit évêque.

 

Archevêque, légat du Pape, Boniface ne s'attribue point la gloire de ses oeuvres; Dieu est sa seule force et son seul recours; voilà le secret de ses conquêtes pacifiques.

Grâce à sa prudence, le futur saint "parvint à restaurer la discipline ecclésiastique. Il convoqua des synodes pour le respect des canons et renforça la communion des Eglises de Germanie avec Rome". Puis Benoît XVI a rappelé un autre aspect de l'oeuvre de Boniface, qui fonda de nombreux monastères, masculins et féminins, lesquels constituèrent "des phares de diffusion de la foi et de la culture chrétienne dans ces régions.

 

 près de 80 ans, il projeta une nouvelle mission évangélisatrice dans le pays qui avait vu ses premières expériences. Mais, en 754 probablement, des frisons païens l'assassinèrent à Dokkum tandis qu'il célébrait la messe".

"Après tant de siècles, quel message pouvons-nous retenir de la prodigieuse oeuvre de ce grand missionnaire martyr?", s'est demandé Benoît XVI: "D'abord, la centralité de la Parole, vécue et interprétée dans la foi de l'Eglise, que Boniface prêcha jusqu'au sacrifice suprême du martyre". Ensuite, "sa fidélité au siège apostolique, le principe central de son action missionnaire. Cet esprit de cohésion autour du Successeur de Pierre s'est transmis aux Eglises sujets de sa prédication, unissant à Rome l'Angleterre, l'Allemagne et la France. Ce facteur a grandement contribué à la constitution des racines chrétiennes de l'Europe, qui ont produit tant de fruits au cours des siècles suivants".


Le Saint-Père a alors souligné combien saint Boniface avait favorisé la rencontre de la culture germanique avec la romano-chrétienne, en portant l'ancien héritage chrétien aux populations qu'il évangélisait, avec un nouveau mode de vie plus respectueux des droits et de la dignité de la personne".

"Le courageux témoignage de Boniface -a ajouté Benoît XVI- nous invite à accueillir dans nos vies la Parole de Dieu comme première référence, à aimer sincèrement l'Eglise, à se sentir coresponsables de son avenir dans l'unité autour du Successeur de Pierre. Il nous rappelle aussi qu'en favorisant la diffusion de la culture, le christianisme aide au progrès de l'humanité. Nous devons être à la hauteur de ce prestigieux héritage pour le faire fructifier en faveur des nouvelles générations". En comparant l'appel de la foi et le service de l'Evangile de Boniface à "notre foi, souvent chancelante et bureaucratique, il faut nous demander comment nous renouveler pour transmettre ce don précieux à notre temps".
(source: VIS 090311)
via
Nominis.cef.fr; Les saints du jour

 

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 08:03

ROME, Jeudi 15 janvier 2009 (ZENITH.org) - Un accord « reconnaît le rôle de l'Eglise catholique dans la société » du « Land » allemand du Schleswig-Holstein.

Le Saint-Siège et l'Etat allemand du Schleswig-Holstein ont en effet signé, le 12 janvier à Kiel, siège de la Chancellerie d'Etat du Land, un accord régissant les rapports entre l'Eglise et l'Etat notamment dans les domaines de l'éducation et de l'action sociale et sanitaire.

L'accord signé lundi dernier compte 24 articles, réglementant la situation juridique de l'Eglise catholique dans ce Land.

C'est un accord qui « reconnaît le rôle de l'Eglise catholique dans la société du Land Schleswig-Holstein », souligne le Saint-Siège.

Il établit entre autres, indique un communiqué du Vatican « les normes concernant l'enseignement de la religion catholique dans les écoles publiques », mais aussi « la reconnaissance » par l'Etat des écoles gérées par l'Eglise.

D'autres articles concernent « la formation universitaire, l'activité de l'Eglise dans les domaines pastoral, social, sanitaire et caritatif », mais aussi l'impôt ecclésiastique, et la maintenance des édifices ecclésiastiques sujets à une protection en tant que monument.

[C]haque « Land » allemand a son Parlement et son propre gouvernement, qui négocie directement les accords avec le Saint-Siège. Les principaux domaines de responsabilité des Länder sont en effet l'éducation, la culture, la justice et la sécurité interne, mais ils ont également un certain pouvoir pour concevoir leur propre politique économique et environnementale ou leur politique sociale et en matière de santé. Le Schleswig-Holstein est le plus au nord des 16 Länder, de la République Fédérale d'Allemagne.

L'accord a été signé, côté Saint-Siège, par le nonce apostolique en Allemagne, Mgr Jean-Claude Périsset, et pour le Land du Schleswig-Holstein, le Ministre-Président, M. Peter Harry Carstensen, en présence notamment de Mgr Werner Thissen, archevêque de Hambourg, et de son auxiliaire, Mgr Hans-Jochen Jaschke.

Sur une population du Schleswig-Holstein de quelque 2,8 millions d'habitants, en 2006, des statistiques faisaient état de plus de 70 % de chrétiens dont 63, 8 % de Protestants et 6, 3 % de Catholiques.

Zenith.org via Le Forum catholique

Partager cet article
Repost0