Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 20:36

Déjà plusieurs médias occidentaux, associés à l'opération, ont commencé ce soir à révéler le contenu des documents diplomatiques détenus "en violation de la loi américaine" par le site WikiLeaks.

Malgré une attaque informatique ce dimanche soir, des journaux ont commencé à dévoiler les documents. Les premiers concernent le nucléaire iranien. Les premières révélations ont commencé à tomber dimanche peu avant 19h30.

 

«Nous faisons actuellement l'objet d'une attaque massive sous la forme d'un déni de service», (c'est à dire un nombre de requêtes tellement important sur le site que ses serveurs informatiques ne peuvent suivre) peut-on lire sur le service de micro-blog twitter dédié au site Internet. Les journaux «El Pais, Le Monde, Spiegel, Guardian et New York Times vont publier de nombreux télégrammes des ambassades américaines ce soir, même si WikiLeaks est en panne », annonce un autre message provenant de cette source.

  

En tête, le New York Times, qui a publié sur son site Internet un très long article dans lequel sont mis en exergue les points forts des 250.000 notes diplomatiques communiquées par WikiLeaks. Ces notes «offrent un panorama inédit des négociations d'arrière-chambre telles que les pratiquent les ambassades à travers le monde», écrit le quotidien américain

Ces milliers de fichiers semblent en effet offrir des points de vue très directs sur certains dirigeants étrangers, et apportent des informations «sensibles» sur le terrorisme et la prolifération nucléaire. Ils exposent notamment comment Israël a poussé les Etats-Unis à la fermeté contre l'Iran en 2009, montrent que des donateurs saoudiens restent les principaux financiers d'organisations radicales comme al-Qaida, ou encore que des agents du gouvernement chinois ont mené une opération coordonnée d'attaques informatiques visant les Etats-Unis et leurs alliés.

 

Le quotidien britannique The Guardian indique par exemple sur son site internet que le roi Abdallah d'Arabie saoudite a appelé les Etats-Unis à attaquer l'Iran pour mettre fin à son programme nucléaire.

 

Concernant le dossier iranien, les documents montrent qu'Israël a poussé à la fermeté en décembre 2009 les Etats-Unis contre l'Iran, en affirmant que leur stratégie de négociation avec Téhéran "ne marchera pas", selon un document diffusé le site du quotidien français Le Monde. Un télégramme américain relate ainsi une conversation le 1er décembre 2009 entre Amos Gilad, directeur des affaires politico-militaires au ministère israélien de la Défense et Ellen Tauscher, la sous-secrétaire d'Etat américaine. La diplomatie du président Barack Obama, "l'engagement stratégique avec l'Iran", "c'est une bonne idée, mais il est bien clair que cela ne marchera pas", y déclare M. Gilad.

 

Sources : 1 http://www.lefigaro.fr/international/2010/11/28/01003-20101128ARTFIG00208-wikileaks-devoile-les-dessous-de-la-diplomatie-mondiale.php

2 http://lci.tf1.fr/monde/amerique/2010-11/wikileaks-dit-faire-l-objet-d-une-attaque-informatique-6166364.html

3 http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-WikiLeaks-dit-faire-l-objet-d-une-attaque-informatique-_6346-1602620_actu.Htm

4 http://www.rtlinfo.be/info/magazine/internet_et_high_tech/756365/wikileaks-la-publication-de-documents--met-des-vies-en-danger-

 

 

- Armée américaine : la nouvelle "bombe" de Wikileaks serait imminente

Partager cet article
Repost0

commentaires

D


Ca sent le fake.... N'essaierait-on pas de nous faire croire que quelques médias ou "filtres" d'information sont restés indépendants du système ?


D'ailleurs, le blog reste prudent et utilise beaucoup les guillemets et le conditionnel...



Répondre