Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 16:03

"République absolue", l'expression que nous avons employée sur Christ-Roi le jour de l'élection de François Hollande, le 6 mai 2012, se propage comme un feu de poudre.

Suite au projet du gouvernement d'interdire les spectacles de Dieudonné, Media-presse.info, le site d'information sans concession, se fait l'écho de ce jeu de mot, dans un article intitulé "Vers une République absolue", publié ce samedi 4 janvier 2014.

Avec des arguments que dans l'ensemble nous partageons, l'auteur évoque sa crainte de voir la république agir "de cette façon pour faire taire qui elle voudra et qui elle aura désigné à la vindicte médiatique. ... [C]’est la liberté des hommes qui est en jeu; ... ce sont nos libertés individuelles qui sont en jeu ni plus ni moins". Il est temps de se réveiller :

 

 

Vers une République absolueVers une République absolue

 

Deux événements m’ont particulièrement frappée cette semaine mais surtout m’ont alertée sur le tour que prend cette Vème République. Personne ne se cache plus et le gouvernement socialiste est en train de renforcer son pouvoir, jour après jour. Il est temps d’en prendre conscience.

 

1) François Hollande a demandé à ses ministres d’accélérer les réformes et pour cela de favoriser les décrets et les ordonnances et de ne faire passer des lois que quand cela est strictement indispensable (Inversion complète de la démocratie. Normalement ce sont les décrets et les ordonnances qu'on fait passer en état d'urgence quand c'est indispensable, pas l'inverse ! D'autant plus qu'on n'est pas en état de guerre que je sache, ou en "période de de crise" comme le stipule l'article 16 donnant les pleins pouvoirs" au président. NdCR.) Etonnant et, d’un côté, c’est un signe de faiblesse. Le Président ne peut donc plus compter sur le Parlement.

 

C’est vrai qu’entre un Sénat qui ne vote plus les lois du gouvernement et des députés PS qui se montrent de plus en plus mécontents des méthodes de Hollande et de ses ministres, il est temps de passer à un plan B en court-circuitant le pouvoir législatif pour passer directement par le pouvoir exécutif. Où sont les contre-pouvoirs ? Se retrouverait-on en monarchie absolue, ce régime politique tant honni par les Républicains ? Que peut-on faire institutionnellement pour contrer des décrets et des ordonnances ? Pas grand-chose. On ne peut saisir le Conseil Constitutionnel.

 

Qu’on se rassure les grandes réformes passeront quand même par le législatif ! Il ne manquerait plus que l’Assemblée Nationale devienne une chambre d’enregistrement des lois comme elle l’était sous l’Ancien Régime. La question est de savoir à quelle fréquence et cadence, les ministres vont se servir de décrets et d’ordonnances mais ce sera à surveiller pour ne pas avoir de coup de poignard dans le dos.

 

Pour finir, disons chapeau à Hollande qui se rend compte qu’il faut accélérer l’effort pour l’emploi, il était temps après des mois d’attente…

 

http://medias-presse.info/wp-content/uploads/2014/01/valls-kippa-MPI.jpg2) Dans le registre de l’affaire Dieudonné, Manuel Valls semble parti en chef de guerre (Lire l'article de MPI: "Manuel Valls est-il ministre de France ou d’Israël ?" NdCR.) Mais le plus hallucinant dans cette histoire, c’est qu’il soutient des manifestations devant les salles de spectacle, voire qu’il appelle à manifester pour créer du trouble à l’ordre public et interdire ainsi les spectacles… Étonnant de la part d’un ministre chargé de la sécurité du pays ! A quelles extrémités en sont-ils réduits !

 

Dans un pays où le climat social est déjà tendu, au lieu de chercher l’apaisement il conforte les tensions. Ce qu’on peut dire, c’est que c’est à la limite du légal mais d’autres régimes ont agi de la sorte

 

Et ce n’est pas tout, à écouter Christophe Barbier du magazine l’Express, il faudrait réguler internet comme les Chinois le font si bien… Aujourd’hui Dieudonné est visé mais, demain, à qui le tour ? Désormais, la République agira-t-elle de cette façon pour faire taire qui elle voudra et qui elle aura désigné à la vindicte médiatique ? Certains écrivent qu’à travers les spectacles de Dieudonné, c’est la liberté des hommes qui est en jeu; moi je crois plutôt qu’à travers les moyens qu’on prend pour le réduire au silence, ce sont nos libertés individuelles qui sont en jeu ni plus ni moins et quoi qu’on pense de Dieudonné. Il ne manquerait plus que ce cas fasse jurisprudence pour demain. Au passage, n’oublions pas que c’est Valls et les médias qui ont fait monter la sauce au point d’en devenir une affaire d’état.

 

On a l’impression de se diriger droit vers une République en mode absolue, une République à la mode socialiste où l’opposition ne pourra plus se faire entendre parce qu’elle n’aura plus la parole. Cette République est résolue à faire taire tout ce qu’elle juge mal. Elle détient la vérité et le droit de censure. Internet lui échappe jusqu’ici mais pour combien de temps encore ?

 

Source: http://medias-presse.info/vers-une-republique-absolue/4697

 

 

 

 

 

. République absolue : François Hollande et la division haineuse des citoyens en classes, catégories et groupements d'hommes

. François Hollande, le destructeur de la démocratie, crache au visage du peuple

. Provocations de troubles à l'ordre public: Arno Klarsfeld appelle à manifester devant les spectacles de Dieudonné pour "justifier" une décision du ministre de l'Intérieur "sur des bases légales"

. République absolue et nihilisme d'Etat : les moyens d'en sortir

Partager cet article
Repost0

commentaires