Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 20:27

Christian Vanneste, bien connu pour son opposition à l'homosexualisme a été violemment éjecté de l'UDT de la MPT dimanche 15 septembre 2013. Nouvelles de France rapporte l'information. Son directeur de la rédaction, Eric Martin, précise (en commentaire) que Ludovine de la Rochère a présenté ses excuses à l'intéressé et lui a assuré qu'elle prendrait des mesures.

 

Si la MPT se transforme en arrière-loge de l'UMP, ça finira comme en 1793, 1873, 1945. Et ce fantastique sursaut populaire se terminera dans un anéantissement complet du fait de l'infiltration, du noyautage, et de la déviation du mouvement qui aura davantage recherché la respectabilité que la Résitance authentique. Les prises de distance d'avec le printemps français, ne sont pas de bon augure.

 

 

Choquant : Christian Vanneste viré manu militari de l’UDT de la Manif pour Tous ce dimanche (+add)

 

C’est un homme choqué qui m’appelle lundi matin. Christian Vanneste me révèle avoir été dégagé manu militari de l’UDT de la Manif « pour Tous », ce dimanche au parc floral de Vincennes.

 

Tout commence à la fin du mois d’août à l’Université d’été de la Sainte-Baume qu’organise l’Observatoire sociopolitique du diocèse de Fréjus-Toulon sur le thème « Changer la société », m’explique Christian Vanneste. Il y croise Ludovine de La Rochère. Tous deux discutent très cordialement et la Présidente de la Manif pour Tous lui dit qu’il sera le bienvenu à l’université d’été des 14 et 15 septembre 2013.

 

« Étant en déplacement d’ici-là, un ami m’y inscrit par téléphone. J’arrive dimanche matin et découvre que mon inscription n’a pas été prise en compte alors qu’il a été dit le contraire à l’ami qui a bien voulu m’inscrire. Je n’y fais pas plus attention, m’inscris, paye 45 euros et reçois un badge. Puis, je me rends au forum consacré au thème ‘La loi : fondement et élaboration’, salle Denfert, avec le Pr Guillaume Drago et Michel De Jaeghere.

 

Lorsque la salle est invitée à participer, j’effectue une intervention technique sur le référendum d’initiative populaire, que je connais bien puisque j’ai déposé une proposition de loi l’instaurant lorsque j’étais député. Je suis applaudis et je me rassois.

 

Alors que le forum s’achève, je suis pris à froid par des jeunes du service d’ordre qui me disent que le service de presse souhaite me voir. Je me retrouve dans une salle où il n’y a personne. Et là, je comprends que je viens de me faire piéger. Un jeune, barbu, m’explique que je ne suis pas inscrit, donc que je ne peux pas rester à l’UDT. Il invoque des raisons de sécurité. J’appelle l’ami qui m’a inscrit et le lui passe.

 

Mais je suis face à quelqu’un d’une mauvaise foi en béton armé qui affirme que je ne suis pas inscrit, que leur organisation est professionnelle et qu’ils n’ont certainement pas pu faire une erreur. Je demande à parler à Ludovine de La Rochère, sans succès. J’explique que je comprends pas une telle attitude à mon égard. Le jeune barbu me glisse : ‘Mais enfin, vous avez quand même dit certaines choses‘.

 

D’un seul coup, je comprends tout, c’est une allusion à mon combat pour la défense du mariage et de la famille. Je suis poussé vers la sortie et exige de pouvoir aller chercher mes bagages (car je viens de Lyon), ce qu’on m’empêche de faire. On me fait patienter dans une cour, un jeune me ramène mes valises et je suis poussé manu militari hors du parc floral. Un jeune m’appelle un taxi tandis que je suis désormais derrière la grille d’entrée avec mes bagages.

 

En attendant que celui-ci arrive, je tombe sur Yves Meaudre, directeur général d’Enfants du Mékong qui n’en croit pas ses yeux. Scandalisé par l’attitude du service d’ordre, il évoque devant moi une éventuelle démission des Enfants du Mékong de la Manif pour Tous. Il rentre et me promet d’en parler à Ludovine de La Rochère. Quelques minutes plus tard, il revient la mine déconfite et m’explique qu’il n’a pas réussi à la voir mais qu’on lui a affirmé que je n’étais pas inscrit.

 

Une jeune bénévole m’explique être très choquée par le traitement qui m’est réservé. Un jeune m’indique discrètement que ‘le service d’ordre est fou car la presse s’apprête à arriver’. J’avais en effet remarqué leur empressement à me faire partir !

 

Je me souviens avoir notamment remarqué la présence massive (et unique) d’élus de l’UMP dans le débat sur l’engagement politique, comme si c’était le seul parti impliqué. Je pense être un précurseur. Eux sont traités comme des rois par la Manif pour Tous. Bref, je suis choqué. Ludovine de La Rochère n’avait qu’à me demander de ne pas venir au lieu de m’inviter, je l’aurais accepté et me serais tu, l’essentiel étant évidemment que la cause avance.

 

Mais m’humilier comme cela, me virer de force alors que je viens de loin, que j’étais invité et inscrit, le tout sans la moindre excuse ni la possibilité de parler à Ludovine de La Rochère, je ne peux pas l’accepter. »

 

Ce n’est pas la première fois que le service d’ordre de la Manif pour Tous est impliqué dans des évictions brutales. Nouvelles de France avait notamment révélé en juin les circonstances exactes de l’éviction brutale de Béatrice Bourges d’une manifestation.

 

> Article édité à 16h.

 

Addendum 20h45 : La rédaction vient de recevoir ce communiqué :

 

La Manif Pour Tous tient à préciser aux lecteurs de Nouvelles de France que sa Présidente, Ludovine de La Rochère, a personnellement téléphoné ce jour à M. Christian Vanneste auprès duquel elle s’est excusée.

 

Source: http://www.ndf.fr/article-2/16-09-2013/choquant-christian-vanneste-vire-manu-militari-ludt-manif-ce-dimanche

 

Un commentaire de PG (que nous reproduisons ci-dessous avec ses quelques coquilles) montre bien ce que nous pensons ici sur Christ-Roi et que risque de devenir la MPT si l'infiltration par les réseaux occultes de la MPT devait se confirmer :

 

 

 

PG

16 sept 2013 à 16:07 at 16 h 07 min

 

Tout ce que vous écrivez est vrai ; mais quand un noyau dirigeant est imposé par le haut, par des cercles inconnus et qu’il oriente la plus belle des mobilisations dans des voies de garage, les meilleurs raisonnements doctrinaux sont agréables à écouter, mais ne débouchent sur rien.

Depuis l’après 68, la droite catholique est menée en bateau régulièrement par de faux sauveurs, de faux intellectuels, de fausses mobilisations chaque fois dirigées vers le RPR et l’UMP. Et toujours dans le silence satisfait des dirigeants de l’épiscopat qui ne refusent l’idée de ne pas brûler régulièrement le petit grain d’encens à César, dont le refus conduisit tant de premiers chrétiens (y compris de sants évêques, oui de saints évêques) au martyre.

La MPT a tout raté en terme d’objectif : elle tente de nosu croire maintenant que l’objectif a été atteint aprce que l’objectif aurait été de se mobiliser.

Mme de la Rochère continue son aprcours avec l’UMp qui nous a trahi et au Sénat et à l’AN Nationale avec l’amendement Mariton, par deux fois, donc par voie parlementaire.

Et on nous dit que c’est avec ces aprlementaires que nous lutterons contr ele gender à l’école, alors que c’est un de leurs amis, le ministre Chatel, ministre de leur candidat de 20125, qui a introduit le gender dans l’enseignement.

Donc Mme de la Rochère est acquise à une autre stratégie que celle qu’elle affiche, qui est de faire du sur place en attendant 2017, retour de la droite UMP à l’Elysée.

Or rien ne permet de penser que cela soit acquis, bien au contraire : la faiblesse apparente de Hollande a toujours été sa force, et quand le centre le rejoindra après avoir profité électoralement de son regroupement et du départ de beaucoup de centristes de l’UMP,, il aura trouvé les 15 % d’électeurs qui lui permettrons de se faire réélire : l’UMP a trop louvoyé sans choisir une ligne politique authentique, pour persister et demeurer un appui unique pour nos idées. La MPT fonctionne depuis novembre de manière opaque et selon le principe du noyau dirigeant non élun non transparent, ne rendant aucun compte, et décidant tout à qq uns, avec en arrière plan deux ou trois officines patronales et qq agences de com., de gestion de crise et d’évènementiel financées par les mêmes. Le choix stalinien de Mme de la Rochère, à savoir le refus de toute pensée non homologuée par l’état-major UMP en vue des prochaines élections, ce choix dont C. VANNESTE fait les frais, après les élus du FN, sur Paris mais aussi en de multiples occasions en province, est en soi une trahison de notre mobilisation.

Je dis cela alors que mon député M. Chevrollier, qui est UMP, s’est prononcé pour l’abolition de la loi TAUBIRA, et que donc, cela prouve que certains parlementaires UMP ont des convictions : mais l’état-major a tout lâché y compris M. MARITON depuis janvier avec le Contrat d’Union Civile..

Mme de la Rochère, par son sectarisme anti convictions fortes, favorise cet état-major, et donc elle a choisi, sans le dire, contrairement à F. BARJOT, le dit contrat d’union civile , qui n’est qu’un mariage homo sauce UMP.

Donc tout centime, tout Euro pour la MPT c’est un don et un soutien au lobby homosexualiste, in fine.

Déjà les Girondins, monarchistes modérés, votèrent la mort des monarchistes catholiques convaincus, pensant se sauver face aux jacobins : tous périrent, sauf ceux qui émigrèrent. Puis ce furent dans les années 1880 les monarchsites opportunistes, qui permirent les lois de persécution anti catholique par leur compromis. Tout comme après la seconde guerre mondaile le MRP face aux communistes.

Mme de la Rochère se croit une girondine intelligente : elle connaîtra le même échec que les Girondins, les opportunistes et le MRP : la disparition dans les poubelles de l’Histoire, avec le déshonneur de n’avoir fait que la moitié de son devoir et d’avoir désigné les nom sde ses amis naturels sur la liste de proscription , sur laquelle son nom est pourtant déjà inscrit.

Partager cet article
Repost0

commentaires