Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 22:59

Entretien d'Hervé Juvin, essayiste, économiste et chroniqueur de RealPolitik.tv à Pro Russia

 

 

 

Thèmes abordés:

la France, chambre d'enregistrement de Bruxelles,

la colonisation des Etats-Unis

les années 70, années de la révolution de l'individualisme capitaliste et libéral,

l'importation volontaire ou forcée du vocabulaire et des normes d'origine anglo-américaine. Ex: le culte de la "gouvernance", entendue comme la dépossession des peuples de leurs élus et de leur démocratie au profit de modèles de gouvernement contractuel privé qui assurent la privatisation du monde (dont en France le plus grand privatiseur a été le socialiste Lionel Jospin)

la destruction de l'autonome des peuples,

l'abandon d'une Europe-identité, d'une Europe-puissance. Reste: des promesses de récession, de régression sociale à peu près partout et de colonisation

le sourd mécontentement qui croît à peu près partout en Europe. Un peuple européen divisé, désorganisé qui tôt ou tard trouvera les moyens de son expression.

le traité de libre échange transatlantique "très favorable" selon Obama "à l'intérêt national américain" puisqu'il va créer des millions d'emploi aux Etats-Unis, mais devrait en faire perdre aux européens.

le droit du vivant, l'industrie des semences, industrie des péages, le hold-up sur les vivants pratiqués par les semenciers et chimistes qui sont en train de détruire la diversité animale et végétale et de nous interdire de replanter les graines de nos plantes et légumes, parce que rien ne doit être sosutrait à l'industrie des semences, industrie des péages que les Américains sont en train de mettre en place... Un modèle où l'imposition mondiale du contrat et des brevets va permettre à nombre de sociétés américaines de vivre des péages qu'elles feront payer à tous, partout dans le monde.

Ex: en Inde en 2012, des dizaines de milliers de paysans ruinés par l'achat de semences à Monsanto ou à d'autres fabriquants du vivant breveté et sous contrôle, qui n'ont pas obtenu les rendements escomptés (cas de plantations de tabac, un Etat indien Andhra Pradesh est en procès avec Monsanto). Il y a des dizaines de milliers de suicides de paysans indiens que l'on a en quelque sorte expropriés vu qu'ils n'ont même plus le droit de replanter leur propres semences. Une économie de péages que l'Amérique sait pouvoir imposer par la force des armes partout dans le monde, une entreprise criminelle et terroriste que l'on veut nous imposer à nous européens. Une dépossession de notre droit à vivre de notre terre, à semer comme nous le voulons et à récolter les fruits de ce que nous avons semé. Une nouvelle étape de la colonisation de l'Europe par les Etats-unis d'Amérique.

 

Hervé Juvin, qui avait été dans les années 90 un des premiers à avertir des risques qu'encourait l'Union européenne à miser tout son projet de construction sur la monnaie unique, avance dans cette video que depuis le début, l'affaiblissement des nations européennes a été voulu par un agenda explicite dans un certain nombre d'institutions internationales, explicite dans un certain nombre de groupements plus ou moins occultes de dirigeants de multinationales qui se retrouvent dans différentes villes du monde pour détuire l'unité des nations européennes et pour détruire toute aspiration à la puissance européenne. Et depuis les années 80, depuis la désastreuse action de Jacques Delors et de ses séides comme Pascal Lamy et quelques autres, on a assisté à la construction d'une Union européenne contre les peuples, contre la puissance des nations européennes et contre toute idée de puissance et de souveraineté européenne. Cet agenda a été  servi par la mise en place de la monnaie unique. L'Euro qui bien de loin de sonner le glas du règne du dollar, n'a fait que renforcer la suprématie du dollar, qui joue actuellement de la liberté donnée par le statut de la Fed (banque centrale américaine).

 

La solution avancée par Hervé Juvin est le retour des frontières, le retour des grandes ambitions nationales. Hervé Juvin explique que l'avidité du traité transatlantique peut paradoxalement s'interpréter comme une grande peur américaine devant un monde qui échappe aux Etats-Unis, qui apprend à se passer d'eux et qui apprend qu'il accèdera à la prospérité, à l'indépendance et à la souveraineté contre l'Hyper-puissance ou contre l'Empire du Bien d'Outre-atlantique. La peur des Etats-Unis de voir un monde qui ne sera pas américain, un monde qui ne se ralliera pas à leur Empire.

 

 

Source: http://www.prorussia.tv/Herve-Juvin-essayiste-et-economiste_v372.html

 

- Nouvel Ordre Mondial: l'Accord transatlantique pour le commerce et l’investissement (TTIP)

- Zone de libre-échange transatlantique : ce que les médias n’ont jamais dit… (Pierre Hillard)

Partager cet article
Repost0

commentaires