Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 19:25

Tepa de Meta-Tv déconstruit remarquablement le "mythe de la Révolution française" :

 


  Tepa - La déconstruction des mythes historiques est-elle nécessaire? - Meta TV 1/4 par metatvofficiel

 

La déconstruction des mythes historiques. Extrait à partir de 17:15 :

 

« Le mythe de la Révolution française et des bienfants de la Révolution française.

 

Pendant toute notre enfance, et maintenant certainement plus d'une centaine d'années, peut-être bien même deux cents ans, on nous verse une espèce de soupe sur la Révolution française qui est qu'il y aurait eu un "Ancien Régime" horrible, méchant, des gens pas du tout civilisé, des dictateurs, tous des Hitler en puissance, un peuple qui serait devenu complètement analphabète, et il y eut la Révolution française, les Lumières, la démocratie, la république et tout le monde fut heureux. Le bonheur suprême arriva sur terre depuis cette époque. Cela, c'est vraiment la vision binaire, manichéenne, simpliste qu'on nous a présenté de l'histoire.

 

Et quand on va un peu au fond de ces choses-là, on s'aperçoit que toute la classe politique, tout le monde se revendique de cet héritage, toute l'histoire est basée là-dessus. On formate les gens à penser que la Révolution française c'est le mythe fondateur de la France et que quasiment, la France existe depuis la Révolution française (alors que pour beaucoup d'historiens, de patriotes, c'est la fin de la France). Et pourtant c'est appris comme cela. C'est un mythe absolu qui est en train de d'effondrer petit à petit. On s'aperçoit de ce qu'est la Révolution française, quel est son héritage réel, quelles ont été les conséquences, quels ont été les véritables acteurs, et quels étaient leurs objectifs.

 

On était dans le mythe du gentil peuple qui a pris Paris et a installé un vrai régime républicain. Or, le mythe a pris un coup. Il a pris des coups sévères depuis.

 

Et ce mythe de la Révolution française qui est en train de s'effondrer emmène peut-être avec lui une certaine idée de la politique. C'est pour cela qu'on tient absolument à le préserver. Parce qu'évidemment, quand on a enterré ces idéaux de la Révolution française on se dit bien qu'il en faudrait une autre, ou en tout cas, que l'on ne se fera pas avoir de la même façon.

 

L'évènement qu'on nous a présenté comme le déclencheur, le libérateur de tout un peuple, on s'aperçoit qu'en fait, c'est un changement de pouvoir. C'est - au contraire - l'avilissement de quasiment tout le monde ouvrier (Marion Sigaut parle de la "prolétarisation du monde ouvrier" Ndlr.), qui de monde paysan devient le "monde ouvrier" au XIXe siècle, qui dépossédé de son outil de production (isolé et interdit de s'associer dans le cadre des anciennes corporations protectrices de métiers, Ndlr.), donc à la merci des grandes entreprises, du grand capital.

 

Et donc la Révolution française n'a pas protégé le peuple contre ça. Au contraire, elle l'a livré.

 

Et si on se met à déconstruire ce mythe (dont la Loi le Chapelier), on s'aperçoit de ce qu'il y a vraiment derrière la Révolution française. Et on va creuser. Et là on voit le meurtre des Chouans, le génocide vendéen - parce que ça non plus la république n'aime pas, elle n'aime pas que l'on rappelle ce que la république a fait en Vendée et a tué des milliers de personnes, des dizaines de milliers de personnes. C'est un véritable génocide pour ceux qui étaient contre la Révolution. »

 

Pour aller plus loin sur les mythes historiques :

 

http://www.christ-roi.net/index.php/Mythes_historiques

 

et en particulier le mythe du grand progrès apporté par la Révolution francaise...

Partager cet article
Repost0

commentaires