Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 07:11

Un lecteur (merci à Domremy) nous informe qu'en Syrie, « les rebelles se servent des catholiques comme boucliers humains », selon le Patriarche Gregoire III Laham.

 

Vendredi 1 Juin

 

Gregoire III Laham

 

LE PATRIARCHE CATHOLIQUE : « LES REBELLES SE SERVENT DES CATHOLIQUES COMME BOUCLIERS HUMAINS » .

 

Il Sussidiario : Interview de Gregoire Laham.

 

(INTROD. Les Chrétiens sont utilisés comme boucliers humains par les rebelles dans les fusillades contre l’Armée régulière d’Assad. Ceci est dénoncé par le Patriarche Gregoire III Laham, la plus haute autorité catholique Melkite de Damas, Patriarche d’Antioche, de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem. Le Patriarche parle des enlèvements nocturnes de fidèles de son diocèse et des rançons allant jusqu’à 200 000 dollars de l’usage pour le rachat des confiscations des maisons, leur dynamitage, les incursions armées des musulmans sunnites dans les quartiers catholiques. Au cours de son interview à Ilsussidiario.net

Gregoire III révèle les détails de sa dernière audience par le Pape Benoit XIII au cours de laquelle il se sont longuement entretenu sur la situation Syrienne. Et notamment sur le massacre de Hula « Il est contraire à toute logique qu’il ait été commis par le gouvernement. L’artillerie de l’Armée se trouvait en dehors du village, alors que les exécutions ont été perpétrées par certains infiltrés au centre du village.)

 

 

 

INTERVIEW :

 

 

 

Patriarche Grégoire III quelle est la situation des chrétiens de Syrie ?

 

 

 

Leur situation est inquiétante non seulement en tant que chrétiens mais aussi en tant qu’habitants en difficulté. Les rebelles entrent dans leurs quartiers, les obligeant à fuir de leurs maisons : c’est arrivé à Homs, Yahroud, Rabli et ailleurs dans la Vallée des Chrétiens. Le résultat est un véritable et pur exode des chrétiens syriens qui ne se sentent plus en sécurité dans leur Pays.

 

 

 

A qui appartiennent les groupes qui chassent les chrétiens de leurs maisons ?

 

Ce sont les musulmans sunnites appartenant à la faction rebelle mais le plus souvent des terroristes et des bandits. Il faut le dire clairement : en Syrie ce n’est plus seulement un affrontement entre le gouvernement et l’opposition mais il y a un tiers élément qui ne vise qu’à subvertir la loi. Les Chrétiens sont victime du chaos causé par les opposant dans le pays.

 

 

 

Que font les « bandits » un fois entrés dans les quartiers catholiques ?

 

Leur présence est déjà en soi un facteur d’insécurité car elle crée une atmosphère terroriste. Sitôt installés en un lieu les combats contre l’Armée régulière commencent. Les terroristes massacrent les soldats et les fonctionnaires comme cela est arrivé à Homs et dans les villages autour de la ville.

 

 

 

Les rebelles agressent-ils les chrétiens ?

 

Les rebelles utilisent les civils chrétiens, leurs quartiers et leurs maisons comme boucliers humains dans leurs combats contre l’Armée. Et il arrive ce qui arrive. Je ne comprends pas pourquoi ces musulmans sunnites viennent dans des villages qui ne sont pas les leurs.

 

 

 

Quelles sont les autres violences subies par les chrétiens ?

 

Les bandits extorquent de l’argent aux chrétiens et procèdent à des rapines des nuits durant ; ils procèdent aussi à des enlèvements des chrétiens et les libèrent deux, trois jours après contre des rançons pouvant s’élever jusqu’à 200 000 dollars. Dans certains cas ces groupes ont confisqué des maisons de civils parfois pour les détruire.

 

 

 

Qu’est-il possible de faire pour protéger les chrétiens syriens ?

 

Si l’Europe voulait sauver les chrétiens syriens elle devrait encourager le plan de paix de Kofi Annan (qui est le plan de la Russie, Ndlr). Tout autre plan alternatif, comme par exemple l’hypothèse de nouvelles sanctions, ne fait qu’affaiblir les forces du médiateur de l’ONU. La communauté internationale a confié la mission de médiation à Annan et il faut le laisser travailler. Le problème est que l’Europe lui a confié un mandat et maintenant elle est contre lui. C’est cela qui empêche que le plan Annan fasse une avancée.

 

 

 

Qui est responsable des violations de la trêve ?

 

La trêve a été violée par les rebelles et non par Assad. Le régime n’a aucun intérêt à l’échec du plan Annan. Sur les 10 000 morts depuis le début de la révolte on comptabilise aussi les milliers de morts survenues chez les soldats. Le gouvernement doit protéger le pays entier et pas seulement les manifestants qui sont toujours armés. Au nom des autres évêques syriens je peux affirmer qu’il n’est jamais arrivé qu’une manifestation sans armes soit attaquée par l’Armée. Le gouvernement n’attaque pas s’il n’est pas attaqué. A Hula 15 soldats ont été tués avant le massacre qui n’a pas été commis par les partisans d’Assad.

 

 

 

En etes-vous sûr ?

 

Je ne peux imaginer qu’un gouvernement et une armée organisée puisse tuer ainsi des enfants. Surtout à un moment où ils sont sous le regard du monde entier.

 

 

 

Au premier moment c’est l’artillerie de l'Armée qui a été accusée…

 

L’artillerie de l’armée était en dehors du village et il est bien plus probable que le massacre a été réalisé par les forces d’opposition qui elles étaient à l’intérieur du centre habité. Je n’ai pas d’éléments de certitude pour l’affirmer mais la chose me paraît plus logique.

 

 

 

Les rebelles qui ne demandent que la démocratie à l’inverse auraient-ils des motifs pour tuer des enfants ?

 

La démocratie n’a rien à voir, à l’origine des révoltes nous avons la volonté internationale et locale de détruire la Syrie. Nous avons déjà pas mal de démocratie même si ce n’est à cent pour cent et nous sommes en voie de la renforcer. Dans la dernière décennie la climat de mon Pays et devenu plus libéral et plus démocratique malgré l’existence des services secrets. Nous les chrétiens , sommes les premiers à demander un changement mais nous considérons que ce dernier ne peut advenir par la voie d’une révolution armée.

 

 

 

Pourquoi les chrétiens se sentent-ils plus en sécurité avec Assad qu’avec l’opposition ?

 

Parce que nous ne savons pas qui sont ces opposants. Les chrétiens sont protégés quand existe la sécurité dans le Pays. Actuellement, au contraire, la Syrie est dans le chaos et celui qui le provoque n’est certainement pas le gouvernement.

 

 

 

Avez -vous parlé avec la Pape de la crise syrienne ?

 

J’ai rencontré Benoit XVI le 15 Mars dernier. Je lui ai confié ma conviction que la Syrie doit etre réellement un pays libre et qu’il convient que les syriens puissent trouver une solution quant à leur avenir et la conquièrent par leurs propres forces. Et qu’il ne faut donc aucune ingérence des puissances étrangères.

 

 

 

Et qu’a donc répondu le Pape ?

 

Le Pape m’a écouté comme il le fait toujours dans ces circonstances. Du reste Benoît XVI est intervenu plusieurs fois en faveur du dialogue en Syrie et sa voix est la plus forte parmi celles qui cherchent une solution pacifique. Je ne peux que le remercier pour cette position si positive et si objective. La France L’Allemagne et le Royaume Uni au contraire ne sont capables que de se déchainer contre Assad. Le Pape, au contraire en appelle au dialogue. Si l’Europe suivait la ligne du Saint Père la crise syrienne pourrait trouver une solution.

 

 

 

(Pietro Vernizzi)

 

http://www.ilsussidiario.net/News/Esteri/2012/6/1/SIRIA-Il-patriarca-cattolico-cristiani-usati-come-scudi-umani-dai-ribelli/3/286497/

 

 

Pubblicato da Fraternità Maria Gabriella a 10:04

 

Invia tramite emailPostalo sul blogCondividi su TwitterCondividi su Facebook

 

 

 

VOIR AUSSI SUR LA SYRIE :

 

http://oraprosiria.blogspot.fr/2012/06/il-patriarca-cattolico-cristiani-usati.html

--------------------------------------------------------

- Moscou a procédé à deux tirs de missiles balistiques intercontinentaux le 7 juin

- La vérité sur le nombre de morts en Syrie et le mensonge de nos médias

Partager cet article
Repost0

commentaires