Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 21:06

La science politique moderne enseigne que les parlements modernes sont faits pour voter les impôts, et par ce biais contrôler l'affectation des impôts par "le peuple". Ce serait même là une des prérogatives historiques des parlements. Or, en France, rien n'est plus faux. La fermeture des services publics aux Etats-unis le 1er octobre ne pourraient pas se produire chez nous, si tant est qu'elle aille jusqu'au bout aux Etats-Unis.

 

 

 

Source video: http://www.bfmtv.com/video/chronique/bfmbusiness/doze-nettoyeur/nicolas-doze-parlement-n-est-pas-un-contre-pouvoir-efficace-02-10-149754/

 

Nicolas Doze, le 2 octobre sur BFM Business, a ainsi remis en question l'efficacité du parlement français en tant que "contre-pouvoir", c'est-à-dire la "séparation des pouvoirs" dont tout le monde sait qu'elle n'est qu'une confusion des pouvoirs dans les "démocraties".

 

"Le Parlement français n'a pas le pouvoir aujourd'hui d'imposer une fermeture administrative à l'Etat. La seule chose qu'il pourrait faire, la seule arme dont il disposerait serait de ne pas voter le budget, mais cela ne s'est jamais produit", explique-t-il. ... "On passe notre temps finalement à faire une saignée dans le bras gauche pour mettre une perfusion dans le bras droit. ... Le Parlement n'est pas un contre-pouvoir efficace. Dans une démocratie normale il le serait. Notre parlement vote des trous, alors que la vocation du parlement est d'éviter de voter des trous... On n'a pas de solutions aujourd'hui sous la main pour sortir de ce cercle vicieux infernal qui nous emmène éternellement dans les mêmes discours et les mêmes gadins", ajoute-t-il.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires