Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 11:15

Semaine sanglante du 21 au 27 juillet en Ukraine.

 

Selon un dernier bilan au 20 juillet, la junte de Kiev avait fait 478 civils tués depuis le lancement de l'"opération antiterroriste" le 13 avril 2014.

 

Aujourd'hu, 28 juillet, selon un dernier bilan officiel de l'ONU, il y aurait 1 129 civils tués, soit le double en une semaine par rapport aux trois longs derniers mois de génocide...

 

Le régime de Kiev - que l'on sent au bord de l'explosion avec la démission d'Arseni Iatseniouk le 24 juillet -, accélère ses crimes sans doute afin d'obtenir la reddition de son propre peuple avant l'hiver... et ce Stalingrad que nous pronostiquons pour les Occidentaux en Ukraine... 

 

Ukraine: 1.129 civils tués depuis le début du conflit (Onu)

 

12:59 28/07/2014

GENEVE, 28 juillet - RIA Novosti

 

1.129 civils ont trouvé la mort et 3.442 ont été blessés depuis mi-avril, date du début de l'opération militaire dans l'est de l'Ukraine, lit-on dans le rapport spécial réalisé par le Haut-Commissariat de l'Onu aux droits de l'homme.

 

Le document souligne qu'il est à présent difficile d'établir le nombre exact des victimes civiles. Cependant, les chiffres fournis par l'Organisation mondiales de la santé (OMS) confirment la mort de 1.129 personnes.

 

En outre, le rapport précise que le conflit opposant l'armée pro-Kiev aux forces d'autodéfense populaire a fait plus de 100.000 déplacés.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140728/201958044.html

 

Dans la ville de Nikolaév la police a dispersé la foule de femmes qui ont manifesté contre la mobilisation et bloquaient la route pour ne pas laisser passer les voitures avec les hommes mobilisés par la junte. Des événements pareils se passent partout en Ukraine actuellement :


 

Le journal Le Monde, jusqu'ici relai de la propagande américano-ukrainienne, est contraint par l'ONG "Human Rights Watch" qui a rendu public un rapport le 25 juillet évoquant le "crime de guerre" en Ukraine, de traiter l'évènement.

 

Ce qui se passe en Ukraine explique pourquoi les femmes ouest-ukrainiennes se révoltent contre l'ordre de mobilisation :

 

 

En Ukraine, l'armée accusée d'avoir tué des civils à Donetsk

 

Le Monde | 24.07.2014 à 12h17 • Mis à jour le 25.07.2014 à 16h09 |

 

Contrairement à ce qu'affirment les autorités de Kiev, des indices concordants révèlent que l'armée ukrainienne est responsable de certaines attaques sur Donetsk et à l'origine de tirs de roquettes ayant causé la mort de civils.

C'est la conclusion d'une enquête de l'organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HRW) dans la capitale du Donbass contrôlée par les rebelles séparatistes prorusses et que les forces ukrainiennes tentent actuellement de reprendre. Le rapport de HRW sera rendu public vendredi 25 juillet.

L'usage répété de roquettes « mass Grad » en direction des villes constitue une violation des lois internationales et humanitaires et peut aller jusqu'à la qualification de « crime de guerre ».

 

...HRW a constaté que des quartiers de Donetsk avaient été frappés au moyen, entre autres, de ces « mass Grad ». L'arme a pour caractéristique d'être totalement imprécise, donc incapable de cibler un objectif exclusif. Son autre caractéristique est d'opérer par salves. Efficace pour anéantir un check point, elle ne peut éviter de causer des dommages parmi les civils.

Or les lois internationales et humanitaires obligent les parties en guerre à se livrer par leurs méthodes et par leurs moyens à des attaques « indiscriminées », c'est-à-dire opérant la distinction entre les combattants et les civils, et à prendre les précautions nécessaires pour minimiser le nombre de victimes civiles.

 

Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/24/l-armee-ukrainienne-responsable-de-la-mort-de-civils-selon-l-ong-human-rights-watch_4462200_3214.html

 

Un article de RIA Novosti publié ce 28 juillet, intitulé  « Le pouvoir ukrainien entre démissions et tentatives d'assassinat » évoque également ce rapport de l'ONG HRW :

 

[U]n rapport de l'organisation internationale des droits de l'homme Human Rights Watch accuse les forces ukrainiennes de bombarder des quartiers résidentiels de Donetsk et des banlieues avec des lance-roquettes multiples Grad. "Les recherches de HRW sur place permettent d'évoquer l'implication des forces ukrainiennes dans les bombardements entre le 12 et le 21 juillet. L'usage d'armes frappant sans discrimination est une violation du droit humanitaire international qui peut être considérée comme un crime de guerre", rappelle HRW. L'organisation ne s'était encore jamais prononcée aussi durement et de manière aussi péremptoire vis-à-vis de Kiev.

 

Source: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140728/201958468.html

Génocide russe - Semaine sanglante en Ukraine du -copie-1

Oleg Zheliabin-Nezhinskiy

Gorlovka. Je suis resté en vie par un miracle. Il y a une demi-heure il y avait le bombardement de la ville par Grads par l'armée ukrainienne. Ces images terrifiantes, je les ai fait au parc même. Vous devez savoir. Photos sont faites environ à 14h 00 le 27.07.14 L'endroit - "Square des Héros".

Source: https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass/posts/1459779767607443

Partager cet article
Repost0

commentaires