Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2022 1 14 /03 /mars /2022 00:00
Sainte Mathilde de Germanie, Reine

Sainte Mathilde de Germanie, Reine

Mathilde est la fille du comte saxon Théodoric (Thiadrich) et de son épouse Reinhild d'origine dano-frisonne. On compte parmi ses ancêtres plusieurs chefs des Saxons, dont Widukind, le principal adversaire du roi franc Charlemagne pendant la guerre des Saxons au VIIIe siècle

 

La jeune fille passe son enfance au couvent d’Erfurt en Thuringe auprès de son aïeule, l’abbesse Hedwige. Elle a été éduquée par sa grand-mère, l'abbesse Mathilde Ire à l'abbaye de Herford, plus ancienne des maisons religieuses de femmes du duché de Saxe.

 

Réputée pour sa beauté et sa vertu, Mathilde épouse Henri Ier, duc de Saxe et roi de Francie orientale (Germanie); elle formait avec Henri un couple très uni, priant ensemble. Ils eurent cinq enfants.

Sainte Mathilde, Basilique Notre Dame de Genève, Suisse

Sainte Mathilde, Basilique Notre Dame de Genève, Suisse

Henri Ier et Mathilde de Germanie, par Konrad Astfalck, 1896

Henri Ier et Mathilde de Germanie, par Konrad Astfalck, 1896

Devenue veuve en 936, Mathilde chercha à réconcilier les deux ainés de ses enfants qui se disputaient la couronne de leur père. Elle profita de sa régence pour fonder nombre d'églises, hôpitaux, et quatre monastères bénédictins, dont celui de Quedlinbourg où elle mourut et fut enterrée.

 

Othon (912-973), son fils aîné, premier titulaire du Saint Empire romain germanique, lui reprochait ses libéralités pour les pauvres et les monastères sous le prétexte qu’elle ruinait le pays. Elle se vit confisquer ses biens par ses propres fils.

 

Ne pouvant être écoutée, sainte Mathildes se retira dans un monastère de Westphalie. 

 

Comment réagit-elle face à l’ingratitude de ses enfants ?

 

Elle demanda au Seigneur de les bénir, jusqu'au jour où ses fils, honteux de leurs actes, la rappelèrent. Son attitude fit d’elle une sainte toute indiquée pour intercéder en faveur de la paix dans les conflits familiaux.

Mes enfants sont pour moi l’instrument de la volonté de Dieu : qu’Il soit béni et qu’Il les bénisse.

Une douceur qui n’est pas sans rappeler l’attitude à laquelle invite le Christ. Lorsque nous sommes mis à l’épreuve, Jésus exhorte à ne pas céder à l’instinct et à la haine. Il invite plutôt à se surpasser au point de rendre le bien au mal en tendant l’autre joue : "À celui qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue" (Lc 6, 29).

 

Mathilde est vénérée par l'Église catholique romaine, son culte étant surtout répandu en Saxe et Bavière. Elle est fêtée le 14 mars. Elle est la patronne des familles nombreuses et est invoquée pour venir en aide aux parents en conflit avec leurs enfants.

Jésus ne veut pas déclencher une dispute, mais désamorcer la rancœur.

Voici la prière de sainte Mathilde récitée peu avant sa mort :

Ô bon Jésus, je vous remercie de la grande miséricorde que vous faites à votre vile créature de lui donner quelques petites choses à souffrir. Celui qui vous regarde tout déchiré et étendu sur une croix si dure, peut-il avoir une bouche, un cœur et une âme pour se plaindre ? Ainsi soit-il.

De ses quatre autres enfants, Henri sera roi de Bavière, et le cadet, Bruno, évêque de Cologne, canonisé sous le nom de saint Bruno de Cologne († 968), à ne pas confondre avec Saint Bruno le Chartreux († 1101). Quant aux filles, Gerberge épousera Louis IV d’Outremer, roi de France. Et Edwige deviendra la femme de Hugues le Grand (descendant au 6e degré par sa mère de Charlemagne) et la mère de Hugues Capet.

 

Les détails de sa vie proviennent majoritairement de Rerum Gestarum Saxonicarum (Histoire des Saxons) du moine chroniqueur Widukind de Corvey et de deux hagiographies (la vita antiquior and vita posterior) écrites respectivement en 974 and et 1003.

Henri et Mathilde, Anonyme

Henri et Mathilde, Anonyme

Il est juste de considérer tant de grands exemples, de courber la nuque et de rester au poste que nous assigne l’obéissance. Ainsi ferons-nous cesser nos vaines querelles et parviendrons-nous sans tache au but où nous appelle la vérité, si vous coupez court aux emportements criminels où vous entraînent vos rivalités et entendez l’appel à la paix et à la concorde que vous lance notre lettre.

Saint Clément, pape – 1ère lettre apostolique

Sources : 12; 3; 4

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour