Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2021 5 29 /01 /janvier /2021 00:00
Saint Gildas le Sage, prêtre († 570)

Né en Angleterre, Gildas alla à l'école avec les futurs saints Pol et Samson. Ordonné prêtre, il partit aussitôt en mission en Irlande, évangélisée un siècle plus tôt par saint Patrick, en Angleterre et en Bretagne. 

Saint Gildas réforma et fonda plusieurs monastères.

Peu de temps avant sa mort, il se retira sur l'île d'Houat (Morbihan) où il mourut. L'abbaye de Rhuys a conservé son tombeau et développé son culte... Saint Gildas est connu sous les formes bretonnes Sant Veltas ou sant Gueltas.

Son surnom lui vient des nombreuses études philosophiques qu'il fit dans sa jeunesse.

 

Statue de Gildas près du village de Saint-Gildas-de-Rhuys

Statue de Gildas près du village de Saint-Gildas-de-Rhuys

 

Statue de Gildas à côté du Grand-Mont

 

Sources: 123

 

- Les Sept saints fondateurs de la Bretagne

- Les saints bretons

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mazhevig 05/03/2018 20:02

Saint Gweltaz (Gildas) n'est pas né en Angleterre, mais en l'actuel Pays de Galles, ou anciennement Cambrie, partie de l'ancienne Bretagne non occupée par les Anglais et oú l'on parle encore aujourd'hui une variante de la langue bretonne. L'Angleterre était á l'époque en voie de gestation, avec le royaume de Northumbrie au nord-est de l'ile, issue de populations émigrées depuis les pays nordiques continentaux. Les Bretons eux, installés sur l'ile depuis prés de mille ans, n'avaient pas fui tous fui vers l'ouest de l'ile et vers l'Irlande. mais étaient pour nombre d'entre eux soit esclavagisés par les Anglais, soit exilés en Armorique oú se reconstituait peu á peu, comme par le jeu des vases communicants, la Britannia, la Bretagne.

URBVM 56 30/01/2012 09:50

L'Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire en parle ici : http://urbvm.com/?p=3859

On pourra également lire les litanies à Saint Gildas ici :http://storage.canalblog.com/39/96/249840/27494538.pdf

Tchetnik 29/01/2011 00:46


Rédacteur du "De Excidio Britannie" d'ailleurs, la principale source historique de la fin de la Bretagne et du début de l'Angleterre.