Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 09:42

OTAN-bases.jpg

 

Ce que beaucoup ignorent, les médiats occidentaux se gardant de l’expliquer, c’est le contexte qui a vu naître Vladimir Poutine. Le président russe a empêché à partir de 1999 la destruction programmée de la Russie par les oligarques, majoritairement juifs. Ceux-ci, en rapport avec les USA, avaient entrepris, contre toute logique apparente, de démanteler tous les secteurs stratégiques de l’économie russe : armement, électronique, etc.

Mais ce que font mine d’ignorer les médiats occidentaux, et ce que savent et disent tous les décideurs russes, c’est que les sites de recherche ou les sites indsutriels visés par ces démantèlements correspondaient exactement aux cibles qu’avaient arrêté les USA en cas de frappes nucléaires stratégiques contre la Russie. En d’autres termes, les oligarques que Poutine a neutralisé réalisaient par des mesures économiques soi-disant réformistes ce que les USA avaient envisagé de détruire par un plan militaire créé durant la Guerre Froide.

En parvenant à sauver la Russie de la destruction, Vladimir Poutine a suscité chez les cercles mondialistes d’Occident un puissant ressentiment qui se traduit depuis par une campagne systématique de diabolisation dans la presse de l’Ouest. Car la Russie a non seulement survécu, mais elle devient de plus en plus l’architecte de la fin de la domination américaine sur le monde, aux côtés de la Chine.

Pour les Russes en général – et pour Poutine en particulier – le but de l’Otan est connu : c’est la destruction pure et simple de la Russie et sa partition en d’innombrables états ethniques ou religieux, en guerre les uns contre les autres. Aussi, dans l’esprit du maître du Kremlin, ce qui se joue en Ukraine n’est que la pointe de l’iceberg. Et cet iceberg c’est une révolution politique contre le gouvernement russe débouchant sur une nouvelle atomisation du pays. Danger très réel puisque la dernière tentative financée par les USA s’est déroulée en 2012 lors des élections présidentielles où, comme un seul homme, les médiats occidentaux avaient monté une campagne visant à accréditer l’idée d’élections “truquées”. Avait été un des leaders de cette tentative de déstabilisation participé le joueur d’échec juif Kasparov.

Pour Poutine, depuis 1992 jusqu’à aujourd’hui, il y a là un seul et même conflit : celui opposant une Russie essayant de se redresser face à des USA voulant assurer leur domination mondiale en détruisant ce pays une fois pour toute.

 

Source: Yann de Kerguezec pour Breiz Atao http://breizatao.com/2014/08/01/ukraine-au-bord-dune-crise-mondiale-entre-les-usa-et-la-russie/

 

Rediff. Ukraine objectif : Destitution POUTINE (Frère Nathanaël)

 

 

 

Extrait : BHL sur la Place Maidan de Kiev avait déclaré :

 

« Je crois que nous pouvons utiliser contre Poutine des mêmes méthodes que nous avons usées contre Poutine. Nous avons, nous européens, les moyens de le sanctionner. Nous devons utiliser ces moyens. Alors, ou bien tu sors d'Ukraine, ou bien tu sors du G8 » (BHL, Place Maidan de Kiev)

 

Autres sources : BHL à Kiev (Ukraine) : "L'Europe doit protéger l'Ukraine" de Poutine / 2 Mars 2014 http://www.youtube.com/watch?v=a19e7KkSMnY#t=16

 

Exemples d'acharnement atlantiste contre la Russie de Poutine : "Il faut sanctionner la Russie !", par Neil Clark :

 

Israël bombarde une école de l’ONU à Gaza tuant 15 personnes. C’est la sixième fois qu’une école de l’ONU est frappée. « Des enfants, des femmes et des hommes ont été tués ou blessés pendant qu’ils dormaient dans un lieu où ils auraient du être en sécurité. Ce n’était pas le cas. C’est inacceptable », a déclaré Pierre Krahenbuhl, Commissaire Général de l’UNRWA (L’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient). Mais surtout(au total), environ 1 400 personnes ont été tuées dans Gaza par les forces israéliennes avec des missiles et du matériel militaire fournis par les États-Unis. À la suite de la dernière attaque contre l’école des Nations Unies, l’annonce a été faite que les Etats Unis enverront d’avantage de munitions à Israël. Conclusion : « Il faut sanctionner la Russie ! »

Plus de 1 000 personnes ont été tuées dans l’Est de l’Ukraine, et près de 3 500 ont été blessées depuis la brutale offensive militaire commencée en Avril par le gouvernement ukrainien et soutenue par les Etats-Unis. Près de 100 000 personnes ont été déplacées de force. Dimanche, au moins 13 civils ont été tués par un bombardement ukrainien, dont une petite fille âgée d’un an, tuée devant ses parents.
Qu’est ce que nous entendons ? « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les États-Unis et l’Union Européenne ont approuvé le coup d’État contre un président et un gouvernement élus démocratiquement en Ukraine, à un an des élections suivantes, créant la crise actuelle dans le pays. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les ultra-nationalistes ont incendié La Maison des Syndicats à Odessa, tuant environ 40 personnes. Ceux qui tentaient de s’échapper ont été matraqués à coups de battes de baseball.
« Il faut sanctionner la Russie ! »

Après le coup d’état anticonstitutionnel à Kiev, amenant au pouvoir des ultra-nationalistes d’extrême droite anti-Russie, le peuple de Crimée a choisi, lors d’un référendum pacifique et démocratique, de rejoindre la Russie. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Un avion civil s’écrase en Ukraine — le second avion de la compagnie Malaysia Airlines à s´abîmer dans des circonstances mystérieuses en quelques mois. Nous ignorons encore qui en fut responsable, voire le sort qui fut réservé au premier avion de Malaysia Airlines. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Quatre enfants palestiniens jouent au football sur une plage de Gaza. Ils sont assassinés sous le feu israélien. « Il s’agit d’un crime lâche », dit le porte-parole du ministre de la santé de Gaza. La Russie était l’un des 29 pays ayant voté pour que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU enquête sur ces potentiels crimes de guerre. Les pays de l’Union Européenne se sont abstenus, les Etats-Unis ont voté contre. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Depuis 2008, on estime que les frappes de drones américains sont responsables de la mort de plus de 2.400 personnes. Le Bureau for Investigative Journalism (organisation non gouvernementale britannique consacrée à la production d’articles d’investigation) affirme qu’au Pakistan seul, les frappes de drones ont tué entre 416 et 957 civils sur la période 2004-2014. Entre 168 et 202 enfants auraient été tués au Pakistan par les drones américains. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les États-Unis se lancent dans une guerre illégale en Irak durant laquelle plus d’un million de personnes sont mortes. La justification de cette attaque était que l’Irak possédait des armes de destruction massive, qui n’ont en fait jamais existé. Une grande partie de l’Irak est désormais dirigée par l’EIIL (État Islamique en Irak et au Levant). La Russie s’était fortement opposée à la guerre en Irak. « Il faut sanctionner la Russie ! »

La Libye : comme l’Irak, un pays détruit par une intervention militaire occidentale à laquelle la Russie n’a pas participé. À cause de l’agression occidentale, ce pays qui avait le niveau de vie le plus élevé d’ Afrique est maintenant un état en faillite. « Il faut sanctionner la Russie ! »


Source et suite: http://www.les-crises.fr/il-faut-sanctionner-la-russie/

 

 

. BHL accuse les européens de lâcheté et veut faire la guerre à la Russie

. Ukraine objectif : Destitution de POUTINE (Frère Nathanaël)

. La raison choquante pour laquelle Poutine n'est pas inquiet de l'amende Ioukos des 50 milliards de dollars

Partager cet article
Repost0

commentaires