Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 11:54

Lors d’une interview pour 20 minutes, Richard Prasquier président du CRIF à la question : »Benoit XVI écrit dans son livre, que lorsque l’évangéliste Jean désigne «les juifs» comme principaux accusateurs du Christ, il n’accuse pas le peuple d’Israël mais l’aristocratie du temple. Pouvez-vous nous parler de cette aristocratie du temple? » il ose répondre : »Cette aristocratie du temple était un groupe qui contrôlait les fonctions religieuses.  Les personnes qui en faisaient parti étaient proches des autorités romaines.  L’époque était en outre en pleine hésitation politique. Les propos de Jésus qui assurait être le fils de dieu étaient considérés comme hérétique.  En outre, il rassemblait les foules et remettait en cause l’autorité romaine ainsi que celle de cette aristocratie du temple évoqué par Benoit XVI. »

 Beaucoup de mensonges dans cette réponse. Tout d’abord rappelons que les prêtres du temple n’étaient pas « proches des autorités romaines » puisqu’ils avaient favorisé plusieurs révoltes contre le pouvoir romain. De plus, si le Christ rassemblait les foules, c’était pour amener les juifs à son père et en aucun cas remettre en cause le pouvoir romain. C’est d’ailleurs cette principale raison qui poussa un grand nombre de juifs à ne pas se convertir. Ils attendaient un messie temporel, un nouveau roi d’Israël qui délivrerait les juifs de l’emprise romaine. C’est un bel exemple d’inversion accusatoire (Lire cet ouvrage). Et enfin lorsque Prasquier parle « d’hésitation politique » il oublie de dire que moins de 40 ans après le sacrifice de NSJC, les romains excédés par les insurrections juives, envoie près de 50.000 hommes pour écraser la Judée (diaspora juive).

 

Source: http://www.contre-info.com/richard-prasquier-reinvente-lhistoire

 

Note de Christroi. De plus, non seulement le Christ ne "remettait" pas en "cause l'autorité romaine" (à propos de l'impôt à payer: "rendez à César ce qui appartient à César"...) mais ce sont les pharisiens, saducéens, sicaires et autres zélotes, qui du temps du Christ attendaient un Messie politique, qui comme le dit l'article de Contre-Info, devait être un Messie temporel qui délivrerait les Juifs de la domination romaine (y compris par la violence et la guerre, d'où les insurrections à répétition avec à leur tête de faux messies juifs, jusqu'à la dernière insurrection de 132 avec le faux messie Shimon bar Kokhba, en hébreu שמעון בר כוכבא « Siméon le fils de l’Étoile », écrasée par l'empereur Hadrien et la diaspora juive qui s'en suivit).

Ce que n'ont pas compris les Juifs qui ont refusé le Christ, c'est que cette libération était d'abord une libération divine et spirituelle avant d'être une libération humaine et matérielle. Voilà pourquoi ils ont crucifié le Christ, parce que celui-ci ne voulait pas endosser le rôle qu'ils voulaient lui attribuer.

 

Les néo-zélotes sont ceux que nous moquons ici régulièrement sur Christroi, comme héritiers de ces fanatiques qui crucifièrent le Christ parce qu'il s'opposait à leur messianisme politique et qui ont recyclé leur idéologie en nouvel-ordre-mondialisme, Nouvel Ordre Mondial, toujours aussi politique..., dont la capitale serait Jérusalem.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
<br /> ...ainsi que les "nazaréens" qui attendaient du Christ le rétablissement du royaume d'Israel, et qui, voyant que cela ne se faisait pas, ont considéré qu'il avait été enlevé au ciel pour revenir<br /> combattre plus tard.<br /> <br /> Ces derniers, instrumentalisant certaines peuplades Arabes, finirent par former l'Islam.<br /> <br /> Ce gars doit manifestement confondre.<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Prasquier profite des déclarations du pape pour donner le coup de pied de l'âne : c'est Jésus qui a créé le désordre et a eu ce qu'il méritait !<br /> Bientôt, le CRIF, avec sa houtzpa** légendaire, va demander à Benoît XVI de condamner Jésus pour dissidence, et pourquoi pas, pour usurpation d'identité divine (puisque pour les Juifs il n'est pas<br /> Fils de Dieu, et que pour Prasquier son "déicide a servi de prétexte à la persécution des juifs pendant des siècles") ! Que le pape s'excuse pour ce qu'a fait Jésus, accepter de mourir sur la croix<br /> pour sauver les hommes !<br /> <br /> ** houtzpa : culot monumental et éhonté des Juifs<br /> <br /> <br />
Répondre