Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 19:48

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a5/Nouriel_Roubini_05.jpg/220px-Nouriel_Roubini_05.jpgPour l'économiste Nouriel Roubini, qui avait prédit la crise financière de 2008, retarder l'éclatement de la zone euro ne fait qu'aggraver la crise. Dans une tribune publiée par le site de Project Syndicate, il déclare que la stratégie choisie par l'Allemagne et la BCE qui consiste à financer très largement les États périphériques entraînera "une destruction des bilans des banques centrales. Pire encore, des pertes massives dues à la matérialisation d'un risque de crédits mettrait en danger la viabilité des dettes des économies des pays du noyau, ce qui pourrait remettre en question la survie même de l'Union européenne". Nouriel Roubini conclue qu'un "divorce forcée dès aujourd'hui est préférable à une rupture difficile de dernière minute". (1)

 

Le 22 janvier 2009, Elisa Parisi-Capone et Roubini ont publié une étude dans laquelle ils prédisent que la crise financière de 2008 pourrait coûter jusqu'à 3 600 milliards USD à l'ensemble des institutions financières et des maisons de courtages faisant affaire aux États-Unis (2). Selon Roubini, l'ensemble du système bancaire américain détient environ 1 400 milliards USD en capital. Puisque les pertes sont plus élevées, cet ensemble est donc en faillite technique. Le système bancaire européen est aussi dans un état similaire (3).

 

En 2011, il annonce que les investissements chinois créent des surcapacités qui mèneront l'économie chinoise à sa perte en 2013 (4).

 

En mai 2012, il soutient que la Grèce pour retrouver la croissance doit quitter la zone euro et adopter à nouveau la drachme. Inversement, le maintien de la Grèce dans la zone euro aurait pour conséquence au moins cinq années de récession supplémentaires (5).

 

En juillet 2012 il prédit la fin de la zone euro au plus tard à la fin de l'année 2013 (6).

 

 

Sources:

 

(1) http://www.project-syndicate.org/commentary/early-retirement-for-the-eurozone-by-nouriel-roubini via http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/08/20/97002-20120820FILWWW00421-roubini-met-encore-en-garde-la-zone-euro.php

(2) AFP, « La crise financière pourrait coûter 3600 milliards $US », dans Le Devoir, 23 janvier 2009 [texte intégral [archive]

(3) Henry Meyer et Ayesha Daya, « Roubini Predicts U.S. Losses May Reach $3.6 Trillion (Update1) », dans Bloomberg News, 20 janvier 2009

(4) Nouriel Roubini, « Le pari que la Chine va perdre » sur Café de la bourse

(5) Un économiste réputé défend la sortie de la Grèce de l'euro, Fabrice Nodé-Langlois, Le Figaro.fr, 22 mai 2012

(6) La zone euro chutera d’ici un an et demi, La voix de la Russie,31 juillet 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires