Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 08:32

Madame, Monsieur,

M. François Hollande s'est engagé à supprimer les peines plancher pour les récidivistes et la rétention de sûreté contre les criminels sexuels, s'il est élu Président de la république.

Il ferait donc en sorte que notre Justice remette plus rapidement en liberté les délinquants et les criminels les plus dangereux !

A-t-il seulement pensé aux victimes, dont il ne parle à aucun moment dans les 40 pages de son projet présidentiel ?

Quelle que soit votre opinion de François Hollande sur les autres sujets, il serait, dans le contexte actuel, absolument irresponsable de laisser passer ça.

Voilà pourquoi je vous demande de réagir maintenant (je vous indique tout de suite comment).

Fondamentalement, il est impossible qu'un homme qui envisage d'accéder à la fonction suprême veuille prendre une décision qui nuirait aussi directement à l'ensemble des citoyens - et à ses électeurs !

... Alors je compte sur vous pour envoyer immédiatement à François Hollande (son adresse est  contact@francoishollande.fr) un message lui demandant de s'engager sur notre Pacte 2012 pour la Justice. Ce Pacte a été soigneusement élaboré pour ne heurter aucun principe républicain, et proposer un programme qui se place au-dessus des querelles politiques. De droite ou de gauche, toute personne qui défend le principe des Droits de l'Homme en France ne peut qu'en approuver tous les termes.

Si vous le souhaitez, vous pouvez reprendre le message suivant dans votre message. Mais il a beaucoup plus de chances de passer si vous y mettez votre touche personnelle (et si vous pensez voter pour lui précisez-le !) :

 

Monsieur Hollande,

Je suis interloqué par vos propositions sur la Justice et la sécurité.

Il est incompréhensible de demander plus d'indulgence en faveur des récidivistes en supprimant les peines plancher et irresponsable de vouloir accélérer la remise en liberté des criminels sexuels en abolissant la rétention de sûreté. 

Au contraire, il est urgent de mettre en oeuvre les propositions du Pacte 2012 de l'Institut pour la Justice, signé à ce jour par 1 730 000 citoyens.

Ce Pacte permettra de réformer notre Justice pour qu'elle soit plus protectrice des citoyens et plus juste vis à vis des victimes.

Je compte sur vous, Monsieur Hollande. L'Institut pour la Justice m'informera de vos prochains engagements.

Respectueusement,

Votre signature

Ecrivez, quelle que soit votre intention de vote aux prochaines élections, à François Hollande sur contact@francoishollande.fr, pour le faire changer d'avis sur ce point.

Si nous sommes assez nombreux à nous mobiliser, cela marchera. Transmettez ce message à tous vos amis.

Quelle que soit votre sensibilité politique, vous et moi avons intérêt à ce qu'il s'engage pour une Justice qui défende les citoyens et les victimes. 

Il est certain qu'il changera de cap si nous sommes suffisamment nombreux à lui écrire... Mais il restera sur ses positions si personne ne réagit. 

Alors agissez maintenant et demander à tous vos contacts d'en faire autant. 

Un grand merci,

Laurence Havel

 

PS : Si sa messagerie électronique venait à être saturée sous l'avalanche d'emails, vous pouvez aussi lui écrire sur: fhollande@assemblee-nationale.fr ou encore contact@depute-francoishollande.fr

PS 2 : L'Institut pour la Justice est une association strictement apolitique visant à promouvoir une Justice plus équitable. C'est son devoir citoyen que d'informer les 1,7 millions de citoyens signataires du Pacte 2012 sur le positionnement des principaux candidats à l'élection présidentielle.



Institut pour la Justice

Institut pour la Justice - 140 bis, rue de Rennes - 75006 Paris
www.institutpourlajustice.com - www.publications-justice.fr

 

Source: http://news.institutpourlajustice.com/E25012012110354.cfm?WL=178&WS=320554_6953559&WA=235

Partager cet article
Repost0

commentaires

truth 27/01/2012 11:42

(Ma lettre à Hollande)
HITLER EN A REVÉ , HOLLANDE LE REND LEGAL :
JE NE SAVAIS PAS quand je votais à gauche, croyant qu’elle défendait des valeurs de solidarité , d’aide au plus faibles, que cette meme gauche, si pleine de compassion pour les criminels condamnés
à mort et pour les délinquants, en viendrait à légaliser ce pour quoi on a condamné Hitler à Nuremberg, c’est à dire l’élimination des plus faibles, des plus démunis, et que, sous les prétextes «
de douleurs et de SOUFFRANCES PSYCHIQUES INTOLÉRABLES » , un jour ,cette meme gauche programmerait la légalisation de l’EUTHANAZI.

Les souffrances psychiques intolérables, de par mon métier et de par ma vie personnelle, c’est tous les jours que je la rencontre et que je travaille à aider mes pauvres frères humains à en sortir
et que j’y arrive -car on y arrive toujours- en tendant une main secourable et en témoignant, auprès des êtres proches autant qu’envers ceux qui nous sont lointains, que leur vie nous importe et
nous est chère . L’amour , l’amour de la vie et les moyens que nous donne la science nous y aident .

Aujourd’’hui je vous vomis monsieur Hollande qui ne savez, du berceau à la tombe, ne trouver de solution que dans la promotion de la mort--avortement , euthanazi ,trafics d’embryons pour que
pepsi-cola se paie de nouveaux parfums…- et je vomis cette période de ma vie où j’ai parcouru un bout de chemin avec vous avant de découvrir où il m’amenait et où il vous a amené.
Et je demande pardon à Dieu et à notre Eglise Catholique pour cette période qui a abouti, pour certains comme vous à faire appel, à mettre en œuvre ce qu’il y a de pire en l’Homme : l’assassinat de
nos frères humains les plus faibles et les plus démunis .

La Fondation Lejeune s'inquiète du programme de François Hollande
publié le : 26 janvier 2012

http://www.evangelium-vitae.org/actualite/suite/1931/la-fondation-lejeune-s-inquiete-du-programme-de-francois-hollande.htm