Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 07:54

automne,catholique,alain escada,théâtre garonne,espagne,autriche,rodrigo garcia,golgota picnic,institut civitas,abonnement,don,christianophobie,manifestation contre la christianophobie

C'est à un véritable sursaut chrétien que l'on assiste à travers toute la France en réponse à la christianophobie ambiante et, en particulier, aux spectacles blasphématoires promus avec la complicité de nombreuses institutions publiques. Près de cinq mille personnes ont manifesté à Paris le 29 octobre dernier et près de deux mille à Rennes le 10 novembre. Et pas une représentation du spectacle profanatoire de Roméo Castellucci (Sur le concept du visage du fils de Dieu) n'a pu se tenir sans que des chrétiens soient rassemblés devant le théâtre concerné pour faire acte de protestation et de réparation publiques.


C'est bientôt à "Golgota Picnic" de faire son apparition, d'abord à Toulouse, puis à Paris. Ce spectacle de Rodrigo Garcia est encore bien pire que celui de son ami Castellucci. "Golgota Picnic" est un ignoble mélange de blasphèmes et de perversion. Certaines scènes sont à la limite de la pornographie et nous nous étonnons que rien ne soit fait pour en interdire l'accès aux enfants. Le metteur en scène Rodrigo Garcia prétend revisiter les Saintes Ecritures et parle d'approche "absolument impudique" destinée à présenter l'iconographie chrétienne comme l'image de "la terreur et de la barbarie". automne,catholique,alain escada,théâtre garonne,espagne,autriche,rodrigo garcia,golgota picnic,institut civitas,abonnement,don,abonnement,christianophobie,manifestation contre la christianophobie

Le directeur du Théâtre Garonne est un menteur patenté. Il ose prétendre que "Golgota Picnic" s'est joué précédemment dans d'autres pays sans susciter de réaction. Comment les médias peuvent-ils reproduire cette affirmation mensongère sans rappeler que le dossier de presse de "Golgota Picnic" la contredit clairement. Joué précédemment en Espagne, ce spectacle blasphématoire y avait provoqué un véritable tollé, suscitant une question au Parlement ainsi que des manifestations à Madrid. A quoi le metteur en scène d se contente de répondre dans le dossier de presse : "Mes pièces sont toujours mal reçues. Une bonne partie du public est bête (...)". Et ce spectacle avait aussi déclenché l'indignaton en Autriche.

 

Le samedi 19 novembre, nous serons nombreux à manifester à Toulouse. Je vous fixe rendez-vous à partir de 18h à la place de Daurade. Haut les cœurs pour défendre l'honneur du Christ !

 

Retenez également la date de la manifestation pour le Nord : mardi 29 novembre à 19h30, place Salvador Allende à Villeneuve d'Ascq.

 

Alain Escada, secrétaire général de l'Institut Civitas

 

Source: http://www.francejeunessecivitas.com/

Partager cet article
Repost0

commentaires