Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 08:24

L'agence d'évaluation financière Moody's a abaissé d'un cran ce matin la note des banques françaises Société Générale et Crédit Agricole mais n'a pas touché à celle de BNP Paribas. (1)

 

Peu après ces annonces, le gouverneur de la banque de France, Christian Noyer, s'est voulu rassurant. Selon lui, la situation des banques françaises ne risque pas de se dégrader davantage. Au micro de RTL, ce dernier a ainsi indiqué : «Je ne pense pas que le situation continue de se dégrader et je vais peut-être vous surprendre mais je pense même que la dégradation des notes de deux banques est une relativement bonne nouvelle». (2)

 

Les chiffres de la participation de ces trois banques à la dette grecque indiquent que fin 2010, BNP Paribas possédait 5 milliards d'euros de titres de dette souveraine, la Société générale 2,7 milliards, et le Crédit agricole 600 millions. (3) Bnp Paribas se révèle l'institution financière qui détient le plus d'obligations souveraines grecques, avec un portefeuille de 5 milliards d'euros en valeur brute (3,5 milliards en net). (4)

 

L'agence de notation les punit-elle de leur gestion imprudente dans leurs parts de dette grecque ? Non. Les punit-elle de leur fragilisation à court terme, à cause de leur attachement à la dette grecque ? Non.

 

Mais alors, pourquoi l'agence de notation les punit-elle ? 

 

L'agence de notation sanctionne les banques bonnes élèves, celles qui par leur gestion prudente se sont le moins investi dans la dette grecque. Elle punit la pusillanimité et le scepticisme de banques qui n'ont pas été jusqu'ici assez nouvel-ordre-mondialistes compatibles. Elle les fait avancer à coups de schlague !

 

Les banques n'ont pas tardé à réagir sous le coup et à corriger le tir. Crédit Agricole a annoncé la mise en place, d'ici le début du mois de décembre, d'un mécanisme de soutien formel à sa banque de marché Crédit Agricole Corporate and investment banking (CA CIB), selon un communiqué. BNP Paribas a de son côté décidé d'ajuster son bilan et Société Générale avait déjà annoncé un plan d'économies.  

 

Dans ces conditions, et vu le niveau d'allégeance à l'Empire, parler d'agences de notation "privées" et "indépendantes", est une imposture de plus que les media alignés se garderont bien de relever et de commenter.

 

Sources:

 

(1) http://www.20min.ch/ro/economie/news/story/Moody-s-punit-les-banques-fran-aises-25309566

(2) http://www.lefigaro.fr/societes/2011/09/14/04015-20110914ARTFIG00413-moody-s-degrade-societe-generale-et-credit-agricole.php

(3) http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/09/12/la-menace-d-une-degradation-de-la-note-des-banques-francaises-se-rapproche_1571202_3234.html

(4) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/09/13/04016-20110913ARTFIG00618-pourquoi-les-banques-francaises-trinquent.php

Partager cet article
Repost0

commentaires

B

Panique mon Cxx !

Tout est organisé par les Prédateurs de la Finance Internationale, pour forcer les Gouvernements à venir au secours des Banques, de façon à toujours plus endetter les populations…

Nationalisation des Banques : OUI, mais pas par ceux qui sont au service des Prédateurs, car nous continuerions à payer des intérêts d’intérêts qui représentent aujourd’hui la quasi totalité des
1650 milliards d’Euros de la dette nationale (officielle). Somme que nous devons payer aux escrocs, les Prédateurs du Cartel des Banques.

Rien de ce qu’ils pourront faire ne sera irréversible, RENDEZ-VOUS AUX ELECTIONS DE 2012, et surtout ne croyez plus aucun des mensonges que vont vous prodiguer TOUS les partis qui ont gouverné la
France depuis 1973, date le la trahison des élites françaises.


CONSIGNE : Ne votez plus jamais pour aucun des politiciens, ni aucun des partis qui se sont partagé le pouvoir depuis cette date : UMP, Centre et PS.


Rendez-vous très vite dans mon prochain livre. A suivre sur http://benperi.eu


Ben Peri.


Répondre