Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 11:03

Trouvé sur Vexilla Galliae, Media royaliste, cet excellent article de Julien Ferréol au sujet des jeunes français (d'origine européenne ou extra-européenne) partis se battre pour l'état islamique. L'auteur rejoint ce que nous répondions aux bellicistes qui appelaient à une simple réponse armée (voir ici lorsque nous parlions de la "gestion en amont de nos relations avec les pays arabes" et à propos de la guerre qui "ne règle aucun problème en amont...") Il préconise de "réfléchir à la manière dont on éradique l'endoctrinement initial. Sans ce travail en amont, le sang pourrait bien couler très prochainement en métropole."

 

Djihadistes-francais--Cayenne-ou-la-Veuve.jpeg

Djihadistes français : Cayenne ou la Veuve ?

 

Que faire des jeunes français (d'origine européenne ou extra-européenne) qui se sont engagés dans les rangs de Daech ?

 

La question remue les pensées de nos politiciens. Le ministre de l'Intérieur rappelle la possibilité de la déchéance de nationalité pour les titulaires de la double nationalité (on aime jamais faire des apatrides). Cette procédure veut être élargie par la députée Marion Maréchal-Le Pen, mais dans quel but ? Qu'est-ce qu'un djihadiste fanatique fera d'une notification de déchéance de la nationalité, si ce n'est une décoration ?

 

Alors les grands patriotes rivalisent d'imagination pour sévir face aux petits jeunes de France qui vont en Orient pour décapiter leur prochain face caméra. Quand il s'agit de l'Etat Islamique, tout est permis, et certains se lâchent...L'influent Julien Rochedy, ancien président du FNJ suggère sur Twitter le retour de la peine de mort, selon lui « encore possible en cas de haute trahison ». Assertion fausse, mais son courage a le mérite de porter la voix de millions de français qui verraient bien le retour de la guillotine.

 

Nicolas Dupont-Aignan, lui, fait dans une fibre plus subtile, plus originale, plus traditionnelle : la réouverture de « Cayenne ». Selon Le Figaro, Nicolas Dupont-Aignan souhaite un centre de détention pour les revenants de Syrie, à l'instar des quartiers d'isolement des musulmans radicaux dans certaines prisons françaises (ce projet est à l'étude et à l'essai, dans le but d'éviter l'endoctrinement carcéral).

 

La république pourrait bien ressortir ses muscles. On avait pas vu ça depuis longtemps. Il conviendrait juste, tout en traitant avec extrême sévérité les djihadistes revenus au pays, de réfléchir à la manière dont on éradique l'endoctrinement initial. Sans ce travail en amont, le sang pourrait bien couler très prochainement en métropole.

 

Julien Ferréol

 

Source: Vexilla Galliae http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/politique/1075-djihadistes-francais-cayenne-ou-la-veuve

 

 

 

Note de Christ-Roi. La pauvre laïcité républicaine qui n'est que l'effacement du christianisme et l'organisation du vide spirituel et du relativisme philosophique ne sera pas d'un grand recours devant l'islam qui, lui, restera droit dans ses bottes face aux anti-valeurs maçonniques.

 

La seule solution n'est effectivement dans un traitement a posteriori des jeunes français partis se battre pour l'Etat islamique ("élimination" préconisée par le totalitaire jacobin Aymeric Chauprade, déchéance de la nationalité, etc.), mais dans l'affirmation identitaire de ce que nous sommes et de ce qu'est la France.

 

Ce résultat, c'est un peu la faute des parents contaminés par la société laïciste et athée qui n'ont pas donné d'éducation catholique traditionnelle à leurs enfants et c'est la faute à l'état maçonnique libéral qui a programmé de longue date la corruption des moeurs et la société cupide de l'Argent-Roi que rejettent précisément ces jeunes.

 

Que ces jeunes aient un idéal est plutôt positif : cela montre que l'endoctrinement maçonnique ne fonctionne pas complètement... La société matérialiste basée sur la consommation, le confort et la liberté des moeurs n'est définitivement pas ce que recherche ces jeunes. Au moins ne sont-ils pas complètement avachis et endormis par cette société. Ils ont trouvé un idéal dans leur vie (mais qui est perverti par des assassins). Dans les années 60-70, ils eurent été communistes, comme ils sont aujourd'hui djihadistes.


Sans la rechristianisation et une revirilisation des européens, désabusés et désenchantés par la société libérale post-moderne, ces jeunes se tourneront vers le monisme islamique (pas de distinction entre les pouvoirs temporel et spirituel).

 

Enfin, désendoctriner ces jeunes ne doit pas aboutir à museler les lanceurs d'alerte catholiques qualifiés facilement de "complotistes" et plus largement tout le travail de réinformation d'internet contre le projet mondialiste (complot mondialiste) des élites cosmopolites athées et relativistes contre lesquels s'élèvent ces jeunes. Leur désendoctrinement ne doit pas être un moyen pour le gouvernement républicain de faire des lois de plus en plus liberticides.

 

La théorie du genre développée au plan mondial montre que l'Humanité entière est attaquée. Il s'agit de trouver une réponse qui transcende les religions en vue de défendre la loi naturelle qui si elle devait disparaître nous plongerait dans un monde mille fois plus barbare que n'importe quel état islamique... L'avortement, la location des ventres, l'achat d'enfants, la marchandisation de l'humain, l'esclavage moderne, l'assassinat économique et le terrorisme financier, sont aussi des formes de barbarie mais bien plus sophistiquées et donc bien plus coupables.


 

. Etat islamique : « Les terroristes c’est nous »

. Etat islamique / AVIS AUX BELLICISTES ! "Vous ne savez pas comment les générations futures vont vous maudire" (Mgr Yousif Habash)

. Le Pape demande l'arrêt des soutiens aux djihadistes et dénonce des "formes d'agression tout aussi réelles et graves" du système financier

Partager cet article
Repost0

commentaires